Journal Souvenir de geek

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
29
fév.
2004
Ha, comme il est doux de se remémorrer le miel de la vie, celui qui vous colle encore aux doigts des années après.

Alors que je trainassais ce matin sous le filet d'eau chaude, un lointain souvenir m'est remonté de la nuit des temps.
C'était il y a une bonne grosse dizaine d'années, alors que la plupart de mes lecteurs se battaient encore pour avoir une place au dernier concert de Dorothée. Je m'étais alors affublé, par le plus grand des hasards, d'une petite amie comme vous en avez tous eu: mignonne, possessive, et surtout terriblement jalouse envers tout ce qui contenait plus de 2 transistors. Bref, cette jeune personne m'empêchait bien souvent de passer mes nuits à hacker l'ordinateur mythique de l'époque: l'Amiga.

Par l'entremise d'un certain nombre de coincidences dont la vie a le secret, je flirtais également de temps à autres avec une autre jeune fille, qui avait également de son côté un petit copain, mais qui appréciait de passer de temps en temps quelques heures avec moi pour jouer au docteur. Evidemment, comme elle et moi avions nos obligations respectives, nos temps d'amusement étaient fort limités.

Pourtant, nous nous retrouvâmes un soir à discuter au téléphone, et à nous apercevoir que nous étions dans une situation des plus inattendues: ma petite amie de l'époque était partie de son côté en vacances dans sa famille, mes parents, chez qui j'habitais à l'époque, étaient eux aussi partis vadrouiller je-ne-sais-trop où. Et pour elle, tout pareil: son "régulier" était parti de son côté, et elle restait toute seule chez elle. Et tout dans sa voix et ses silences était une invitation à passer la nuit avec elle.

Le croiras-tu, cher lecteur, mais à cet instant précis j'ai hésité. Pour de vrai. D'un côté je voyais-là l'occasion de rester tranquillement chez moi à hacker toute le sainte nuit, de l'autre j'avais l'occasion de passer une nuit torride avec une jeune personne, dont je n'avais jusqu'à présent profité que trop brièvement. Ha quel terrible dilemme, et comme j'ai honte à présent d'avoir hésité. D'ailleurs en ce moment même j'en rigole intérieurement de honte.

Mais le plus drôle, c'est que je ne me souviens même plus de l'excuse vaseuse que je lui ai donnée, et qui m'a permis de gagner une nuit complète, tranquille, à hacker mes petits programmes sur Amiga.

A l'époque, je n'avais bien sûr pas la clairvoyance dont l'âge et l'expérience m'ont investi aujourd'hui, et je ne mettais pas de mots sur mon comportement. Ce matin, pourtant, sous la douche je me suis réjoui de pouvoir nommer ça: souvenir de geek.
  • # Re: Souvenir de geek

    Posté par  . Évalué à 2.

    han un geek reconvertis !!!!
    T'as suivis une cure de désintox ???
  • # Re: Souvenir de geek

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

    j'aimerais bien avoir des choix comme ca a faire aussi... mais bon une chose est sure, si ca se presente, je fait pas le même choix que toi.
  • # Re: Souvenir de geek

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    un - pour l'adultère, un + pour la ubergeek attitude!

    tu m'auras bien fait rire!
  • # Re: Souvenir de geek

    Posté par  . Évalué à 1.

    troin g33K pas amoral :)
  • # Re: Souvenir de geek

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    faut envoyer cette histoire à http://copinedegeek.org/(...) :)
  • # Re: Souvenir de geek

    Posté par  . Évalué à 1.

    tiens, j'ai fait la meme chose a peu pres ...
  • # Re: Souvenir de geek

    Posté par  . Évalué à 1.

    Dommage pour l'odeur de miel sur les doigts ...

    M'a bien plus ton histoire, y'a des femmes (plusieurs), de beaux sous-entendus (tendus ?) et des paiça^W .. thoups dérapage !
  • # Re: Souvenir de geek

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    C'est bien écrit, ça se lit sans faim.
    Merci pour ce bon lundi matin !
  • # Re: Souvenir de geek

    Posté par  . Évalué à 2.

    Geeks des années 90, on en revient à l'éternel débat !!!

    Amiga c'est féminin ou masculin ?

    ;-)
    • [^] # Re: Souvenir de geek

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Masculin, mais ça ne m'empêchait pas de passer plus de temps avec lui qu'avec des filles :-p (Assez bizarrement, quand je suis passé au PC, les filles m'ont plus intéressé que la machine ;-))
  • # Re: Souvenir de geek

    Posté par  . Évalué à 1.

    une petite amie comme vous en avez tous eu: mignonne, possessive, et surtout terriblement jalouse envers tout ce qui contenait plus de 2 transistors

    Ben personellement j'ai jamais eu de copine possessive et jalouse (faut croire que j'ai jamais eu de copine qui tenait vraiment a moi...). En même temps de quoi je parle ? J'ai que 19 ans j'ai encore le temps d'en trouver d'autres....

    En tout cas ca met de bonne humeur le lundi matin ton histoire :)
    a+
    • [^] # Re: Souvenir de geek

      Posté par  . Évalué à 3.

      >> comme vous en avez tous eu: mignonne, possessive, et surtout terriblement jalouse

      > Ben personellement j'ai jamais eu de copine possessive et jalouse

      Donc t'en as eu des mignonnes, ça console :)
  • # Re: Souvenir de geek

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Question :

    As-tu refuser cette nuit réellement pour pouvoir geeker à l'aise ou plutot à cause d'un certain sentiment pour ta régulière ?

    Parce que en fait, c'est finalement pas trop geek cette histoire... plutot Arlequin ;)
  • # Re: Souvenir de geek

    Posté par  . Évalué à 1.

    mais euh être un geek et avoir une copine c'est pas contradictoire ?

    on m'aurait mentis, non hein ? si ??
    Si je me rappel bien toutes mes copines je les ai eu quand j'étais à plus de 50km de mon PC ... mon PC serais une fille mignonne, possessive, et surtout terriblement jalouse ??
  • # Re: Souvenir de geek

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    T'aurais dû faire les deux en même temps : la copine et l'ordinateur...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.