Journal Comment Ubuntu "s'appuie" sur Debian

Posté par  .
Étiquettes : aucune
-44
22
fév.
2012

Bonjour
J'ai eu envie d'écrire ce journal en lisant cette dépêche https://linuxfr.org/news/ubuntu-pour-android et les réactions à mon commentaire qui signalait, entre autres, qu'Ubuntu est fortement basé sur Debian et qu'il fallait donc peut être en rendre compte plus souvent qu'on ne le fait habituellement.
Julien m'interroge "Faut refaire tout l'historique pour chaque OS ?"
Dans les faits, les paquets Ubuntu viennent à 85 % de ceux de Debian. Cela mérite d'être mentionné et n'est pas un fait "historique" puisque cela se déroule en continu pendant toute l'année.
Pour éclairer ce sujet pas trop connu des utilisateurs, dont moi, j'ai trouvé cet article:
Comment Ubuntu s’appuie sur Debian pour son développement
http://raphaelhertzog.fr/2011/06/22/comment-ubuntu-sappuie-sur-debian-pour-son-developpement/

  • # ...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    alt pour l'accessibilité

  • # Et ?

    Posté par  . Évalué à 4.

    Canonical ne respecte pas la GPL ?

    • [^] # Re: Et ?

      Posté par  . Évalué à 6.

      ZOMG un projet libre qui s'appuie sur un autre projet libre /o\

  • # Qui est spolié?

    Posté par  . Évalué à 10.

    Les paquets Debian arrivent dans Ubuntu, mais quand Canonical a besoin de faire évoluer quelque chose dans Ubuntu, ils font le boulot et laissent les autres en profiter. Après tout, 95% du code de Debian provient d'autres projets, et Debian rajoute 5% pour faire l'empaquetage. Chacun fournit de la valeur ajoutée.

    • [^] # Re: Qui est spolié?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -3.

      J'avoue que Ubuntu a rajouté plein de technos up-to-date que ne contenait pas Debian.

      Par exemple le passage à Upstart que je trouve une bonne chose par rapport à l'antique init qui se trouvait dans debian.

      Ils leur reste encore à supprimer deb/dpkg/apt et à utiliser un bon gestionnaire de packages à la place, et on aura une distribution qui commencera à être bien !

      • [^] # Re: Qui est spolié?

        Posté par  . Évalué à 2.

        Perso, pour ma part, je veux bien croire que dpkg/apt/deb ne soit pas le top.
        Mais en ce moment, je me tape du rpm (le format accepté LSB si je ne dis pas de betises, meme que Ian Murdoch a signé :/) avec un redhat de derrière les fagots et :
        * c'est lent
        * c'est pas pratique, et les options sont plutot peu explicites
        * c'est vraiment tres lent
        Et je rajoute Yum dans le tas

        Et sinon, je suis d'accord qu'init est vieux et faudrait surement le changer (faudrait que je teste systemd), mais upstart m'a bien cassé les noix quand je voulais simplement changer mon / de périphérique de bloc. Distrib inbootable alors que sur une debian, ca fonctionne comme sur des roulettes.

        Mais apres, j'utilise quand même Ubuntu sur mon desktop et ca me va tres bien :)

  • # ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

  • # Oui ... et ?

    Posté par  . Évalué à 9.

    Oui Ubuntu s'appuie beaucoup sur Debian pour exister. N'est ce pas, après tout, le concept même du logiciel libre que de forker quand on en a envie ?

    Oui Ubuntu s'est imposé comme la distribution incontournable de ces dernières années pour qui veut un GNU/Linux qui marche out of the box alors que Debian reste encore une distrib de barbu. Cela peut paraitre injuste, mais ça ne l'est pas... Debian et Ubuntu suivent des objectifs différents et donc adressent un public différent.

    Je veux bien qu'on rende systématiquement à César ce qui lui appartient ... mais si César s'en branle royalement, que fait on?

    Car il faut l'avouer, il n'a bien que les utilisateurs de Debian qui se sentent lésés/qui éprouvent cet éternel besoin de reconnaissance.
    Car à ma connaissance, le projet Debian est loin de voir d'un mauvais oeil Ubuntu, bien au contraire.

    Si on arrêtait 5 minutes de dépenser de l'énergie inutilement à alimenter cette gueguerre interne au libre, on pourrait être plus productif sur des choses réellement intéressante mais surtout qui apporte aux logiciels libres.

    Car c'est ça la vraie question finalement: ça apporte quoi de troller "Debian VS Ubuntu" sur linuxfr.org ? Tout le monde ici connait ce lien entre Ubuntu et Debian.

    C'est un peu comme aller chez Citroen pour les troller en leur disant que leurs moteurs sont des moteurs Peugeot... c'est connu, établit, accepté et ils s'en foutent !! (ouai, j'ai toujours aimé les analogies à l'automobile).

    Si tu veux absolument contribuer à redorer le blason Debian (mais en a t il besoin???), alors fais le par des contributions au projet plutôt que par des trolls inutiles, sans cesse rabachés sur un forum qui en a connaissance depuis qu'Ubuntu est Ubuntu.

    Gérald - Utilisateur de Debian, qu'Ubuntu laisse indifférent...

    • [^] # Re: Oui ... et ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Je veux bien qu'on rende systématiquement à César ce qui lui appartient ... mais si César s'en branle royalement, que fait on?

      Car il faut l'avouer, il n'a bien que les utilisateurs de Debian qui se sentent lésés/qui éprouvent cet éternel besoin de reconnaissance.
      Car à ma connaissance, le projet Debian est loin de voir d'un mauvais oeil Ubuntu, bien au contraire.

      Bon, alors déjà le projet Debian, c'est l'ensemble des développeurs Debian. Et en tant que développeur Debian, je vois effectivement Ubuntu d'un bon œil, mais je tiens à ce qu'on rappelle le rôle de Debian.

      • [^] # Re: Oui ... et ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

        Et en tant que développeur Debian, je vois effectivement Ubuntu d'un bon œil, mais je tiens à ce qu'on rappelle le rôle de Debian.

        En tant que développeur de XXX (XXX étant un des 10 000 packages de Debian), je vois effectivement Debian d'un bon œil, mais je tiens à ce qu'on rappelle le rôle de XXX.

        Bon, ben si à chaque fois qu'on parle de Debian, il faut 10 000 lignes de rappel, on n'est pas sorti. Pourquoi parler plus de Debian que des logiciels qui composent Debian?
        Faudrait peut-être arrêter la grosse tête, Debian c'est bien, utile, oui, mais "rappeler" le rôle de Debian à chaque fois qu'on parle d'Ubuntu, c'est un peu trop gros. On se croirais revenu à l'époque du fork de XFree (à cause entre autre de le besoin de reconnaissance, comme ici) tiens...

      • [^] # Re: Oui ... et ?

        Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 23/02/12 à 16:15.

        Je suis d'accord avec toi, mais il faut garder une chose en tête...
        Considérant globalement qu'il y a deux populations d'utilisateurs d'Ubuntu:

        1. Toi, moi, vous. Et je pense que 99,999% des lecteurs réguliers de ce site connaissent parfaitement le rôle de Debian dans Ubuntu.

        2. Les autres: Mme Michu, la boulangère de Ploum, le 15-25 ans qui, curieux, a installé ubuntu poussé par son entourage geek (ça existe? qui sait...). Les autres quoi.

        Et pour cette seconde catégorie d'utilisateurs, n'oublions que bien souvent, il retiendront qu'ils utilisent firefox pour le web, openoffice pour écrire et basta.
        Le nom de la distribution restera parfois en tête à cause de l'écran de chargement, et les plus curieux d'entre eux sauront dire qu'ils utilisent Linux.

        Les gens pour qui l'informatique n'est qu'un outil, le rôle de Debian pour Ubuntu (mais aussi le logiciel libre, ses valeurs, etc...), ils s'en foutent royalement.

        Et puis, il faut s'y faire, certaines choses sont vouées à n'exister que dans l'ombre d'autres.
        Par exemple, certains adorent Serge Gainsbourg (exemple parmi tant d'autres), mais même si la voix de ce monsieur était magnifique, sans musicien talentueux, la magie de la musique n'opérerait pas.... Et pourtant personne ne connaît le nom de ces musiciens.

        Donc pour résumer, soit tu es un barbu, et tu connais très bien le rôle de Debian dans Ubuntu, soit tu es un gens, et auquel cas tu t'en branles.

        Maintenant je peux comprendre que mon propos choque un peu un développeur Debian, mais faut s'y faire... Si le besoin de reconnaissance se fait vraiment trop fort, il faut changer de distribution, et contribuer à Ubuntu...

        note de fin: Attention, ce commentaire est truffé de simplification à l'extrême, de généralisations hasardeuses, de comparaisons douteuses voir même d'exagération de mauvaise foi... n'oublions pas que vendredi approche...

      • [^] # Re: Oui ... et ?

        Posté par  . Évalué à 4.

        Il me semble que bien souvent les "developeurs debian", il ne font que de l'intégration, du débogage et de l'empaquetage.

        • [^] # Re: Oui ... et ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Oui, c'est exact, pour être précis, bien souvent :

          • les développeurs amont ne font que du développement logiciel ;
          • les développeurs Debian ne font que de l'intégration, du débogage, de petites corrections et de l'empaquetage ;
          • Ubuntu ne fait que de la recompilation.

          Bon, ça, c'était pour l'essentiel du travail, évidemment il y a d'autres tâches minoritaires. Et ?

          • [^] # Re: Oui ... et ?

            Posté par  . Évalué à 0.

            Pour le oup, je suis d'accord avec Tanguy: il n'y a pas de tâches plus "valorisantes" que d'autres dans ce métier/passe-temps qu'est le génie logiciel.
            Je me suis parfois vachement plus pris la tête à faire un paquet Debian (pour mes besoins perso, je ne suis pas Dev Debian) qu'à coder en python par exemple ...

  • # À la ramasse

    Posté par  . Évalué à 3.

    Wep enfin ton commentaire dans la dépèche était quand même bien à la ramasse : ce qui a été porté sous (enfin, à côté d') Android, le travail effectué par Canonical, c'est essentiellement Unity. Or Unity c'est justement la valeur ajoutée d'Ubuntu, le truc qui vient pas de Debian.

    (inb4 "ubuntu/canonical/shuttleworth fanboy" : j'aime pô ubuntu, hein)

  • # J'aime les 2 distributions

    Posté par  . Évalué à 5.

    J'aime Ubuntu pour son coté graphique esthétique immédiat "out of the box". C'est un aspect qui à mon avis fait beaucoup pour le logiciel libre. C'est un système qui propose directement un desktop qui n'a rien à envier à ses concurrents commerciaux. Ca satisfait mon coté "suivant, suivant..."

    J'aime Debian sur mon serveur pour sa stabilité et son absence de parti pris dans le choix des logiciels. Même si parfois je regrette de ne pas avoir la dernière version d'un logiciel, une Debian stable est stable. Utilisateur de Xen, c'est la première distribution qui m'a permis d'en réussir l'installation dans de bonne condition.

    La proche parenté de ces 2 distributions font qu'elles se mettent en valeur mutuellement.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.