Journal Un robot sur la station spatiale

Post√©¬†par¬† (site Web personnel) . Licence CC¬†By‚ÄĎSA.
17
5
sept.
2013

Les japonais viennent d'envoyer un robot andro√Įde ‚ÄĒ¬†rien √† voir avec la distribution Linux rachet√©e par Google, ce robot a simplement une forme semblable l'homme¬†‚ÄĒ sur la station spatiale internationale.

Ce robot est là pour :

  1. déterminer son efficacité comme robot de compagnie pour personnes isolées, en l'occurrence un spationaute japonais qui rejoindra la station en fin d'année ;
  2. promouvoir la candidature de la ville de Tokyo pour l'organisation des Jeux olympiques de 2020.

Personnellement, je trouve cette dépense doublement stupide et je regrette de ne pas être japonais pour pouvoir exposer mon avis au ministre de la recherche sur cette dépense d'argent public :

  • le spationaute en question n'est pas seul sur la station, o√Ļ il trouvera des coll√®gues √©trangers, et n'a donc pas besoin d'un robot de compagnie, dont l'exp√©rience sera fauss√©e¬†;
  • la station n'a pas √©t√© construite pour servir de panneau publicitaire¬†!

ce robot p√®se un kilogramme et mesure trente-quatre centim√®tres de long, donc je vois mal comment on peut le qualifier d'andro√Įde. Schtroumpho√Įde, √† la rigueur‚Ķ

  • # Secours.

    Post√©¬†par¬† . √Čvalu√©¬†√†¬†10.

    le spationaute en question n'est pas seul sur la station, o√Ļ il trouvera des coll√®gues √©trangers, et n'a donc pas besoin d'un robot de compagnie, dont l'exp√©rience sera fauss√©e¬†;

    Heureusement qu'il y aura d'autres personnes. Tu imagine qu'on se rende compte que le robot ne remplisse pas son r√īle, on ne peut pas vraiment se permettre de demander √† une fus√©e de faire un d√©tour pour livrer un astronaute de plus.

    Lorsqu'on a créer le premier bathyscaphe, j'espère bien qu'on a pas jeté un homme tout de suite à l'eau avec pour voir si ça marchait vraiment.

    la station n'a pas été construite pour servir de panneau publicitaire !

    √áa, je ne suis pas s√Ľr. M√™me si je suis d'accord avec toi que √ßa ne devrait pas √™tre le cas.

    ¬ę Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. ¬Ľ Coluche

    • [^] # Re: Secours.

      Post√©¬†par¬† . √Čvalu√©¬†√†¬†6.

      Bah, la station a √©t√© cr√©√©e pour y faire des trucs, donc pourquoi pas √ßa? Sans d√©conner, je pense que l'id√©e r√©elle est de tester en grandeur nature ce qu'un robot peut faire dans une telle situation. On a beau creuser depuis plus de 50 ans, on n'a toujours pas de solution miracle pour envoyer facilement des gusses dans l'espace avec une s√©curit√© √† peu pr√®s satisfaisante¬†; √ßa coute cher et √ßa reste super dangereux. √Čvidemment, il y a la dimension symbolique qui est super-m√©ga importante, mais quand il s'agit de remplacer un panneau solaire sur un satellite d√©fectueux ou autre op√©ration du genre, le recours √† un robot korrigano√Įde est justifiable.

      Je suis d'accord pour dire que tenir compagnie à l'astronaute japonais, c'est débile. J'imagine que ça n'est pas un argument dans l'air quand même, ça doit s'adresser au public japonais qui doit dans l'ensemble considérer que la compagnie d'étrangers dans l'espace est moins enviable que celle d'un robot japonais (je dis ça sans haine pour les Japonais, mais il faut bien avouer qu'ils ont parfois un sens du nationalisme assez anachronique, et que la xénophobie y est considérée comme une norme tout à fait acceptable).

      Pour le panneau publicitaire, j'imagine que c'est exactement pour √ßa que la station existe. Faire marcher des gusses sur la Lune c'√©tait uniquement pour y planter un drapeau am√©ricain, et payer des milliards pour envoyer des gars dans une station en orbite c'est uniquement pour qu'ils fassent coucou √† l'√©cran. √Čvidemment, on en profite pour y faire quelques exp√©riences scientifiques en microgravit√©, mais je me demande si on n'a jamais d√©couvert quelque chose de vraiment important lors de ces exp√©riences‚Ķ √Ä la limite, √ßa a √©t√© bien plus utile de concevoir des trucs pour vivre en orbite (par exemple des stylos qui √©crivent √† l'envers, etc) que d'y vivre r√©ellement‚Ķ

      • [^] # Re: Secours.

        Post√©¬†par¬† (site Web personnel) . √Čvalu√©¬†√†¬†0.

        À la limite, ça a été bien plus utile de concevoir des trucs pour vivre en orbite (par exemple des stylos qui écrivent à l'envers, etc) que d'y vivre réellement…

        Ha, l'exemple du style. On a déjà inventé le feutre indélébile et le crayon à papier, pour ce genre de trucs.

        • [^] # Re: Secours.

          Post√©¬†par¬† . √Čvalu√©¬†√†¬†8.

          Je t'invite à te rendre sur le site de la NASA pour t’apercevoir des multiples retombées de la recherche spatiale sur la vie quotidienne.

          http://spinoff.nasa.gov/

        • [^] # Re: Secours.

          Post√©¬†par¬† . √Čvalu√©¬†√†¬†10.

          Ha, l'exemple du style. On a déjà inventé le feutre indélébile et le crayon à papier, pour ce genre de trucs.

          Tu veux dire, des machins avec de l'encre liquide, qu'il faut tailler en faisant plein de petits copeaux, ou des porte-mines qui se cassent en générant des petits bouts de mines d'un millimètre qui volent partout dans la station?

          La recherche spatiale a motivé des centaines d'innovations, c'est un des moteurs les plus importants de la R&D du XXe siècle.

          Ce que je voulais dire, c'est que ce qui est important, c'est de concevoir les voyages spatiaux. Une fois que c'est conçu, envoyer les gens là-haut est beaucoup moins intéressant.

      • [^] # Re: Secours.

        Post√©¬†par¬† (site Web personnel) . √Čvalu√©¬†√†¬†9.

        Bof. Les robots korrigano√Įdes risquent d'√™tre bien moins efficaces qu'un robot cubique moche mais fait expr√®s pour r√©parer des trucs dans l'espace.

        Les Japonais semblent souffrir d'un complexe assez d√©lirant vis-√†-vis des robots, appuy√© par le fait qu'il est quasiment impossible de poss√©der un animal de compagnie en ville. Pour moi, l'id√©e m√™me du robot de compagnie est √† peu pr√®s aussi inepte que celle des tamagochis. J'attends de voir le jour o√Ļ la pr√©sence d'un tel robot sera au moins aussi agr√©able que celle d'un ornithorynque[1].

        [1] Sous réserve que celui-ci ne boive pas vos bières dans votre dos.

  • # le co√Ľt¬†?

    Post√©¬†par¬† . √Čvalu√©¬†√†¬†3.

    On a une id√©e du co√Ľt de l'op√©ration (financier et √©cologique)¬†?

    • [^] # Re: le co√Ľt¬†?

      Post√©¬†par¬† . √Čvalu√©¬†√†¬†5. Derni√®re modification le 05/09/13 √† 15:43.

      Pour le cout financier, d'apres http://what-if.xkcd.com/45/ le lancement d'une masse de 1kg (donc le robot) dans la station spaciale coute entre 40k$ et 60k$.

      EDIT : finalement c'est pas si cher, je trouve. Vais leur envoyer une boite de granola (juste pour le plaisir de se dire que c'est les miettes de MES granolas qui ont obstrué les systèmes)

      PPS : les pepitos c'est pour les tafioles ! Granola vaincra !

  • # Laboratoire scientifique

    Post√©¬†par¬† . √Čvalu√©¬†√†¬†9.

    The ISS serves as a microgravity and space environment research laboratory in which crew members conduct experiments in biology, human biology, physics, astronomy, meteorology and other fields.

    Je cite ici Wikipedia pour rappeler à tous le but de l'ISS. C'est un laboratoire scientifique, qui se veut ouvert à de nombreux domaines.

    Je ne vois pas pourquoi une expérience sur la psychologie humaine n'aurait pas sa place sur l'ISS, surtout que c'est loin d'être la première expérience ayant comme thème la réaction de l'être humain en situation d'isolement.

    Si pour toi Tanguy, te retrouver à vivre 24h/24 dans un environnement restreint accompagné de seulement 5 autres personnes, aucune ne parlant ta langue natale, que tu n'as pas spécifiquement choisie n'est pas une "situation d'isolement", grand bien te fasse. Mais les études montrent tout de même le contraire.

    L'exp√©rience ayant un programme scientifique attach√©, je suis s√Ľr que la pr√©sence d'autres membres d'√©quipage est prise en compte dans l'interpr√©tation des r√©sultats, et qu'ils n'ont pas attendu Tanguy pour leur ouvrir les yeux.

    En ce qui concerne la publicité, il me semble qu'aujourd'hui la recherche a grand besoin d'argent, quelque soit le domaine. Et je ne vois pas pourquoi on se priverait de ce genre de partenariat, qui ne peut avoir que des retombées positives :
    - Plus d'argent pour l'expérience
    - Plus de visibilit√© aupr√®s du public, ce qui entra√ģnera plus de vocations dans la population, de futurs financements, etc‚Ķ

    • [^] # Re: Laboratoire scientifique

      Post√©¬†par¬† . √Čvalu√©¬†√†¬†2.

      Si pour toi Tanguy, te retrouver à vivre 24h/24 dans un environnement restreint accompagné de seulement 5 autres personnes, aucune ne parlant ta langue natale, que tu n'as pas spécifiquement choisie n'est pas une "situation d'isolement", grand bien te fasse. Mais les études montrent tout de même le contraire.

      Aucune ne parle ta langue natale, mais tous parlent 2 langues que tu maitrises (me semble que pour monter la haut il faut maitriser l'anglais et le russe), donc tu arrives quand meme a communiquer avec eux, meme si c'est pas top

    • [^] # Re: Laboratoire scientifique

      Post√©¬†par¬† (site Web personnel) . √Čvalu√©¬†√†¬†5.

      En ce qui concerne la publicité, il me semble qu'aujourd'hui la recherche a grand besoin d'argent, quelque soit le domaine. Et je ne vois pas pourquoi on se priverait de ce genre de partenariat, qui ne peut avoir que des retombées positives :
      - Plus d'argent pour l'expérience

      Eh bien là justement, c'est le contraire : on paie l'envoi d'un robot pour promouvoir une candidature aux JO.

      • [^] # Re: Laboratoire scientifique

        Post√©¬†par¬† . √Čvalu√©¬†√†¬†6.

        Quand Citroen paye pour mettre son nom comme sponsor sur un maillot, c'est pour promouvoir ses voitures et gagner de l'argent. Et étrangement ça rapporte aussi de l'argent à l'équipe ou au sportif qui porte le maillot. Il est donc possible de promouvoir les JO en envoyant un robot dans l'ISS et que simultanément ça rapporte de l'argent à l'expérience. Je pense que tu as encore des choses à apprendre sur la publicité.

        Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Laboratoire scientifique

      Post√©¬†par¬† . √Čvalu√©¬†√†¬†10.

      Je n'ai ni l'envie, ni le temps, de développer - d'autant qu'on a un jour d'avance, là - mais je ne crois vraiment pas que le financement de la recherche par la publicité ne puisse avoir "que des retombées positives". Je dois être un esprit obtus et passéiste, pétri d'idéologie anarcho-décroissanto-gauchiste.

    • [^] # Re: Laboratoire scientifique

      Post√©¬†par¬† . √Čvalu√©¬†√†¬†2.

      je croyais que c'etait pour occuper les russes

    • [^] # Re: Laboratoire scientifique

      Post√©¬†par¬† (site Web personnel) . √Čvalu√©¬†√†¬†3.

      La candidature aux JO, c'est juste car ils ont envie qu'on en parle (le robot est là, autant dire que c'est pour les JO…)

      Puis c'est une bonne manière de parler de l'espace aux enfants, avec un pseudo Astro.

      A noter que c'est pas le premier robot, il y a robonaut2 qui est dans l'ISS et qui est plus "utile" (il porte des outils) mais pas vraiment autonome

  • # On la conna√ģt l'histoire‚Ķ

    Post√©¬†par¬† (site Web personnel) . √Čvalu√©¬†√†¬†10.

    On la conna√ģt l'histoire. √áa commence gentiment avec de la bonne volont√© (¬ę¬†I am putting myself to the fullest possible use, which is all I think that any conscious entity can ever hope to do.¬†¬Ľ), puis √ßa d√©g√©n√®re en d√©nigrement (¬ę¬†It can only be attributable to human error.¬†¬Ľ). Ensuite c'est carr√©ment le d√©ni (¬ę¬†I'm sorry, Dave. I'm afraid I can't do that.¬†¬Ľ), sans parler du fait qu'il s'appelle Koichi Wakata et non Dave. Et ensuite vient le d√©lire (¬ę¬†I'm afraid. I'm afraid, Dave. Dave, my mind is going¬†¬Ľ). D√©j√† avec les Terminator, √ßa avait √©chou√©.

  • # Ah ?

    Post√©¬†par¬† . √Čvalu√©¬†√†¬†6.

    Personnellement, je trouve cette dépense doublement stupide et je regrette de ne pas être japonais pour pouvoir exposer mon avis au ministre de la recherche sur cette dépense d'argent public

    C'est en France ou au Japon la loi qui interdit √† un fran√ßais de donner son avis √† un ministre japonais¬†? Ou c'est le timbre qui co√Ľte trop cher¬†?

    Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Ah ?

      Post√©¬†par¬† . √Čvalu√©¬†√†¬†3.

      Il peut de toute façon aussi l'envoyer au premier ministre français qui y portera au moins autant d'intérêt que si il était concerné, et que le premier ministre japonais le ferait d'un de ces concitoyens

    • [^] # Re: Ah ?

      Post√©¬†par¬† (site Web personnel) . √Čvalu√©¬†√†¬†2.

      C'est surtout que dans un monde théorique parfait, la lettre pourrait avoir un effet plus direct si elle venait d'un sujet concitoyen de son propre pays que d'un pays étranger.

  • # d√©pense

    Post√©¬†par¬† . √Čvalu√©¬†√†¬†10.

    je trouve cette dépense doublement stupide

    à quoi ça sert que l'humanité aie des gains de productivité de ouf si on peut pas s'en servir pour envoyer des robots dans l'espace juste pour déconner ?

    • [^] # Re: d√©pense

      Post√©¬†par¬† . √Čvalu√©¬†√†¬†3.

      Je me demande s'ils on pr√©vu un moyen de ¬ę¬†catapulter¬†¬Ľ ce robot depuis l'ISS vers Mars au cas o√Ļ il finirait par trop √©nerver les humains et serait donc ainsi plus un mal qu'un bien¬†? ¬ę¬†Aller va faire causette √† Curiosity parce que l√† tu nous fait limite chier.¬†¬Ľ

      • [^] # Re: d√©pense

        Post√©¬†par¬† . √Čvalu√©¬†√†¬†3.

        Si les robots ont le même défaut de conception que les humains et n'ont pas de bouton "power off", effectivement c'est un problème

  • # Le Japon et la robotique

    Post√©¬†par¬† (site Web personnel) . √Čvalu√©¬†√†¬†6.

    On présente toujours le japon comme la patrie de la robotique, mais personnellement j'ai jamais vu un robot japonnais vraiment bluffant. Ce sont loin d'être des idiots, ils font certainement plein de recherche et de trucs avancés mais ça n'a jamais été appliqué à quoi que ce soit d'autre qu'à des jouets.

    Super, des robots hotesse d'accueil qui peuvent faire 200 expressions faciales différentes, waaahhh
    Les robots humanoides, je suis encore vraiment sceptique sur leur utilité…
    Et à Fukushima ils ont du faire venir des robots des US pour aller dans la centrale, c'est con parce que là pour le coup ça aurait été intéressant d'avoir des robots d'exploration.

    Par contre ces derniers temps c'est surtout aux US qu'on voit les travaux en robotique les plus impressionnants. Il suffit de voir les réalisations de Boston Dynamics, de l'université de Pennsylvanie, et j'en passe.
    Le plus impressionnant étant Curiosity, OK c'est pas une machine très design, mais elle fait un travail de recherche actuellement infaisable par un humain et pour beaucoup moins cher. Rien que le système d'amarssisage automatique est simplement bluffant : http://www.youtube.com/watch?v=h2I8AoB1xgU la vidéo est hollywoodifiée, mais les mecs ont quand même fabriqué un skycrane !!

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.