• # Non polluant…

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    … localement uniquement. Aucune information sur l'efficacité énergétique du dispositif. En particulier il eût paru approprié de comparer avec un drone électrique. Très honnêtement je ne trouve rien dans l'article indiquant que ce prototype ait de l'avenir.

    « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

    • [^] # Re: Non polluant…

      Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 22/11/18 à 15:20.

      J'ai trouvé des articles en anglais plus précis pour se faire une idée de la faisabilité:

      • L'article source (verrouillé pour les abonnés, je ne peux pas le lire et accéder aux données utiles) de Nature. On peut consulter certaines images et graphes gratuitement.

      • Un autre article, vulgarisé, du Guardian britannique qui mentionne l'abandon des recherches originaux dans les années 1950 à cause du scepticisme sur la faisabilité de la technologie. Le prototype est justement conçu pour démentir les réserves sur la propulsion à "vents ioniques" et a démontré que cette technologie est aussi efficient que les propulsions conventionnelles. L'appareil utilise 600W de puissance électrique avec des tensions à 40 000V appliqués entre les électrodes.

      «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

  • # Lifters

    Posté par . Évalué à 3.

    Je me disais aussi:
    http://lifters.online.fr/lifters/index.htm

    Une révolution donc:
    https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/video-premier-vol-d-un-mini-avion-a-propulsion-ionique_3045599.html

    Le problème, ce sont les 20kV… La faible poussé et le faite que la NASA a déjà étudier le machin.
    Pour info, ça a l'air de fonctionné aussi dans le vide.

    • [^] # Re: Lifters

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Merci pour les liens. Au moins on y trouve un peu d'informations. Il n'est pas évident de comprendre en quoi 20kV soient un problème. Tant que le dispositif n'approche pas de la tension de claquage de l'air, ça ne doit pas être trop gênant ? Mais n'étant pas spécialiste d'aéronautique je me demande surtout si de tels dispositifs ont des chances de concurrencer en efficacité les simples hélices. Il me semble qu'une vingtaine de watts (premier lien) pour soulever quelques grammes soient très loin de faire l'affaire.

      « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

      • [^] # Re: Lifters

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        ça a l'air de fonctionner aussi dans le vide

        C'est quand même un gros avantages par rapport à une hélice, dans certains cas d'utilisation.

        • [^] # Re: Lifters

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Oui… sauf que ça ne fonctionne pas dans le vide ; sauf pour les ufologues.

          « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

          • [^] # Re: Lifters

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 22/11/18 à 17:25.

            Il y aurait donc des ufologues sur wikipedia
            D'autres "expérimentations" sur le vent ionique qui font rêver.

          • [^] # Re: Lifters

            Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 23/11/18 à 01:00.

            Il y a déjà des sondes et des satellites qui utilisent des moteurs ioniques. Si c'est de la même chose dont on parle ici, le problème est que la poussée est très faible. Dans le cas des applications spatiales, ça reste intéressant car on peut pousser longtemps.

            • [^] # Re: Lifters

              Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 23/11/18 à 07:48.

              Oui. Ils embarquent leur source d'énergie ET leur réserve de gaz. D'après les sources données ci-avant, dans le cas de la propulsion par vent ionique rien de tel n'est prévu ; ni même probablement applicable. Il semble qu'à l'origine les gens n'aient pas élucidé rapidement le principe de fonctionnement. Parmi les hypothèses avancées, il y avait une sorte d'effet magique anti-gravitationnel. Cette hypothèse a perduré car le modèle de vents ionique n'expliquait que très partiellement l'effet observé. Des expériences sous vide ont été faites qui ont finalement permis d'observer que le système ne fonctionne pas dans le vide.
              Finalement l'explication théorique de poussée obtenue est un peu plus complexe qu'un effet de courant de matière. Elle semble impliquer aussi les collisions entre les ions produits et le gaz neutre du milieu ambiant (si j'ai bien compris).

              « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

    • [^] # Re: Lifters

      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 26/11/18 à 19:01.

      Commentaire supprimé par l'utilisateur

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

  • # Un avion qui a de l’envergure !

    Posté par . Évalué à -3.

    5 m d’envergure pour 2,42 kg (et 0 charge utile)…

    Négligeons pour l’instant la masse d’un appareil (!), celle du carburant et considérons la charge utile d’un A330 fret, 70 t d’après Wikipédia (elle est moindre sur les versions passagers, sans doute du fait des aménagements, mais on n’en fera pas l’économie, même avec un avion miraculeux).

    5 m / 2,45 kg × 70 000 kg ≃ 143 km

    À multiplier par le rapport entre la masse au décollage et la charge utile.
    Ça va faire un peu grand comme largeur d’aéroport…

    Je ne sais pas si une telle propulsion pourra un jour équiper des avions de ligne, mais il y a encore du boulot.

    ¯ : macron (typographie), petit signe diacritique, qui prétend ne pencher ni à gauche ni à droite, mais se place nettement au dessus des vraies lettres, qu’il considère avec mépris.

    • [^] # Re: Un avion qui a de l’envergure !

      Posté par . Évalué à 4.

      Captain' proportionneeeeeel, le super héro linéaaaaiiiire!

      Un petit avion de tourisme fait 10m d'envergure pour eviron 1000 kg de charge totale. Du coup, d'après tes calculs, un A330 devrait faire 700m d'envergure.

      Dans le genre "je prends des chiffres au pif, je multiplie, je divise au pif, et ça me sort n'importe quoi, mais on s'en fout, c'est pour faire une remarque désobligeante sur une nouvelle technologie que je ne connais pas…

  • # données techniques

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 01/12/18 à 10:10.

    Cf infographie LeMonde.fr

    NdM: commentaire modifié pour sourcer l'image et ne pas l'inclure directement

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.