Journal Brevets logiciels, on assassine l'informatique européenne

Posté par  (site Web personnel) .
Étiquettes : aucune
0
17
avr.
2004
Tous les europeens sont concernés par la survie de l'informatique du troisième millénaire, qui est assassinée d'un coté, pendant que de l'autre la commission Européenne accepte une aumône de Microsoft ( 500 MEur ).

C'est ce que je tente de démontrer sur http://neoskills.com/article.php3?id_article=20(...(...(...))) , en plus de parler de la manifestation anti software patents a Bruxelles.

Power to Parliament.
C'est la phrase qui etait dans le dos des quelques centaines de manifestants a Bruxelles.

La commission Européenne ignore le parlement, seul organe élu en Europe.

Le parlement, s'il veut sauver l'informatique Européenne du troisième millénaire (et du noyautage de l'UE ? ), doit dissoudre la commission.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.