Journal Coup de gueule contre internet

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
-69
31
jan.
2015

Ce matin, je tape www.online.net, mon doigt dérape et tape www.noline.net. Et comme mon ordi est dans le salon, je vous laisse imaginer les dégâts que cela aurait pourrait causer…

Si on enlève d'internet les sites porno, de médicaments douteux, de jeux d'argent, de téléchargement illégal, le SPAM, internet serait-il plus léger? Et enfin, qu'en resterait-il? Est-ce le reflet de la société actuelle ? Sommes nous déjà en décadence?

Je vais de ce pas installer dansguardian, mais honnêtement, j'aimerais que free propose un filtre - même configurable - sur sa freebox, et pas une appli windows à télécharger…

Ou alors, je débranche tout et je me reconvertis dans l'élevage de chèvres et l'agriculture bio.

Il y a des jours comme ça…

  • # Modifier le texte

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    Si un modérateur pouvait supprimer le deuxième lien, ça rendrait le journal plus propre, ou alors comment modifier le texte?

  • # Le second lien

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 31/01/15 à 10:37.

    301
    Moved Permanently
    The document has been permanently moved.

    Qu'y a-t-il de choquant ?

    À si ! « Cette page web a demandé une redirection vers http: //www .nolineporn.biz/ », me dit Firefox. Une astuce, tu cliques sur « Refuser », et paf !, pas de problème.

    Et puis, si je veux aller sur un site porno, ou faire des jeux d'argent (des trucs parfaitement légaux en France), de quel droit pourrais-tu t'y opposer ? Et quand bien même se serait illégale, c'est à un juge de dire si quelque chose est légal, pas à un opérateur privé. (Ni aux gouvernement, qui détient un pouvoir exécutif et non législatif—mais je m'égare je crois.)

    • [^] # Re: Le second lien

      Posté par (page perso) . Évalué à -10.

      Merci de lancer un débat. Je ne conteste pas le contenu d'internet sur un plan légal, mais plutôt sur un plan éthique. L'énergie dépensée à ce genre de sites (matérielle et humaine) le serait mieux en développement de logiciels open source ou de matériel pour les pays en voie de développement.

      Quand Tim Berners Lee a lancé internet, je pense qu'il avait d'autres ambitions que ce genre de sites.

      Il y en a trop, c'est tout. Prenons par exemple la liste noire que je viens d'installer: avec squidguard, les dernières lignes (du -s * | sort -n | tail -n 23)

      124     warez
      132     movies
      136     automobile
      156     education
      184     music
      216     religion
      256     webmail
      284     downloads
      336     finance
      344     chat
      404     anonvpn
      404     forum
      452     proxies
      952     gamble
      960     news
      972     adv
      1000    hobby
      1072    redirector
      1272    drugs
      2496    spyware
      3436    shopping
      6632    recreation
      56204   porn
      

      Devine qui est clairement en tête? Si quelqu'un peut trouver une liste plus ou moins officielle classifiant le style de sites internet sur la toile, je suis sûr que ce serait intéressant.

      • [^] # Re: Le second lien

        Posté par . Évalué à 10.

        c'est un peu normal que les sites porno soient en tête dans squidguard, c'est pas les blogs de cuisine qu'on a envie de filtrer, à part si mamie josiane fait dégorger des poireaux. :)

      • [^] # Re: Le second lien

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Je ne conteste pas le contenu d'internet sur un plan légal, mais plutôt sur un plan éthique.

        Un plan éthique, mais lequel ? Parce que sur mon plan, la pornographie est totalement éthique. De plus on fait comment pour avoir un plan éthique commun ? Le monde est plus grand que ton salon, dans certaines contrées, c'est totalement éthique de caillasser des miss, dans d'autres de flinguer des types qui rentre dans ta maison sans ta permission, … On fait comment, on extrait des évangiles, de l'ancien testament, du coran et du talmud un plan éthique uniforme et on atomise ceux qui le refuse ? Un plan éthique, dans mon courant de pensées, c'est une religion et imposer un plan éthique, une guerre de religion.

        Et sérieusement, si tu veux mater du porno, tu fous pas ton ordi dans le salon.

        "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

        • [^] # Re: Le second lien

          Posté par . Évalué à -3.

          Un plan éthique, dans mon courant de pensées, c'est une religion et imposer un plan éthique, une guerre de religion.

          « Ce genre d'athéisme, c'est au sens critique ce que les courriers du coeur sont au féminisme. Ou ce que le ketchup est à la tomate. Un sploch. »

          • [^] # Re: Le second lien

            Posté par . Évalué à 3.

            :'(

            splash!

          • [^] # Re: Le second lien

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Je vois pas le rapport là … qui a parlé de croire ou non en Dieu ?

            "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

            • [^] # Re: Le second lien

              Posté par . Évalué à 5.

              Bah… toi.

              • [^] # Re: Le second lien

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                Oui ? Donc il faut forcément adhérer à une religion pour croire en Dieu ? Donc il serait impossible de prétendre que le Dieu de chaque religion est en fait le même ?

                "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

        • [^] # Re: Le second lien

          Posté par . Évalué à 2.

          Regarde un peu ça http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89thique , et explique moi en quoi les exemples que tu donnes sont éthiques…. L'éthique justement, transcende les religions et les cultures

          • [^] # Re: Le second lien

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            L'éthique « se donne pour but d'indiquer comment les êtres humains doivent se comporter, agir et être, entre eux et envers ce qui les entoure » (et je ne fais que citer le lien que tu me donnes), donc mes exemples sont éthiques puisque que flinguer l'intrus ou caillasser la miss sont du « vivre ensemble » de certaines civilisations. Bien entendu ces éthiques prennent leurs fondements dans la religion pour la plus part (c'est expliqué dans ton lien que l'éthique prend son fondement dans, notamment, « l’habitat, la religion, la tradition propre à un pays, à un groupe social ou un système idéologique »).

            Mais c'est intéressant comme tu utilises un lien pour soutenir ton propos alors que tu dis, à peu de choses près, exactement le contraire de ce que la source que tu utilises pour soutenir ton propos dis. Tu es un élu en politique ?

            "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

            • [^] # Re: Le second lien

              Posté par . Évalué à 0.

              Ta conclusion est intéressante, mais selon moi un peu rapide : il y a plusieurs niveaux de compréhension ou d'interprétation, et je ne pense pas que nous ayons compris la même chose.

              Je ne crois pas que caillasser son prochain fasse partie du "vivre ensemble" culturel de certaines civilisations, je pense également que ça n'est imposé par aucune religion, mais plutôt par une minorité qui a en a une vision très restrictive, et extrême. Mais si tu me précisais de quelles civilisations tu parles ?
              Donc oui, pour moi caillasser ou flinguer son voisin ne peut pas être éthique, parce que ça n'est pas propice à une vie en société.

              • [^] # Re: Le second lien

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Dans ta définition de l'éthique ça n'est pas propice et donc tu voudrais imposer ta vision à quelques 8 milliards de personnes … tu vois pour moi ce n'est pas éthique de penser que sa propre pensée devrait être imposée à tout le monde.

                Par contre je ne trouve pas immoral d'avoir le droit d'utiliser la force létal contre un individu qui s'introduit illégalement dans ma maison. En même temps je suis aussi satisfait d'avoir le droit d'utiliser une « force raisonnable » contre ce genre d'individu.

                Prenons la bible pour voir qu'il est éthique de caillasser son fils (si on prend comme référentiel éthique les saintes écritures) :

                Si un homme a un fils dévoyé et indocile, qui ne veut écouter ni la voix de son père, ni la voix de sa mère, et qui, châtié par eux, ne les écoute pas davantage, son père et sa mère se saisiront de lui et l'emmèneront dehors aux anciens de la ville, à la porte du lieu. Ils diront aux anciens de sa ville : « Notre fils que voici se dévoie, il est indocile et ne nous écoute pas, il est débauché et buveur. »
                Alors tous ses citoyens le lapideront jusqu'à ce que mort s'ensuive. Tu feras disparaître le mal du milieu de toi, tout Israël l'entendra dire et craindra.

                Bref l'éthique c'est décider, en société, ce qui est bien ou mal. Donc venir dire que le porno c'est pas éthique, c'est très problématique vu le succès que ça à. Il faudrait faire une votation à bulletin secret de tous les habitants du globe pour déterminer sa valeur morale.

                Sinon afin d'arrêter d'interpréter les mots, je pense que le Petit Robert 2014 nous permettra de nous accorder sur le sens du mot éthique :

                1 PHILO. Science et théorie de la morale.
                2 DIDACT. Ensemble des valeurs, des règles morales propre à un milieu, une culture, un groupe.

                Donc totalement éthique de caillasser des miss dans un groupe qui considère cela comme bien. Et dans un groupe qui s'en tient aux écrits de l'ancien testament, il est totalement éthique de caillasser le mauvais fils.

                "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                • [^] # Re: Le second lien

                  Posté par . Évalué à -3.

                  Oui, si 8 milliard de personnes pouvaient vivre de façon éthique sans la moindre violence, effectivement, ça me plairait beaucoup ! Et je n'ai même pas honte de le penser ;-)

                  Et je suis déçu de voir que finalement le petit groupe dont tu parles commence à gagner : de plus en plus de gens assimilent leur vision déformée de leur religion et leur éthique qui légitimise la violence, à la population qu'ils terrorisent, et c'est bien dommage.

                  Pour la valeur éthique du porno, on peut peut être parler de l'image que cela donne de la femme (voir plus bas…). Tu dis que c'est problématique de dire que le porno n'est pas éthique parce que ça a du succès ? Je vois pas le lien là….

                  • [^] # Re: Le second lien

                    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                    Oui bon l'utopie d'un monde vivant dans la paix et l'harmonie ça relève de la croyance et, personnellement, je ne crois pas ça possible. Je serais très heureux de me tromper …
                     
                    L'image que ça donne de la femme … bon l'homme c'est bon, il est trop classe donc ça ne peut pas avoir d'influence sur son image mais la femme oui parce que si elle tourne dans un porno c'est une traînée ? C'est ça que tu entends ? Ou alors que la femme n'est pas assez bien pour décider de tourner dans un porno ? J'ai connu une femme qui a décidé de tourner dans un film porno par plaisir, elle a contacté une société, fais son film, il a été diffusé et elle a été contente … sauf que des moralisateurs sont arrivés pour lui expliquer que c'était pas éthique et moral de faire ça, que ça souillait l'image de la femme et que c'était qu'une traînée. Ce genre de réactions l'a traumatisée (surtout que le mec qui a tourné avec, lui s'était totalement normal, c'est vrai quoi, les mecs sont tellement mieux, ils peuvent pas se salir l'image).
                    Cette image de la femme, c'est des gens comme toi qui la peigne. Une femme ou un homme qui décide de faire du porno, il ou elle fait du porno et voilà. Pas de jugement, juste faire ce que chacun a envie tant que sa blesse personne. Et un porno ça blesse personne : tu n'aimes pas ça, tu regardes pas et on en parle plus.
                     
                    Et si ça a du succès, on peut se dire que c'est pas mal. Et l'interdire, vu le succès, ne ferait que rendre la situation précaire et poserait un problème beaucoup plus grave d'exploitation sexuelle.
                     
                    Finalement, il y a du porno gay avec que des hommes dedans. Donc là c'est éthique ? Pas de souillure de l'image de la femme, c'est bon ? Où alors tu es de ceux qui pensent que la femme ne peut pas prendre de décision et que l'homosexualité est une maladie qu'il faut soigner aux électrochocs ? Ton monde doit être vraiment triste …
                     
                    PS: Tu oublieras pas de me répondre « Pensez aux enfants ».

                    "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                  • [^] # Re: Le second lien

                    Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 02/02/15 à 08:33.

                    on peut peut être parler de l'image que cela donne de la femme

                    tiens, ça change de "pensez aux enfants".
                    Les femmes acrices de porno te répondraient "je t'emmerde toi et ta morale de pacotille". Oui, c'est juste de la pacotille, car tu souhaites imposer ta morale avec une mise en sacré d'un bout de corps que toi a décidé que ça devait être sacré (on ne sait pas pourquoi, mais c'est sacré, c'est décidé, les autres n'ont pas le droit de désaccraliser). Les interessées te répondraient, si tu daignais assez les respecter pour les écouter plutôt que des les emprisonner dans un rôle de victime à protéger qui ne fait que montrer que l'image que toi tu te fais des femmes (les pauvres petites incapables de se défendre), qu'elles préfèrent 1000x passer quelques heures à ce travail que d'être des jours à se faire chier à faire la caissière (elles ont d'autres choses à faire de leur vie), et encore quand on daigne leur filer un boulot (parce que bon, les moralisateurs s'amusent à essayer de faire interdire ou limiter un métier, actrice ou prestation individuelle, sans promettre le moindre poste en remplacement, faudrait pas déconner, la morale a des limites, celle de son portefeuille, qu'elles crèvent car ce n'est pas le sujet que de le défendre, c'est juste une excuse pour imposer sa morale)

                    Mais bon, pour ça, il faudrait avoir une image de la femme différente : la respecter, l'écouter, respecter ses choix, plutôt que de la rabaisser à une pauvre victime qui aurait un héros (soit, bien sûr) qui viendrait les sauver à coup de morale.
                    Ton éthique est d'imposer et considérer la femme comme un enfant, mon éthique est de laisser la liberté aux femmes (et hommes) de faire ce qu'elles veulent de leur propre corps.
                    D'ailleurs, il est est assez amusant de voir cette morale qui interdit ne pas être limitée au corps de la femme (la faible femme n'est qu'un élement additionel comme argument pour la contrôler), c'est aussi au corps de tous, il suffit de voir les moralisateurs toujours vouloir interdire la liberté, par exemple on m'interdit de demander la présence de ma famille (on lui dit "tu fais ça et tu vas en tôle") si je souhaite me suicider tranquillement et accompagné pour des raisons qui me regardent, mon corps ne m'appartient pas non plus, il est la propriété des moralisateurs.

                    Ta morale, ton éthique, qui en ont que le nom (ben oui, vivre ensemble != interdire à d'autres des choses n'ayant aucun impact sur toi), est à 1000 lieues de ma morale et mon éthique.

                    PS : c'est un post global à tous ces commentaires qui parlent de morale et d'éthique quand leur auteur pense "je suis le sauveur de tous, ma vision doit être imposée à tous les autres, interdisons, interdisons, je veux prendre le contrôle du corps des autres qui sont des enfants!"

                    • [^] # Re: Le second lien

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Que sais-tu de ma morale, mon éthique ? De quel droit te permets-tu de juger ton interlocuteur dans un débat d'idées ?

                      Je suis entièrement d'accord sur la place de la femme, libre et indépendante, plutôt que sous le joug d'un "héros qui viendrait la sauver à coup de morale" (je n'en reviens pas qu'on ai pu comprendre ça, j'ai vraiment du mal à me faire comprendre on dirait !). Mais ta copine qui fait un porno pour le plaisir occulte les femmes qui souffrent dans ce milieu qu'elles n'ont pas toujours choisi. C'est comme dire "je suis pas raciste j'ai un copain noir"…
                      Le monde n'est pas peuplé de femmes qui font du porno pour le plaisir de s'envoyer en l'air, il y a des réseaux, des filles de l'est exploitées pour tourner les prods à bas prix, sans protections…
                      Je parle de l'image de la femme, parce que dans un pays qui veut imposer l'égalité des sexes, il y a certaines personnes qui parlent encore des femmes en termes peu flatteurs… et la pub, le porno contribuent à véhiculer ce genre d'image, plutôt qu'à valoriser l'importance du concept.

                      Mais comme écris plus bas, je ne préconise pas l'interdiction, bien au contraire, mais juste de vivre en conscience de certaines choses.

                      • [^] # Re: Le second lien

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Ce que j'en sais c'est que tu cherches à l'imposer aux autres. Ensuite le sujet ne parlait pas d'exploitation sexuelle ou de traite des êtres humains. C'est clair que si tu mélanges un peu tout n'importe comment … mais bon déformer les faits est une méthode que tu as déjà utilisé dans le débat, je suis pas très surpris de voir revenir.

                        Ensuite, il y a de forte chance pour que nous ne vivons pas dans le même pays. Donc dans mon pays, les hommes et les femmes sont égaux. Y'a rien à imposer. C'est un fait. En fait, dans mon pays, les êtres humains sont égaux entre eux. Après il y a des gens qui parlent mal d'autres personnes. On a beaucoup de problèmes avec des simples d'esprits qui passent beaucoup de temps à faire la morale aux femmes qui décident leur vie sexuelle en non-conformité avec les principes chrétiens, des sortes d'intégristes de la « bien-pensance » … mais on leur pardonne, ce sont des simples d'esprit.

                        Mais le porno gay, tu m'as pas répondus ? Allez … tu oses même pas aborder le sujet de l'homosexualité, c'est trop dégoûtant pour toi ? Tu es trop bien pour parler de ça ?

                        "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                        • [^] # Re: Le second lien

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Je n'ai fait que répondre aux questions qu'on me pose au fur et à mesure du fil, et je vois que tu continues à vouloir m'écarter du sujet avec ta dernière question. 
                          Ben si, justement dans notre pays, il y a encore bcp à faire pour l'égalité, même si bcp de choses ont été faites : non-discrimination à l'emploi, transmission du patronyme, violences faites aux femmes… en France on a même une ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes. Si, si, en 2015. Et il y existe des délégations aux droits des femmes dans chaque région.
                          Vous semblez agressés par mes propos, ou peut être avez vous peur, parce que justement je n'impose rien, je ne veux que rappeler certains faits. Qu'est-ce que les principes chrétiens font ici ???

                          • [^] # Re: Le second lien

                            Posté par . Évalué à -3.

                            Je vois derrières mes interventions des commentaires forts jugeants, plutôt qu'exposant des faits ou défandant des idées. Aussi je vous propose soi de continuer sur un lieu privé soit d'en rester là.

                            • [^] # Re: Le second lien

                              Posté par . Évalué à -6.

                              J'ai eu également le malheur, dans un autre journal, sur "weboob", d'oser dire que finalement, ceux qui "luttent pour avoir le droit de choisir un nom qui peut choquer" n'était p-e pas beaucoup plus légitimes ou non-ridicules que ceux qui "luttent pour avoir le droit de ne pas avoir un nom qui les choque apparaître sans qu'ils n'aient rien demandé".
                              Là aussi, ça n'a pas traîné: j'étais donc forcément un puritain chrétien coincé, et tout les contre-arguments ne se basaient uniquement sur ça.
                              J'ai finalement abandonné la discussion.
                              Bref: bon courage à toi si tu souhaites continuer la discussion, de mon côté, je n'ai pas trouvé le moyen d'aborder ce genre de sujet tabou sainement.

                              • [^] # Re: Le second lien

                                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                                j'étais donc forcément un puritain chrétien coincé,

                                Tu montres encore une fois que tu n'as pas compris les réponses qui t'ont été faites : tout le monde s'en fout complet de chez complet de ce que tu es (et de ce que tu traduis comme étant ce que pensent les gens qui te font des remarques sur tes actes vis à vis des autres et non ce que tu es), le problème est les interdictions que tu veux imposer aux autre au nom de ta morale.
                                (sans compter que le compromis proposé était très rigolo, la notion de compromis étant "remplissez 100% de la demande").

                                • [^] # Re: Le second lien

                                  Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 02/02/15 à 13:38.

                                  tout le monde s'en fout complet de chez complet de ce que tu es

                                  et

                                  au nom de ta morale

                                  Mais justement, ma morale n'entre PAS DU TOUT en compte dans mon raisonnement.

                                  Donc, tu prouves bien que tu n'as pas du tout compris ce que je disais, et que tu me classes bel et bien dans le clan des "coincés" (comment est-ce que je peux imposer quelque chose au nom de ma morale si ma morale n'est pas dans le camp des coincés).

                                  Je me contenterai d'un unique résumé de mon raisonnement, je ne souhaite pas relancer le débat vu que je suis convaincu que ça sert strictement à rien.

                                  Mon raisonnement est que certains veulent interdire quelque chose en fonction de leur morale. Alors qu'ils ne cherchent pas de référence au sexe, ils tombent quand même dessus, dans des contextes qui a priori n'ont pas de raison d'être sensible. Ils disent alors que c'est la responsabilité de ceux qui font ces références de "les garder chez eux".
                                  Et d'autres veulent interdire quelque chose en fonction de leur morale. Alors qu'ils choisissent chez eux le nom qu'ils préfèrent, ils ne veulent pas revoir leur choix sous prétexte que ça choque certains et que si leurs choix débordent chez les voisins et qu'ils sont choqués, c'est leur problème, pas le problème de ceux qui ont fait les choix.

                                  J'ai dit 2 choses:
                                  1) si on ne fait pas partie d'aucun des deux camps, on choisit la solution la plus simple, même si elle satisfait 100% un camp (vu qu'on s'en fout, pourquoi devrait-on renoncer à la solution la plus simple sous prétexte que ce n'est pas juste avec un des deux camps et choisir la solution la moins simple qui n'est pas juste avec l'autre camp ?)
                                  2) si on est dans un des 2 camps, je trouve personnellement que "se battre pour ça" est tout aussi ridicule, et que c'est un enjeu de société très très faible (il ne devient important que lorsqu'on extrapole à fond le danger, ce qu'on peut faire de la même façon dans un cas comme dans l'autre)

                                  Finalement, à chaque fois qu'on a voulu me montrer que la deuxième morale était plus légitime et l'emportait donc sur la première, je trouvais très facilement un exemple d'argument construit exactement de la même façon qui "prouvait" tout autant que la première morale était plus légitime et l'emportait donc sur la deuxième.
                                  (mais de nouveau, seuls les imbéciles ont crus que donc, ma morale correspondait à la première)

                                  • [^] # Re: Le second lien

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                    Disons que dès qu'on commence à considérer le seul moyen de survie d'une espèce comme un sujet sensible, c'est pas gagner.

                                    "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                                    • [^] # Re: Le second lien

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      Notons que j'ai l'impression dans ce dialogue que dwd n'est pas celui qui est sensible.
                                      Pour moi, un sujet est sensible lorsque une personne A le traite comme n'importe quel sujet, mais qu'une personne B réagit de manière totalement disproportionnée en considérant directement que A a un problème particulier avec le sujet.
                                      Dans ce cas, c'est la personne B qui, selon moi, est sensible.

                                      Prétendre que la situation du porno est parfaite ne me parait pas très réaliste, et rejeter toutes critiques d'un revers de la main parce qu'on a extrapolé que la personne qui critique a un problème, cela me parait bizarre.
                                      Par exemple, si je dis que ce n'est pas moral que Apple gagne énormément d'argent mais accepte des conditions de travail très précaire pour les employés de ses sous-traitants, je ne comprendrais pas qu'on me réponde: "ouais mais c'est pareil pour coca-cola, donc, c'est juste que t'as un problème avec Apple". Non, j'ai un problème avec Apple ET avec Coca-cola ET avec tout ceux que j'oublie. C'est juste que là Apple est arrivé dans la discussion.
                                      Même chose pour l'argument "ouais mais c'est TA morale, que tu essaies d'imposer aux autres". Le fait de ne pas être capable de discuter avec moi sans partir du principe que forcément si j'ai une critique envers Apple c'est que je suis fondamentalement anti-Apple, cela me pousse à la conclusion que le sujet est sensible.

                                      • [^] # Re: Le second lien

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 02/02/15 à 15:25.

                                        Prétendre que la situation du porno est parfaite ne me parait pas très réaliste,

                                        Ca tombe bien : personne ne prétend ça. Tu transformes les écrits pour qu'ils correspondent à ce que tu veux lire, plutôt que de regarder le sujet (ici, que la situation dans le porno n'est ni plus ni moins parfait que d'autres métiers, alors que la personne A ou B, je n'arrive pas à suivre, essaye de faire croire que c'est pire qu'ailleurs et qu'il faut alors protéger les autres contre leur gré à coup de grande phrase "il faut défendre le faibles femmes contre les méchants" et en y mettant sa morale dedans qui veut considérer le porno comme mal, un peu comme l'auteur du journal au passage, ou un peu comme la personne à laquelle je répond qui trouverai normal d'interdire le mot LinuxFr parce que ça heurte ma morale et que j'ai trouvé asez de copains emmerdeurs pour qu'il dise qu'il faut changer).

                                        PS : au fait, ton pseudo heurte toujours ma sensibilité, tu blasphèmes le christ, merci de la changer, à force de te le dire ça rentrera peut-être que la meilleure chose à faire est de le changer, vu que tu cherches les compromis dans lequels tu réponds à 100% de mes demandes.

                                      • [^] # Re: Le second lien

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                        Si justement, dwd est la personne sensible. Je lui pose une question très franche qui est « si, selon lui, le porno a un effet quelconque sur l'image de la femme qui le rend pas éthique, quand est-il du porno gay ? ». Et en fait, la seule chose de construite qu'il a dit c'est « le porno c'est pas éthique à cause de l'image de la femme ». J'essaie d'approfondir, de savoir comment l'image est influencée, de savoir s'il n'y a pas de femmes dans le porno est-ce que ça le rend éthique, ou encore de connaître sa position sur l'interdiction ou non du porno. Mais il esquive, répond en parlant d'un sujet autre, me demande de réinterpréter des mots français sous un sens différent qui l'arrange bien, …
                                         
                                        Après je ne prétends rien, j'essaie de comprendre ce qu'il n'y a de pas éthique dans le porno … beaucoup de monde pour dire que c'est pas éthique et personne pour expliquer pourquoi (sans prendre des cas comme l'esclavage sexuel qui est pas spécifique au porno mais plus à la prostitution).
                                         
                                        PS: Ton pseudo heurte ma sensibilité, pourrais-tu le changer ?

                                        "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                                      • [^] # Re: Le second lien

                                        Posté par . Évalué à 6.

                                        Par exemple, si je dis que ce n'est pas moral que Apple gagne énormément d'argent mais accepte des conditions de travail très précaire pour les employés de ses sous-traitants, je ne comprendrais pas qu'on me réponde: "ouais mais c'est pareil pour coca-cola, donc, c'est juste que t'as un problème avec Apple". Non, j'ai un problème avec Apple ET avec Coca-cola ET avec tout ceux que j'oublie. C'est juste que là Apple est arrivé dans la discussion.

                                        Excellente comparaison:
                                        Est-ce que tu as un problème avec toutes les usines en général?
                                        Non parce que le porno pose un problème moral à cause du traitement des femmes, hop là.
                                        Mais les usines traitent mal les employés, la preuve: Apple et Coca-Cola.

                                        Il faut logiquement aboutir à la conclusion que les usines posent un problème.

                                        Ou alors, il faut distinguer les usines qui pratiquent l'esclavagisme des usines qui traitent correctement leurs employés, tout comme il faut séparer le porno qui fait du trafic humain du porno qui ne force la main à personne. Dans les 2 cas, il y a un aspect moral.
                                        Et j'ai un peu de mal à imaginer pourquoi le porno ce serait différent.

                                        PS: En ce qui concerne Apple (en fait Foxconn), le problème du mauvais traitement des employés est sur le point d'être résolu grâce à la pression occidentale. En effet, Foxconn a déjà une usine de robots, et compte remplacer progressivement tous ses ouvriers. Comme ça, au lieu d'avoir un boulot de merde, ils n'auront plus de boulot du tout. J'espère qu'ils penseront à remercier toutes celles et ceux qui se sont battus pour leur bien.

                                        • [^] # Re: Le second lien

                                          Posté par . Évalué à -1.

                                          Est-ce que tu as un problème avec toutes les usines en général?

                                          N'est-ce pas exactement ce que disent ceux qui disent que c'est hypocrite de s'en prendre à Apple alors que c'est tout le secteur qui est encouragé par le système à se comportement comme ça ? Ces gens-là concluent donc que le problème est bien au niveau de l'industrie des constructeurs. Pourquoi le même raisonnement devient-il soudain tabou quand il est question de l'industrie porno ?

                                          • [^] # Re: Le second lien

                                            Posté par . Évalué à 3.

                                            Donc il y a un problème avec Renault, Areva, et toutes les usines installées en France?

                                            Et bien que je suis mal renseigné, moi qui pensait que le pays bénéficiait de droits du travailleur au-dessus de la moyenne, tu me dis qu'on est au même niveau que Foxconn en Chine.
                                            Il y a un problème avec toutes les usines!!

                                            • [^] # Re: Le second lien

                                              Posté par . Évalué à 1.

                                              Content de constater que selon toi, il n'y a aucun problème avec l'islam (et par extension avec la religion en général), vu qu'il existe des musulmans biens sous tout rapport.
                                              Les anti-religions sont donc des coincés du cul.
                                              Même chose pour la politique: si les politiciens sont pourris, ça n'a rien à voir avec la démocratie représentative française, vu que certains maires sont honnêtes (et donc tout ceux qui parlent de démocratie directe ou de tirage au sort sont des coincés du cul).
                                              Même chose avec tout ceux qui disent "le problème du libre" ou "le problème du proprio": ce sont des coincés du cul, vu qu'avoir ce genre de raisonnement implique d'être coincé du cul vu que quand on a ce genre de raisonnement à propos du porno, c'est qu'on est forcément un coincé du cul.

                                              À moins que l'existence d'une partie "saine" n'implique pas que le secteur ne puisse pas avoir un fonctionnement critiquable.

                                              Bref, plus tu trouves ce genre d'excuses, plus ça me convainc que tu traites le sujet du porno d'une manière subjective. Et je pense que je perds mon temps de toutes façons.

                                              • [^] # Re: Le second lien

                                                Posté par . Évalué à 2.

                                                T'as un sens de la mesure qui fait peur, tu sais?

                                                Y'a des réseaux d'esclavagisme de filles:
                                                Le porno pose problème.

                                                Y'a des musulmans qui font tout sauter:
                                                L'Islam est un problème.

                                                Y'a des politiques pourris:
                                                La politique a un problème
                                                (là-dessus je suis d'accord, mais pas pour les mêmes raisons)

                                                Tu sais quoi? Y'a des bugs dans les logiciels Libres:
                                                Le Libre pose un gros problème de fiabilité.

                                                Y'a des failles dans les logiciels Libres:
                                                Le Libre pose des problèmes de sécurité

                                                Bref, plus tu trouves ce genre d'excuses, plus ça me convainc que tu traites le sujet du porno d'une manière subjective. Et je pense que je perds mon temps de toutes façons.

                                                Fais donc un compromis: laisse faire sans rien dire!
                                                (et ce changement de pseudo, c'est pour quand?)

                                                • [^] # Re: Le second lien

                                                  Posté par . Évalué à 0.

                                                  Euh, t'es au courant qu'il existe un monde entre "le secteur a 0% à voir dans le problème" (ce que tu dis) et "le secteur a 100% à voir dans le problème" (ce que tu penses que je dis simplement parce que je dis que c'est stupide de prétendre que c'est 0%).

                                                  Tu prétends que si on a l'audace de dire qu'un comportement du secteur qu'on pourrait changé a aussi un impact sur le problème, c'est qu'on prétend que tout le secteur doit être interdit, et que donc, logiquement, on ne peut jamais rien reprocher au secteur.
                                                  Et c'est moi qui ai un sens de la mesure qui fait peur ?

                                                  (Par ailleurs, tu confirmes en faisant de nouveau la même erreur: j'ai dit "il existe des gens qui …" et tu en déduis que c'est mon opinion.)

                                  • [^] # Re: Le second lien

                                    Posté par . Évalué à 6.

                                    Moi j'avais une solution encore plus simple que changer le nom:
                                    Ne pas le changer et ignorer les gens qui gueulent.

                                    Aucune bataille, aucune engueulade. Si des emmerdeurs veulent s'énerver, qu'ils s'énervent dans leur coin. Du coup il n'y a pas de "combat pour un nom", puisqu'il n'y pas de combat tout court. Comme ça ils ne sont pas "ridicules", parce que pour toi, "se battre pour ça est ridicule". Ils ne se battent pas. Ils se contentent de vivre leur vie à eux sans s'occuper du groupe dont la vocation est d'être indigné pour tout et n'importe quoi.

                                    En quoi est-ce que ce n'est pas assez simple pour toi?

                                    PS: Je n'ai vu aucun argument qui "prouvait" quoi que ce soit dans tes propos. J'ai surtout vu un espace fermé borné avec un programme en boucle.

                                    • [^] # Re: Le second lien

                                      Posté par . Évalué à -1.

                                      On en a déjà parlé.
                                      À voir le nombre de débat et le fait que certains se plaignent de ces débats (cf. le journal "la communauté linux n'a plus rien de technique à dire" ou un truc du genre), j'ai eu l'impression qu'ignorer les gens qui gueulent ne marchaient pas pour certains.
                                      J'ai donc simplement proposé une autre solution.
                                      Après tout, proposer une autre solution arrive souvent sur LinuxFr, et même quand une personne ne pense pas que ce n'est pas la bonne solution, cette personne n'engueule pas l'autre aussi violemment.

                                      C'est ce qui m'a le plus dérangé dans cette discussion: pas le fait qu'on ne soit pas d'accord avec "la solution la plus simple", mais le fait que j'étais jugé coupable d'être un coincé simplement parce que je proposais une autre solution et que peu importe ce que je disais, j'étais forcément dans le camp des puritains.

                          • [^] # Re: Le second lien

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 02/02/15 à 10:48.

                            Donc parce qu'en France il y a une ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, il faut donc interdire le porno sur un média international ? Non parce que moi la France, je m'en cogne un peu, je n'y suis pas né, je n'ai pas la nationalité française et je n'y vis pas. D'ailleurs chez moi, ben durant le mariage c'est soit tu prends le nom de l'homme, soit tu prends le nom de la femme, soit chacun garde le sien. Après il faut se mettre d'accord sur les noms des enfants entre celui de l'homme ou celui de la femme. Dans mon pays, il est interdit d'utiliser la violence contre un homme ou une femme, il y a des structures en place, notamment un système judiciaire, pour punir les criminels. Sur les salaires, il y a des structures en place aussi et s'il y a des entreprises qui ne respectent pas l'égalité salariale, il y a des structures, notamment un système judiciaire, pour punir les criminels. Et comme la chose est encore nouvelle pour certains attardés, il existe des structures particulières pour les femmes. Bien sûr il existe certaines inégalités … par exemple, dans mon pays, l'armée est obligatoire pour les hommes et facultatives pour les femmes. Et à vingt ans, quand tu entres dans la vie professionnelle, c'est un gros ralenti que de devoir servir six mois sous les drapeaux, j'ai loupé un contrat de travail parce qu'on voulait pas me faire signer sachant que sous peu j'allais partir pour six mois faire le guignol dans la boue. Mais je me dis que cette inégalité compense celle de la maternité (parce qu'un homme est obligé de retourner toutes les années durant trois semaines à l'armée) ce qui correspond, en terme d'absence professionnelle (et d'après mes propres calculs) à environ 4 maternités. Tout n'est pas parfait, il existe des violeurs, des tueurs, du travail au noir, …
                             
                            Mais donc, en quoi une femme qui choisit de devenir actrice porno salit l'image de la femme, alors qu'un homme qui devient acteur porno ne salit pas l'image de l'homme ? Et, si le problème est de « salir l'image de la femme », donc le porno gay est éthique ?
                             
                            PS: Non tu ne réponds pas aux questions posées, je poses pour la troisième fois la question du porno gay.

                            "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                            • [^] # Re: Le second lien

                              Posté par . Évalué à 0.

                              Je n'ai jamais écrit qu'il fallait interdire le porno.
                              Je n'ai jamais écrit qu'une femme qui choisit de devenir actrice porno salit l'image de la femme.
                              Je n'ai d'ailleurs jamais utilisé le mot "salir"
                              J'ai eu le même loupé de boulot que toi à cause de l'armée, les inégalités persistent, mais qu'en serait-il s'il n'existait pas de structures pour veiller à la réduire ?
                              Mon avis sur cette question t'es donc-t'il soudainement si important ?
                              Quand je réponds aux questions qu'on me poses tu dis que je "mélanges un peu tout".

                              • [^] # Re: Le second lien

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                Je n'ai jamais écrit qu'il fallait interdire le porno.

                                Pas faux, mais pas éthique, donc sans valeur ou immoral, c'est pas loin.

                                Je n'ai jamais écrit qu'une femme qui choisit de devenir actrice porno salit l'image de la femme.
                                Je n'ai d'ailleurs jamais utilisé le mot "salir"

                                Bon là tu n'as pas utilisé salir, mais quand tu dis

                                [ … ] on peut peut être parler de l'image que cela donne de la femme

                                Je comprends « le porno donne une mauvaise image de la femme ». Mais en fait tu voulais dire « le porno donne une bonne image de la femme » ?

                                J'ai eu le même loupé de boulot que toi à cause de l'armée, les inégalités persistent, mais qu'en serait-il s'il n'existait pas de structures pour veiller à la réduire ?

                                Je suis très satisfait des structures de mon pays. Et je considère qu'il n'y a pas d'inégalités … juste quelques réglages à faire car une société composée de millions d'individus met du temps à se réformer. Tout est là, et le temps passe et les inégalités disparaissent.

                                Mon avis sur cette question t'es donc-t'il soudainement si important ?

                                Sur le porno gay, oui. Mais tu te gardes bien de répondre à ça.

                                Quand je réponds aux questions qu'on me poses tu dis que je "mélanges un peu tout".

                                Oui je l'ai dis. Parce que tu réponds pas aux questions et tu amènes des nouveaux éléments comme l'esclavage sexuel, qui n'est pas le sujet du débat et qui n'est pas lié au porno mais plutôt à la prostitution. Donc répond aux questions suivantes :

                                1. Est-ce que le porno gay est éthique ? Si non, pourquoi ?
                                2. Quel influence le porno a sur l'image de la femme, en restant dans le porno volontaire (donc en excluant l'exploitation sexuelle) ?
                                3. Pourrais-tu clarifier ton point de vu sur le porno, doit-il être interdit ou permis ?

                                Et je te donnes mes réponses :

                                1. Oui.
                                2. Aucune, chacun est libre de faire ce qui lui plaît.
                                3. Permis, chacun est libre de faire ce qui lui plaît.

                                "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                              • [^] # Re: Le second lien

                                Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 02/02/15 à 11:43.

                                Je n'ai d'ailleurs jamais utilisé le mot "salir"

                                Ha OK, donc "on peut peut être parler de l'image que cela donne de la femme" (tes mots), tu voulais en parler en positif.
                                Désolé, je n'avais pas compris que tu trouvais que c'était valorisant pour la femme de faire du porno.

                                Mais du coup ton discours devient vachement incohérant.

                                Quand je réponds aux questions qu'on me poses tu dis que je "mélanges un peu tout".

                                tu ne réponds pas aux questions, tu les contournes en répondant à côté. D'ailleurs, encore une fois la question sur le porno gay (qui est du porno) a été soigneusement évitée… En essayant de faire croire que le porno se limite à une femme qui se fait enfourner par des hommes. Ho que non, le porno gay et lesbiens existent bien…

                      • [^] # Re: Le second lien

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 02/02/15 à 09:20.

                        Mais ta copine qui fait un porno pour le plaisir occulte les femmes qui souffrent dans ce milieu qu'elles n'ont pas toujours choisi.

                        Il y a beaucoup de développeurs qui font du code pour le plaisir et ils occultent les développeurs qui souffrent dans ce milieu qu'ils n'ont pas toujours choisi.
                        Et?

                        Je ne vois pas à quoi tu veux en venir : le problème est global à tous les métiers, mais tu te focalise sur un (ou plutôt sur une partie d'un métier, celle avec des actrices, alors qu'ils y a tout un pan du métier sans aucune actrice, que des acteurs, pire car en plus tu globalise a métier en entier en pensant qu'à une partue), arbitrairement, pourquoi?

                        La est tout le sujet : d'un sujet général, tu parles d'un cas arbitraire sans pouvoir expliquer pourquoi, en laissant croire que seul ce métier a un problème de ce type.
                        Pour te rassurer, tu n'es pas le seul, l'auteur du journal a aussi le même problème de réduction, perso ça me gonfle de taper une URL en pensant aller sur un site pour gens sérieux et je tombe sur LinuxFr, alors bon je pense qu'Internet va mal et espère qu'il y aura des filtres pour empécher ça tellement c'est horrible, mais lui ne s'offusque que pour les sites de porn on ne sait pas trop pourquoi non plus.

                        Bref, attaquer un truc précis sans jamais dire en quoi c'est différent du reste, en faisant croire que c'est plus important dans ce cas comme si ça devaut être sacré pour tout le monde.

                        • [^] # Re: Le second lien

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Heu l'implication physique, et le risque sanitaire est moindre pour un développeur, il me semble.

                          • [^] # Re: Le second lien

                            Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 02/02/15 à 10:36.

                            On peut parler des travailleurs du batiment ou des tunnels (plusieurs morts par an, rudes statistiques), ou de la chimie, ou du nucléaire (on a laissé les morts du charbon à d'autres pays aujourd'hui) si il n'y a que ça qui te gène.
                            Ceci-dit, le risque sanitaire est très très faible pour ce métier lorsque que les règles de sécurité sont respectée, exactement le même problème de non respect des régles de sécurité que dans d'autres métiers et quand à l'implication physique il est bien inférieur à bon nombre des danseurs (par exemple) et autres sportifs (les footballeurs etc… Torturent bien plus leur corps).

                            Et ce sans compte la torture de mon cerveau face à des bugs, c'est vraiment un souffrance que tu rejettes d'un revers de main, que tu ignores, sans étude, comme si tu savais tout de ce métier (autant que ce que tu connais des métiers débattus initialement).

                            Je note que comme les arguments initiaux ne passent pas, hop on essaye de trouver d'autres arguments à l'arrache sans dire que bon, ok, ses premiers arguments étaient pourris.

                            Bref, une fuite en avant avec une recherche d'excuses pour se focaliser sur un métier pas pire que les autres, sauf quand on veut imposer (plus ou moins subtilement, à coup de "je n'impose pas mais") sa morale aux autres sans tenir compte de la morale des autres, sans vouloir l'assumer.

                            • [^] # Re: Le second lien

                              Posté par . Évalué à 0.

                              Ou as-tu vu que j'ai balayé ta souffrance comme tu dis ? Je ne méconnais pas qu'elle existe mais on s'écarte du sujet. On peut faire un fil pour ça si tu veux.
                              Comme tu dis "quand c'est respecté" : parlons des risques sanitaires dans le porno. Le seul état américain qui a imposé les protections a vu toute son industrie porno déménager.

                      • [^] # Re: Le second lien

                        Posté par . Évalué à 5.

                        Le monde n'est pas peuplé de femmes qui font du porno pour le plaisir de s'envoyer en l'air, il y a des réseaux, des filles de l'est exploitées pour tourner les prods à bas prix, sans protections…

                        Je te suggère d’arrêter de travailler par solidarité avec les esclaves.

      • [^] # Faut filtrer...

        Posté par . Évalué à 4.

        Comme l'Automobile Club de France, on laisse rentrer que des gens blancs biens qui ont un usage sérieux et responsable. Evidemment l'accès se fait par parrainage et l'adhésion annuelle s'élèvera à 42 000 €*.
        Il faudra evidemment suivre plusieurs entretiens pour expliquer qu'on ne fait pas partie de la plèbe djhiatisto-porno-pedophilique amatrice de shopping, de drogues et de tuning. Internet-le-web ne devrait être destiné qu'à l'amélioration de l'Humanité et contrôlé par des les meilleures d'entre nous.

        Faut pas déconner non plus !

        *Hors accès internet

      • [^] # Re: Le second lien

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Quand Tim Berners Lee a lancé internet,

        Hein, quoi ? Jon Postel a été destitué ?

        * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

      • [^] # Re: Le second lien

        Posté par . Évalué à 2.

        Donc si je comprends bien ton point de vue, la pornographie n'est pas éthique.
        Est-ce que tu pourrais développer ?

        Je suis pas expert en éthique, mais pour moi il s'agit d'une relation sexuelle entre adultes consentants, et il est libre à chacun de ne pas en regarder si ça ne lui plait pas.

        Enfin, est-ce que tu pourrais expliquer en quoi ce que tu as vu sur ce site "décadent" est fondamentalement différent de ce que tu fais avec ta compagne dans un cadre privé ?

        • [^] # Re: Le second lien

          Posté par . Évalué à -2. Dernière modification le 31/01/15 à 22:26.

          Si on considère que "consommer" de la pornographie encourage les producteurs à payer des filles, pour tourner toujours plus de films, avec les dérives qu'on imagine (mst, exploitation sexuelle ….), alors on peut difficilement dire que c'est éthique, même si c'est tout à fait légal

          • [^] # Re: Le second lien

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            Ouais mais non.
            Dans les pays occidentaux, surtout en France, les conditions de travail sont plutôt bonnes dans le milieu : contrôles médicaux systématiques, usage généralisé du préservatif, etc.

            Après bien entendu certains pays n'offrent pas tout cela, mais je te dirais que c'est pareil dans le reste de notre vie : ce que tu achètes en France est probablement obtenu dans de bonnes conditions de travail en France mais dans un pays étranger cela pourrait être très différent.

            • [^] # Re: Le second lien

              Posté par . Évalué à 2.

              Plutôt bon ?

              Tout est dans la nuance … quand tu travailles chez Dorcel peut être, mais quand tu es filmée dans une caravane dans les bois entre le Mans et Saint-Calais … ou dans une cave à Saint-Denis …

              ET même chez Dorcel … la "longévité" dans le milieu est plutôt courte ! et ça ça veut tout dire. Une performeuse fait rarement plus de 3 ans … un performeur souvent moins.

              C'est un métier dur, et pas vraiment reconnu. Et le porno FR c'est une goutte d'eau dans le monde du porno … donc il faut vraiment relativiser ça et se dire que de façon générale, les conditions sont "plutôt" mauvaises …

              Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. - Sénéque

              • [^] # Re: Le second lien

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                se dire que de façon générale, les conditions sont "plutôt" mauvaises …

                Pire que dans d'autres secteurs? Les autres secteurs embauchent?
                Toute la question est dans la relativité : si le reste est pire ou innaccessible, ben ce secteur est mieux que les autres.
                Oui, c'est bateau à dire, mais c'est si facile de se focaliser sur un secteur et le descendre, sans comparer.

              • [^] # Re: Le second lien

                Posté par . Évalué à 5.

                On a pas du regarder les même Dorcel parce qu'ils renouvellent pas beaucoup leur acteurs, ceux que je regardais dans mes premier porno (ça date, c'était pas sur internet. La galère à enregistrer les films sur C+ sans que les parent captent) tournent toujours aujourd'hui… Même dans le porn "mainstream" américain on voit souvent des acteurs pas très jeunes (d’ailleurs c'est une critique récurrente). Pour info Katsuni a tourné de 2001 a 2013, ce qui fait un peu plus de 3 ans.

                Si on arrêtais d'avoir une vision puritaine du porno on pourrait peut être commencer à légiférer sur les conditions de travail à respecter et à sanctionner quand ce n'est pas le cas. Ça pourrait être plus productif que d’interdir le porno.

          • [^] # Re: Le second lien

            Posté par . Évalué à 10.

            Le problème de ce genre d'arguments, c'est que ça s'applique à tout et n'importe quoi.

            Si on considère que "utiliser" des logiciels encourage les éditeurs à payer des développeurs, pour écrire toujours plus de code, avec les dérives qu'on imagine (délocalisation, surexploitation du personnel), alors on peut difficilement dire que c'est éthique, même si c'est tout à fait légal.

            Oui, forcément, l'excès amène toujours à des dérives.

            • [^] # Re: Le second lien

              Posté par . Évalué à 6.

              Il y a pire :
              Si on considère que "manger" encourage les agriculteurs acheter des terres, pour produire toujours plus de nourriture avec les dérives qu'on imagine (déforestation, surexploitation d'intrants…), alors on peut difficilement dire que c'est éthique, même si c'est tout à fait légal.

              La solution au problème : le "par feu", on brûle tout.

              Sinon, le porno est plus un problème moral qu'éthique.

              • [^] # Re: Le second lien

                Posté par . Évalué à 4.

                Sinon, le porno est plus un problème moral qu'éthique.

                Ma copine et moi on avait envie de te dire que moralement et étiquement on ce sent plutot bien, merci.

                Allez tous vous faire spéculer.

                • [^] # Re: Le second lien

                  Posté par . Évalué à -2.

                  oui, mais ramener un pb éthique ou moral à "ma copine et moi" c'est un poil réducteur non?! J'espère bien que personne n'a de problème avec sa morale dans des relations sexuelles librement consenties.
                  J'ai l'impression que le mot "morale" est un gros mot ici !!!! Et pourtant, si je prends le sujet de l'égalité de sexes, c'est un sujet d'ordre moral non?

                  Le porno, avec sa vision particulièrement déformée du rôle de la femme a un impact sur la société, et là il y a peut être un problème d'éthique lié à la banalisation du porno. Des études montrent que l'exposition répétée à des messages portant certaines valeurs, même si elles sont contraires aux nôtres, font qu'on peut les adopter plus facilement : c'est à ça que sert la pub, et la banalisation du porno va dans ce sens aussi
                  En dehors de toute religion ou toute "moralité" (puisque c'est apparemment un gros mot ici!).

                  • [^] # Re: Le second lien

                    Posté par . Évalué à 6.

                    oui, mais ramener un pb éthique ou moral à "ma copine et moi" c'est un poil réducteur non?!

                    Et généraliser sur le porno uniquement parce que le porn que tu regardes te plaît pas, c'est pas réducteur ?

                    Le porno, avec sa vision particulièrement déformée du rôle de la femme a un impact sur la société, et là il y a peut être un problème d'éthique lié à la banalisation du porno. Des études montrent que l'exposition répétée à des messages portant certaines valeurs, même si elles sont contraires aux nôtres, font qu'on peut les adopter plus facilement : c'est à ça que sert la pub, et la banalisation du porno va dans ce sens aussi

                    On pourrait dire la même chose des films et des jeux vidéos. La grand majorité véhicule une image merdique des femmes, est-ce que ça justifie pour autant de dire que le cinéma ou le jeu vidéo sont des problèmes moraux ?

                    splash!

                    • [^] # Re: Le second lien

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Que sais-tu du porno que je regarde, ou pas ?! En l’occurrence c'était le sujet initial, donc je réagis ;-)

                      Je n'ai pas dit que le porno EST un problème moral, je dis que c'est l'image véhiculée, et l'exposition répétée à ces messages qui est un problème. Et pareil pour les films et les jeux vidéos. Je ne dis pas qu'il faut interdire, mais juste qu'il faut bien être conscient de ça, à minima…

                  • [^] # Re: Le second lien

                    Posté par . Évalué à 7.

                    Le porno, avec sa vision particulièrement déformée du rôle de la femme

                    Moi je trouve qu'il donne une vision particulièrement déformée de l'homme. Je ne me reconnais pas dans ces sauvages qui enfilent tout ce qui leur passe devant la queue.
                    Peut-être qu'il faudrait lancer un mouvement pour améliorer l'image de l'homme dans le porno?

                    a un impact sur la société, et là il y a peut être un problème d'éthique lié à la banalisation du porno.

                    Tout-à-fait.
                    La pornographie, ça existe depuis l'antiquité. Plus récemment, le cinéma l'a mise à l'écran. Et à cause de ça, on a raté le droit de vote des femmes, l'émancipation, tout ça.
                    Ah, on me fait signe que non…

                    Des études montrent que l'exposition répétée à des messages portant certaines valeurs, même si elles sont contraires aux nôtres, font qu'on peut les adopter plus facilement : c'est à ça que sert la pub, et la banalisation du porno va dans ce sens aussi

                    C'est curieux, mais personnellement, je ne vois pas cette exposition répétée et toute cette banalisation. J'ai aussi dû rater les pubs sur le porno aux heures de grande écoute.

                    Ou alors, peut-être qu'on y est exposé que si on cherche un tout petit peu après?

              • [^] # Re: Le second lien

                Posté par . Évalué à 2.

                C'est pour moi très différent : tout le monde mange, c'est un besoin vital. Il y a bien sur des dérives, mais on peut manger éthique, et des labels existent pour cela. Pour le logiciel, il y a le libre, et ça c'est peut être plus éthique.
                Mais pour le porno ? ;-)

    • [^] # Re: Le second lien

      Posté par . Évalué à 10.

      Sinon la solution simple de Mme Michu c'est de taper l'adresse dans Google. Le premier résultat sera bien [www.online.net]. :)

  • # Enfants

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Oui, il faut censurer Internet pour protéger les enfants. Pensez aux enfants.

    "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

    • [^] # Re: Enfants

      Posté par . Évalué à 3.

      Tu as oublié de préciser que ça permettra d'arrêter les terroristes avant même qu'ils ne pensent à devenir terroristes. Bon, ok, il y aura peut-être quelques faux positifs, mais si ça se trouve ce seront des vrais positifs…

      • [^] # Re: Enfants

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        C'était clairement implicite. Il est évident que si l'on pense aux enfants, on se rend compte que le porno est utilisé afin de déstabiliser leur esprit, les rendant vulnérables, et ainsi les embrigader dans des groupuscules terroristes. De fait, en filtrant et en surveillant correctement, on peut emprisonner ces enfants qui, par hasard ou vocation terroriste, se trouvent sur des sites pornos.

        "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

        • [^] # Re: Enfants

          Posté par . Évalué à 2.

          Tous les apprentis terroristes invoquent l'innocence et le hasard en même temps.
          Et en admettant que les présumés terroristes ne le soient pas encore, rien ne prouve qu'ils ne le seront pas plus tard après tout. Il est donc légitime de les repérer dès le plus jeune âge.

  • # En fait tu voulais juste nous faire profiter d'un site de porn :)

    Posté par . Évalué à 7.

    Sinon, que te répondre ? Evidemment qu'Internet est le reflet de la société: consumérisme, bas-instincts, etc, etc… et puis au milieu se trouve un truc qui tire tout le monde vers le haut et qui te redonne foi en l'espèce humaine. Mais pas besoin de passer sur le web pour faire ce constat :)

  • # C'était mieux à vent

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Il fut un temps où on ne pouvait se procurer ni porno, ni médicament pour allonger la jambe, ni obtention illégale de produits, ni jeu d'argent, ni publicité intempestive. C'était il y a fort longtemps, quand on portait des fourrures de mammouth.

    Et encore estime-toi heureux, au Japon les boutiques ont des employés qui crient dans la rue comme Ordralfabétix, c'est du SPAM hors de ton écran.

    Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

    • [^] # Re: C'était mieux à vent

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Et encore estime-toi heureux, au Japon les boutiques ont des employés qui crient dans la rue comme Ordralfabétix, c'est du SPAM hors de ton écran.

      J'ai vu ça aussi à Paris, quartier Saint-Michel, pour les restaurants (il y a quelques années, je sais pas si c'est toujours d'actualité) : comme quoi, y a pas qu'au Japon ^

  • # Encore un journal bookmark...

    Posté par . Évalué à 10.

    Un bookmark de plus :|

  • # ca peut ce comprendre

    Posté par . Évalué à -5.

    • [^] # Re: ca peut ce comprendre

      Posté par . Évalué à -10.

      J'aimerais bien savoir pourquoi il m'a collé moins 1 celui là. Si il veut bien s'exprimer.

      • [^] # Re: ca peut ce comprendre

        Posté par . Évalué à -4.

        Ben t'as qu'à voir les commentaires de ce journal et le sens de leurs plussages/moinsages : la conclusion, c'est que l'avalanche de porno, de fric, de cul, de pognon partout et nulle part qui écrase tout le reste, c'est cool, c'est la liberté, c'est le progrès, c'est la philosophie du libre du XXIe siècle, le libéralisme décomplexé.

        • [^] # Re: ca peut ce comprendre

          Posté par . Évalué à 10.

          C'est vrai que la censure bien pensante contrôlée par le fournisseur de contenu, c'est tellement mieux.

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

        • [^] # Re: ca peut ce comprendre

          Posté par . Évalué à 10.

          Qui écrase tout le reste ? Dans quel monde ? Youporn a racheté Wikipedia et l’a fait disparaître ?

          Moi dans mon monde, Bill Gates (la méchante débauche de « fric partout ») a racheté les droits sur Feynman Lectures on Physics pour les rendre disponible à tous. Youporn coexiste avec Wikisource, Coursera et la chaîne Caltech sur Youtube. Dans mon monde, sur internet il y a du porno, de l’étalage de fric, ET le reste.

          Je te conseille de venir dans mon monde, il a l’air vachement plus sympa que le tien.

    • [^] # Re: ca peut ce comprendre

      Posté par . Évalué à 3.

      C’est super d’avoir un avis « scientifique » d’un spécialiste de la motricité oculaire dans un sujet tout à fait à côté de ses pompes. C’est un peu comme si une spécialiste de la théorie des plasmas et porte parole du mandarom, utilisait l’argument de sa propre autorité pour valider le discours de sa secte.

  • # Internet est humain c'est tout ...

    Posté par . Évalué à 8.

    Ya pas qu'internet tout les médias y ont droit :
    - les livres
    - les peintures
    - la photo
    - le cinéma
    - le téléphone
    - Le minitel
    - les K7 vidéo
    - etc …
    A partir du moment ou un média est popularisé les "normal people" l'utilisent
    avec ce qui les intéressent le plus soit dans le désordre :
    - le cul
    - le fric
    - les conneries
    - l'espionnage
    - la religion
    - le pouvoir
    Et je ne considères pas qu'il s'agit d'une décadence, pour moi cela à toujours existé. depuis la nuit des temps.
    A part peut être les peintures rupestres, mais bon les mœurs à l'époque était peut être plus libre :)
    Eh oui internet comme le reste est le reflet de l'espèce humaine …
    de plus je ne pense pas qu'on ait le choix, c'est comme ça.

  • # 21 ans de retard

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Sommes nous déjà en décadence?

    Non, nous sommes en septembre. Plus précisément le septembre qui n’en finit pas.

    Tu vois, tu n’es pas le premier à regretter le bon (?) vieux temps où la plèbe était exclue de l’Internet…

  • # Dans le monde réel

    Posté par . Évalué à 10.

    Ca me rappelle que la première fois que je suis allé acheter une guitare dans la Rue de Douai, je me suis trompé de porte …

    • [^] # Re: Dans le monde réel

      Posté par . Évalué à 3.

      Il faudrait interdire l'usage de Maps dans certains quartiers de la capitale, de peur qu'en regardant l'adresse d'un marchand de cordes, on tombe sur la vitrine d'à côté…

      "The trouble with quotes on the internet is that it’s difficult to discern whether or not they are genuine.” Abraham Lincoln

    • [^] # Re: Dans le monde réel

      Posté par . Évalué à 10.

      T'es vraiment pas Douai… :/

      splash!

    • [^] # Re: Dans le monde réel

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Le pire c'est pour celui qui va rue de Douai, qui se trompe de porte, et se retrouve dans un magasin de guitares.

  • # Bilan carbone de la masturbation

    Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 31/01/15 à 15:12.

    J'en vois beaucoup critiquer son coup de gueule à tort ou à raison, mais il n'empêche que sur le fond, il soulève un vrai problème.

    Le coût énergétique du numérique représente 10% de la consommation électrique mondiale, et 1,5% rien que pour le fonctionnement d'Internet à lui seul en 2012, soit déjà 30 centrales nucléaires nécessaires rien que pour ce dernier à l'époque, et ces besoins devraient quadrupler d'ici 2016…

    On cautionne ou pas, c'est selon, mais il faut avouer que voir une part très importante du trafic internet et de l'utilisation des CPU être consommés par du spam, (59,5%, dont 90% des courriels) et qu'une grosse partie des sites Web sont du pr0n (plus de 37% en 2010), ça n'est pas négligeable.

    C'est d'autant plus ironique que nombre des fervents apôtres du réchauffement climatique et intégristes autoproclamés écologistes (à ne pas confondre avec les écologues), ceux-là même qui viennent gonfler tous les autres qui ne veulent pas vivre comme eux l'entendent, sont des branleurs nés qui s'astiquent sur les moindre pixels de leurs pérégrinations virtuelles. Le bilan carbone serait bien plus favorable si c'était sur leur voisine. :-D

    • [^] # Re: Bilan carbone de la masturbation

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Attention, si les chiffres que tu donnes sont probablement vrais, l'interprétation de ce mélange doit se faire avec attention.

      Déjà, le lien que tu postes montre que 37% des sites Web sont du porno. Pourquoi pas. Mais cela ne signifie pas que le porno représente pour autant 37% du trafic, et du coup 37% de consommation.
      Par exemple une poignées de sites doivent consommer bien plus que la plupart des sites pornos comme les moteurs de recherches, les hébergeurs de vidéos tels que Youtube, etc. Wikipédia consomme sans doute plus que la plupart d'entre eux.

      Bref, même si le porno doit avoir une consommation énergétique non négligeable, les proportions que tu cites sont sans doute très exagérées.

      Ajoutons à cela que Internet peut être source d'économie importante d'énergie, il vaut mieux un employé qui fait du télétravail ou faire des conférences entre bâtiments situés dans le monde entier (même en 4K), que d'utiliser la voiture ou l'avion pour réaliser cette présence physique.
      Mais pour que ceci fonctionne, il faut beaucoup d'énergie mais cela est bien moindre que l'équivalent en transport.

      La situation n'est pas si horrible et les acteurs font pas mal de travail pour limiter le coût (car pour un FAI ou un hébergeur, la facture d'électricité est un gros poste de dépense).

      • [^] # Re: Bilan carbone de la masturbation

        Posté par (page perso) . Évalué à 9. Dernière modification le 31/01/15 à 16:14.

        Par exemple une poignées de sites doivent consommer bien plus que la plupart des sites pornos comme les moteurs de recherches

        Ne serait-ce que pour trouver les sites de porn……

      • [^] # Re: Bilan carbone de la masturbation

        Posté par . Évalué à 3.

        Déjà, le lien que tu postes montre que 37% des sites Web sont du porno. Pourquoi pas. Mais cela ne signifie pas que le porno représente pour autant 37% du trafic, et du coup 37% de consommation.

        Mon petit doigt (comment ça, c'est pas mon petit doigt ?) me dit que si on a 37% de sites pornos, ils consomment probablement plus de 37% de bande passante, car c'est beaucoup de vidéos. A rapprocher plus de Youtube que des moteurs de recherche…

        Mais bon, ces chiffres restent contestables malgré tout.

        Bref, même si le porno doit avoir une consommation énergétique non négligeable, les proportions que tu cites sont sans doute très exagérées.

        Et du coup cette conclusion l'est tout autant. "Sans doute" ? J'en doute.

        Ajoutons à cela que Internet peut être source d'économie importante d'énergie, il vaut mieux un employé qui fait du télétravail ou faire des conférences entre bâtiments situés dans le monde entier (même en 4K), que d'utiliser la voiture ou l'avion pour réaliser cette présence physique.

        Ah, vraie question : est-ce que quelqu'un a vu une étude sérieuse sur ce point ? Je suis moi-même télétravailleur un jour par semaine, mais je prends les transports en commun (et j'ai remarqué que ce jour là, la SNCF ne faisait pas rouler moins de trains). Par contre, je dois chauffer mon domicile pour moi tout seul, au lieu d'être dans un open space partagé avec d'autres salariés.

        • [^] # Re: Bilan carbone de la masturbation

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Mon petit doigt (comment ça, c'est pas mon petit doigt ?) me dit que si on a 37% de sites pornos, ils consomment probablement plus de 37% de bande passante, car c'est beaucoup de vidéos. A rapprocher plus de Youtube que des moteurs de recherche…

          Sauf que les sites pornos n'ont pas la même fréquentation de certains sites comme Google, Wikipédia ou encore Youtube.
          Et que ces gros sites, pour tenir la charge, ont des infrastructures sans communes mesures avec l'hébergement pornographique. Bref, ce n'est pas le nombre de site qui compte, ni même le volume de leurs contenus. Il faut tenir compte de la fréquentation aussi.

          Ah, vraie question : est-ce que quelqu'un a vu une étude sérieuse sur ce point ?

          Tu crois sérieusement qu'une vidéo conférence pollue plus qu'un allez-retour Paris-New-York en avion, par exemple ?

          Je suis moi-même télétravailleur un jour par semaine, mais je prends les transports en commun (et j'ai remarqué que ce jour là, la SNCF ne faisait pas rouler moins de trains). Par contre, je dois chauffer mon domicile pour moi tout seul, au lieu d'être dans un open space partagé avec d'autres salariés.

          Ce n'est pas parce que dans ton cas ton trajet quotidien pollue moins que c'est le cas pour tous.
          De plus, avoir un lieu de travail commun ça encombre les villes car il faut la surface individuelle chez soit mais aussi au travail (ce qui double l'occupation des sols nécessaire), sans compter le double emploi de certains matériels (ordinateur personnel et professionnel, bureau personnel et professionnel, etc.), il faut chauffer le bureau et la maison (pas aux mêmes heures, mais maintenir une même pièce à température constante est plus simple que de la chauffer continuellement) et le fait que tu dois prendre probablement le train le matin contribue à ce que certaines personnes ne le prennent pas (faute de place aux heures de pointes à certains endroits) mais aussi justifie une hausse d'utilisation de ces véhicules à ces heures là.

          Au niveau individuel ton télétravail n'est pas forcément très intéressant, mais le télétravail gagne du terrain dans certains milieux et l'effet global se fait ressentir.

          • [^] # Re: Bilan carbone de la masturbation

            Posté par . Évalué à 3.

            Sauf que les sites pornos n'ont pas la même fréquentation de certains sites comme Google, Wikipédia ou encore Youtube.

            Sauf que pour un Youtube, tu trouves 100 sites pornos de diffusion vidéo. Et certains sont vraiment très gros. Fais comme moi, une petite recherche "youporn infrastructure" (sur google, juste pour apporter de l'eau à ton moulin :-)). Plus de 300,000 requêtes par seconde… Et je ne sais pas si c'est le plus gros de sa catégorie.

          • [^] # Re: Bilan carbone de la masturbation

            Posté par . Évalué à 3.

            Bon, je réponds séparément à la partie télétravail, car ça n'a pas grand chose à voir. Je répète, c'est une vraie question.

            Tu crois sérieusement qu'une vidéo conférence pollue plus qu'un allez-retour Paris-New-York en avion, par exemple ?

            Tu crois vraiment que tous les télétravailleurs sont des gens qui habitent Besançon et travaillent pour la Silicon Valley ?

            De plus, avoir un lieu de travail commun ça encombre les villes car il faut la surface individuelle chez soit mais aussi au travail

            Et dans une bonne partie des cas de télétravail, le salarié a encore un bureau qui lui est réservé (les cas de bureau partagé sont encore rares) parce qu'il ne télétravaille que 1 ou 2 jours par semaine. D'où mon point : je chauffe mon chez moi à 20° pour pouvoir bosser, j'allume la lumière, je fais fonctionner mon PC portable pour faire un rebond sur mon fixe au bureau, etc. Si j'étais au bureau, rien de tout ça ; je me contenterais d'être sur mon fixe.

            Ah, détail intéressant, je travaille pas pour une PME de 10 personnes, mais une grosse société avec 200,000 salariés à travers le monde. Qui pratique le télétravail à grande échelle.

            Je suis télétravailleur, j'aimerais être sûr que c'est positif pour l'environnement. Moi je dis que ça dépend de plein de facteurs, qu'une étude serait intéressante pour définir ces facteurs, et que bon nombre de télétravailleurs ne tombent pas dans des cases où la réponse est évidente.

            Au niveau individuel ton télétravail n'est pas forcément très intéressant

            Ah, donc en fait on est d'accord, la question mérite d'être posée ?

        • [^] # Re: Bilan carbone de la masturbation

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          (et j'ai remarqué que ce jour là, la SNCF ne faisait pas rouler moins de trains).

          Mais tu n'as pas remarqué que la SNCF fait rouler des trains pour des gens qui font comme toi, et plus il y en a, plus ils mettent (théoriquement) des trains.
          Que ça te plaise ou pas, tu fais partie du calcul pour le nombre de trains.

          Par contre, je dois chauffer mon domicile pour moi tout seul,

          Et tu vas me faire croire que tu ne chauffes pas pendant ton absence, ni que tu ne chauffes pas non plus quand tu rentres le soir (parce que bon, même si tu baisses le chauffage en journée, ça va coûter en énérgie en faire remonter la température, donc au final…)

          Ce à quoi tu penses comme optimal est tout son contraire : deux lieux à chauffer pour toi, énergie pour te transporter…

          Si tu veux optimiser, une seule solution : toi et tes collègues dormez tous au même endroit que la où vous travaillez. J'imagine que ta recherche de confort va balayer rapidement ta recherche d'écologie : critiquer la consommation des autres ça va, regarder sa consommation et s'adapter est toujours plus difficile ;-).

          • [^] # Re: Bilan carbone de la masturbation

            Posté par . Évalué à 2.

            Mais tu n'as pas remarqué que la SNCF fait rouler des trains pour des gens qui font comme toi, et plus il y en a, plus ils mettent (théoriquement) des trains.
            Que ça te plaise ou pas, tu fais partie du calcul pour le nombre de trains.

            Mon point, c'est que le télétravail est encore négligeable et n'influe pas encore sur le nombre de trains.

            Et tu vas me faire croire que tu ne chauffes pas pendant ton absence, ni que tu ne chauffes pas non plus quand tu rentres le soir (parce que bon, même si tu baisses le chauffage en journée, ça va coûter en énérgie en faire remonter la température, donc au final…)

            Je laisse la température descendre à 17° dans la journée. Je remonte à 20° le soir. Je suis à peu près sûr que c'est plus économique/écologique que d'être toujours à 20°.

            Et comme pour le train, c'est pas parce qu'un gars n'est pas dans son bureau (ou même 10%) qu'on chauffe moins les locaux ; c'est trop marginal. A la rigueur, ça joue en sens inverse : il manque 10 radiateurs qui d'habitude chauffent à 37°…

            Bref, le télétravail, écologique ou pas, la réponse n'est pas évidente. Moi je le fais par confort, mais je me pose quand même la question.

  • # Élevage de chèvres ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    J'ose même pas imaginer les vidéos que tu vas envoyer sur ces sites après ta reconversion…

  • # Il y a des exemples bien pires…

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonjour.
    L’autre jour, je voulais aller sur le site de la distribution NixOS :
    j’ai directement tapé l’adresse au lieu de chercher sur un moteur de recherche.
    J’avais mis une autre extension que .org, et je me retrouve sur un site complètement différent.
    C’est effectivement très choquant, mais la situation ne risque pas de changer.
    J’imagine qu’on est obligé d’utiliser un logiciel de filtrage de contenu pour éviter ce genre de problème.

    • [^] # Re: Il y a des exemples bien pires…

      Posté par . Évalué à 3.

      Tu peux aussi créer un marque-page dans ton navigateur

    • [^] # Re: Il y a des exemples bien pires…

      Posté par . Évalué à 3.

      L’autre jour, je voulais aller sur le site de la distribution NixOS :
      j’ai directement tapé l’adresse au lieu de chercher sur un moteur de recherche.
      J’avais mis une autre extension que .org, et je me retrouve sur un site complètement différent.
      C’est effectivement très choquant, mais la situation ne risque pas de changer.

      Pire encore ! Tu aurais pu tomber sur site de nix-os, un système d'exploitation complètement ésotérique !

  • # Haro sur le porno !

    Posté par . Évalué à 10.

    je vous laisse imaginer les dégâts que cela aurait pourrait causer…

    Présence d'enfants, de sa famille proche, d'enfants de sa famille proche/par alliance ? À quels genres de problème tu fais allusion  ?

    Ou alors, je débranche tout et je me reconvertis dans l'élevage de chèvres et l'agriculture bio.

    Ou alors tu pètes un coup et t'arrêtes de vouloir aseptiser le monde qui t'entoure. Tu parles d'agriculture biologique, dis-toi que le filtrage généralisé d'internet par les « bonnes consciences » c'est un peu l'équivalent du roundup…

    • [^] # Re: Haro sur le porno !

      Posté par . Évalué à 2.

      j'imagine bien le repas avec belle-maman. "mais non, c'est pas ce que vous croyez !!", c'est pas rattrapable ce genre de trucs.
      Nimage

      • [^] # Re: Haro sur le porno !

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        C'est connu, on regarde du porno en famille, c'est plus fun !

        J'ose croire que les gens savent que l'erreur est possible et qu'il ne veut pas profiter de cela à tout le monde.

      • [^] # Re: Haro sur le porno !

        Posté par . Évalué à 7.

        C'est sûr que : « Je suis désolé j'ai tapé la mauvaise adresse. » c'est intenable comme position devant sa belle-mère…

        En plus de ça, OP aurait même pu en profiter pour placer sa diatribe sur les putes et le blackjack qui gangrène internet, et comme c'est regrettable, dans quel monde vivons-nous !

        Belle-maman aurait peut-être apprécié la droiture d'esprit de son dernier gendre, ou bien elle aurait senti le troll et serait partie faire du tricot en marmonnant un truc sur les la syphilis dans les bordels à Saïgon…

        • [^] # Re: Haro sur le porno !

          Posté par . Évalué à 3.

          Ce qui est intenable en 2015, c'est de taper encore des adresses au lieu de les avoir dans ses favoris …

          • [^] # Re: Haro sur le porno !

            Posté par . Évalué à 5.

            Sans compter l'autocompletion, je me sert presque jamais de mon marque pages, et pourtant j'en ai des liens.

            Allez tous vous faire spéculer.

          • [^] # Re: Haro sur le porno !

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            La situation actuelle c'est de taper le nom du site sur google…

            Je viens encore d'avoir un exemple pour twitter, google.be -> twitter. Pour aller sur un compte twitter que la personne venait d'ouvrir 1h avant…

        • [^] # Re: Haro sur le porno !

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          C'est sûr que : « Je suis désolé j'ai tapé la mauvaise adresse. » c'est intenable comme position devant sa belle-mère…

          J’ai un collègue qui (il y a une quinzaine d’années) avait dû télécharger un pilote pour un modem¹ chez un client, et, à une lettre près, il s’était retrouvé sur un site de prOn. Passé un petit moment de gêne, le client n’avait pas été plus choqué que ça !

          ¹: le plus choquant, c’était que MS-Windows ait besoin de pilotes pour les modems, mais ceci est une autre histoire…

      • [^] # Re: Haro sur le porno !

        Posté par . Évalué à 2.

        En même temps, il à qu'a pas squatter le net quand il mange avec belle-maman. Chez moi on invite pas des gens pour regarder ensemble un truc débile sur un écran, mais pour partager un moment.

        Fin bon, je sais que c'est une vision un peu obsolète ces temps-ci…

        • [^] # Re: Haro sur le porno !

          Posté par . Évalué à 1.

          Obsolète depuis l'avènement du cinéma.

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: Haro sur le porno !

            Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 02/02/15 à 13:39.

            Je préfère largement le home-cinema au cinéma, question de confort, de possiblités (séléction du film, de sa langue et sous-titres, de quand on y va…), donc bon bof ton cinéma et ses contraintes.
            Bref : question de gout.

            • [^] # Re: Haro sur le porno !

              Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 02/02/15 à 14:26.

              euh je m'en fiche totalement de tes préférences, tu fais ce que tu veux.

              Là c'était pour dire que c'est pas parce que on regarde un truc sur un écran (fut-il "débile") qu'on ne partage pas une expérience (c'est même tout à fait le contraire).

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

              • [^] # Re: Haro sur le porno !

                Posté par . Évalué à 2.

                c'est même tout à fait le contraire

                Marrant, je me souviens de soirées «partagés» avec ma famille pendant lesquels tout le monde était devant la télé, pendant 2H, sans parler ou presque.
                Je ne nie pas que l'on puisse partager en regardant la télévision, c'est certainement possible, mais ce n'est pas vraiment dans la moyenne de ce que j'ai vu. Plutôt l'exception que la règle.

                • [^] # Re: Haro sur le porno !

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Et être devant la télé à regarder les infos c'est tout à fait du home cinéma… (ou pas)

                  "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                  • [^] # Re: Haro sur le porno !

                    Posté par . Évalué à 2.

                    J'ai un doute… ça ne dure pas 2H les info, si?
                    Et si ce n'est pas le cas, quelle est la différence entre regarder un film à la télé ou sur un home cinéma, qualité mise à part?
                    Quoique, ne la mettons pas à part: on peut imaginer que, si quelqu'un à investit dans de l'audio-vidéo de qualité, ce n'est pas pour ne pas être plongé dans ce qu'il regarde, ne pas être distrait, et donc à priori le «respect» de l'écran doit être encore plus exacerbé. Non?

                    Personnellement, ce que j'ai remarqué, c'est que ça rigole bien moins autour d'une table quand un écran est allumé. On dirait que ça à un effet hypnotique sur les gens, bon gré mal gré.

                    Le seul genre de moment ou je n'ai pas constaté cette hypnose, voire ce culte de l'écran, c'est quand on passe de vieilles photos ou des films (de soirées, de gamins, etc), mais là, ce n'est pas vraiment ce que je voulais dire par télé, et je doute que ce soit en mettant ce genre de choses qu'on tombe accidentellement sur des sites porno…
                    Ah, quoique, avec les gens qui foutent toute leurs info sur le ouaib, c'est possible, ainsi qu'avec les gens qui cliquent n'importe où quand ils sont sur internet.

                    • [^] # Re: Haro sur le porno !

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Perso je regarde souvent des films en famille, et on parle du film pendant le film et après le film (par exemple pour Minority Report l'aspect éthique du programme PreCrime ou les différences avec la nouvelle de P.K. Dick, etc.).

                      Mais ça doit être rare (ou pas).

                      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                      • [^] # Re: Haro sur le porno !

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Mais ça doit être rare (ou pas).

                        Aucune idée.
                        Juste, ce n'est pas ce que j'ai constaté, aux divers endroits ou j'ai été ni avec les gens avec qui j'ai parlé (quand le sujet est venu sur la table, c'est à dire rarement). Mais je suis loin d'avoir vu ne serait-ce que 1%0 (je sais pas faire le symbole des «pour mille») de la France (qui n'est pas représentative du monde, donc…).

                        • [^] # Re: Haro sur le porno !

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Tu sais, le fait que les films provoquent des discussions est un fait plutôt documenté depuis plus d'un siècle.

                          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                          • [^] # Re: Haro sur le porno !

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Moui. Ça génère des discussions après le film, ok. Mais pendant qu'on regarde le film, je ne suis pas sûr que ce soit tant la norme que ce que tu sembles affirmer.

                            • [^] # Re: Haro sur le porno !

                              Posté par . Évalué à 0.

                              Merde, j'ai voulu compléter, mais trop long… foutu timeout.

                              […]

                              Hors, perso, quand j'invite des gens chez moi, voire même quand je mange avec ma famille, ce n'est pas pour observer 2h de quasi-silence en regardant un écran. J'ai connu des familles qui regardent la télé à table. Mon constat, certes nombriliste, est qu'il y à bien moins d'échange.
                              Hors, chez moi, encore, quand on est avec des gens, que ce soit à table, ou pas, c'est bien pour échanger, que ce soit blaguer, discuter du temps, pourquoi pas d'un film, d'un livre, d'un jeu, de politique, de boulot… Dans le cas ou ça parle d'un film, la discussion dépasse clairement rarement les 15 minutes, et surtout, n'intègre jamais la totalité de la tablée. Pourquoi? Parce que sur la table, plusieurs personnes ne vont pas être intéressées par ce film (on était 5 à table quand j'étais gamin, du coup les discussions croisées n'étaient pas si rare).

                              • [^] # Re: Haro sur le porno !

                                Posté par . Évalué à 0.

                                oui comme tout sujet ça peut exclure de la discussion ceux qui connaissent pas le sujet. Y a un truc contre ça : poser des questions.
                                et j'ai vu des débats liés à des films durer plusieurs heures, voire plusieurs décennies ;-)

                                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                                • [^] # Re: Haro sur le porno !

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  Les connaisseurs d'un sujet sont rarement la moyenne. Je n'ai pas parlé de l'élite, des connaisseurs, de la cinématographie. Je parlais du cas lambda. Dont je ne fais pas partie parce qu'en dessous, ok, mais je connais des gens qui eux ont un attrait certain pour les films, et c'est au travers de ce que j'ai pu voir d'eux, que j'ai forgé mon opinion.

                                  Moi, je «connais» un sujet (la religion) qui dure depuis des millénaires. Tout le monde en parle en plus. Par contre, c'est marrant parce que si peu de gens savent de quoi ils parlent… par contre, quand j'étais gamin à la messe, je peux te garantir que c'était un peu la même que devant la télé: pas un bruit (enfin, si on omet les chants, prières & co bien sûr, mais j'ai du mal à voir une interaction humaine dans ces pratiques: ce ne sont pas des échanges, juste de la robotisation du parler).

                                  Mais, en fait, ceux qui en parlent vraiment, ce sont les théologistes, pas les religieux. Dans le cinéma, ce ne sont pas les consommateurs qui discutent des films, pendant le film, mais ceux qui connaissent et sont capables d'analyser et d'apprécier ce qu'ils voient autrement que comme juste un conte à dormir debout après la dure journée de labeur.

                    • [^] # Re: Haro sur le porno !

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Quoique, ne la mettons pas à part: on peut imaginer que, si quelqu'un à investit dans de l'audio-vidéo de qualité, ce n'est pas pour ne pas être plongé dans ce qu'il regarde, ne pas être distrait, et donc à priori le «respect» de l'écran doit être encore plus exacerbé. Non?

                      Tout à fait, c'est un peu l'avertissement que je donne à ceux qui veulent se faire une installation de home cinéma : est-ce qu'ils pourront en profiter réellement ? C'est à dire mettre régulièrement une pièce dans le noir pendant deux heures sans être déranger pour vivre la même expérience d'immersion dans le film qu'au cinéma mais à la maison. Ben en pratique, c'est rarement le cas.

                      Le home-cinéma, ce n'est pas de la télé, mais pas seulement d'un point de vue matériel, c'est aussi et surtout les conditions de visionnage des œuvres qui changent. D'ailleurs, quand on peut le faire, regarder des séries TV de qualité (comme True Detective, The Wire, etc …) sur un home cinéma dans les conditions du cinéma, ça déchire, vraiment.

                      Il y a par contre un aspect spectacle "presque" vivant dans le cinéma. Le fait de vivre l'expérience cinématographique en public, peut apporter quelque chose. Le public ressent plus fort certaines émotions quand c'est vécu de façon collective. Comme dans un stade de foot ou à un concert (toutes proportions gardées). Bref, on peut voir la salle de cinoche comme un amplificateur émotionnel, à la différence que cet aspect du spectacle cinématographique à étonnamment perdu de sa force entre les premières projections des frères lumières et le cinéma actuel bourrés d'effet spéciaux. Je crois que j'ai récemment vécu le pire possible à ce niveau, dans une salle Gaumont, avec des sièges "vibrant". L'enfer. Surtout que j'ai mis un moment avant de capter qu'on pouvait désactiver cette fonction.

                      Franchement, je me demande si la banalisation de l'image animée à travers la télé n'a pas fait perdre sa dimension spectaculaire au cinéma. Le poussant à fuir en avant dans des avalanches d'effets spéciaux.

                      Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                      • [^] # Re: Haro sur le porno !

                        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 03/02/15 à 13:15.

                        C'est à dire mettre régulièrement une pièce dans le noir pendant deux heures sans être déranger pour vivre la même expérience d'immersion dans le film qu'au cinéma mais à la maison.

                        L'immersion au cinéma laisse à désirer. Entre les gens qui causent, qui passent devant toi, qui mangent, qui gueulent, qui te donnent des coups de pieds dans le dos, qui répondent au téléphone, qui pètent, qui te bouchent la vue car ils sont trop grands, etc. ET LE PUTAIN DE SIÈGE QUI VIBRE, difficile de profiter du film !

                        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                        • [^] # Re: Haro sur le porno !

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Oui, mais justement, logiquement, on ne devrait pas aller au cinéma pour y être tout seul devant un film, mais pour vivre cette expérience de façon collective, comme au théâtre, au concert ou au stade, avec les inconvénients qui vont avec.

                          Alors il y peut-être une contradiction de fond, un défaut de naissance, une sorte d'imposture en quelque sorte dans le cinéma en tant que spectacle vivant, et il aurait alors vocation a être remplacé, avec la démocratisation des technologies audiovisuelles par une expérience plutôt individuelle, comme la lecture.

                          Mais, je n'y crois pas vraiment et j'avoue avoir encore de l'espoir pour le cinéma en tant que spectacle "presque" vivant. Personnellement, j'ai un home-cinéma de bonne qualité depuis pratiquement plus d'une dizaine d'années et j'ai la chance de pouvoir en profiter largement pour y cultiver une modeste cinéphilie. Mais depuis quelques temps, je me rend compte que je retourne de plus en plus au cinéma. Malgré tout le confort de mon home-cinéma, il me manque cette dimension de spectacle en public. Et pourtant, je suis tout à fait d'accord avec toi sur les conditions quelques fois pénibles des projections. Et encore, il y a la publicité, le fait que si on arrive un peu trop tard dans une salle pleine, on se retrouve devant dans un coin et on est bon pour un torticoli, sans compter le nombre de fois où l'image n'est pas nette, voire même le son mauvais (trop fort par exemple) et le prix assez délirant des places.

                          Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                      • [^] # Re: Haro sur le porno !

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Franchement, je me demande si la banalisation de l'image animée à travers la télé n'a pas fait perdre sa dimension spectaculaire au cinéma. Le poussant à fuir en avant dans des avalanches d'effets spéciaux.

                        Je pense que c'est plus lié au fait que l'on se cache devant l'apparence et le visuel, le tape-à-l'œil (tiens, j'ai perdu mon œ sur le ² moi… du mettre un mauvais clavier.) pour ne pas travailler le reste.
                        L'ambiance, l'atmosphère, ce ne sont pas des choses qui dépendent uniquement des effets audiovisuels, mais c'est quelque chose qui nécessite du travail en arrière-plan.
                        Sur ce point, le problème n'est pas uniquement lié à la cinématographie, les jeux vidéo en sont aussi les victimes: ils n'ont plus ce que je qualifierais d'«âme».

                        J'ai un souvenir assez sympa de JdR papier. Je ne suis pas un grand conteur, loin s'en faut (j'ai beaucoup plus joué que mené), mais j'ai le bouquin de règles d'unknown armies et j'ai mené un groupe sur quelques scénars. Dans ce bouquin, ils expliquent comment planter une ambiance sur une campagne.
                        J'ai mis ça en application, et malgré la double difficulté de mon manque d'expérience et de passer via skype (donc je me basais uniquement sur la voix pour transmettre l'univers) et rolistik, j'ai constaté clairement que les joueurs partaient dans l'ambiance: quand je voulais les faire stresser, ils stressaient, et quand le scénar atteignait un moment plus calme, je sentais qu'ils étaient plus «enjoués» que les joueurs comme les personnages se détendaient. Pas par magie, mais parce que j'avais planté des signes qui leurs indiquaient ce qui risquait de se passer. C'est tout simple, mais rudement efficace.

                        La ou ça rejoins mes propos précédents, c'est que pour moi l'avalanche de graphisme et de son fait qu'il est plus compliqué de ressentir les détails à côté: quand un véhicule explose, on ne voit pas forcément ce qui peut se passer en arrière-plan. En terme de JdR, quand il n'y à que de la baston, on le ressent par le fait que les joueurs jouent de moins en moins leurs personnage.
                        Après… je suis ni cinéaste, ni conteur, je n'ai rien d'un artiste ou d'un technicien audiovisuel, alors je peux dire des conneries… mais quand j'ai étudié Sleepy Hollow en cours de français (ça date… pas loin de 12 ans je pense) les films moyens étaient déjà dans les effets spéciaux à fond.
                        Pas Sleepy hollow, pourtant il m'a scotché (plusieurs années après sa sortie, même avant de l'avoir étudié, quand je ne voyais pas consciemment les détails et les nuances de lumière). Et les techniques pour planter l'ambiance, maintenant que j'y repense, sont les mêmes que celles conseillées dans le bouquin de règles d'unknown armies (associer un type de variation à un évènement prochain, principalement).
                        Je regarde aussi toujours avec autant de plaisir pulp fiction, et pareil, pas besoin d'effets spéciaux de dingue (ou alors je me rappelle pas de la scène…).

                        Bref, ce qui fait perdre la dimension spectaculaire au cinéma, ce n'est pas la banalisation de l'image animée, mais le manque de travail de fond pour moi. La dernière fois que j'ai été au cinéma (il y à pas loin de 18 mois je pense) c'était un machin avec des lunettes 3D qui défoncent le nez. Je me suis juste fait chier de A à Z. Ouai, y'avais des effets spéciaux. Mais pas d'histoire, pas de travail de fond. Juste de l'immédiat. J'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire, mais genre pas du tout (c'était transformers me semble. Alors lequel par contre… bonne question)

                      • [^] # Re: Haro sur le porno !

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 03/02/15 à 15:10.

                        C'est à dire mettre régulièrement une pièce dans le noir pendant deux heures sans être déranger pour vivre la même expérience d'immersion dans le film qu'au cinéma mais à la maison. Ben en pratique, c'est rarement le cas.

                        Je ne sais pas dans quelles conditions tu vis, mais chez moi j'ai beaucoup de moment calmes (heuresement, je n'imagine pas être dérange toutes les heures quand je dors).

                        Le fait de vivre l'expérience cinématographique en public, peut apporter quelque chose.

                        En effet :
                        - Téléphone du voisin qui sonne
                        - Popcorn du vosin
                        - Causette entre deux potes derrière
                        - Commentaires des voisins sur le fait que le film est trop nul
                        - Taille de la personne en face trop grande, du coup une partie de l'image manque

                        On va dire que c'est chacun ses gout en tant qu'expérience cinématographique.

                        Le public ressent plus fort certaines émotions quand c'est vécu de façon collective.

                        Perso, pas besoin d'être absolument en groupe pour apprécier une chose, question de besoin sans doute.
                        Par contre j'apprécie le calme

                        D'ailleurs, c'est assez incohérant ce que tu racontes : tu parles d'avoir besoin de calme que tu n'as pas à la maison, endroit le plus calme qu'on puisse avoir (on est chez soit! On décide), pour dire qu'un truc en pratique pas calme du tout (tellement de monde) est mieux.

                        • [^] # Re: Haro sur le porno !

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Perso, pas besoin d'être absolument en groupe pour apprécier une chose, question de besoin sans doute.

                          ça dépend. C'est pour cela que je compare le cinéma au spectacle vivant et que je parle de spectacle "presque" vivant. Un concert s'apprécie d'autant plus qu'il est vécu en public, et ce n'est pas seulement à cause de la qualité de la restitution sonore. C'est même quelque fois assez désastreux de ce coté, comparé a une installation audiophile. Non, c'est aussi le fait de vivre collectivement cet événement. Alors, je suis sur de rien, plein de gens pensent la même chose que toi et peut-être que le cinéma est une imposture à ce niveau et qu'au final, c'est une expérience individuelle avant tout, comme la lecture.

                          D'ailleurs, c'est assez incohérent ce que tu racontes : tu parles d'avoir besoin de calme que tu n'as pas à la maison, endroit le plus calme qu'on puisse avoir (on est chez soit! On décide), pour dire qu'un truc en pratique pas calme du tout (tellement de monde) est mieux.

                          Hum, c'est surtout que j'ai besoin de ne pas être interrompu, c'est différent. Une séance au cinéma est forcément ininterrompue même avec des emmerdeurs dans la salle. Hors, effectivement, chez moi, pas de souci, je vis seul. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde, et j'ai quelque amis qui ont investi dans un home cinéma, mais au final, ils en profitent peu, du fait que leur salon est un espace un peu plus peuplé que le mien avec ces genres de gnomes turbulent qu'ils nomment leurs enfants (qui finissent par utiliser bien plus le home-cinéma que leur parents qui trouvent ainsi un usage assez efficace de leur installation pour occuper leur gnomes et avoir un peu la paix). Bon, ils ont pas l'air malheureux non plus ainsi, mais ils profitent moins de leur home-cinéma.

                          Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                          • [^] # Re: Haro sur le porno !

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            leur salon est un espace un peu plus peuplé que le mien avec ces genres de gnomes turbulent qu'ils nomment leurs enfants

                            Tu sais, il y a plein de moyens de regarder un Home Cinema avec ces bestioles :
                            - Si petits, ben tu les couches et tu peux regarder, ça dort pas mal ces bestioles.
                            - Si plus grands, tu les envoies chez le voisin/voisine amis/amies (24 heures tranquille)

                            Mais ce que j'aime le plus dans ton argument, c'est que tu proposes le cinema à la place du home cinema, ce qui a encore plus de contraintes que le home cinema (par exemple, tu peux pas te barrer de chez toi pendant que le microbe dort).
                            Donc, en fait tu proposes une seule chose : ne pas regarder plutôt que d'avoir un Home Cinema. Désolé, je ne prend pas une telle argumentation.

                            • [^] # Re: Haro sur le porno !

                              Posté par . Évalué à 2.

                              par exemple, tu peux pas te barrer de chez toi pendant que le microbe dort

                              A ouais, bien vu ça, c'est pas faux non plus.

                              Donc, en fait tu proposes une seule chose : ne pas regarder plutôt que d'avoir un Home Cinéma. Désolé, je ne prend pas une telle argumentation.

                              La subtilité c'est pas ton truc on dirait. En même temps, un informaticien binaire, ça n'a rien d'étonnant.

                              Déjà, je propose rien, je vend rien, je veux rien défendre. Je me pose juste la question du cinéma en tant que spectacle dans une salle dédiée comme le théâtre, le concert, le sport, etc .. Bref, jusqu’à la démocratisation du Home Cinéma, c'était la seule façon de vivre une expérience cinématographique. Maintenant, toi comme d'autres remettent en cause le cinéma comme un spectacle public, le rejettent et proclame l’avènement d'une ère nouvelle, débarrassée du parasitage des pénibles qui donnent des coups de pieds dans le dos, ruminent bruyamment leur popcorn, ou lisent les spoils de l'odieux connard sur leur smartefone et se marrent comme des baleines alors que Moby Dick, ce n'est absolument pas comique, surtout quand on est une baleine.

                              Bon, j'ai eu la chance personnellement, d'avoir eu accès au home cinéma il y a bien dix ans, dans de bonne conditions et étant modestement cinéphile, j'en ai largement profité, et j'en profite encore. Je fais donc un petit retour d'expérience de la chose, c'est très bien le Home Cinéma, mais avec le temps, on se rend compte qu'il y a quelque chose qui manque, et c'est, peut-être, cette expérience collective, ce sentiment de partager avec un public des émotions intense en live. D'où la question de l'imposture, que je n'ai pas résolu personnellement, est-ce que ce sentiment est bien nécessaire à une expérience cinématographique "totale" ou est-ce une illusion ?

                              Pour toi, cela ne semble pas le cas, certes, je l'ai bien compris. Quand à moi, le doute m'habite et c'est pas pour ça que je suis incohérent.

                              Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                              • [^] # Re: Haro sur le porno !

                                Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 04/02/15 à 08:58.

                                Quels genre de films vas-tu voir ?

                                Le rire est communicatif, donc je conçois l'intérêt de voir en public des films humoristiques en public (comme les rires enregistrés dans les sitcoms). Mais pour un blockbuster qui te bombarde d'effets spéciaux, le seul intérêt du cinéma semble être le grand écran et le son dolby™ digital^Wnumérique HD THX™

                                • [^] # Re: Haro sur le porno !

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Je suis assez éclectique. Mais dans les derniers que j'ai vu, je qu'il y a en a au moins deux ou je pense que le fait de partager avec le public les émotions ressenties à pu jouer un rôle assez positif : White Dog et Night Call.

                                  Le premier est une histoire assez tordue de révolte de chiens oppressés par la population d'une ville. Bon, c'est assez bizarre, y a un coté "Lassie" un peu pénible. Le réalisateur à surement chercher à transposer l'oppression des minorités dans la société par un équivalent canin, jouant sur la sensibilité particulière que l'on a avec la souffrance animale. Bon, bref, il y a des moments assez fort émotionnellement dans le film et on pouvait le sentir dans la salle.

                                  L'autre Night Call, beaucoup plus réussi, à mon humble avis, raconte l'histoire d'un vidéaste qui se spécialise dans la production de vidéos "choc" pour les chaines d'information en continue de Los Angeles. Au delà de la façon magistrale dont Los Angeles est filmé la nuit (d'ailleurs, je me suis fait la réflexion stupide "on se croirait dans GTA5", sic), le jeu de Jake Gyllenhaal, qui interprète le vidéaste, créé une espèce de tension permanente, limite malsaine, chez le spectateur. Et là aussi, je pense que l'effet "public" jouait à amplifier cette tension, en tout cas, ça pouvait se sentir.

                                  Remarque, le dernier en date, SK1, il y avait aussi quelque moments fort, et là aussi, on sent le public qui se crispe, lors de certaine scènes plutôt dures.

                                  Bon ça veut pas dire que je n'aurais pas ressenti de telles émotions en Home Cinéma, c'est juste que le fait de le partager avec un public a, à mon avis, un effet plus ou moins amplificateur.

                                  Par contre, pour le Hobbit, Bof, bof. A certes, ça envoi coté effet spéciaux, mais je n'ai pas ressenti d'émotions particulièrement fortes. Rien à voir avec les épisodes du Seigneur des Anneaux en tout cas. J'ai l'impression que les effets spéciaux, c'est un peu comme les épices dans un plat, un peu, ça relève le gout, trop, ça le tue.

                                  Pour les comédies, j'avoue que j'ai tendance à fuir les films qui se positionne comme comiques. Je préfère qu'il ait de l'humour dans un film, sans pour autant que ça soit une suite de gag.

                                  Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

    • [^] # Re: Haro sur le porno !

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      Ou alors tu pètes un coup et t'arrêtes de vouloir aseptiser le monde qui t'entoure
      

      Ce n'est pas le problème, il faut replacer les événements dans le contexte. Pour des raisons de place, mon ordi est dans le salon. Ce matin, après le déjeuner, je décide de payer une facture d'un de mes serveur dédié, et je me rends sur le second site en lieu et place du premier.

      Alors oui, un coup de gueule, parce qu'il est 10 heures, et que mes filles auraient pu être derrière moi, comme ça arrive parfois. Un coup de gueule parce que certains petits malin ont remarqué qu'online.net était bien référencé, et ont voulu profiter d'une erreur commune dans le noms de domaine.

      Ce n'est pas de l'angélisme, mais de l'exaspération. Le site en soi ne me dérange pas, mais franchement, il y a des jours ou je serais pour un TLD .xxx, ou alors le respect de la classification des sites par le site. (porn,gambling,etc.)

      Quant au filtrage généralisé, il pourrait être coopératif, comme le liste noire que j'ai installé avec squidguard.

      • [^] # Re: Haro sur le porno !

        Posté par . Évalué à 5.

        Quant au filtrage généralisé, il pourrait être coopératif, comme le liste noire que j'ai installé avec squidguard.

        Coopératif et surtout volontaire, fait en toute conscience. Je subi un internet filtré au taff et je peux te dire que même si ça empêche le genre d'incident dont tu parles c'est relativement chiant un certain nombre de fois. Donc c'est mieux si c'est toi qui a la main sur un squidguard, parce qu'avec un ON/OFF « Safe browsing » sur la box, maintenu par Free, tu serais toi-même emmerdé dans ton surf.

      • [^] # Re: Haro sur le porno !

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Franchement, je trouve que tu dramatises trop la situation.
        Dans cette erreur, tu n'as pas du rester sur ce site bien longtemps, tu as exposé ta famille potentiellement quoi, une poignée de secondes ? Ce n'est pas beaucoup de temps pour comprendre ce qu'il y a sur la page.

        Et si jamais tes filles avaient vu ça, tu crois que c'est si grave ? La pornographie ne va pas tuer tes enfants, souiller leurs esprits et les traumatiser tu sais. Tu peux dialoguer avec elle dans ce cas là (si c'est nécessaire, une fille de 5 ans ne va rien comprendre à ce type d'images et je pense qu'une ado de 16 ans en a probablement déjà vu), leur expliquer et tout.

      • [^] # Re: Haro sur le porno !

        Posté par . Évalué à 9.

        du meme avis que Renault,
        tes enfants ont et feront eux aussi l'erreur,
        filtrer internet pour leur faire croire que ca n'existe pas,
        c'est comme l'histoire de mettre les magazines porno sur les etageres du haut.

        Si les ados cherchent, ils sauront le trouver,
        idem sur internet.

        Il vaut mieux faire de l'education et discuter avec eux,
        apres tout l'erreur est humaine, et internet c'est justement ca :
        une foultitude d'info plus ou moins bien rangées, et il faut apprendre à faire le tri par soi meme plutot que par un intermediaire dont on aura une confiance toute relative et une efficacité qui sera parfois remise en cause.

      • [^] # Re: Haro sur le porno !

        Posté par . Évalué à 4.

        Quant au filtrage généralisé, il pourrait être coopératif, comme le liste noire que j'ai installé avec squidguard.

        Je ne comprends pas ton problème, tu n'es pas content parce que ton installation n'a pas de filtre par défaut ? Tu voudrais interdire certaines catégories de site d'internet (sur quel base) ?

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Haro sur le porno !

        Posté par . Évalué à 5.

        Alors oui, un coup de gueule, parce qu'il est 10 heures, et que mes filles auraient pu être derrière moi, comme ça arrive parfois. Un coup de gueule parce que certains petits malin ont remarqué qu'online.net était bien référencé, et ont voulu profiter d'une erreur commune dans le noms de domaine.

        Je rêve, tu te plantes dans une adresse et tu viens te plaindre que c'est la faute du monde entier mais pas la tienne ?

        Et puis, tes filles, elles verront du porno. Soit par erreur, soit beaucoup plus probablement, volontairement, par curiosité, parce que tous les enfants font ça un jour et que c'est devenu très facile de trouver du porno aujourd'hui.

        • [^] # Re: Haro sur le porno !

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu m'étonnes, je devais pas avoir beaucoup plus de 10 ans (même pas sûr que je les avais) quand j'ai vu mon 1er pr0n… un certain samedi soir sur une chaîne célèbre. Je me demande si ça existe encore cette… «tradition»?

          • [^] # Re: Haro sur le porno !

            Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 04/02/15 à 08:58.

            Ah le pr0n, c'était mieux à vent…
            À l'époque où on avait peu^Wpas d'expérience en matière de sexe
            À l'époque où si t'avais pas Canal+, fallait qu'on te file une VHS sous le manteau (ou pour les plus courageux, mater en crypté^Wchiffré). Là on avait vraiment la sensation de braver l'interdit, ce qui était finalement plus amusant que la vidéo elle-même.

          • [^] # Re: Haro sur le porno !

            Posté par . Évalué à 3.

            Rassure-toi! Grâce au progrès techniques, d'ici 10ans, on sera capable de connecter une machine à ton cerveau pour éliminer sélectivement cette expérience regrettable qui ne manquera pas d'avoir choqué nombre de gens.
            On te rétablira en un rien de temps: un petit coup de zapette et pouf: oublié, le porn de tes 10ans!

            C'est pour ton bien!

  • # Mon dieu du sexe ! Quelle décadence !

    Posté par . Évalué à 9.

    Oh non, une fesse s'est affichée pendant 3 secondes sur mon écran…
    Vite aidez-moi à lutter contre cette technologie décadente, il faut passer Internet au kärsher !

    • [^] # Re: Mon dieu du sexe ! Quelle décadence !

      Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 31/01/15 à 20:05.

      En plus je suis sûr que les jeunes ne prendrons pas l'avion vers l'étranger pour se connecter sur des sites de dépravés !

    • [^] # Re: Mon dieu du sexe ! Quelle décadence !

      Posté par . Évalué à 3.

      Par sécurité, j'ai moi-même décidé d'enchaîner notre enfant de 4ans au radiateur pendant qu'on prépare son émission de télévision.
      C'est pour éviter qu'elle soit traumatisé par ce qu'elle voit, je ne voudrais pas qu'elle soit traumatisée.

  • # Power user ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Il me semble qu'aujourd'hui, l'utilisateur lambda ne tape pas d'adresse dans la barre d'adresse, qui d'ailleurs, est parfois cachée: il tape deux trois trucs dans son moteur de recherche.
    Et, bon, il y a trente ans, on pouvait déjà appeler par erreur le téléphone rose…

    • [^] # Re: Power user ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Et, bon, il y a trente ans, on pouvait déjà appeler par erreur le téléphone rose…

      C'est la même chose avec toute télévision…

      • [^] # Re: Power user ?

        Posté par . Évalué à 4.

        D'ailleurs, je vous rappelle que samedi qui arrive est un jour spécial sur canal+.

  • # ça avance petit à petit

    Posté par . Évalué à 10.

    Il m'est arrivé une histoire comme ça.

    Un pote devait me prêter une cassette d'Indiana Jones. On louait des films au video club, et quand on avait le temps, on se les prêtait juste le temps de regarder le film. Je passe chez lui la prendre mais il n'est pas la. Pas grave, ça mère me passe la cassette et je rentre chez moi.
    En fait c'était un film porno. Ah ah drôle me direz vous ! Mais la cassette, je devais la rendre le soir même. Et mon pote ne serait pas la.
    Donc je devais donner une cassette avec un porno dedans à la mère de mon pote.
    Bon, inutile de vous dire que j'en menais pas large, je me souviens avoir donné la cassette et m'être barré direct.

    J'en ai parlé à mon pote ensuite, il m'a dit que ça mère n'a jamais fait allusion à la vidéo, mais c'est évident qu'elle sait que je sais qu'elle sait (etc…).

    Ah l'ambiance à chaque fois que la voyais !

    Bref, je suis content, la censure a réussi à éradiquer les VHS et ce genre de problème ne se reproduira plus. Internet disparaîtra un jour et tu sera alors libre de l'oppression d'Internet.
    Ou alors, ce problème est vieux comme le monde et il faut vivre avec ?

  • # La liberté c'est de la merde

    Posté par . Évalué à 6.

    Et oui, la liberté c'est de la merde, parce qu'il y a toujours des cons pour en faire n'importe quoi. La solution ? on supprime, pour tout le monde.

    Please do not feed the trolls

  • # A propos de chèvres

    Posté par . Évalué à 10.

    J'ai voulu en savoir plus sur les chèvres dans le Larzac, et j'ai tapé "goatse.cx"…

  • # Ou alors

    Posté par . Évalué à -8. Dernière modification le 01/02/15 à 23:13.

    Ou alors, je débranche tout et je me reconvertis dans l'élevage de chèvres et l'agriculture bio

    Sur une planète qui dans peu de temps sera a 100% contaminée par les OGM, je te souhaite bon courage et bonne appétit

    • [^] # Re: Ou alors

      Posté par . Évalué à 3.

      OH MON DIEU DES OGM !!1!!one

      Pfff…

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

  • # J'en ai trouvé un aujourd'hui !!!

    Posté par . Évalué à 4.

    Hasard ou recrudescence du phénomène, ça ne m'était jamais arrivé avant aujourd'hui, mais je suis tombé sur le cas !!

    Le site voulu : www.nintendo-master.com , un site d'actu sur nintendo. Essayez le même sans le tiret, et vous aurez un gros site porno bien dégueux !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.