Journal Natron est dans une mauvaise passe.

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
31
26
nov.
2018

C'est une sorte de malédiction qui s'abat depuis des années sur les logiciels libres de composition d'effets spéciaux et/ou de post-production.

On se souviendra de Jahshaka arrêté ou de Ramen devenu propriétaire après son rachat et le dernier en date Natron est en train de prendre la même voie.

Les deux (seuls) développeurs de Natron ont quittés l'Inria, Alexandre Gauthier-Foichat l'an dernier et Frédéric Devernay qui assurait la maintenance est partie en septembre.

Il y a bien sur encore des logiciels de montage vidéos mais il n'y a pas d'équivalence à Natron en compositing actuellement dans le logiciel libre. Donc ce serait une catastrophe si ce dernier venait à s'éteindre faute de trouver un ou plusieurs mainteneurs.

Dans une interview sur le site Libre Graphics World , les deux développeurs de Natron reviennent sur les soucis de communication autour de l'outil, mais aussi sur les difficultés à trouver des relais pour financer son développement.

Enfin, on trouvera dans l'interview les priorités de développement pour une personne qui voudrait reprendre le projet.

Les compétences recherchées sont :

  • Git et GitHub
  • C++. Natron est toujours en C ++ 98, mais le passage à C ++ 11 ou C ++ 14 devrait être simple si nécessaire.
  • Qt. Natron utilise toujours Qt4 en raison du manque de support PySide dans Qt5, qui devrait être intégré peu de temps après la sortie de Qt 5.12.
  • Connaissance OpenGL
  • Connaissance Python
Quelques liens pour aller plus loin :
  • # Du côté de Blender / Krita ?

    Posté par  . Évalué à 2.

    IMHO Blender/ Krita via les fondations en droit néerlandais semblent être les seuls logiciels libres dans le domaine graphisme et cie à survivre (développeurs financés). Espérons que Gimp profitera du récent financement qu'il a obtenu.

    Bref c'est un problème globale …

    • [^] # Re: Du côté de Blender / Krita ?

      Posté par  . Évalué à 6. Dernière modification le 27/11/18 à 11:30.

      IMHO Blender/ Krita via les fondations en droit néerlandais semblent être les seuls logiciels libres dans le domaine graphisme et cie à survivre (développeurs financés)

      Non pas à survivre mais à vivre!
      La Blender foundation est un formidable exemple de succès, elle a réussi à créer tout un tas de services autour du logiciel, sa communauté explose d'année en année et le logiciel est juste hallucinant.

      Espérons que Gimp profitera du récent financement qu'il a obtenu.

      Gimp ne fonctionne pas sur le même mode de "roadmap", "c'est prêt quand ça sera prêt" et je pense que ça joue en sa défaveur même si maintenant, grâce à Jehan, l'équipe Gimp est plus aventureuse dans les releases.
      À défaut d'avoir une fondation, peut-être que l'avenir de Gimp est dans les universités, en faisant des ateliers dans les écoles d'informatiques et essayer d'engager, au sens intéresser, des jeunes développeurs.

      Ceci dit, j'aime bien le côté artisanal, liberté (!libertaire :)) mais je sais que nos devs ont besoin de manger aussi.

      Sinon, Natron?
      Alexandre Gauthier a ses raisons mais je trouve dommage de cèder aux sirènes du logiciel proprio, il aurait pu rejoindre la fondation Blender ou tenter l'aventure kickstarter.
      Mais bon, on voit bien les influenceurs, François Grassard, l'"expert VFX*", dans les magazines du moins, qui a surfé sur la vague des LL, grâce à la montée de Blender, mais qui n'a pas de réel talent*.

      They tend to push in the direction of maintaining Natron in the way it is (i.e: as close as possible to Nuke).

      Des gars qui ont "appris" un logiciel en fait, classique du monde VFX/CGI français début de siècle.**

      Je souhaite à Frédéric de garder l'énergie et l'esprit ouvert.

      * il connait le langage mais je ne trouve pas ses réalisations extraordinaires.
      ** Nuke coûtait ou coûte un pont, fallait avoir les moyens de s'y former, accès au matériel et software, de là à en être deformé professionnellement, il y a un pas :)

      • [^] # Re: Du côté de Blender / Krita ?

        Posté par  . Évalué à 10.

        Des gars qui ont "appris" un logiciel en fait, classique du monde VFX/CGI français début de siècle.**

        Clairement, c’est exclusif au monde du VFX/CGI et graphisme en général. Jamais tu verrais un informaticien passer quelques dizaines d’heures à essayer de configurer son éditeur de texte, qui utilise des raccourcis clavier conçus pour fonctionner avec des claviers qu’on n’a pas vus dans la nature depuis au moins deux décennies, pour qu’il arrive vaguement à faire quelque chose de similaire à un outil dédié (IDE).

        Depending on the time of day, the French go either way.

      • [^] # Re: Du côté de Blender / Krita ?

        Posté par  . Évalué à 0.

        Mais bon, on voit bien les influenceurs, François Grassard, l'"expert VFX*", dans les magazines du moins, qui a surfé sur la vague des LL, grâce à la montée de Blender, mais qui n'a pas de réel talent*.

        Il dit qu'il voit pas le rapport

  • # Problème en amont?

    Posté par  . Évalué à 5.

    Enfin, on trouvera dans l'interview les priorités de développement pour une personne qui voudrait reprendre le projet.

    C'est quand même assez étonnant qu'il n'existe même pas un embryon de communauté dans laquelle des candidats potentiels auraient pu émerger. Ça n'est pas forcément très facile de créer une communauté, mais la situation de devoir trouver comme ça par un claquement de doigts un repreneur qui n'a jamais contribué auparavant, c'est quand même mission impossible.

  • # Trop clone?

    Posté par  . Évalué à 5.

    De ce que je vois chez les utilisateurs pros de Nuke, c'est une tiédeur certaine à se mettre à Natron. Déjà parce qu'il y a forcément pas mal de choses à adapter (pipeline, etc.), mais aussi (surtout?) parce que ça ressemble trop à Nuke, paradoxalement. Ils ont trop l'impression d'utiliser une version crackée de Nuke, avec les risques légaux liés. Quand tu es client de TheFoundry pour plusieurs dizaines de licences Nuke, tu n'as pas envie qu'ils se fâchent avec toi, j'imagine.

    • [^] # Re: Trop clone?

      Posté par  . Évalué à 2.

      C'est aussi un problème de système de place, tout le monde utilise X, utiliser Y ajoute un risque inutile, compatibilité des encodeurs, etc. et le fameux ce n'est pas un bug mais une fonctionnalité.

      Souvent les 'pipelines' sont très fragiles et changer une brique casse l'ensemble.

      Pour ce type de produit de niche c'est vraiment compliqué, surtout pour quelqu'un qui essaye de vivre dans un pays 'riche', le prix de marché pour un dev sur un projet comme ça c'est 20 000 €/an superchargé et il vit mieux que quelqu'un en France avec un brut de 4 000/mois.

    • [^] # Re: Trop clone?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Je me permets de rebondir sur le "trop clone" (je travaille dans l'industrie).

      La première fois que des compositeurs ont vu Natron, c’était plutôt la déception: Autant d’énergie pour ça ? Ils sont en train de cloner un logiciel qui loin de faire l’unanimité autant en termes de workflow que techniquement (scanline). Oui, Nuke est le standard "de facto", les graphistes connaissent, les TD connaissent et énormément d'outils sont développé autour.

      Mais c'est tout.

      Ce n'est pas ça qui fait qu'un graphiste a envi d'essayer un logiciel sur son temps libre car il ne lui apporte rien de plus que ce qu'il a déjà.

      Pour faire le parallèle avec la programmation, ce n'est pas parce que C++ est énormément utilise que c'est le langage que tu aimerais apprendre et utiliser le soir.

      L’ascension de Blender c'est fait hors de l'industrie parce que justement, il n'a jamais essayé de la séduire. Dans l'industrie, Nuke est un logiciel puissant, flexible et tout, mais pas "plaisant" à utiliser.

      Ils auraient tenté de reprendre le paradigme d'un Toxik (pense pour tablette graphique, cache en tile, etc.), je pense que j'aurais vraiment tente de mettre mon nez dedans car il y avait vraiment un challenge a venir titiller Nuke sur des choses qu'il ne propose pas.Nuke, c'est pas un logiciel que beaucoup portent dans leur cœur.

      C'est très dommage tout ça en effet.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.