• # explications

    Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 01/05/21 à 15:01.

    • [^] # Re: explications

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6. Dernière modification le 01/05/21 à 17:03.

      Les détecteurs sont-ils si indispensable que cela ? Après tout ne vaut-il pas mieux ouvrir les fenêtres dès que possible en situation à risque ? Et détecteur ou pas, quand ce n'est pas possible d’aérer, la mesure du taux de CO₂ n'apporte que l'information sur le risque, sans l’atténuer.

      « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

      • [^] # Re: explications

        Posté par  . Évalué à 7.

        En effet, par beau temps, le mieux c'est d'aérer en permanence, et inversement, quand il n'est pas possible d'aérer, le risque est présent. Entre les deux situations, tu as les moments où aérer n'est pas impossible mais pas forcement très agréable. Dans ce cas, avoir un détecteur te permet de maintenir un degré de risque raisonnable tout en n'ayant pas à subir les désagréments d'une aération permanente.

      • [^] # Re: explications

        Posté par  . Évalué à 5. Dernière modification le 02/05/21 à 10:40.

        L'intérêt d'un détecteur est de vérifier que ce qu'on fait a bien de l'effet et d'éviter la situation où on se sent faussement en sécurité. Et si ça ne marche pas, de pousser à chercher d'autres solutions.

        Ça permet aussi, si la mesure de protection (ouvrir les fenêtres) est inconfortable (trop froid, trop chaud, quelqu'un fume dehors à côté régulièrement), de savoir quand il est nécessaire de l'appliquer et quand on peut faire une pause.

        C'est toujours pareil avec cette pandémie, bien souvent on ne peut pas maximiser un facteur, seulement faire des compromis.

        (Je n'ai pas de détecteur et n'ai pas prévu d'en prendre)

  • # Prix du capteur

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7. Dernière modification le 01/05/21 à 18:31.

    Au moins le capteur utilisé (SCD30) est un vrai capteur CO2. Il existe un tas de capteurs beaucoup moins chers mais pas du tout fiables.
    Celui-ci, son seul défaut est son prix.
    52 euros en France (15 euros livré en Chine, ça donne une idée de la marge de l'importateur), ce n'est pas donné.
    Bref les pièces pour 77 euros (version ESP32, la moins chère) c'est cher payé pour savoir s'il faut ouvrir ou fermer une fenêtre pour aérer la pièce à vivre.
    Les serres industrielles s'en servent pour booster le taux de CO2 à la valeur optimale de croissance des plantes, là évidemment le coût est moins bloquant.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.