• # 🦕

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+2/-4).

    Ce screenshot ferait une bonne affiche pour une rétrospective sur les UI du siècle dernier ; j'ai vu des bureaux Amiga/tari plus engageants/ergonomiques dans des demoparties des 90s ;)

    • [^] # Re: 🦕

      Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

      Hum … J'ai partagé mon bureau sous Enlightenment l'an dernier, avec le thème par défaut, mais avec certains effet activés et des fonds d'écran doctor who bien choisis.

      Mes collègues ont touvé ça très joli (c'était pas du flat theme). Celà dit le flat theme par défaut ne me choque pas tant que ça s'il y a moyen de le changer. Ce thème pourra me servir sur des machines un peu anciennes que j'utilise encore de temps en temps.

      • [^] # Re: 🦕

        Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0).

        J'utilise ce "flat theme" tous les jours sur mon portable (Arch) depuis sa récente sortie (27 mars) en version git master, je le trouve cohérent, sobre et esthétique et ce n'est qu'un début.
        Raster :

        "Tout n'est pas définitif non plus. Comme toute œuvre d'art, vous devez l'assembler et l'ajuster au fur et à mesure pour que les choses "fonctionnent ensemble visuellement", mais considérez ce qui existe comme une direction de conception et une apparence générale. Par exemple, les boutons ci-dessus ne sont probablement pas définitifs, mais attendent que le reste du thème soit finalisé."
        "Il a également l'avantage de rendre le thème beaucoup plus facile à "recolorer". De plus, il est plus "convivial pour les programmeurs" pour la conception."
        "Un éditeur de jeu de couleurs, un sélecteur et un applicateur doivent encore être écrits, c'est donc un travail qui doit être fait à un moment donné avant que tout soit réglé. Ensuite, EFL peut être livré avec un ensemble de schémas de couleurs parmi lesquels les utilisateurs peuvent choisir par défaut. De la même manière, se disputer sur "c'est trop petit" ou "trop ​​grand" est résolu en définissant simplement une valeur d'échelle qui fonctionne bien pour vous, et les préférences de police peuvent être définies avec des classes de texte, ainsi que les préférences de dimensionnement / remplissage peuvent être définies par classes de taille. Une idée est également d'avoir un générateur de jeux de couleurs qui peut créer un ensemble de classes de couleurs à partir d'une image / photo existante."

    • [^] # Re: 🦕

      Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

      La nostalgie et l'âge ça n'aide pas crois-moi.

      Chaque fois que j'ai le souvenir d'une UI qui me plaisait à une certaine époque et que je recherches des screens ou que je réinstall des thèmes qui les émules, et ben en fait je suis déçu.

      Et il y a aussi un effet de mode. Possible qu'à force de dégueuler du flat depuis des années on finisse par en avoir mar et revenir dans quelques temps vers des trucs avec plus de relief.

      • [^] # Re: 🦕

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

        Possible qu'à force de dégueuler du flat depuis des années on finisse par en avoir marre et revenir dans quelques temps vers des trucs avec plus de relief.

        Pour Enlightenment, c'est l'inverse. Certains trouvaient le thème précédent trop flashy. En fait, il n'était pas adapté aux dernières moutures d'EFL. Ce nouveau "flat theme" est en développement intensif, on pourra vraiment juger quand il sera plus avancé.

  • # Différence ?

    Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

    J'ai utilisé Enlightenment il y a un peu plus d'un an mais je ne trouve pas les changements flagrants… est-ce la couleur gris-sombre (que j'apprécie bien) qui fait cet effet là ?
    Je note malgré tout 2 choses :
    - l'"ombre projetée" par les boutons et leur contraste, un peu trop prononcé qui gâche un peu la cohérence de l'interface…
    - les sliders avec un curseur rond, qui rappelle beaucoup trop l'interface GTK…
    Sinon rien d'extraordinaire.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.