Journal Pédagogie et installation debian

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
11
oct.
2004
Cette semaine, j'ai fait une p'tite démo d'installation debian à l'école. Le public visé; des étudiants de première année bachelor (il faut se faire au nouveau grade) informatique. Ils sont donc, pour la plupart, tout "bleu". Ce sont (pour la plupart à nouveau) des utilisateurs de MS Windows. Ils ont, sans doute, déjà installé MS Windows mais propbalement pas partitionné leur disque.

Le défi consiste en la démonstration de l'installation d'une distribution linux pendant la pause de midi ... soit 1 heure (60 malheureuses petites minutes) .
Mon choix se porte sur une distribution debian. Je fais ce choix car je voudrais que l'étudiant aie à sa disposition une installation de linux assez stable et parce que j'aime bien le système de package de debian. J'aurai pu faire un autre choix ... mais bon:

"Choisir c'est renoncer".

Histoire de l'installation
Je commence, prudence et marketing obligent, par booter sur une Knoppix histoire de montrer qu'il existe un environnement X window (sans s) et que linux, ce n'est pas MS DOS (dixit). J'en profite aussi pour copier le fichier /etc/X11/XF86Config-4 sur un floppy. C'est un petit truc que je conseille aux utilisateurs qui, comme moi, ne connaissent pas bien leur configuration matérielle et qui veulent gagner du temps lors de la configuration de leur environnement X.

Ceci fait, je commence l'installation. Les 10 premières minutes, tout se passe bien. Je dois expliquer des concepts pas toujours évidents mais je vois dans l'oeil de l'étudiant qu'il est toujours présent et qu'il "imprime bien" ce que je dis ;-) Je vois bien un début de peur lorsque je parle de partitionner son disque mais elle se change en une crainte tout à fait raisonnable et raisonnée ;-)

Je fais le choix d'installer ma distribution via le réseau histoire de ne pas "faire le tourniquet" avec mes 3 cd d'install. Ce qui implique une petite configuration du réseau ... je dois donc parler d'adresse IP, de gateway, dire qu'il n'y a pas de serveur DHCP (?), donner les adresse IP de mon DNS (?), ... et c'est là que j'en ai perdu une petite moitié ! Enfin je crois. Mais l'oeil de l'étudiant (toujours lui, infaible et testeur efficace du degré de compréhension) ne trompe pas, certains m'échappent.

Je continue tant bien que mal. J'ajoute pas mal d'humour (est-il tjs bien compris ? ). Mais force m'est de constater que ce n'est pas si simple de répondre à la floppée de questions qui me sont posées (en anglais de surcroit) pendant l'installation. J'essaie quand meme d'expliquer un maximun de chose ... mais le temps passe, l'heure s'écoule, les secondes s'égrennent. Je profite du temps que prend le téléchargement pour essayer de convaincre mon auditoire de la facilité et de l'efficacité du système de gestions de paquets (mais qu'est-ce qu'un paquet) de debian.
C'est à ce moment qu'arrive le méchant time out ... pas celui du système mais bien celui des étudiants, le gong signalant la fin de la pause midi. Je n'ai pas terminé d'installer X et je dois en rester là . Je ne pense pas avoir convaincu :-(

A ce stade, je balance entre deux idées (en fait trois):
* installer une debian - pour que les étudiants aient un "bon" (je sais, ça prette à troll) système.
* ou installer la knoppix - pour que les étudiants aient (aussi) un bon système (quoiqu'il y ait pas mal de différences) mais surtout parce qu'elle est plus simple à installer
* ou, encore, proposer les deux

Je vais, cette année (après cette présentation de debian) faire un petit how to (ou du moins pointer vers un existant) d'une installation d'une knoppix ... histoire que les étudiants les moins "dégourdis" (si je peux me permettre l'expression) puisse aussi avoir linux à la maison
  • # Et pourquoi pas une Ubuntu ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Tu peux aussi tenter d'installer une Ubuntu qui est une debian (donc même gestionnaire de paquets) avec des paquets plus à jour que la Woody. L'installation est assez simple avec une bonne détection des périphériques et est surtout très rapide.

    La version actuelle est encore en beta mais la version stable devrait sortir bientôt (elle est annoncée pour le mois d'octobre). Je l'ai installée pour la tester et j'ai été bluffé.

    Il y a justement un article à cette adresse : http://linuxfr.org/2004/10/10/17391.html(...)
  • # Quelques suppositions :

    Posté par . Évalué à 10.

    1_ ton public se foutait éperduement du système de paquetage Debian, il se foutait aussi du concept de paquet. Ca n'intéresse que les "spécialistes" de Linux, les informatitiens qui veulent bidouiller avec leur machine. Ce qui l'intéresse est probablement de savoit qu'en quelques clics ils peuvent avoir accès à des tas de programmes gratuits grâce à un "catalogue" en ligne sans avoir à passer par de sinistres sites Warez pour télécharger le programme, le crack et les 1354354584 spywares et virus qui vont avec.

    2_ ton public se fout de l'astuce du XF86Config copié sur une disquette. Il ne veut pas d'un système tellement idiot qu'il ne sait pas "deviner" ce genre de choses alors qu'un autre système y arrive très bien (Knoppix par exemple)

    3_ présenter X Window pour démontrer que Linux ce n'est pas "MS-DOS" est une bonne idée.

    4_ ton public se contrefout de Linux. Il veut juste un système pour faire tourner ses applications préférées (suite bureautique pour travailler, navigateur internet, client mail, clients chat, clients P2P, jeux, etc.). Pour un utilisateur lambda, les OS/GUI/etc. sont presque interchangeables tant que les bonnes applications sont disponibles "facilement".


    Je pense que ta présentation aurait été un franc succès auprès de geeks, mais auprès d'utilisateurs "normaux", je ne suis pas surpris de leur réaction.

    J'ai été amené à animer des TD/TP d'initiation à Linux auprès d'étudiants en Licence d'informatique (MIAGE) et j'ai bien vite vu qu'ils se foutaient éperduement de VI, que la ligne de commande était pour eux une torture et que globalement, ils ne voyaient pas ce que Linux aurait pu leur apporter par rapport à Windows à part des tas de complications, de la magie noire et la perte de leurs applications préférées.

    BeOS le faisait il y a 20 ans !

  • # Quel est l'objectif ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Si l'objectif, c'est convaincre que linux c'est bon, il vaut mieux eviter ce genre de démonstration ( "Linux ne s'installe pas en une heure alors que le prof pourtant il s'y connait"). Il faudrait plutot opter pour une distrib qui s'installe rapidement et simplement ( parce que le coup de la copie de la config X sur une disquette, c'est moyen ).
    C'est con à dire, mais si c'est à des fins de démo, tu prends une mandrake qui s'installe en 15 min. Ensuite, tu montres que pour installer un soft, il suffit de taper son nom. Qu'il y'a plein de bureaux différents tous plus beau les uns que les autres, que mozilla bloque la pub, qu'il n'y a pas besoin d'antivirus, que konqueror rippe les CD Audio rien qu'avec un drag'n drop. Tu ajoutes que c'est gratuit et que c'est plein de logiciels super pratiques pour les etudiants en info.
    Et enfin tu évangélises ceux qui ont l'air convaincus en expliquant un peu qu'il y'a plusieurs types de distrib, que ta préférée c'est debian et pour les raisons suivantes et blablabla.
    Et si eventuellement il te reste 2 minutes de rab, tu précises juste que tout les linuxs sont pas gratuits et que le mieux pour dépasser cette heure pleines de raccourcis déstinés à simplifier la présentation, c'est de s'investir un peu et de chercher à en savoir plus.
    • [^] # Re: Quel est l'objectif ?

      Posté par . Évalué à 6.

      > mais si c'est à des fins de démo, tu prends une mandrake qui s'installe en 15 min

      Si c'est juste pour montrer ce qu'il est possible de faire sous Linux, utilise une Knoppix.

      Si c'est pour montrer que c'est facile a installer, une Mandrake est parfaite.
      Une install réseau est une mauvaise idée si le temps est limité. Un install a partir des CDs sera beaucoup plus rapide, à moins d'avoir un mirroir sur le réseau local.

      Si le but est d' "évangéliser" les étudiants, il aurait fallu faire une répétition minutée, et préparer un speech à raconter pendant l'install. Si tu as 1 heure, 5 minutes d'intro, 15 minutes d'install Mandrake (clic, clic, installer ça, clic, mot de passe root, rebooter), et après t'as 30 minutes peinard pour présenter les applis (OpenOffice, Mozilla, Xmms, Totem, aMule, Evolution...). Il te reste même 10 minutes pour les questions ou les faire jouer à Frozen Bubble ou Tux Racer :)

      Sur ce coup la je pense que tu les as convaincu de rester sous Windaube :)
      • [^] # Re: Quel est l'objectif ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Si c'est juste pour montrer ce qu'il est possible de faire sous Linux, utilise une Knoppix.

        L'idée c'est qu'il puisse installer linux chez eux pour pouvoir travailler pour l'école.

        15 minutes d'install Mandrake

        Ca fait longtemps que j'ai plus installé une Mandrake ... 15' ? Là je suis bluffé ;-)

        Je pense que l'an prochain, je m'y prendrai autrement. Peut-être une xnoppix avec install sur le disque ou une Ubuntu ... on verra l'évolution d'ici là.

        J'en profite pour vous remercier pour vos commentaires, c'était en général pertinent ;-)

        Sur ce coup la je pense que tu les as convaincu de rester sous Windaube :)

        Je tombe parfois sur mon c.. lorsque je donne cours aux étudiants de 3ième bachelor et que je vois qu'ils ne sont pas du tout (enfin trop peu) familier avec linux or qu'ils ont eu des cours en 1ière et 2ième sur linux ! ... bah chacun fait son choix, ils sont suffisament grands.
  • # Pb de pédagogie

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Déjà, choisir une net install est une mauvaise erreur par rapport à un jeu de CD si en plus tu es limité dans le temps. Le téléchargement des paquets + leur installation peut prendre environ 2 heures si tu installes une version 'desktop' (environnement de bureau dans l'installateur).
    Ensuite, comme l'a si bien dit précédemment Aurélien, tes propos n'étaient pas en accord avec peut-être l'attente de ton public.

    AMHA, il aurait mieux valu d'abord les titiller en leur présentant GNU/Linux : qu'est ce que c'est, les applis que l'on trouve, les choix, l'installation / suppréssion d'un programme, etc. Bref, l'usage au quotidien d'un linuxien lambda (simple utilisateur). Pour ceux qui veulent faire du dev, une présentation des outils disponibles peut-être faite.
    C'est ensuite, dans une autre séance, après avoir sensibilité précédemment le public à GNU/Linux, que tu peux leur proposer une démonstration d'install, voir une install-party.
    • [^] # Re: Pb de pédagogie

      Posté par . Évalué à 3.

      > est une mauvaise erreur

      il y aurait donc des "bonnes erreurs" ? ;-)
      • [^] # Re: Pb de pédagogie

        Posté par . Évalué à 4.

        Oui, il y a de bonnes erreurs. Comme se tromper de jour pour aller diner chez la belle mère. ;-)

        Bon ok --> []
  • # Et les DVD ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Mandrake/Suze/fedora et quelques autre proposent des DVDs, ça evite de jongler entre les cd, et tu n'as pas à configurer le reseau.

    Tu est a croc a debian ? alors il vaut peut etre mieu la knoppix.

    Ceux qui installerons vraiment Linux avec interret, prendrons la peine de regarder ce qui existe en dehors de knoppix ou des RPMs.

    Enfin, pour les gens vraiment bleu, le simple fait d'avoir à taper une ligne de commande, ça leur fait peur ( tant qu'il ne l'ont pas fait au moins une fois.)
    Pour une demo, vaut peut etre mieu eviter .
  • # heuhhh...

    Posté par . Évalué à 2.

    En tout cas, si tu n'as qu'une heure, prends pas gentoo!

    dring dring... hé revenez, on a pas finit de recompiler le kernel...
    • [^] # Re: heuhhh...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      le kernel? Tu voulais dire gcc :)
      • [^] # Re: heuhhh...

        Posté par . Évalué à 3.

        Ils se recompilent pas le kernel avec uniquement les drivers de leur machine et cie les gentooistes?
        Mais c'est vrai que je sais pas s'il faut compiler gcc avant (puis le recompiler avec lui-même bien sûr)...
        • [^] # Re: heuhhh...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          vive le bootstrap.
          Mais c est pas adapté à une "introduction à Linux"... Plutot à un cours sur les langages ou la compilation (donc un huitieme des etudiants qu il a vu aujourd hui, s'il en a pas trop fait fuire :p)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.