Journal Nouvelle machine, ubuntu live, debian.

Posté par .
Tags :
14
22
mai
2011

J'ai enfin changé de machine, ayant décidé que mon vieux et bruyant powermac ppc bi-G4 avait bien mérité une retraite. J'en suis à mon troisième ordinateur, j'ai d'abord acheté en 1994 un 486 DX2 cadencé à 66 MHZ, 4 MO de RAM et 340 MO de disque dur. Le powermac (bi-G4 cadencé à 867 MHz) acheté en 2002 avait 500 MO de RAM et un disque dur de 20 GO. Le nouveau est un core i7 2600 cadencé à 3.4GHz, 8 GO de RAM et un disque dur de 500 GO. J'espère que la nouvelle machine durera aussi longtemps que les autres, ce qui placerait la quatrième vers 2020, environ. Les trois auront fait tourner Linux (Debian et quelques autres distributions à titre d'essai), dès 1995 pour le premier.

J'ai opté pour un ordinateur assemblé sans OS, carte mère asus P8H67-V et donc processeur i7 2600. Pas de carte graphique, on se contentera de la partie graphique du processeur qui me suffit largement. J'ai ajouté un écran samsung XL2370, un 23 pouces qui me change du 15 pouces Apple.

Avant d'installer un système, j'ai voulu tester un peu ce qui fonctionnait sans trop d'effort. Un premier essai sur ma debian live squeeze (d'avant la sortie officielle) montre que la partie réseau ne fonctionne pas, et que l'écran n'est pas géré correctement par le xorg (plantage de xorg). Un essai avec une debian live squeeze officielle ne donne pas mieux. Bref avec Linux, un matériel plutôt récent c'est un petit risque de problème.

Le projet debian live ne proposant pas encore de version testing (wheezy) J'ai donc opté pour le CD d'ubuntu 11.04 (dont le nom m'échappe, nati ou un truc comme ça). Noyau plus récent, xorg plus récent, tout marche: son, réseau, en prime xorg détecte bien l'écran et a même le support 3D du processeur.

En passant j'ai été surpris par l'interface d'ubuntu. J'ai cru un instant que c'était le nouveau gnome, mais en fait il me semble que ce doit être unity. C'est très beau, mais vraiment pas pratique : j'ai mis 10 min à trouver comment lancer un terminal, je n'ai pas réussi à virer l'icône d'ubuntu One de la barre à gauche, je n'ai pas trouvé la configuration du système et j'ai eu du mal à trouver le bouton éteindre. C'est peut-être très bien à l'usage, mais la première fois ça surprend un peu.

Après ce premier essai concluant, je me suis lancé dans l'installation d'une debian testing, aka wheezy. Je n'ai pas envie de changer de distribution, j'en installerai surement d'autres en multiboot mais ma distribution habituelle est une debian, et va le rester pour l'instant.

L'installation de wheezy ne fonctionne pas aussi directement que l'ubuntu live (chapeau ubuntu) :

  • pas de son. Il m'a fallu ajouter snd_hda_intel dans /etc/modules.
  • La mauvaise surprise: gdm désactive souris et clavier (usb). Il m'a fallu débrancher et rebrancher ces deux périphériques usb, à chaque arrivée dans gdm (au lancement et au changement d'utilisateur). C'est un bug connu (Debian bug #622175), il faut supprimer le dossier /run et redémarrer.
  • les modules des sensors pas chargés. sensors-detect a ajouté coretemp et sbs à /etc/modules
  • le réseau fonctionne correctement. Sur ce type de carte mère on ne peut pas installer une debian stable, il faut actuellement la testing.

Voilà, maintenant que j'ai installé je peste. Debian installe (à la demande) un environnement de bureau complet, c'est à dire deux navigateurs dont un pour lequel on ne peut pas paramétrer le passage par un proxy (pour filtrer le web pour les enfants), deux traitements de texte, deux tableurs, un bloatware pour lire les courriers (evolution, il y a vraiment des gens qui utilisent ce truc ?). La suppression d'evolution et d'epiphany ne supprime pas les entrées du menu, et envoie la quasi-intégralité des programmes installés dans la liste des paquets supprimables car installés automatiquement et plus nécessaires. Tout ça me semble un peu abscons. L'installeur devrait proposer un peu plus de granularité.

Debian va finir par me faire regretter dselect et la sélection des paquets un par un.

  • # l'install par défaut de Debian

    Posté par . Évalué à 9.

    Tu as du sélectionner « environnement de bureau » ou un truc comme ça au cours de l'installation je suppose.

    J'ai remarqué qu'il vaux mieux soit choisir dès le départ ton bureau (au tout tout début), soit installer un truc minimal, puis après coup installer son environnement : KDE, Gnome, Xfce…

    Ça marche mieux comme ça chez moi.

    • [^] # Re: l'install par défaut de Debian

      Posté par . Évalué à 5.

      Oui, c'est bien ça: j'ai pris "environnement de bureau" dans le sélecteur tasksel.

      • [^] # Re: l'install par défaut de Debian

        Posté par . Évalué à 6.

        Après tu as les paquets suggérés, les recommandés, les indispensables, ... toutes ces subtilités se gèrent dans la configuration du gestionnaire de paquets (apt, synaptic, ...).

        En fait, pour rebondir sur Ubuntu qui reconnaît tout d'un coup, ce n'est pas vraiment Ubuntu qui reconnaît tout : toutes les distribs modernes reconnaissent automatiquement le matos désormais, du moment que les bons paquets sont installés (xorg à jour, kernel à jour, ...), même ma slackware. Ubuntu c'est bien ok, mais dans ton cas précis, il serait plus juste de dire que Debian a des lacunes sur les autres distribs (sans vouloir cracher gratuitement dessus). Teste une Fedora, une arch, une Slackware, je suis sûr que tu auras le même résultat niveau gestion du matériel qu'avec Ubuntu-NN.

        • [^] # Re: l'install par défaut de Debian

          Posté par . Évalué à 6.

          Je n'ai rien choisi. J'étais en mode simple, choix d'une tâche d'installation dans tasksel et il a installé tout ça sans rien demander de plus. Il y a des incohérence dans la liste des paquets installés (deux navigateurs, deux traitements de texte, deux tableurs) et le système qui permet d'enlever automatiquement les paquets inutiles est pour le coup trop bourrin: on enlève evolution, ce qui vire gnome-desktop (déjà cette dépendance là...) et marque "inutile" tous les paquets installés par gnome-desktop, c'est à dire tout gnome.

          Pour le matériel je m'attendais à quelques problèmes, j'ai tiré un coup de chapeau à ubuntu parce que la version 11.04 est très à jour sur la partie de reconnaissance du matériel. Debian reconnait le matériel automatiquement, en utilisant le même système qu'ubuntu, mais la base de données d'ubuntu est plus à jour que celle de debian testing.
          Il est vrai qu'ubuntu est sortie en avril. On devrait retrouver tout ça dans Debian d'ici peu. Il n'y a pas eu tant de problème que ça: la carte son c'est le seul point noir puisque les capteurs de températures ne servent qu'à s'informer (le réglage des ventilos est fait par le bios EFI).

          Cela dit autant la machine fonctionne sans soucis sur ubuntu stable, presque complètement sur debian testing, autant elle ne fonctionnerait pas sans bidouilles sur debian stable (pas de réseau, pas de détection de l'écran). Sur une machine récente il vaut mieux une distribution récente.

          Un autre coup de chapeau qu'on peut tirer est sur l'installation de l'imprimante. Je m'attendais à devoir le faire à la main (Ajout d'imprimante, sélection de la machine, sélection du pilote) mais je n'ai pas eu le temps: après avoir branché le cable usb l'imprimante a été configuré entièrement automatiquement (c'est une Epson Stylus DX8450 avec scanner intégré). C'est le genre d'amélioration qu'on ne voit qu'en changeant de matériel.

        • [^] # Re: l'install par défaut de Debian

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Non, il y a une vraie différence entre Debian et Ubuntu de ce côté-là. Ubuntu est fourni par défaut avec des drivers et des firmwares non-libres, alors que Debian est 100%-FLOSS (On peut installer les drivers et firmwares en question après coup, certes, mais on ne peut pas dire que Debian reconnaît tout tout de suite.).

    • [^] # Re: l'install par défaut de Debian

      Posté par . Évalué à 10.

      mwé. J'ai installé une debian récemment, juste en choisissant "environnement de bureau". Je vois dans les menus un client bittorent.

      Bon, je me dis, va pour supprimer le client bittorent. Menu machin, paquet, désinstaller, et là, une boite de dialogue: attention, en supprimant ce paquet, vous allez supprimer également le paquet GNOME.

      bon, du coup, j'ai conservé bittorent, mais la gestion des dépendances m'étonne chez debian.

      • [^] # Re: l'install par défaut de Debian

        Posté par . Évalué à 2.

        De mémoire, il y a la même dépendance foireuse chez ubuntu...

        • [^] # Re: l'install par défaut de Debian

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Le problème vient de Debian ou de Gnome lui même ? (Ça peut toujours servir comme info pour les trolls sur Gnome).

          • [^] # Re: l'install par défaut de Debian

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Je ne vois du tout en quoi un client bittorrent est indispensable au bon fonctionnement de GNOME.

            C'est à coup sûr un problème de packaging.

            « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

            • [^] # Re: l'install par défaut de Debian

              Posté par . Évalué à 5.

              Je ne vois du tout en quoi un client bittorrent est indispensable au bon fonctionnement de GNOME.

              C'est à coup sûr un problème de packaging.

              Non c'est juste un problème que tu n'as pas compris que gnome n'est pas juste un window manager mais un bureau, donc censé offrir tout un set d'applications pour des usages courants. Et bittorrent étant très utilisé dans l'ecosystème linux pour la distribution d'images d'installation des différentes distros, c'est compréhensible qu'un client soit fourni par défaut.

              • [^] # Re: l'install par défaut de Debian

                Posté par . Évalué à -3.

                Faut dire GNU/Gnome maintenant alors?

                If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

              • [^] # Re: l'install par défaut de Debian

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Oui, ne connaissant pas trop les subtilités des packages Debian je pensais que c'était une erreur, mais en lisant les commentaires du bas j'ai compris.

                HS : les commentaires disposés en thread, ça a plein d'avantages, mais l'inconvénient c'est que si plusieurs threads ont des sujets proches, on se retrouve avec des réponses en double, et dans ce cas-là, idéalement, il faut lire tous les commentaires avant de poster.

                « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

      • [^] # Re: l'install par défaut de Debian

        Posté par . Évalué à 10.

        Gnome doit être un méta-paquet (un faux paquet), qui dépend de tous les paquets nécessaires pour avoir un bon gros bureau gnome… Le vrai gnome doit s'appeller gnome-core ou un truc du genre, bref, ça ne désinstallera pas tout Gnome.

        • [^] # Re: l'install par défaut de Debian

          Posté par . Évalué à 0.

          Tout bon.

          root@fixe-yann-debian:~# aptitude show gnome
          Paquet : gnome

          Nouveau: oui
          État: non installé
          Version : 1:2.30+11
          Priorité : optionnel
          Section : gnome
          Responsable : Debian GNOME Maintainers pkg-gnome-maintainers@lists.alioth.debian.org
          Taille décompressée : 57,3 k
          Dépend: gnome-desktop-environment (= 1:2.30+11), gdm3 | gdm-themes, gnome-themes-extras, gnome-games (>= 1:2.30), libpam-gnome-keyring (>= 2.30), gstreamer0.10-plugins-ugly (>= 0.10.14), gstreamer0.10-ffmpeg
          (>= 0.10.10), rhythmbox-plugins (>= 0.12.8) | banshee (>= 1.6), rhythmbox-plugin-cdrecorder (>= 0.12.8) | banshee (>= 1.6), synaptic (>= 0.63), system-config-printer (>= 1.0.0), totem-mozilla,
          epiphany-extensions, gedit-plugins, evolution-plugins (>= 2.30), evolution-exchange (>= 2.30) | evolution-mapi (>= 0.30), evolution-webcal (>= 2.28), software-center, gnome-codec-install,
          transmission-gtk, avahi-daemon, tomboy (>= 1.2) | gnote
          Recommande: gnome-games-extra-data (>= 2.30), network-manager-gnome (>= 0.8), gnome-office (= 1:2.30+11), update-notifier, shotwell, liferea | evolution-rss | blam, menu-xdg, gdebi, browser-plugin-gnash
          Suggère: gnome-dbg, libreoffice-gnome, libreoffice-evolution
          Est en conflit: gnome-cups-manager
          Description : environnement de bureau GNOME avec composants additionnels
          Ce paquet fournit l'environnement de bureau GNOME, un bureau intuitif et attrayant, avec des composants additionnels.

          Ce méta-paquet dépend de l'ensemble des composants standards de l’environnement de bureau GNOME et aussi d'un jeu complet de greffons et d'autres applications s'intégrant avec GNOME et la distribution,
          fournissant ainsi le meilleur environnement de bureau possible actuellement.


          Cela dit, je reconnais que le système des meta-paquets est assez peu intuitif et induit en erreur les gens qui n'ont pas l'aptitude.... Heu l'habitude pardon.

          Je viens de vérifier sur ma SID, gnome-core dépend de évolution.

          En fait gnome-core est aussi un meta-paquet...

          root@fixe-yann-debian:~# aptitude show gnome-core
          Paquet : gnome-core

          État: installé
          Automatiquement installé: non
          Version : 1:2.30+11
          Priorité : optionnel
          Section : gnome
          Responsable : Debian GNOME Maintainers pkg-gnome-maintainers@lists.alioth.debian.org
          Taille décompressée : 45,1 k
          Dépend: desktop-base, dmz-cursor-theme, eog (>= 2.30), epiphany-browser (>= 2.30) | gnome-www-browser, evince (>= 2.30), evolution (>= 2.30), evolution-data-server (>= 2.30), file-roller (>= 2.30), gedit (>=
          2.30), gnome-about (>= 2.30), gnome-applets (>= 2.30), gnome-control-center (>= 1:2.30), gnome-disk-utility (>= 2.30), gnome-icon-theme (>= 2.30), gnome-keyring (>= 2.30), gnome-menus (>= 2.30),
          gnome-panel (>= 2.30), gnome-power-manager (>= 2.30), gnome-screensaver (>= 2.30), gnome-session (>= 2.30), gnome-settings-daemon (>= 2.30), gnome-terminal (>= 2.30), gnome-themes (>= 2.30),
          gnome-themes-standard, gnome-user-guide (>= 2.30), gstreamer0.10-alsa (>= 0.10.29), gstreamer0.10-plugins-base (>= 0.10.29), gstreamer0.10-plugins-good (>= 0.10.22), gtk2-engines (>= 1:2.20), gvfs
          (>= 1.6), gvfs-backends (>= 1.6), metacity (>= 1:2.30) | mutter (>= 2.28), nautilus (>= 2.30), policykit-1-gnome, totem (>= 2.30), yelp (>= 2.30)
          Suggère: gnome-desktop-environment
          Description : environnement de bureau GNOME - composants essentiels
          Ce paquet fournit les composants principaux de l'environnement de bureau GNOME, un bureau intuitif et attractif.

          Ce méta-paquet dépend d'un ensemble de programmes de base : gestionnaire de fichiers, afficheur d'images, éditeur de texte, lecteur de courriels, navigateur web, lecteur multimédia et autres outils.


          En fait, le paquet contenant le strict minimum pour une session gnome utilisable est gnome-session.

          root@fixe-yann-debian:~# aptitude show gnome-session
          Paquet : gnome-session

          État: installé
          Automatiquement installé: oui
          Version : 2.30.2-3
          Priorité : optionnel
          Section : gnome
          Responsable : Josselin Mouette joss@debian.org
          Taille décompressée : 209 k
          Dépend: gnome-settings-daemon (>= 2.26), gnome-panel (>= 2.26), metacity | mutter | sawfish, nautilus (>= 2.26), policykit-1-gnome, gnome-session-bin (>= 2.30.2-3), gnome-session-bin (< 2.31),
          gnome-session-common (= 2.30.2-3)
          Recommande: gnome-power-manager (>= 2.28)
          Suggère: gnome-user-guide, desktop-base, gnome-keyring
          Casse: bug-buddy (< 2.20), gnome-power-manager (< 2.28), xserver-xorg (< 1:7.4)
          Fournit: x-session-manager
          Description : le Gestionnaire de Sessions GNOME - GNOME 2 session
          Ce paquet contient une session qui peut-être démarrée depuis un gestionnaire d'écran de connexion tel que GDM (Gnome Display Manager). Il chargera toutes les applications nécessaires pour une session
          utilisateur complète.

          Le gestionnaire de sessions offre la possibilité de sauvegarder une session en cours et de la restaurer plus tard.

          Cette version est configurée pour démarrer le bureau GNOME 2, basé sur le dispositif de lancement et/ou d'ancrage d'applications GNOME panel.

          Pour chaque personne qui me plussoie, je frappe un fan de Justin Bieber.

  • # Ubuntu one

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Pour virer un lanceur dans unity, c'est clic droit dessus et décocher "conserver dans le lanceur"

    • [^] # Re: Ubuntu one

      Posté par . Évalué à 1.

      Il me semble que j'en ai viré un en le glissant dans la corbeille, ce qui est la méthode habituelle dans le dock de Mac OSX. Celui d'Ubuntu One n'a pas voulu passer par la corbeille.

      Je revérifierai à l'occasion, merci du truc en tout cas.

      • [^] # Re: Ubuntu one

        Posté par . Évalué à 1.

        Au temps pour moi, celui d'Ubuntu One se laisse virer par un glissement dans la corbeille également. J'avais du rater la manœuvre la première fois.

        Le passage par le menu droit est une autre solution.

  • # LMDE

    Posté par . Évalué à 3.

    Je suis sous Ubuntu depuis plusieurs années(quasi le début) avant j'étais sous Debian, Ubuntu m'a séduit pour sa simplicité d'installation et restait dans une architecture que je connaissais assez bien. C'était à une période où passer des heures à configurer la carte graphique(par ex) commençait à plus me saouler qu'à m'amuser. du coup quand j'ai lancé le livecd (c'était un phacochère il me semble) et que tout a fonctionné sur mon portable j'ai pas hésité très longtemps.
    Les dernières versions d'Ubuntu me conviennent de moins en moins, ça devient lourd et j'ai régulièrement des plantages au démarrage/arrêt/X, alors peut être que mes petites bidouilles pour pallier à quelques manques à chaque version ont rendu instable le système mais comme Unity ne me convint pas complètement je me demande si je ne reviendrai pas aux sources mais j'avoue apprécier de ne pas avoir un train de retard au niveau applicatif du coup je pense tester très prochainement LMDE

    Peut-être que pour toi aussi LMDE pourrait être la solution?
    Est-ce que certain ont fait cette transition ubuntu -> lmde ? qu'en avez vous pensé?

    • [^] # Re: LMDE

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai personnellement été déçu par LMDE. Disons que je suis parti avec l'idée que ça serait une debian intelligemment michuïsée, mais en fait ça ressemble vraiment à une ubuntu, avec tous les défauts qui vont avec.
      Je suis revenu sur debian testing récemment, j'ai été bluffé. Je crois que j'ai mis moins de temps à la configurer que LMDE.

      • [^] # Re: LMDE

        Posté par . Évalué à 2.

        Il fallait lire debian unstable désolé!

        • [^] # Re: LMDE

          Posté par . Évalué à -2.

          On peut aussi suggérer :

          Si vous avez des retours d'expérience sur ces solutions, je pense qu'on serait plusieurs à être intéressés :-)

          • [^] # Re: LMDE

            Posté par . Évalué à -2.

            Aptosid a une prise en charge du matériel améliorée. Je cite la news d'ouverture du site en septembre 2010 :
            << Aptosid is a full featured Debian sid based live CD with a special focus on hard disk installations, a clean upgrade path within sid and additional hardware and software support. The ISO is completely based on the free main component of Debian sid, enriched and stabilised with aptosid's own packages and scripts. >>

            • [^] # Re: LMDE

              Posté par . Évalué à -3.

              Infos complémentaires sur Aptosid :

              [gestionnaire de bureau]

              J'ai fait un petit tour de la page "aptosid Quick Start Guide" et je relève : << KDE, XFCE and fluxbox are the aptosid defaults. Gnome is not supported by aptosid to date. Some users in the aptosid forums /wiki and IRC chat may have experience and be willing to help you, otherwise you are on your own. >>.

              [un forum en français]

              Par ailleurs, j'ai trouvé ce forum en français (un forum en PHPBB référencé dans une entrée du forum officiel en anglais) : http://aptosid-fr.org
              J'y ai déniché deux entrées de forum qui m'ont inspiré pour vous :

              [surprise à l'analyse sociologique]

              Pour finir, je remarque à la localisation des miroirs que l'implantation majeure est en Allemagne. Pourtant à lire le nom des dév, il semble qu'ils soient essentiellement anglophones. Surpris je suis.

              • [^] # Re: LMDE

                Posté par . Évalué à -3.

                j'ai poursuivi la lecture des forums officiels d'Aptosid. J'ai découvert le départ d'un certain "Devil", fin mars de cette année, qui visiblement a fait un gros travail de liaison entre les utilisateurs et les développeurs, au fil des années d'évolution de cette branche de GNU/Linux (distributions Kanotix puis Sidux et enfin Aptosid, cf page wikipédia d'Aptosid).

                Une entrée de forum annonce ce départ qui est très attristant pour cette communauté à lire les nombreux messages suivant l'annonce (s'étalant sur 3 pages...). "Devil" annonce ainsi les raisons de son abandon dans "Leaving aptosid", je cite :

                I am, after a long trip from kanotix to sidux to aptosid, leaving the team. suitcases been open since the switch from sidux to aptosid.
                i was hoping for some things to change. it didnt happen. my work over the years was allways for the user. i realised that i was often alone with that approach. besides that, i had ongoing, personal and professional problems with one team member. i hope, my going away will bring more peace and quiet.

                i will move on, but will follow the forums and IRC (as user) at least for now. i will move on towards debian as well.

                i wish aptosid a future.

                Pour info, le switch de Sidux vers Aptosid est détaillé dans la page Wikipédia précitée. Il s'est concrétisé factuellement le 11 sept 2010 (soit 9 ans après les évènements... hum), il y a un peu plus de 9 mois.

                Je suis intéressé par Aptosid mais l'annonce de "Devil" me pose question... Si l'un d'entre vous a poussé plus loin l'investigation pour découvrir les divergences de vue sur les choix stratégiques et techniques pour Aptosid, je suis preneur.

                Merci.

  • # pas de son

    Posté par . Évalué à 2.

    . Il m'a fallu ajouter snd_hda_intel dans /etc/modules.

    J'ai le même soucis chez moi, ça à l'air d'être un bogue de udev, je l'ai depuis environ 3 semaines (avec quelques autres soucis), je dois charger ce module à la main, tout est fixé depuis le démarrage de ce matin chez moi (mise à jour hier)
    Enfin je suis en sid, donc encore quelques temps pour que ça soit fixé en testing je pense.

  • # Evolution & Epiphany

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Evolution et Epiphany sont respectivement le client mail (+ agenda et autres outils) et le navigateur Web officiels de Gnome. Ce sont donc des dépendances au paquet gnome-desktop-environment de Debian…

    Et évidemment qu'il est possible de régler un proxy avec Epiphany : il faut passer par la configuration réseau de Gnome (Firefox/Iceweasel est aussi capable de prendre sa configuration là-dedans). Sous Gnome 2, Paramètres -> Serveur Mandataire.

    Evolution se veut un remplaçant d'Outlook/Lotus Notes/… pour les entreprises qui ont besoin d'un tel logiciel. En fait, il est plus incomplet qu'autre chose, mais il a le mérite de bien s'intégrer à Gnome (agenda synchronisé avec le calendrier Gnome, notifications de courrier Gnome, etc.)…

    • [^] # Re: Evolution & Epiphany

      Posté par . Évalué à 4.

      En fait, il est plus incomplet qu'autre chose

      Tu peux préciser ? Qu'est-ce qui lui manque ?

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Evolution & Epiphany

      Posté par . Évalué à 2.

      Et évidemment qu'il est possible de régler un proxy avec Epiphany : il faut passer par la configuration réseau de Gnome (Firefox/Iceweasel est aussi capable de prendre sa configuration là-dedans). Sous Gnome 2, Paramètres -> Serveur Mandataire.

      J'ai testé. Et ça ne marche pas. On peut passer par un fichier prefs.js pour contourner ce bug.

  • # Dépendances

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    On lit de tout dans ces commentaires, donc je fais un point pour expliquer cette histoire de dépendances.

    Le paquet gnome est un paquet virtuel, qui dépend :

    1. du paquet gnome-desktop-environment, virtuel également, qui dépend lui de tous les logiciels qui composent le bureau GNOME officiel ;
    2. de quelques autres outils qui vont bien avec sans pour autant faire partie de l'édition officielle de GNOME.

    Par ailleurs, la tâche desktop, choisie lors de l'installation, est faite pour installer ce que la plupart des gens attendent pour utiliser une machine de bureau, à savoir :

    1. le paquet gnome ;
    2. quelques outils souvent demandés, par exemple Iceweasel.

    Donc, après une installation de machine de bureau, tu as la tâche desktop d'installée, autrement dit, installés explicitement :

    • le paquet gnome ;
    • des paquets comme iceweasel.

    À partir de là, les paquets comme evolution ou epiphany-browser qui sont installés le sont pas dépendance, pas explicitement. Par conséquent, si tu désinstalles evolution :

    1. ça désinstalle forcément le paquet gnome-desktop-environment puisqu'il en dépend et ne peut donc être installé si evolution ne l'est pas ;
    2. ce qui désinstalle forcément le paquet gnome puisqu'il dépend de gnome-desktop-environment ;
    3. par conséquent, tous les paquets installés automatiquement par dépendance de ces paquets virtuels n'ont plus de raison de rester installés, donc ils sont déinstallés dans la foulée.

    La logique dans tout ça, c'est que tu as installé GNOME. Or Evolution fait partie de GNOME. Donc en retirant Evolution, tu ne peux pas conserver GNOME — au mieux, et c'est ce que tu voudrais, tu pourrais avoir [GNOME privé d'Evolution], qui n'est pas GNOME.

    • [^] # Re: Dépendances

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Donc quelle est l'alternative ?
      Parce que des gens qui utilisent GNOME sans utiliser Evolution il y en a quand même des tonnes alors comment on fait ? On leur dit qu'ils doivent se palucher tous les logiciels GNOME à installer un par un mais qu'il ne faut surtout pas qu'ils installent le meta paquet GNOME ?

      • [^] # Re: Dépendances

        Posté par . Évalué à 2.

        L'alternative serait, si je ne me trompe pas, de prendre la liste des dépendances de gnome et de les marquer comme installées explicitement. On peut trouver la liste des dépendances avec apt-cache et on les marques avec "aptitude unmarkauto". J'ai pas de Debian sous la main, mais pour un utilisateur de la ligne de commande c'est pas bien compliqué. En graphique faut le faire manuellement pour chaque dépendance.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Dépendances

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Donc quelle est l'alternative ?
        Parce que des gens qui utilisent GNOME sans utiliser Evolution il y en a quand même des tonnes alors comment on fait ?

        Ben on leur laisse Evolution. Ça ne les dérange pas.

    • [^] # Re: Dépendances

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      super, donc chez debian si on veut gnome c'est tout ou rien ? </troll>
      en fait j'ai le même problème avec le kde que j'ai installé pour madame: j'ai installé kde, donc si je veux désinstaller akregator par exemple, ca veut désinstaller quasiment tout kde ... entre ça et le fait que ce soit encore kde 4.4, je regrette un peu d'avoir suivi les commentaires "le kde made in buntu est pourri, il vaut mieux aller à la source" ...

      • [^] # Re: Dépendances

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        super, donc chez debian si on veut gnome c'est tout ou rien ?

        Non non. Si tu veux GNOME, ça t'installe GNOME. Tu préférerais quoi, installer les composants de GNOME que tu veux, un par un ? Pas de problème, tu peux aussi.

        • [^] # Re: Dépendances

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          et désinstaller les composants que je ne veux pas, un par un ? même yum permet de faire ça !
          il me semblait pourtant, de mes souvenirs sous ubuntu, qu'on pouvait désinstaller un méta-paquet sans qu'ensuite apt veuille supprimer tout le reste.

          • [^] # Re: Dépendances

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Je crois qu'il faut configurer APT, pour ça.

            Si je ne m'abuse, par défaut APT installe les paquets recommandés comme les dépendances, et supprime les paquets inutilisés. Perso j'utilise le menu de configuration de l'interface ncurses d'aptitude pour changer ce comportement mais je crois que c'est possible en éditant un fichier texte.

            Ceci dit ce comportement par défaut est assez chi^W^W déstabilisant, je te l'accorde.

            • [^] # Re: Dépendances

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Ce comportement est conçu pour que, en installant Kile qui avait tiré toutes les bibliothèques de KDE, les bibliothèques en question dégagent aussi.

              • [^] # Re: Dépendances

                Posté par . Évalué à 3.

                Autant je suis d'accord dans ce cas (librairies) autant je ne trouve pas cela approprié lorsqu'il s'agit d'un paquet virtuel destiné à amener plein de truc d'un coup. Où au moins il faudrait que le système pose la question.

          • [^] # Re: Dépendances

            Posté par . Évalué à 4.

            et désinstaller les composants que je ne veux pas, un par un ? même yum permet de faire ça !
            il me semblait pourtant, de mes souvenirs sous ubuntu, qu'on pouvait désinstaller un méta-paquet sans qu'ensuite apt veuille supprimer tout le reste.

            Faudrait surtout apprendre à lire les releases notes et les man pages, en particulier celle d'aptitude. Ce n'est pas comme si c'était compliqué.

    • [^] # Re: Dépendances

      Posté par . Évalué à 1.

      Du coup, si je comprend bien, j'ai du mal à comprendre l'intérêt des packages virtuels. C'est bien pratique pour installer un environnement comme Gnome mais c'est tout ou rien ?

      • [^] # Re: Dépendances

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ben oui. Le paquet virtuel est là pour permettre d'installer GNOME facilement plutôt que de sélectionner chaque paquet à la main.

        En revanche ce n'est pas tout ou rien. L'alternative, plus pénible et plus souple, sans passer par le paquet virtuel, est toujours possible : installer exactement ce que tu souhaites à la main.

      • [^] # Re: Dépendances

        Posté par . Évalué à 4.

        L'interet du paquet virtuel est avere, c'est leur implementation qui est assez ole ole visiblement.

        Le paquet virtuel, naturellement, j'ai tendance a voir ca comme un paquet qui fournit qq chose, pas comme un paquet qui depend de 125 autres paquets.
        En gros, il devrait en haut de la hierarchie, pas en bas.

        Ya pas la notion de "suggestion" dans apt? Genre gnome suggere les 125 paquets, tu confirmes que tu les veux et ensuite si evolution te plait pas tu le vires.

        Apres il parait que la gestion de dependances sous linux est parfaite, donc je vais probablement me faire moinsser.

        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

        • [^] # Re: Dépendances

          Posté par . Évalué à 5.

          Apres il parait que la gestion de dependances sous linux est parfaite

          GNU/Linux n'est pas que Debian et ses dérivés. Regarde comment sont gérées les dépendances sous Slackware par exemple.

        • [^] # Re: Dépendances

          Posté par . Évalué à 2.

          Apres il parait que la gestion de dependances sous linux est parfaite, donc je vais probablement me faire moinsser.

          Ben c'est surtout qu'il faut juste se renseigner un peu et lire le manuel avant de tirer des conclusions débiles. Et puis prendre 1 minute pour réfléchir et comprendre que linux c'est un noyau et que ce sont les distributions qui proposent des gestions de dépendances.

          En tout cas sous sur de nombreuses distribs linux il y'a une gestion de dépendances, quelqu'en soit les degrés de qualités de celle-ci. Chose que ne proposent pas beaucoup d'autres OS.

    • [^] # Re: Dépendances

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Notez que ça ne pose pas vraiment de problème pour les gens normaux :

      • à part Evolution et Epiphany, je ne vois pas de logiciel qui fasse doublon ;
      • les logiciels qui ne servent pas ne gênent pas non plus, au prix actuel du mébioctet.
      • [^] # Re: Dépendances

        Posté par . Évalué à 2.

        Moi si, les logiciels inutiles me gênent, j'ai des enfants encore jeunes qui n'ont pas droit à un accès total au net à la maison. Je préfère contrôler finement ce qui apparait dans le menu de l'ordinateur, d'autant que epiphanie refuse d'utiliser le réglage proxy du système...

        • [^] # Re: Dépendances

          Posté par . Évalué à 3.

          Moi si, les logiciels inutiles me gênent, j'ai des enfants encore jeunes qui n'ont pas droit à un accès total au net à la maison. Je préfère contrôler finement ce qui apparait dans le menu de l'ordinateur, d'autant que epiphanie refuse d'utiliser le réglage proxy du système...

          En même temps forcer l'utilisation du proxy en logiciel, c'est boiteux. Tu fera quoi le jour où tes enfants comprendront qu'ils peuvent changer ce paramètre ?

          • [^] # Re: Dépendances

            Posté par . Évalué à 5.

            Je déciderai qu'ils sont assez grand pour ne plus avoir à être filtrés.

          • [^] # Re: Dépendances

            Posté par . Évalué à 3.

            Justement, avec GNOME et GConf, tu peux forcer la valeur des paramètres et empêcher leur modification.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Dépendances

      Posté par . Évalué à 5.

      Oui le fonctionnement est clair, mais non je ne le trouve pas satisfaisant.

      Pour les gens de GNOME, il semble que GNOME soit un OS; c'est à dire un environnement complet base sur un linux/xorg, et comprenant:
      - un gestionnaire de bureau (WM, dock/barres/icônes/applets/menus)
      - des programmes pour utiliser le gestionnaire de bureau (gestion des préférences, des périphériques, de la personnalisation, etc...) liés au bureau gnome.
      - des programmes standards qui pourraient aussi bien tourner sous autre chose que gnome, comme le navigateur, le traitement de texte, le courrieleur, etc...

      Que debian ne propose comme paquet virtuel que l'ensemble est je pense une erreur. Il me semble qu'un meta paquet gnome-desktop devrait contenir les deux premières parties, et gnome devrait contenir gnome-desktop et le reste. ainsi en désinstallant evolution on ne risquerait pas de désinstaller tout le gestionnaire de bureau:

      Les paquets suivants ont été installés automatiquement et ne sont plus nécessaires :
        libgtkhtml-editor-3.14-0 python-coherence mesa-utils python-bugbuddy
        gnome-session-canberra xdg-user-dirs-gtk libpcsclite1 usb-modeswitch geoclue
        gtk2-engines-smooth dnsmasq-base tomboy python-evolution espeak ekiga
        libepc-common libmono-security2.0-cil libevolution libgsf-1-common
        update-notifier-common libgnome-bluetooth7 libndesk-dbus1.0-cil rpm2cpio
        gedit-common libmono-addins-gui0.2-cil gcalctool libopal3.6.8
        gnome-backgrounds libaiksaurus-1.2-data libbrlapi0.5 telepathy-gabble
        libgnome2-vfs-perl gnome-search-tool libmono-system2.0-cil tcptraceroute
        python-twisted-bin update-notifier baobab libfreerdp-plugins-standard
        python-mako pkg-config gtk2-engines hamster-applet network-manager-gnome
        libsrtp0 gnome-system-log gucharmap libdiscid0 geoclue-localnet
        totem-plugins gnome-games link-grammar-dictionaries-en obexd-client
        evolution-plugins cheese gdebi libots0 python-openssl libgpod-common
        obex-data-server libgnomepanel2.24-cil libmono-corlib2.0-cil
        gnome-disk-utility python-louie python-pyatspi cli-common python-louis
        liblouis-data libglew1.5 gnome-mag rhythmbox gedit libnm-util1
        bogofilter-bdb libtelepathy-farsight0 libmono-cairo2.0-cil libgexiv2-0
        empathy-common python-httplib2 python-nevow libcheese-gtk18 geoclue-yahoo
        libndesk-dbus-glib1.0-cil libgupnp-1.0-3 libgstfarsight0.10-0
        freedesktop-sound-theme usb-modeswitch-data abiword gnome-themes-extras
        mobile-broadband-provider-info libboost-python1.46.1 libpcap0.8
        libcolorblind0 abiword-common transmission-gtk python-zope.interface
        libmono-i18n-west2.0-cil python-twisted-conch librpmio1 libapr1 librpm1
        update-manager-gnome seahorse rpm-common empathy python-gtksourceview2
        libchamplain-0.4-0 xdg-user-dirs gdebi-core python-twisted-web gvfs-bin
        libgoffice-0.8-8-common libcryptui0a evolution-common python-axiom
        software-center libmono-posix2.0-cil libaprutil1-ldap mono-runtime
        telepathy-salut libgpod4 bluez libmono-addins0.2-cil libgeoclue0
        libgnome2.24-cil evolution-webcal python-serial gnome-cards-data libgalago3
        gnuchess-book gnome-nettool transmission-common gnome-codec-install dasher
        gnome-screenshot shotwell python-epsilon update-manager-core libportaudio2
        gnome-games-extra-data python-webkit libgoffice-0.8-8 gconf-editor
        gnome-accessibility-themes python-pam libnice10 abiword-plugin-grammar
        libelf1 libgdu-gtk0 simple-scan python-aptdaemon libgnome-mag2
        liblink-grammar4 libgail-gnome-module gnome-orca libclutter-gtk-0.10-0
        libgee2 libgtkhtml-editor-3.14-common python-brlapi network-manager
        python-clientform gnome-system-tools bogofilter-common libepc-ui-1.0-2
        gnome-themes-standard eog libwv-1.2-3 libgtkimageview0 liblouis2
        libavahi-ui0 totem-coherence libnm-glib-vpn1 python-gtkglext1 dasher-data
        libgnome-vfs2.0-cil gok libgdome2-0 python-xdg libaprutil1-dbd-sqlite3
        libgtkhtml3.14-19 libtelepathy-glib0 espeak-data mono-gac python-vte
        libnm-glib2 gnome-bluetooth gnome-user-share modemmanager
        gconf-defaults-service libaiksaurusgtk-1.2-0c2a libglade2.0-cil
        apache2.2-bin libgsf-1-114 libopenobex1 libspeexdsp1 cheese-common
        libgnome2-canvas-perl sound-juicer libart2.0-cil vino mousetweaks aptdaemon
        python-mechanize libglib2.0-cil mono-2.0-gac python-tagpy libgtkmathview0c2a
        bogofilter libgconf2.0-cil python-aptdaemon-gtk ppp abiword-plugin-mathview
        python-twisted-core python-utidylib libespeak1 tcl libapache2-mod-dnssd
        libmono-sharpzip2.84-cil python-configobj wpasupplicant nautilus-sendto
        libepc-1.0-2 gedit-plugins gnumeric-common libcap-ng0 dmz-cursor-theme
        libgnome-speech7 liferea libpt2.6.7 remmina-plugin-rdp libgupnp-igd-1.0-3
        gtk2-engines-pixbuf gnome-screensaver gnome-themes-more python-gdbm libnl1
        python-gst0.10 media-player-info gnumeric libgnome2-perl python-markupsafe
        libchamplain-gtk-0.4-0 remmina-plugin-vnc gnome-games-data geoclue-manual
        libmusicbrainz3-6 libgtksourceview2.0-0 gstreamer0.10-tools liferea-data
        libaiksaurus-1.2-0c2a geoclue-hostip python-gdata libabiword-2.8
        gnome-office gnuchess libfreerdp0 libgtk2.0-cil totem gstreamer0.10-nice
        python-pkg-resources libloudmouth1-0 totem-mozilla python-beautifulsoup
        gnome-themes rhythmbox-plugin-cdrecorder rhythmbox-plugins libaprutil1
        p7zip-full libgmime2.4-cil python-rdflib remmina-plugin-data
        libxcb-render-util0 python-feedparser libnet1 totem-common python-crypto
        libgssdp-1.0-2 libtidy-0.99-0 nautilus-sendto-empathy file-roller
        python-pyasn1 telepathy-mission-control-5 remmina libgtksourceview2.0-common
        libgdome2-cpp-smart0c2a
      

      ensuite la désinstallation d'un paquet virtuel ne devrait peut-être pas marquer "inutile" les logiciel dont il dépend. Pour moi c'est une fonctionnalité qui doit permettre d'enlever des librairies devenus inutiles, pas l'ensemble du système.

      • [^] # Re: Dépendances

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui, APT est ennuyeux sur ce point

        J'avais fait part d'un problème de ce genre dans le forum ici
        http://linuxfr.org/forums/linuxdebianubuntu/posts/linuxdebianubuntu-apt-autoremove-enlever-lavertissement

        Et comme tu peux le lire, on répond à côté, comme Tanguy plus haut. Même les questions naïves à propos de Debian sont interdites.

        • [^] # Re: Dépendances

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          • [^] # Re: Dépendances

            Posté par . Évalué à 2.

            Ah ben voilà une solution qu'elle est bien! Merci beaucoup!

          • [^] # Re: Dépendances

            Posté par . Évalué à -4.

            Et qu'est ce qu'il se passe quand on cherche a effacer le meta paquet apres avoir fait ca?

            If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

            • [^] # Re: Dépendances

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Rien. Enfin si, ça enlève le méta-paquet, mais c'est tout. Ses dépendances restent puisqu'elles sont maintenant marquées comme installées volontairement.

              • [^] # Re: Dépendances

                Posté par . Évalué à -3.

                Elles ne l'ont pourtant pas ete (installees manuellement).

                Donc en gros, c'est tout ou rien, avec un hack pour avoir une partie, mais qui casse un des interets principaux du metapaquet si j'ai bien compris?

                If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                • [^] # Re: Dépendances

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Elles ne l'ont pourtant pas ete (installees manuellement).

                  À l'origine elles ont été installées automatiquement. Ensuite tu les as dé-marquées comme installées automatiquement, autrement dit marquées comme installées à la main. Autrement dit tu as signalé que tu les voulais en tant que telles, pas que dépendances d'un méta-paquet.

                  Donc en gros, c'est tout ou rien, avec un hack pour avoir une partie, mais qui casse un des interets principaux du metapaquet si j'ai bien compris?

                  Je ne sais pas si ça casse un des intérêts principaux du méta-paquet. Tu voudrais quoi au juste, parce que j'ai du mal à te suivre, là ?

                  • [^] # Re: Dépendances

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Comme un paquet virtuel, tu l'installes, ca tire les paquets qui viennent avec.
                    Tu vires un de ces paquets, ca touche pas aux autres (sauf dependance explicite, evidemment).
                    Tu vires le paquet virtuel, ca vire tout ce qu'il y a en dessous.

                    Reste une zone d'ombre en cas de mise a jour, auquel cas je dirais "touche pas a ce qui a ete explicitement vire par l'utilisateur, met le reste a jour".

                    En gros, un moyen simple de tirer tout gnome sans pour autant te forcer a conserver tout gnome ad vitam eternam, ce qui est probablement ce que l'utilisateur veut.

                    If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                    • [^] # Re: Dépendances

                      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                      Pas de problème : n'installe pas le paquet virtuel mais seulement ses dépendances. Pour le retirer, retires toutes ses dépendances.

                      • [^] # Re: Dépendances

                        Posté par . Évalué à -2.

                        Heu, si ya un probleme justement, c'est precisement ce que je ne veux PAS faire...

                        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                        • [^] # Re: Dépendances

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Marque les dépendances que tu veux garder en non automatique.

                          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                          • [^] # Re: Dépendances

                            Posté par . Évalué à -1.

                            Cool, faut se fader une liste de 152 paquets ou faire des hacks foireux en ligne de commande a coup de pipe sur 3 meta paquets et prier pour que rien ne pete entre temps, juste parce que t'as l'outrecuidance de vouloir virer evolution.

                            If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                            • [^] # Re: Dépendances

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Cool, faut se fader une liste de 152 paquets

                              En même temps, si tu le fais avec l'interface curses d’aptitude, c’est une touche à appuyer (« m ») sur la liste des paquets proposés pour suppression. Si t’as peur des longues lignes de commande, personne ne te force à les utiliser.

                            • [^] # Re: Dépendances

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Chez moi il y a 42 dépendances et j'ai regardé un peu je pense que la commande est :

                              aptitude unmarkauto $(apt-cache depends gnome | awk '{ if (NF==2) { print $2 } }')
                              

                              ou en plus court

                              aptitude unmarkauto $(apt-cache depends gnome | awk '/[de]: /{ print $2 }')
                              

                              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                              • [^] # Re: Dépendances

                                Posté par . Évalué à -4.

                                Serieux?
                                Awk?

                                Faut sortir awk pour desinstaller evolution sans perdre la possibilite de desinstaller gnome?

                                If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                                • [^] # Re: Dépendances

                                  Posté par . Évalué à 3.

                                  C'est si complexe à comprendre ?

                                  Debian package gnome de la manière la plus respectueuse de la philosophie du projet possible, c'est à dire comme un tout, c'est le fameux GnomeOS. Si tu veut pas de l'un des éléments qui le constitue , tu n'a plus gnome et il te faut indiquer qu'est ce que tu veut garder. On t'a trouvé une méthode graphique (avec synaptic), une méthode semi graphique (avec aptitude en curse) et une en ligne de commande et toi tu viens me dire qu'on est obligé d'utiliser awk ? D'une part comme déjà dis tu as d'autre méthode, d'autre part juste pour le plaisir je peux te montrer une version avec sed et une avec perl.

                                  Si ça gène tellement rapporte un bug ou envoie un mail à l'une des liste de diffusion.

                                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                              • [^] # Re: Dépendances

                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                • [^] # Re: Dépendances

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Les ordinateurs sont bons pour faire ce qu'on leur dit pas pour faire de la télépathie[*].

                  Si tu chouines

                  1. parceque les dépendendances des meta-packets sont désinstallées quand tu enlèves le paquet; et
                  2. parceque, après manip appropriée, les dépendances des meta-packets restent installées quand tu enlèves le paquet;

                  et bien il va falloir que tu réfléchisses un peu pour trouver le vrai critère de désinstallation: apparemment, être un meta-packet n'est pas le bon.

                  [*] Jeu concours gratuit sans obligation d'achat: quelle est la source de cette citation?

              • [^] # Re: Dépendances

                Posté par . Évalué à 1.

                Je suis un peu perdu: est ce qu'il y a une différence entre un méta-paquet et un paquet-virtuel ?

                • [^] # Re: Dépendances

                  Posté par . Évalué à 3.

                  On me corrigera si je me trompe, mais de ce que j'ai cru comprendre à l'usage :

                  Un meta-paquet est un paquet qui dépend de plein d'autres, et qui n'installe aucun fichier de lui même. Il sert à installer une collection de paquet sans s'embêter (par exemple, tout Gnome d'un coup).

                  Un paquet virtuel sert à gérer les paquets qui fournissent la même chose. J'ai pas d'explication simple, mais un exemple devrait bien parler (J'ai plus de Debian sous la main, par contre… Donc, je ne donnerais pas de vrais noms de paquets) : on prend un programme qui a besoin du Java Development Kit. Sur Debian, il y a deux paquets qui le fournissent : le paquet totalement libre (« Open JDK »), et le paquet qui vient de Sun (« Sun JDK », peut-être devenu « Oracle JDK » ?), si on a activé les dépôts qui le contiennent. Pour ne pas forcer l'usage d'une solution, on crée un paquet virtuel, « JDK », et dans les paquets « Sun JDK » et « Open JDK », on indique qu'ils fournissent « JDK ». Ensuite, quand un programme a besoin de « JDK », ça ne fait ni chaud ni froid au gestionnaire de dépendance que « Sun JDK » soit installé et pas « Open JDK ». Tant qu'il y en a un. Si rien n'est installé, il me semble qu'il en choisit un par défaut, je ne sais pas selon quels critères, mais on peut toujours le remplacer après (Installer l'autre, résoudre le conflit en désinstallant le premier… C'est assez facile avec Aptitude). Après, certains paquets ne fonctionnent qu'avec « Sun JDK », et dans ce cas, ils ne listent pas « JDK » dans leurs dépendances, mais « Sun JDK », et on n'a plus le choix. Bref, un paquet virtuel permet d'avoir deux paquets qui fournissent la même chose, et de laisser le choix de celui qu'on installe.

                  D'un certain côté, le meta-paquet et le paquets virtuel sont situés à l'opposé dans la chaîne de dépendance. L'un dépend de plein de trucs, l'autre est une dépendance fournie par plusieurs trucs. (Bon, c'est pas une véritable opposition… On pourrait créer un paquet virtuel « Environnement de bureau » qui serait fournit par les meta-paquets « Gnome » ou « KDE » ou « Xfce », mais ça devient vicieux…)

                  J'espère que mon explication est compréhensible, et surtout, qu'elle est correcte.

                  Dans le cas contraire, n'hésitez pas à me corriger.

                  • [^] # Re: Dépendances

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    C'est exact, et ma réponse en-dessous est fausse, en fait.

                    Un paquet virtuel c'est un paquet qui n'existe pas, par exemple ''mail-transport-agent'' : aucun paquet ne s'appelle ainsi. Des paquets réels ''fournissent'' ce paquet, par exemple ''postfix'' et ''exim'' fournissent ''mail-transport-agent''.

                    Un méta-paquet, c'est un paquet vide dont la seule valeur est ses dépendances.

                • [^] # Re: Dépendances

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  Il me semble que le terme méta-paquet désigne des paquets virtuels qui dépendent de plein de paquets dans le but de fournir un ensemble précis, par exemple GNOME.

                  contrairement aux autres paquets virtuels tels que ceux de transition, comme git-core qui dépend de git qui le remplace.

      • [^] # Re: Dépendances

        Posté par . Évalué à 3.

        Pour les gens de GNOME, il semble que GNOME soit un OS; c'est à dire un environnement complet base sur un linux/xorg, et comprenant:

        Tout comme KDE. C'est la notion d'environnement de bureau, et si ça ne correspond pas à ce que tu souhaites, prends autre chose.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Dépendances

        Posté par . Évalué à 3.

        « Pour moi c'est une fonctionnalité qui doit permettre d'enlever des librairies devenus inutiles, pas l'ensemble du système. »

        Un exemple : tu veux passer de Gnome à KDE. Tu désinstalle gnome comme ceci :
        apt-get autoremove gnome

        et tout les logiciels associés à gnome disparaissent. logique, propre, efficace.

        Maintenant tu veux virer certains trucs, mais pas d'autres : comment le système le sait ?? Dans ce cas tu prends ton synaptic et tu indique à la main ce que tu veux garder et enlever, et voila.

        Après sous KDE je sais qu'il y a plusieurs méta-paquets : kde-full, kde-minimal, kde-standard suivant ce que tu veux installer. Ah ben tiens je vois qu'il existe un gnome-core aussi… la vie est bien faite dis donc !

        Je ne vois pas très bien où est le problème, à part troller gratuitement…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.