Journal L'intolérance parmi les "extrêmistes" du libre

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
23
fév.
2005
Je dois dire que je suis choqué par le comportement de certaines personnes se présentant comme défenseur du libre.

Lundi, j'ai posté un journal pour signaler que j'avais écrit un texte sur les brevets logiciels. J'ai aussi spécifié que ce texte était sous licence CreativeCommons by-nc-sa (c'est à dire, obligation de citer l'auteur, interdiction d'utilisation à des fins commerciales, doit être distribué sous la même licence si modifié). Cette licence bien qu'étant non libre à cause de la clause non commerciale me parait quand même suffisamment ouverte : il y a la possibilité de reproduire, modifier et traduire le texte.

Sur ce, je me fais agresser par un membre car ma licence est non libre, que "j'ai des manières propriétaire de faire", que "la liberté c'est bien que lorsque l'on en profite", qu'il n'a lu qu'une portion de mon texte, et que de toute façon la clause nc ne le dérange pas car mon texte ne l'intéresse pas.

Résumons, cette personne ne me connaît pas, elle ne sait pas ce que j'ai déjà fait ou non pour le libre, elle n'a même pas lu entièrement le texte, mais elle se permet de venir m'agresser car elle ne peut admettre qu'on peut avoir un avis différent du sien ...

L'intolérance et le peu de respect dont il a fait preuve m'ont vraiment soufflé ...
  • # Bienvenue dans le monde réel

    Posté par . Évalué à 10.

    Eh oui, il y a des cons partout. Même parmi les prix Nobel certainement...
  • # C'est bien connu...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Les extrêmismes quels qu'ils soient ne sont jamais bons...
  • # juste pour info ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Juste par curiosité, pour utilises-tu le nc ?

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: juste pour info ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Parce qu'il est *libre* de le faire, parce qu'il a envie de le faire. Parce que c'est son choix. Il n'y a pas à discuter là-dessus. Il fait ce qu'il veut.

      La liberté ne se résume pas à la GPL. Elle commence par le respect d'autrui.
      • [^] # Re: juste pour info ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Je me doute que c'est son choix ! C'est pas un gusse avec un gros flingue qui a dis de signer en bas.

        Moi, ce que je voulais c'étais ses raisons pas les tiennes.

        "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: juste pour info ?

      Posté par . Évalué à 6.

      AMHA même si ce n'est pas le cas pour toi (dant ton choix de licence), je vois en géneral l'attibut nc comme un choix (un peu) "politique".

      De plus même ci c'est clair ça rend le travail pas libre au sens ou on peu l'entendre (même si cela n'exclue pas de definir un accord pour un tiers precis pour un usage commercial) mais la première des libertés meme si elle peu être soumise a discution ne peu lui être retiré c'est c'elle de l'auteur de choisir comment il diffuse son travail.
  • # juste pour info ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Juste par curiosité, pourquoi utilises-tu le nc ?

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: juste pour info ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Honnêtement, j'avais mis le nc par défaut, parce que je n'avais pas encore prix le temps de réfléchir au pour et au contre. Maintenant, je pense que je vais le retirer parce que :

      1. Mes textes ne présenteront jamais un quelconque intérêt commercial (de toute manière, je ne les écris pas dans cet optique), elle est donc inutile ;-)
      2. Même en admettant qu'un jour j'écrive un texte qui a un réel intérêt, je préfère que ce texte puisse être utilisé librement par qui le veut, au risque qu'un éditeur peu scrupuleux publie ce texte sans rien reverser en retour.

      Le plus ironique, c'est que le jour où j'ai lu les attaques de ce type, j'allais justement changer la licence en by-sa, mais sur le moment il m'en a coupé l'envie :-)
      • [^] # Re: juste pour info ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        j'allais justement changer la licence en by-sa, mais sur le moment il m'en a coupé l'envie :-)

        Oh non !!!! Et moi qui comptait faire forturne en revendant ton texte sur e-bay :'(
        • [^] # Re: juste pour info ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Arrête, sur e-bay il y aurait toujours quelqu'un assez bête pour l'acheter ! ;-)

          Sérieusement, le débat n'est "est-ce que mes textes ont une valeur commerciale ou non" parce que non seulement ils n'en ont pas, mais surtout le but n'a rien à voir avec ça. Je n'écris pas sur mon blog en me disant "Un jour je ferai fortune", j'écris simplement pour partager des réflexions. C'est pourquoi, _dans mon cas_ la clause nc n'apporte rien (et que je vais l'enlever). Par contre, je pense toujours que dans certains cas, la clause nc peut se jusftier.
          • [^] # Re: juste pour info ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Attention, un texte d'explication peut être utile de le modifier.

            Un texte reflettant _ton_ opinion n'a aucun sens à l'être.

            Regarde les articles de la FSF. Ils sont en licence avec mention "verbatim copy autorisé avec cette mention". En gros, on fait ce que l'on veut du texte mais il ne faut pas toucher son fond. C'est le but de base des sections invariables de la FDL.

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: juste pour info ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Effectivement, pour cela je me base quand même sur le bon sens des contributeurs ... Je n'ai pas envie de faire une licence par billet ...
    • [^] # Re: juste pour info ?

      Posté par . Évalué à -6.

      juste par curiosité pourquoi tu insistes ?
  • # Libre.... pour beaucoup un moyen de la ramener

    Posté par . Évalué à 10.

    Et après t'avoir bien pourris, il a bien consiencieusement refermé son Internet Explorer. Il a ensuite passé 1 heure à jouer à counter-stike en écoutant sa techno favorite en .WMA sur sont WindowsMediaPlayer flambant neuf. Il part ensuite "chatter" sur MSN avec ses pôtes.
    Il a finalement fini la soirée en répondant à ses mails via son super Outlook cracké ("a ba oui parce que outlook exprès c'est nul parce que c'est gratutit et j'ais pas envie de me mettre à thunderbird"). (Toute resemblance avec plusieurs de mes "connaissances" ferait fait exprès)

    Bien souvent le libre : c'est ceux qui en parle le plus qui en mange le moins :D
    • [^] # Re: Libre.... pour beaucoup un moyen de la ramener

      Posté par . Évalué à 0.

      Ou alors, il a déjà produit pas mal de choses sous licence libre, notamment des contributions d'articles sur Wikipedia, d'autres contributions artistiques sur kde-look, pas mal de traductions, de la documentation, et participé à installer Linux sur pas mal de machines dans son entourage, etc. Et si ça se trouve, il utilise Linux exclusivement depuis 3 ans, sans compter qu'il vient peut-être de passer 48 heures pleines à essayer de sauvegarder ce qu'il pouvait de ses données alors que sa Mandrakelinux Cooker venait, une fois de plus, de lui péter entre les doigts comme jamais le pire des Windows ne lui avait fait, ce qui expliquerait certainement pourquoi il a fait un journal à ce sujet dont beaucoup attendent encore le dénouement !

      Facile de parler et d'ergotter :-)

      Le plus pitoyable, c'est tout de même la personne qui poste un journal pour répondre à un commentaire de son précédent journal...

      Cette même personne n'accepte pas qu'on lui fasse remarquer que son travail n'est pas libre, alors que d'une part, ses idées s'appuient sur des textes qui eux le sont (voir les liens dans son blog), et que d'autre part, comme je l'ai signalé dans son précédent journal, venir parler des brevets logiciels en vantant le fait que, en substance, si le théorème de Pythagore avait été breveté, le savoir de l'humanité serait loin d'être ce qu'il est aujourd'hui, tout cela en posant des restrictions sur sa prose qui le rendent non libre, ben voilà quoi... C'est un peu antinomique non ?

      Pour information, il semblerait que le monsieur en question ait mal pris le fait que je me sois amusé à lui répondre la chose suivante, en me servant de sa prose évidemment, « imaginons deux minutes que Pythagore ait placé son fameux théorème sous licence NC, le savoir de l'Humanité serait sans doute loin d'être ce qu'il est aujourd'hui ... »

      C'est certainement le fait que j'ai pu lui retourner ses arguments en modifiant très légèrement l'une de ses phrases qui le fait enrager, car la licence NC ne m'en a pas empêché.

      Mais pendez-moi sur la place publique, puisque vous êtes tous accourus à sa demande, je suis là... (même si malheureusement, l'état de ma machine et ma surcharge de travail ponctuelle ne me permettront que difficilement de me défendre)
      • [^] # Re: Libre.... pour beaucoup un moyen de la ramener

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Ou alors, il a déjà produit pas mal de choses sous licence libre, notamment des contributions d'articles sur Wikipedia, d'autres contributions artistiques sur kde-look, pas mal de traductions, de la documentation, et participé à installer Linux sur pas mal de machines dans son entourage, etc. Et si ça se trouve, il utilise Linux exclusivement depuis 3 ans, sans compter qu'il vient peut-être de passer 48 heures pleines à essayer de sauvegarder ce qu'il pouvait de ses données alors que sa Mandrakelinux Cooker venait, une fois de plus, de lui péter entre les doigts comme jamais le pire des Windows ne lui avait fait, ce qui expliquerait certainement pourquoi il a fait un journal à ce sujet dont beaucoup attendent encore le dénouement !

        Tu veux une médaille ? Et qu'est-ce que tu en sais si je n'ai pas contribuer à Wikipedia, si je n'ai pas déjà aider des projets libres, ...

        Le plus pitoyable, c'est tout de même la personne qui poste un journal pour répondre à un commentaire de son précédent journal...

        Excuse-moi mais ton arrogance et ton manque de respect m'ont vraiment choqué, j'ai eu envie d'avoir l'avis d'autres personnes pour voir si je me faisais un film ou si réellement tu avais exagéré avec ton agressivité.

        Cette même personne n'accepte pas qu'on lui fasse remarquer que son travail n'est pas libre

        Je n'ai jamais renié le fait que mon texte n'était pas libre, ce qui me gênait c'était ton agressivité et le fait que tu juges un texte que tu n'avais même pas lu (tu as admis en avoir lu une phrase par ci par là).

        Pour information, il semblerait que le monsieur en question ait mal pris le fait que je me sois amusé à lui répondre la chose suivante, en me servant de sa prose évidemment, « imaginons deux minutes que Pythagore ait placé son fameux théorème sous licence NC, le savoir de l'Humanité serait sans doute loin d'être ce qu'il est aujourd'hui ... »

        Absolument pas, relis mes commentaire, je ne dis nulle part que j'ai mal pris cet argument, c'était peut-être d'ailleurs ton seul argument valable et objectif ... Comme je l'ai dit, redit, reredit, c'est plutôt ton manque d'ouverture et ton agressivité que j'ai mal pris.

        Mais pendez-moi sur la place publique, puisque vous êtes tous accourus à sa demande, je suis là...

        Pauvre petite victime ... Tu ne te remets donc jamais en question ? Tu n'es pas capable de te dire: "Ok, je me suis laissé emporté, n'en parlons plus" ?
      • [^] # Re: Libre.... pour beaucoup un moyen de la ramener

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        sa Mandrakelinux Cooker venait, une fois de plus, de lui péter entre les doigts comme jamais le pire des Windows ne lui avait fait, ce qui expliquerait certainement pourquoi il a fait un journal à ce sujet dont beaucoup attendent encore le dénouement !

        J'espère, quand même, qu'il ne viendra pas se plaindre d'avoir des soucis. Quant j'installe des bêtas, des versions de tests ou de dev, je ne cris pas au loup lorsque ça merde (je ne peux pas imaginer que ce soit ça ...)
  • # boaf

    Posté par . Évalué à 10.

    on s'est tous un jour ou l'autre fait agresser de la sorte par un connard alors qu'on avait 100% raison.

    La regle c'est de ne pas lui repondre. Oublie le.

    Sous les tropiques, faut apprendre a ignorer les mouches, sinon on devient dingue.
  • # Du nez au milieu de la figure

    Posté par . Évalué à 8.

    Ce que je trouve très amusant avec ces casses-couilles du "ainecéçapucépalibre", c'est qu'ils vont toujours sauter sur le mec qui a pris la peine de mettre sur son texte une licence leur accordant énormement de libertés (bien plus en général qu'ils n'en utiliseront), alors qu'à côté de ça ils ne viennent jamais emmerder quelqu'un qui n'aura rien accorder sinon le droit de lire, bref qui n'aura pas mis de licence et se reposera sur le seul droit d'auteur... Or c'est quand même la très large majorité des cas pour ce type de papiers, à commencer, au pif, et au milieu de la figure, par les journaux ou dépêches de linuxfr :)

    Allez savoir pourquoi, l'intégriste, le vrai, verra en premier l'hérétisme chez celui qui pourtant partage sa foi.
  • # vive le proprio

    Posté par . Évalué à -10.

    fuck
  • # Pour renommer "Non-Commercial" en "Commerce Reservé"

    Posté par . Évalué à 7.

    J'ai longtemps bataillé contre les licences dites "non-commerciales". Mais avec un peu plus de politesse, cela dit :-)

    1 - D'abord parce que l'éthique politique anti-commerce de ceux qui les utilisaient manquait d'envergure : on n'a pas a craindre que l'on fasse commerce de nos productions libres, on veut au contraire qu'elles soient diffusées largement. L'éthique est garantie par le fait qu'aucun commerçant ne peut se prévaloire d'aucune exclusivité, si ce n'est par le jeu des marques, face à d'autres commerçants, ou face aux distributeurs passionnés.

    2 - Ensuite, parce qu'il y a quelquechose d'hypocrite à appeler "non-commerciale" une licence qui signifie en fait que l'on peut faire du commerce, mais que seuls les auteurs -et leurs éditeurs éventuelles- en ont l'exclusivité. Il serait plus honnête de désigner ces licences par le terme "Commerce Réservé".

    3 - Enfin parcequ'il y a un flou sur la signification exacte de l'expression "non-commerciale". Que se passe-t-il si je publie un texte sous Creative Common NC sur un site web comportant un bandeau de publicité ? Que se passe-t-il si je photocopie un texte sous Creative Common NC et que je le revend au prix exacte que ça m'a couté ? Que se passe-t-il si je vends mes magazines avec en supplément gratuit un CD de musique sous Creative Common NC ?

    Mais je constate que de plus en plus les échanges d'oeuvres se feront par le biais du net, et ne seront matérialisé que de manière individuelle. Cela veut dire qu'en pratique le terme "NC" fait moins de dégat que ce qu'on pouvait redouter. Et que c'est beaucoup plus convaincant pour les artistes, persuadé que s'ils mettent leur oeuvres sous licences vraiment libres, c'est encore Universal qui se ferait du fric sur leur dos :-) Et convaincu que ainsi personne d'autre qu'eux ne vendra leur CD en ligne sur le net. Ce qui est vrai, mais moins utopiste et radical que de de faire du libre, du vrai.

    Alors tant pis pour les DVD gavés de Ogg vorbis libre que j'espérais trouver à la Fnac à 2 euros, on les distribuera bénévolement. J'abandonne. J'accepte d'appeler Camarade les artistes en NC :-)
    Au final, le plus important c'est la pratique, la vie, la musique, et pas les théories.

    Même si je tiens rappeler que NC ce n'est que du "semi-libre", que par ailleurs ça signifie en réalité "commerce reservé", que la notion est floue, et que le radicalisme c'est de faire du libre, pas de danser en rond en chantant "le commerce, c'est tabou, on en viendra tous à bout" :-)
    • [^] # Re: Pour renommer "Non-Commercial" en "Commerce Reservé"

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Merci pour ton commentaire :-)

      C'est vrai ce "Non-Commercial" signifie plus "Commerce Réservé". Et comme de toute manière, je ne compte absolument pas faire de commerce avec les textes de mon blog, j'ai retiré hier la clause NC.
      Donc oui, maintenant on peut le dire : les textes de mon blog sont libres :-p
      • [^] # Re: Pour renommer "Non-Commercial" en "Commerce Reservé"

        Posté par . Évalué à -2.

        Super, tout ce remue-ménage pour « ça ».
        Maintenant, il n'y a plus qu'à trouver une utilité à ta prose libre. T'aurais voulu faire de la pub pour ton blog depuis le début que t'aurais pas fait mieux.
        • [^] # Re: Pour renommer "Non-Commercial" en "Commerce Reservé"

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Super, tout ce remue-ménage pour « ça ».

          Tu n'es donc jamais content ? C'est pas libre, tu râles, c'est libre, tu râles aussi ?

          Maintenant, il n'y a plus qu'à trouver une utilité à ta prose libre.

          Pourquoi trouver une utilité ? Le texte existe, et c'est déjà un fin en soi.
          Ah pardon, j'avais oublié : mon texte est tellement mauvais, que pourrait-on en faire ?

          Mais puisqu'il est libre maintenant, je t'en prie : contribue, modifie le, dis moi ce que tu aimes ou non dedans. Ah oui c'est vrai, tu ne l'as pas lu ...

          T'aurais voulu faire de la pub pour ton blog depuis le début que t'aurais pas fait mieux.

          Bien sûr, c'est moi qui t'ai forcé à écrire tes commentaires, d'ailleurs tu peux voir que dans ce journal j'ai remis en grand un lien vers cet article. D'ailleurs maintenant que tu en parles, c'est peut-être un complot du FBI et de Microsoft ...

          Excuse-moi d'avoir voulu participer à la lutte contre les brevets logiciels en écrivant un article à destination des gens qui ne sont pas du milieu informatique ...

          Ecoute, vu qu'apparemment tu as quelquechose de vicérale contre moi, je te propose qu'on arrête là ...
        • [^] # Re: Pour renommer "Non-Commercial" en "Commerce Reservé"

          Posté par . Évalué à 7.

          D'un autre cote c'est lui l'auteur, c'est lui qui decide la la licence, si elle ne te plait pas, ne l'utilise pas, c'est pas plus complique que ca vraiment.

          Cette manie de mettre la pression sur les auteurs est hyper gonflante, si ce qu'ils font te plait pas, fais le a leur place avec la licence qui te plait, mais ne va pas les emm*** sur le pourquoi de la licence qu'ils ont choisie pour _leur_ travail, c'est leur liberte.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.