Journal Je cherche un(e) stagiaire ...

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
26
jan.
2006
Pour faire du web (design et dev) et de l'intranet. Ca se passe à Toulouse.
Technos (x)html, css, php, apache, mysql
Compétences artistiques bienvenues
Le site en question: http://www.esterel-technologies.com

Ca démarerait dès que possible avec une durée d'environ 6 mois.
Vous pouvez m'envoyer les CVs directement: aubanel CHEZ gmail POINT com

Si vous voulez des précisions, n'hésitez pas.
  • # Précision

    Posté par . Évalué à 5.

    C'est payé ? Combien ?
    • [^] # Re: Précision

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est payé, la montant dépend de la formation de la personne (en gros, faut négocier avec les RH sur ce point ...)
      • [^] # Précision

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        6 mois pour un stage ... pourquoi un CPE ou un CNE ne ferait pas l'affaire ?

        soit il est stagiaire et donc est dans un apprentissage et n'a pas le droit de produire stricto sensu pour un client et doit etre encadré par un maitre de stage, soit il produit et donc travaille et ce n'est plus un stagiaire.

        Puisque j'ai sous la main un employeur, comment ecrire pour le quatrieme trimestre :
        We are proud to announce that our revenues this year exceeded our target of 14 M$, versus 11.3 M$ in 2004, resulting in a 25% growth. et ne prendre qu'un stagiaire ?

        http://www.esterel-technologies.com/news-events/newsletter/n(...)
        • [^] # Re: Précision

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          CPE ou CNE, c'est pas pour les boites de moins de 20 employés ? Nous on est 150 ...

          Sinon, produire, ça veut dire quoi ? Pas le droit d'écrire du code utile? Pas le droit de publier de contenu? On a que le droit de faire des trucs qui servent à rien et apporter le café ? Personellement j'estime que j'ai des choses à transmettre qui peuvent intéresser des futurs diplômés. J'estime que ne pas les rémunérer, ça c'est de l'exploitation. Mais pour apprendre à faire, on a encore rien trouvé de mieux que de faire.

          Mis à part ça, on ne 'prend pas qu'un stagiaire', si tu avais également regardé la section offres d'emploi il y en a juste *35* en ligne actullement.


          Et si le newsletter parle de revenus et pas de bénéfices, c'est qu'il y a une raison. Il faut savoir lire entre les lignes dans les présentations corporate ...
          • [^] # Re: Précision

            Posté par . Évalué à 2.

            si tu avais également regardé la section offres d'emploi il y en a juste *35* en ligne actullement.

            Et si le newsletter parle de revenus et pas de bénéfices, c'est qu'il y a une raison


            Tu es en train de nous dire que vous voulez accroître votre masse salariale d'environ 25% (c'est pas rien!) alors que vous ne faites pas de bénéfices ?
          • [^] # Re: Précision

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            http://www.esterel-technologies.com/company/jobs/france-elan(...)
            http://www.esterel-technologies.com/company/jobs/france-gren(...)
            http://www.esterel-technologies.com/company/jobs/france-toul(...)
            http://www.esterel-technologies.com/company/jobs/france-vill(...)

            j'en compte 21 en France dont 20 à Villeneuve Loubet.
            je constate :
            - qu'aucun type de contrat ne soit spécifié.
            - que certaines annonces datent de juillet 2005

            maintenant ma remarque était sur le fait que vous ne recrutiez qu'un stagiaire et non un CNE, CDI, CDD, CPE ou tout autre.
            • [^] # Re: Précision

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Ce sont tous des CDI. Comme déjà dit, CNE et autres CPE ne sont valables que pour les boîtes de moins de 20 salariés, et on ne fait pas les CDD. En revanche, on a l'habitude de bosser avec des stagiaires et des formations par alternance, parfois avec une embauche à la fin (enfin, c'est pas fréquent, avoir le bon budget au bon momment, c'est pas facile).

              Les vieilles offres sont toujours valides, on a un certain nombre de profils récurrents qu'on recherche plus ou moins en permanence (type consulting chez un gros client).

              <ironie>
              Après tu choisis de ne regarder que les offres en france, mais on embauche aussi en chine.Quel égoïsme de ne regarder que son nomb^Wpays !
              </ironie>

              J'espère qu'a terme ce poste deviendra un CDI (je ne voudrais pas pour moi d'un CNE qui te laisse en situation de "précarité" pendant deux ans, je ne vais pas pousser ce type d'embauches ! ), mais je ne vais pas m'étendre ici (c'est public quand même, et on voit tous vos hits dans nos logs => on lira fatalement par dessus mon épaule...) sur toutes mes motivations et "stratégies" possibles.
              • [^] # Re: Précision

                Posté par . Évalué à 1.

                Il me semble que le CPE est justement pour les boîtes de plus de 20 salariés.
                • [^] # Re: Précision

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Il me semble que le CPE est encore en cours de discution et pas encore passé
                  • [^] # CPE

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Pour voir les deux aspects de la chose:
                    * http://stopcpe.net/ : eux ils sont contre
                    * http://www.uni.asso.fr/article.php3?id_article=462 : eux ils sont pour

                    Personellement, je suis plutôt contre, je trouve ça assez scandaleux même. S'il y a un motif normal (économique, faute, etc.) de licenciement, le CDI le permet. Quand je vois ça : http://www.uni.asso.fr/article.php3?id_article=454
                    je me demande quelle est vraiment la différence avec un CDI ? S'il n'y en a pas, pourquoi faire un contrat différent...


                    Comme disait l'autre, c'est pas parce que Sarkozy ajoute chaque jour une page au code pénal que Villepin doit en arracher une chaque jour au code du travail.
                    • [^] # Re: CPE

                      Posté par . Évalué à -1.


                      je me demande quelle est vraiment la différence avec un CDI ? S'il n'y en a pas, pourquoi faire un contrat différent...


                      Au hasard : flexibilité et exonération de charges pendant 3 ans,une meilleur protection (4 mois avant assurange chômage, indemnité, formation)

                      La vrai question, c'est : comme c'est mieux qu'un CDI, quand est ce que sera établi le CDI 2.0 généralisé sur le modèle CNE-CPE?

                      (troll discret...)
                      • [^] # Re: CPE

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        Euh, normalement les allocs chomage c'est après 6 mois, je me trompe pas ? Donc, la baisse de 6 à 4 mois, ça concerne qu'elle portion (infime) du salariat ? Par contre, la période d'essai de 3 mois renouvelable à 2 ans, là ça concerne combien de personne ? J'ai pas besoin de faire beaucoup de calcul et de chercher les statistiques d'embauche pour voir qu'au final la balance penche beaucoup plus d'un côté.
                        (remarque, en angleterre, sur mon contrat, c'est un mois de préavis... avec 8 jours de période d'essai)
              • [^] # Re: Précision

                Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                quel hypocrisie de travailler avec un pays où le ne fait pas respecter les droits de l'homme.

                plus serieusement, la notion de profils récurrents, et ses 21 annonces d'embauches en France ( pays réputé "cher" en taxe ) pour une boite de 150 personnes qui dit entre les lignes ne pas faire de bénéfices malgré une hausse de chiffre d'affaire ...

                d'un autre coté, je me dis que je ferai mieux de me garder de vous faire part publiquement de mes interrogations qui sont -il me semble - assez légitime. de ce que je lis, cela n'interesse que moi, d'essayer comprendre ce qui me semble être incoherent sachant que je sais pertinemment qu'il me manque des informations que je ne peux pas deviner.
                • [^] # Re: Précision

                  Posté par . Évalué à 7.

                  qui dit entre les lignes ne pas faire de bénéfices malgré une hausse de chiffre d'affaire ...

                  CA et résultat de l'exercice (bénéf ou perte) n'ont *strictement* rien à voir. C'est la base de la base de la compta.
        • [^] # Re: Précision

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          6 mois pour un stage ... pourquoi un CPE ou un CNE ne ferait pas l'affaire ?

          Peut-être par ce que les CPE/CNE sont des CDI et non des CDD....
        • [^] # Re: Précision

          Posté par . Évalué à 2.

          Tous les stages ingenieur de fin d'etude durent 6 mois.

          et n'a pas le droit de produire stricto sensu pour un client

          Ah si, il a le droit, et ca vaut mieux pour lui s'il veut que son stage lui apprenne vraiment son metier et ne soit pas un TP de plus.

          La difference avec un employe, c'est que le stagiaire n'a pas d'obligation de resultat (seulement une obligation de moyens). S'il foire tout, ce n'est pas de sa faute, il apprend.
          • [^] # Re: Précision

            Posté par . Évalué à 2.

            Tous les stages ingenieur de fin d'etude durent 6 mois.

            chez moi c'était 4 mois minimum, 6 mois maximum.
        • [^] # Re: Précision

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          y'a vraiment un truc que je ne comprend plus dans le monde d'aujourd'hui...

          "6 mois pour un stage ... pourquoi un CPE ou un CNE ne ferait pas l'affaire ?"

          j'aurais plutôt dit :
          6 mois pour un stage ... pourquoi un CDD ne ferait pas l'affaire ?

          C'est con mais le CDD c'est pour une durée déterminée et c'est justement fait pour ce genre de cas.
          CNE ou CPE c'est avec une période d'essai de 2 ans (ce qui est déjà en soit débile)
          Mais s'en servire (comme sous entendu) on prend un gars en CDI "aménagé" et on le licencie quand il a fini le boulot c'est complètement débile.
          Oui car avec un CNE / CPE c'est comme avec un CDI on ne peut pas se séparer sauf démission ou licenciement...

          C'est beau le monde d'oujourd'hui...

          Ha oui c'est vrai, CDD c'est un contrat de travail précaire et à ce titre on a droit à 5% (je crois, je connais plus le chiffre exact) du salair versé en prime de précarité (c'est son nom...) + 5% si on ne prend pas de congé.
          Alors oui ça coute plus cher... mais c'est précaire pour l'employé !
  • # hop...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    What about http://fr.lolix.org/ ?
    • [^] # Re: hop...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Je peux y poster une annoce de stage? faite à la RACHE ( http://www.la-rache.com/index.php ) ? Et puis j'ai bien envie d'embaucher une moule de tribune^Wjournal...
    • [^] # Re: hop...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Super ce site ! Moi qui cherche du travail !! :p

      Sinon, le poste m'interesse, mais le problème, c'est que je n'ai pas trop trop envie de faire 934,9 km (d'après mappy - bah oui, je suis dans le nord) pour une durée de 6 mois... dilem dilem... ;)
      • [^] # Re: hop...

        Posté par . Évalué à 5.

        Dire que j'ai fait 11 097 km pour mon stage de fin d'études et que c'était pour l'instant l'une de mes meilleure pèriode de ma vie. Tu rates quelque chose, c'est formateur pour un gars du nord de découvrir la vie à Toulouse, tu sais ?
        • [^] # Re: hop...

          Posté par . Évalué à 2.

          Hélas, pas facile de vivre une vie décente à Toulouse avec les 350¤ d'indémnités de stagiaire.

          je suis dans la meme situation (recherche de stage) et ai du refusé certaines propositions pour des raisons purement pécunières :(
          • [^] # Re: hop...

            Posté par . Évalué à 2.

            Je comprends... ma boite cherche aussi un stagiaire (dev php / mysql / css) mais ne peut pas payer.

            Même si la situation géographique est alléchante (la Corse), difficile de trouver de la main d'oeuvre...
            • [^] # Re: hop...

              Posté par . Évalué à 10.

              Hmmm... Vous cherchez un stagiaire sans pouvoir le payer ?
              Donc c'est juste que vous cherchez quelqu'un qui pourra bosser gratos pour vous aider ? Je comprend que parfois la vie d'une entreprise, c'est difficile, mais de là à accepter l'esclavage, y'a comme une limite.
              • [^] # Re: hop...

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Loin de moi l'idée de défendre les boites qui ne paye pas leurs stagiaires, je trouve ça lamentable.

                Par contre quand le stage est fait correctement, il faut pas oublier qu'il coute plus cher a l'entreprise que le salaire du stagiaire. Il ne faut pas oublier le cout de l'encadrement.

                Ma copine a fait un stage de 4 mois dans une petite boite. Le stage n'était pas payé, par contre çe fut un vrai stage, elle a été correctement encadré, avec un vrai suivi de la part du tuteur, et coup de chance pour elle, le suivi a continuer même après la fin du stage. Son tuteur l'a aidé à trouver un CDD, qui depuis c'est transformer en CDI.

                C'est clair que ce genre de stage est rare, mais il y a des cas ou un stage bien encadré vaux mieux qu'un stage bien payé. Dans son cas, le payement a été fait en compétences transmises et par l'aide après le stage. La boite n'avait pas les moyens de payer une stagiaire, mais quand je vois le temps que son tuteur lui a consacré, je me dit qu'ils aurrait surement fait des économies en demandant directement au tuteur de bosser sur le projet.

                Hélas on ne vis pas dans un monde parfait, et il y a énormément de boites qui ne considérent les stagiairesque comme de la main d'oeuvre gratuite. (j'ai vu des boites ou des personnes "encadrent" une dizaine de stagiaire sans pour autant changer leur propre planning...)
                • [^] # Re: hop...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Ta remarque me fait penser aux religieux ou astrologues. "C'est vrai qu'il y a des escrocs et des intégristes, mais la vraie astrologie/religion, c'est pas ça." Toujours la même remarque depuis la nuit des temps... Deux ou trois exemples vertueux devraient faire croire qu'une chose est bonne alors qu'elle est essentiellement mauvaise.
                  • [^] # Re: hop...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    C'est pour cela que j'ai précisé au début de mon commentaire que je ne voulait pas défendre les boites qui ne payaient pas leurs stagiaires et que je trouvait ça lamentable.

                    Ce que je voulais mettre en évidence, c'est que les stages sont avant tout une formation sur le terrain qui permet de completer la formation théorique que tu as eu avant. Et donc je pense qu'une des choses les plus importantes dans un stage, c'est la qualitée de l'encadrement. Et si cet encadrement est bien fait il coûte de l'argent à l'entreprise.

                    Dans le cas que je présentait, on avait la chance de pouvoir vivre sans que le stage soit rémunéré. Ça n'a pas été facile, j'était obligé de bosser en dehors de mes cours pour payer le loyer et la bouffe, et il a fallu faire des sacrifices sur le budget loisir, mais au final on ne le regrette pas. Le stage a vraiment joué son rôle de formation sur le terrain, il lui a permis d'obtenir une vrai experience professionelle, et elle a bosser sur un vrai projet en rapport avec sa formation théorique.

                    Dans un monde parfait, elle aurrait en plus été rémunérée et j'aurais pas eu à bosser. Mais hélas ce n'est pas le cas.

                    Le problème (qui est rappelé dans le commentaire en dessous) c'est que tout le monde ne peux pas ce le permettre. Toute seule elle n'aurrait pas pus payer les factures, et même avec les logements étudiants et les APL ça représente un budget qui n'est pas négligeable.

                    Pour mon stage de DEA j'ai eu plus de chance puisque en plus d'avoir un encadrement génial, j'ai été payé. Mais si j'avais eu le choix entre un stage avec un sujet et un encadrant merdique mais payé, et un sujet et un encadrant génial mais sans rémunération, je n'aurrais pas hésité à prendre le deuxième. Là encore parce qu'a ce moment elle avait son boulot et elle aurait pus payer les factures.

                    Le problème pour moi n'est pas le fait qu'un stage soit rémunérré ou pas, c'est le fait que tous les étudiants ne soient pas égaux pour le choix du stage. J'ai des amis qui on été obligé de prendre des stages merdiques mais payé, et qui ensuite on galéré pour trouver du boulot.

                    Je comprend qu'une entreprise cherche à ce faire du fric sur le dos des stagiaires, même si je ne l'approuve pas. Je sais que c'est en acceptant de faire un stage non payé que l'on entretient ce système, mais nous on a fait ce choix en pensant aussi à notre avenir.

                    À mon avis la première chose a éliminer ce sont les stages merdiques ou l'encadrant ne fait pas sont boulot, ce serrait déjà une bonne chose.
                • [^] # Re: hop...

                  Posté par . Évalué à -1.

                  Je dis pas que y'a pas des stages supers utiles avec des gens trop sympas...
                  Mais un tuteur super cool (sauf vraiment si t'es en stage avec l'abbé pierre), il t'héberge pas et il te file pas à manger.

                  Et le principe du "un stage bien encadré vaux mieux qu'un stage bien payé.", devine qui ça favorise encore ? Les gens qui sont le plus à l'aise financièrement. Non, il doit y avoir moyen d'encadrer des stages en payant les stagiaires, faut pas exagérer, j'ai jamais vu un seul stage qui ne rapportait rien au final à une entreprise...
                • [^] # Re: hop...

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Si aujourd'hui je devais apprendre aux futur stagiaires à trier le bon grain de l'ivraie, s'il y a une chose que je leur dirais, c'est bien de refuser tout stage dont la remuneration n'est pas strictement superieure au tiers du smic, quelque soit le domaine (et à 600 ¤ dans le cas d'un stage de bac+5).
                  Si la boite ne peut pas payer cette misere, je doute qu'elle va consacrer du temps et des efforts (et donc de l'argent) pour donner une vraie formation à un stagiaire.

                  Apres ce n'est pas la boite mais le tuteur qui fait la qualité du stage ( le sujet doit y participer un peu mais ça depends du domaine...). Et c'est pas à ton entretien de stage que tu vas les avoir, tes garanties comme quoi ton tuteur sera quelqu'un de patient, disponible, comprehensif et pedagogue.

                  Bref, au delà de l'aspect pecunier, une remuneration "correcte" est un signe qui permet de laisser penser que la boite fait un "investissement" sur toi et qu'il y a des bonnes chances qu'elle t'accompagne un minimum dans la realisation de ton projet.

                  Apres ça ne veut pas non plus dire qu'un stage bien payé est interessant (j'en ai fait les frais...), mais au moins, tu peux penser que tu ne vas pas etre exploité comme un chien avec pour menace une mauvaise appreciation sur le suivi de ton stage si tu vas pas assez vite.

                  Ta copine a eu de la chance comme tu dis, mais son cas releve de l'exception.
            • [^] # Re: hop...

              Posté par . Évalué à 7.

              Et le RH/Chef qui a pensé ça le matin, il se regarde encore dans une glace ?

              "Tout travail mérite salaire" et autre, cela leur rappel rien ?

              Le seul stage long valable ce sont de fin d'études en rapport direct avec les études, rémunérés évidement !

              "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: hop...

            Posté par . Évalué à 3.

            Y a des grosses boites à Toulouse (du groupe Thales par exmple) qui offre mieux que 350¤ d'indémnités à leur stagiaire (Genre au moins le double pour les stagiaires Bac+5). Je pense que c'est pareil d'ailleurs chez Airbus.
            • [^] # Re: hop...

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Effectivement, ça dépend pas mal du niveau d'études. Si c'est ton stage de 6 mois d'ingé, tu peux trouver des rémunérations de l'ordre de 500¤ mensuels...
              • [^] # Re: hop...

                Posté par . Évalué à 4.


                Si c'est ton stage de 6 mois d'ingé, tu peux trouver des rémunérations de l'ordre de 500¤ mensuels


                Stage de fin d'étude, c'est plutôt le >1000 ¤ net qu'il faut viser (là c'est un stage bien rémunéré).
                En dessous, c'est se brader. Entre 700 et 1000, c'est pas mal.
                En tout cas, 500¤ net, je conseil au stagiaire de dire merde.

                En générale, si la rémunération fait trop pitié, l'école te demande de chercher un autre stage (j'ose espérer que les profs ne bradent pas leurs élèves, et c'était le cas de la mienne).
                • [^] # Re: hop...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Ouais enfin j'espère que pour la majorité des stagiaires l'indemnité de stage n'est pas la seule préoccupation. Il y a le sujet aussi, et l'environnement (PME, grand groupe, SSII, en France, à l'étranger...). Quand j'étais étudiant je préférais les sujets de stage dans le domaine de l'embarqué ou du temps réel... (bref des sujets qu'on n'a pas l'occasion de voir tous les jours) à 500¤ que du développement Web à 1000¤, question de goût :-)
                  • [^] # Re: hop...

                    Posté par . Évalué à 3.

                    C'est clair. Franchement mon stage de fin d'etudes, ca avait beau etre en Angleterre, au beau milieu de nulle part, j'ai dit oui avant meme de savoir combien on allait me payer, ou meme si j'allais etre paye. Je suis meme persuade que certains auraient ete pret a payer pour l'avoir. Et a l'arrivee, je n'ai franchement pas ete decu ; j'ai passe 4 mois (puis 9 en CDD) dans un environnement qui me manque encore apres avoir du partir il y a presque 2 ans, meme si j'ai reussi a me recaser dans une boite du meme domaine.

                    Coincidence amusante, c'etait de l'embarque :)
                    • [^] # Re: hop...

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Idem quand on m'a proposé un stage de fin d'études au Canada, la question de la rémunération n'a pas été mon souci principal..... j'y serais allé bénévolement tellement ça se bousculait à l'école pour y aller !!!

                      Une expérience de ce type est souvent un plus par la suite....
              • [^] # Re: hop...

                Posté par . Évalué à 1.

                un demi-smic super... tu payes à peine ton loyer avec ça.

                "La première sécurité est la liberté"

                • [^] # Re: hop...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  500, c'est si t'as vraiment envie d'y aller. Une bonne rémunération, c'est de l'ordre d'un SMIC (il me semble avoir eu un peu plus avec Tickets Restau à l'époque de mon stage de fin d'études - c'était chez cadence avant qu'ils ne licensient tout le monde). Pour le stage en question, j'ai pas les billes alors je ne veux pas m'avancer.

                  Concernant le loyer, tu bénéficies toujours de tes "facilités" d'étudiant: APL, cité U, etc. C'est certes relatif :o/
          • [^] # Re: hop...

            Posté par . Évalué à 8.

            Si je peux me permettre, le mot "pécunière" n'existe pas; ou plutot il est très très souvent mal orthographié. Sa juste ecriture est : "pécuniaire" exemple : "un problème pécuniaire" et non "pécunier" (brrr quelle horreur).

            Ma maigre contribution.
  • # Tant qu'on y est ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    ... Je cherche une femme de ménage, non rémunerée. Mais elle aura quelqu'un pour l'encadrer, un maitre de stage, et ne fera rien de constructif (cf les commentaires plus haut) comme l'exige la loi sur les stagiaires.

    Envoyer photo + CV à linuxfr qui fera suivre.
    • [^] # Re: Tant qu'on y est ...

      Posté par . Évalué à 5.

      non pas chercher de femme de ménage. Mais tu es fou. Il faut juste chercher un(e) stagiaire pour technique de surface. Connaissance requise: robusta: maitrisé; brosse: maitrisé; balais: maitrisé; eau: maitrisé. Possédant voiture.
      Durée du stage 6 mois, avec rapport de fin de stage et possibilité (rare quand même) d'embauche (voir les rentrée du ménage).
      Horaire: 07.30 heures à 18.00 heure.
      Salaire: suivant compétance (mais pas trop, vous êtes stagiaire).

      Hooo, et l'esclavagisme que je pensais aboli. L'excuse du: pour apprendre, faut que tu viennes gratos, c'est du pipo; Ou l'art d'entuber les informaticiens, de les présuriser, et de se faire un max de pognon sur leur dos. Bah, chiffre d'affaire 10.000.000¤, mais on fait pas de bénéfice non plus..

      Bien sur... Comme troll, c'est petit, costaud, et ça marche bien....
    • [^] # Re: Tant qu'on y est ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      C'est vrai, linuxfr peut faire suivre les CV ? Non, parce que ça 'arrangerait bien pour notre petite affaire en fait, ça me gêne de laisser mes coordonées à la portée de la moindre moule venue.

      Bon allez, je sors, vous pouvez m'impertinenter.
    • [^] # Re: Tant qu'on y est ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      tu la préfère avec des gros seins ?
      • [^] # Re: Tant qu'on y est ...

        Posté par . Évalué à -3.

        du moment qu'ils sont à la bonne hauteur, et qu'ils réagissent correctement aux stimulations dermato-neuronales, je m'en fiche. ;)
  • # stagiaire ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Euh ... confier un site Web à un stagiaire est complètement stupide.

    A titre de rappel, tout ce que produit un stagiaire comme "oeuvre" lors de son stage n'appartient *pas* à l'entreprise.

    L'entreprise obtient les droits d'auteurs artistiques[1] de ce qui est produit par ses salariés, uniquement de ses salariés. Or un stagiaire n'est pas compté dans les salariés, même en donnant une définition très large à ce terme. Ce n'est pas qu'une question de rémunération (le stagiaire peut être indemnisé, ça n'en fera pas un salarié), le stagiaire n'a pas de lien de subordination, n'est pas lié au code du travail et n'a aucune des protections. Il n'y a aucun espoir de pouvoir l'assimiler à un salarié et donc récupérer d'office les droits de ses créations.

    Résultat ? le stagiaire a tous les droits sur le code ou le graphisme créé pendant son stage [2]. Il peut donc, après le stage, légitimement demander une rémunération pour l'exploitation de ce qu'il a créé.
    Bon, c'est rarement appliqué, c'est vrai. Reste qu'employer un stagiaire pour une création "artistique" comme un site web, c'est loin d'être l'idée du siècle, même si tout le monde le fait.

    Puis je peux me tromper mais vu l'annonce (entres autres le fait que vous recherchez des compétences au lieu de parler de formation et répartition des taches) vous ne cherchez pas quelqu'un à former mais quelqu'un qui produit. Bref, pas un stagiaire mais bien un employé classique.

    Il est vraiment temps de changer les mentalités sur les stagiaires. Un stagiaire n'est pas un salarié sous/pas-payé. Confondre les deux n'est ni intéressant pour le stagiaire (qui finalement fait un boulot normal mais sans le salaire et les avantages), ni pour l'entreprise (qui risque d'avoir mal lors du réveil si le stagiaire est moins mouton que prévu (ce ne sont pas les mêmes obligations/législations).


    [1]: graphisme et logiciels tombent dans cette catégorie
    [2]: en cherchant rapidement on trouve http://www.droitweb.com/dw2/articles.jsp?pArticleID=27&p(...) mais si vous avez le courage de chercher le cas a visiblement été jugé plusieurs fois, en faveur du stagiaire.
    • [^] # Re: stagiaire ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je parle dans mon message des technos utilisées, je ne demande pas à ce qu'elles soient maîtrisées avant le stage. Je n'ai pas dit non plus que je confiais le site web a un stagiare, le webmestre ça reste moi. La fibre artistique n'est pas forcément nécessaire, mais c'est juste que si ça t'intéresse, y'a moyen de la laisser s'exprimer/d'apprendre des choses. Désolé, je ne suis pas RH et j'ai fait l'annonce à l'arrache, je ne me doutais pas que ce serait si sensible... A l'époque ou je cherchais mon stage, ça m'aurait bien plu en tout cas, vu que je moulais sur linuxfr au lieu d'envoyer des CV ;o)

      Concernant l'histoire des droits, il suffit comme précisé dans le texte que tu cites de fixer cela par contrat:

      ... Il paraît donc prudent de prévoir contractuellement la cession des droits patrimoniaux au profit de l'entreprise qui reçoit le stagiaire ...


      Bon, après si tu es contre le principe du stage et qu'on trouve le statut de stagiaire révoltant, tu as le droit, et je ne te dirai pas que c'est complètemet stupide, moi ...
    • [^] # Re: stagiaire ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      C'est pire que ça. Pour que les droits soient cédés, il faut aussi qu'il y ait une relation employeur <-> employé avec le responsable du projet sur lequel la personne travaille.

      C'est pour éviter qu'une entreprise reprenne le travail d'un de ses employé sur un truc qu'il aurait développé chez lui le week-end. Néanmoins ça veut dire que quelqu'un qui développe en régie comme dans les SSII doit pouvoir conserver les droits sur le code développé. Son employeur n'est pas responsable du projet sur lequel il travaille..

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.