Journal KDE4 et Gnome : quelles différences aujourd'hui ?

Posté par .
Tags : aucun
-7
22
avr.
2009
Cher journal,

Il y a ne serait-ce que deux de ça, il était relativement simple de décrire les différences entre les deux environnements de bureau et d'aiguiller un néophyte en fonction de ses préférences. KDE, c'était entre autres le tout modifiable et personnalisable, le fourmillement d'options, des applications à foison et un gestionnaire de fichiers aux multiples utilisations. Gnome quant à lui avait une philosophie d'extrême sobriété, relativement peu d'applications, et des possibilités de diverger par rapport aux choix par défaut très limités.

Aujourd'hui j'aurais du mal à décrire les différences philosophiques entre les deux. KDE4 est devenue beaucoup plus sobre et a énormément perdu en possibilités de personnalisation tandis que Gnome s'est enrichi.

Dans ces conditions on pourrait se demander si une fusion entre les deux projet ne serait pas pertinente.
  • # ...

    Posté par . Évalué à 2.

    on est pas encore vendredi, faudra attendre un peu...

    sinon, kde4 et est à la 4.2.chéplu
    kde3 en est à la 3.5.9 (environ)

    laisse à kde4 le temps d'arriver à la 4.5, et on verra si c'est toujours pareil :D
  • # Total fusion ultime: Plus fort que Bioman!!

    Posté par . Évalué à 9.

    On peut aussi tenter de fusionner les kernels BSD, ça éviterait les redondances! On enchaînera ensuite sur une fusion avec le kernel Linux et par la suite Hurd.

    Sérieusement, fusionner KDE et Gnome, ça me parait totalement dépourvu de bon sens d'un point de vue technique.

    Ils se basent sur des outils différents, avec des architectures différentes et ont des objectifs différents.

    Si tu trouves qu'ils sont de plus en plus "pareils", c'est peut-être que tu fais de moins en moins de choses avec ton système?
    • [^] # Re: Total fusion ultime: Plus fort que Bioman!!

      Posté par . Évalué à 8.

      dans le même genre, ceux qui achètent du BIO ne font-ils pas pratiquement les mêmes gestes et démarches que ceux qui achètent dans les circuits ordinaires. Je propose donc de fusionner les 2 secteurs marchands.

      Ha, et puis, que tu votes à gauche ou a droite, finalement ca se résume à déposer un bulletin dans une urne. Quelle est la différence, moi je n'en vois aucune. Je propose donc de supprimer tout clivage politique. Ca simplifira grandement la vie des francais, surtout pour les simples gens. D'autre part nous aurons enfin des informations intéressantes aux journaux TV, et puis Ségolène pourra enfin partir en vacances à l'étranger l'esprit tranquille et elle risque de nous remercier pour cette toute nouvelle proposition.
    • [^] # Re: Total fusion ultime: Plus fort que Bioman!!

      Posté par . Évalué à 2.

      Une autre raison de refuser cette fusion, qui n'a rien de technique : LAISSER LE CHOIX !

      C'est ca le libre : avoir le choix d'utiliser KDE ou Gnome, le choix d'utiliser vi ou emacs et SURTOUT le choix de nourrir le troll ou de l'ignorer.
  • # C'est pas compliqué

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    La différence est assez simple: L'un est un environnement de bureau moderne, fonctionnel et élégant. L'autre utilise une empreinte de pied comme symbole.
    • [^] # Re: C'est pas compliqué

      Posté par . Évalué à -10.

      tu parle...
      Ma première arrivée sur Linux fut sur mandriva (ou mandrake) j'ai tellement été dégouté par KDE x.x (au temps d'XP) avec sa lenteur, bugs, et que je ne trouvais pas particulièrement joli que je peu plus le voir en photo maintenant! et j'ai (malheureusement?) quelques amis qui on été dans le même cas que moi.

      Même s'ils on fait des améliorations, je n'ai vraiment aucune envie d'aller remettre le PIED là dedans!

      Mise à part ça je trouve qu'il y a surtout des différences entre les applications.
      • [^] # Re: C'est pas compliqué

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Je ne sais pas de quelle version de Mandr{ake,iva} tu parles mais... Je me souviens qu'à une époque ou j'utilisais une mandrake j'avais aussi des problèmes de «lenteurs et bugs».

        Puis un jour, pour une toute autre raison, j'ai complètement changé de distrib. Cette distrib me fournissait un KDE presque "vanilla" et... Ô miracle, la même version de KDE n'était plus du tout ni lente, ni buggée (on va dire beaucoup moins en tout cas).

        Je ne vais pas dire que KDE est irréprochable mais tes problèmes ne venaient peut-être pas directement de KDE. Après que tu trouves KDE moche, c'est une autre affaire. Les goûts et les couleurs toussa...

        À titre perso, je ne peux pas encadrer GNOME. Mais je suis content qu'il existe (ainsi que les autres XFCE, Enlightenment, etc... etc...). On utilise un système libre avec la possibilité de choisir son environnement graphique (je ne me vois pas faire pareil avec Windows ou MacOS) alors profitons-en.
        • [^] # KDE mandriva toussa

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Pour utiliser Mandriva depuis les débuts de Mandriva et auparavant Mandrake, j'ai ressenti une nette amélioration de la rapidité de KDE lors de la sortie de la version 2007 (ou 2007.1, je ne sais plus trop), une stabilité largement améliorée.

          Je ne sais pas si c'est dû à une nouvelle version de KDE, à une grosse amélioration de Mandriva (noyau, serveur X, ... )

          Parfois je me dis que l'intégration d'un même environnement graphique varie d'une distribution à une autre qu'il est difficile de faire la part des choses entre ce qui relève de la distribution et ce qui relève de l'environnement graphique
      • [^] # Re: C'est pas compliqué

        Posté par . Évalué à 6.

        "Ma première arrivée sur Linux fut sur mandriva (ou mandrake) j'ai tellement été dégouté par KDE x.x (au temps d'XP)"
        Vu depuis quand existe XP (et c'est toujours le cas), ça doit représenter facilement... une chiée + un tas de versions différentes de KDE.
        Pour la précision, on repassera.
        • [^] # Re: C'est pas compliqué

          Posté par . Évalué à 1.

          Il a pas tort. C'est tout de même plus simple de parler de 2 ans ap XP plutôt que 2003 ap JC.
          C'est normal, c'est LA référence du XXIe siècle .
        • [^] # Re: C'est pas compliqué

          Posté par . Évalué à 2.

          Moi j'ai été tellement dégoûté du support IPv4 de Windows 3.1 que j'ai migré immédiatement sous Linux!
  • # pas d'accord

    Posté par . Évalué à 10.

    "KDE4 est devenue beaucoup plus sobre et a énormément perdu en possibilités de personnalisation tandis que Gnome s'est enrichi."

    T'as mal testé KDE 4, ou alors change de distro. Il n'y a JAMAIS eu autant de possibilités de configuration qu'actuellement dans KDE. Certes, il manque pour moi un truc : la possibilité de configurer différemment les plasmoid selon le desktop (pour avoir différents fonds d'écran par exemple, c'est en route pour KDE 4.3).

    Regarde rien que Kwin, le task manager (surtout lui, je ne parle même pas des plasmoids), les différents type de menu, et aussi, la rapidité avec laquelle ces possibilités ont été intégrées dans KDE 4. Tu peux dormir tranquille.

    Un truc vachement important concernant KDE 4.3 : ils vont réanimer "KControl Center", que je trouve vraiment supérieur au "System Setting" actuel. Le seul petit plus de "SS", c'est pour les petits écrans, pour le reste il est KC par le bon vieux KC.

    Si tu trouve que KDE ressemble à Gnome, c'est qu'ils ont réussi leur pari. parce que derrière tu peux déjà faire plus que KDE 3.5.
  • # Forum?

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Ton journal ne contient aucune information/argumentation, il aurait mieux sa place dans les forums (et encore...)
  • # je te rejoins sur pas mal de points

    Posté par . Évalué à 3.

    venant d'un kde 3.5 fortement personnalisé, j'ai migré vers le 4.2 (la mandriva 2009.1 ne permettant plus le 3.5)

    J'avais l'habitude sur mon portable d'avoir la barre des tache à droite, sur le 3.5 il n'affiche dans ce cas que les icônes; impossible de reproduire ce comportement dans la 4.

    J'utilisais kpowersave, remplacé par powerdevil, et il m'est maintenant impossible de connaitre le niveau de la batterie (impossible de le configurer correctement)

    Mon konqueror qui faisait tout très bien ne fait plus tout très bien. Les lancements par défaut passent tous par dolphin, et konqueror n'est même pas dans les options (et je n'ai pas trouvé où ça se configure)

    Les effets kikoo lol ne passent pas avec mon bi-ecran... (plantage de kwin) (en même temps je n'utilisais pas non plus compiz)

    ma lecture audio dans amarok2 par phonon via gstreamer me rajoute 20 sec de blanc à la fin de chaque morceau (en même temps le conteur reste 20 sec à 0...) Depuis que je suis passer à la xine engine j'ai plus ce soucis.

    Cependant je ne désespère pas, pour avoir testé la 4.0, la 4.1 et maintenant la 4.2 je trouve que ça avance plutôt vite, pas autant que je le voudrait, mais assez vite quand même.

    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

  • # Aucune différence

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Moi je pense que rien n'a changé.

    KDE4 c'est toujours des applications hyper personnalisables; le nombre d'options dans la configuration est toujours aussi flippant!

    GNOME c'est toujours la simplicité. Y'a beaucoup moins d'options mais dans la plupart des cas ce n'est pas un mal.

    Au premier démarrage d'une appli sous KDE, j'ai pas mal de trucs à changer pour obtenir ce que je veux (exemple, kopete sur lequel je dois changer une demi-douzaine d'options pour avoir l'interface qui me convient, et konqueror j'en parle même pas, alors que sous pidgin par exemple j'ai euh...rien à changer parceque les choix par défaut sont relativement bien pensés). Que ce soit avec KDE3.5 ou 4.2, c'est la même chose.

    Petite conclusion un peu HS : c'est bien que KDE propose autant d'options, mais je pense qu'elles devraient être plus ordonnées, que certaines devraient être cachées dans les options avancées et que les choix par défaut devraient être plus réfléchis. Pour ce qui est de Gnome, ils devraient être un peu moins frileux pour l'ajout des nouvelles fonctionnalités, y'a quand même pas mal de trucs qu'ils pourraient rajouter sans perdre l'utilisateur. Comme une possibilité de formatter ses clés USB facilement, une vue scindée dans nautilus à la konqueror plutôt que des tabs, un rhythmbox un peu plus avancé..
    • [^] # Re: Aucune différence

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      une vue scindée dans nautilus à la konqueror plutôt que des tabs

      Peux être que ça va venir... http://thread.gmane.org/gmane.comp.gnome.nautilus/11147
    • [^] # Re: Aucune différence

      Posté par . Évalué à 4.

      Au premier démarrage d'une appli sous KDE, j'ai pas mal de trucs à changer pour obtenir ce que je veux (exemple, kopete sur lequel je dois changer une demi-douzaine d'options pour avoir l'interface qui me convient, et konqueror j'en parle même pas, alors que sous pidgin par exemple j'ai euh...rien à changer parceque les choix par défaut sont relativement bien pensés). Que ce soit avec KDE3.5 ou 4.2, c'est la même chose.

      En somme, le problème ce n'est pas tant la profusion d'options que le fait que celles choisies par défaut ne te conviennent pas. KDE avec autant d'options disponibles, mais qui ferait par défaut les mêmes choix que Gnome, ça t'irait?

      Parce que je lis tellement souvent des critiques reprochant à KDE la richesse/complexité de sa configuration, ça serait amusant que ce qu'on lui reproche en fait soit tout simplement de ... ne pas être Gnome.
      • [^] # Re: Aucune différence

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        En somme, le problème ce n'est pas tant la profusion d'options que le fait que celles choisies par défaut ne te conviennent pas. KDE avec autant d'options disponibles, mais qui ferait par défaut les mêmes choix que Gnome, ça t'irait?

        Presque! Parceque je trouve qu'il y'a tout de même un certain fouillis dans les options de KDE. Déjà dans le menu Options tu as 2 à 4 panneaux de conf (préférences, raccourcis claviers et encore d'autres selon les applis). Dans les panneaux, tu as en moyenne entre 4 et 10 catégories (à gauche). Dans chaque catégorie tu as jusqu'à 4 onglets bourrés d'options à cocher avec des noms à rallonge.
        Le seul truc qui selon moi fait pire en terme de complexité, c'est les applis de conf de Win2K et consorts (services.msc, poledit, etc).

        Donc des meilleurs choix par défaut, ce serait bien, mais des dialogues de conf mieux pensés, ça enterrerait Gnome.
        • [^] # Re: Aucune différence

          Posté par . Évalué à 7.

          Donc des meilleurs choix par défaut, ce serait bien,

          Des meilleurs choix pour un Gome-iste, alors. Parce que je touche très peu à la configuration de mon KDE (fut-il en version 4), en général. Sans doute une question d'habitude.
          • [^] # Re: Aucune différence

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            C'est peut-être ça aussi. Mais j'ai tout de même l'impression que les développeurs KDE ne font pas de réels choix d'interface, qu'ils implémentent des options en se disant 'si cette fonction intéresse l'utilisateur il pourra toujours l'activer'. Du coup, KDE s'adresse plus à un public déjà pas mal sensibilisé à l'outil informatique. L'utilisateur qui veut un truc qui 'juste marche hors de la boîte' sera déconcerté.

            En gros KDE innove, mais ne cherche pas à vulgariser ses innovations.
            GNOME n'innove pas et reste à la traîne, mais met le paquet sur la finition et l'expérience utilisateur.

            C'est sûrement ça la grosse différence, le public visé. Et c'est ce qui empêche, pour l'instant, une fusion.
            • [^] # Re: Aucune différence

              Posté par . Évalué à 3.

              L'utilisateur qui veut un truc qui 'juste marche hors de la boîte' sera déconcerté.

              Ben je sais pas, en quoi tu trouves que KDE ne marche pas "hors de la boîte" (abstraction faite de tes habitudes Gnome-istes)?
              • [^] # Re: Aucune différence

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                C'est pas que ça marche pas, c'est que certains applis ont un fonctionnement déconcertant pour l'utilisateur à peu près lambda.

                Par exemple, quand tu lances kopete ou kontact pour la première fois, tu te retrouve avec une liste de contact ou boite de réception vide et tu dois aller chercher dans les paramètres de l'appli pour paramétrer les comptes. Ils pourraient au moins proposer un assistant au premier démarrage ou mettre ça plus en avant. Le premier lancement de Quassel aussi est déconcertant, on comprend pas trop pourquoi il y'a 3 dialogues de conf au lancement pour une appli de chat IRC.

                Ce genre de trucs n'est pas vraiment gênant pour quelqu'un qui a déjà utilisé un ordinateur sous Windows, mais pour les autres ça donne pas une très bonne première impression du bureau KDE et ça donne pas trop envie de rester.
                • [^] # Re: Aucune différence

                  Posté par . Évalué à 4.

                  C'est pas que ça marche pas, c'est que certains applis ont un fonctionnement déconcertant pour l'utilisateur à peu près lambda.

                  Oui, c'est précisément ce que je te demandais ;)

                  Ils pourraient au moins proposer un assistant au premier démarrage ou mettre ça plus en avant.

                  Sur ma version du moment (KDE 4.2), ma liste de contacts se termine par une ligne "cliquer pour ajouter un nouveau compte". Ceci ne te suffit pas?

                  Que tu sois habitué à l'assistant qui se lance par défaut au premier démarrage, je le conçois, et je dois dire que je vois ça dans beaucoup de logiciels. Maintenant, quant à savoir si c'est mieux ou pas, j'avoue que le dialogue de premier lancement de Thunderbird m'agace à chaque fois que j'en configure un pour quelqu'un. La solution de proposer un point d'entrée simple, mais optionnel, ne me semble pas si idiot.

                  Le premier lancement de Quassel aussi est déconcertant, on comprend pas trop pourquoi il y'a 3 dialogues de conf au lancement pour une appli de chat IRC.

                  Oui, enfin "IRC" et utilisateur "lambda", ça ne va pas tellement de paire, de nos jours.

                  Tu avais d'autres exemples?
                  • [^] # Re: Aucune différence

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Que tu sois habitué à l'assistant qui se lance par défaut au premier démarrage, je le conçois, et je dois dire que je vois ça dans beaucoup de logiciels.
                    Là il ne s'agit pas de mes habitudes, c'est juste que quand tu lances pour la première fois un logiciel de messagerie, c'est logique de commencer par configurer tes comptes. Chez moi kopete ne fait pas ce que tu dis, par contre il affiche 'identité par défaut', encore un concept intéressant mais mal amené pour l'utilisateur lambda. Et kmail comme je disais ne propose aucun moyen suffisament accessible pour configurer sa messagerie au premier lancement.

                    Oui, enfin "IRC" et utilisateur "lambda", ça ne va pas tellement de paire, de nos jours.
                    Pas d'accord, l'IRC est encore pas mal utilisé et les nouveaux utilisateurs de distribs linux sont souvent redirigés vers des canaux IRC pour le support. Et puis à quoi bon rendre l'accès à l'IRC encore plus compliqué qu'il ne l'est?

                    Le reste, c'est plus une question de raccourcis claviers pas très logiques, par exemple quand on clique sur le bouton du milieu dans une page web, c'est pour scroller, pas pour mettre le contenu du presse papier dans la barre d'adresse comme le fait konqueror. Shift+T, dans la plupart des applis (même KDE) ça crée une nouvelle TAB. Dans la console ça scinde la vue et clone le terminal déjà ouvert.
                    • [^] # Re: Aucune différence

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Là il ne s'agit pas de mes habitudes, c'est juste que quand tu lances pour la première fois un logiciel de messagerie, c'est logique de commencer par configurer tes comptes.

                      Parfois, pas toujours. C'est vrai que mon cas est un peu particulier, mais avant de configurer les comptes de mes utilisateurs j'aime bien rajouter deux-trois trucs (autorité de certification, certais plugins, etc). Seulement après, je configure les comptes.

                      Chez moi kopete ne fait pas ce que tu dis, par contre il affiche 'identité par défaut', encore un concept intéressant mais mal amené pour l'utilisateur lambda. Et kmail comme je disais ne propose aucun moyen suffisament accessible pour configurer sa messagerie au premier lancement.

                      Le coup de l'identité est en effet un peu tout meutche. Par contre, mon KMail 4.2 (que je n'utilise de toutes manières jamais) me propose un "assistant de compte" au premier démarrage.

                      Pas d'accord, l'IRC est encore pas mal utilisé et les nouveaux utilisateurs de distribs linux sont souvent redirigés vers des canaux IRC pour le support. Et puis à quoi bon rendre l'accès à l'IRC encore plus compliqué qu'il ne l'est?

                      Faut pas charier non plus, le mec qui en est à aller sur IRC, c'est qu'il déjà dans une démarche de "recherche" d'information. Après, Quassel est peut-être terrifiant de complexité, mais je n'ai jamais vu de client IRC "simple". Même mIRC. Ils demandent tous de se faire à certains concepts un peu abstraits comme "serveur", "connexion", "canal", etc.

                      Le reste, c'est plus une question de raccourcis claviers pas très logiques,

                      Ce qui est surtout perturbant (mais _très_ pratique à l'usage), c'est la distinction entre les raccourcis globaux et les raccourcis locaux. Ca, et le fait que les raccourcis globaux étaient un peu cassés dans certaines versions de KDE4.

                      Ceci dit, j'ai été KDE3-iste à temps plein pendant des années, et sans jamais avoir rien à changer (ah si, j'avais mis le menu en haut de l'écran, façon Mac, je trouvais ça plus pratique). Et je n'ai jamais buté sur un comportement vraiment déroutant. KDE4 change un peu la donne, mais vu le boulot qui a été fait par la "usability team", je pense que ça déroute davantage les vieux tromblons dans mon genre que les néophytes complets. On verra à l'usage.
                      • [^] # Re: Aucune différence

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Et je n'ai jamais buté sur un comportement vraiment déroutant. KDE4 change un peu la donne, mais vu le boulot qui a été fait par la "usability team", je pense que ça déroute davantage les vieux tromblons dans mon genre que les néophytes complets. On verra à l'usage.

                        C'est possible, parceque pour moi KDE3.5 était mille fois plus "usable" que la 4.2. Je trouve pas d'ailleurs que la 'usability team' ait pour l'instant servi à grand chose, à part mettre par défaut les textes à droite des icônes sur les gros boutons en haut des fenêtres, ce qui finit par en cacher une partie (ex : le champs recherche sur kopete, les nombreuses options de kmail) sans apporter aucune amélioration.
                        • [^] # Re: Aucune différence

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Il faut lire le blog de Celeste, si je me souviens bien : il y a des tas d'études en tous genres sur différentes parties de KDE. Après, tous les développeurs n'ont pas encore intégré ses recommandations, ceci dit.
                    • [^] # Re: Aucune différence

                      Posté par . Évalué à 3.

                      par exemple quand on clique sur le bouton du milieu dans une page web, c'est pour scroller, pas pour mettre le contenu du presse papier dans la barre d'adresse comme le fait konqueror.

                      Tiens, ça fait justement partie des trucs que je trouve bien pratiques, de pouvoir coller une URL copiée n'importe où dans la fenêtre konqueror, d'autant qu'il vérifie (c'était pas le cas au début) que le truc que tu colle ressemble à une URL avant d'essayer de le charger.
                      (je parle ici de konqueror 3.5, je ne suis pas encore passé au 4)
                      • [^] # Re: Aucune différence

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        (je parle ici de konqueror 3.5, je ne suis pas encore passé au 4)

                        Il le fait aussi, d'ailleurs ça m'énerve quand je vise mal un lien avec le bouton du milieu, il change de page (d'ailleurs, si j'utilisais le bouton du milieu c'était justement pour ne pas changer de page).

                        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                        • [^] # Re: Aucune différence

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Ah, c'est vrai que ça m'arrive parfois, il faut bien viser le lien et ne pas bouger la souris quand on clique.
              • [^] # Re: Aucune différence

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Surtout que si il ne veut pas voir les options, eh bien il n'a qu'a pas aller dans les menus d'option. Un des trucs qui m'énèrve le plus est d'aller dans un menu d'option et de ne rien avoir à y configurer !
                • [^] # Re: Aucune différence

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Le problème c'est pas de pas les voir, c'est d'être obligé de les voir toutes pour activer un petit truc qu'il aurait été intuitif de mettre par défaut.
                  • [^] # Re: Aucune différence

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Oui, je n'avais pas pensé aux cas que tu évoques plus haut. À vrai dire je ne m'étais jamais fait la réflexion, bien que j'utilise KDE.
                  • [^] # Re: Aucune différence

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Si je voulais troller je dirais que KDE permet d'aller voir les options pour activer le petit truc kivabien alors que Gnome permet d'aller voir les options pour ... ben ... en fait rien parce qu'il faut utiliser Gnome comme les développeurs l'ont décidé et pas autrement !!

                    Bien évidemment ce que j'ai écrit au dessus serait dans le cas où je voudrais troller ;)
                    • [^] # Re: Aucune différence

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Ben même si tu voulais troller, ben tu ne pourrais pas, puisque GNOME n'affiche que les options de base, celles qui suffisent à la plupart des gens; et si tu veux aller plus loin, il y a GConf, qui offre bien souvent plus d'options que KDE.

                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                      • [^] # Re: Aucune différence

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Et se renseigner sur les différentes clés...
                        • [^] # Re: Aucune différence

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Alors, par hasard, je vais sur les options de Nautilus, dossier desktop. La première clef se nomme « computer_icon_name », et quand je clique dessus, j'ai la description « Ce nom peut être défini pour donner un nom particulier à l'icône du poste de travail sur le bureau. »

                          Donc : les clefs ont des noms clairs et sont documentées (et traduites). Sur quoi de plus veux-tu te renseigner ?

                          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                          • [^] # Re: Aucune différence

                            Posté par . Évalué à 8.

                            ok, donc si je veux modifier un truc, je n'ai qu'à lire toutes les clés, cliquez sur chacune, et peut-être qu'une fera ce que je veux. Génial \o/

                            Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                            • [^] # Re: Aucune différence

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              Juste un indice : Control+F.
                              • [^] # Re: Aucune différence

                                Posté par . Évalué à 3.

                                et si tu ne connais pas le nom exacte de la clé ou de la fonction que tu veux configurer? Il ne t'ai jamais arriver de trouver que "un je ne sais quoi" était pas top dans la configuration d'un logiciel et d'aller dans les options voir ce qui peut se changer?
                                • [^] # Re: Aucune différence

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Justement, les noms de clefs ne sont pas fantaisistes et toujours clairs (en tout cas, attendus dans les guidelines). Tu n'as qu'à aller parcourir l'arborescence de Nautilus ou Metacity pour t'en convaincre.

                                  Par ailleurs, tu crois que c'est mieux dans une fenêtre où tu as 42 caches à cocher planquées dans une dizaine d'onglets ?

                                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                                  • [^] # Re: Aucune différence

                                    Posté par . Évalué à 5.

                                    les goûts les couleurs... Personnellement je n'arrive pas a me faire à Gnome et pourtant j'ai essayé mais cela ne veut pas, j'ai comme un impression d'enfermement et que si je change la conf un tout petit peu tout fonctionne moins bien. C'est pas naturel pour moi l'approche de la "simplicité" qu'ils ont. Ca c'est pour moi et ma femme trouve cela moche enfin plutôt daté et lorsque tu mets cela à coté de KDE4 c'est clair que l'interface Gnome/GTK2 fait vieillotte.
                                    • [^] # Re: Aucune différence

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      C'est clair, GTK2 fait vraiment pâle figure... Pour autant, Clutter semble pouvoir lui apporter de nombreuses possibilités en terme d'esthétique, notamment avec Murrine (cf ce journal https://linuxfr.org//~bersace/25829.html ). Mais bon, on attend toujours des résultats (et sous Debian, je risque d'attendre encore plus longtemps ;-) )

                                      Quand bien même, c'est le seul toolkit dont j'arrive à supporter les polices, je ne saurais pas expliquer pourquoi, mais le rendu de Qt me fait mal aux yeux, et je n'arrive pas à le régler correctement.

                                      C'est vrai aussi qu'avec KDE, je ne ressens aucune impression d'être enfermé, mais plutôt d'être perdu, de ne pas savoir où sont les choses et comment elles sont faites. C'est étrange comme sensation... Pourtant, tout est là, les possibilités, les performances, les qualités techniques... Mais tout ça m'est complêtement masqué par cette ergonomie qui m'est incompréhensible.

                                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                                      • [^] # Re: Aucune différence

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                        C'est vrai aussi qu'avec KDE, je ne ressens aucune impression d'être enfermé, mais plutôt d'être perdu, de ne pas savoir où sont les choses et comment elles sont faites. C'est étrange comme sensation... Pourtant, tout est là, les possibilités, les performances, les qualités techniques... Mais tout ça m'est complêtement masqué par cette ergonomie qui m'est incompréhensible.

                                        Voilà qui résume exactement ce que je pense après avoir testé KDE 4.2 en temps qu'environnement de travail.
                                        • [^] # Re: Aucune différence

                                          Posté par . Évalué à 3.

                                          Comme ça, vous comprenez ce que ressens un utilisateur chevronné de Windows devant un bureau Linux (Gnome ou KDE, de ce point de vue, ça ne change pas grand chose). Une petite piqure de rappel, de temps à autre, ça fait du bien ;)
                                • [^] # Re: Aucune différence

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  Au temps pour moi, je croyais que Control+F cherchait dans les descriptions, ce n'est pas le cas.

                                  En ce qui me concerne ça fait très longtemps que j'ai pas eu à aller dans gconf, et quand j'y allais c'était pour régler Compiz ou utiliser l'interrupteur wi-fi de mon portable comme raccourci clavier. Enfin bref, des trucs précis qui intéressent 0.1% d'utilisateurs qui savent manier un truc comme gconf-editor ou qui ont vu le truc sur un tuto.

                                  En tous cas sur une install fraîche, j'ai jamais eu besoin d'aller dans gconf, et assez rarement d'aller cocher des trucs dans les préférences. J'aurais des habitudes KDE ce serait sûrement pas la même chose.
                      • [^] # Re: Aucune différence

                        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                        Si je voulais vraiment troller je dirais qu'il n'est pas du tout intuitif d'aller farfouiller dans Gconf pour modifier les options avancées d'un logiciel de Gnome là où intuitivement un logiciel de KDE met les différents options accessibles dans le menu option ce qui évite d'avoir à lancer autre chose que le logiciel qu'on veut utiliser pour le configurer

                        En plus si je voulais vraiment vraiment troller je dirais que les développeurs de Gnome sont vachement forts pour savoir quelles sont les options de base qui suffisent à la plupart des gens (quel plupart ? quels gens ?)

                        Bien évidemment, tout ce que j'ai écrit au dessus, je ne l'ai écrit que si c''était vraiment si je voulais troller ;-) or je ne veux vraiment pas troller, surtout sur un sujet qui ne s'y prête absolument pas ! :o)
                        • [^] # Re: Aucune différence

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Tu as tout à fait raison de ne pas troller, d'autant que nous ne sommes pas sur le bon site pour cela ;-)

                          Pour l'intuitivité, c'est tout relatif : une arborescence est parfois plus claire qu'une fenêtre remplie d'onglets aux noms abscons pour le néophyte.

                          Et puis si les développeurs GNOME ne sont peut-être pas les plus doués pour deviner quelles options doivent être de base ou pas, ils se sont au moins penchés sur la question et ont fourni un travail intéressant, ne serait-ce que par les HIG GNOME [http://library.gnome.org/devel/hig-book/stable/].

                          Chez KDE, il paraît qu'il y a également eu du travail sur ce point d'après la page [http://wiki.kde.org/tiki-index.php?page_ref_id=182], mais sur les deux liens donnés pour KDE4, l'un renvoie une 404, l'autre une erreur de base de données... Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai plutôt tendance à faire confiance aux dév GNOME.

                          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                          • [^] # Re: Aucune différence

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Depuis un troll qui date de je ne sais plus quand, et vu que je suis sous gnome au taf, j'ai ressayé notament gconf...
                            C'est en effet bien mieu que dans mes souvenirs, néanmois je vois encore 2/3 points qui le rende peu utilisable pour l'utilisateur qui ne connait pas gnome:

                            L'organisation:
                            Typiquement les raccourcis claviers globaux caché dans la conf de metacity
                            c'est pas incohérent, c'est juste peu pratique

                            Le typage:
                            Il faudrait AMHA une forme de "typage" plus complète (si ma mémoire est bonne on a actuellement les booléens, les entiers et les chaines de caractères), pour reprendre l'exemple des raccourcis clavier, une widget de sélection de touches serait plus pratique que de devoir taper "F4" avec toutes les erreurs de typo possible, et la nécéssité de connaitre le nom des touches.

                            Enfin bref, je ne revends pas mon baril de kde pour 2 barils de gnome (ça cest pour bien nourir le troll)
              • [^] # Re: Aucune différence

                Posté par . Évalué à 6.

                en quoi tu trouves que KDE ne marche pas "hors de la boîte"

                Comment le pourrait-il? Contrairement à Gnome, il n'a pas de pied!

                (J'ai une de ces pêches aujourd'hui...)

                ---------> [ ]
                • [^] # Re: Aucune différence

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Comment le pourrait-il? Contrairement à Gnome, il n'a pas de pied!

                  En termes de locomotion, mieux vaut une unique roue qu'un unique pied.

                  (J'ai une de ces pêches aujourd'hui...)

                  Il fait beau, ça aide.
  • # Sondage linuxfr

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    [ Voter ] La fusion de ces deux projets est-elle pertinente ou inutile ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.