Journal Hacktivisme

Posté par .
Tags : aucun
0
11
jan.
2006
encore une cyberdatakulturelle que 2brank et l'autre gonzo-bidouilleur
n'ont pas encore downloadée dans leur brain de dandy-mongolz
post 80's :

RAS LE BOL DES IEUVS DE L'INFO
RAS LE BOL DES JOURNALEUX MULTICASQUETTES A LA RAM4$$
RAS LE BOL DE MA MEDIOCRITé DE LA HiiiiiPE DOMINANTE
FUCK THEM ALL!
TAKE NO PRISONNERS
MEDIA NOSTRA EN FORCE
scoop__Le gluon enquête sur la Media Nostra
http://le-gluon.blogspot.com

et une info (free-BYF)

j'y vais pour Laurence Allard et Olivier Blondeau

(wala encore des noms qui ne disent rien pour les
journalistes hiiiiiiipeux... pfffff...)

je pogote avec eux en face
du barc ourcq l'été/

s(a)igné Nobody ki a le___

TROISIEME OEIL
dimanche 15 janvier 2006
18h, petite salle, entrée libre

HacKtion 1.0 : L'activisme électronique comme ère post-médiatique.

En présence de Bifo, pionnier du médiactivisme, cette première séance
présentera l'activisme électronique comme dépassement des médias de
masse au profit d'une ère post-médiatique de réappropriation
individuelle et collective des machines à communiquer. A travers une
sélection inédite de vidéos et de blogs sera donné à voir le mediascape
contemporain qui s'expérimente sur Internet, Depuis le détournement
tactique d'images jusqu'aux agrégateurs de contenus vidéos, ce sont tout
à la fois les histoires et les promesses de l'activisme électronique
post-médiatique qui seront présentés.

Troisième Oeil propose, un dimanche par mois, d'explorer les différentes
facettes du monde
numérique, à travers des débats autour de thématiques propres à la
cyberculture.

Cette programmation, conçue et réalisée en collaboration avec les Revues
parlées,
comporte deux séries :

-Face au présent, organisée en collaboration avec Anomos/Mosign*, interroge
les
nouvelles technologies et l'industrie.
-Voir et entendre, co-organisée avec Jean Philippe Renoult, interroge les
nouvelles
technologies et la musique.
-Haktion, organisé en collaboration avec Laurence Allard et Olivier
Blondeau,
propose une série de réflexion autour des actions sur et avec les réseaux.

@ Centre BOBOBOURG a.k.a.k.a Pompichouxgras
en face d "UN INSTANT DE RÊVE" (arcade video-games pour kaill-ra)
que je recomande (muni d'un allume gaz electrik dessossé tu fous des
étincelles sur la plak de la fente et tu chopes des parties gratuites)
  • # CSS

    Posté par . Évalué à 10.

    manque pas une feuille de style ?
  • # zut alors !

    Posté par . Évalué à 10.

    A chaque fois que je vois un commentaire ou un journal inutile ou incompréhensible sur LinuxFR, j'ai presque 9 chance 10 de voir "davlucas" comme étant l'auteur.

    Je sais pas comment tu fais ... t'as un bouquin "Écrire un journal inutile et sans intérêt pour les Nuls" toujours sur toi ou quoi ?
    • [^] # Re: zut alors !

      Posté par . Évalué à -8.

      en, même temps, les journaux sont fait pour ecrire les trucs sans interêts, hein ?
      Demandes la fermeture de mon compte sinon ;-)

      Et puis, interessant ce débat, ne penses tu pas ?
      • [^] # Re: zut alors !

        Posté par . Évalué à 6.

        > Demandes la fermeture de mon compte sinon ;-)

        ahhh ! non! on est pas comme çà à LinuxFR ...
        ...
        ...
        PASCAL !!!! t'as gardé le numéro du "nettoyeur" ?
  • # AHAHAH

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    C'est à pisser de rire ... ça me rappelle quand j'avais 16 ans et que j'ai découvert l'ezine NoWay en même temps que le punk ...


    encore une cyberdatakulturelle que 2brank et l'autre gonzo-bidouilleur
    n'ont pas encore downloadée dans leur brain de dandy-mongolz
    post 80's :

    RAS LE BOL DES IEUVS DE L'INFO
    RAS LE BOL DES JOURNALEUX MULTICASQUETTES A LA RAM4$$
    RAS LE BOL DE MA MEDIOCRITé DE LA HiiiiiPE DOMINANTE
    FUCK THEM ALL!
    TAKE NO PRISONNERS
    MEDIA NOSTRA EN FORCE

    C'est un slogan ? une blague ? un poème ?


    je pogote avec eux en face
    du barc ourcq l'été/

    C'est cool ! C'est trop hiiiipe même je dirai !


    (muni d'un allume gaz electrik dessossé tu fous des
    étincelles sur la plak de la fente et tu chopes des parties gratuites)

    So "hack" spirit ...

    Maintenant eventuellement, si tu pouvais nous expliquer en virant les passages inutiles (ce qui devrait ramener ton journal à douzaine de lignes) et le barratin de rebelz num3r1k (hop plus que 3 lignes), ce qu'il y a d'intéressant et ou !
    • [^] # Re: AHAHAH

      Posté par . Évalué à 7.

      RAS LE BOL DE MA MEDIOCRITé

      C'est lui qui l'a dit !
      Vaut mieux pas le contredire sur ce coup là...
      • [^] # Re: AHAHAH

        Posté par . Évalué à 5.

        Ahh mais le voilà, le contenu utile.
    • [^] # Re: AHAHAH

      Posté par . Évalué à -4.

      shut the fuck up !
      p'tain lis bien G3r4ld !!!
      frrrrrruck là je suis en train de shooter du ganster pixellisé à Chicago
      pendant la prohibition dans le très moyen SplitterStimes2
      sur PS2, un FPS de plus... (pourtant à peu près la même équipe
      de Golden Eye sur N64...)

      allez, comme t'as l'air d'être un peu aveuglé
      par mon égout-trip et blind au troisième degré de mon humour2merde
      (cf_le "pogo" en face du bar bobo...)

      je mets le jeu en pause et je te donne la soluce :

      - "dimanche 15 janvier 2006 - 18h, petite salle, entrée libre"
      - "Centre BOBOBOURG a.k.a.k.a Pompichouxgras"

      je te donne le cheat code pour le lieu ou ça va aller ?
      • [^] # Re: AHAHAH

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Et ça va parler de quoi ?
        Parce que le barratin de cyber-rebelz aka:

        cette première séance présentera l'activisme électronique comme dépassement des médias de masse au profit d'une ère post-médiatique de réappropriation individuelle et collective des machines à communiquer.


        Bein excuse moi, mais ça me parle pas bcp ...
  • # Gni ?

    Posté par . Évalué à 0.

    J'ai rien compris. C'est écris dans quel langue d'abord ????
    D'aprés les autre commentaires, ce serait donc un troll politique ?

    Bha !
    Moi je veux bien qu'on parle de politique, mais il faut au moins que les phrases soient compréhensibles.

    Alors parlons politique :
    Je me réjouie que le double septennat de François Mitterand fasse aujoud'hui l'Hunanité. Aprés 10 ans, il était grand temps que les polémiques partisanes se taisent enfin. Même la Droite reconnait l'exceptionnel envergure de Miterrand, et les sondages montre qu'il fut de tous les présidents de la Véme le plus aimé et le plus important.

    Miterrand, rappelons nous, ce fut l'arrivé du disque laser, le cd, du magnetoscope, du four à micro-onde, de l'ordinateur, de Canal+, du minitel, du TGV, de Ariane, du plan "Informatique pour Tous", de la "capotte", du téléphone fixe pour tous, et s'il avait fait un troisiéme septennat, de l'Internet. Ce fut aussi la fin de la peine de mort -que les USA pratique encore, et un Progrés Social immense, la retraite à 60 ans. Ce fut aussi le SMIC augmenté de 35%, et les nationalisations. Ce furent les Grands Traveaux, dont Chirac tente en vain de copier la luxuriance avec son miteu musée des art premier, le Louvre, la Bastille, la Vilette, les Colonnes de Burennes, la Défense, le tunel sous la manche et l'entrée de l'Espagne dans le marché commun.

    Il voulait "Changer la Vie", et sa victoire rendie la Voix au Peuple, accordant la majorité politique de ce pays avec sa majorité morale, et social. Oui, Mitterand, ce fut avant tous l'arrivé de la Moral en Politique. Bien sur, la Droite haineuse chercha à le comprometre dans des affaires sordides. Mais l'image de Miterrand n'en est que sorti plus grande, plus lumineuse. Certes, il n'a pas "changer la vie", et la "Génération Mitterand" le lui à parfois reproché. Mais je crois que la Gauche doit avant tous être Utopique et donner de l'Espoir au défavorisés. Oui, ses 110 propositions ont fait rêver les déshérités, et leur ont donnés du bonheur dans ce monde dur où le chomage, la crise, aller frapper. Ah certe, je crois que la Gauche doit être crédible et tenir ses engagements, et Mitterand teint ses 110 propositions. Il mit fin au quartier de haute sécurité, et libéra des géoles Giscardiennes les Résistants aux modéle Capitaliste. Il libéra la parole, grâce aux Radio Libre, et protégea le Devoir de Mémoire, grâce aux Lois Gayssots. Avec Mitterand, la Société est devenue plus Solidaire, et plus décomplexé. Nous nous sommes massivement Ouvert à l'Autre, sans arriéres pensées, et ce pays est devenue Pluriel et Multiple, riche de ses Différences. Des tabous sont tombés, comme l'Idéologie pétainiste/militariste du "respect" dû aux savoirs "Bourgeois". Car c'est grâce à Miterrand que tous le monde à un diplôme de nos jours. Sans lui, la sélection eut perdurée, et avec elle, la domination de la Bourgeoisie, le régne du Néolibéralisme.

    Certes, Mitterand, génie protéiforme, n'a pas pût accomplit toute les réformes qu'il eut voulu. Sa politique de relance par la consomation, qui devait fonctionner, échoua. Pour une raison inconnue, les Patrons -pourtant des gens essentiellement cupides, et qui donc eussent dû réagir mécaniquement à l'odeur du Profit- ne firent rien pour tenter de le gagner. Aussi les Masses achetérent des magnétoscope japonais. Mais je ne crois pas que cela soit une raison pour abandonner cette théorie. On ne va tout de même pas abandonner la théorie qui est à la base de notre modéle Républicain pour des question d'opportunité. Il est évident que si l'Etat ne redistribu pas, l'économie ne peut pas fonctionner.

    Je me souvient, ce soit de Mai 81, comme j'étais joyeux ! Je suis même parti place de la Bastille, avec deux bouteilles de champagnes sous les bras, fêter la victoire des humbles et des exploités, et surtout la défaite de la Bourgeoisie. Avec nous, la France sortait des ténébres. Car nous, le Peuple de Gauche, contrairement à la Droite, nous avions une connaissance profonde de l'Oeuvre de Marx, et donc du Sens de l'Histoire. La Droite, elle, restait vautrée dans son inCulture crasse, son immoralisme, et sa propagande économiste. "Changer la Vie", c'était assez ambitieux. Seul des débiles complet pouvaient le prendre au pied de la lettre. Mais je suis fiére que la Gauche ait tenu ses promesses : elle à réalisé ce pour quoi les électeurs avaient voté.
    C'était le bon vieux temps..

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.