Journal Mozilla abandonne le web des objets

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
19
25
sept.
2020

En lisant le titre du jour Nal, je suppose que tu infères Nal que je vais te poster d'un nieme projet abandonné par la Mofo.

Et bien oui, cette fois il s'agit de Webthings, le projet qui devait permettre à nos objets connectés d'utiliser HTTPS comme tout bon internaute honnête.

Laissant leurs chaussettes brutes et protocoles maisons, nos objets allaient enfin être accessibles via des urls et communiquer par GET, POST, PUT, DELETE…

Grâce à la porte d'entrée, j'allais enfin pouvoir faire mon café avec POST https://devnewton.home/cafetiere, demander si mon pain est cuit GET https://devnewton.home/four/status ou faire plaisir à Madame avec PUT https://mme-devnewton.io/toy.

Malheureusement cela ne sera peut être pas possible avec l'annonce de l'abandon par la mofo de ce projet.

Espérons que ce projet prometteur et disruptif trouvera d'autres soutiens pour continuer.

web of machins

  • # Parlant de café …

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

    Il existe quelques méthodes et errors codes HTTP pour le café hein …

    Du coup pour faire le café, un BREW me paraît plus élégant qu’un POST

    C’est présenté ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hyper_Text_Coffee_Pot_Control_Protocol

    Je n’ai pas connaissance de protocoles pour le pain ou pour faire plaisir à madame Newton. Je serai ravi si d’autres en savaient plus long à ce sujet.

    • [^] # Re: Parlant de café …

      Posté par  . Évalué à 4.

      Il existe quelques méthodes et errors codes HTTP pour le café hein …

      Bin non, ils ne font pas partie de HTTP mais de HTCPCP.

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

    • [^] # Re: Parlant de café …

      Posté par  . Évalué à 4.

      Pour la cafetière, y a une MIB SNMP pour contrôler son état:
      https://tools.ietf.org/rfc/rfc2325.txt

      Cela m'a l'air bien plus standard que d'étendre HTTP.

      • [^] # Re: Parlant de café …

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        Cela m'a l'air bien plus standard que d'étendre HTTP.

        RFC publiée le 1 April 1998…

        jdçjdr, de rien ;-)

      • [^] # Re: Parlant de café …

        Posté par  . Évalué à 10.

        Oui mais HTTP ça passe partout™, ce qui t'offre l'avantage non négligeable de pouvoir piloter ta cafetière tout en ayant une configuration réseau dégueulasse, qui sont les deux éléments essentiels du bonheur de l'homme moderne du 21ème siècle.

        *splash!*

    • [^] # Re: Parlant de café …

      Posté par  . Évalué à 2.

      Je n’ai pas connaissance de protocoles pour le pain ou pour faire plaisir à madame Newton. Je serai ravi si d’autres en savaient plus long à ce sujet.

      Sur cette deuxième fonctionnalité, certains utilisateurs ont fait remonter des rapports d'erreur : "403 : accès refusé".

  • # CoAP

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    Pourquoi vouloir mettre du HTTP partout alors que pour les objets connectés il y a CoAP? Avec tout plein de RFCs, on ne pourra pas dire que c'est pas standard.

    • [^] # Re: CoAP

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Pour passer les proxys nazis et utiliser curl ?

      Si vous trouvez ce post offensant, je m'en excuse. Prévenez moi sur sur https://linuxfr.org/board/

  • # Titre trop long

    Posté par  . Évalué à 10.

    Plus direcet:
    "Mozilla abandonne le web"

    Après son dernier compte-rendu, le conseil d'administration a accepté le nouveau plan stratégique visant à recentrer les activités de Mozilla et qui passe par sortir du web.
    En se concentrant sur l'essentiel, Mozilla devrait devenir plus efficace. Des licenciements sont malheureusement à attendre.
    Commentaire du Président:
    "En ne gardant que mon chauffeur, ma secrétaire et une comptable, nous sommes bien plus efficaces pour nous concentrer sur le coeur de notre activité, qui est de publier des plans stratégiques. D'ailleurs mon bonus est maintenant alloué suivant le nombre de projets abandonnés, et je compte bien satisfaire le CA."

    • [^] # Re: Titre trop long

      Posté par  . Évalué à 3.

      On rigole, mais ça sent pas bon pour Firefox…

      • [^] # Re: Titre trop long

        Posté par  . Évalué à 1.

        Faut voir la claque que s'est prise la dernière version android.

        Des avis négatifs, de gros changement qui le rende pas agréable à utiliser.

        Je serais curieux de connaître aujourd'hui la répartition mobile/pc fixe. Mais je pense que beaucoup de gens utilise leur mobile aujourd'hui.
        Et si Firefox perd ce marché, ça sent pas bon…

        • [^] # Re: Titre trop long

          Posté par  . Évalué à 10.

          Et si Firefox perd ce marché, ça sent pas bon…

          Euh, Firefox n'a jamais gagné ce marché et on ne voit pas trop les pertes du dernier changement.

          https://gs.statcounter.com/browser-market-share/mobile/worldwide

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Titre trop long

            Posté par  . Évalué à 2.

            Je l'utilise au quotidien, franchement je vois pas bien ce qu'on lui reproche, c'est fluide et tout et j'aime bien l'ui.
            Si, y a un truc qui me chiffonne avec maps, quand j'ouvre un lien vers maps dans chrome ça s'ouvre bien dans l'application mais avec Firefox ça m'ouvre le site web.

            • [^] # Re: Titre trop long

              Posté par  . Évalué à 4.

              Tu as une option dans le menu une fois que tu es sur un site pour l'ouvrir dans l'application. Personnellement, je préfère ce comportement.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Dommage

    Posté par  . Évalué à 1.

    Dommage c’était bien fait.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.