• # Bullshit et green bullshit

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Remplacer un concept bullshit par un concept green bullshit, c’est ça le turfu !

  • # Héberger le serveur des entreprises chez soi :D

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    J'imagine bien un système de location de serveurs possédés par les GAFAM. Comme ça, le consommateur paiera directement la facture d'électricité et le renouvellement du matériel et verra bien ce que ça coûte tout ça… On pourrait même imaginer d'intégrer ces serveurs directement dans la box, un peu comme la Brique, mais en mode GAFAM.

    :'(

    • [^] # Re: Héberger le serveur des entreprises chez soi :D

      Posté par  . Évalué à 2.

      Amazon a des entrepôts partout …

    • [^] # Re: Héberger le serveur des entreprises chez soi :D

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      un système de location de serveurs possédés par les GAFAM. […] le consommateur paiera […] le renouvellement du matériel

      Heu, quand tu loues une voiture, l'entretien, les réparations et le changement de véhicule, ne sont pas à la charge du locataire, mais du propriétaire. Pourquoi ça ne serait pas pareil ? Don't be evil.

      « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

  • # des fois c'est le contraire

    Posté par  . Évalué à 7. Dernière modification le 31/08/21 à 16:20.

    Quand j’interagis en ligne avec des collègues situés dans la même ville que moi, notre trafic réseau parcourt des centaines ou des milliers de kilomètres vers ces centres de données pour y être traité, avant de revenir quasiment au point de départ.

    J'ai eu une discussion ce matin avec un fournisseur de stockage dans le nuage. L'idée étant d'y stocker une copie supplémentaire de nos backups hors des datacenter que nous utilisons et de pouvoir nous prévenir des attaques types ransomware grâce à un système d'immutabilité qui serait géré indépendamment de l'outil de backup.

    Bref ils nous ont présenté la solution, et à priori en questionnant un peu j'ai appris que leur région "Europe" consiste en 1 seul datacenter pour l'instant (expansion en cours). J'ai tout de suite demandé lequel vu qu'il était dans la même ville que deux de nos datacenter…et il s'avère que c'est l'un des DC que nous utilisons (pour le coup, bon point pour le gestionnaire de compte qui sait un peu de quoi il parle).

    C'est ballot, j'ai tout de suite pensé à l'épisode OVH Strasbourg.

    Bref le cloud ou le fog. Ça reste des grappes de serveurs bien localisés et il faut bien se renseigner dessus, que ce soit pour optimiser les temps de latence ou pour la redondance.

    • [^] # Re: des fois c'est le contraire

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      Ah oui, en effet, ça ne sert à rien de multiplier les prestataires s'ils sont tous au même endroit :-)

      « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

  • # J'ai trouvé un papier sur le sujet

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    C'était via Mastodon, je viens de tomber dessus juste à l'instant : "Refusing the Burden of Computation: Edge Computing and Sustainable ICT"

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.