Journal Recherche contre le SIDA: des avancées significatives

Posté par .
Tags : aucun
0
27
juil.
2005
voilà, j'ai lu un article ce matin dans le bus qui affirmait que la circoncision réduit les risques d'attraper le VIH.
En voulant en savoir plud, voilà les articles sur lesquels je suis tombé:
http://www.canada.com/news/sante/story.html?id=b34c26f7-d310-47db-8(...)
http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=370909&fid=0507262032(...)
http://www.e-sante.fr/fr/magazine_sante/sante_maladies_handicaps/Ci(...)
  • # Scientifique?

    Posté par . Évalué à 5.

    A propos d'étude "scientifique", ce matin aussi sur France Info, ils en présentaient une qui conclut que la circoncision permet d'éviter le sida. Ils ont demandé à des personnes circoncises ou non de s'envoyer en l'air avec des malades atteint du SIDA pour voir qui est le plus contaminé à la fin... Il en ressort que les circoncis s'en sortent le mieux.

    Le plus fou c'est qu'en annonçant ça, le journaliste de France Info n'a pas trouvé ça choquant et ne remettait pas en cause le côté "scientifique" de l'étude...
    • [^] # Re: Scientifique?

      Posté par . Évalué à -7.

      Qu'as tu de mieux à proposer? moi rien!
      • [^] # Re: Scientifique?

        Posté par . Évalué à 1.

        la phrase risque d'être mal comprise, je veux dire qu'il n'y a pas d'autres moyen de tester l'effet de la circoncision. Et l'experience a été faite enh Afrique où le sida est un véritable fléau:: je vois donc plutôt du côté positif: il y en a 63-18 qui PEUVENT ne pas avoir attraper le HIV (hiv =/= sida) grâce à la circoncision
      • [^] # Re: Scientifique?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        J'ai entendu parlé de ça il y a déjà un petit moment, et ils avaient simplement fais des stats en comparant les populations circoncises ou non.
    • [^] # Re: Scientifique?

      Posté par . Évalué à 10.

      [mode=JPCoffe voice=braillarde hands=tremblantes]
      Bien évidemment que la circoncision réduit les risques de contamination! Une bonne circoncision, bien de chez nous, faites avec soin à la masse d'armes, avec sa petite couche d'oxydation et ses piquots pour arracher les petits bouts qui dépassent, c'est aut'chose que ces choses chirurgicales complètement aseptisées, sans goût et qui ne vous enlèvent qu'un ridicule petit bout de peau!
      Franchement, encore mieux que la circoncision, la castration, voire l'ablation totale, je vois rien de mieux pour permettre à nos jeunes générations de découvrir les joies du "safe-sex", comme disent les bouffeurs de jelly...
      [/mode]

      [mode=repentant]
      'Vérifier', je me relis, et en fait c'est pas vraiment drôle, voire vraiment pas drôle, mais bon, je me suis pas fait ch*** à taper ça pour rien, alors je revérifie et j'envoie!
      [/mode]

      "Il faut" (Ezekiel 18:4) "forniquer" (Corinthiens 6:9, 10) "avec des chiens" (Thessaloniciens 1:6-9) "morts" (Timothée 3:1-10).

    • [^] # Re: Scientifique?

      Posté par . Évalué à 9.

      De toute façon, quand j'entends le mot "étude" (scientifique ou pas), celà me hérisse les poils.

      Je ne remets pas en doute la qualité desdites études. Mais il s'avère que les médias les présentent très mal. On n'a souvent aucune information concernant l'équipe de recherche, si ce n'est sa nationalité. Les résultats sont peu souvent confrontés à d'autres études similaires, qui parfois permettent d'aboutir à des conclusions totalement opposées.

      Et puis il y a aussi dans tout ça un cliché qui m'exaspère, celui de la rigueur et du sérieux scientifique. Je ne nie pas qu'un mathématicien, un physicien ont une certaine rigueur dans la démarche. Mais cette rigueur n'est pas nécessairement propre à la personne pensante elle-même. De même pour le sérieux. Je déplore simplement que le mot scientifique est de nos jours synonyme de sérieux et de rigoureux. J'entends parfois « Faisons ça de manière scientifique ».

      Résultat, c'est que souvent les personnes qui ne connaissent pas bien le sujet ou qui n'ont pas de recul (ce qui est le cas pour de nombreuses personnes regardant un journal télévisé) prennent pour totalement vrai, voire incontestable (car scientifique [soupir]) un résultat anoncé par un journaliste. C'est d'autant plus désolant que la science ne fonctionne pas de cette manière, l'interprétation d'un résultat pouvant toujours être remis en cause, etc.
      • [^] # Re: Scientifique?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        C'est vrai que tres peu d'études, de théories ne peuvent être considérées comme scientifiques dans la mesure ou l'on part du particulier vers le general.
        Apres il faut compter sur la rigueur des chercheurs qui font leur boulot et la capacité de la dite théorie a etre remise en cause (ce qui est essentiel).
        Pour ceux que ça interesse, je leur conseille de regarder certains travaux de Karl Popper .
      • [^] # Re: Scientifique?

        Posté par . Évalué à 4.

        C'est d'ailleurs marrant que le mot "science" est compris par beaucoup comme l'inverse de ce qu'il veut vraiment dire : la science c'est exactement ce qui peut être remis en cause.

        Au contraire de la croyance (Peut-on croire en la science?), et aussi à la logique (la mathématique, et donc l'informatique ne font pas partie de la science).

        C'était la minute philo...
    • [^] # Re: Scientifique ? oui !

      Posté par . Évalué à 10.

      T'as rien compris ou c'est de la désinformation volontaire ?

      On a pris un groupe, circoncis la moité, et renvoyé tout le monde vivre sa vie avec en prime une information sur le SIDA, des conseils de prévention et des préservatifs à volonté. Lis les liens en tête du journal.

      Sur France-Info, ils ont pris soin d'interviewer quelqu'un qui disait que l'étude ne concernait qu'un groupe de population, n'était pas généralisable et demandait a être confirmée par d'autres (en cours).

      Fais gaffe, les rumeurs ça se répand encore plus vite que le sida ...
      • [^] # Re: Scientifique ? oui !

        Posté par . Évalué à 6.

        On a pris un groupe, circoncis la moité, et renvoyé tout le monde vivre sa vie avec en prime une information sur le SIDA, des conseils de prévention et des préservatifs à volonté. Lis les liens en tête du journal.
        C'est d'ailleur ce qui m'a fait marrer : on voit pas d'ou il sorte leur conclusion sans plus d'info.

        A partir de leur resultat je pourrais aussi dire que la circonsition favorise l'utilisation du preservatif.
        Ou encore que les circonsiser sont complexe et pratique moins ...
        Ou enfin...
      • [^] # Re: Scientifique ? oui !

        Posté par . Évalué à 2.

        J'espèrai bien avoir mal compris, mais à entendre le journaliste, c'est ce que l'on comprenait.
  • # Et les biais ???

    Posté par . Évalué à 10.

    Que font t'ils des biais évidents ?
    La circoncision, à la base, c'est une préocupation religieuse.
    En inde, à la base, la religion pèse très fort.
    La religion, à la base, ilflue beaucoup sur le mode de vie, en particulier sur les questions sexuelles.

    Cette étude ne vaut pas tripette. (Ou du moins, la présentation qui en est faite dans les médias pousse mon esprit sagace à mettre en doute les conclusion, surtout vu comment est amenée l'étude.)

    Bref, comme d'hab quand une étude scientifique/technologique/sociale/politique est faîte dans le monde, les dépêches dans les média sont à coté de la plaque (genre compression avec perte, sans fidélité, avec un SNR énaurme). Faudrait aller boire à la source.
    • [^] # Re: Et les biais ???

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      La circoncision, à la base, c'est une préocupation religieuse.
      A la base oui, mais il y a aussi des indications médicales...

      Que font t'ils des biais évidents ?
      Réfléchis, s'ils circoncisaient en biais, on passerait notre temps à se pisser sur les godasses !
    • [^] # Re: Et les biais ???

      Posté par . Évalué à 2.

      Il me semble que la circoncision est largement pratiquée aux États-Unis, et pas forcément pour des raisons religieuses. D'autant que je me souvienne, il me semble que ce soit pour des "raisons d'hygiène". Ne me demandez pas pourquoi, j'en ai aucune idée :(
      • [^] # Re: Et les biais ???

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Les raisons religieuses viennent d'abord de religions d'hygienne (ex: ceux qui mange pas de porc, c'est parcequ'en afrique ca se conserve mal).


        En faite pour la circoncision, c'est parcequ'il y a plein de saleté (microb, crob entier, virus, ...) qui peuvent se mettre entre la peau, et le vous voyez quoi. En circoncisant, il n'y a plus ce problème, vu que ca ne s'enroule plus.

        Au US, je pense que c'est aussi une affaire de mode. C'est plus beau comme ca...
        • [^] # Re: Et les biais ???

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Au US, je pense que c'est aussi une affaire de mode. C'est plus beau comme ca...

          Les goûts et les couleurs, surtout en ce domaine ;-)
        • [^] # Re: Et les biais ???

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          C'est surtout une affaire de peine-à-jouir, oui.
          Quand on est circoncis, les muqueuses, toujours à même le tissu, s'usent et se rigidifient (un peu comme la corne sur les pieds nus), et perdent de leur sensibilité. Le plaisir s'amoindrit d'autant, et c'est moins confortable pour la partenaire.
          Le plaisir est le plus grand ennemi des religions.
          • [^] # Re: Et les biais ???

            Posté par . Évalué à 5.

            La solution : tous à poil!

            "Il faut" (Ezekiel 18:4) "forniquer" (Corinthiens 6:9, 10) "avec des chiens" (Thessaloniciens 1:6-9) "morts" (Timothée 3:1-10).

          • [^] # Re: Et les biais ???

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            tu vas donner des idées aux éjaculateurs précoces...
          • [^] # Re: Et les biais ???

            Posté par . Évalué à 2.

            Si le tissu des muqueuses est plus rigide, il a peut être moins de chances d'avoir une plaie pendant les rapports sexuels?
            • [^] # Re: Et les biais ???

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              C'est justement pour ça que les risques de contamination du virus HIV sont un peu moins grands. Mais ce n'est absolument pas une panacée, et rien ne remplace la bonne vieille pellicule de latex.
          • [^] # Re: Et les biais ???

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            D'ailleurs, on s'est battu au premier siècles entre chrétiens (issus juif et issus païens) pour savoir si on devait conserver la loi de Moïse. Mais non, Jésus à bien accompli et aboli la loi ! Vlà une religion qui en veut pas au plaisir.
          • [^] # Re: Et les biais ???

            Posté par . Évalué à 3.

            > et c'est moins confortable pour la partenaire.

            Hum... je ne me prétendrai pas spécialiste du sujet. Mais une amie m'a prétendu justement le contraire :) Selon elle ça avait tendance à durer plus longtemps avec les circoncis (certainement à cause de la sensibilité masculine amoindrie) et comme on sait, "plus c'est long, plus c'est bon" !
            • [^] # Re: Et les biais ???

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Elle est du genre à avoir des godemichés cloutés, sans doute ? Où utiliser des préservatifs en papier émeri ? :-D
        • [^] # Re: Et les biais ???

          Posté par . Évalué à 7.

          Les raisons religieuses viennent d'abord de religions d'hygienne (ex: ceux qui mange pas de porc, c'est parcequ'en afrique ca se conserve mal).
          Cette idée est un mythe.
          Si tu regardes toutes les sociétés humaines, tu trouveras toujours des interdits alimentaires, et ils ne sont pas rationnels. Je veux dire, ils ne sont pas issus de la pensée rationnelle, même si on pourra peut être l'expliquer rationnellement un jour (ce qu'espèrent les chercheur en sciences humaines, mais c'est pas gagné).

          Si tu parles de l'afrique, dans certaines régions animistes chaque village est dédié à un dieu/esprit/totem (tu choisis le terme qui te convient) et l'interdit alimentaire concerne cet animal. Donc tu vas dans un village, il y est interdit de manger du serpent, tu fais 1km et dans un autre village de la même ethnie il est interdit de manger du croco ou du phacochère (ou du gnou ou du pingouin, comme ici). Difficile de croire que le climat a tant varié, hein?
          Pareil, si tu regardes les prescriptions qui gèrent les interdits alimentaires chez les juifs, ça va un peu plus loin que "pas le droit de manger du cochon" et tu auras du mal à faire tenir tout ça dans la case hygiène.

          Enfin, les plus vieilles traces d'élevages de cochon ont été trouvé dans ce qui s'appelle l'Iran actuellement. Donc si le cochon avait été si nocif pour la santé en région chaude, ils ne l'auraient pas élevés et consommés pendant des siècles. Et ils auraient interdits pas mal d'autres choses qui se conservent aussi mal avec la chaleur. (d'ailleurs, c'est aussi dans cette région qu'on trouve les premières traces de fermentation du raisin).
        • [^] # Re: Et les biais ???

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Pas grand chose à voir avec l'hygiène, en fait. Plutôt avec les croyances et les peurs. Le cochon aime se rouler dans la gadoue, voire les excrèments. Et comme les juifs/musulmans ont une phobie de tout ce qui est sécrétion corporelle, ben voilà, ils en mangent pas, et ça en fait plus pour nous, merci.
          • [^] # Re: Et les biais ???

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            les juifs/musulmans
            ...
            et ça en fait plus pour nous, merci.

            Dois-je comprendre que le public de linuxfr.org est athéiste ou de confessions autre que les deux citées ci-dessus?
            Je pensais que ce dernier était plus "éclectique" et que le logiciel libre plus rassembleur ;-).
            • [^] # Re: Et les biais ???

              Posté par . Évalué à 2.

              Euh, il n'a pas dit « nous les linuxèfériens qui sommes tous soit athées soit chrétiens en tout cas ni juifs ni musulmans », il a juste dit « nous ».
              D'ailleurs, moi j'avais compris « nous, ceux qui mangent du cochon ».

              Comme quoi lorsque l'un pense A et dit B, l'autre peut comprendre A, B ou même encore C...
              • [^] # Re: Et les biais ???

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Je pensais en effet "nous, les athées qui aimons le cochon et toutes les bonnes choses qu'on trouve sur cette Terre".
        • [^] # Re: Et les biais ???

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Et oui, à l'époque, tu te lavais pas le zgeg tous les jours avec du savon dove intime...

          Mais franchement, dire de nos jours que c'est plus hygiénique, je trouve que c'est un peu l'inverse... Justement, on expose beaucoup plus une partie "sensible" au monde exterieur... Si le prépus est là, c'est qu'il a son usage...

          Enfin bon, libre à chacun de se scarifier pour ses convictions...
          • [^] # Re: Et les biais ???

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Libre à chacun ? Quand un médecin mutile un enfant qui ne sait même pas parler ? Quand une bouchère vient charcuter les lèvres d'une gamine qui ne sait que pleurer ? Elle est où, la liberté ???
  • # Au nom de la population circoncise...

    Posté par (page perso) . Évalué à -3.

    merci
  • # Le catholicisme ralenti la progression du SIDA!

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Une étude sérieuse menée par un grand laboratoire pharmaceutique hongro-vénézuélien à tenté de vérifier l'impact de la religion sur la propagation du SIDA.
    Deux groupes ont été formés, l'un de 437 prêtes catholiques et l'autre de 442 prostituées indonésiennes d'autres confessions. Tous deux ont suivi une formation visant à la prévention du SIDA, et ont reçu un petit pack la croix rouge avec le kit de survie en cas de rapport sexuel impromptu. Ensuite, on les a laissé retourner à leur vie quotidienne en leur demandant de revenir 6mois plus tard.

    Resultat:
    Les 437 prêtres sont revenus séronégatifs (deux avaient toutefois attrapé la varicelle).
    128 des prostitués indonésiennes sont décédées, et 267 autres sont revenues séropositives.

    Bilan:
    Le port de la soutane protège du SIDA.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.