Journal Guillermito jugé le 4 janvier

Posté par .
Tags : aucun
0
5
oct.
2004
http://www.u-blog.net/eolas/note/95(...)

Rappel: il sera jugé pour contrefaçon, en l'occurence la publication de «logiciels» issus des sources décompilés de Viguard.

On le lui reproche lors de la publication d'éléments prouvant que l'efficacité de Viguard était très loin des prétentions affichées par le marketing de l'époque

Bref, on juge le full-disclosure, c'est à dire la possibilité de prouver les failles d'un logiciel de façon reproductible et/ou falsibiable (au sens de Popper).

Pour les détails voir mes précédents journaux sur cette affaire lamentable.
.
  • # faux ...

    Posté par . Évalué à 5.

    Bref, on juge le full-disclosure, c'est à dire la possibilité de prouver les failles d'un logiciel de façon reproductible et/ou falsibiable (au sens de Popper)

    On ne juge pas cela, mais l'utilisation frauduleuse d'un logiciel dont guillermitto n'a préalablement pas acquis les droits d'utilisation.
    • [^] # Re: faux ...

      Posté par . Évalué à 5.

      Ben non. L'utilisation frauduleuse relèverait du recel de contrefaçon. Il bénéficie d'un non lieu sur cette partie là.

      Il est jugé seulement pour contrefaçon. C'est à dire pour avoir démonté le logiciel et publié le résultat du démontage.
      • [^] # Re: faux ...

        Posté par . Évalué à 4.

        ah autant pour moi... j'ai loupé un épisode alors !
        Je n'ai pas trouvé l'entrée correspondante sur le blog d'eolas: tu aurais un lien ?

        merci
        • [^] # Re: faux ...

          Posté par . Évalué à 7.

          Les billets d'Eolas sont en lien là.
          https://linuxfr.org/~fleny68/15242.html(...)

          Les explications de Guillermio sont là:
          http://www.guillermito2.net/archives/2004_08_30.html(...)

          En fait, on lui reproche la mise à disposition des preuves issues du démontages plus que le démontage lui-même. Si j'ai bien compris.
          Eolas pense qu'on lui reproche le fait d'avoir démonté à partir de versions warez, mais dans ce cas il aurait fallu garder le recel de contrefaçon. C'est la redistribution qui est visée.

          Bon on verra à l'audience si je me trompe.
          • [^] # Re: faux ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Si j'ai bien lu les notes d'Eolas, on lui reproche d'avoir décompilé des versions warez. Reste à savoir ce qu'aurait dit et fait Viguard s'il avait acheté leur logiciel pour le décompiler.
            • [^] # Re: faux ...

              Posté par . Évalué à 2.

              Il aurait certainement fait un foin équivalent ;)
              Effectivement s'il a réellement décompilé des versions warez il ets en tort, cependant je suis certain que même s'il avait acheté le soft Viguard aurait été sur son dos...
            • [^] # Re: faux ...

              Posté par . Évalué à 5.

              Ça sort de la page de G. sur Internet Archive: http://web.archive.org/web/20030404161138/www.pipo.com/guillermito/(...)
              Puisqu'aucune version de test n'est disponible sur le site web de Tegam (un cas unique chez les anti-virus), tous ces tests ont été réalisés avec les six versions de Viguard en ma possession, certaines trouvées sur le Net en warez, d'autres aimablement prêtées pour la durée de mes tests par des internautes sympathiques, dans l'ordre chronologique:


              Masi ça c'est d'abord du recel de contrefaçon, et il y a non lieu. On lui reproche surtout d'avoir remis à disposition des morceaux issus de la décompilation. La décompilation elle-même sera-t-elle abordée? C'est possible, mais ce n'est pas le seul élément du dossier.

              En gros, c'est comme pour le P2P et le téléchargement, le condamner pour avoir redistribué des morceaux de logiciels protégés, ça éviterait d'avoir à trancher sur la décompilation elle-même. On éviterait de se poser la question de la légalité de l'étude critique de viguard (qui est bonne d'après l'expert, donc la diffamation est écartée) en considérant que la publication des éléments issus de cette étude est illégale. La décompilation légale si la version n'avait pas été warez? Ça n'empêche peut-être pas que la publication des éléments issus de cette décompilation soit illégale.

              C'est comme ça que j'ai compris cette affaire. Malheureusement je suis loin de Paris, et je ne pourrais pas venir le 4 janvier. J'espère que beaucoup de monde y sera et prendra des notes. Dans le lot des comptes-rendu, on arrivera peut-être à comprendre ce qui se sera passé à l'audience.
              • [^] # Re: faux ...

                Posté par . Évalué à 4.

                Pour résumer, simplifier, et m'assurer que j'ai bien compris:

                Guillermito n'est pas accusé de :
                - diffamation (il a prouvé ses affirmations)
                - recel de contrefaçon (accusation abandonné par Teagam, en fait je ne vois pas pourquoi il y aurait eu non-lieu vu que Guillermito à eu en sa possession des copies 'warez' de Viguard)
                - décompilation (l'accusation aurait sans doute été valable, la décompilation n'est permise en France que 'dans un but d'interopérabilité'. Ce n'était clairement pas le but de Guillermito.)

                Guillermito est accusé de :
                - contrefaçon (redistribution de bout de logiciel protégé)
                Question : Qu'est-ce qui pourrait empecher Guillermito d'être condamné, étant donné que le délit de contrefaçon est avéré? Existe t'il dans le droit français quelque chose qui permettrait d'eviter la condamnation?

                Enfin une petite remarque : même si les méthodes de Teagam sont particuliérement désagréables, et que toute cette histoire ne ressemble qu'a une basse vengeance, on ne peut s'empecher de remarquer que Guillermito a effectivement violé la loi. Cette loi est peut être mal faite, mais il n'empêche qu'il sera difficile de se plaindre si Guillermito est reconnu coupable...
                • [^] # Re: faux ...

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Pour le recel il y a bien eu non lieu. http://www.guillermito2.net/archives/2004_08_30.html(...)
                  • [^] # Re: faux ...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    En effet.
                    Mais je ne comprends pas pourquoi, Guillermito n'ayant même jamais nié avoir utilisé des versions "warez" de Viguard.

                    Quelqu'un peut m'expliquer ca?

                    Sur quoi est basé ce non lieu? Utiliser un logiciel en warez n'est t'il pas une contrefaçon? Est-ce que ca veut dire qu'utiliser un "warez" est légal en France? Sinon quel est le délit si ce n'est pas la contrefaçon?
                    • [^] # Re: faux ...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Je ne retrouve pas mes sources, donc ce sont des souvenirs que je donne.

                      Je crois qu'il y a eu non lieu, car Guillermito n'a pas utilisé les versions en sa possession. Il ne les a pas utilisé en tant qu'antivirus chez lui: il les a "juste" décompilé, et fait ce que l'on sait avec.
                    • [^] # Re: faux ...

                      Posté par . Évalué à 6.

                      Mais je ne comprends pas pourquoi, Guillermito n'ayant même jamais nié avoir utilisé des versions "warez" de Viguard.

                      Quelqu'un peut m'expliquer ca?


                      L'explication est donnée par Eolas dans les commentaires de sa note http://www.u-blog.net/eolas/note/84(...)

                      Techniquement, un "délit" et le "recel de ce délit" ne peuvent pas être commis par la même personne.

                      Accuser Guillermito de "recel de contrefaçon" aurait obligé l'accusation a rechercher l'auteur de l'infraction principale (à savoir celui qui a créé la version "warez" et l'a diffusée), tâche autrement plus difficile.
                • [^] # Re: faux ...

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Pour la décompilation, c'est un cas de contrefaçon (violation du droit d'auteur). Donc ça peut très bien être aussi reproché lors du procès.

                  À relire la note d'Eolas, le seul cas autorisé par la loi de publication de parties de logiciels issues de décompilation sans autorisation de l'auteur est celui de l'interopérabilité. L'étude du logiciel lui-même ne fait pas partie des cas autorisés. Sauf que c'est dans la partie spécifique au logiciel. Le droit d'auteur a d'autres exceptions plus générales que va sûrement invoquer l'avocat de G., comme la courte citation. Je ne suis pas si sûr que toi que Guillermito ait violé la loi.

                  http://www.educnet.education.fr/juri/auteur4.htm(...)
                  L'exception pour courte citation suppose que les citations soient courtes et justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information de l'½uvre à laquelle elles sont incorporées. Elles ne sont autorisées que sous réserve de mentionner le nom de l'auteur et de la source dont elles sont issues.
                  • [^] # Re: faux ...

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Merci beaucoup!
                    C'est beaucoup plus clair pour moi.

                    Du coup, l'issue du procés dépend de l'appréciation du juge sur ce qu'est une "courte citation" "justifiée". Ca me parait moins desespéré...

                    Reste la décompilation, donc.

                    Bon, au cas ou j'arrive à être à Paris et disponible le 4 Janvier, je saurais quoi faire de ma journée!
                    • [^] # Re: faux ...

                      Posté par . Évalué à 2.

                      C'est à 13h30.
                      • [^] # Re: faux ...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Bon à savoir : faut arriver vachement en avance si tu veux pouvoir entrer parmi les premiers et être bien placé. Les salles d'audience sont très bruyantes, mal insonorisées, ça rentre et ça sort tout le temps, et les juges/avocats/prévenus ne parlent que pour eux-mêmes, très rarement pour la salle, ce qui fait qu'on entend quasiment plus rien dès qu'on n'est pas au-delà du troisième rang.
  • # Quarante places environ

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Remarque en passant pour tous ceux qui prévoient de prendre (ou prolonger) leurs congés pour venir assister au procès : il doit y avoir environ une quarantaine de places pour le public, d'après Eolas.

    C'est premier arrivé, premier servi, et ensuite, pour chaque personne qui sort une personne peut entrer.

    S'il y a des troubles dans l'audience (supporters excités ou bruyants), le président peut ordonner un huis-clos, mais c'est un dernier recours.
    • [^] # Re: Quarante places environ

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Dans l'absolu, il est toujours possible d'enregistrer l'audience et de la diffuser par la suite, je pense qu'il est légal de le faire si elle n'est pas à huis-clos (cf les reportages diffusés à la télévision). Au pire, on peut toujours en faire la retranscription.
  • # Tegam = Hitler

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    "on juge le full-disclosure"
    Disons que c'est l'argument juridique qu'a trouvé Tegam pour attaquer un mec qui a consacré plusieurs mois (années ?) de sa vie à vouloir les détruire coûte que coûte. Ils ne sont pas pourtant pas les seuls moulins à vent... Mais il est dit que Guillermito sera le martyr dont la communauté a besoin, alors ainsi soit-il.
    • [^] # Re: Tegam = Hitler

      Posté par . Évalué à 3.

      si on arrive au godwin point dès le début des commentaires, on va vite s'ennuyer :)
    • [^] # Re: Titre à la c*n

      Posté par . Évalué à 9.

      Sais-tu que si Tegam vois ton post, la société est tout à fait en mesure de porter plainte ? Sais-tu que si Tegam porte plainte, il y a 90% de chances qu'ils portent plainte contre les admins du site ? Sais-tu que si c'est le cas, nous (les admins du site) nous retournerons bien vite contre toi ?

      Plus généralement, sais-tu qu'en postant de telles c*nneries sur le site, tu risques
      - de passer pour un ignorant qui ne sais pas faire la part des choses (comment comparer une société avec un dicateur responsable de plusieurs millions de morts ?)
      - d'attirer des ennuis à des admins qui ont autre chose à faire que de recevoir des courriers recommandés
      - de t'attirer des ennuis personnels quand ces mêmes admins chercheront à reporter la faute sur toi ?

      Merci de faire un peu attention à l'avenir avant de poster de telles inepties.
      • [^] # Zorro = méchant

        Posté par (page perso) . Évalué à -3.

        Crois-moi, c'était pas le but. Juste pour ironiser sur le grand méchant loup qui serait le mal absolu, ce que je trouve injuste.
        Bon, tu peux le virer, le commentaire, s'il le faut, c'est pas grave. Ça sera juste la preuve que Linuxfr = ... heu, nan, rien. Je te pertinente, pour la peine.
    • [^] # Mais il insiste, le bougre...

      Posté par . Évalué à 7.

      http://linuxfr.org/comments/477068,1.html(...)

      Comme tu continues à propager tes mensonges, malgré ma réponse détaille et argumentée, il me paraît évident que tu es dans le camps de tegam/oa

      La réponse est là:
      http://linuxfr.org/comments/477168.html#477168(...)
      Je recopie, comme ça la réponse est ici aussi:

      ------------------------------------------------------
      Tu n'as pas l'air très au courant de cette histoire. Puis-je te rappeler les faits:

      - TEGAM commercialise un antivirus en prétendant qu'il arrête tous les virus connu et inconnu[1]. Pas de version d'essai pour pouvoir se faire son idée, il fallait les croire sur paroles. Pour une société qui oeuvre dans la sécurité...
      - Guillermito démontre scientifiquement que ce n'est pas le cas, et publie les éléments permettant à chacun de se rendre compte par lui-même.
      - Les gens de TEGAM ont oublié de potasser leur cours de communication de crise, http://www.communication-crise.com/articles/article0038.php(...(...))
      ils traitent Guillermito de terroriste.
      http://www.guillermito2.net/archives/tegam_pub_march_color.jpg(...(...))
      et ils nient le problème, au lieu de le reconnaître et de corriger les points importants. Il y a même quelques interventions louant VIGUARD comme génial il a arrété le ver bidule sur fcsv ou attaquant Guillermito sur fcsv. Un peu trop gros, peu crédible. Viguard se fait démonter sur le forum à chaque fois que son nom est cité.
      - TEGAM axe sa communication sur la théorie du complot.Ce genre là:
      http://www.bases-publications.com/revues/netsources/e-docs/00/00/01(...))
      - TEGAM finit par porter plainte. Le serveur de Guillermito est saisi. TEGAM commence par nier être à l'origine de la plainte. Pas très crédible non plus, ils jouent sur les mots (plainte contre X tout en désignant le serveur de Guillermito).
      - L'instruction tourne la catastrophe pour TEGAM. Guillermito n'est pas poursuivi pour diffamation, mais pour contrefaçon. Pire l'expert judiciaire affirme, d'après Guillermito sur son site:
      L'expert informatique désigné par le juge d'instruction note que je "dispose de compétences indiscutables en matières virales et anti-virales", et que j'ai "dénoncé avec pertinence les failles du logiciel Viguard, dont l'innocuité et l'inefficacité sont relevées dans le rapport d'expertise". C'est écrit noir sur blanc dans cette décision de justice du 1er juillet 2004.

      Plus de rumeur, il n'y a plus que des vérités! Guillermito avait raison. On se dirige tout droit vers un procès à la MacDo. Même si Guillermito est condamné son analyse de Viguard est dors et déjà validée par la Justice. Notons que les plaignants n'ont pas demandé de contre expertise...
      - Malgrè 2 ans et demi d'instruction, TEGAM demande un report du procès.Apparemment, ils ont besoin d'un peu plus de temps pour se préparer. daprès Guillermito.

      Maintenant Viguard a de la concurrence:
      http://www2.canoe.com/techno/nouvelles/archives/2004/09/20040908-10(...))
      Mais lui, on peut le tester gratuitement.

      Le procès n'aura pas lieu pour déterminer si Guillermito avait raison ou non dans son analyse sur Viguard, ça l'expert judiciaire l'a déjà tranché. Le procès aura lieu pour décider si on peut publier les exploits sur un logiciel pour permettre à chacun de se faire sa propre opinion sur l'analyse. C'est le procès du full-disclosure et pour tous les gens intéressés par la sécurité informatique, c'est essentiel: sans full-disclosure, pas de sécurité. il n'y a pas de sécurité dans l'obscurité

      Maintenant tu viens nous dire que Viguard marche chez toi, tant mieux pour toi. Mais ne te crois pas à l'abri à 100% pour autant, il y en a qui n'ont pas les mêmes résultats:
      http://linuxfr.org/comments/380818.html#380818(...(...))

      [1] ils ont adouci un peu leurs prétentions marketing aujourd'hui. Ils ne parlent plus que de 100% des virus connus ou quelque chose comme ça.
  • # Article de M. Aichelbaum dans le Virus Informatique

    Posté par . Évalué à 1.

    Je m'étonne de ne voir aucun commentaire quand à l'article récemment paru dans le Virus Informatique. D'ailleurs, on trouve un commentaire ici:
    http://www.kitetoa.com/Pages/Textes/Textes/Texte10/kaminsky-aichelb(...)

    Je ne suis pas le Virus depuis longtemps, et je n'ai jamais cherché à juger sa crédibilité. J'avais néanmoins été choqué par le fait qu'il utilise des photos (supposées étant celles de) Guillermito, sans son accord visiblement (droit à l'image tout ça).

    J'avoue que le journal de fleny68, et les commentaires sur la page indiquée ci-dessus, s'ils ne me poussent pas à hurler "Free Guillermito" sur tous les toits, m'interrogent.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.