Journal JRO, le système d'exploitation n°1 en 2013

-36
20
oct.
2013

Sommaire

Cher journal, je profite de l'espace de liberté d'expression que tu m'accordes pour revenir sur un sujet que j'ai abordé rapidement et imprudemment sur un journal précédent, L'open source Tea party et Mark Shuttleworth

L'affirmation qu'on m'a reproché était celle-ci

« Le WEB est le système d'exploitation le plus important en ce moment, c'est lui qui a fait sauter le verrou de Microsoft Windows, et c'est même lui qui a ouvert la voie à Android et iOS »

Alors il y a apparemment un blocage non pas sur le fond, mais sur la manière de nommer les choses, ce qui n'empêche pas qu'il soit extrêmement important, puisque ça empêche de comprendre vraiment dans quel sens a évolue l'informatique depuis en gros la sortie de Firefox et Gmail.

Je propose donc de ne plus parler du WEB, mais de JRO.

Je recommande aux gens qui n'aiment pas les articles longs de passer au prochain journal, celui-ci l'est.

Constations que chacun peut faire à propos de JRO

  • JRO tourne sur plein plein de matériel (à peu près tous en fait) pour peu qu'il soit muni d'un firmware (aussi appelé navigateur moderne, en pratique Chrome et Firefox)
  • JRO possède une API de programmation, dont le coeur est des technologies telles que
    • HTTP (bientôt HTTP 2.0 pour les cas où c'est limitant, SPDY dès aujourd'hui)
    • HTML (qui a fait d'énorme progrès, confère http://www.html5rocks.com/en/ )
    • Javascript (dont tout le monde commence à voir qu'il n'est pas le mauvais langage que l'on pensait, "sauf les aveugles, bien entendu" comme disait Brassens)
    • CSS (qui lui rend des services fiables depuis longtemps mais qui permet peu à peu de faire des choses qui nécessitaient auparavant Flash, voire Photoshop. D'ailleurs Adobe lui-même y contribue, cf la dépêche sur Brackets qui stagne dans l'espace de rédaction)
  • JRO possède au-dessus de ces briques de bases un écosystème qui rend la progrmmation chaque jour plus efficace. Je préfère renvoyer sur ce point à http://linuxfr.org/users/crev "De tout, de rien, des bookmarks, du bla bla" vu que c'est lui le spécialiste. Jetez quand même un coup d'oeil à AppEngine quand même.
  • JRO a été pensé dès le départ pour fonctionner sur Internet, ce qui est un avantage majeur par rapport à ses concurrents (une URL c'est plus pratique à manier que son équivalent iMonikers dans le principal système d'exploitation concurrent, non ?)
  • JRO fonctionne de mieux en mieux hors connexion (voir la catégorie dans le chrome webstore, nécessite Chrome bien évidemment ; l'équivalent existe ou va exister côté Firefox vu que Mozilla lance Firefox OS)
  • JRO est un complément naturel des systèmes d'exploitations numéros 3 et 4 (Windows étant le n°2), c'est à dire Android et iOS
  • JRO surtout est connu d'un nombre de programmeurs absolument colossal (des chiffres ?)
  • JRO possède donc un nombre colossal d'applications, même si pour l'instant seule une fraction est connue du grand public. Sachez juste que si le WEB possède 767 millions de sites en octobre 2013 d'après Netcraft, dans ce total assourdissant figurent un nombre énorme d'applications JRO. La question n'est plus que peut-on faire aujourd'hui avec le JRO, mais que n'est il pas encore possible de faire aujourd'hui avec JRO qui soit réellement utile ? Je vous laisse répondre à cette question subsidiaire.
  • avec JRO, contrairement au système d'exploitation n°2, découvrir, installer, mettre à jour, suppprimer une ou surtout plusieurs d'exploitations est particulièrement trivial. Il s'en suit une concurrence féroce qui tire JRO en permanence vers le haut.
  • A conditions d'éviter les pièges à cons, très répandus hélas ; mais des applications JRO tels que Terms of Service, didn't read ou http://alternativeto.net/ démontre que JRO a en lui-même de quoi marginaliser ces pratiques qui le minent.
  • JRO a été porté par Google, Samsung, HP (entre autres compagnies qui sont loin d'être débutants) sur des Chromebooks qui laissent loin derrière en matière d'expérience utilisateur les ordinateurs portables classiques sous Windows… en plus d'être moins cher (300€ sur Amazon)
  • JRO est en train d'être porté par Mozilla sur toute une gamme de smartphones, certes moins puissants que les iPhones 5s et Galaxy SIIII, mais néanmoins largement suffisants pour énormément de gens… mais par contre à un prix abordable. ça peut intéresser à la fois dans le tiers monde, première cible, mais même dans nos pays où parait-il il y a un problème de pouvoir d'achat.
  • si tant de programmeurs font des applications pour JRO, ce n'est pas un hasard, c'est que ça leur permet de toucher un public qu'ils ne pourraient pas toucher en restant sous Windows, un système d'exploitation fossilisé depuis 10 ans. Sans espoir que ça change, parce que le problème n'est pas l'incompétence des ingénieurs de Microsoft, ça c'est ce que pensent les gens qui ne les connaissent pas. Le problème est que Microsoft ne peut pas faire évoluer Windows sans se tirer une balle dans le pied commercialement.

Si je vois un animal….

Alors comment qualifier JRO ? Je sais qu'il y a des gens qui tiennent au modèle OSI ou au modèle Internet ; pour qui donc JRO ne serait qu'une simple Application d'Internet, à l'instar de FTP ou SSH.

Moi je préfère utiliser la suggestion connue sous le nom de Duck Typing qui se résume en un principe

« Si je vois un animal qui vole comme un canard, cancane comme un canard, et nage comme un canard, alors j'appelle cet oiseau un canard ».

J'appelle donc JRO un système d'exploitation.

Car lequel des caractéristiques d'un système d'exploitation JRO n'a t'il pas encore ?

Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde

Il me parait maintenant nécessaire d'expliquer pourquoi je trouve important d'appeler cet animal non pas par son nom officiel mais par ce dont il a tous les attributs.

Arriver à faire qu'un système d'exploitation s'impose auprès de la masse des développeurs et donc ensuite des utilisateurs, c'est l'une des choses les plus difficiles qu'il soit en informatique.

Est-il donc vraiment raisonnable, étant donné que GNU/Linux est encore très loin du compte sur son coeur de cible, de partir à l'abordage sur un marché (le mobile) qui n'a rien à voir avec cela alors que deux concurrents sont très installés, et qu'un troisième (JRO, alias Firefox OS) pointe le bout de son nez ?

I think we are leading the GNU/Linux world into a very important arena, which is mobile personal computing—Mark Shuttleworth

Personellement, je pense qu'en faisant ça, il contribue à enfoncer le monde GNU/Linux un peu plus profondément dans l'impasse.

Donc un conseil d'ami, si l'informatique mobile libre vous intéresse, rejoignez plutôt les rangs de Mozilla.

Mes sources d'inspiration pour cet article

I have no special talent. I am only passionately curious—Albert Einstein

PS: cet article a bien évidemment été écrit avec une application JRO.

  • # Le truc du canard

    Posté par . Évalué à 0.

    parait un peu hasardeux comme méthodologie taxonomique.

    • [^] # réponse + facebook et défauts de JRO

      Posté par . Évalué à -6. Dernière modification le 20/10/13 à 21:14.

      c'est vrai, mais c'est une bonne heuristique.

      Il n'est pas besoin d'être grand clair que Firefox OS va avoir beaucoup moins de mal à trouver une armée de développeurs que Ubuntu mobile.
      Pourquoi ?
      Parce que il suffit de piocher dans l'armée encore plus considérables des développeurs JRO.

      Je me permets de me servir de ton commentaire pour rajouter trois trucs que j'ai oublié.

      Un problème important de JRO était le caractère pénible et dangereux en matière à la fois de sécurité d'avoir à se créer un compte, nom d'utilisateur, mot de passe pour chaque application JRO. Mais là, les solutions émergent, j'en ai parlé ici - déroulez le commentaire si ça vous intéresse donc je n'ai pas à me fatiguer

      Facebook lui aussi est un système d'exploitation. Je vois tout le temps des gens qui achètent quelque chose d'aussi sophistiqué qu'n "smartphone" ou un macbook pro… mais en pratique, ils s'en servent pour aller sur Facebook. Le but de Facebook est de faire mal tout ce que le Web fait bien, simplement en utilisant son poids considérable. Facebook est le nouveau Microsoft en pire. J'ai Facebook tellement en horreur (utiliser un site web qui fait tout mal au lieu de 760 millions, putain ils ne savent pas ce qu'ils perdent !) que ça explique pourquoi je n'y ai pas pensé au moment d'écrire cet article.

      Justement, vu que maintenant on sait que Facebook et Windows sont les deux principaux concurrents de JRO (iOS et Android étant complémentaires), je peux préciser que bien entendu je suis au courant que JRO a des défauts majeurs. J'ai lu avec attention Richard Stallman disant que Les services en ligne ne sont ni libres ni privateurs ; ils posent d'autres problèmes et il a parfaitement raison.

      Simplement, mettez ça en perspective : l'alternative pour l'instant c'est Windows et Facebook.

      • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 21/10/13 à 12:36.

        « Si je vois un animal qui vole comme un canard, cancane comme un canard, et nage comme un canard, alors j'appelle cet oiseau un canard ».

        Le truc du canard […] parait un peu hasardeux comme méthodologie taxonomique.

        c'est vrai, mais c'est une bonne heuristique.

        Il est dommage que les cursus universitaires soient si cloisonnés. Cette métaphore due à l'épistémologue empiriste logique Carl Gustav Hempel est débattue depuis 1940 sous le nom de paradoxe du corbeau {ou paradoxe de l'ornithologie en chambre pour ses détracteurs}. Les philosophes allemands du début du XXe siècle (et particulier l'empirisme) ont eu une grande influence sur la pensée anglo-saxonne de la deuxième moitié du même siècle suite à l'émigration d'une bonne partie des têtes pensantes allemandes (dont Hempel) autour de la seconde guerre mondiale.

        • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

          Posté par . Évalué à -3. Dernière modification le 21/10/13 à 13:04.

          On voit sur cette table de vérité que de la proposition initiale on ne peut déduire que ceci : « La vache blanche n’est pas noire et n’est pas un corbeau ». Autrement dit « Si p alors q» (c'est-à-dire que p implique nécessairement q, ou que le fait d'être un corbeau implique nécessairement d'être noir) signifie « On n’a pas q faux et p vrai» (on ne peut pas avoir p vrai et q faux, des corbeaux qui ne soient pas noirs), et ne signifie rien d’autre que cela. Il est donc absurde de dire que le fait de voir une vache blanche confirme l'affirmation selon laquelle tous les corbeaux sont noirs. (Paradoxe du Corbeau, Wikiepdia)

          Ah merci, tu mets des arguments sur mes intuitions ;)

          Il est dommage que les cursus universitaires soient si cloisonnés.

          Tout à fait, je peux me tromper mais l'impression que me donnent les réactions à mon article, aux heureux exceptions prêtes, c'est que j'ai affaire à des gens intelligents mais qui voient les choses avec leurs oeillères de spécialistes.

          Moi je n'ai pas de chance, je suis un généraliste dans un secteur où ils sont considérés comme inutiles, ce qui fait que j'ai un mal de chien à trouver un boulot qui me soit adapté. Avec un peu de chance, ça va finir par se débloquer pour moi maintenant que j'ai mis les points sur les i : http://bit.ly/jmfayard-viadeo et http://bit.ly/jmfayard-linkedin

          • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

            Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 21/10/13 à 13:32.

            je n'ai pas de chance, je suis un généraliste dans un secteur où ils sont considérés comme inutiles, ce qui fait que j'ai un mal de chien à trouver un boulot qui me soit adapté.

            Si on fait la somme de tes profils linked-in, viadeo et http://bit.ly/jmfayard-cv, c'est une blague ?

            Je comprends mieux ton ancien poste ou tu expliquais que c'était difficile de trouver du boulot pour un dev mobile… En fait t'es juste incapable d'essayer d'écrire en 5 phrases ce que tu sais faire et pourquoi les gens devraient t'adresser la parole. Tu préfères écrire 20 pages qui n'ont rien a voir dont tout le monde se fou. Même si tu sais faire quelque chose, ce que tu ne dis jamais bien au contraire. Bref, quelque chose qui fait fuir n'importe qui.

            Arrête de blamer les autres et fais tes devoirs correctements. Si tu sais faire quelque chose explique le et/ou montre le. T'as eu un an libre pour faire ta promo. Pour un généraliste, touche à tout, web, mobile, qui explique en permanence qu'il est visionnaire c'est 6x plus qu'assez pour se faire un lien "Regarde ce que je fais et comment, voilà pourquoi tu veux me contacter"… Par contre les gens s'en foutent juste d'un mec qui exhibe uniquement qu'il est capable de sortir 35 citations et vouloir t'expliquer la vie à tout bout de champ. Des vrais "Jack of all trades" c'est aussi recherché, faut juste qu'il fasse quelque chose plutôt que de tartiner…

            • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              C'est clair, contrairement à l'Allemagne, en France le standard du CV c'est une page. Surtout qu'ici tu as 10 ans d'expérience, pas 40 ans…
              Sans compter que la présentation, en plus de ne pas être tip top, il y a pas mal de rabaissement inutiles.

              Bref, avec un tel CV, normal qu'aucun recruteur ne regarde.

              • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                Posté par . Évalué à 2.

                C'est clair, contrairement à l'Allemagne, en France le standard du CV c'est une page

                Ce n'est tout d'abord pas une question de longeur mais de contenu inepte. Après si on fait court c'est mieux. Mais je préfère un mec qui explique un peu trop en détail ce qu'il à fait/sait faire/veut faire qu'un mec qui s'écoute parler sans jamais rien dire d'intéressant. Au moins tu peux lire rapidement et sauter ce qui ne t'intéresse pas.

                • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Le truc c'est qu'il y a une mentalité derrière les DRH, en général.
                  Le directeur technique apprécierais ce type de CV, mais pas un DRH.

                  Des DRH que j'ai pu contacter sur ce sujet me le confirment : le premier tri nécessite 2-3 minutes de lecture par CV pour dire s'il faut jeter ou pas le papier. La deuxième lecture nécessite plus de 10 minutes en général.

                  Tout dépend de la boîte après, mais un CV aussi long est pénalisant pour la première lecture car nécessite trop de temps. Pour peu que l'offres a beaucoup de candidats, c'est mort d'avance.

                  • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                    Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 21/10/13 à 16:15.

                    Le directeur technique apprécierais ce type de CV, mais pas un DRH.

                    Justement, j'ai enlevé mon CV des job boards classiques et je contacte désormais directement les directeurs techniques ou recruteurs techniques.

                    Ben oui, la DRH est compétente dans son domaine, c'est à dire voir les motivations d'un candidat et comment le placer pour qu'il se sente bien et donc comment il peut apporter un maximum à la boite.
                    Mais on demande à la DRH de faire tout y compris ce qui n'est pas son métier
                    Donc en pratique au quotidien, son quotidien, au lieu de se focaliser là où elle est indispensable, c'est de taper "J2EE 5 ans d'expérience" dans sa base de données de CV, puis d'appeler à la chaine les candidats.

                    Ça ne marche pas pour moi cette règle, donc je brise les règles.

                    PS: cette précision sera à priori moinssée comme les autres, mais c'est pas bien grave vu que j'écris uniquement pour ceux qui me lisent ;)

                    • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                      Posté par . Évalué à -1.

                      Personnellement, je pense que la recherche d'un emploi c'est comme partir a bord d'un x-wing contre une étoile de la mort. On est pas vraiment équipé pour donc il faut chercher la moindre faille et balancer une torpille à proton. Parce que sinon, on risque pas de lui faire une égratignure.

                      En gros, c'est la guerre et il faut être le plus fourbe et plein de ressources possibles. En bref, j'approuve ton post.

                  • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                    Posté par . Évalué à 9.

                    Le directeur technique apprécierais ce type de CV, mais pas un DRH.

                    Non plus, en tout cas, pas ce que j'en ai lu : la rubrique « centres d’intérêts et compétences ».
                    Alors que l'on s'attend à trouver une liste de compétences et de savoir faire on ne trouve qu'une liste d'assertions négatives ou hypothétiques : « …je ne suis pas…, …il ne fonctionnera pas…,… je suis en train de… » et pour le reste « allez voir ailleurs ».

                    Pour n'importe quel recruteur (professionnel ou non) c'est déjà rédhibitoire.

            • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

              Posté par . Évalué à -2. Dernière modification le 21/10/13 à 14:00.

              Arrête de blamer les autres

              Mais mon cher, je te promets, je ne blâme personne !

              Ne te fais pas de souci pour moi, je pense que la situation va se débloquer comme je l'ai dit.
              Je dis simplement que si ça m'avait intéressé de me spécialiser dans J2EE, depuis 2007 j'aurais 5 à 7 ans d'expériences, donc je n'aurais qu'à mettre le mot clé J2EE, la précision 5 ans d'expériences, mettre le cv sur les job boards classiques et l'affaire serait dans le sac.

              Mon profil étant très différent, j'ai fini par comprendre que je dois agir d'une manière différente elle aussi.
              Comme on ne peut pas plaire à tout le monde, j'ai donc réfléchi à comment je pourrais rédiger mon profil Viadeo/linkedin de manière à ce que les gens qui m'intéressent moi puissent me trouver.
              Je ne dis pas que c'est parfait, c'est en tous cas plus difficile que simplement "J2EE 5 ans d'expériences"
              Oui, il faut que je montre ce que je sais faire, mais Rome ne s'est pas faite en un jour
              C'est assez récemment que j'ai pris conscience à quel point "informaticien généraliste" était vu comme un oxymoron
              Je sais bien qu'il y a des gens qui n'aiment pas lire plus de 5 phrases.
              Mais est-ce vraiment grave étant donné que je cherche à travailler avec des gens que ça ne dérange pas ?

              Voilà tout.

              • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                Mon profil étant très différent

                Fait attention à ce genre de commentaire, généralement ce genre de phrase est utilisé par des gens pour qui ça signifie "je suis nul et incapable de rester sur un poste" dans la réalité.

                • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                  Posté par . Évalué à -1. Dernière modification le 21/10/13 à 18:53.

                  Fait attention à ce genre de commentaire, généralement ce genre de phrase est utilisé par des gens pour qui ça signifie "je suis nul et incapable de rester sur un poste" dans la réalité.

                  Je vois ce que tu veux dire.
                  Mais des fois je me demande si c'est moi qui est fou ou si c'est le secteur informatique français qui est fou, pour paraphraser Einstein.

                  Je ré-explique mon problème :

                  Dans plein de secteurs on comprend que les généralistes sont nécessaires, en complément des spécialistes.
                  En médecine notamment.
                  Pourquoi "informaticien généraliste" semble tellement être un oxymoron que quand tu dis ça à un recruteur il te prend pour un martien ?
                  Un généraliste en informatique ça a pourtant la même utilité qu'en médecine selon moi.
                  Régler les problèmes simples, t'orienter quand c'est un problème complexe.

                  Avant il y avait le mot clé Symfony dans mon CV, je précisais que je n'en avais 4 jours lors d'une formation (où je désirais comprendre cette histoire de Design Pattern MVC en plus, donc rien à voir avec Symfony).
                  On m'a appelé au minimum une dizaine de fois pour me proposer un poste de spécialiste de Symfony.
                  Idem pour un tas d'autres mots-clés également présents dans mon CV auparavant, même si c'était moins caricatural que Symfony.
                  Donc mon problème c'est pas de trouver un job, ça c'est enfantin, il me suffirait de baratiner.
                  C'est de trouver un job où on comprenne ce que je peux apporter, donc pas spécialiste de machin puisque ce n'est pas mon cas.

                  Alors peut-être que je m'y prends mal et qu'il y a une manière beaucoup plus simple de trouver ça.
                  Mais dans ce cas, je serais ravi d'apprendre de quelle manière ;-)

                  • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Pourquoi "informaticien généraliste" semble tellement être un oxymoron que quand tu dis ça à un recruteur il te prend pour un martien ?

                    Personnellement je ne sais pas de quoi il s'agit. Tu veux faire du développement, de l'administration système, de l'administration réseau, du design, de l'ergonomie, de l'architecture, de support à l'utilisateur,…

                    Tu semble avoir largement un profile de développeur ça ne te suffit pas de faire du développement ? Tu voudrais élargir tes compétences ?

                    Je ne sais déjà pas ce qu'est un informaticien tellement c'est généraliste alors un informaticien généraliste…

                    Qu'est ce que tu veux faire ? Est-ce que tu connais quelqu'un ou un poste qui te conviendrait (que ce soit en France, ou n'importe où) ?

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                      Posté par . Évalué à -7.

                      Et bien un médecin généraliste, tu sais ce que c'est non ?
                      C'est utile et reconnu comme tel.
                      Un informaticien généraliste, ça a exactement la même utilité selon moi mais absolument pas reconnu.
                      N'y a t'il pas là quelque-chose qui cloche ?

                      • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 21/10/13 à 20:31.

                        Un informaticien généraliste

                        Un peu comme un chef de projet ?

                        • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Non, pour moi, un chef de projet c'est plus un manager.

                          Un médecin généraliste, c'est quelqu'un qu'on va voir et qui va savoir corriger un grand nombre de petits bobos, qui va donner des conseils de prévention évidents mais que les gens n'appliquent pas, qui connait ses limites, et qui sait orienter vers les bonnes personnes quand elles sont franchies.
                          Un informaticien généraliste, en gros, c'est pareil.

                          • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                            Posté par . Évalué à 0.

                            Un médecin généraliste, c'est quelqu'un qu'on va voir et qui va savoir corriger un grand nombre de petits bobos, qui va donner des conseils de prévention évidents mais que les gens n'appliquent pas, qui connait ses limites, et qui sait orienter vers les bonnes personnes quand elles sont franchies.

                            Bon, c'est n'importe quoi ça. Ne me méprends pas, je dis pas que tout ce que tu dis est débile, mais là, ça, c'est n'importe quoi. Et si tu te la racontes comme ça non seulement tu vas droit dans le mur, mais ils vont même faire des vidéos sur youtube(tm). Renseigne-toi sur le métier de Directeur Artistique. Oublie cette histoire de médecin, cette analogie est déplorable.

                          • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                            Posté par . Évalué à 6.

                            Tu es entrain de dire que tu veux faire des choses triviales et refiler le bébé à quelqu'un qui sait de quoi il parle à chaque fois que tu sèche ?

                            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                            • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                              Posté par . Évalué à -1.

                              Tu es entrain de dire que tu veux faire des choses triviales et refiler le bébé à quelqu'un qui sait de quoi il parle à chaque fois que tu sèche ?

                              Exactement.
                              Il y a un marché là dedans puisque très peu font ça.

                              • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                Posté par . Évalué à 7.

                                Tu es sur-diplômé, tu passe pour un tire-au-flanc, tu esquive toutes responsabilité, quel est l'intérêt de te prendre toi quand un chef de projet fera précisément la même chose sauf que lui il porte la responsabilité du projet (oui pour aller voir des gens il faut gérer leur planning à ces gens là par exemple),…

                                Il y a un marché là dedans puisque très peu font ça.

                                Ce qui fait le marché c'est la demande avant la rareté.

                                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                                • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                  Posté par . Évalué à -3.

                                  La demande, en admettant qu'elle n'existe pas, on peut la créer s'il y a un besoin derrière.
                                  Or il existe un besoin criant, il suffit d'utiliser les services des boites utilisatn l'informatique pour s'en rendre compte
                                  Et là où il y a un besoin, il y a quelque chose à inventer.

                                  Je vais citer encore une fois le diable en personne parce que je trouve cette phrase inspirante

                                  Your time is limited, so don't waste it living someone else's life. Don't be trapped by dogma - which is living with the results of other people's thinking. Don't let the noise of others' opinions drown out your own inner voice. And most important, have the courage to follow your heart and intuition.-- Steve Jobs

                      • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Alors donc là en fait t'as absolument pas répondu à la question.

                      • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        A quoi est censé ressembler la journée type d'un informaticien généraliste ?

                        • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                          Posté par . Évalué à -4. Dernière modification le 21/10/13 à 21:38.

                          Exemple imaginaire : tu vas voir la SNCF, tu te proposes de tester le service d'achats de billets de train duquel dépend en grande partie leur capacité à être bénéficiaire, tu prends 5 cobayes au hasard, tu regardes tous les problèmes qu'ils ont avec v…-sncf.com, tu réfléchis avec ta connaissance du secteur sur ce qu'il faudrait faire pour améliorer le service, tu te rends compte qu'on marche tellement sur la tête qu'il vaut mieux recomencer à zéro, tu savais en fait depuis le début qu'il existe déjà https://www.capitainetrain.com/, et que c'est assez incroyable que les salariés de la SNCF avec qui tu vas converser dans la rue ne connaissent pas, tu retentes l'expérience en cachette avec tes 5 cobayes, tu sais que si la SNCF avait eu un truc comme ça depuis le début, elle aurait été évité de perdre des milliards, tu réfléchis avec des gens en spécialistes en économie, en ergonomie, en conduite du changement, et je ne sais quoi encore à comment annoncer ce qui est à la fois une mauvaise et une bonne nouvelle, en utilisant bien sûr comme argument toutes les difficultés que tu as pris soin de noter dans l'étape 1, tu conseilles à la SNCF de racheter capitaine train et d'en faire sa page d'accueil, tu laisses v….-sncf.com gueuler, ça fera de la pub à capitaine train et donc bénéféciera à la SNCF.

                          Voilà, pas facile tout ça, mais si tu y arrives, tu as mis un terme à une absurdité colossale.

                          Après ça peut être aussi de contribuer à inventer des nouveaux produits ou services, ou d'appliquer son perfectionnisme (je n'aime pas le terme en fait) que c'est pas parce que le produit est suffisamment bon qu'il est super pour autant.

                          • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                            Posté par . Évalué à 10.

                            W T F…

                            Depending on the time of day, the French go either way.

                          • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                            Posté par . Évalué à 5.

                            Le job que je connais qui se rapproche le plus de ce dont tu parle (si on retire tout ce qui est WTF), serait quelque chose comme chef de projet.

                            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                            • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                              Posté par . Évalué à -3.

                              Je sais bien que mon boulot idéal n'existe pas dans le secteur informatique français, malgré son utilité, c'est pour ça que je suis en train d'essayer de l'inventer.

                              J'espère juste que ça ne m'obligera pas à créer une petite boite, trop lourd pour moi, mais s'il le faut pourquoi pas.
                              J'ai bon espoir d'ailleurs vu les contacts que j'ai depuis août.

                              • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                Posté par . Évalué à 4.

                                Je sais bien que mon boulot idéal n'existe pas dans le secteur informatique français,

                                Dans le secteur info tout court. Sauf, comme on te le disait avant, si tu es dans une petite entreprise. Dans ce cas, le dév fait aussi un peu d'admin, il doit aussi jongler avec 12 langages en fonction des projets en cours, etc. Soit la TPE externalise son système d'info, et elle a un contrat avec une boite (sans doute SSII en France), soit elle fait presque tout toute seule, et fait appel à des externes/consultants/experts pour des problèmes précis (par exemple : il faut quelques personnes de plus pour un projet en Perl/C/Java/PHP/blah, parce qu'un des ingés est parti, ou bien c'est un gros projet, etc.).

                            • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                              serait quelque chose comme chef de projet.

                              Ascendant pompier (pour récupérer tous les projets "pas normaux qui rentrent pas dans les cases mais c'est important")

                              Après, vu qu'il a l'air de vouloir faire tout (développeur en tout) et son contraire (filer les patates chaudes), pas gagné…

                          • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                            Ce que tu décris, c'est un "User experience designer", voir un "Product Manager" (je ne connais pas l'équivalent français). Ton CV est plutôt orienté développement, c'est pas très étonnant que tu ne trouve pas d'offres satisfaisantes.

                            Je pense qu'il faut que le terme "informaticien généraliste" est problématique. En première lecture, j'avais compris informaticien généraliste comme un développeur généraliste. Dans la silicon valley, c'est l'équivalent d'un "Full-stack developer" qui peut faire du front-end web (HTML, JS), du backend (Python, Ruby, whatever) et de la base de données. Une autre interprétation, c'est un développeur qui maîtrise beaucoup de langages et de domaines différents (je sais pas, genre 3D, traitement d'image, systèmes distribués, compilateurs), qui peut aussi faire de l'admin système si besoin.

                            • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                              Posté par . Évalué à 0.

                              Ce que tu décris, c'est un "User experience designer", voir un "Product Manager" (je ne connais pas l'équivalent français).

                              Product Manager me plait bien, merci pour la suggestion.

                              Ton CV est plutôt orienté développement, c'est pas très étonnant que tu ne trouve pas d'offres satisfaisantes.

                              En réalité, c'est mon expérience professionnelle qui est problématique, puisque entre début 2007 et fin 2012, j'ai été extrêmement mal orienté, ma naïveté d'alors a fait le reste, donc je n'ai pas eu les expériences que j'aurais pu/du avoir. Et comme tu dois savoir, dans le secteur informatique français, une fois que tu t'es engouffré dans une voie de garage, pour s'en sortir, c'est pas facile !

                              Depuis le début de l'année 2013 et encore plus depuis août, ça va nettement mieux.

                              Et heureusement, j'ai acquis les compétences en dehors de mon expérience professionnelle, ce qu'il me faut à la fois expliquer et démontrer (et ça reste du Work in Progress)

                              • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                Posté par . Évalué à 7.

                                En réalité, c'est mon expérience professionnelle qui est problématique, puisque entre début 2007 et fin 2012

                                Bon, soit dit en passant, quelqu'un qui a fait ses classes prépa, puis a fait 2 années sur 3 d'une école d'ingénieur plus que prestigieuse, je t'avoue que ça me rend suspicieux. Au début, je me dis « bon OK, il est allé dans une fac allemande, bon, pourquoi pas ». Mais ensuite, comme tu n'expliques pas du tout ce que tu y as fait de façon intelligible, ben j'estime qu'en fait, tu t'es doré la pilule pendant trois ans. J'ai bon ?¹ Tu aurais pu finir l'ENSIMAG, et postuler ensuite pour cette fac. Là l'image que ça me donne, c'est un mec qui ne suit que des coups de tête, qui est inconstant, pas fiable quoi.

                                Pour citer ton CV :

                                Arriver à écouter les gens normaux n'est pas quelque chose d'évident quand on a une mentalité d'ingénieur.

                                Ça va les chevilles ? Tu te rends compte de ce que tu racontes ? C'est quoi, « les gens normaux » ? Même entre eux, les ingénieurs n'ont pas la même mentalité. Je ne vois pas de quoi tu veux parler.

                                Mais il se trouve que j'ai fini par accepter le fait que ces gens normaux avaient, quoi qu’ils fussent tout aussi intelligents que moi par ailleurs, des difficultés sérieures avec l’informatique.

                                « Tout petit, j'ai su que j'avais un don. Je pouvais voir des choses que les autres ne pouvaient pas. Je pouvais faire des choses que le commun des mortels ne pouvait pas. C'est là que j'ai appris que mes parents m'avaient adopté : ils me montrèrent le paquet dans lequel j'étais arrivé, et à ma plus grande stupeur j'appris que je venais de la planète Python² ! » C'est ça ?

                                Plus sérieusement, le choix des mots, la formulation, la sémantique sont importants, car ils reflètent ta façon de penser. Ton CV fait plutôt penser à un truc genre « stream of consciousness » qu'à un truc structuré et réfléchi. Le mec qui lit ton CV, c'est pas (encore) ton pote, il est pas là pour blaguer ou faire de l'esprit avec toi. Comme Ckyl te faisait remarquer, le recruteur (DSI/CTO, RH, etc.) a pas que ton CV à lire, et surtout, il a autre chose à fiche que de suivre ton délire psychédélique et tes déambulation pseudo-philosophiques. Ce qu'il veut savoir, c'est s'il peut bosser avec toi.

                                Très honnêtement, ce truc ne pourrait « passer » qu'après avoir déjà parlé à quelqu'un que tu aurais intéressé. En l'état, si on demande mon avis sur ce truc, je dis qu'il faut jeter.

                                [1] J'exagère hein, mais ta façon désinvolte de décrire ton parcours universitaire a tendance à mettre le flag « branleur » à 1.
                                [2] Pourquoi Python ? Parce que ça rime avec « Krypton », œuf corse !

                                • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                  Posté par . Évalué à -2.

                                  Plus sérieusement, le choix des mots, la formulation, la sémantique sont importants, car ils reflètent ta façon de penser.

                                  Tout à fait d'accord.

                                  Tu aurais pu finir l'ENSIMAG, et postuler ensuite pour cette fac.

                                  L'ENSIMAG et l'Université de Karlsruhe ont un accord entre elles ; les étudiants allemands viennent finir leur scolarité à l'ensimag et réciproquement les élèves de l'ensimag peuvent partir en Allemagne à la place de faire leur 3° année d'études. Je vais préciser ça.

                                  Ça va les chevilles ? Tu te rends compte de ce que tu racontes ? C'est quoi, « les gens normaux » ? Même entre eux, les ingénieurs n'ont pas la même mentalité. Je ne vois pas de quoi tu veux parler.

                                  Les gens normaux sont précisément les gens que la plupart des gens qui dirigent les projets (qu'ils soient libres ou non) méprisent.
                                  Autrement ça ferait un bail qu'ils se seraient rendu compte que la manière dont ils prennent (ou ne prennent pas en fait) en compte les problèmes qu'ils leur remontent est totalement à revoir.

                                  Regarde autour de toi à quelle point l'image de l'informatique est dégradée.
                                  ça ne t'interroge pas toi ?

                                  • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                    Posté par . Évalué à 4.

                                    Regarde autour de toi à quelle point l'image de l'informatique est dégradée.

                                    Je ne vois pas ce que tu veux dire. Je ne trouve pas personnellement. Les gens râlent mais ils ont tous (enfin un très grande majorité) une tablette, un smartphone ou autre, ils utilisent de plus en plus internet pour tout un tas de choses, notamment consommer.

                                    Les gens normaux sont précisément les gens que la plupart des gens qui dirigent les projets (qu'ils soient libres ou non) méprisent.

                                    Tous les chefs de projets ne sont pas des connards qui méprisent leurs subalternes ou les utilisateurs.

                                    « Les gens normaux » c'est un concept bien fumeux et casse-gueule. Je suis une personne normale, tu es une personne normale. « Normale » dans ce cas ça veut dire dans la moyenne, dans la norme. Tu peux être exceptionnellement bon (ou au contraire mauvais) dans un domaine bien précis et dans ce cas tu t'opposes à ces fameux « gens normaux », mais seulement dans ce domaine bien précis. Si on considère les gens dans leur ensemble, globalement, ils sont tous d'une normalité édifiante, toi et moi compris.

                                    • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                      Posté par . Évalué à 3.

                                      Je pense que je vois de quoi il veut parler.
                                      Il arrivait que des gens (comptables, gars du marketing, etc) aient besoin d’applis pour extraire, collationner, etc, des donnes. En général c’était pour des trucs vraiment spécifiques à leurs métiers, et leurs demandes auprès des p’tits gars des SI, restaient lettres mortes, parce que ces derniers, prenaient ça pour un caprice, n’avaient pas le temps, ou autres plus ou moins mauvaises raisons. Souvent après quelques demandes, ils s’achetaient un bouquin sur Excel (parce que tout le monde avait Excel sur sa machine) et bricolaient un truc tant bien que mal, mais qui get the job done. Et après quelque temps le truc devenait plus ou moins indispensable, parce que passé de N+1 en N+1, et se retrouvait à devoir être maintenu par les p’tits gars de l’informatique, à leurs plus grande tristesse. Ils auraient préféré faire ça dans WinDEV (ouais, je parle des années 90/debut 2K). Et aujourd’hui c’est genre de trucs qui bloquent les migrations vers LO/OOo

                                      Depending on the time of day, the French go either way.

                                      • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                        Posté par . Évalué à -1. Dernière modification le 22/10/13 à 11:00.

                                        Réponse à tous les deux

                                        @Marotte:

                                        « Les gens normaux » c'est un concept bien fumeux et casse-gueule. Je suis une personne normale, tu es une personne normale. « Normale » dans ce cas ça veut dire dans la moyenne, dans la norme. Tu peux être exceptionnellement bon (ou au contraire mauvais) dans un domaine bien précis et dans ce cas tu t'opposes à ces fameux « gens normaux », mais seulement dans ce domaine bien précis. Si on considère les gens dans leur ensemble, globalement, ils sont tous d'une normalité édifiante, toi et moi compris.

                                        On est d'acord sur le fond..
                                        Pour paraphraser Einstein, :"chacun est un génie, mais si on juge un poisson à sa capacité à grimper dans un arbre, ou un bipède à sa capacité à tirer le meilleur parti d'un ordinateur classique sur Windows, il va passer sa vie à croire qu'il est inadapté".

                                        Sur la forme, j'utilise le terme "gens normaux" parce que je sens qu'on les méprise (sinon, on ferait davantage attention à leurs besoins) et que je veux aller à contre-rebours de ça

                                        Terme utilisé en attendant mieux.

                                        Regarde autour de toi à quelle point l'image de l'informatique est dégradée.

                                        Je ne vois pas ce que tu veux dire. Je ne trouve pas personnellement. Les gens râlent mais ils ont tous (enfin un très grande majorité) une tablette, un smartphone ou autre, ils utilisent de plus en plus internet pour tout un tas de choses, notamment consommer.

                                        Justement :

                                        • l'informatique classique, tu n'en parles pas alors que c'est primordial, mais ils ont ça en horreur
                                        • une tablette c'est avant tout un ordinateur portable sans windows (ce qui est excellent pour eux) et sans clavier (ce qui est une régression) ; donc pourquoi n'utilisent-ils pas un ordinateur portable bien conçu (type ChromeBook) ? Parce que les ordinateurs portables classiques sont mauvais
                                        • un smartphone, c'est avant tout un ordinateur mobile, mais ils utilisent ça comme un téléphone portable, et ils se font avoir car si on s'en sert comme un téléphone, c'est un mauvais téléphone (puisque c'est avant tout un ordinnateur mobile)
                                        • ils utilisent internet de plus en plus : oui, car c'est là que les choses s'améliorent. C'était justement l'objet de mon journal ;)

                                        Tous les chefs de projets ne sont pas des connards qui méprisent leurs subalternes ou les utilisateurs.

                                        Ce n'est pas une question d'être des connards, c'est juste que le constat qu'on fait à l'arrivée est que l'informatique classique est une horreur pour les gens, et que si tu creuses pour savoir pourquoi, tu te rends compte qu'il y a un problème de méthode.

                                        @Ernst Stavro BlofeldIl

                                        arrivait que des gens (comptables, gars du marketing, etc) aient besoin d’applis pour extraire, collationner, etc, des donnes. En général c’était pour des trucs vraiment spécifiques à leurs métiers, et leurs demandes auprès des p’tits gars des SI, restaient lettres mortes, parce que ces derniers, prenaient ça pour un caprice, n’avaient pas le temps, ou autres plus ou moins mauvaises raisons. Souvent après quelques demandes, ils s’achetaient un bouquin sur Excel (parce que tout le monde avait Excel sur sa machine) et bricolaient un truc tant bien que mal, mais qui get the job done. Et après quelque temps le truc devenait plus ou moins indispensable, parce que passé de N+1 en N+1, et se retrouvait à devoir être maintenu par les p’tits gars de l’informatique, à leurs plus grande tristesse. Ils auraient préféré faire ça dans WinDEV (ouais, je parle des années 90/debut 2K). Et aujourd’hui c’est genre de trucs qui bloquent les migrations vers LO/OOo

                                        Exactement, les outils dit "professionnels" (qu'on utilise dans un cadre professionnel en fait) sont une autre aberration fréquente.

                                        Regardez les outils qu'utilisent en interne les salariés de base de beaucoup d'entreprises dont la qualité du service rendu vous agace prodigieusement, et vous comprendrez pourquoi ces salaréis de base ont du mal à vous aider.

                                        • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                          Posté par . Évalué à 5.

                                          à contre-rebours

                                          « À contre-rebours » c'est le contraire de « à rebours » ? Donc dans le même sens ?

                                          une tablette c'est avant tout un ordinateur portable sans windows (ce qui est excellent pour eux) et sans clavier (ce qui est une régression) ; donc pourquoi n'utilisent-ils pas un ordinateur portable bien conçu (type ChromeBook) ? Parce que les ordinateurs portables classiques sont mauvais

                                          N'importe quoi…

                                          • il y a des tablettes sous Windows
                                          • on peut brancher un clavier USB sur n'importe qu'elle tablette (enfin il me semble)

                                          Parce que les ordinateurs portables classiques sont mauvais

                                          Mon dieu…

                                          l'informatique classique

                                          Celle qui s'oppose à l'informatique moderne (qu'est-ce ?) ? À l'informatique 2.0 ?

                                          Je dois être vraiment bête…

                                          Bon courage pour ta recherche d'emploi. Tu es sûrement un visionnaire génial et incompris, ou pas…

                                          • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                            Posté par . Évalué à -4. Dernière modification le 22/10/13 à 12:50.

                                            Je ne suis pas un visionnaire, mais apparemment tu fais exprès de ne pas comprendre, donc je n'y peux rien :)

                                            l'informatique classique, c'est Microsoft Windows pour ordinateurs fixes et portables
                                            un ordinateur mobile comme l'iPad ou le galaxy tab qui met un truc aussi essentiel que le clavier en option, je trouve ça aussi pertinent qu'une voiture qui mettrait des éléments aussi essentiels que la ceinture de sécurité ou les rétroviseurs en option.
                                            pour rappel, si les touch screen sont pertinents pour les "smartphones", c'est pour la raison pratico-pragmatique que mettre un vrai clavier dans sa poche, c'est un peu compliqué

                                            par contre les ordinateurs mobiles, iphone, ipad, samsung galasy siiii et autres samsung galaxy tab ont un immense mérite, c'est qu'ils ont convaincu les gens qu'on pouvait utiliser un ordinateur autrement que la mnaière dont on utilise microsoft windows sur ordinateurs fixes et portables
                                            juste que pour faire ça, ils ont du faire croire qu'ils n'étaient pas des ordinateurs, alors qu'en fait si

                                            • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                              Posté par . Évalué à 2.

                                              un ordinateur mobile comme l'iPad ou le galaxy tab qui met un truc aussi essentiel que le clavier en option, je trouve ça aussi pertinent qu'une voiture qui mettrait des éléments aussi essentiels que la ceinture de sécurité ou les rétroviseurs en option.

                                              Je ne suis pas d'accord. Tout dépend de l'usage qu'on a d'un ordinateur. Si c'est pour regarder des photos de famille, facebooker et twitter (donc taper peu de texte) un clavier virtuel suffit bien. De plus c'est nettement plus instinctif (tu agis directement sur ce que tu vois à l'écran), il n'y a qu'à voir les très jeunes enfants se servir d'une tablette. C'est un usage de l'ordinateur ma foi assez répandu, c'est donc pertinent de proposer cela aux gens si c'est ce qu'ils veulent. Bien évidemment pour quelqu'un qui écrit beaucoup comme un blogger ou un développeur ça ne s'applique pas et le clavier reste quasiment indispensable.

                                              Je vois ça comme ça pour les tablettes (et donc peut-être pour ce que sera l'idée que se fera le grand public de ce qu'est « un ordinateur »), le clavier (physique) ne sera qu'un périphérique optionnel utilisé par ceux qui en ont vraiment besoin.

                                            • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                              un ordinateur mobile comme l'iPad ou le galaxy tab qui met un truc aussi essentiel que le clavier en option, je trouve ça aussi pertinent qu'une voiture qui mettrait des éléments aussi essentiels que la ceinture de sécurité ou les rétroviseurs en option.

                                              Pas de chance, tes deux exemples ne sont pas des demandes utilisateurs, mais des demandes légales.
                                              Puis ensuite, si tu ne sais pas comprendre que toutes les tablettes ont un clavier (ce n'est pas parce qu'il est virtuel qu'il n'existe pas), tu as de sérieux problèmes de compréhension.

                                              tu collections : maintenant on a le droit à l'incapacité à comprendre l'évolution technologique, et la résistance au changement.

                                              l'informatique classique, c'est Microsoft Windows pour ordinateurs fixes et portables

                                              Ca fait une éternité qu'Apple existe, tu sais…

                                              tu t'enfonces à un point… Sans t'en rendre compte vraiment? On est bien d'accord : "profil atypique" veut surtout dire…

                                              • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                                Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 22/10/13 à 17:17.

                                                l'informatique classique, c'est Microsoft Windows pour ordinateurs fixes et portables

                                                Ca fait une éternité qu'Apple existe, tu sais…

                                                Il considère peut-être que les Amstrad CPC et autres ATARI c'est (c'était) de l'informatique baroque et les cartes perforées de l'informatique médiévale !

                                                • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                                  Posté par . Évalué à -3. Dernière modification le 22/10/13 à 17:43.

                                                  Il y a deux hypothèses entre lesquelles je préfère vous laisser trancher :

                                                  • soit je suis un abruti, vu qu'en plus de Windows, j'ai utilisé un macintosh dès 1990, Linux deux ans après les débuts de Mandrake, et que je devrais donc savoir ce genre de choses vu que j'ai passé quelques milliers d'heures dans l'informatique depuis que je suis rentré à l'ENSIMAG en 2001
                                                  • soit j'ai regardé les chiffres d'utilisation des différentes plateformes et compris comme Paul Krugman (que personne n'a lu quand j'ai donné les liens, mais là c'est votre problème pas le mien) que les effets réseaux primaient sur tout le reste

                                                  Je parle de vous tout en bas de ce journal :-)

                                                  • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                                    Posté par . Évalué à 2.

                                                    soit j'ai regardé les chiffres d'utilisation des différentes plateformes et compris comme Paul Krugman (que personne n'a lu quand j'ai donné les liens, mais là c'est votre problème pas le mien) que les effets réseaux primaient sur tout le reste.

                                                    J'ai été lire le texte de Paul Krugman que tu cites dans ton journal. Il conclut en disant que Apple est le nouveau Microsoft et qu'il y a des chances que dans un temps indéterminé il arrive la même chose à Apple ou encore Google, qu'ils subissent le même sort que MS, à savoir perdre (un peu) de leur monopole.

                                                    Ta conclusion : « j'ai regardé les chiffres d'utilisation des différentes plateformes et compris comme Paul Krugman […] que les effets réseaux primaient sur tout le reste. »

                                                    Je ne comprends pas ton cheminement pour arriver à cette conclusion.

                                                    Quand au chiffre de vente des tablettes/smartphones c'est évident qu'ils connaissent un pic vu que les gens n'étaient pas équipés, que c'est nouveau. Quand tout le monde aura une tablette par personne dans la famille je pense que les chiffres redeviendront beaucoup moins impressionnants que ce qu'ils sont actuellement.

                                                    Les effets réseaux ça implique des réseaux, des réseaux ça implique des hôtes, c'est ça que tu as l'air d'avoir du mal à comprendre.

                                                    Tu fais un peu penser à un commercial qui fait son speech à des décideurs pressés : « Le cloud c'est l'avenir de l'informatique, c'est une révolution ! Everything everywhere ! »

                                                    Oui, Internet se développe et a de plus en plus de poids. Non, l'Internet, le cloud, (JRO…) ne fait pas tout et ne fera jamais tout. Derrière il y a des machines (server, desktop, laptop, pad, smartphone, whatever) qui font tourner des OS. Ce sont ces OS qui prennent en charge l'affichage à l'écran et le captage des entrées utilisateur (touchscreen ou autre). C'est à dire ce que voit et ce que fait l'utilisateur.

                                                    Enfin bon, je vais pas me lancer dans des explications en long en large et en travers. Continue dans ton idée si tu es sûr de toi, tu as peut-être raison et nous sommes tous aveugles ici.

                                                    Par ailleurs je te fais la même remarque que d'autres quant à ton CV : il gagnerait à être remanié. Moi j'ai bien aimé le « copine sympa »… Donner dans l'originalité pourquoi pas, faire n'importe quoi… Bah, c'est faire n'importe quoi.

                                                    Bonne soirée.

                                  • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                    Posté par . Évalué à 5.

                                    Les gens normaux sont précisément les gens que la plupart des gens qui dirigent les projets (qu'ils soient libres ou non) méprisent.
                                    Autrement ça ferait un bail qu'ils se seraient rendu compte que la manière dont ils prennent (ou ne prennent pas en fait) en compte les problèmes qu'ils leur remontent est totalement à revoir.

                                    Plus le temps passe et plus je méprise ceux qui parlent comme toi.

                                    Comment réduire le clivage qu'il y a entre les professionnels de l'informatique (développeurs et admin principalement) et les utilisateurs, si même les membres de ce dernier groupe se stigmatisent eux-même ? D'un coté tu place les gens normaux et de l'autre il y a nous, les méta-humains, les geek qui sont à moitié cybernetique ou autre (d'ailleurs c'est pareil pour la distribution linux « for human beings »).

                                    Pour lutter contre cette incompréhension, il faut commencer par arrêter de stigmatiser et se rendre compte que les stéréotypes sur les quels ils s'appuient sont d'énormes exagération.

                                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                                    • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                      Posté par . Évalué à -3.

                                      • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                        Posté par . Évalué à 4.

                                        Et tu pense que c'est en stigmatisant encore un peu plus que les choses vont s'arranger ? Qu'en affirmant à tout bout de champ que les informaticiens d'aujourd'hui sont des imbéciles que ça changera quoi que ce soit ?

                                        Tu prend la mouche facilement quand certains se posent la question de savoir si tu es ou non un imbécile, mais tu n'a pas l'impression d'avoir toi même commencé en prenant toute une profession de haut comme tu le fait à chaque fois que tu peut le placer ? Tu es très moralisateur. Tu viens tu pose ta vérité sans chercher le moindre débat, ce que tu avance est pour toi une évidence qui n'a pas à s'expliquer et tu n'arrive pas à expliquer les choses sans faire d'exemple. Tu n'a pas encore défini ce qu'est un informaticien généraliste, tu t'es contenté de donner des exemples et encore des exemples. Idem pour tout le reste.

                                        Tu manipule des termes assez fumistes « classique », « normal », « généraliste »,… qui ne veulent pas dire grand chose. Soit tu ne les défini pas, soit tu les présentent sous un angle très subjectif et tout transpire tes idéaux (« bouh Microsoft c'est maaal »).

                                        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                      • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 21/10/13 à 21:43.

                        Et bien un médecin généraliste, tu sais ce que c'est non ?

                        Yep : c'est le médecin le moins bien payé.

                        C'est utile et reconnu comme tel.

                        Exactement : plein d'heures et pas bien payé. alors qu'un spécialiste…

                        Et encore, ils ont de la chance les médecins : il y a un quota pour eux, pas pour les informaticiens généralistes.

                        Un informaticien généraliste, ça a exactement la même utilité selon moi mais absolument pas reconnu.
                        N'y a t'il pas là quelque-chose qui cloche ?

                        Non : les informaticiens généralistes sont reconnus et valorisés comme ce qu'ils sont, avec l'offre et la demande. Et il y a beaucoup d'offre sur le marché (y compris russe, indien…)

                        Si tu n'es pas reconnu avec autant d'expérience, sans un carnet de clients qui t'appellent à l'aide quand ils ont un pépin, peut-être que le problème n'est pas chez l'employeur… Je connais plein d' "informaticiens généralistes" qui si leur employeur ne leur convient plus, savent très bien à quelle porte frapper.

                        PS : par contre, il y a quand même des limites : informaticien, c'est quoi? admin système ou développeur Java ou concepteur de puces? un médecin est médecin, pas "connaisseur de tout animal du microbe bactérien à l'éléphant en passant par l'être humain". Un médecin est spécialiste de l'humain adulte avec quelques connaissances des enfants (pédiatre) et des vieux (gériatrie) et a aussi du mal avec les autres animaux. Saloperie de spécialistes!

                        • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                          Posté par . Évalué à -1. Dernière modification le 21/10/13 à 22:02.

                          Et bien un médecin généraliste, tu sais ce que c'est non ?
                          Yep : c'est le médecin le moins bien payé.

                          ça ne me dérange pas tellement, je vis simplement.
                          Le loyer coûte cher, ensuite ma principale addiction c'est les bouquins, mais ça c'est un excellent investissement.

                          Par contre, je ne veux plus m'enfermer dans un travail qui ne me conviendrait pas.
                          J'étais donc prêt à faire tout fait autre chose (traducteur français-anglais-allemand) avant qu'une boite renommée (basée à Issy-Val de Seine pour ceux qui connaissent) me contacte, faisant que depuis je me pose à nouveau la question qui troublait Albert Einstein avant moi :

                          A question that sometimes drives me hazy: am I or are the others crazy?

                          PS : par contre, il y a quand même des limites : informaticien, c'est quoi? admin système ou développeur Java ou concepteur de puces? un médecin est médecin, pas "connaisseur de tout animal du microbe bactérien à l'éléphant en passant par l'être humain". Un médecin est spécialiste de l'humain adulte avec quelques connaissances des enfants (pédiatre) et des vieux (gériatrie)

                          Alors si le médecin généraliste est un connaisseur de l'humain adulte, moi c'est à peu près pareil. C'est à dire que j'ai touché (sans m'y spécialiser) aux principales spécialités qui, si on les combine intelligemment (en faisant appel aux spécialistes là où c'est nécessaire donc), permettent de faire un produit informatique qui ne soit pas une horreur que les utilisateurs auront donc en horreur, mais quelquechose qu'ils auront plaisir à utiliser.

                          J'ai donc pour être lapidaire de bonnes bases en conception de produits, design, méthodologie, développement, ergonomie, dialogue avec les utilisateurs, pédagogie, internet, informatique mobile.

                          En moins lapidaire, c'est ce que j'essaye d'expliquer dans mon CV http://bit.ly/jmfayard-linkedin

                          • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            J'étais donc prêt à faire tout fait autre chose (traducteur français-anglais-allemand)

                            Tiens, j'ai déjà dû entendre cet "autre chose" une bonne centaine de fois dans ma courte vie. Des traducteurs du dimanche (savoir parler, être C2, ne donne aucune compétence de traduction, je le constate tous les jours avec ma moitiée), il y en a à ne plus savoir qu'en faire, ils cherchent tous du taf.

                          • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            j'essaye d'expliquer dans mon CV http://bit.ly/jmfayard-linkedin

                            Conclusion :
                            - incapacité à utiliser les outils adéquats (on n'est pas sur Twitter, il y a ce qu'on appelle des balises, soit HTML, soit Wiki, lire des URL de cette manière est pas agréable à part pour les droqués de Twitter) : -1
                            - Utilisation de sites intermédiaires inutiles ajoutant un risque inutile de faille/indispo : -1
                            - Envoi d'un lien fermé (il faut être "connecté" à la personne pour lire son CV) : -1

                            qui parlait de sites web adaptés?

                            qu'une boite renommée (basée à Issy-Val de Seine pour ceux qui connaissent) me contacte, faisant que depuis je me pose à nouveau la question qui troublait Albert Einstein avant moi : (…)

                            Ton CV sur Google Drive s'arrête à Mai 2013, boite trop renommée pour la citer?
                            Surtout que sur Linkedin, tu es "Open to opportunities".

                            Bref, on s'amuse bien.

                            • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                              Posté par . Évalué à -2.

                              Je n'ai honnêtement pas compris la première moitié de ton commentaire. Utliiser Linkedin/viadeo/Google Docs est un choix délibéré de ma part.
                              S'il y a une meilleure manière de m'y prendre, je suis tout ouiïe

                              Ton CV sur Google Drive s'arrête à Mai 2013, boite trop renommée pour la citer?

                              La boîte en question près d'Issy Val de Seine s'appelle Mic…oft (et oui, je mange à tous les rateliers pourvu qu'ils soient compétents) ;elle cherchait un développeur android en juin pour un projet lié à la XBOX. Elle m'a approché (une petite boite très bien m'a appelé pour être précis, mais en tous cas ce n'était pas moi qui était demandeur), m'a fait passé un entretien qui respirait le 10 fois plus professionnalisme que ce que j'avais connu alors, elle m'a validé à la fois techniquement sur le fait qu'ils pouvaient/voulaient travailler avec moi. Je n'ai finalement fait de mission chez elle pour la bonne raison que les gens qui tiennent les finances dans la boite en question ont décidé ensuite que le projet XBOX/Android n'était pas prioritaire.

                              Donc ce n'est pas un expérience proprement dite, mais c'est un épisode qui m'a fait prendre conscience moi que je n'étais pas si nul que ça après tout.
                              Ce qui est déjà énorme.

                              • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                Posté par . Évalué à 3.

                                Je n'ai finalement fait de mission chez elle pour la bonne raison que les gens qui tiennent les finances dans la boite en question ont décidé ensuite que le projet XBOX/Android n'était pas prioritaire.

                                Ils t'ont vraiment eux-mêmes donné cette raison quand ils ont décliné ton offre ? (real question…)

                                • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                  Posté par . Évalué à -2. Dernière modification le 22/10/13 à 11:15.

                                  Oui
                                  Via la boite petite et bien qui était allé me chercher pour que je passe un entretien chez eux, j'ai su assez rapidement qu'ils m'avaient validé sur le principe mais que ça coinçait financièrement, et deux semaines après que le projet ne se fera pas.

                              • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 22/10/13 à 15:30.

                                Je n'ai finalement fait de mission chez elle pour la bonne raison que (…)

                                Ho le truc classique de la boite qui a une bonne première impression, puis arrive l'entretien, et la… Ohhhhhhhh, merde, pièèèèèèèèèèèèèège!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
                                Rien de nouveau, classique de chez classique.

                                Donc ce n'est pas un expérience proprement dite, (…)

                                La, tu viens surtout de dire que ton CV n'a aucune crédibilité, à faire croire de choses que tu n'as pas faite.

                                mais c'est un épisode qui m'a fait prendre conscience moi que je n'étais pas si nul que ça après tout.

                                Comment dire… lol lol lol lol lol lol
                                Désolé, je n'arrive pas à avoir une autre réaction tellement c'est énorme.

                                Car c'est réellement énorme.
                                Ca arrive une fois de temps en temps (tu n'es même pas unique, il y a déjà des journaux de ce type bien que j'ai la flemme de retrouver)

                      • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                        Posté par . Évalué à 7.

                        En médecine, « généraliste » est une spécialité en soi, tu sais… :-)

                      • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Et bien un médecin généraliste, tu sais ce que c'est non ? C'est utile et reconnu comme tel.
                        Un informaticien généraliste, ça a exactement la même utilité selon moi mais absolument pas reconnu

                        T'as essayé de postuler chez PC30 ?

                        Dire que vous vous n'en avez rien à faire de la vie privée parce que vous n'avez rien à cacher, c'est comme dire que vous n'en avez rien à faire de la liberté d'expression parce que vous n'avez rien à dire. Edward Snowden

                        • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Euh non, mais maintenant que j'ai vu de quoi il s'agit, tu as du mal comprendre mon profil (t'es pas le seul ceci dit ;)

                          Mon but c'est de montrer aux gens qu'il y a une échappatoire à l'absurdité Windows/Facebook, et de montrer aux entreprises comment on s'y prend.

                          • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                            Posté par . Évalué à 2.

                            il y a une échappatoire à l'absurdité Windows/Facebook

                            Quel est le rapport avec tout ce qui a était dis avant ?
                            Tu voudrais faire évangéliste ?

                            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                            • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                              Posté par . Évalué à -1.

                              Quel est le rapport avec tout ce qui a était dis avant ?
                              Tu voudrais faire évangéliste ?

                              Oui, ça cadrerait totalement avec mon objectif de réduire le fossé entre l'utilité possible de l'informatique et sa pratique.
                              Evangéliser ce qui existe déjà auprès des utilisateurs normaux, montrer les nombreux petits détails qui restent à régler chez les boites ou les projets libres qui font des trucs biens, répandre les bonnes pratiques que je connais vu que j'ai touché à tout et que je lis beaucoup.

                              Si je trouve un boulot comme ça, je signe tout de suite :

                              Je fais d'ailleurs déjà ça à titre privé, moitié parce que ça m'intéresse vraiment, moitié parce que ce faisant je me fais un petit réseau.

                              J'étais pas peu fier, vu que Gmail est une référence pour moi en terme de Design(1), que peu après un conversation avec Paul Buchheit, qui a fait le deisgn de Gmail vers 2004, l'application Gmail pour Android a été modifié dans le sens que j'avais suggéré.

                              (1) je parle de Design là, merci de m'éviter les commentaires hors sujet s'il y a un truc important que vous n'aimez pas dans Gmail.

                            • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                              Tu voudrais faire évangéliste ?

                              Tu as vu la note du journal?

                              • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                                Posté par . Évalué à -1. Dernière modification le 22/10/13 à 01:08.

                                J'ai toujours eu des très bonnes notes et des très mauvaises notes.
                                En philosophie en prépa, j'alternais les 6 et les 16, jamais 10.5
                                Ici pareil, mon précédent journal était à +51
                                Celui-ci à -35 fut un brain storming utile pour moi
                                Vu que je crois à cette histoire de feedback : ne pas prendre personnellement les insultes et les commentaires agressifs, se concentrer sur ce qu'il y a d'utile à tirer dans le feedback négatif, ne pas oublier de se réjouir du feedback positif.

                                Par contre, j'attends une réponse à ce commentaire pour savoir si l'opinion que j'avais et sur laquelle personne n'a vraiment répondu était erronée ou pas.

                                http://linuxfr.org/users/jean-michel-bertrou-eu/journaux/jro-le-systeme-d-exploitation-n-1-en-2013#comment-1494668

                                Mise à jour: sans doute pas dans ce thread, il est clairement irrécupérable :-)

              • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                Posté par . Évalué à 8.

                Mais est-ce vraiment grave étant donné que je cherche à travailler avec des gens que ça ne dérange pas ?

                Ton CV montre un gros défaut au premier coup d'œil. Tu ne semble pas savoir être concis. Tu en fait des tonnes pour écrire un document qui devrait être factuel et permettre de donner rapidement les informations intéressantes. Les gens qui s'intéressent à la technique préfèrent AMHA généralement un document clair et concis qu'une longue envolée philosophique. Tes états d'âmes garde-les pour toi et tes amis ou, si vraiment tu as besoin de les exposer, pour l'entretiens.

                Quand tu écris un CV, tu n'es pas censé écrire une autobiographie, mais plutôt répondre à 3 questions :

                • Quels sont tes compétences pour le poste visé ? (si tu fais des candidature libre c'est pour les postes que tu aimerais viser dans l'entreprise où tu prospect)
                • Comment te joindre ? Quand es-tu disponible ?

                Le reste tout le monde s'en fou. Tu parle peut être de choses intéressantes, mais pas au bon endroit, pas au bon moment.

                Par contre tu as des choses qui ne sont absolument pas développées. Tes projets étudiants. Le projet de compilation n'indique aucune information par exemple. Ça a duré 6 semaines, c'est en ADA, bien mais qu'en est-il du langage source et du langage cible, avez-vous utilisé des outils pour gérer la syntaxe, avez-vous produit des optimisations,…

                Le pire étant la partie de l'université de Karlsruhe :

                Beaucoup de petits projets, chacun n'ayant rien d'impressionnant en soi, mais à la fin ça finit par compter.

                Ça apporte quoi comme information au recruteur ? Lui il veut savoir si tu as déjà touché ou non à telle ou telle techno ou concept, savoir que tu as fais pleins de petits projets sans rien savoir de ce dont il s'agit n'apporte aucune information utile (par contre en dessous on a une grosse photo qui sert à rien).

                Dans ton cursus, on trouve pour ENSIMAG :

                Je n'ai pas grand chose à reprocher à cette excellente école.

                Ça va les chevilles ? Je sais que nous les français sommes de gros râleurs, mais envisager ton cursus de manière négatives ne t'aide pas. Si t'a vraiment envie d'écrire un paragraphe pour chaque étape parle de ce que tu as appris. Là tu n'apporte aucune info à ton lecteur (tu considère que c'est une excellente école, mais tu as tout de même des choses à lui reprocher…). Parle de ce que tu y a fait (mais le mieux ce serait carrément de ne pas en parler à ce moment là, ça ne sert pas à grand chose et tu aura tout le temps d'en parler à l'entretiens).

                Tu as un paragraphe qui s'intitule « informations indispensables », ça veut dire que tout le reste est dispensable ? À mon avis oui en grande partie, mais pas tout.

                Par contre le fait que tu as une « super copine » c'est très gentil pour elle, mais je doute que ça intéresse beaucoup ton employeur.

                Le fait que tu demande un salaire compétitif, ouai. Tu te fais du mal pour rien.

                Capacités communicationelles Bien meilleures qu’avant, il reste du boulot

                C'est bien de savoir se juger, mais là tu n'apporte aucune information objective

                Capacités rédactionelles Pas mauvaises

                Vu la taille de ton CV, le lecteur peu juger de lui-même.

                Défauts à connaître Supporte difficilement les outils informatiques mal conçus.

                Tu as envie de passer pour un chieur ?

                Pour les langues tu fais un vrai jeu de piste. Tu commence par faire une blague avant d'écrire un paragraphe juste pour sortir 4 infos pertinentes. C'est le genre de truc qui m'énerverais moi. Tu me donne l'info oui ou non, si tu la cache et fait du teasing sur 5 lignes entre le moment où tu dis que tu va donner l'info et là où tu la donne tout ça pour donner ton avis sur des diplôme, ça peut énerver.

                Le paragraphe « Ma vision de mon métier » tu devrais la garder pour les entretiens.

                Je suis avant tout un généraliste

                C'est idiot d'écrire ça et c'est un point à mon avis super important.
                Tu dis que tu cible les postes que tu cherche, fais l'effort d'adapter ton CV en conséquence. Il y a 2 boites qui cherchent des « informaticiens généralistes », les TPE qui ont peut de main d'œuvre et qui doit donc être flexible et les SS2I qui ont pleins de projets différents et qui préfèrent pouvoir envoyer leurs collaborateurs sur n'importe le quel sans se poser de question.

                Quand tu postule dans une boite qui ne fait partie d'aucun de ses 2 groupes, prend le temps de spécialiser ton CV. Ça permet à celui qui lira ton CV d'être sur de ne pas passer à coté des informations les plus pertinentes par rapport à son domaines. Ça montre que tu t'es intéressé à ce qu'ils font.

                Rappel toi d'une chose, pour le moment c'est toi qui est demandeur, donc c'est à toi de t'adapter à eux (dans une certaine mesure évidement). Donc faire comme ça te plaît et prendre pour des imbéciles ceux à qui ça ne plaît pas ce n'est pas constructif.

                Voila j'espère avoir était constructif.

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Il n’empêche que l'oie n'est pas un canard.

                  • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Duck

                    Duck is the common name for a large number of species in the Anatidae family of birds, which also includes swans and geese.

                    Apparemment les oies et les cygnes sont des canards.

                    • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Apparemment les oies et les cygnes sont des canards.

                      Oui mais non. Les oies appartiennent à une sous-famille Anserinae (ainsi des cygnes) et sont exclusivement herbivores ; pas les canards.

                      Les oies non-domestiques sont des oiseaux largement migrateurs, là où de nombreuses espèces de canard sont sédentaires, ou pondent avant le voyage, ce qui change tout.

                      Alors certes je viens de voir "Walks like a duck, quacks like a duck et swims like a duck" ce qui, c'est vrai, peut disqualifier l'oie (mais pas vraiment le cygne… Hum) et redonner du crédit au "truc du canard".

                      Mais je m'en fous de ça, moi je veux juste me la péter avec mon guide Paterson des oiseaux :)

                • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Euh… je m'attendais pas à ça, mais c'est super sympa d'avoir un retour comme ça :)

                  Il y a des trucs que je vais corriger de ce pas (du genre "En couple").

                  Pour le reste, je ne peux pas répondre à tout, mais quelques points qui me paraissent important :

                  Défauts à connaître Supporte difficilement les outils informatiques mal conçus.

                  Tu as envie de passer pour un chieur ?

                  Tu me permets de citer quelqu'un qui n'est pas en odeur de sainteté ici pour expliquer ça ?

                  Be a yardstick of quality. Some people aren't used to an environment where excellence is expected.—Steve Jobs

                  J'ai trop remarqué que la plupart des projet informatiques gâchaient leur potentiel par un manque d'attention à tous ces petits détails insignifiants sauf pour les utilisateurs à qui ça gâche la vie. Donc mon objectif, c'est de contribuer à les régler. Je peux en régler pas mal vu que je suis généraliste, et pour ceux que je ne peux pas régler, je sais à quels spécialistes il faut faire appel.

                  Pour les langues tu fais un vrai jeu de piste. Tu commence par faire une blague avant d'écrire un paragraphe juste pour sortir 4 infos pertinentes. C'est le genre de truc qui m'énerverais moi. Tu me donne l'info oui ou non, si tu la cache et fait du teasing sur 5 lignes entre le moment où tu dis que tu va donner l'info et là où tu la donne tout ça pour donner ton avis sur des diplôme, ça peut énerver.

                  Disons que à la question mal posée : "parlez-vous anglais ?", je trouve à peu près toutes les réponses classiques (mis à part "langue maternelle) d'une ignorance crasse.

                  • "Débutant" : ça, ça un sens, mais ça n'intéresse pas les recruteurs d'avoir un débutant
                  • "lu-écrit-parlé" : si c'était vrai, tu serais un génie, mais les gens qui disent ça en général sont des débutants
                  • "Oui" : ah ah ah
                  • "Bilingue" : ah ah ah (sauf si c'est ta langue maternelle évidemment)
                  • "Courant" : ne veux rien dire non plus
                  • "Intermédiaire" : c'est déjà plus honnête, mais on est intermédiaire toute sa vie, et en plus si je met ça, des gens qui s'y connaissent moins que moi vont mettre bilingue
                  • TOEIC, TOEFL, tout ça : baratin aussi. ça ne mesure pas ce qui est important. J'avais une excellente note au TOEIC à une époque où je communiquais très mal en anglais. En plus ça rend impossible la comparaison entre les différentes langues.

                  Le seul truc qui aurait du sens, c'est que un organisme reconnu réfléchisse sérieusement sur la question et établisse 6 niveaux qu'on pourrait par exemple A1 A2 B1 B2 C1 C2 et correspondant à des critères à la fois pertinents et objectifs.

                  Ah ben tiens, c'est exactement ce qu'a fait le Conseil de l'Europe, qui est bien placé en matière de gestion du bordel linguistique !

                  J'ai déjà essayé de mettre ça en expliquant la référence, et on m'a dit :

                  "ah d'accord. Mais vous parlez anglais alors ?"
                  "(soupir)"

                  Je sais, je pourrais baratiner et metre "Bilingue" comme tout le monde.
                  Mais c'est plus fort que moi, je ne supporte pas de baratiner mes potentiels futurs collègues.

                  Je suis avant tout un généraliste

                  C'est idiot d'écrire ça et c'est un point à mon avis super important.
                  Tu dis que tu cible les postes que tu cherche, fais l'effort d'adapter ton CV en conséquence. Il y a 2 boites qui cherchent des « informaticiens généralistes », les TPE qui ont peut de main d'œuvre et qui doit donc être flexible et les SS2I qui ont pleins de projets différents et qui préfèrent pouvoir envoyer leurs collaborateurs sur n'importe le quel sans se poser de question.

                  Oui mais non, je ne cherche pas à être employé par une TPE (une mission de conseil de courte durée, pas de problme par contre) ni par une SSII classique qui va me vendre comme un expert de machin alors que je ne le suis pas, expert, désolé de me répéter ;)

                  Quand tu postule dans une boite qui ne fait partie d'aucun de ses 2 groupes, prend le temps de spécialiser ton CV. Ça permet à celui qui lira ton CV d'être sur de ne pas passer à coté des informations les plus pertinentes par rapport à son domaines. Ça montre que tu t'es intéressé à ce qu'ils font.

                  Alors oui, là tout à fait d'accord. Justement, comme c'est moi qui cible les entreprises qui m'intéressent, je prends la peine d'envoyer une vraie lettre de motivation. Ce qui est facile, étant donné que je suis vraiment motivé.

                  • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                    Posté par . Évalué à 8.

                    Disons que à la question mal posée : "parlez-vous anglais ?", je trouve à peu près toutes les réponses classiques (mis à part "langue maternelle) d'une ignorance crasse.

                    Tu es idiot ou tu le fais exprès ?

                    Tout ce qui intéresse le mec c'est de savoir si tu es dans les cordes pour faire le job. Appelle ça comme tu veux mais le principe est en général simple:

                    • "Maitrise": Tu peux bosser dans une autre langue, que tu fasses des erreurs on s'en fou.
                    • "Bilingue": Tous les postes plus manager/com où tu passes beaucoup de temps à devoir écrire et parler impeccablement à d'autres personnes que tes collègues.

                    Ni plus ni moins. Puisque c'est un prérequis ca ne sert à rien de faire perdre du temps à tout le monde si ces critères la n'est pas en adéquation. Y'a vraiment besoin de faire chier son monde et de sentir ses pets pour ça ?

                    Je sais, je pourrais baratiner et metre "Bilingue" comme tout le monde.

                    Tu ne baratines personne. Le mec qui cherche à remplir un poste pour bosser dans une boîte qui parle Anglais, il le test direct. Sinon c'est juste qu'il s'en fou en fait.

                    • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Sans compter que pour de nombreux postes, la pratique orale de la langue est totalement secondaire, avoir un bon niveau à l'écrit mais médiocre à l'oral peut passer dans ce contexte. Quand la plupart du temps c'est pour envoyer des courriels ou lire de la doc, ça passe tranquillement. Sans compter que l'anglais technique est plus rudimentaire que celui pour les commerciaux.

                      • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                        Posté par . Évalué à -4.

                        C'est surtout qu'une particularité de l'anglais, c'est que l'anglais écrit (très proche du français) et l'anglais oral (qui est un sacré challenge pour un francophone) sont quasiment deux langues différentes.
                        Confère "English is Tough Stuff"

                    • [^] # L'éternelle histoire de la paille et de la poutre

                      Posté par . Évalué à -5. Dernière modification le 21/10/13 à 23:00.

                      Tout ce qui intéresse le mec c'est de savoir si tu es dans les cordes pour faire le job. Appelle ça comme tu veux mais le principe est en général simple:

                      "Maitrise": Tu peux bosser dans une autre langue, que tu fasses des erreurs on s'en fou.
                      "Bilingue": Tous les postes plus manager/com où tu passes beaucoup de temps à devoir écrire et parler impeccablement à d'autres personnes que tes collègues.
                      Ni plus ni moins. Puisque c'est un prérequis ca ne sert à rien de faire perdre du temps à tout le monde si ces critères la n'est pas en adéquation.

                      Tu sais, normalement je ne réponds plus aux gens qui me traitent d'idiot ou autres amabilités, parce que, comme dit l'autre,

                      Se faire traiter de crétin par un imbécile est un plaisir de fin gourmet


                      Mais là je fais une exception.

                      C'est quand même extraordinaire !

                      Mon journal a été noté à -35 alors que j'ai raison sur le fond, non pas parce que je suis plus intelligent qu'un autre, mais parce que tout simplement je m'occupe de problème depuis plus longtemps, et que je ne fais que mettre des mots sur des vérités évidentes de l'informatique que plein de gens bien plus intelligents que moi (et que je cite d'ailleurs) ont dit auparavant.
                      On m'en a voulu tellement qu'on a systématiquement inutilifié (en soi je m'en fous) les commentaires où je répondais aux gens (dans mon journal tu vois, un truc que je n'oblige personne à lire, et qui est un peu un moyen par lequel j'exerce ma liberté d'expression) que mon approche intéressait, qu'ils soient d'accord ou non.

                      Quel a été mon vrai crime donc ? Utiliser des mots (Système d'Exploitation, Plateforme applicative, …) dans un contexte où la définition formelle ne prévoit pas qu'ils puissent être employés (mais non, le Web c'est une application d'internet, comme SSH et FTP), même si c'est exactement ça en pratique (les meilleures applications se font depuis un moment sur le Web, via des navigateurs et le grand public suit).

                      Et là, toi, tu sautes sur ta chaise comme un cabri parce que j'ai des scrupules à utiliser des mots comme Maitrise (en fait : faire un nombre calculable d'erreurs) ou Bilingue (objectif totalement innatteignable quand on n'est pas né dans cette langue ou qu'on n'y baigne pas depuis très très longtemps) qui n'ont aucun rapport avec la réalité de ce qu'est l'apprentissage d'une langue.

                      Merci de m'avoir fait sourire :)

                      • [^] # Re: L'éternelle histoire de la paille et de la poutre

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                        Mon journal a été noté à -35 alors que j'ai raison sur le fond

                        A démontrer.

                        • [^] # Re: L'éternelle histoire de la paille et de la poutre

                          Posté par . Évalué à -6.

                          Simple : cite moi les principaux usages de l'informatique que fait monsieur michu et dis moi ensuite lesquels n'ont pas d'application WEB bien foutue répondant au besoin.

                          • [^] # Re: L'éternelle histoire de la paille et de la poutre

                            Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 23/10/13 à 04:24.

                            Alors, voilà: j'ai une appareil photo, et je souhaiterai faire l'acquisition de mes photos, puis ensuite les développer (elles sont au format PEF). Je souhaite aussi scanner toute les photos que j'ai faite, à l'époque, en argentique. Que ce soit les tirages avec mon scanner à plat, ou les négatifs avec mon scanner de négatifs. Comment je fais avec ton "OS" ?

                            Je crois que tu n'a pas compris ce qu'était un système d'exploitation, et alors moi, qui ne suit qu'un "monsieur Michu" en réalité, je vais t'expliquer à toi, l'informaticien au CV de 3 Km, ce que c'est: C'est le logiciels qui sert à exploiter le matériel, d’où son nom système d'exploitation. Il sert à y accéder de manière équitable et pratique. Alors un OS qui ne permet pas ça, c'est pas un OS, c'est juste un application.

                      • [^] # Re: L'éternelle histoire de la paille et de la poutre

                        Posté par . Évalué à 4.

                        Mon journal a été noté à -35 alors que j'ai raison

                        Ça ça pourrait devenir une fortune.

                        plein de gens bien plus intelligents que moi (et que je cite d'ailleurs) ont dit auparavant.

                        Toi faire des citations ?! C'est pas vrai ?!
                        Sincèrement à ce sujet, j'ai hésité plusieurs fois à t'en parler. C'est hyper lourd ! L'art de faire des citations c'est qu'elle doivent aller dans le contexte, être claire et surtout surtout surtout ne pas en abuser. C'est l'usage avec parcimonie qui rend les citations potentiellement intéressantes. Ressortir 3 fois la même citation en français puis en anglais par exemple ça ne marche pas, en faire à chaque commentaire ou presque c'est plus proche de l'étalage que de l'exercice de style. Tu lis beaucoup, tu apprends pleins de citation cool, mais ne te fait pas une règle d'en sortir partout tout le temps. Il y en a trop dans ton CV (en fait le problème c'est déjà qu'il y en ai), tu en met presque partout ici.

                        D'un point de vu purement rhétorique c'est de l'argument d'autorité et c'est pas superbe. D'une part quand tu en abuse ça se voit et ça perd toute son efficacité d'autres part les arguments d'autorité sont le contraire des arguments techniques et réfléchis.

                        Enfin sérieusement pour celle d'Einstein, tu n'a pas des problèmes avec tes chevilles ? Parce que se comparer à un scientifique considéré comme l'un des plus grands génies du siècle dernier, ça ne respire pas l'humilité.

                        On m'en a voulu tellement qu'on a systématiquement inutilifié

                        Il n'y a pas de cabale.

                        Quel a été mon vrai crime donc ?

                        Tenter de galvauder des mot pour servir ta rhétorique ?

                        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                        • [^] # Re: L'éternelle histoire de la paille et de la poutre

                          Posté par . Évalué à -4. Dernière modification le 22/10/13 à 00:14.

                          Galvauder les mots, c'est ce qu'il fait 42 fois plus que moi non ?

                          Je conseille d'aller voir le site speakfromday1 pour voir que celui qui ment aux autres et se ment à lui-même en croyant maitriser ou être bilingue dans une langue n'est probablement pas du tout celui qui fera de réels progrès dans cette langue.

                          Enfin sérieusement pour celle d'Einstein, tu n'a pas des problèmes avec tes chevilles ? Parce que se comparer à un scientifique considéré comme l'un des plus grands génies du siècle dernier, ça ne respire pas l'humilité.

                          Sauf que celui qu'on considère comme l'un des plus grands génies etc… dit lui-même, et qu'elle raison vois tu de ne pas y croire ?, que en fait, s'il a fait ce qu'il a fait dans sa vie, c'est plutôt parce qu'il a mis de l'acharnement a suivre des concepts géniaux(1)

                          Donc entre penser qu'on est soi-même un génie et s'inspirer de concepts géniaux et surtout s'acharner à les mettre en pratique, il y a une subtilité qui me semble primordiale à comprendre pour tirer le meilleur de soi-même :)

                          Car c'est tout le contraire de la suffisance, ça nécessite au contraire sur soi, comprendre qu'on n'a pas inventé que grand chose, que ceux qui nous ont précédé ont déjà à peu près tout dit, et que ce qui est difficile en fait c'est de mettre en pratique(2)

                          (1) http://paulocoelhoblog.com/2012/03/16/10-lessons-from-einstein/ entre autres
                          (2) comme l'a expliqué avec toute la clarté nécessaire, sans pourtant être tellement écouté, un juif il y a 2000 ans http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Maison_b%C3%A2tie_sur_le_roc

                          • [^] # Re: L'éternelle histoire de la paille et de la poutre

                            Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 22/10/13 à 00:25.

                            Galvauder les mots, c'est ce qu'il fait 42 fois plus que moi non ?

                            Ce n'est pas un concours, ce n'est pas parce que quelqu'un fait une erreur que ça donne une quelconque légitimité d'en faire en retour (au contraire).

                            Sauf que celui qu'on considère comme l'un des plus grands génies etc… dit lui-même, et qu'elle raison vois tu de ne pas y croire ?, que en fait, s'il a fait ce qu'il a fait dans sa vie, c'est plutôt parce qu'il a mis de l'acharnement a suivre des concepts géniaux

                            Ça n'a aucun rapport. Le fait d'être un génie c'est d'avoir intuité les concepts en question. S'acharner sur une idée beaucoup de monde le fait. Ce qui différencie le commun des mortels voir les pires fous de ce monde de personnes comme Einstein, c'est le fait que les concepts en question soient exact (c'est déjà bien) et géniaux.

                            Le fait que tu vienne d'affirmer par 2 fois, en ignorant totalement tous les arguments qui t'ont été présenté, que toi tu as raison (cette fois-ci que ton concept est génial et la fois précédente que ce que tu affirme dans le journal est vrai). Autant tu as l'air d'être intelligent autant plus tu va dans cette voie moins ton discourt aura de porté et plus tu va avoir de détracteurs. Un peu d'humilité ne te ferrais pas de mal, « Monsieur moi je sais parce que moi je réfléchis et regarde, j'ai pleins de citation de personnes plus ou moins connu ».

                            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                            • [^] # Re: L'éternelle histoire de la paille et de la poutre

                              Posté par . Évalué à -2. Dernière modification le 22/10/13 à 00:57.

                              Le fait d'être un génie c'est d'avoir intuité les concepts en question.

                              Soyons clairs hein ? : je ne suis pas un génie, et je ne l'ai jamais pensé.
                              J'ai même très longtemps pensé être un bon à rien, jusqu'à ce que j'arrête de suivre les gens qui me disaient qu'il fallait que je m'adapte à leur façon de fonctionner à mon avis absurde, en tous cas qui en marchait pas pour moi.

                              Ce que je te dis, c'est tout à fait autre chose :
                              C'est que des génies, des gens qui ont dit énoncé clairement les conepts qui aidaient à mieux vivre, depuis 2500 ans, il y en a eu un paquet.
                              Et pourtant, la majorité des hommes en a t'elle tant profité tant que ça depuis 2500 ans ?
                              Non, parce que la majorité des hommes les a écouté d'une oreille distraite, n'a pas cru que les concepts qu'ils avaient énoncés pourraient être utiles pour eux, et surtout ne les a pas mis en pratique.

                              Que puis-je te dire d'autre que de lire la parabole de Jésus que j'ai mis en lien ? Elle est d'une limpidité totale.
                              (Et c'est un non-chrétien qui dit ça)

                              Donc tous les hommes sont nés à peu près égaux en intelligence (tout en étant heureusement différents) mais la différence entre quelqu'un qui gâche sa vie avec la télévision, twitter et facebook, et quelqu'un qui va progresser à son rhythme, elle est pour moi là :

                              S'inspirent-ils des principes géniaux énoncés bien avant qu'ils n'arrivent sur Terre, et quels efforts font-ils pour les mettre en pratique ?

                      • [^] # Re: L'éternelle histoire de la paille et de la poutre

                        Posté par . Évalué à 5.

                        Et là, toi, tu sautes sur ta chaise comme un cabri parce que j'ai des scrupules à utiliser des mots comme Maitrise

                        Non par que ce tu veux donner des leçons à tout le monde sur tout alors que t'es pas foutu de comprendre à quoi sert une pauvre information qu'on te demande alors qu'elle est triviale. On veut juste savoir si dans l'ordre:

                        • Tu vas être foutu de lire cette putain de doc et écrire un mail en anglais bancal tous les 4 du mois
                        • Parler à tes collègues locaux ou remotes qui pigent pas un mot de Français et écrire 20 mails par jour
                        • Parler aux clients, en conf, faire du lobbying ou écrire du matériel promotionnel qui doit être nickel.

                        Tu persistes à sentir tes pets en expliquant que c'est pas si simple, que les autres sont risibles, blah blah blah. Bin écoute on se passera de toi ne t'inquiètes pas. On te demande pas de philosopher sur le niveau de langue. Juste si ca semble valoir le coût de consacrer X heures de son temps pour voir si tu fais l'affaire. Ca ne sert même pas à sélectionner positivement mais juste à mettre de côté si visiblement ça va pas le faire.

                        Ce n'est qu'un exemple précis hein. Tu es comme ça sur tout les sujets. N'importe qui de sérieux va t'envoyer chier par ce que tu n'as visiblement rien de spécial à offrir hormis écrire des tartines vides et un flag -Wpedantic. Tu n'es pas un visionnaire, ton job que tu "inventes" c'est juste un mix d'UX, SME, PO et PM. C'est donc tout sauf "informaticien généraliste" et ca n'a rien de nouveau.

                        • [^] # Re: L'éternelle histoire de la paille et de la poutre

                          Posté par . Évalué à -4.

                          t'es pas foutu de comprendre à quoi sert une pauvre information qu'on te demande alors qu'elle est triviale.

                          Mon commentaire était sur le galvaudage des mots, tu es hors sujet là.
                          Tu as fait, bien pire que moi, ce qu'on m'a reproché.

                          En m'insultant au passage, mais ça ça fait partie de ton style d'écriture donc ça te regarde.

                          • [^] # Re: L'éternelle histoire de la paille et de la poutre

                            Posté par . Évalué à 4.

                            Ce qui irrite les gens qui t'entourent c'est que tu pose ce qui selon toi est une évidence d'autorité et en prenant de haut tout le reste (au passage c'est un comportement qui transparaît dans ton CV quand, par exemple tu te permet de juger ton école (en fait bien des choses sont jugées dans ton CV, ta copine par exemple, tu donne ton avis sur tout c'est fou – d'ailleurs d'un point de vu forme j'espère qu'il s'agit d'un brouillon –)).

                            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                      • [^] # Re: L'éternelle histoire de la paille et de la poutre

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Ton journal est illisible et donne l'impression que tu prends les gens de haut. Je pense que c'est pour ça qu'il a été moinssé.

                        Dans l'intro, les deux phrases

                        Je propose donc de ne plus parler du WEB, mais de JRO.
                        Je recommande aux gens qui n'aiment pas les articles longs de passer au prochain journal, celui-ci l'est.

                        Font passer le message "vous, imbéciles, avez un blocage sur le WEB, alors on va renommer en JRO". Ta remarque sur les longs articles est inutile et sous-entends, de nouveau, que tes lecteurs n'ont pas la capacité de lire des articles longs.

                        Ensuite, vient une liste franchement indigeste de caractéristiques de JRO. On ne voit pas où tu veux en venir, donc il faut s'accrocher pour la lire jusqu'au bout.

                        Enfin, tu utilises tout plein d'images (tu parles d'animaux, de JRO), pleins de citations et du coup, le fond est perdu.
                        En fait, heureusement qu'il y a la dernière phrase qui explique que tu penses que Firefox OS a plus d'avenir qu'Ubuntu. Pourquoi ne pas avoir commencé par ça ? Et ensuite développer point par point.

                        • [^] # Re: L'éternelle histoire de la paille et de la poutre

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Ta remarque sur les longs articles est inutile et sous-entends, de nouveau, que tes lecteurs n'ont pas la capacité de lire des articles longs.

                          Sachant que les dépêches les plus grosses comme celles du noyau ou du top500 par exemple obtiennent des notes record et sont lues (il suffit de voir les commentaires qui suivent).

                          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                          • [^] # Re: L'éternelle histoire de la paille et de la poutre

                            Posté par . Évalué à -2. Dernière modification le 22/10/13 à 14:45.

                            Sachant que les dépêches les plus grosses comme celles du noyau ou du top500 par exemple obtiennent des notes record et sont lues (il suffit de voir les commentaires qui suivent).

                            Certes, mais il est plus facile de se faire comprendre quand on approfondit un sujet dont les bases sont déjà acquises,
                            que quand quand on va à rebours de ce qu'on voit comme des idées reçues.

                            Je ne dis pas ça pour me vanter, mais moi aussi j'ai fait un journal noté à +51
                            Sauf que là dedans, l'idée de base l'élite française ne comprend rien au monde de l'internet était déjà un acquis pour les linuxfriens.

                            Là le simple fait de dire que les effets réseaux condamnent à l'avance Ubuntu mobile n'est pas compris.
                            On me cherche des noises sur le moindre détail.

                            "L'informatique classique, qu'est-ce que c'est ?" --> ce que la plupart des gens utilisent depuis 1998, en excluant les nouveaux usages (le web en tant que plateforme, facebook, smartphones, tablettes), c'est à dire en gros l'écosystème Windows (pas windows mobile)
                            "à contre rebours, ça veut rien dire" : super intéressant comme remarque
                            ….

                            Ensuite on procède par biais de confirmation et les effets de groupe font le reste.

                            Bref, j'ai quand même tenté de tirer des conclusions utiles de ça
                            http://linuxfr.org/users/jean-michel-bertrou-eu/journaux/jro-le-systeme-d-exploitation-n-1-en-2013#comment-1494885

                            • [^] # Re: L'éternelle histoire de la paille et de la poutre

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Certes […]

                              Le reste je m'en fou. Tu commence ton journal en prenant comme hypothèse qu'ils n'aiment pas les journaux longs, c'est faux. Ce qu'ils n'aiment pas (pour un certain nombre d'entre eux) c'est les grands journaux plus ou moins pédants (comme les journaux dont les titre commencent par "de …").

                              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                              • [^] # Re: L'éternelle histoire de la paille et de la poutre

                                Posté par . Évalué à -2.

                                Tu commence ton journal en prenant comme hypothèse qu'ils n'aiment pas les journaux longs, c'est faux.

                                Ok, je corrige mon hypothèse alors.

                                Mon expérience, c'est que de nombreux visiteurs de ce sites détestent lire des choses longues, exceptées sur les sujets dont ils ont déjà l'habitude, typiquement les dépêches sur le noyau ou dénoncer les usual suspects type politiques français dans mon cas.

                                Ce n'est pas grave du tout, simplement que je vais aller dans d'autres lieux où au contraire l'audience aime lire un truc plus long qu'une twitt story.

                                Framablog notamment.

                                • [^] # Re: L'éternelle histoire de la paille et de la poutre

                                  Posté par . Évalué à 4.

                                  […] c'est que de nombreux visiteurs de ce sites détestent lire des choses longues, exceptées sur les sujets dont ils ont déjà l'habitude […]

                                  Bien vois tu, ce n'est pas du tout mon ressenti. J'ai déjà ici même testé l'experience d'un journal assez long sur un sujet peu abordé ici (le routage d'itinéraire) et ce journal a été très bien noté. Non, je n'en fais pas une loi générale, mais je le me permets de remmetre en doute la tienne.

                                  […] je vais aller dans d'autres lieux […]

                                  Nous ne te retiendrons pas.

                        • [^] # Re: L'éternelle histoire de la paille et de la poutre

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Bonjour, tu as tout à fait raison que le journal est encore plus la discussion qui en a suivi est ilisible.

                          Néanmoins comme Brain Storming, c'était très intéressant.

                          Mais un Brain Storming dont on ne tire aucune conclusion ne sert à rien, donc j'ai essayé de reformuler ce que j'avais tiré comme leçons de cette discussion.

                          http://linuxfr.org/users/jean-michel-bertrou-eu/journaux/jro-le-systeme-d-exploitation-n-1-en-2013#comment-1494885

                  • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    J'ai trop remarqué que la plupart des projet informatiques gâchaient leur potentiel par un manque d'attention à tous ces petits détails insignifiants sauf pour les utilisateurs à qui ça gâche la vie. Donc mon objectif, c'est de contribuer à les régler. Je peux en régler pas mal vu que je suis généraliste, et pour ceux que je ne peux pas régler, je sais à quels spécialistes il faut faire appel.

                    Tu peux aussi dire que tu es perfectionniste. Cela fait moins chieur, et moins négatif.
                    Il faut essayer de passer les contraintes pour une qualité en l'abordant sous le bon angle, sinon ça détruit tes chances.

                    Disons que à la question mal posée : "parlez-vous anglais ?", je trouve à peu près toutes les réponses classiques (mis à part "langue maternelle) d'une ignorance crasse.

                    Sauf que l'évaluation de soi même du niveau est de facto ridicule. Ce qui a de la valeur c'est un diplôme concernant la langue. Il y en a des tas, qui ont des niveaux différents et des particularités différentes pour permettre aux employeurs d'avoir l'assurance du niveau.
                    Et si la langue est importante dans un poste, en général c'est testé avant. Sinon c'est secondaire.

                    Je sais, je pourrais baratiner et metre "Bilingue" comme tout le monde.

                    Les gens qui mettent bilingue en général ont un excellent niveau et n'ont pas peur d'un entretien dans cette langue. Si des gens mettent ça alors qu'ils sont mauvais, ça se voit très vite.
                    Tu as des personnes bilingues qui ont un meilleur niveau que ceux dont c'est la langue maternelle tu sais.

                    Alors oui, là tout à fait d'accord. Justement, comme c'est moi qui cible les entreprises qui m'intéressent, je prends la peine d'envoyer une vraie lettre de motivation. Ce qui est facile, étant donné que je suis vraiment motivé.

                    Être motivé et transmettre cette motivation sont des concepts différents. Il y a des gens très motivés mais dont la lettre de motivation est pitoyable car l'exercice de style est délicat.
                    De plus pour un job technique, la motivation compte moins que le CV en général.

                    • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                      Posté par . Évalué à -1.

                      Tu peux aussi dire que tu es perfectionniste. Cela fait moins chieur, et moins négatif.

                      Bonne idée, merci, je vais voir comment je fais passer cette idée.

                      Disons que à la question mal posée : "parlez-vous anglais ?", je trouve à peu près toutes les réponses classiques (mis à part "langue maternelle) d'une ignorance crasse.

                      Sauf que l'évaluation de soi même du niveau est de facto ridicule. Ce qui a de la valeur c'est un diplôme concernant la langue.

                      Non, même les diplômes de langues ne veulent rien dire. C'est à dire qu'ils disent des choses, mais pas sur ce qui est vraiment important.

                      Si le sujet t'intéresse, je te conseille ardemment de regarder la vidéo de 10 minutes où Benny Lewis(1) fait un condensé de sa méthode d'apprentissage des langues à la fois totalement anticonformiste et tellement plus efficace que les méthodes traditionnelles qui ont échoué des centaines de millions de fois si ce n'est plus. C'est un peu l'expert sur Internet sur ce thème, son blog est suivi de près par 500 000 visiteurs par mois (dont moi évidemment), ce qui est pas mal pour un type tout seul, il a fait nombre de conférences TEDx et autres, … pour la bonne raison qu'il s'occupe de ça depuis 10 ans.

                      http://speakfromday1.com/

                      (1) je ne suis pas très objectif étant donné qu'il se trouve qu'en plus c'est mon ami :)

                      • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Les diplômes de langues ne sont pas liées à une méthode d'apprentissage mais valident un niveau, des acquis. Peut importe la manière dont tu as appris la dite langue.
                        Quand tu as un diplôme de langue, tu as validé quelque chose de concret que le recruteur ou l'employeur peut avoir confiance plutôt qu'à un niveau auto-évalué et sans doute surévalué.

                      • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Tu peux aussi dire que tu es perfectionniste. Cela fait moins chieur, et moins négatif.

                        Bonne idée, merci, je vais voir comment je fais passer cette idée.

                        En écrivant simplement, je suis perfectionniste ?

                        Depending on the time of day, the French go either way.

                  • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                    Posté par . Évalué à 5.

                    À propos de l'Anglais :

                    • Bilingue : évidemment, si ça fait partie de ta langue maternelle, ça simplifie le problème. Mais si tu as vécu pendant (disons) 10 ans dans le pays en question, dire que tu es « bilingue » n'est pas une exagération selon moi. À titre personnel, même si je vis aux USA depuis plus de 3 ans je ne me considère pas encore comme bilingue, mais j'ai des amis (non-français) qui me disent que j'ai tort.
                    • Dire que je parle couramment Anglais, ça veut dire que je peux soutenir une conversation avec un autre « anglophone¹ ». C'est ce que j'écris sur mon CV, perso. Comme j'ai une expérience en pays Anglophone de longue durée, je ne me fais pas trop de souci pour un recruteur quelconque.
                    • Dire « lu-écrit-parlé » est pour moi moins « fort » que « courant » : ça veut dire que tu te débrouilles pour te faire comprendre, mais pas forcément que tu pourrais rédiger un mémoire en Anglais par exemple.
                    • TOEIC/TOEFL : ça n'indique pas exactement ton niveau réel, mais ces exams sont connus, on sait ce qu'on teste quand on y va, et donc ton score a une réelle valeur du point de vue d'un recruteur — surtout si tu n'as pas d'expérience à l'étranger ou dans un milieu anglophone. De plus, TOEIC et TOEFL ne sont valables que pour une durée limitée. Avoir eu 700 au TOEIC en 98 ne dit rien de tes capacités actuelles, mais indique au recruteur que tu pourrais sans doute retrouver ce niveau avec de la pratique.
                    • Intermédiaire : ce que tu trouves « honnête », je trouve justement que c'est du baratin : c'est intermédiaire par rapport à quoi ? Par rapport à qui ?

                    Je sais, je pourrais baratiner et metre "Bilingue" comme tout le monde.

                    Je ne connais personne qui mette bilingue si ce n'est pas vrai, surtout dans le domaine informatique : c'est trop facile de vérifier que c'est un mensonge.

                    […] je ne cherche pas à être employé par une […] SII classique qui va me vendre comme un expert de machin alors que je ne le suis pas, expert

                    En pratique, c'est un secret de Polichinelle ces histoires d'expertise depuis une SSII : on sait bien que le mec n'est souvent pas un expert de la technologie. De plus, souvent les boites font passer un entretien au « consultant », histoire de vérifier la prétendue expertise.

                    [1] petit rappel : 80% des échanges professionnels en Anglais le sont avec des non-natifs (càd : pas US, UK, AU).

                • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                  Posté par . Évalué à 7.

                  Par contre tu as des choses qui ne sont absolument pas développées. Tes projets étudiants. Le projet de compilation n'indique aucune information par exemple. Ça a duré 6 semaines, c'est en ADA, bien mais qu'en est-il du langage source et du langage cible, avez-vous utilisé des outils pour gérer la syntaxe, avez-vous produit des optimisations,…

                  Heu, un mec qui est censé avoir au moins 6 ans d'expérience, qu'est ce que je m'en balance des projets qu'il a fait dans ses études ? Franchement… De toute façon tout les mecs qui sont passé par là on fait la même chose. À la limite un projet de fin d'année vraiment marquant qui à laissé des traces concrètes on peut le mentionner rapidement mais sans plus.

                  Idem pour les stages. Si après 6 ans ça fait une quelconque importance pour occuper plus de deux lignes, ça veut dire que t'as rien fait depuis professionnellement ou à côté.

                  Faut quand même rappeler qu'en France largement 70% des gens qui postulent comme Senior sont incapables de répondre à des questions simples non piège qui seraient éliminatoires en deuxième ou troisième année de fac, et sont incapable de débuger ou d'écrire des choses vraiment triviales. Si tu veux bosser en dehors de ce contexte, alors il semble plus malin de montrer qu'on sait faire des choses élégantes et propres, d'appréhender la complexité de vrais projets plutôt que de faire le malin et passer pour un bozo de plus. Être incapable d'écrire un CV ça laisse rien présager de bon… Perso je perds même plus mon temps si le mec n'a pas un tout petit truc à montrer.

                  • [^] # Re: réponse + facebook et défauts de JRO

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Heu, un mec qui est censé avoir au moins 6 ans d'expérience, qu'est ce que je m'en balance des projets qu'il a fait dans ses études ?

                    Ça n'est pas la question que je me posais (en fait j'ai pas regardé plus que ça son expérience), l'idée c'est que soit il le met et il le décris soit il ne le met pas du tout. Mettre une phrase avec juste l'intitulé du projet et le langage utilisé c'est totalement inutile.

                    Idem pour les stages. Si après 6 ans ça fait une quelconque importance pour occuper plus de deux lignes, ça veut dire que t'as rien fait depuis professionnellement ou à côté.

                    Pareil soit tu les mets si tu pense que ça peut être intéressant pour le lecteur soit tu ne le met pas. Ça te libère de la place pour les choses vraiment importantes.

                    Il n'y a aucune raison d'être exhaustif. Tu met ce que tu trouve intéressant pour le poste donné et c'est tout. Savoir que t'as fait un compilateur en ADA ou pleins de petits projets, mais bon à force ça fait beaucoup, pour devenir développeur web ou ergonome (par exemple) tout le monde s'en fout !

                    J'ai pas compris par contre le rapport avec ton dernier paragraphe.

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # JRO

    Posté par . Évalué à 10.

    pour peu qu'il soit muni d'un firmware (aussi appelé navigateur moderne, en pratique Chrome et Firefox)

    C'est sûr que si on qualifie Chrome ou Firefox de firmware on peut bien qualifier le web d'OS ! :)

    J'appelle donc JRO un système d'exploitation.

    Car lequel des caractéristiques d'un système d'exploitation JRO n'a t'il pas encore ?

    Un système d'exploitation a pour fonction de permettre à l'utilisateur de communiquer avec le matériel.

    Quel est le matériel pris en charge par JRO ? FirefoxOS utilise le noyau Linux pour communiquer avec le matériel, on peut le qualifier d'OS basé sur Linux. JRO (aka le web) ne communique pas avec un matériel en particulier.

    • [^] # Re: JRO

      Posté par . Évalué à -9.

      C'est sûr que si on qualifie Chrome ou Firefox de firmware on peut bien qualifier le web d'OS ! :)

      Ah, quelqu'un qui va dans mon sens ;)

      Un système d'exploitation a pour fonction de permettre à l'utilisateur de communiquer avec le matériel.

      Du petit bout de la lorgnette c'est ça. Mais il ne suffit pas qu'un truc permette à l'utilisateur de communiquer avec le matériel pour que le système d'exploitation résultant ait une importance en pratique.

      Car moi c'est la pratique qui m'intéresse. Comme je le dis plus haut, quand je vois des gens qui achètent un macbook pro pour aller sur Facebook, je suis horrifié.

      Donc moi ma thèse, banale et évidente en fait, est celle ci :

      Un système d'exploitation, c'est ce qui permet à des éditeurs de logiciels (du simple développeur au mastodonte) de concevoir et réaliser des applications qui vont trouver des utilisateurs en nombre suffisant.

      JRO (aka le web) ne communique pas avec un matériel en particulier.

      Et c'est précisément là tout son intérêt !

      C'est un truc banal en informatique que rajouter une couche d'abstraction intelligente permet très souvent d'apporter beaucoup de solutions.
      Même si Joel Spolsky a montré que ça ne devait pas être vu comme une martingale.
      La loi des abstractions qui fuient

      Mais comme vu plus haut, l'alternative au WEB, c'est Windows et Facebook.
      Donc j'ai vite fait mon choix.

      • [^] # Re: JRO

        Posté par . Évalué à 5.

        Comme je le dis plus haut, quand je vois des gens qui achètent un macbook pro pour aller sur Facebook, je suis horrifié.

        Pourquoi ? Si ce que le commun des mortels appel OS n'est qu'un firmware que l'on ignore, pourquoi est-ce gênant d'en utiliser un plutôt qu'un autre ?

        Un système d'exploitation, c'est ce qui permet à des éditeurs de logiciels (du simple développeur au mastodonte) de concevoir et réaliser des applications qui vont trouver des utilisateurs en nombre suffisant.

        C'est un peu n'importe quoi. Sinon tu peu dire qu'un site web c'est un site qui a beaucoup de visiteurs mais du coup c'est quoi les autres ?

        Mais comme vu plus haut, l'alternative au WEB, c'est Windows et Facebook.

        Je sais bien qu'il existe des applications sur facebook, mais c'est assez marginal (hors des jeux vidéos), la plupart du temps il s'agit de faire une application séparée qui peut s'interfacer avec facebook (mais aussi G+, linkedin, meetic ou autre).

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: JRO

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Un système d'exploitation, c'est ce qui permet à des éditeurs de logiciels (du simple développeur au mastodonte) de concevoir et réaliser des applications qui vont trouver des utilisateurs en nombre suffisant.

        Et c'est faux.
        Un système d'exploitation est un logiciel qui permet de faire abstraction du matériels aux logiciels plus haut niveau et à l'utilisateur. C'est-à-dire que LibreOffice n'a pas à se soucier du type de périphérique pour enregistrer le document, qu'il soit un disque dur, un SSD, une mémoire Flash, à travers le réseau ou non, le FS utilisé, etc.
        De plus le système d'exploitation doit gérer aussi les accès concurrents aux ressources matérielles, c'est donc un gestionnaire de ressources matérielles.

        Ce que tu dis n'a pas de sens. Ta définition pourrait convenir partiellement à un OS, à une bibliothèque, à une couche d'abstraction quelconque, etc.
        Un OS a une définition extrêmement précise, il faut la respecter. Tout mot par ailleurs a un sens précis, c'est le protocole humain pour éviter les quiproquos et autres ambiguïtés.

      • [^] # Re: JRO

        Posté par . Évalué à 3.

        il ne suffit pas qu'un truc permette à l'utilisateur de communiquer avec le matériel pour que le système d'exploitation résultant ait une importance en pratique.

        Un peu que si.

        Nous n'avons pas la même définition de ce qu'est un OS. Mais ne nous fâchons pas :)

    • [^] # Re: JRO

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Quel est le matériel pris en charge par JRO ?

      Le processeur (Web Worker), la carte graphique (WebGL), la carte son (WebAudio), le disque (WebStorage)…

      Ce n'est pas parce qu'il y a une couche d'abstraction en plus que ce qui est au dessus n'est pas un OS. Quand Linux tourne sur KVM, on ne dit pas que ce n'est plus un OS.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: JRO

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Le processeur (Web Worker), la carte graphique (WebGL), la carte son (WebAudio), le disque (WebStorage)…

        Sauf que aucune de ces couches d'abstractions ne fait gestionnaire de ressources pour gérer les accès concurrents, et ils ne communiquent pas avec le matériel et en sont incapables.
        Ce n'est donc pas un OS.

        Ce n'est pas parce qu'il y a une couche d'abstraction en plus que ce qui est au dessus n'est pas un OS. Quand Linux tourne sur KVM, on ne dit pas que ce n'est plus un OS.

        La virtualisation c'est plutôt feindre le logiciel en faisant croire que le logiciel est en fait un matériel particulier.
        L'OS virtualisé reste un OS car il gère les accès concurrents, les ressources et l’abstraction pour les logiciels qui s'appuient dessus. KVM est considéré comme un matériel mis sous forme logicielle. Il n'y a pas tellement d'abstraction dedans mais une tromperie.

        Ne pas oublier que le logiciel et le matériel sont en soit équivalent, passer de l'un à l'autre est toujours possible. Donc KVM peut être considéré comme du matériel pour l'OS (pour simplifier la vision de la chose).

        • [^] # Re: JRO

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Pourtant, j'ai plusieurs onglets ouverts et il y a une couche d'abstraction qui se débrouille pour qu'ils aient un accès concurrent au processeur et la carte graphique. La preuve, c'est que tu peux aller sur une page qui t'ouvre autant de WebWorker que de processeurs et continuer à surfer sur un autre onglet.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: JRO

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            C'est le système d'exploitation qui gère ça avec ses propres mécanismes ou ses pilotes.
            Les couches dont tu parles récupèrent les requêtes normalisées pour les transmettre au système qui lui affectera un ordre d'accès à chaque ressource s'il y a conflit.

            Le but de ces abstractions est d'être indépendant de l'OS, voire du navigateur mais pas du matériel (cette abstraction étant faite au niveau de l'OS).. Mais ils ne sont qu'une redirection vers des mécanismes plus bas niveaux gérés par le système en dessous.
            La preuve, c'est que tout système d'exploitation même orienté Web embarque un noyau traditionnel, car ces cocuhes ne savent pas dialoguer avec le matériel, ils délèguent ça au noyau.

            • [^] # Re: JRO

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              La preuve, c'est que tout système d'exploitation même orienté Web embarque un noyau traditionnel, car ces cocuhes ne savent pas dialoguer avec le matériel, ils délèguent ça au noyau.

              Parce que les noyaux existent déjà et que ce serait bête de réinventer la roue. Mais rien n'empêche de faire un noyau qui intègre les concepts web directement. De la même manière qu'on a des machines virtuelles Java, il y a eu des tentative d'intégrer ça beaucoup plus en profondeur.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: JRO

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Je ne dis pas que c'est impossible. Je disais que les couches que tu as cité ne sont pas assimilables à un OS en tant que tel.

              • [^] # Re: JRO

                Posté par . Évalué à 3.

                Parce que les noyaux existent déjà et que ce serait bête de réinventer la roue.

                Il y a donc pas mal de bêtise dans les navigateurs malheureusement. Toutes la gestion du multitâche par exemple est à la fois dans le runtime js et dans le noyau (avec des spécificités de chaque coté).

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: JRO

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ya un ordonnanceur dans les runtime JS ? Première nouvelle, t'as plus d'info là dessus ?

    • [^] # Re: JRO

      Posté par . Évalué à 5.

      Quel est le matériel pris en charge par JRO ?

      Le Cloud ?

  • # Ouai mais non

    Posté par . Évalué à 7.

    C'est rigolo, mais c'est faux.

    J'ai lu ton journal avec intérêt jusque là :

    Il me parait maintenant nécessaire d'expliquer pourquoi je trouve important d'appeler cet animal non pas par son nom officiel mais par ce dont il a tous les attributs.

    Arriver à faire qu'un système d'exploitation s'impose auprès de la masse des développeurs et donc ensuite des utilisateurs, c'est l'une des choses les plus difficiles qu'il soit en informatique.

    Tu cherche à détourner un terme précis et technique à des fins d'évangélisation. Pour moi ça ne vaut pas mieux que les FAI qui affirment (affirmaient ?) vendre de l'internet alors qu'ils vendaient de l'accès web.

    D'ailleurs maintenant que j'ai commencé à écrire ma réponse je lis la suite :

    Est-il donc vraiment raisonnable, étant donné que GNU/Linux est encore très loin du compte sur son coeur de cible, de partir à l'abordage sur un marché (le mobile) qui n'a rien à voir avec cela alors que deux concurrents sont très installés, et qu'un troisième (JRO, alias Firefox OS) pointe le bout de son nez ?

    1. C'est quoi le cœur de cible de GNU/Linux ? À mon avis c'est d'être un peu partout et pour une énorme partie des contributeurs c'est d'être sur serveur ou dans l'embarqué exactement là où il se trouve le plus représenté.
    2. Tu détourne bien un terme technique pour des raisons politiques/marketing. Un aspirateur restera toujours un aspirateur, même si toi tu cherche à vendre une centrale à aspiration super tendance.
    3. Tu as beaucoup écris, mais tu n'a rien défini. Tu as mis en concurrence des choses qui ne le sont pas. Un coup du différencie WEB et JRO, un coup tu différencie les navigateurs de JRO (parce que sinon JRO est déjà dans Android, iOS, tous les W8, etc).

    Personellement, je pense qu'en faisant ça, il contribue à enfoncer le monde GNU/Linux un peu plus profondément dans l'impasse.

    Tu montre un peu plus que tu fais de la politique.

    Donc un conseil d'ami, si l'informatique mobile libre vous intéresse, rejoignez plutôt les rangs de Mozilla.

    Tu montre un peu plus que tu fais du marketing.

    Mais ça viens faire quoi Mozilla là dedans. Tu décris tout le long chrome et firefox (en pétant gentiment à la gueule des autres, mais soit) et puis là du coup il faudrait choisir Mozilla (pour faire quoi ?).

    Sincèrement soit pour toi JRO c'est les chromebooks et firefoxOS, mais alors non les chiffres de vente ne montrent pas que c'est l'OS de l'année. Soit c'est tout ce qui est accessible via navigateur et alors ben c'est déjà partout et je ne vois pas pourquoi préférer Mozilla face aux alternatives surtout que Mozilla force l'utilisation des produits Mozilla pour utiliser gecko, ils ne le font évidement pas via la licence, juste en faisant un bon gros doigt d'honneur à quiconque se pleins de l'instabilité des APIs (alors que KHTML, webkit et bling sont fait pour être réutiliser). Finalement (si tu veux considérer les « Web OS » comme un seul OS au nom de JRO) il faut bien voir que Mozilla fonctionne comme Canonical : ils refilent rien à personne et les briques sont tellement liées les unes aux autres que soit tu prends l'ensemble et t'en fait un dérivé soit tu ne réutilise rien qui viens de chez eux. Pour un machin (disons OS) qui se veut universel etc c'est un peu cocasse, non ?

    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Ouai mais non

      Posté par . Évalué à -4.

      C'est rigolo

      Ah c'est déjà pas mal :)

      J'ai lu ton journal avec intérêt

      ça c'est un plaisir rare de nos jours, les gens qui comprennent le principe 5 de Stephen Covey

      J'ai donc à mon tour regardé ce que tu avais à dire :

      1. "si l'informatique mobile libre vous intéresse, rejoignez plutôt les rangs de Mozilla". J'ai du mal m'exprimer, je parlais tout simplement de Firefox OS, qui tourne sur un smartphone colombien que je viens d'acquérir. Je partais du principe qu'on n'est certes pas obligé de partager que si on investit son temps et son énergie (tous deux limités) dans un projet de longue haleine, c'est mieux si le projet en question a un avenir brillant.
      2. "Je tords les concepts". Oui c'est vrai. Mais si quelqu'un me demande pourquoi j'ai un chromebook et un smartphone sous Firefox OS, alors que c'est des trucs marginaux pour l'instant, tu crois que si je lui dis, mais tu sais, le web est une plate-forme applicative importante il va comprendre ? J'avais l'impression que non, d'où cette histoire de dire que ces objets là ont le WEB comme système d'exploitation.
      3. les navigateurs autres que Firefox et Chrome sont ils importants ? oui et non.
        • Oui, il y a de la place pour d'autres navigateurs. Dolphin sous Android notamment est excellent. Parce que je me suis rendu compte qu'on ne surfe pas sur un "smartphone" comme sur un ordinateur classique. Donc en fait Dolphin est meilleur en pratique que Chrome et Firefox en tant que navigateur Android.
        • Non en tant que plate-forme de développements. Car là je ne fais qu'appliquer la dure loi d'airain de l'informatique, qu'explique très bien Krugman, qui est que la meilleure plate-forme de développement c'est la plus utilisée. Avoir un écosystème aussi riche que les add-ons Firefox et le Webstore de Chrome, c'est extrêmement complexe
      4. que Linux soit présent un peu partout, et notamment dans l'embarqué et les serveurs c'est évidemment très important
      5. ce que j'appelais GNU/Linux faute de mieux, c'était en fait une configuration spécialisée de Debian suffisamment réussie pour que monsieur michu l'utilise avec plaisir sur son ordinateur portable. Je n'ai pas dis : "l'installe sur un vieil ordinateur où il y a déjà windows". Cette stratégie là on l'a déjà assez testée je crois. Je plaiderais moi pour un équivalent des ChromeBook en gros. "ça marchera jamais" comme disait la pub de Renault :-D
      6. Le WEB en tant que système d'exploitation. Es-ce ce qui est accessible déjà partout via un navigateur ? Est-ce ce qui est spécifique à un navigateur ? Est-ce les devices dédiés à ça ?. Très bonne question, c'est les trois
        • que le WEB soit disponible partout c'est ce qui permet son succès, puisque c'est pour ça que la grande majorité des développeurs vont consacrer leurs efforts là dessus
        • en même temps, les extensions spécifiques à Chrome et Firefox, c'est aussi un aspect très important. Là j'utilise un éditeur de texte qui techniquement est une xtension Chrome. C'est bien plus pratique qu'un simple champ texte
        • les périphériques spécifiquement dédiés au WEB sont très importants aussi parce que ce que montre les Chromebooks, c'est que quand tu vires 95% de ce qui ne sert à rien dans Windows et que tu as juste l'essentiel (Linux puis un window manager ultra simple puis Chrome), tu as un ordinateur bien meilleur qu'un truc généraliste.

      Sincèrement soit pour toi JRO c'est les chromebooks et firefoxOS, mais alors non les chiffres de vente ne montrent pas que c'est l'OS de l'année.

      Alors j'avoue que je fais de la prospective.

      Pourquoi les chromebook vont être un gros succès selon moi ?

      • déjà quantativement à un instant t, les chromebooks, c'est pas négligeable. Regarde le classement des meilleures ventes d'ordinateurs portables sur Amazon FR et Amazon US
      • ensuite tout est une question d'applications, je pense avoir été clair là dessus. Or, tu connais bien le web, j'en suis sûr, moi en plus je connais très bien le webstore de Chrome. Pour chaque besoin réel de monsieur Michu, il y a une ou plusieurs applications excellentes qui répondent à ce besoin. Y compris hors connexion. Après c'est pas connu, etc… Ok, mais le potentiel est évident.
      • ensuite, il faut regarder qualitativement. Je n'ai pas choisi Amazon au hasard. Amazon c'est le contraire de WalMart, la qualité ressort, ça a été conçu pour ça. Et ça va parfaitement dans ce que j'ai reseenti moi : prenons 5 gens motivés pour quitter Windows. Le chromebook est la solution du moment pour qu'ils arrivent à le faire et à s'en féliciter avec le moins d'efforts. Google a très bien pensé aux choses réellement importantes et s'est associé avec les bons partenaires (Samsung, HP, …)
      • mettons nous ensuite dans la peau d'un constructeur de matériel. Est-ce vraiment une bonne affaire de vendre un ordinateur banal sous Windows ; ou est-ce que ça ne vaut pas le coup de tenter l'expérience Chromebook ?
      • je prédis donc l'effet boule de neige
      • [^] # Re: Ouai mais non

        Posté par . Évalué à 6.

        "Je tords les concepts". Oui c'est vrai. Mais si quelqu'un me demande pourquoi j'ai un chromebook et un smartphone sous Firefox OS, alors que c'est des trucs marginaux pour l'instant, tu crois que si je lui dis, mais tu sais, le web est une plate-forme applicative importante il va comprendre ? J'avais l'impression que non, d'où cette histoire de dire que ces objets là ont le WEB comme système d'exploitation.

        Dire que ce qui t'importe aujourd'hui c'est le web et pas l'OS qui est utilisé en dessous et si difficile à dire ? Tu es obligé de faire du novlang pour ce besoin aussi simple que centré sur toi ?

        Le WEB en tant que système d'exploitation. Es-ce ce qui est accessible déjà partout via un navigateur ? Est-ce ce qui est spécifique à un navigateur ? Est-ce les devices dédiés à ça ?

        Très bonne question, c'est les trois

        1. que le WEB soit disponible partout c'est ce qui permet son succès, puisque c'est pour ça que la grande majorité des développeurs vont consacrer leurs efforts là dessus
        2. en même temps, les extensions spécifiques à Chrome et Firefox, c'est aussi un aspect très important. Là j'utilise un éditeur de texte qui techniquement est une xtension Chrome. C'est bien plus pratique qu'un simple champ texte
        3. les périphériques spécifiquement dédiés au WEB sont très importants aussi parce que ce que montre les Chromebooks, c'est que quand tu vires 95% de ce qui ne sert à rien dans Windows et que tu as juste l'essentiel (Linux puis un window manager ultra simple puis Chrome), tu as un ordinateur bien meilleur qu'un truc généraliste.

        Qu'est ce qui différencie une extension de ton navigateur quelqu'il soit d'une application autre ? Entre avoir dans le dock d'unity une icone qui m'affiche des informations en provenance du web et avoir une barre d'extension ou une sidebar qui a une icone qui affiche des informations en provenance du web elle est où la différence ? Personnellement je ne la vois pas d'un point de vu fonctionnel par contre d'un point de vu technique l'une permet de choisir le langage que tu utilise alors que l'autre non. du coup je ne vois pas la différence entre JRO et Android/iOS dont l'énorme majorité des applications sont faites ainsi. Dis autrement je ne vois pas pourquoi tu différencie les dépôts d'extension de firefox/chrome des stores des OS (que ce soit play, apstore ou celui de Microsoft).

        Car là je ne fais qu'appliquer la dure loi d'airain de l'informatique, qu'explique très bien Krugman, qui est que la meilleure plate-forme de développement c'est la plus utilisée. Avoir un écosystème aussi riche que les add-ons Firefox et le Webstore de Chrome, c'est extrêmement complexe

        Donc on parle de Chrome et pas de Firefox. Chrome est plus utilisé de Firfox, Webkit/blink est plus utilisé que gecko, il n'y a pas photo. Mais raisonner ainsi c'est très mauvais. Ça favorise l'émergence d'un monopole. Le web en général sait à quel point un monopole est contre-productif pour son propre développement.

        J'ai l'impression que tu n'a pas encore les idées claires. Soit tu accepte les extension comme faisant partie de JRO et c'est assez dramatique (ça utilise des API non-standardisées et spécifiques) soit on parle de ce que Mozilla et le W3C veulent créer et c'est du full web. Tu n'utilise que des API définies par le W3C. C'est ce que Mozilla tente de pousser avec Firefox OS, rendre utilisable toutes les API via une API js et à ce moment là le principe de bidule très bien décris par machin ne fonctionne plus, il n'y a pas de plateforme qui t'enferme par leurs API spécifiques et leur popularité et du coup Firefox, Chrome ou n'importe quel autre ne change rien (c'est l'objectif du web et très souvent repris par T Nito d'être indépendant du navigateur).

        J'ai l'impression que tu aimerais l'emergence du full web, mais que pour le moment faute de maturité suffisante (que ce soit de la part des développeurs, de leurs applications ou des technologies) tu accepte une grave entrave et tu l’inclus dans ta définition, qui évoluera au fure et à mesure. Le fait de changer ta définition en fonction de ton point de vu c'est nul.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Ouai mais non

          Posté par . Évalué à -7. Dernière modification le 21/10/13 à 00:07.

          Dire que ce qui t'importe aujourd'hui c'est le web et pas l'OS qui est utilisé en dessous et si difficile à dire ? Tu es obligé de faire du novlang pour ce besoin aussi simple que centré sur toi ?

          Pas obligé non, je voulais juste que les gens comprennent que le fulll web comme tu dis plus bas est déjà une réalité.

          Je vais donc tester ta suggestion sur des bipèdes dans les prochains jours.

          Donc on parle de Chrome et pas de Firefox. Chrome est plus utilisé de Firfox, Webkit/blink est plus utilisé que gecko, il n'y a pas photo. Mais raisonner ainsi c'est très mauvais. Ça favorise l'émergence d'un monopole. Le web en général sait à quel point un monopole est contre-productif pour son propre développement.

          Je parle plus de Chrome uniquement parce que je connais mieux ses spécificités en ce moment. Je pourrais changer demain pour Firefox, et je suis sûr que je n'aurais aucun problème.

          Firefox n'est plus le numéro 1 mais ce n'est pas si grave que tu sembles l'indiquer. Il a accompli la mission qu'il s'était fixé, et il n'est pas loin derrière Chrome, donc personne de sérieux ne fait une croix sur les utilisateurs de Firefox.

          Donc pas de monopole, plutôt un équilibre armé qui marche plutôt pas mal :)

          Qu'est ce qui différencie une extension de ton navigateur quelqu'il soit d'une application autre ? Entre avoir dans le dock d'unity une icone qui m'affiche des informations en provenance du web et avoir une barre d'extension ou une sidebar qui a une icone qui affiche des informations en provenance du web elle est où la différence ?

          Mais c'est un truc bêtement practico-pragmatique. Tout ce qui peut être fait très bien par un site web, parfait. Mais en plus il y a pas mal de choses qui sont beaucoup plus pratiques si tu en fais une extension web qu'un site web!

          • pour prendre une capture d'écran d'une page web : une extension
          • mon éditeur de texte que j'utilise : une extension
          • Terms Of Service - Didn't Read. Là c'est l'exemple parfait. Toute l'information est sur le site web, et c'est bien comme ça, mais c'est nettement plus pratique d'avoir une petite extension chrome et firefox qui quand tu débarques sur facebook.com te permet en un clic d'avoir une récapitulation de ce qu'il y a à savoir.

          Dis autrement je ne vois pas pourquoi tu différencie les dépôts d'extension de firefox/chrome des stores des OS (que ce soit play, apstore ou celui de Microsoft).

          Tout simplement qu'il est beaucoup mieux en pratique que ce qui existe (hors mobile comme je précisais puisqu'effectivement iphone et android ont ça)

          Pour Windows XP et 7, qui sont ce que la majorité des gens utilisent, c'est évident puisque ça n'existe pas.
          Apple en a un. Oui, en théorie. Mais mon expérience, c'est qu'il a été conçu principalement pour mettre en valeur les logiciels d'Apple. Plein des meilleurs logiciels de l'écosystèmes mac ne s'y trouvent pas. Et dans la myriade de ce qu'il y a malgré tout, une mère ne retrouverait ses petits.
          Reste donc celui de Windows 8. Admettons qu'il soit bien foutu vu que je ne le connais pas.
          Compare la rapidité de l'installation initiale, des mises à jours et de la suppression de Microsoft Office, avec l'équivalent sur le Webstore, c'est à dire la petite extension qui permet que Google Docs soit disponible hors connexion + les icônes qui vont bien.

          J'ai besoin d'insister sur le fait que ça répond bien mieux aux besoins des gens ?

          J'ai l'impression que tu n'a pas encore les idées claires. Soit tu accepte les extension comme faisant partie de JRO et c'est assez dramatique (ça utilise des API non-standardisées et spécifiques) soit on parle de ce que Mozilla et le W3C veulent créer et c'est du full web. Tu n'utilise que des API définies par le W3C. C'est ce que Mozilla tente de pousser avec Firefox OS, rendre utilisable toutes les API via une API js et à ce moment là le principe de bidule très bien décris par machin ne fonctionne plus, il n'y a pas de plateforme qui t'enferme par leurs API spécifiques et leur popularité et du coup Firefox, Chrome ou n'importe quel autre ne change rien (c'est l'objectif du web et très souvent repris par T Nito d'être indépendant du navigateur).

          Je vois ce que tu veux dire.
          Mais je ne vois pas les extensions comme un réel problème en pratique.
          Quand tu as un site comme Terms of Service, Didn't Read, l'essentiel se passe sur le site, et inclus tout le monde.
          Et en plus, il y a des extensions qui sont développés pour les principaux navigateurs pour rendre l'accès à l'information (disponible pour tout le monde) plus pratique.

          J'ai l'impression que tu aimerais l'emergence du full web, mais que pour le moment faute de maturité suffisante (que ce soit de la part des développeurs, de leurs applications ou des technologies) tu accepte une grave entrave et tu l’inclus dans ta définition, qui évoluera au fure et à mesure. Le fait de changer ta définition en fonction de ton point de vu c'est nul.

          Euh non, pour moi le full web, c'est déjà aujourd'hui.

          ça m'intéressait de contribuer un petit peu à cette prise de conscience, voilà tout.

          • [^] # Re: Ouai mais non

            Posté par . Évalué à 2.

            Firefox n'est plus le numéro 1 mais ce n'est pas si grave que tu sembles l'indiquer. Il a accompli la mission qu'il s'était fixé, et il n'est pas loin derrière Chrome, donc personne de sérieux ne fait une croix sur les utilisateurs de Firefox.

            À donc le principe c'est de dire soit tu es une plateforme de badass qui peut mettre les burnes sur la table avec des parts de marché à 2 chiffres soit tu la ferme ? Ça n'est pas la vision de Mozilla qui souhaite pousser des standards pour que n'importe qui puisse devenir un vrai chalenger tant qu'il implémente les standards.

            Mais c'est un truc bêtement practico-pragmatique. Tout ce qui peut être fait très bien par un site web, parfait. Mais en plus il y a pas mal de choses qui sont beaucoup plus pratiques si tu en fais une extension web qu'un site web!

            Regarde ça :
            https://linuxfr.org/news/integration-des-web-apps-dont-linuxfr-org-dans-unity

            Qu'est ce qui différencie ça de l'une des extensions ?

            J'ai besoin d'insister sur le fait que ça répond bien mieux aux besoins des gens ?

            Et pour ubuntu qui selon toi « enfonce le monde GNU/Linux un peu plus profondément dans l'impasse » ? Sachant que les stores dont tu parle sont bien plus complet que celui de Firefox OS.

            Euh non, pour moi le full web, c'est déjà aujourd'hui.

            Non.
            Ton éditeur de texte ce n'est pas du web.
            Ton TSDR non plus.

            Si par web tu entend utiliser HTML, CSS et un js non stndardisé, oui tout et n'importe quoi peut être du web, mais ça n'apporte rien face à n'importe quelle autre plateforme de développement tu reste enfermé par un navigateur. On ne parle plus de JRO, mais de Chrome, Firefox ou autre. Prend exemple l'estension qui rend GDocs utilisable hors ligne, elle n'est disponible que sur Chrome. Donc ce n'est pas une application JRO et Chrome peut évoluer indépendamment de JRO. Dans l'avenir les utilisateurs peuvent se détourner de Firefox (OS ou navigateur) au profit de Chrome. Ce n'est alors pas assez cohérent pour parler d'un OS mais plutôt de différents OS.

            S'ils (Google) jouaient le jeu et utilisaient les API HTML5 pour faire ça (c'est tout à fait possible), he ben l) nous pourrions parler de full web, parce que tout serait du web et c'est une une fonctionnalité de JRO et non pas de Chrome.

            Tu as l'impression que c'est un détail, mais ça ne l'est pas et c'est bien l'une des missions que ce donne Mozilla, pousser des API pour faire reculer au maximum les API spécifiques.


            Un coup tu parle de la plateforme web qu'on entendrait par W3C. Un coup tu nous parle de Firefox&Chrome en hésitant pas à utiliser leur spécificité (en fait en ignorant que c'en est). Soit on parle de JRO et ça devrait se limiter à ce que le W3C propose, soit tu parle de Firefox OS concurrent de ChromeOS concurrent de Windows&co. Tu ne peux pas dire d'un coté « regardez avec HTML5 et tout le web est partou » et de l'autre dire que mis à part « ChromeOS et Firefox OS » tout le reste on peut l'ignorer.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Ouai mais non

              Posté par . Évalué à -2.

              Regarde ça :
              https://linuxfr.org/news/integration-des-web-apps-dont-linuxfr-org-dans-unity
              Qu'est ce qui différencie ça de l'une des extensions ?

              Techniquement rien, et c'est bien que ça existe.
              Mais encore une fois, comme Paul Krugman l'a montré, les effets réseaux sont la seule chose qui décide de la montée et du déclin des systèmes d'exploitations. Dommage que personne n'ait lu cet article, il est super pourtant. Et pas de moi, je vous jure ;)

              http://www.nytimes.com/2013/08/26/opinion/krugman-the-decline-of-e-empires.html?_r=0

              Et pour ubuntu qui selon toi « enfonce le monde GNU/Linux un peu plus profondément dans l'impasse » ? Sachant que les stores dont tu parle sont bien plus complet que celui de Firefox OS.

              Je comparais le Store de Chrome OS avec ceux de ses concurrents, c'est à dire les systèmes d'exploitations dédiés aux ordinateurs fixes et portables. A savoir avant tout Microsoft XP et 7. Ensuite Mac OS X puis Windows 8.
              Et très loin derrière malheureusement Ubuntu Desktop. Ce n'était pas une critique de l'Ubuntu Software Manager, quelque chose de bien qui a été bien fait. C'était une analyse machavélienne : les effets réseaux.

              Ce n'est pas ça pour moi qui enfonce Ubuntu, c'est cette décision de partir à l'abordage avec une naïveté confondante du marché du mobile face à 3 concurrents nettements plus gros, et ce alors même que tant reste à faire pour que l'idée initiale (une configuration de Debian que les êtres humains voudront utiliser) devienne réalité.

              Le WEB est-ce la même chose que le W3C ?

              Notre langue n’est pas la propriété exclusive des ronchons chargés de la préserver ; elle nous appartient à tous et, si nous décidons de pisser sur l’évier du conformisme ou dans le bidet de la sclérose, ça nous regarde ! Allons, les gars, verbaillons à qui mieux mieux et refoulons les purpuristes sur l’île déserte des langues mortes.—San Antonio

              Non, désolé, le W3C est quelque chose de très important évidemment. Mais c'est comparable à l'académie française avec le français. Elle n'a une utilité que tant qu'elle arrive à mettre de l'ordre et parvient à pousser le français vers le haut. San Antonio montre bien que le vrai français, c'est celui que les gens parlent. Oui, il y a différente versions de français, et alors ? les gens se comprennent en pratique. Fin de l'analogie.

              Donc le W3C, tant qu'il fait avancer le web, très bien.
              Mais Firefox a plus fait pour le Web que le W3C
              Mais le WhatWG a fait ce qu'il fallait pour le Web à la place du W3C, à une époque où celui-ci se fourvoyait vers XML, jusqu'à ce que le W3C n'ait d'autre choix que de mettre ça sous son ombrelle.
              Google a tout à fait raison de faire en sorte qu'un truc aussi utile que l'extension qui permet d'utiliser Google Docs hors connexion soit disponible le plus tôt possible dans Chrome. Qui est-ce que ça gêne exactement qu'on puisse écrire un texte hors connexion sur un Chrome Book ? Perso je pense qu'ils feront un add-on firefox dès que ça sera possible techniquement et/ou qu'un de leurs ingénieurs compétents aura un moment de libre. Parce que quand le web progresse, Google aussi.

              • [^] # Re: Ouai mais non

                Posté par . Évalué à 3.

                Mais Firefox a plus fait pour le Web que le W3C

                C'est du bullshit. Le web ça marche parce que webkit est là et c'est grâce aux standards. Mozilla a abattu IE ce qui a permis de redémarrer le web. Justement tout le problème c'est le standard. Si tu commence à créer des dialectes alors ça ne fait pas de différence avec sylverlight, flash ou les activex par exemple.

                C'est précisément là le cheval de bataille de Mozilla. Créer des API non standards oui, mais uniquement en vu de créer un standard par la suite. Leur but c'est justement de supprimer le cloisonnement des logiciels.

                Qui est-ce que ça gêne exactement qu'on puisse écrire un texte hors connexion sur un Chrome Book ?

                Qui est ce que ça gêne que l'on puisse jouer à des jeux flash ?

                Perso je pense qu'ils feront un add-on firefox dès que ça sera possible techniquement…

                C'est déjà possible ! HTML5 à tout ce qu'il faut pour faire de choses en déconnecté. Là tu es dépendant du bon vouloir de google qui n'a aucune raison de rendre cela standard, ça lui coute pour permettre à des concurrents d'avoir une fonctionnalité qui pour le moment lui est exclusive. Si tu utilise ChromeBook tu as le mode déconnecté, si tu utilise jolicloud ben non.

                Ne pas suivre les standards c'est rompre la compatibilité et ça aide à garder ces utilisateurs (c'est la manière la plus simple de se distinguer de la concurrence).

                Ce que tu pense qu'il feront ou pas ne change pas le problème. À l'époque de Google Gear, le mode déconnecté de HTML5 était vraiment de la technologie de pointe, mais aujourd'hui non.

                Parce que quand le web progresse, Google aussi.

                Ils ont une part de marché suffisante pour se permettre de ne plus s'embêter avec les standards et c'est ce qu'ils font. Il y a d'un coté le Web et de l'autre le Web via les logiciels Google qui est avec des fonctionnalités en plus. Aujourd'hui tu peut vivre Google comme d'autres vivent Apple, ils n'ont pas d'agir autrement.

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: Ouai mais non

                  Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 21/10/13 à 16:08.

                  Je disais :

                  Parce que quand le web progresse, Google aussi.

                  Tu réponds :

                  À l'époque de Google Gear, le mode déconnecté de HTML5 était vraiment de la technologie de pointe, mais aujourd'hui non.

                  Est-ce que les standards progressent par invocation des mânes des organismes de standardisation ?
                  Ou est-ce que c'est parce qu'il y a des gens comme Google ou Mozilla qui se bougent, démontrent l'utilité de ce truc, hâtent ainsi l'arrivée du standard.

                  Pour moi Gears, c'est l'exemple parfait. Sans Gears, la probabilité que HTML5 déconnecté devienne une réalité aurait été bien moindre.
                  Même chose pour SPDY. Tu crois que si Google n'avait pas lancé il y a quelque temps déjà l'expérience SPDY, HTTP 2.0 aurait eu autant de chances de voir le jour qu'il n'en a désormais ?

                  • [^] # Re: Ouai mais non

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Pour moi Gears, c'est l'exemple parfait. Sans Gears, la probabilité que HTML5 déconnecté devienne une réalité aurait été bien moindre.

                    Gears est arrivé, il y a 5 ans et à l'époque on commençait déjà à faire du déconnecté. Mais pour la nouvelle version le HTML5 déconnecté existait déjà. Ils ont eu le choix entre une solution propriétaire et utiliser le standard ils ont choisi de faire un développement spécifique.

                    Mais au final tu es entrain de paraphrasé ce que je dis depuis quelques commentaires :

                    Dans le précédent commentaire :

                    Créer des API non standards oui, mais uniquement en vu de créer un standard par la suite. Leur but [à Mozilla] c'est justement de supprimer le cloisonnement des logiciels.

                    Dans celui d'avant :

                    Tu as l'impression que c'est un détail [l'utilisation des extensions], mais ça ne l'est pas et c'est bien l'une des missions que ce donne Mozilla, pousser des API pour faire reculer au maximum les API spécifiques.

                    Encore le précédent :

                    J'ai l'impression que tu aimerais l'emergence du full web, mais que pour le moment faute de maturité suffisante (que ce soit de la part des développeurs, de leurs applications ou des technologies) tu accepte une grave [mais nécessaire pour le moment] entrave et tu l’inclus dans ta définition, qui évoluera au fure et à mesure. Le fait de changer ta définition en fonction de ton point de vu c'est nul.

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: Ouai mais non

                      Posté par . Évalué à -1. Dernière modification le 21/10/13 à 16:43.

                      Mais au final tu es entrain de paraphraser ce que je dis depuis quelques commentaires :

                      Effectivement, et réciproquement. parce qu'en fait on n'est à peu près d'accord sur le fond même si la façon de voir les choses est différente (je suis plus machiavélien que toi). Sur Lifehack, il y avait un article éclairant qui disait ceci

                      Learn the ancient art of rhetoric : (…) When you know how to speak in order to change someone’s mind, to instill confidence in someone, to quiet the fears of a child, then you will know this power firsthand. However, bear in mind as you use it that your opponent in any debate is not the other person, but ignorance.

                      Bon je dis ça uniquement pour toi, tant pis pour ceux qui pensent qu'avoir l'humilité d'aller s'inspirer de ce que des gens plus sages que soi ont écrit est une preuve qu'on ne sait pas penser par soi-même, qu'on est prétentieux, qu'on parle pour rien dire, etc…

          • [^] # Re: Ouai mais non

            Posté par . Évalué à -1.

            Euh non, pour moi le full web, c'est déjà aujourd'hui.

            C'est n'importe quoi, on dirait un discours publicitaire.
            Tu sais, il y a des gens bizarres, qui font autre chose que du réseau social, du traitement de texte ou écouter de la musique avec un ordinateur…

            Par exemple je t'ai dit: ici http://linuxfr.org/users/jean-michel-bertrou-eu/journaux/jro-le-systeme-d-exploitation-n-1-en-2013#comment-1495080
            quelques unes de mes attentes, en matière d'applications. Et il y a pleins d'autres secteurs qui ne concernent pas les informaticiens, mais bien des "monsieur et madame Michu", comme on se plaît à les appeler.

    • [^] # Re: Ouai mais non

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      je ne vois pas pourquoi préférer Mozilla face aux alternatives surtout que Mozilla force l'utilisation des produits Mozilla pour utiliser gecko, ils ne le font évidement pas via la licence, juste en faisant un bon gros doigt d'honneur à quiconque se pleins de l'instabilité des APIs (alors que KHTML, webkit et bling sont fait pour être réutiliser)

      Il ne faut pas voir de volonté néfaste de Mozilla là où il n'y a que des raisons historiques. Mozilla aimerait beaucoup que Gecko soit embeddable, mais ça n'est pas la façon dont il a été conçu.

      Mozilla cherche à changer cela. Dernier exemple en date avec GeckoView: Embedding Gecko in your Android Application: http://starkravingfinkle.org/blog/2013/10/geckoview-embedding-gecko-in-your-android-application/ .

      Enfin, il faut bien faire la différence entre les APIs et l'implémentation. Mozilla ne souhaite pas que Firefox OS soit l'OS universel, mais que le Web devienne la plateforme universelle, y compris sur mobile . Si Mozilla n'a qu'une part de marché réduite (mais suffisante pour influencer les acteurs commerciaux), alors ça nous suffit.

      Mozilla est une organisation ouverte (on peut contribuer, accéder au bug tracker) et à but non-lucratif. A ce titre, nos objectifs sont très différents de ceux de Google (cf un article passionnant : ) et Canonical (à but lucratif aussi).

      --Tristan

      • [^] # Re: Ouai mais non

        Posté par . Évalué à 2.

        Il ne faut pas voir de volonté néfaste de Mozilla là où il n'y a que des raisons historiques. Mozilla aimerait beaucoup que Gecko soit embeddable, mais ça n'est pas la façon dont il a été conçu.

        J'ai était un peu brutal, mais c'est plus par réaction qu'autre chose. J'apprécie votre travail.

        Mozilla cherche à changer cela.

        Il me semble que c'est un rétropédalage. À une époque xul-runner était vraiment poussé comme un produit et on commençait à voir apparaître des logiciels qui utilisaient gecko. Mais ça a était assez difficile à maintenir, puis webkit est arrivé et à absolument tout raflé. Les logiciels qui utilisaient gecko ont soient disparu soit ont switché sur webkit. C'est dommage (j'espère beaucoup de la réécriture rust).

        Enfin, il faut bien faire la différence entre les APIs et l'implémentation. Mozilla ne souhaite pas que Firefox OS soit l'OS universel, mais que le Web devienne la plateforme universelle, y compris sur mobile . Si Mozilla n'a qu'une part de marché réduite (mais suffisante pour influencer les acteurs commerciaux), alors ça nous suffit.

        C'est précisément ce que j'essaie de décrire par la suite votre objectif c'est de pousser le web et donc les standards, se baser sur l'API de plugin d'un navigateur ou un autre c'est juste du à un manque actuel.

        Content de te lire Tristan :)

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # Java la déja fait ...

    Posté par . Évalué à 6.

    >Constations que chacun peut faire à propos de JRO

    Remplace "JRO" par Java (&webstart) et tous les points sont aussi valide, voir tu pourrait en rajouter un bon paquet.

  • # JRO ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Je vais peut-être passer pour un ignare, mais… je vous vois vous étriper sur de notions super intéressantes (c'est un OS, ce n'en est pas un…)
    OK
    Mais c'est quoi JRO (non, pas un gigowatt, juste JRO). Il n'y a aucune description / définition du concept (outil ? Même ça on ne sait pas).

    • [^] # Re: JRO ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      echo JRO | rot13
      

      De rien.

      • [^] # Re: JRO ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Je viens de découvrir cet outil magique qui me permet d'éviter de passer un coup de tr. Merci.

        • [^] # Re: JRO ?

          Posté par . Évalué à 10.

          C'est pas un outil. ROT13 c'est un système d'exploitation.

    • [^] # Re: JRO ?

      Posté par . Évalué à 3.

      en cliquant sur le lien fournit, ca t'envoie sur un formulaire rot13
      et si tu tapes JRO tu obtiens ta reponse.

      PS : je me suis posé la meme question, et j'ai fait comme ca.

      mais du coup je n'ai pas mieux compris ces comparaisons.

    • [^] # Re: JRO ?

      Posté par . Évalué à -2. Dernière modification le 21/10/13 à 12:01.

      JRO, c'est le WEB ou bien les navigateurs principaux en tant que plate-forme applicative, en tant qu'endroit principal où les gens qui ont des idées brillantes vont réaliser des logiciels ou services brillants, là et pas ailleurs, parce qu'ils savent que ça va leur permettre de toucher un public important.

      Importance primordiale des effets réseaux, cf Paul Krugman
      http://www.nytimes.com/2013/08/26/opinion/krugman-the-decline-of-e-empires.html?_r=0

      Le terme JRO lui-même est une blague de potache, c'est en effet le mot WEB converti en rot13, visant (en vain apparemment) à faire comprendre que c'est pas parce que le WEB était initialement prévu pour diffuser des articles scientifiques avec des liens entre eux qu'il se limite à ça aujourd'hui.

      La référence au duck-typing étant là pour montrer que la façon dont les gens nommaient les choses ne changeait rien sur le fait que c'est sur le WEB et dans les navigateurs principaux que sont aujourd'hui le plus grand nombre d'excellentes applications, une masse de développeurs et une masse d'utilisateurs.

      • [^] # Re: JRO ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Rpever har pbaarevr ra ebg13 ar yn eraq cnf cyhf vagryyvtragr

        • [^] # Re: JRO ?

          Posté par . Évalué à 6.

          Titre de l'image

          Depending on the time of day, the French go either way.

  • # Je ne suis pas d'accord avec cette signification donnée à "système d'exploitation", cependant ....

    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 21/10/13 à 13:38.

    Les distribions GNU/Linux ont favorisé cette confusion en refusant de séparer le système de base des applications. D'autre part, les OS proprios, en voulant intgrer tout et n'importe quoi par défaut ont aussi participé à cette confusion.

    Pour moi, et je pense que pour beaucoup ici, un OS correspond à ce qui est intégré dans une installation de base Netbsd. J'aurais tendance à y intégrer le serveur X qui est une interface permettant de programmer/utiliser le matériel graphique, mais je n'y pas un environnement de bureau. Ca correspondrait pour moi plus ou moins à une installation minimale de Debian ou Redhat/Centos. avec quelques petits utilitaires en plus qui n'y sont pas forcément intégrés (le serveur X pour ne pas le citer) et peut-être deux ou trois choses en moins, mais à quelques détails près, il s'agit de la définition historique d'un OS.

    C'est une des raisons qui me fait préférer les xBSD aux distribs Linux.

  • # Le nouvel OS du Futur est arrivé

    Posté par . Évalué à 10.

    J'appelle donc JRO un système d'exploitation.
    Car lequel des caractéristiques d'un système d'exploitation JRO n'a t'il pas encore ?

    MultideskOS est un OS. Il ne gère pas (encore) le secteur boot, mais le
    fera par la suite. Comme il a ses propres formats de fichier, et qu'il
    gère tout, on considère que c'est un OS et non un Shell.

    -- Jayce - Tanenbaum ? Qui c'est ça ? --

  • # J'ai appris a programmer avec TILT

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    J'appelle donc JRO un système d'exploitation.

    Et tu appelles un techno (replacez par ce que vous voulez : Linux, web, Apple, tablette…) fanboy un nerd ou un geek ?

    Car lequel des caractéristiques d'un système d'exploitation JRO n'a t'il pas encore ?

    A peu près toutes ? Tu confonds juste plateforme (au sens ensemble de technos) et OS.

    « Si je vois un animal qui vole comme un canard, cancane comme un canard, et nage comme un canard, alors j'appelle cet oiseau un canard ».

    Sauf que si ça se prépare comme le canard, que ça cuit comme le canard et que ça a le gout du canard, beh ce n'est pas un canard : c'est un magret ou une cuisse :)

    Arriver à faire qu'un système d'exploitation s'impose auprès de la masse des développeurs et donc ensuite des utilisateurs, c'est l'une des choses les plus difficiles qu'il soit en informatique.

    Normal car ce n'est pas de l'informatique : c'est du marketting. Et les informaticiens, sauf quelques exceptions, sont de piètres marketteux.

    Paul Krugman (…) comprend mieux l'informatique que la plupart des informaticiens

    L'économie du monde de l'informatique, je suis prêt à le croire. Par contre, pour ce qui relève de l'informatique je suis persuadé que comprend la plupart des choses bien mieux que lui :D

    En gros, tu mélanges des concepts techniques informatiques à des chose relevant de l'économie du monde de l'informatique. Un peu comme si je prenais la star ac comme exemple et base de réflexion pour l'histoire de l'art.

  • # Le Web est bien la platforme (la mienne en tous cas) - remerciements collectifs aux linuxfriens

    Posté par . Évalué à -4.

    Sommaire

    Ne pouvant pas remercier un par un tous les linuxfriens qui ont contribué chacun à la manière à faire de ce journal un succès, je le fais dans un commentaire à part.

    Croyant beaucoup à l'importance de l'art délicat du feedback, qui consiste à profiter à plein du feedback positif, et à trier ce qui est utile de ce qui est du bruit dans le feedback positif, je l'ai appliqué ici du mieux que j'ai pu

    Améliorons la forme ok, mais je persiste à trouver le fond juste

    À l'évidence, beaucoup se sont braqué sur la forme, qui n'est pas passée.

    J'en tiendrais compte et reprendrais à l'avenir la formulation de Mozilla qui dit que le WEB est la plateforme

    Pas la seule plateforme bien entendu, mais si je compare à celle qui stagne depuis tant d'années (Microsoft Windows), celle dont j'estime que c'est une régression (Facebook) et celles qui n'arrivent décidément pas à percer (GNU/Linux sur le bureau), mon choix est vite fait.

    Pas une plateforme qui n'a aucun défaut bien entendu, mais ayant discuté avec Tristan Nitot et d'autres de projets qui peuvent permetre à terme de les mitiger, je pens que la solution est d'améliorer le WEB au lieu de le boycotter.

    Pour moi, cette plateforme est déjà une réalité. Ayant testé les ChromeBook sur moi-même et sur des êtres humains intelligents mais non "calés en informatique (en windows en fait)", je peux en témoigner. A quand une initiative basée sur du Mozilla et meilleure que celle de Google ?

    En tous cas sur cette plateforme-là que je veux consacrer à l'avenir mes maigres compétences.

    Feedback positif

    Merci à JGO pour m'avoir conforté dans mon idée que les parcours en informatique sont beaucoup trop cloisonnées. J'ai bien apprécié le Paradoxe du Corbeau

    Merci à Renault pour m'avoir rappelé que le CV à l'allemande montre qu'on peut faire mieux que le CV à la française dont je prends à dessein le contre-pieds. Cela m'a permis de préciser comment je recherchais un emploi, non pas par les job boards classique où on demande aux DRH de faire ce qu'elles ne savent pas faire au lieu de se concentrer sur ce qu'elles savent faire, mais en contactant directement les directeurs techniques et autres. lien

    Merci à Reihar qui m'a approuvé juste après en disant que oui, quand on recherche un emploi, il faut faire feu de tous bois

    Merci à Tristan Nitot d'avoir dit bien mieux que je ne l'aurais dit que il faut bien faire la différence entre les APIs et l'implémentation. Mozilla ne souhaite pas que Firefox OS soit l'OS universel, mais que le Web devienne la plateforme universelle, y compris sur mobile . Si Mozilla n'a qu'une part de marché réduite (mais suffisante pour influencer les acteurs commerciaux), alors ça nous suffit.

    Critiques constructives de mon CV

    Donc là je ne m'attendais pas du tout à ça, mais grâce à linuxfr, j'ai pu améliorer mon CV bien plus que je ne l'aurais fait si j'avais suivi des formations Pôle Emploi ou APEC.

    Merci à toutes ceux qui ont fait des critiques constructives, notamment Michel Barret, Bruno, lasher, Renault,

    Je garde en revanche évidemment l'esprit qui m'animait de chercher un travail de manière anti-conformiste, par contact direct, via mon profil LinkedIN, mon profil Viadeo et mon CV en ligne.

    (j'ai mis des liens directs pour rassurer Zenitram)

    Questions qui m'ont permis de préciser ma démarche

    Grâce à linuxfr, j'ai pu préciser :

    • que je ne blâmais personne, juste que je désobéissais consciemment à des règles qui ne fonctionnent pas pour moi lien
    • grâce à Zenitram, Michel Barret, xaccrocheur, Jux, lasher, …. j'ai avancé sur le concept qui me parait fondamentalement utile d' informaticien généraliste
    • grâce à lahser, Marotte, Ernst Stavro Blofeld, … j'ai commencé à réfléchir à comment exprimer le fait que ce n'est pas moi qui méprise la grande majorité des utilisateurs de l'informatique, ce sont toutes ces entreprises qui font pour eux des logiciels qui ne correspondent pas à leurs besoins. D'autres ont dit tout simplement Gread Just Isn't Good Enough mais apparemment ça n'a pas suffit à faire progresser tant que ça la pratique (c'est ce qui compte pour moi).
    • grâce à Michel Barret, j'ai eu à expliquer quelque-chose qui me parait fondamental, qui est que les gens gâchent leur vie en ne mettant pas en pratique des concepts géniaux quit ont été inventé bien avant eux. Pas besoin d'être un génie pour trouver de l'inspiration chez les ens géniaux. lien
    • grâce à Michel Barret, j'ai précisé qu'il y avait de la place pour des navigateurs alternatifs malin comme Dolphin sur Android, que pour moi le WEB était d'abord la propriété de ceux qui le font progresser, que je prédis un bel avenir aux Chromebook vu les éléments qu'on a déjà aujourd'hui (ils répondent beaucoup mieux aux besoins des gens). Lien

    And The Rest Is Noise

    En matière de Feedback, il faut ensuite rigoler de la partie du feedback négatif qui a un rappoort signal sur bruit epsilonesque au lieu de le prendre personnellement.

    Merci donc au quarteron de moinsseurs et de commentateurs prompts à l'insulte et incapables d'argumenter sur le fond qui se sont acharné à rendre la discussion illisible en masquant la moindre précision factuelle que j'ai apporté chez moi.

    Exemple parfait, kebree me demande ce que j'entends exactement par le terme JRO qu'il ne comprend pas. Je lui réponds que c'était une simple blague de potache (ROT13) à laquelle je ne tenais pas plus que ça, et précisais ce que je voulais réellement dire moi, dans mon journal, que ne force personne à lire. Même ceci a été masqué (note -2)

    Donc il y a un moment où on comprend que ce n'est plus une question de maladresse de style ou quoi que ce soit d'autres, c'est tout simplement qu'il y a une minorité de gens qui ne supportent pas de lire des trucs plus longs qu'à leur habitude à eux, on se demande bien d'ailleurs à quel moment je les ai forcé à me lire, et pourquoi ils ne permettent pas à ceux qui aiment lire de lire ? Et qui partent du principe que les gens qui ne pensent pas comme eux sont des abrutis, et qui procèdent ensuite par biais de confirmation.

    Bref, je les ai laissé se deshonorer, et ça m'a fait sourire :-D

    • [^] # Re: Le Web est bien la platforme (la mienne en tous cas) - remerciements collectifs aux linuxfriens

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Ne pouvant pas remercier un par un tous les linuxfriens qui ont contribué chacun à la manière à faire de ce journal un succès,

      Pour te remercier, j'organise un diner.
      (désolé, mais la c'est trop gros, impossible de ne pas penser au diner)

      • [^] # Re: Le Web est bien la platforme (la mienne en tous cas) - remerciements collectifs aux linuxfriens

        Posté par . Évalué à -7. Dernière modification le 22/10/13 à 15:39.

        Ah merci, ça me fera revisiter l'Allemagne.

        T'es dans quel coin exactement ?

        PS: Bizarre que je sois le seul à ne pas avoir le droit de faire des allusions et autres citations. Il se trouve que la chanson qui donne le ton au film en question a été écrite par quelqu'un qui est un peu mon père spirituel en matière d'anticonformisme : Oh vie heureuse des bourgeois…

        • [^] # Re: Le Web est bien la platforme (la mienne en tous cas) - remerciements collectifs aux linuxfriens

          Posté par . Évalué à 6.

          Sors, loin, va prendre l'air, longtemps,…

          Tu semble croire qu'il y a une cabale contre toi, que l'on t'en veut personnellement. Ce n'est pas le cas. Tu es arrivé avec tes gros sabot, ici c'est logique de se faire un peu reprendre.

          Personne ne t'interdit de t'intéresser à quoi que ce soit par exemple, essaie d'éviter le misérabilisme et la victimisation parce que ça n'arrangera rien. Si tu as vraiment cette impression lâche linuxfr pour un temps et reviens quand tu en aura moins gros sur la patate.

          Note qu'il s'agit d'un conseil, tu fait bien ce que tu veux.

          Si tu avais lu ce que j'avais écris plus haut, tu saurais que le problème n'est pas que tu fait des citations, mais que tu en fait trop.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Le Web est bien la platforme (la mienne en tous cas) - remerciements collectifs aux linuxfriens

            Posté par . Évalué à -3. Dernière modification le 22/10/13 à 19:51.

            Dites, je ne dis pas ça à toi en particulier, mais j'ai du mal à comprendre pourquoi quand je dis que je pense A, on dit que pas du tout, tu penses B.

            Non, ce journal a tourné au bazaar complet, illisible, … Oui, mais j'en ai tiré plein d'enseignements. Le feedback positif m'a réjoui, le feedback négatif argumenté m'a permis de progresser (notamment mon CV), et les commentaires à côté de la plaque avec noms d'oiseaux et un vide sidéral en matière d'arguments derrière m'ont fait sourire. Je pense ça et je me demande comment font les gens qui savent mieux que moi ce que je pense.

            Après je ne vois pas de cabale contre moi, je constate juste que mes commentaires sont masqués systématiquement, peu importe leur pertinence. Ca ne me gêne pas moi, ça gêne ceux qui n'auraient pas compris le journal initial, qui auraient aimé comprendre de quoi il s'agissait mais se sont perdus dans une discussion désormais illisible.
            Ceux que tu appelles de la victimisation, c'est une tentative de rire de ça.
            Mais tout ça c'est détails.


            Sinon le conseil de prendre l'air est excellent.

            D'ailleurs ce n'était pas du tout dans mes intentions de garder un tel rhythme de croisière sur linuxfr, c'est juste que là je lance plusieurs projets plus ou moins liés au libre que j'aurais du lancer depuis longtemps, du coup j'ai eu de nombreux temps morts devant mon ordi.

            En fait il y a un seul truc qui me retient sur linuxfr, c'est la dépêche sur Brackets qui moisit dans dans l'espace de rédaction de linuxfr depuis des lustres.

            Je ne peux pas la finir toute seule vu que je n'ai pas testé réellement Brackets et il vaut mieux que ça l'initiative de la publier ne vienne pas de moi.

            http://linuxfr.org/redaction/news/brackets-l-editeur-du-web-par-le-web-pour-le-web

  • # Rhétorique

    Posté par . Évalué à 4.

    J’y dis en substance que je cherche un poste qui me corresponde, d’informaticien généraliste.
    Comme ceci est vu comme un oxymoron dans le secteur informatique français

    D'une "oxymoron" c'est de l'anglais et ça se traduit par « oxymore » en français. De deux, comme on te l'a déjà fait remarquer, ça relève plus du pléonasme que de l'oxymore.

    En effet « informaticien » c'est déjà un terme sacrément généraliste, ce n'est pas un métier.

    • [^] # Re: Rhétorique

      Posté par . Évalué à -2.

      D'une "oxymoron" c'est de l'anglais et ça se traduit par « oxymore » en français.

      Très bonne remarque, merci.

      De deux, comme on te l'a déjà fait remarquer, ça relève plus du pléonasme que de l'oxymore. En effet « informaticien » c'est déjà un terme sacrément généraliste, ce n'est pas un métier.

      Un pléonasme utile puisqu'il permet que les recruteurs qui veulent m'embaucher comme spécialiste comprennent que ce n'est pas à cette place là que je peux leur être utile.

      • [^] # Re: Rhétorique

        Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 22/10/13 à 21:00.

        Un pléonasme utile puisqu'il permet que les recruteurs qui veulent m'embaucher comme spécialiste comprennent que ce n'est pas à cette place là que je peux leur être utile.

        Même si un recruteur ne recherche pas un spécialiste il recherche quand même un informaticien avec un métier bien défini. Soit un administrateur, soit un développeur, soit un ingénieur de production, etc… Soit éventuellement un profil qui cumule deux métiers. Mais un informaticien « généraliste », autrement dit « qui sait tout faire, ou faire faire » je n'y crois pas une seule seconde.

        Si j'en crois ton CV, ton expérience qui semble être la plus significative est développeur sur plate-forme mobile. Alors si ça te saoule tu peux postuler à d'autres postes qui n'ont rien à voir, certes, mais il faut quand même te positionner. En gros : « Je sais faire ça, ça, ça et ça et ce que je veux faire c'est ça et/ou ça. »

        Essayer de te vendre en disant « Je sais tout faire (et si je sais pas je sais demander à un spécialiste) alors à vous d'imaginer comment m'utiliser… » Ça ne me paraît ni très malin ni efficace.

        Je te donne mon avis personnel et je ne suis pas un spécialiste du recrutement IT, tu fais comme tu le sens. Note juste que je ne suis pas le seul à te conseiller de rectifier le tir. Positionne toi et fais un poil mon original, ça ne devrait que t'être bénéfique. D'ailleurs ton CV et ta présentation viadeo/linkedin font des pages et des pages mais j'ai même pas réussi à savoir quel âge tu as !

        Dernier conseil (tu en fais ce que tu veux bien entendu), évite de sortir des citations à tout va. Moi aussi j'aime les citations, ma préférée, et de loin, ça reste : « La faculté de citer est un substitut commode à l'intelligence. » de William Somerset Maugham. Pour moi c'est LA citation :)

        PS : Et le fait de dire : « Permettez moi de me citer moi-même, bla bla » on fait ça quand on a une carrière brillante derrière soi, la reconnaissance de ses pairs. Parce que de la part d'un mec qui sort de l'école c'est juste pathétique.

        • [^] # Re: Rhétorique

          Posté par . Évalué à -3. Dernière modification le 22/10/13 à 21:35.

          Moi aussi j'aime les citations, ma préférée, et de loin, ça reste : « La faculté de citer est un substitut commode à l'intelligence. » de William Somerset Maugham. Pour moi c'est LA citation :)

          Je vois ce que tu veux dire, mais donc on fait quoi de la somme de sagesse prodigieuse qui n'a pas attendu la télévision, twitter ou facebook pour s'accumuler ?
          On n'en tient aucun compte et donc on refait les mêmes erreurs que la plupart des gens font depuis des centenaires voire des millénaires ?

          Je donne des citations pas pour me la péter, mais parce que c'est des principes qui m'inspirent au quotidien, et que j'essaye chaque jour de mettre en pratique.

          Du coup forcément, ça finit par me définir par trop mal.

          j'ai même pas réussi à savoir quel âge tu as !

          J'ai réussi à sauvegarder en moi d'heureuses caractéristiques de l'enfance, notamment la capacité à s'étonner de tout.

          Mais techniquement, je suis né en 1981. C'est très étonnant, mais je viens de regarder et il n'y a pas le champ ad hoc sur LinkedIN/Viadeo. Par contre c'était bien dans la fiche technique de mon CV (juste après la table des matières). Je l'ai remonté car c'est en effet important

          Essayer de te vendre en disant « Je sais tout faire (et si je sais pas je sais demander à un spécialiste) alors à vous d'imaginer comment m'utiliser… » Ça ne me paraît ni très malin ni efficace.

          Alors disons que j'ai une culture générale informatique qui me parait indispensable pour faire la liste des erreurs qui ont été commises, et de la détermination pour que ces erreurs soient corrigés.


          Sur mon positionnement :

          Non, justement, je n'ai pas du tout eu une "carrière brillante"
          La période janvier 2007 - fin 2012 a été une période dans ma vie d'ennui, d'absurdités et de souffrances.

          Donc il a bien fallu à un moment donné que je me demande Pourquoi ?

          Et la réponse à laquelle je suis arrivée est double.

          1. D'une part le secteur informatique français marche structurellement sur la tête, et s'il est tant à la traîne par rapport au reste du monde, c'est tout sauf un hasard
          2. D'autre part, moi je suis d'un anticonformisme prononcé, qui me parait pas déconnant quand je regarde ce qui se fait dans les très bonnes boites US, mais totalement incompréhensible dans ce milieu là.

          Je redonne un lien moinssé plus haut et qui pourtant donne de bonnes pistes sur ma personnalité :

          http://www.analysebrassens.com/?page=texte&id=109

          Après avoir lu ça attentivement, tu comprendras pourquoi j'avais préféré faire un autre métier que retourner dans le milieu qui a été le mien.
          Et maintenant je suis revenu, non pas dans ce milieu mais dans l'IT, mais pour y faire quelque-chose de vraiment utile aux gens.

          • [^] # Re: Rhétorique

            Posté par . Évalué à 3.

            Mais techniquement, je suis né en 1981. C'est très étonnant, mais je viens de regarder et il n'y a pas le champ ad hoc sur LinkedIN/Viadeo.

            Bah pourtant la date de naissance, donc l'âge, c'est quand même une information basique pour un CV.

            Non, justement, je n'ai pas du tout eu une "carrière brillante"

            C'est bien ce qui me semblait, donc tu admettras que s'auto-citer dans ton cas est plus que maladroit.

            Je redonne un lien moinssé plus haut et qui pourtant donne de bonnes pistes sur ma personnalité

            http://www.analysebrassens.com/?page=texte&id=109

            Je t'avoue que j'ai pas tout lu. Je vois pas le rapport quoi.

            mais pour y faire quelque-chose de vraiment utile aux gens.

            Il faut commencer à être utile à soi-même avant de vouloir être utile aux autres. Charité bien ordonnée, toussa…

            Bref,

            La période janvier 2007 - fin 2012 a été une période dans ma vie d'ennui, d'absurdités et de souffrances.

            Qu'est-ce que tu as foutu pendant cette période ? C'est quand même cinq ans hein.

            Alors je sais pas, si tu parles de souffrances je suppose que tu as vécu des choses dures et pas marrantes. Malgré ça il ne faut pas mettre cela en avant dans un CV (ou à un entretien). Je sais que c'est dur à entendre mais sache que les gens s'en foutent, que l'empathie n'est pas si naturelle, que les gens en face de toi ont leur propres démons et qu'à faire le Calimero tu risques de les réveiller, que ce ne sera pas agréable pour eux, donc tu paraîtras antipathique à leurs yeux.

          • [^] # Re: Rhétorique

            Posté par . Évalué à 3.

            Je vois ce que tu veux dire, mais donc on fait quoi de la somme de sagesse prodigieuse qui n'a pas attendu la télévision, twitter ou facebook pour s'accumuler ?

            On l'assimile, on y réfléchie et on apporte sa propre pierre à l'édifice. On ne se contente pas de répéter bêtement.

            On n'en tient aucun compte et donc on refait les mêmes erreurs que la plupart des gens font depuis des centenaires voire des millénaires ?

            Je ne nie pas l'importance de prendre en exemple d'autres penseurs mais il ne faut pas en abuser. Je trouve que tu as la citation un peu facile quoi.

            Pour ma part je n'imagine même pas coller ne serait-ce qu'une seule citation dans mon CV… En y réfléchissant je me dis que c'est possible d'en mettre une pour se différencier tout en affirmant avec force un point de vue mais je pense que c'est quand même vachement risqué. Pas facile, voir impossible, de faire l'unanimité sur une citation, autrement dit c'est ce qu'on pourrait qualifier d'épée à double tranchant.

            • [^] # Re: Rhétorique

              Posté par . Évalué à -1. Dernière modification le 22/10/13 à 22:31.

              Je redonne un lien moinssé plus haut et qui pourtant donne de bonnes pistes sur ma personnalité

              http://www.analysebrassens.com/?page=texte&id=109

              Je t'avoue que j'ai pas tout lu. Je vois pas le rapport quoi.

              Le rapport, c'est que, que je le veuille ou non, je suis un de ces oiseaux de passage que les recruteurs lambda prennent pour des fous
              Si je cherchais à ré-essayer de devenir la volaille qu'ils aimeraient embaucher, certes je trouverais facilement du boulot, mais je serais à nouveau aussi malheureux que je l'ai été lorsque je me suis conformé à leurs règles.
              Donc je rejette en bloc toutes leurs règles.

          • [^] # Re: Rhétorique

            Posté par . Évalué à 4.

            Moi aussi j'aime les citations, ma préférée, et de loin, ça reste : « La faculté de citer est un substitut commode à l'intelligence. » de William Somerset Maugham. Pour moi c'est LA citation :)

            Je vois ce que tu veux dire, mais donc on fait quoi de la somme de sagesse prodigieuse qui n'a pas attendu la télévision, twitter ou facebook pour s'accumuler ?

            Tu considère que réutiliser les travaux de tes prédécesseurs c'est les citer et dans le même temps tu crache sur twitter ? La citation c'est le twitter de la capitalisation. On prend des travaux colossaux et on en sort une phrase ou 2 tout à fait sortie de leur contexte et conçues pour être percutantes plus que pertinentes.

            Réutiliser les travaux d'Einstein ce n'est pas le citer lorsqu'il parle de la folie par exemple. Mais plutôt réutiliser ses travaux sur la relativité pour en faire une application, les consolider ou les améliorer.

            L'utilisation que tu fait des citations (du moins la majorité du temps) c'est juste un argument d'autorité. Tu cherche à dire que tu as raison parce que tel ou tel personne a dis quelque chose dans ton sens (ou approchant). Ce n'est pas de l'argumentation, ce n'est pas avec ça que tu va convaincre. Réutiliser les travaux de tes maîtres à penser c'est t'approprier leur réflexion pour pouvoir sortir tes arguments plus à jour ou plus pertinents en fonction du moment, de la discussion et de ton interlocuteur. Ce n'est pas le nom de l'auteur qui doit convaincre mais le raisonnement. Ce n'est pas parce que les choses sont écrites dans un livre qu'elles sont vraies mais parce qu'elles sont argumentées.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Rhétorique

              Posté par . Évalué à -7.

              Réutiliser les travaux d'Einstein ce n'est pas le citer lorsqu'il parle de la folie par exemple. Mais plutôt réutiliser ses travaux sur la relativité pour en faire une application, les consolider ou les améliorer.

              Décidément, on s'est mal compris, les travaux sur la relativité d'Einstein, c'est une chose.
              Je n'espère pas arriver à un résultat final aussi brillant
              Les utiliser, pourquoi pas, mais ce n'est pas mon domaine.

              Moi je te parle d'une autre bien différente : celui de la méthode
              Le petit Albert avait un potentiel énorme bien sûr, bien plus gros que moi, mais il aurait pu devenir volaille comme les autres (cf plus haut).
              Et en réalité, il est à peu près certain que des adolescents qui ont le même potentiel qu'Einstein (dans leurs domaines propres), il y en a beaucoup plus que quelques uns par siècles, mais la plupart ne donnent jamais leur plein potentiel.
              Comment a t'il fait donc, le petit Albert, à partir de l'âge adulte pour s'épanouir humainement et intellectuellement ?

              Ce qui m'intéresse, c'est quels sont les principes qui ont fait leur preuve et qui si on les applique au quotidien pour mieux vivre, tirer le meilleur de sa personnalité. Tout ça n'a rien avoir avec des citations.
              Et sur cette question des principes, tout a été dit.

              Je te conseille de lire la page 16 des "7 habits of highly effective people" où Steven Covey se rend bien compte et admet avec honnêteté que tout ce qu'il va dire ce sont des vérités évidentes qui ont été dites bien avant lui par toutes les religions et civilisations qui ont subsisté pendanet une période de temps suffisante, que ce ne sont pas des idées ésotériques ou encore moins magiques, ce sont des vérités profondes de la condition humaine. Moi, dit Stephen Covey, je ne vais qu'essayer de mettre des mots sur ce qui a déjà été dit afin d'aider les gens à mettre ces principes en application au quotidien. Et juste en faisant ça il aidé quelques dizaines de millions de persones, donc je trouve que ça vallait le coup :)

              http://boykepurnomo.staff.ugm.ac.id/wp-content/uploads/the-7-habits-ofhighly-effective-people.pdf

              • [^] # Re: Rhétorique

                Posté par . Évalué à 3.

                Je te conseille de lire […]

                Non j'en ai raz le bol que tu ne prenne pas le temps d'argumenter. Argumente et je lirais.

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: Rhétorique

                  Posté par . Évalué à -8.

                  Je crois que c'est justement ce ras le bol qui empêche la communication, donc il vaut bien mieux que tout le monde aille prendre l'air, que la pression retombe, que chacun puisse prendre du recul.

                • [^] # Re: Rhétorique

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Argumente et je lirais.

                  *lirai

                  C'est du futur simple (mode indicatif) non ? Je fais un peu nazi de la grammaire là pour le coup mais j'ai moi-même toujours un doute quant à savoir s'il faut un s ou pas…

                  • [^] # Re: Rhétorique

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Je n'espérais pas qu'il argumente, donc j'aurais plutôt dis que c'est du conditionnel.

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Rhétorique

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Je donne des citations pas pour me la péter, mais parce que c'est des principes qui m'inspirent au quotidien, et que j'essaye chaque jour de mettre en pratique.

            Juste parce que s'il y a une citation qui me vient à l'esprit en (ne) lisant (pas) tout ceci c'est bien :

            La perfection est atteinte, non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter, mais lorsqu'il n'y a plus rien à retirer.
            -- Antoine de Saint-Exupéry

            • [^] # Re: Rhétorique

              Posté par . Évalué à -6. Dernière modification le 23/10/13 à 15:07.

              Ah mince, là tu me pose un problème parce que je suis théoriquement sorti prendre l'air. Tant pis, je fais une pause pour dire que je suis tout à fait d'accord !

              Pour l'instant je suis bien loin de la perfection, je suis juste dans une démarche de progression tout au long de la vie.

              Donc pour l'instant cela m'aide à progresser au quotidien de penser à de belles formulations de ces principes ("connais-toi toi même", "je suis juste passionnément curieux", "great just isn't good enough", "first try to understand, then to be understood", "quiconque écoute ses paroles et ne les appliquera pas sera comme l'homme qui a bâti sa maison sur le sable", …)
              Et comme je n'ai pas encore prouvé grand chose professionnellement, vu que je suis au début d'une nouvelle carrière, cela m'aide à me définir succintement de dire quels sont les principes qui m'inspirent au quotidien.

              • [^] # Re: Rhétorique

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                […] succinctement […]

                • [^] # Re: Rhétorique

                  Posté par . Évalué à -7.

                  Disons que je suis le type de gars qui lisent plein de bouquins, et qui ont même des projets en gestation de bouquins.
                  Donc dire une dizaine de principes qui m'inspirent (à la Google, "Ten Things", si tu connais), c'est succint pour moi

                  Beaucoup moins évidemment que quelqu'un qui a tout résumé une fois qu'il a dit "J2EE, 5 ans d'expériences" (ensuite ils précisent les frameworks, etc…)

                  Mon profil foncièrement anticonformiste et non spécialisé n'ayant rien avoir avec ça, j'ai beaucoup amélioré mon CV mais ça ne sera jamais succint comme les braves gens l'espèrent.

                  Bon ce thread a beaucoup trop duré et m'a pompé beaucoup d'énergie et de temps alors que j'en ai besoin sur plein de projets importants.

                  • [^] # Re: Rhétorique

                    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 23/10/13 à 18:14.

                    Disons que je suis le type de gars qui lisent plein de bouquins

                    Je pense qu'on accorde le verbe lire avec le sujet le type de gars : Je suis le type de gars qui lit

                    Sinon : je suis du type des gars qui lisent.

                    J2EE, 5 ans d'expériences

                    Putain ça t'a traumatisé ça on dirait…

                    Mon profil foncièrement anticonformiste

                    S'attacher à être anticonformiste juste pour être anticonformiste, bof.

                    ce thread a beaucoup trop duré et m'a pompé beaucoup d'énergie et de temps

                    Sache qu'à nous aussi tu as coûté de l'énergie ;)

                    j'en ai besoin sur plein de projets importants

                    Heureusement que nous on a rien d'autre à faire qu'essayer de faire entendre raison a une personne qui se fourvoie quant à sa vision de l'informatique, voir de la vie en général…

                    • [^] # Re: Rhétorique

                      Posté par . Évalué à -6.

                      Sache qu'à nous aussi tu as coûté de l'énergie ;)

                      On est bien d'accord.
                      Linuxfr n'est pas l'endroit adapté pour parler de ça
                      Et maintenant n'est pas l'endroit adapté pour en parler.
                      Donc je reviendrais sur cette histoire, mais ni maintenant ni ici.

                      Heureusement que nous on a rien d'autre à faire qu'essayer de faire entendre raison a une personne qui se fourvoie quant à sa vision de l'informatique, voir de la vie en général…

                      Ecoute, tu me confirmes une intuition que j'avais, que bon nombre de gens non seulement me prenaient pour un fou (ça c'est pas grave, ce n'est ni la première fois ni la dernière) mais surtout qu'ils s'acharnaient à vouloir guérir un supposé fou. Or il y a folie et folie. Folie douce et folie barbare. Et nul n'est plus fou que celui qui prétend guérir la folie, comme le montre cette gravure célèbre du moyen-âge.

                      L’Extraction de la pierre de folie, par Jérôme Bosch (1460-1516)

                      L’Extraction de la pierre de folie, par Jérôme Bosch (1460-1516)

                      • [^] # Re: Rhétorique

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Linuxfr n'est pas l'endroit adapté pour parler de ça

                        Ça j'en sais rien mais je crois que dans les journaux Linuxfr absolument tous les sujets ont été abordés.

                        De plus, reconnais que c'est toi qui nous expose une de tes théories (oui je sais tu n'est pas tout seul, je simplifie) et qui nous colle ton CV sous le nez. Alors qu'on te dise ce qu'on en pense c'est normal non ?

                        nul n'est plus fou que celui qui prétend guérir la folie

                        Tu retournes prendre l'air ça va te calmer. Tu affirmes des choses et je (mais là aussi je ne suis pas tout seul) te dis que tu te trompes. Ça s'arrête là. J'essaie de te faire changer d'avis, certes, c'est normal quand on discute et qu'on est pas d'accord avec quelqu'un. Je n'ai pas dit que tu étais fou et encore moins que j'allais te guérir.

                        • [^] # Re: Rhétorique

                          Posté par . Évalué à -9.

                          Ce n'est pas toi qui est en cause, c'est plus structurel que ça. Si je crois à l'intelligence des individus, j'ai en revanche peu d'estime pour l'intelligence des groupes (y compris quand j'en fais partie comme ici), à fortiori quand un système technique utile pour certains trucs s'évère carrément contre-productif dans des cas comme celui-ci (karma, et tout ce qui fait qu'on ne rate pas le moindre message d'un thread interminable comme celui-ci). Là il n'y a juste rien à faire.

                          • [^] # Re: Rhétorique

                            Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 24/10/13 à 23:24.

                            j'ai en revanche peu d'estime pour l'intelligence des groupes

                            Tu as tort sur ce coup (en fait t'as tort souvent je trouve, mais en même temps tu m'as appris des choses, read on) pense à Slashdot, Kuro5hin, LinuxFr, C'est pour ça que je reste ici. C'est la meilleure implémentation que je connaisse de l'impossible graal de l'auto-modération perpétuelle. Stick around. My 2 cents. Salut à tous.

            • [^] # Re: Rhétorique

              Posté par . Évalué à 1.

              Bon en fait j'ai vu cette citation attribuée à Voltaire aussi. Mais l'un ou l'autre (on est en Français, donc le « où » est inclusif ;-)) me va très bien. :)

              • [^] # Re: Rhétorique

                Posté par . Évalué à 4.

                le « où » est inclusif ;-))

                C'est une blague qui me passe au dessus de la tête ou bien c'est une étourderie de ta part de coller un accent sur le u ?

                Au passage, le saviez-vous : « où » est le seul mot de la langue française avec le caractère ù. Il a donc une touche du clavier qui ne sert rien que pour lui ! :)

                • [^] # Re: Rhétorique

                  Posté par . Évalué à 1.

                  C'est complètement une typo. La mémoire des doigts a utilisé la touche « compose » un peu trop vite… Oups !

  • # Débranchage

    Posté par . Évalué à 3.

    Débranchons tous les windows, tous les linux et tous les autres bidules et voyons comment ce comporte le système d'exploitation n°1 :-)

    • [^] # Re: Débranchage

      Posté par . Évalué à 2.

      Il y a de fortes chances qu'on découvre que le système d'exploitation n°1, l'originel, bien qu'ayant le mérite d'être toujours exécutable n'a pas apporté un seul correctif à sa branche principale. Ce qui aura été vraisemblablement une perte de temps.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.