Journal Microsoft et les brevets des autres

Posté par .
Tags : aucun
0
23
fév.
2007
Décidement, Microsoft n'a pas de chance avec les brevets logiciels, surtout ceux déposés par d'autres sociétés.

Après l'affaire Eolas[1] où la somme en jeu était de 521 millions de dollars. (ça me fais penser que je n'ai plus rien vu sur ce sujet depuis...) Voici qu'un tribunal de San Diego vient de condamner Microsoft à payer à Alcatel-Lucent la modique somme de 1,52 milliard de dollars de dommages et intérêts... (information neteco [2])

A voir le montant, on peut se demander ce qu'a encore fait le méchant géant de Seattle, ont ils démoli un produit concurrent par des méthodes douteuses ? Même pas. Le sujet du litige porte sur des petits morceaux de mp3, avec de la "propriété intellectuelle" dedans.

Et pourtant, Microsoft avait pourtant acheté une licence de 16 millions de dollars à l'institut Fraunhofer... C'est ce qu'il y a bien avec les brevets logiciels, même quand en payant (cher), personne n'est à l'abri (et surtout pas ceux qui sont susceptible de pouvoir payer 1,5 milliard de dollars)

Et quand on lit qu'"Alcatel-Lucent poursuit également Microsoft pour d'autres violations de brevets, notamment dans le domaine du partage de fichiers et de l'imagerie numérique" on comprend mieux la grille de tarif de Vista.

[1] http://linuxfr.org/~guerrier/19594.html
[2] http://www.neteco.com/70179-microsoft-verser-15-alcatel.html
  • # Rien compris

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Je ne comprends toujours pas quel est la différence entre le brevet d'Alcatel-Lucent et celui du Fraunhofer Institute.
  • # Pas rassurant

    Posté par . Évalué à 7.

    C'est vraiment pas rassurant cette histoire parce que ça donne quand même une certaine légitimité aux brevets logiciels.

    J'imagine même pas les dégats que ça pourrait faire dans le cas d'un logiciel libre. Que deviendrait l'équipe de VLC s'ils étaient attaqués pour ce genre de problème?
    • [^] # Re: Pas rassurant

      Posté par . Évalué à 8.

      C'est vraiment pas rassurant cette histoire
      Bonjour, cette planète s'appelle la terre, et toi d'où viens tu ?
      ça donne quand même une certaine légitimité aux brevets logiciels.
      Là je vois pas. J'y vois plutôt un message fort. D'un côté il y a les pros brevets qui t'expliquent que les brevets logiciels c'est la sécurité juridique (et financière) pour les acteurs du secteur. De l'autre il y a la réalité.
      J'imagine même pas les dégats que ça pourrait faire dans le cas d'un logiciel libre.
      Rien de pire que pour n'importe quelle entité commerciale n'ayant pas les finances de Microsoft.
      Que deviendrait l'équipe de VLC s'ils étaient attaqués pour ce genre de problème?
      Pas d'autre choix que de disparaitre à mon avis. Sans parler des conséquences pénales et financières si ça devait passer en justice (et obtenir gain de cause). Même si sur le court terme la priorité étant les boites susceptible de payer, le LL n'est pas (encore) une cible. Attend que les brevets logiciels passent en Europe...
    • [^] # Re: Pas rassurant

      Posté par . Évalué à 8.

      "ça donne quand même une certaine légitimité aux brevets logiciels."

      Le procès a eu lieu aux U.S.A. et les brevet-logiciels y sont autorisés donc légalement légitime.

      VLC est situé en Europe, tant que les brevet-logiciels n'y sont pas autorisés ils n'ont pas à s'inquiéter.
      • [^] # Re: Pas rassurant

        Posté par . Évalué à 4.

        Et quand les boites européennes engrangeront des sousous avec des brevets et en faisant des brevets en amérique, comment les gouvernements européens pourront dire aux américains; nous ne croyons pas aux brevets, nous ne croyons pas à votre système de brevets, nos entreprises n'en veulent pas?

        Tu ne peux pas profiter du système américain d'un coté et ne pas t'attendre à ce qu'ils mettent cette attitude dans la balance des négociations au niveau gouvernemental par la suite, c'est naif.

        Et ce genre de procés peut avoir comme conséquence une extension du système des brevets aux pays qui n'en ont pas chez eux et qui croiraient malin d'y participer là bas.
        Je trouve d'ailleurs que la défense de microsoft est particulièrement poreuse et ressemble beaucoup à l'attitude que tu décris :
        "Pourquoi devrais je leur payer des royalties puisqu'ils sont étrangers donc ne dépendant pas de la loi américaine?"
        Le corrolaire de ce jugement sera de faire payer des royalties aux entreprises européennes sur le sol américain.
        Ca m'a l'air d'un cheval de troyes, cette défense. Un joli cadeau en apparence mais à double tranchant sur le long terme.
        • [^] # Re: Pas rassurant

          Posté par . Évalué à 1.

          > Et quand les boites européennes engrangeront des sousous avec des brevets et en faisant des brevets en amérique, comment les gouvernements européens pourront dire aux américains; nous ne croyons pas aux brevets, nous ne croyons pas à votre système de brevets, nos entreprises n'en veulent pas?

          C'est un non sens. Le système de brevet impose de déposer des brevets.
          Si ce que tu dis était un rien sensé, le logiciel libre en aurait rien à foutre des brevets.

          Red Hat pose des brevets mais milite contre les brevets. Sun a aussi milité contre les brevets en Europe.

          > "Pourquoi devrais je leur payer des royalties puisqu'ils sont étrangers donc ne dépendant pas de la loi américaine?"

          Non sens encore. Les brevets au USA c'est pour les produits utilisés au USA.
          MS paye des brevets aux USA (mp3, etc) et ne paye rien en Europe. Idem pour les boites européennes.
          • [^] # Re: Pas rassurant

            Posté par . Évalué à 1.

            Microsoft a contre-attaqué avec une plainte enregistrée auprès de l'International Trade Commission, selon laquelle Alcatel viole ses brevets liés des technologies de transmission de message.
            "Regardez, ils peuvent venir m'embéter avec leurs brevets et je ne peux pas aller les embêter avec les miens."
  • # Sacré Ballmer :-)

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Après ça, Ballmer vient nous faire la morale sur le respect de la propriété intellectuelle...

    Non plus sérieusement, ça prouve une fois de plus que les brevets logiciels sont nuisibles. Je ne comprends pas que MS après avoir été le dindon quelques fois ne prend pas position contre les brevets.
    • [^] # Re: Sacré Ballmer :-)

      Posté par . Évalué à 9.

      Parce que ca leur rapporte plus que ca ne leur coute ?
      • [^] # Re: Sacré Ballmer :-)

        Posté par . Évalué à 10.

        Parce qu'ils ne se rendent pas compte de ce que ca leur coute ?
        Parce qu'ils esperent pouvoir tuer le logiciel libre avec ca ?
        Parce qu'ils ont plus d'avocat que d'informaticien ?
    • [^] # Re: Sacré Ballmer :-)

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Il me semble qu'à la base ils sont contre les brevets logiciels. Mais une fois que la loi est adoptée et que les règles du jeu existent, alors le seul moyen de se protéger c'est de breveter à gogo. IBM aide l'open source en leur permettant d'utiliser ses brevets, et c'est pourtant la compagnie qui possède le plus de brevets dans ce domaine à ma connaissance.
    • [^] # Re: Sacré Ballmer :-) <= Le tr0ll. Le vrai le pur le puissant.

      Posté par . Évalué à 2.

      Ballmer va finir emblème de la connerie du 21em siecle... En tout cas il est pas tr0ll 2.0 ready !!
      Je me demande si c'est pas "l'aigritudage sevère" qui le pousse à être aussi hargneux envers le libre!!!
      Citation véridiK et originale:
      -" Maiehuuuu!! Ca race putain!!! Quelle bande d'[hum...]!! Nous on mange pour des brevets et pas eux !!!! La vie est trop pinzuste"
      Cette citation résume le leitmotiv de l'une des plus grandes firmes mondiale !! ^^
  • # et ils licencient

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    1.5 milliard de dollars,ca permet de ne pas licencier combien de personnes?
  • # Un article dans Herald Tribune

    Posté par . Évalué à 3.

    • [^] # Re: Un article dans Herald Tribune

      Posté par . Évalué à 10.

      Excellent cet article !!!

      La fin est fantastique de franchise et de réalisme:
      The jury supported Alcatel's arguments on every count except one.

      It deadlocked on the question of whether Microsoft willfully infringed on the Bell Labs patents. If the jury had found that it did, Microsoft would have had to pay triple damages.

      "Microsoft has been and to some degree continues to be at a competitive disadvantage, as it did not file for patents for many, many, many years," said Jack Russo, a patent lawyer with Russo & Hale in Palo Alto, California.

      That makes it harder, he said, to work out deals with other large companies in which they exchange the rights to each other's patents.

      Large companies like AT&T and IBM "have huge patent portfolios and that represents large and unpredictable risks for companies like Microsoft," he said.

      The judgment is part of a complex litigation by Alcatel to enforce claims related to Bell Labs patents. The case was initially brought against Dell and Gateway, which make computers using Microsoft software. Other trials are pending for technology related to speech recognition, user interfaces and video processing.

      Microsoft has countered with a claim, filed with the International Trade Commission, that Alcatel is violating its patents related to messaging technology.
      Je vous la traduit à l'arrache:
      Le jury a soutenu les arguments d'Alcatel sur tous les points sauf un.
      Tiens, déjà je ne savais pas que c'était un jury populaire qui tranchait. Ça expliquerait bien des choses... J'imagine bien les jurés qui jubilent: Enfin une occasion de se venger, qui pour son mémoire avalé par Word la veille de la soutenance, qui pour les dizainescentaines de BSOD subit depuis des années, et je parle même du linuxiens qui s'est retrouvé là par hasard :)
      Il a abouti à une impasse sur la question de savoir si Microsoft a sciemment violée les brevets des laboratoires Bell. Si le jury avait décidé que c'était le cas, Microsoft aurait dû payer des dommages trois fois plus important.
      Arghh, dommache 4,5 milliards de dollars voilà qui aurait fait de la pub pour les brevets, et avec la Vista qui passerait à 2000¤ pour se venger des salops d'européens avec leurs brevets américans
      « Microsoft a été et continue à un certain degré à être désavantagé car elle n'a pas enregistré de brevets pendant beaucoup, beaucoup, beaucoup d'années » dit Jack Russo, un avocat spécialiste des brevets du cabinet Russo & Hale à Palo Alto, Californie.
      Plus sérieusement voilà qui décrit bien la mécanique: plus tu as de brevets à la con, moins on viendra de chercher des poux dans la tête...
      Cela rend plus difficile l'établissement d'accords permettant des échange de droits sur les brevets avec d'autres grandes compagnies.
      Et après on vient nous dire que mais non les brevets c'est très bien aussi pour les petites PME européennes, pourquoi que vous en voulez pas en europe?
      Les grandes compagnies comme AT&T et IBM « ont des portefeuilles énormes de brevet et cela représente des risques importants et imprévisibles pour des compagnies comme Microsoft, » dit-il.
      Si c'est vrai pour une boite comme Microsoft, j'ose même pas imaginer pour un éditeur tout frais débarqué avec son idée de génie révolutionnaire: en moins de 2 il se prend 4000 réclamations pour des brevets à la con
      Le jugement fait partie d'un litige complexe soumis par Alcatel pour réclamer des droits liées aux brevets des laboratoires Bell. L'action avait été initialement portée contre Dell et Gateway, qui fabriquent des ordinateurs en utilisant les logiciels de Microsoft. D'autres procès sont en suspens pour des technologies liées à la reconnaissance vocale, aux interfaces utilisateur et au traitement video.
      Aller, encore une grosse dizaine de procès comme ça et peut-être que Microsoft (et d'autres) comprendront les dangers des brevets
      Microsoft a contre-attaqué avec une plainte enregistrée auprès de l'International Trade Commission, selon laquelle Alcatel viole ses brevets liés des technologies de transmission de message.
      En gros il vont essayer de se faire rembourser quelques centaines de millions d'euros en attaquant avec leur "petit" portefeuille de brevet, histoire de limiter la casse, ou de se préparer à négocier pour le prochain round...

      Bref, on disait quoi déjà ? ah oui: les brevets logiciels c'est bon pour l'industrie logicielle européenne... Mouais, je sais pas pourquoi je suis dubitatif...
      • [^] # Re: Un article dans Herald Tribune

        Posté par . Évalué à 3.

        Microsoft a contre-attaqué avec une plainte enregistrée auprès de l'International Trade Commission, selon laquelle Alcatel viole ses brevets liés des technologies de transmission de message.


        Qu'est-ce que je regrette d'avoir appris la physique plutôt que le droit !

        Le droit me semble infiniment plus rentable et, a priori, bien plus facile.
      • [^] # Re: Un article dans Herald Tribune

        Posté par . Évalué à 2.

        Je suis totalement d'accord avec toi.
        C'est une façon de légitimé les brevets.
        "Vous voyez bien que les brevets, ça a du bon puisque même de petites entreprises peuvent être protégées et demander dédommagements"
        C'est aussi une façon de dire : « Moi je paye donc je ne vois pas pourquoi les autres ne feraient pas la même chose (en suivant le principe de l'OMC, etc...) ».
        Vous croyez qu'une entreprise (surtout celle-là) va donner plus de 1 milliard sans sourciller.
        A aucun moment, ils n'ont contesté le principe des brevets.
        Vous imaginez donc ce qu'elle pourra faire (dans le meilleurs des cas, du lobbying) pour avoir un retour sur investissement ?
        Donc, il faut rester très vigilant.
  • # a propos d'eolas

    Posté par . Évalué à 2.

    maintenant sous ie (c'est pour ca que vous ne vous en êtes par rendu compte :) il faut cliquer sur un flash pour l'activé. bien sur il existe une astuce pour un developpeur web : simuler un clic en javascript pour que l'utilisateur n'y vois que du feu.

    j'aime microsoft, il me simplifie ma vie professionnel tous les jours...
  • # Microsoft attaqué par Office Live

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Non non, je ne dis pas qu'ils se font attaquer par leur propre produit:
    http://www.clubic.com/actualite-70250-microsoft-poursuivi-ma(...)

    Une société de travail collaboratif nommée Office Live attaque ms en justice.

    On peut dire que ça ne va pas super pour eux. Après qu'Alcatel est eu gain de cause, si cette société gagne également, est-ce que ça ne risque pas de tenter d'autres de les suivrent? Et surtout, est-ce que ça ne risque pas de jouer en la défaveur de Microsoft dans les futurs procès qu'ils engageraient, un cumul de défaite?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.