• # Je l'ai essayé.

    Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 07/04/20 à 13:23.

    Le MOOC est correct, mais Freecad plante/bug beaucoup trop.

    • [^] # Re: Je l'ai essayé.

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5. Dernière modification le 07/04/20 à 13:31.

      Mode troll : ça fait des années que j'ai pas fait planter FreeCAD ! En fait depuis que je sais m'en servir…
      Mode sérieux : tu aurais un exemple de plantage reproductible ?

      • [^] # Re: Je l'ai essayé.

        Posté par  . Évalué à 2.

        Ben c'est aussi le gag, j'ai eu le tour, sauvegarde et 15 sec plus tard 1 manip ça plante…. Au joie je reprend je recommence, et ça marche …La stabilité s'améliore quand même il me semble , mais faut être prudent.

        • [^] # Re: Je l'ai essayé.

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Effectivement faut être prudent et rigoureux. Comme je dis souvent en formation, il faut avoir un coup d’avance, en gros prévoir ce qu’il va arriver avant de cliquer sur un outil. Souvent le crash intervient suite a une mauvaise manip de l’utilisateur (oui c’est facile de reporter la faute sur eux) et lorsqu’on recommence pour reproduire le bug, alors on ne fait plus la mauvaise manip (genre mauvaise sélection, exécution d’un nouvel outil alors qu’il y en a déjà un en cours). Ceci dit les devs ne tolèrent pas que FreeCAD crash et ce genre de bugs sera corrigé asap.

          FreeCAD “n’est qu’une” interface graphique à OpenCasCade qui n’est pas exempt de bug non plus, il y a régulièrement des bugs remontés à OCC découvert (ou provoqué) depuis FreeCAD.

          Tant que j’y suis je vous conseille d’utiliser le AppImage sur Linux, les versions présentes dans les dépôts officiels des distributions Linux sont rarement celles considérées comme stable.

      • [^] # Re: Je l'ai essayé.

        Posté par  . Évalué à 2.

        Salut !

        Debian 10/KDE.

        Alors, j'avais de gros problèmes d'exportation en fichiers STL même en suivant des protocoles rigoureux, mais surtout, outre quelques "plantages durs", il m'était impossible de "déplier" ou de "redimensionner" les panneaux, les changements paramétriques étaient du coup difficilement modifiables, etc. En bref, ça s'est imposé très vite dans le cours et même en forçant un peu, ça m'a fait perdre un temps fou. Je suis retourné sous Blender pour mes impressions 3D, même si c'est loin d'être idéal. :/

        À noter que je connaissais déjà un peu le logiciel pour avoir eu aussi des problèmes avec lui sous Debian 9, mais cette fois en suivant un tuto sur le Tube…

        Je réessayerai, à coup sûr.

        • [^] # Re: Je l'ai essayé.

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Salut,

          Effectivement, comportement pas cool. J'aimerais bien connaître la version exacte de FreeCAD depuis le menu Aide puis À propos puis cliquer sur Copier dans le presse papier et coller ici (ou dans un message du forum).

          Je le redis mais sur Linux il vaut mieux utiliser le AppImage (ou les ppa pour Ubuntu).

          Ça ressemble aux comportements qu'il y avait lors de la transition Qt4 vers Qt5 où les version des librairies dispo dans les dépots n'étaient pas bien compatible…

          • [^] # Re: Je l'ai essayé.

            Posté par  . Évalué à 1.

            Les AppImages ? Je vais regarder.
            En fait, je ne passe que par les dépôts officiels, du coup, il y a des chances que je sois passé à côté.

            OS: Debian GNU/Linux 10 (buster)
            Word size of OS: 64-bit
            Word size of FreeCAD: 64-bit
            Version: 0.18.
            Build type: Release
            Python version: 2.7.16rc1
            Qt version: 5.11.3
            Coin version: 4.0.0a
            OCC version: 7.3.0
            Locale: French/France (fr_FR)

            (Très pratique cette petite fenêtre ! oO)

    • [^] # Re: Je l'ai essayé.

      Posté par  . Évalué à 2.

      J'ai eu à l'utiliser il y a quelques mois, et en utilisant la version sur flatpak (ou snap je ne sais plus) c'était mieux que la version compilée sur archlinux.

  • # Merci pour le lien !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    Je m'inscris direct.
    Franchement, DLFP est vraiment un des outils de veille les plus qualitatifs que j'aie sous la main.
    Merci !

    • [^] # Re: Merci pour le lien !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Je viens de finir le MOOC. Je le recommande, c'est très bien expliqué, la difficulté est progressive.
      Malgré la réouverture du MOOC on ne peut tout de même pas soumettre nos résultats, et le passage sur les parcours d'outils numérique n'est pas au niveau du reste, mais à part ça c'est un très bon cours.

  • # Expérience

    Posté par  . Évalué à 5.

    J'ai fait ce MOOC, il y a quelques mois. J'avais essayé de prendre en main tout seul Freecad sans trop de succès. Ce MOOC est tombé à pic, et m'a bien été utile.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.