Journal OpenSocial, un pas de plus vers une "société des réseaux sociaux"

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
4
nov.
2007
Depuis jeudi, Google Code héberge le projet OpenSocial [1], un ensemble d'API qui vont permettre le développement de programmes communs pour un certain nombre de sites de "réseau sociaux" (voir liste en référence [1]).

Avant jeudi, tout programmeur souhaitant développer une application pour réseaux sociaux devait apprendre l'API, la syntaxe et parfois même un nouveau langage de chacun des réseaux (quand ceux-ci proposaient une API accessible de l'extérieur !). Maintenant, OpenSocial permet d'accéder aux fonctions de base, au plus petit commun dénominateur entre tous les réseaux sociaux participant. L'API permet ainsi d'accéder :

- à l'information de profil
- à l'information des connaissances
- aux activités (événements, flus RSS, etc.)

Un des avantages d'OpenSocial est de se baser sur des langages existant (Javascript, HTML et Flash) là où la concurrence (Facebook, pour ne pas la citer) impose FBML [2] par exemple).

Le code source des exemples est sous licence libre, tout comme la documentation. OpenSocial promet de libérer le code source des APIs proprement dite (voir la FAQ [3]).

Finalement, on arrive petit à petit à une vraie société (ou fédération) de réseaux sociaux, où peu importe le site/réseau dans lequel vous êtes affilié, vous pourrez utiliser les mêmes applications (qui a parlé de standardisation ?). Web 2.0 [4], les applications arrivent!

Maintenant, il reste un certain nombre de points qui pourraient être améliorés ou éclaircis ...

- Un jour, on pourra être inscrit dans un réseau et accéder aux autres réseaux (un peu comme les passerelles permettent aux utilisateurs d'un type d'IM de communiquer avec des correspondants utilisant d'autres systèmes d'IM)

- Qu'en est-il de la sécurité, de l'accès aux données et la perception du public sur ces points [5] ?

[1] Projet OpenSocial : http://code.google.com/apis/opensocial/
[2] FBML : http://developers.facebook.com/index.php/FBML
[3] FAQ d'OpenSocial : http://code.google.com/apis/opensocial/faq.html
[4] Web 2.0 : http://en.wikipedia.org/wiki/Web_2
[5] Facebook and Data Control (Bruce Scheier) : http://www.schneier.com/blog/archives/2006/09/facebook_and_d(...)
  • # Web of data

    Posté par . Évalué à 6.

    Qu'est ce que tu entends par accéder à "l'information des connaissances" ? Naviguer entre les connaissances comme un foaf:knows ?

    Je trouve que de pouvoir accéder aux données des réseaux sociaux de manière unifiée c'est plutôt un progrès. Cependant je préfère nettement l'approche format à l'approche api pour accéder aux données externes. Si tous diffusaient ces données dans des formats rdf bien déterminés le monde du programmeur web serait plus beau. Au moins dans l'immédiat utiliser foaf pour les profils, comme livejournal.com.

    Sinon j'utiliserais pas ce truc pour différentes raisons:

    - "OpenSocial promet de libérer le code source des APIs" : déjà le promet ca m'inspire pas trop.
    - Devoir faire transiter les données qui m'intéressent par chez Google (ils les rentabiliseront d'une manière ou d'une autre) ca me branche pas trop non plus.

    Donnez moi du rdf!
    • [^] # Re: Web of data

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pour l'accès aux données des contacts, c'est du XML en réponse à la requête (utilisant l'API) : voir http://code.google.com/apis/opensocial/docs/gdata/people/dev(...) . C'est déjà mieux qu'une encapsulation dans un objet GData dont on ne pourrait accéder aux champs que par la lib javascript ad hoc. Ici, l'API sert surtout de méthode d'appel unifiée, il me semble, pas pour le format de sortie.

      D'accord pour les précautions d'usage sur les promesses (venant de Google ou d'autres compagnies)

      Il est clair que les données transitant par OpenSocial pourraient être rentabilisées ... mais ces données le sont déjà ! OpenSocial ne va pas inventer que tu es marié ou que ton ami s'appelle Paul : ces informations sont déjà dans leurs bases de données. Et ils rentabilisent déjà ces données quand tu visites ton profil ou celui des autres sur leurs sites web.
  • # libérer le code source des APIs proprement dite (sic)

    Posté par . Évalué à 9.

    Pardon mais comment peut-on "libérer le code source d'une API" ? Une API n'a pas de code source, c'est une convention d'interface. Je ne comprends pas ce que ce charabia est censé vouloir signifier...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.