Journal Antergos est bronsonisée

Posté par . Licence CC by-sa.
17
23
mai
2019

Je venais il y'a quelques jours de choisir d'installer Antergos sur mon laptop pro après 2 ans et demi sous Fedora. Pourquoi Antergos ? Pour redonner une chance à Archlinux que j'avais utilisé il y'a quelques années pendant quelques mois sur un pc perso avant qu'elle s'autodétruise, par faute de ne pas avoir été attentifs aux news, celle-ci en particulier de mémoire. Aussi parce qu'à chaque fois que je cherche une doc relative à Linux c'est souvent dans le wiki d'archlinux que je trouve la réponse la plus pertinente. Mais aussi pour tester un truc un peu nouveau.

Antergos, c'était une distrib basée sur Arch Linux fournie sous forme de système live avec installeur intégré assez moderne et son lot de logiciels préinstallés. J'ai ainsi pu vérifier la compatibilité de mon laptop pro sans tout casser avant. Elle utilisait les dépôts officiels d'ArchLinux, propose l'accès à la logitèche de AUR mais fournissait aussi ses propres dépôts pour quelques packages spécifiques. On l'opposait souvant à Manjaro car les deux avaient pour but de rendre Archlinux plus accessible mais avec une méthode différente. D'après ce que j'ai compris contrairement à Antergos, Manjaro utilise ses propres dépôts à la place de ceux de arch avec un cycle de sorties des paquets différents. À l'instar de debian, les paquets passent d'abord dans une branche unstable, avant de passer en testing puis en stable.

Bref tout ça pour dire que les mainteneurs de Antergos ont décidé de jeter l'éponge car ils estiment qu'ils n'ont plus assez de temps à consacrer à ce projet. La bonne nouvelle c'est que les utilisateurs n'ont rien à faire, à part maintenir les updates archlinux de leur distrib (et bien sûr suivre les news à son sujet !). Les mainteneurs ont annoncé qu'une future update allait simplement désactiver les repos Antergos et désinstaller les éventuels logiciels spécifiques qui n'ont pas d'utilité spécifiques. Les logiciels fournis dans les dépôts antergos mais aussi sous AUR seront eux remplacé lors des mises à jours de AUR. En somme un pc sous Antergos deviendra un pc sous Archlinux.

Ouf !

L'annonce de la bronsonisation sur le blog de Antergos :
https://antergos.com/blog/antergos-linux-project-ends/

  • # Anthos

    Posté par . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 23/05/19 à 23:27.

    Je me répond à moi-même, à priori Antergos a déjà été forkée: https://gitlab.com/anthos
    Mauvais choix de nom je dirais puisque Anthos est aussi le nom d'un service Google Cloud.

    Un autre projet, nommé Endeavour et utilisant un offline installer nommé portergos a aussi été annoncé sur le forum d'antergos :
    https://forum.antergos.com/topic/11780/endeavour-antergos-community-s-next-stage

    Wait & see.

  • # Fork « simples »

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+14/-0).

    Personnellement j'ai toujours un peu de mal avec les forks dits un peu « simples ». C'est à dire n'apporter que peu de valeur ajouté si ce n'est une simplicité d'installation. Par exemple la distribution korora à mes yeux n'a pas beaucoup d'intérêt car il s'agit simplement d'une fedora avec des dépôts par défauts en plus et quelques paquets.

    À contrario, les distributions comme Ubuntu sont bien plus qu'un fork à Debian car c'est toute une politique différentes, des paquets différents (globalement), etc.

    Edit : ah ben korora est abandonnée aussi. CQFD.

    Pour moi, les gens qui aiment Arch devraient simplement utiliser Arch.

    l'azerty est ce que subversion est aux SCMs

    • [^] # Re: Fork « simples »

      Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 24/05/19 à 09:57.

      J'écrivais un commentaire qui allait dans ce sens avant de faire un F5 malencontreux.

      J'ajouterai même que ces distribs à faible valeur ajoutée peuvent même devenir un problème. Aujourd'hui on retrouve énormément d'utilisateurs d'Antergos et de Manjaro sur les forums d'Arch venant demander de l'aide.

      Mais il y a 2 problèmes à ça : nous n'utilisons pas les mêmes distributions et il n'est pas rare que ce soit des problèmes spécifiques à Manjaro/Antergos qui viennent être remontés chez Arch… C'est un petit peu fatiguant.
      Mais surtout, la majorité des coquilles rencontrées auraient pu être évitées… à toute personne ayant pris soin d'installer une Arch de A à Z, simplement parce qu'elle aurait appris à maintenir basiquement son système par elle-même.

      Arch n'est pas une distribution que l'on peut mettre entre toutes les mains. Elle demande un minimum d'investissement humain pour être maintenue. Pas autant qu'une Gentoo mais plus qu'une Ubuntu.

      Si être débutant n'est pas un problème, nous l'avons tous été, griller les étapes et venir demander de l'aide est irritant pour ceux qui donnent de leur temps.

      Après, utiliser une Manjaro ou une Antergos quand on a déjà installé une Arch c'est très bien. Je comprends cette volonté de gagner quelques heures à l'installation et à la configuration de sa distro. Mais ça ne devrait pas être à destination des débutants mais bien des utilisateurs ayant un peu d'expérience et sachant maintenir leur distro.

      D'une certaine façon, j'ai envie de dire "Antergos est mort ! Vive ArchLinux !".

      La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

      • [^] # Re: Fork « simples »

        Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

        Oui je me rappelle qu'à l'époque où j'avais installé ma archlinux j'avais jugé ça finalement assez didactique pour un débutant (que je n'étais pas).

        Cela-dit si je peux avoir la patience de faire tout à la main sur mon pc perso, j'avais peu envie de consacrer ce temps sur mon laptop pro d'autant plus que je ne pouvais pas couper à la partie post install (merci git et ansible pour cette partie). Cela-dit sans avoir à créer une distrib en tant que telle, je ne vois pas de mal à ce qu'un livecd + installeur soit rendu disponible, que ce soit par archlinux ou une autre entitée.

      • [^] # Re: Fork « simples »

        Posté par . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 24/05/19 à 11:22.

        J'écrivais un commentaire qui allait dans ce sens avant de faire un F5 malencontreux.
        (Pavé de texte)

        Tu as bien du courage. Moi, quand je fais un F5 malencontreux, je rage, je jette mon ordi par la fenêtre, puis je passe à une toute autre tâche (genre descendre l'escalier et aller récupérer l'ordi). Je n'ai sûrement pas la concentration pour réécrire un pavé de texte derrière.

        Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

      • [^] # Re: Fork « simples »

        Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-1).

        Bien sûr un contre-exemple ne brise pas une règle, toujours est t'il que je n'ai à peu près rien retenu d'avoir installé Arch à la mano, ce qui ne me dérange pas le moins du monde car Arch ne me demande aucune action particulière. De temps en temps il faut autoriser à remplacer un paquet par un autre, je clique façon kikoulol sans la moindre idée des tenants aboutissants, et ça marche. Un bug survient de temps mais côté applicatifs. Quelques maj & ça passe. Si je rencontre un problème je n'irai pas me plaindre, mais ça commence à dater toussa !

        Donc en toute honnêteté, je pense que moult bugs évités par l'absence d'installeur, ne viennent pas tant de former ses utilisateurs en les forçant à apprendre, que simplement du fait que concevoir un bon installeur est à peu près impossible

        • [^] # Re: Fork « simples »

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

          Antergos etait un bon installeur et en dehors de quelques paquets pour changer un chouilla l'apparence, en gros montrer graphiquement que tu utilises antergos et pas arch en changeant le fond d'ecran ou celui de l'interface graphique cela ne fait pas grad chose.
          Ils fournissent aussi un logiciel graphique de maintenance de paquets frontend a pacman qui fonctionnent super bien et n'est pas une bouse a la gnome-software ou discover.

          • [^] # Re: Fork « simples »

            Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

            Je crois que la gui à
            à pacman+aur de antergos, pamac, est développé par l'équipe de Manjaro.

            Dans les faits rien ne semble compliqué de continuer à maintenir l'installeur cnchi et le packager dans un livecd, à part avoir du temps, de la motivation et quelques sous.

      • [^] # Re: Fork « simples »

        Posté par . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 28/05/19 à 01:00.

        Antergos c'est juste un installeur + pamac. La preuve: la distribution s'arrête et ça change quoi pour ses utilisateurs ?
        Par ailleurs ArchLinux est bien plus simple à administrer qu'une Ubuntu ou une Fedora.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.