Journal Resistance

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
27
mai
2004
Bonjour à tous,

voilà depuis le début de la semaine, j'suis sur les nerfs... Pourquoi ? Parce que Christian Casteyde à fermé son site http://casteyde.christian.free.fr/(...) à cause des nouvelles directives européennes et française, qui en fait (si j'ai bien compris) ne sont pas réellement encore passé, et qui n'ont de toutes façons aucune application concrète en France.
Comment se fait il qu'on puisse prendre les devants sur une loi que l'on trouve stupide ?
Pourquoi ne pas justement faire acte de résistance ?
Je suis troublé par ce comportement.
Pensez vous que si une tel loi passe, il ne serait pas une bonne chose de créer un Internet Alternatif s'appuyant sur des protocoles légèrement différents qui ne rentrerait pas dans le cadre de la loi ?
Par exemple un SMTP2 s'appuyant sur les mêmes principes que l'originale, mais suffisamment différent pour ne pas être loggé.

De temps en temps je me demande vraiment de qui il faut avoir le plus peur : de ceux qui veulent nous protéger (les gouvernements) ou de ceux qui veulent nous "libérer"(les "terroristes").
  • # ...

    Posté par  . Évalué à 7.

    «Comment se fait il qu'on puisse prendre les devants sur une loi que l'on trouve stupide ?
    Pourquoi ne pas justement faire acte de résistance ?
    Je suis troublé par ce comportement.
    »

    C'est justement un acte de protestation.
    • [^] # Re: ...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      ou une acceptation de la defaite.
      Protester en se taisant? J'y crois pas.
      Protester de maniere non-violente, ca marche.

      En fermant son site sans autre forme de proces, il choisit la premiere solution, meme si il laisse un message sur son site.
      • [^] # Re: ...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

        En fermant son site sans autre forme de proces, il choisit la premiere solution, meme si il laisse un message sur son site.


        C'est là que je ne suis pas d'accord. Par sa démarche, que j'appuie, il montre ce que pourrait être l'internet de demain si tout ce qui nous pend au nez aboutit. Il permet, par son action, de sensibiliser un plus large public autre que seulement celui des convaincus (qui ne sont donc plus à convaincre par définition). Son site était une mine d'informations parcourus par une multitude de personnes qui ne sont pas toutes au courant des conséquences de telles règles. Donc par ce biais il faut de la protestation non-violente avec en plus un effort de sensibilisation fort.
      • [^] # Re: ...

        Posté par  . Évalué à 5.

        Tout à fait. Il ne s'agit absolument pas d'un acte de protestation. Plutôt un acte de soumission, par avance qui plus est.

        Il aurait été plus judicieux de mettre un message d'avertissement mais de laisser l'accés au site.

        Surtout que le cours de c++, il est 100% légal, même avec les "nouvelles régles".

        A mon avis, le vrai danger que font courir ces "lois" c'est justement que tout le monde se mette à s'auto-censurer, de peur d'être attaqué en justice.
        Celà aurait pour conséquence un appauvrissement général du web et des milieux informatiques français et européens.

        Et voici un des premiers cas de cette auto-censure.
        • [^] # Re: ...

          Posté par  . Évalué à 2.

          M'enfin, ça n'a rien à voir avec de l'auto-censure, et (à mon avis), l'auteur ne pense pas une seule seconde qu'il pourraît être poursuivi actuellement pour le contenu de son site.

          Il est évident qu'il ne le fait pas par peur d'etre attaqué en justice, et qu'il s'agit d'un acte militant. Autres exemples de manifestations de ce genre:

          - de nombreux sites fermés avant le vote concernant les brevets logiciels, dont seulement une partie laissaient un moyen de passer outre la page d'avertissement.

          - Stallman qui avait retiré les mots "shit", "fuck" etc. du vocabulaire dy psychiatre artificiel contenu dans Emacs, en réaction à je ne sais plus quelle loi.

          Il s'agit surtout de faire comprendre aux gens ce qui pourraît arriver si rien n'est fait.
          • [^] # Re: ...

            Posté par  . Évalué à 2.

            Sauf que l'auteur dit exactement le contraire :
            "Pour être plus clair, je considère que les manifestations « en ligne » ne servent à rien, surtout si elles sont temporaires."
            C'est on ne peut plus clair.

            "je ne peux plus prendre le risque de maintenir ce site Web"
            Peut être ne pense t'il pas qu'il peut être poursuivi, mais c'est ce qu'il dit. Evidement, s'il ne pense pas ce qu'il dit...

            En clair, je pense que la disparition de tout web indépendant est le but poursuivi par la LEN et autres, et que le mode de contestation choisi par C. Casteyde est une maniére d'aller dans ce sens. Je pense en effet qu'il s'agit d'un acte militant, mais qui va involontairement dans le mauvais sens.

            Les manifestations dont tu parles sont à mon avis beaucoup plus constructives, puisqu'elle sont soit partielles soit temporaires.
          • [^] # Re: ...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            > Il est évident qu'il ne le fait pas par peur d'etre attaqué en justice, et qu'il s'agit d'un acte militant.

            Si il ne pense pas pouvoir être poursuivi sa démarche est d'autant plus contestable. Il s'agirait alors de faire peur au visiteur en lui faisant croire que ce que diffuser des cours de C++ est punissable. Bref, on agite des épouvantails et ça ne contribue pas à crédibiliser le mouvement ("les opposants ? bah, ils n'ont rien compris")

            > Il s'agit surtout de faire comprendre aux gens ce qui pourraît arriver si rien n'est
            > fait.

            C'est ce qui est très mal fait car si je ne savaios pas ce que contenaient ces lois j'aurai l'impression que ce site fermera pour des raisons légales si la loi passe, or ce n'est pas du tout le cas. Bref, on trompe le visiteur pour le rallier ... pas sûr que ce soit très moral tout ça.
            • [^] # Re: ...

              Posté par  . Évalué à 2.

              «Si il ne pense pas pouvoir être poursuivi sa démarche est d'autant plus contestable.»

              La clé dans ce que je disais c'était le "actuellement", au début. Un peu comme pour les brevets logiciels, actuellement on ne peut pas être poursuivi pour violation du brevet sur les liens hypertexte, mais si la loi passe ça sera le cas.

              (et bon, elle passe, d'ailleurs)
  • # Avoir peur de qui?

    Posté par  . Évalué à 1.

    De temps en temps je me demande vraiment de qui il faut avoir le plus peur : de ceux qui veulent nous protéger (les gouvernements) ou de ceux qui veulent nous "libérer"(les "terroristes").

    Demande aux Irakiens...
  • # terroristes...

    Posté par  . Évalué à 3.

    De temps en temps je me demande vraiment de qui il faut avoir le plus peur : de ceux qui veulent nous protéger (les gouvernements) ou de ceux qui veulent nous "libérer"(les "terroristes").

    Tout depend qui gagne, si c'est les "terroristes", ils deviendront des heros de la resistance aux yeux du monde...
  • # Mélange des genres

    Posté par  . Évalué à 5.

    De temps en temps je me demande vraiment de qui il faut avoir le plus peur : de ceux qui veulent nous protéger (les gouvernements) ou de ceux qui veulent nous "libérer"(les "terroristes").

    Le rapport entre une loi comme la LEN ou les brevets logiciels et des bombes qui explosent dans les trains, des avions suicides, etc. ?
  • # Il n'a pas tord

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Ca va passé ou c'est passé selon les loi, cela va avoir des repercution et c'en est le cas typique. Si tout les gens concerné font de meme le PIF (Paysage Internet Francais) va fortement changé et les gens vont peut etre se reveiller.

    quand a Internet2 et bien t'a le problemes des brevets et des sous pour la mise en place.
    • [^] # Re: Il n'a pas tord

      Posté par  . Évalué à 2.

      ce n'est pas la création d'un Internet Bis avec quelques différences techniques qui te mettront au dessus des lois.
    • [^] # Re: Il n'a pas tord

      Posté par  . Évalué à 1.

      Heu le PIF hormis pour les barbus deja concernés il va pas changer beaucoup. disney.com, msn.com, les sites pornos, les jeux en flash, et truc bourré de pub, les sites de vente tout ca ca va pas changer des masses. Et l'internaute de nos jour tu crois qu'il fait quoi sur internet ?
      • [^] # Re: Il n'a pas tord

        Posté par  . Évalué à 1.

        En y repensant il y a bien les techos win/apple a toucher c'est vrai.
  • # ...

    Posté par  . Évalué à 2.

    De temps en temps je me demande vraiment de qui il faut avoir le plus peur : de ceux qui veulent nous protéger (les gouvernements) ou de ceux qui veulent nous "libérer"(les "terroristes").

    Ou peut-être, de ta réflexion un peu trop basique.

    Je trolle dès quand ça parle business, sécurité et sciences sociales

  • # Contournement des lois.

    Posté par  . Évalué à 2.

    Pensez vous que si une tel loi passe, il ne serait pas une bonne chose de créer un Internet Alternatif s'appuyant sur des protocoles légèrement différents qui ne rentrerait pas dans le cadre de la loi ?
    Par exemple un SMTP2 s'appuyant sur les mêmes principes que l'originale, mais suffisamment différent pour ne pas être loggé.


    Non, ce n'est pas souhaitable. D'abord parce que cela sous-entendrait que l'on a effectivement quelque chose à cacher. Ensuite, parce que lorsque l'on aura trouvé un réseau alternatif, d'autres lois vont également être votées pour les interdire, ce que sera d'ailleurs beaucoup plus facile puisque le « précédent » aura déjà eu lieu. Lorsqu'ils auront réussi à verrouiller tous les réseaux de cette façon, il y a fort à parier que les effets de bords de cette loi pénaliseront un grand nombre de domaines autres que ceux visés initialement.

    Il faut vraiment faire prendre conscience tant au public (hors du milieu informatique) qu'à nos dirigeants que ces lois sont non seulement aberrantes mais également très dangereuses pour l'avenir (qu'elles sont censées protéger).

    C'est d'ailleurs le problème avec sa page de protestation: tournée comme il l'a écrite, il laisse l'impression au profane qu'il traitait de sujets sensibles. C'est un peu comme si un prof de chimie écrivait sur son site: « En raison des lois récentes, il est devenu beaucoup trop risqué pour moi de laisser la formule du TNT en accès libre », alors que là, on parle de cours de C++ et de rédaction de documents SGML !

    Je crois d'ailleurs que je vais lui envoyer un petit mot à ce sujet. C'est vraiment dommage car son site est une mine d'or et son cours de C++ est, sans hésitation, le meilleur que j'ai lu jusqu'ici.
    • [^] # Re: Contournement des lois.

      Posté par  . Évalué à 4.

      ce n'est pas souhaitable. D'abord parce que cela sous-entendrait que l'on a effectivement quelque chose à cacher.
      Je ne suis pas d'accord avec toi. Pour moi c'est protéger un droit de l'homme :
      Article 12
      Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance , ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.

      Ensuite, parce que lorsque l'on aura trouvé un réseau alternatif, d'autres lois vont également être votées pour les interdire
      Et alors ? On créera un générateur de protocole sur ce principe et on aurra tjs un métro d'avance sur les lois.

      Il faut vraiment faire prendre conscience tant au public (hors du milieu informatique) qu'à nos dirigeants que ces lois sont non seulement aberrantes mais également très dangereuses pour l'avenir
      Oui il faut. Et c'est bien de dire il faut. Mais pour informer le public, je n'ai ni accès à la télé et à la presse, et personnellement n'ai pas les moyens de payer une campagne du pub. Alors ? Il faut, mais comment ?

      Pour le reste j'suis assez d'accord. Sauf que la maitrise d'un moyen de communication a beaucoup plus d'impact que celui d'explosif...
  • # La démarche de Christian Casteyde est courageuse et je la soutient sans réserve aucune

    Posté par  . Évalué à 8.

    Sincérement, je suis de plus en plus consterné par le manque de réalisme de ceux qui se veulent les "défenseurs du Libre"...
    Je pourrais commencer par les milliers de minutes/hommes voire heures/hommes quotidiennement foutues en l'air sur ce site pour des mouleries ou sur des reprises ad nauseam des mêmes antiennes trolliformes.
    Je trouve ça consternant : pourquoi ne pas cracher des tutoriels, de la documentation (sur modules.conf au hasard ;-), faire de l'assistance sur irc ou usenet plutôt ??

    Mais ça encore, ça ne concerne qu'une petite tranche (d'âge ??) du public de dlfp.

    Le reste devrait quand même s'interroger sur le fonctionnement en tant que lobby du monde du Libre. Le premier point et c'est un défaut de maturité global c'est le simplisme incurable des posteurs fous (je me garde de mettre la majorité silencieuse "qui n'en pense pas moins" dans le même sac) pour qui la réflexion politique c'est arreté à la double équivalence, du genre "Grobuz finance des projets Libres = Grobuz c'est bien" mais que faire de "Grobuz c'est bien = Grobuz dépose des brevets logiciels" ??? Cette suprème difficulté intellectuelle est généralement traité par le mépris bas-de-gamme "ils sont pas bien coordonnés", "ils se parlent pas entre eux", alors que la réalité c'est que le monde n'est pas blanc-noir et que leur moniteurs mentaux sont calés en N&B...

    J'avoue que je suis de plus en plus désarçonné pas un tel gachis. en évoquant avec une vieille camarade (laquelle ne m'a pas répondu, la Peste !!) le sujet des Brevets Logiciels avant le Conseil de Bruxelles, je signalais avec un peu de sarcasme que le sommet de l'activisme pour un Libriste, c'était de mettre un panneau sur la page de garde de son site pendant une semaine, site que seuls des convaincus ou des éclairés visitent puisque la plupart des utilisateurs de logiciels libres s'ignorent et récupérent directement par telecharger.com ou sur les CD des magazines les produits des efforts des codeurs libres.

    Alors, oui, c'est Nul comme procédé, pas Nul comme "appréciation morale", c'est sincére, c'est actif ; mais c'est Nul en "effet" : ça touche une infime portion des internautes et quand par hasard un site un peu plus grand public s'y collerait, ça ne débouche sur rien (une manif ?? une pétition ?? un dépôt de proposition de loi par un parlementaire un peu plus déma^^^ convaincu que les autres...??)

    J'ai récemment proposé un sondage très aigre sur cette question : peut-être sortira-t-il un jour du chapeau des modéros.
    Je suis aujourd'hui pessimiste parce que les leçons ne portent pas : les chefferies, les conflits d'égo, l'inculture militante ne me semble pas ébranlés par les soufflets des six derniers mois. L'exemple type c'est le communiqué à la tonalité de Neuneu après la direction du Conseil sur le respect de la démocratie et du Vote du Parlement.
    Ben oui, ça arrive "tous les jours" que le Conseil blackboule des projets parlementaires ou des amendements, vous débarquez d'où ??
    Sincérement, ce genre de plaisanterie a fait tombé à zéro la crédibilité que je portais, moi libriste convaincu aux "responsables" de FFII, mais alors imaginez l'impression d'un gars extérieur à tout ça, hmmm ??
    S'il a des lettres, il pourrait bien penser : Vae Victis !!

    Pour vous donner un exemple tout bête de mise en branle de l'opinion, il y a quelques années dans une université du Sud d ela France, un CA voulu supprimer la session de septembre pour coller deux sessions une début mai l'autre en juin. Les syndicats impliqués (le mien et l'UNEF) comprirent assez vite qu'il s'agissait d'une requête corporatiste du corps professoral pour prolonger d'un gros mois le congé estival avec des arguments d'une évidente mauvaise foi (on sait bien qu'après un un gros frac, l'étudiant est tout pétant de forme et de moral pour replonger en 10 jours dans ses révisions...). Bref, nous décidâmùes d'organiser une AG étduiante mais tout le monde se défila plus ou moins (en licence on aime être aimé des profs, les admissions en DESS-DEA se rapprochent) et je fus le seul à trouver le cran pour solliciter la parole dans mon amphi devant ma prof...de droit communautaire il me semble (!!). Et bien sur cet amphi de 250 personnes, j'ai drainé 70-80 étudiants normaux pas vraiment politisés mais qui souhaitaient discuter et qui ont voté dans le calme contre cet attrappe-nigaud. L'administration en fut informée (des étudiants de licence, ce n'est pas des tromblons de 1ère année, c'est déjà des juristes en devenir...) et enterra le projet.
    A ma connaissance, la réforme n'est toujours pas passée et Clermont-Ferrand doit toujours être une des seules "pionnières" de ce drôle de système.

    C'est ce que j'attendrais des "représentants du Libre" : sortir de leur coquille et de leur monde rassurant d'auto-endoctrinement (ça rassure de répeter des choses que d'autres répetent avec vous, ça rend aussi très vite con et ça peut même provoquer de graves accès de fascismes si ça va trop loin) pour se frotter au monde, au public, à la foule, aux gens. Pourquoi pas un tract écrit en bon français et diffusable à la sortie des métros par exemple ?? hmm, (c'est le B-A BA mais s'il faut en commencer par là...)

    Pour conclure, quand :

    - la FSF Europe et la FSF France se parleront courtoisement
    - quand les nombrilismes associatifs se seront tus pour permettre au moins l'émergence d'un collectif UNITAIRE (bordel, c'est pourtant pas dur comme concept...)
    - quand ces gens là auront l'intelligence d'aller choper la LDH et Tubiana sur la LCEN et lui dire "Vous êtes super légitimes et on est super motivés, on a des trucs à faire ensemble". Quand ils feront de mêmes pour les brevets avec les Verts, les Soc' ou les Coco (c'est bon, ceux qui y croyaient encore ont bien compris la fiabilité de l'UMP ?!) en posant sur la table qu'ils ne vendent pas un électorat mais un enjeu de société et qu'il y a derrière eux des troupes (VOUS !!) motivés et compétents pour faire le monstrueux, patient et subtil (on oublie sapusépalibre, merci) travail de pédagogie sur les enjeux pratiques et concrets du débats.
    - quand Stallman lui-même cessera de faire le lit des capitalistes de X.org et de l'ODSL en prononçant l'excommunication de trop sur Xfree pour éradiquer définitivement l'héresie Béhézdéite.
    - quand enfin on arrêtera de flinguer des kilojoules sur des sous-problèmes qui ne devraient agiter que les seuls cervellets déconnectés des rédacteurs de Contrat Social de debian.
    - quand les jeunes libristes fougueux auront compris que s'acoquiner avec la CNT, la LA, Act-Up Paris et quelques autres fondus qui ont toujours systématiquement torpillés tous les projets qu'ils ont soutenus par leur bétise et leur violence (physique et/ou verbale)d e primaires : c'est déjà une logique de défaitiste.

    ...bref quand les Libristes seront moins Cons, le Libre alors aura un avenir.....

    Christian C., si vous lisez ces pages, Merci pour tout & Bravo,

    Yojik
    --
    Les Actes parlent plus forts que les Mots
    • [^] # Re: La démarche de Christian Casteyde est courageuse et je la soutient sans réserve aucune

      Posté par  . Évalué à 1.

      Un peu long ... mais effectivement "Les Actes parlent plus forts que les Mots" résume bien la chose.

      Pour autant, je dirais que Vivre ne se résume pas à toujours faire des choses utiles. On fait BEAUCOUP de choses inutiles dans la vie. Et c'est tant mieux, parce que sinon, on tombe dans un système dit "économique" où ce qui est utile est gardé et ce qui est inutile est jeté.

      Mais je suis d'accords entièrement que penser quelque chose et le prouver par des actes, ç'est courageux et ça a de la valeur.
    • [^] # Quand-même ...

      Posté par  . Évalué à -2.

      Désolé, mais t'as quand-même gagné un point Godwin ...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.