Journal Retour du projet de directive Bolkenstein ?

Posté par .
Tags : aucun
0
15
mar.
2005
Je viens de voir que José Manuel Barroso (qui a dit vendu ?) vient de soutenir publiquement le projet de directive Bolkenstein.

Pour rappel, cette directive permettrait à un travailleur de n'importe quel pays Européen d'aller travailler ou il le veut en Europe avec les conditions sociales et le salaire de son pays d'origine. Autant dire qu'il y a peu de chance de voir un travailleur français ou allemand aller travailler 35h en Roumanie avec un salaire de 1200¤. Donc, on voit très bien le but de la chose: permettre à des travailleurs des nouveaux membres de l'Europe aller travailler avec un salaire de misère et des conditions sociales déplorables. Après le off-shore, voici le in-shore qu'il me semble déjà possible au USA.

A cela, Monsieur Barroso (pour rappel, c'est celui qui a organisé le petit sommet aux Açores pour la guerre en Irak http://www.amnistia.net/news/articles/nouvdes/barroso_133.htm)(...) ajoute que les pays qui s'opposent à ce projet de directive (la France et l'Allemagne) devraient changer leur logiciel... Tient, il aurait presque pu ajouter que ces pays représentaient la vieille Europe !!!

Enfin, je pense qu'il faut ajouter qu'heureusement que la constitution n'est pas déjà passé pour M. Barroso car le projet de directive qu'il soutient va à l'encontre de l'article I-3-2 de la Constitution: "L'Union offre à ses citoyens un espace de liberté, de sécurité et de justice sans frontières intérieures, et un marché intérieur où la concurrence est libre et non faussée.".

Allons Monsieur Barroso, savez-vous ce que veut dire "le concurrence est libre et non faussée" ? Cela veut dire (entre autre chose) que l'on ne peut pas faire travailler des êtres humains pour une bouché de pain... L'esclavage est aboli depuis longtemps M. Barroso.

Le site Européen présentant le grand homme qu'est M. Barroso: http://europa.eu.int/comm/commission_barroso/president/index_fr.htm(...)
  • # Bogue sur LinuxFr

    Posté par . Évalué à 0.

    Le lien avec la photo du sommet aux Açores: http://www.amnistia.net/news/articles/nouvdes/barroso_133.htm(...)
  • # non...

    Posté par . Évalué à 4.

    une "concurrence libre et non faussée" ce n'est pas ce que tu décris.
    A l'intérieur d'un même espace, européen en l'occurence, les conditions de concurrence doivent être (selon la future constitution) pures et parfaites: les différentes mesures de protection, sociales notamment, en vigueur dans certains pays empêchent ces conditions de concurrence.

    Si t'es d'accord pour que l'on grave ça dans le marbre par le biais d'une constitution, tu peux voter "oui" le 29 mai prochain.
    • [^] # Re: non...

      Posté par . Évalué à 1.

      Je suis d'accord avec ce que vous dites, mais je pense que vous restreignez le "non faussée" uniquement au social. Or, le social n'est pas tout puisque le salaire est aussi un des critère qui fait qu'une entreprise va délocaliser en Asie ou dans certains des nouveaux Membres de l'Union. Moins la masse salariale est importante pour une entreprise et plus elle peut être compétitive (même s'il faut payer les ouvriers avec un bol de riz).

      Vous dites "les conditions de concurrence doivent être (selon la future constitution) pures et parfaites". Si un travailleur peut travailler pour 3 fois moins avec aucune assurance maladie, chomage ou retraite, vous pensez vraiment que c'est "parfait" comme situation ?

      Selon moi, il ne faut pas tirer les salaires et le social vers le bas mais vers le haut.
    • [^] # Re: non...

      Posté par . Évalué à 2.

      tu est sur qu'il parle de social et pas d'entreprise ?
      la fin des monopoles sur l'éléctricité , sur le telephone , l'eau , la poste ,sans parler des services publics
    • [^] # Re: non...

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      SI on grave dans le marbre : concurrence libre et non faussée :
      oui je votre OUI, cela veut dire :

      1 -pas de loi interdisant ceci ou cela, pas de loi obligeant ceci ou cela (dvd zoné par exemple - pas de console de jeux ne lisant pas les imports)
      2 - pourquoi un brevet coute 50 000 euros ?, la concurrence est faussé : un particulier ou une pme ne peut pas déposé de brevets des gens comme microsoft peuvent en déposer 50 000... Ce n'est pas de la concurrence libre et non faussée.-> pas de brevet.
      3- Je peux aller m'installer au luxembourg, monaco le siège de mon entreprise, je ne suis pas obligé de payer des impots en France (concurrence libre et non faussé entre les pays).
      4 - Je peux acheter mes cigarettes (bien que je ne fume plus) ou mon carburant ou je veux dans n'importe quel pays européen sans limitation de volume ou de montant (concurrence libre et non faussé pour la circulation de tous les produits).
      5 - Je peux choisir ma banque dans n'importe quel pays de l'europe
      6 - Je peux choisir mon opérateur télécom, internet, edf, gdf dans n'importe quel pays (et maintenant, pas dans ..; on verra plus tard, le temps de mettre en place.)
      7 - je peux choisir une société européenne et PRIVE pour mon assurance maladie et chomage (je ne cotise donc PLUS aux charges sociales Française)

      Tu en veux encore ???

      Ils ne proposent pas de la concurrence libre et non faussée, ils proposent des arrangements entre amis (cela me fait penser à partouze entre amis) et pour les 'pov' peuples que nous sommes les miettes et les emmerdes.
      Cette europe là : celle que nous voyons en ce moment, celle de gros et gras fantoches à la solde d'un nouveau capitalisme à la communiste (plein de règle qui protège leur revenus indus - qui parle de pascal Negre ?) Nous n'en voulons pas et leur constitution, ils peuvent s'en servir pour... ils trouveront bien une utilité.

      hervé
      • [^] # Re: non...

        Posté par . Évalué à 2.

        > SI on grave dans le marbre : concurrence libre et non faussée

        C'est dans le traité de Rome (1957)...
        Apparament il y en a qui ne suivent absolument pas la vie politique.

        Pour info, si la France votait sur les brevets logiciels, les brevets logiciels seraient passés les doigts dans le nez. Au pire on peut faire ça avec le 49-3 et ignorer le parlement si jamais il se réveille.
        Avec l'Europe ça bataille, avec la France les brevets logiciels seraient déjà passés et depuis longtemps.
        C'est un fait, nos politiques (de droite, puisque c'est le _choix_ des français) sont pro-brevets.
        Le problème de fond n'est pas l'Europe mais d'élire des politiques pro-brevets.

        J'en ai marre qu'on tape sur l'Europe alors que la France (dans le conseil) n'a *rien* fait pour s'opposer aux brevets logiciels.
      • [^] # Re: non...

        Posté par . Évalué à 6.

        8 - Je peux choisir une école privée pour mon fils unique parce que j'ai les moyens que je ne paye plus d'impôts tandis que mon voisin du ghetto d'à coté ne pourra quant à lui offrir aucune éducation à ses 5 enfants parce que :
        a- l'état ne pourra plus se substituer en matière d'éducation car il gêne la concurrence (même si mon voisin ne l''interesse pas) ou
        b- L'état ne pourra plus financer ce genre d'éducation puisque je ne paye plus d'impôt sur mon entreprise depuis que j'ai choisi de déplacer le siège social de mon entreprise à Bengalore. L'état n'a donc plus les moyens de financer ce droit qu'aucune garantie n'accompagnait dans la constitution et même à des sociétés privées car son dossier est estimé non rentable ou alors avec des subventions pour un coût exorbitant.

        Quand l'insécurité de cette banlieue me génera, je pourrai toujours déménager aux Bahamas , j'aurai alors les moyens.

        Mais n'oublions pas que je suis quelqu'un de généreux et je verserai sûrement une obole à une association de bénévoles qui prendra le relai de l'état en terme d'éducation.

        10 - Comme je ne cotiserai plus aux charges sociales francaises. Ce même voisin ne pourra pas soigner son cancer des poumon puisque les hopîtaux publics auront disparu et que le droit à la santé n'est toujours pas accompagné de garantie dans la même constitution.

        11- Je pourrai me payer un avocat pour faire valoir mes droits à utiliser un DVD non zoné au nom de la libre concurrence.
        Mon voisin ne pourra pas s'en payer un pour prouver que son cancer est imputable à la firme AmLyle qui l'emploie et qui est spécialisée dans les matériaux d'isolation à base d'amiante. Et oui il est à nouveau autorisé en Europe depuis que les commissaires ont proposé un projet de loi contesté par le parlement au non du pricipe de précaution mais qui est quand même passé en force. De toute façon des tous les centres de recherche privés ont attesté que son usage était inoffensif et et le fait qu'ils soit financé par le même fond d'investissement opaque qui est propriétaire de AmLyle ne peut absolument pas remettre en cause l'indépendance de ces labos. De toute façon la recherche publique n'existe plus depuis longtemps.

        ....
        Et si ce voisin c'était moi ....
    • [^] # Re: non...

      Posté par . Évalué à 3.

      Votes "non" et la directive Bolkenstein peut aussi passer (idem pour les brevets logiciels). Cette directive n'a pas besoin du TCE.

      > les conditions de concurrence doivent être (selon la future constitution) pures et parfaites: les différentes mesures de protection, sociales notamment, en vigueur dans certains pays empêchent ces conditions de concurrence.

      Faut arrêter d'inventer tout et n'importe quoi et lire le TCE.
      Si tu lis le TCE tu verras que les états ne sont pas inhibés.

      Ceci dit, la directive Bolkenstein telle qu'elle est proposée (principe du pays d'origine) est une grosse connerie.
      • [^] # Re: non...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Le oui à la constitution européenne aveugle.

        Personne ne dit que les pays sont inhibés, ils sont corrompus facilement (1 personne pour le danemark) au lieu de toute une démocratie ou mieux de tout un peuple.

        Comment, nous citoyens, votant, pouvons nous sanctionner la commission européenne pour son acte ? En votant ? oui ? ou ?, en votant pour le parlement ? : la comission s'en branle du parlement (le terme vulgaire est choisi avec dessein).
        On ne peut pas les sanctionner, pourquoi le parlement européen ne sanctionne pas et parle 'd'inélégance', parle de moutarde qui monte au nez, parle, parle mais ne FAIT rien ? pourquoi ? parcequ'ils bouffent à la même cantine, même si ce n'est pas la même table.
        Parceque demain, ils (les parlementaires) ont espoir d'être à leurs places (la commission) et qu'ils ne veulent pas casser leur jouet.

        oui, il est facile de dire : non, faut pas casser la machine, l'europe c'est beau, l'europe c'est grand, en france on fait pas mieux blablabla , même rocard il dit qu'il faut voter, blablabla en france on peut voter non au gouvernement, la je vote non à l'europe en votant non à la constitution.

        Sinon, fabb, toi le pro-européen convaincu explique moi comment je dis que je ne suis pas d'accord avec l'europe qu'ils font ?
        • [^] # Re: non...

          Posté par . Évalué à 2.

          > On ne peut pas les sanctionner, pourquoi le parlement européen ne sanctionne pas

          Le parlement peut "sanctionner" !
          Il peut dire "non" aux directives Bolkenstein et sur les brevets logiciels !

          > Sinon, fabb, toi le pro-européen convaincu explique moi comment je dis que je ne suis pas d'accord avec l'europe qu'ils font ?

          Excellente question.
          Déjà tu dois analyser ce que tu ne veux pas de l'Europe actuellement.
          Car t'es très très vague. C'est quoi "l'europe qu'ils font" ?
          C'est l'entraide entre pays ?
          C'est la politique écologique ?
          C'est la politique économique ?
          C'est la délégation de souveraineté ?
          C'est Ariane/Airbus/Galiléo ?
          C'est le marché commun ?
          Tu ne veux pas d'un renforcement de l'Europe ?
          L'Europe ne se résume pas à deux *propositions* de directive.

          Si c'est le fonctionnement de l'Europe qui ne te plait pas *et* si tu penses que la nouvelle constitution n'apporte rien sur ce point alors votes "non". C'est logique.

          Mais si c'est la politique qui est menée qui ne te plait pas alors un "non" ne change strictement rien !
          Si c'est la politique de l'union qui te casse les couilles, votes pour un parti qui te correspond (et pas seulement lors des élections du parlement européen car les états sont représentés au conseil). Une constitution ne fait pas une politique.

          De plus, croire qu'un "non" va "fâcher" les politiciens à droite est une erreur. Les politiques de droite se satisfont très bien du traité de Nice pour passer les brevets logiciels ou la directive Bolkenstein. Un "non" car "j'aime pas la directive Bolkenstein et TCE ou pas ça ne change rien pour cette directive" n'a aucune visibilité.

          Ce que ferait un "non" (parmis pleins d'autres choses) c'est de laisser croire que les citoyens ne veulent plus d'Europe ou qu'actuellement ça leur suffit. Les média vont moins s'intéresser à l'Europe et ça c'est un des principaux problèmes.
          • [^] # Re: non...

            Posté par . Évalué à 1.

            Imaginons que vous ayez un contrat d'assurance auto dont vous n'êtes pas satisfait et qui expire dans un an.
            Vôtre assureur vous propose un nouveau contrat en vous disant celui-ci est mieux que l'ancien mais n'a pas de date d'expiration. Un certain nombre de clauses ne vous conviennent pas. Et on vous dit signez celui-ci, payez la police d'assurance et on pourra renégocier les clauses qui vous dérangent après ( argument des socialistes). Votre assureur en position de force sera sans doute plus conciliant.
            Autre argument:
            Si vous ne signez pas maintenant le contrat actuel continue et à expiration vous ne serez plus assuré ou encore : on résilie votre contrat .

            Que choisissez vous ?
            Maintenant, si le contrat vous convient, y'a pas à discuter mais dans le cas contraire,si vous hésitez.....

            Pour moi, même s'il n'y avait pas d'autres assureurs ce genre de chantage ne m'inspirerait pas confiance .
            Et pourtant d'autres assureurs existent .
            • [^] # Re: non...

              Posté par . Évalué à 2.

              > Si vous ne signez pas maintenant le contrat actuel continue et à expiration vous ne serez plus assuré ou encore : on résilie votre contrat .

              C'est un moyen pour sortir de l'Europe.
              Pour ce qui est de renégocier un TCE plus mieux bien, je n'y crois pas 2 secondes.
      • [^] # Re: non...

        Posté par . Évalué à 2.

        cette directive aura un impact indéniable sur nos institutions, une constitution, quelle quel soit, devra s'exprimer clairement sur le sujet de fond qui est le droit des travailleurs.
        Si on choisit celle là (de constitution), la directive bolkstein est logique.
        Moi je pense qu'il faut voir avec une autre qui, je le repete, sera quoi qu'il arrive une copie révisée de celle de giscard. Un bon "NON" dans leur face et on y gagnera. Exactement comme dans une négociation syndicale, il faut se battre pour pas se faire ***.
        • [^] # Re: non...

          Posté par . Évalué à 3.

          > Un bon "NON" dans leur face et on y gagnera.

          On y gagnera RIEN.
          Comment réouvrir des négociations si le compromis actuel est rejeté. Hubert Védrine (qui n'a plus une carrière à faire) pense que si le TCE était renégocié on aurait grosso-modo la même chose. Vachement utile votre "non". Un prébicite pour le traité de Nice et la démonstration que l'Europe est voué à l'immobilisme pour un bon bout de temps.
          Fais un autre traité significativement différent et la se sont les autres pays qui n'en veulent pas.
          Si le TCE n'obtient pas un "oui" par les français alors que c'est un compromis jugé équilibré, un autre TCE qui "favorise" les idées françaises aura à 99,99 % de chance un "non" par les autres états.
          La France n'a aucun poid actuellement pour faire des leçons aux autres états (chômage élevé, crise économique, non respect du pacte de stabilité, lanterne rouge pour l'application des directives, etc). Je le regrette, c'est un constat.

          Si tu crois que d'autres pays vont rejoindre la position de la France dans un "non", tu te plante complètement. Le TCE a été adopté par l'Espagne et le sera par 15 états par voie parlementaire (les gouvernements se sont engagés). Donc clairement, ils ne vont pas dire que ce sont des gros cons et que leur premier avis était complètement erroné. Faut pas rèver.
          • [^] # Re: non...

            Posté par . Évalué à 1.

            On a le même argument avec les brevets logiciels, même si le parlement a dit non la commission passera en force quans même donc autant dire oui tout de suite dés fois qu'on obtienne un amendement.
            Et pourtant doit on se résigner ?
            • [^] # Re: non...

              Posté par . Évalué à 1.

              > même si le parlement a dit non la commission passera en force

              Non. Si le texte est rejeté par le parlement, le texte est rejeté et point barre.
              Le conseil peut proposer un autre texte.
              Par contre, il n'est pas sûre que le parlement s'engage à refuser le texte mais cherche à l'amender. Dans ce cas, c'est plus aléatoire.
          • [^] # Re: non...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            "Si le TCE n'obtient pas un "oui" par les français alors que c'est un compromis jugé équilibré, un autre TCE qui "favorise" les idées françaises aura à 99,99 % de chance un "non" par les autres états."

            Ok, on ne doit pas voter non, donc on ne votera pas, de toute façon, c'est toujours le même truc, faut voter oui parce que de toute façon voter non ne changerait rien.

            Ce sont des arguments minables. Les pro européens non AUCUN argument POSITIF, ils ne font que des démonstrations par l'absurde : voter non ne sert à rien et ne changera rien, donc votez oui.

            Pas une seule personne ne répond pourquoi voter oui.

            Fabb -> tu me demandes, pour sanctionner l'europe de voter pour un parti politique francais, qui une fois élu ... qui appel à voter non ? FN ? fabb tu voudrais que je vote FN ?

            Vous ne comprenez rien à ce qui se passe, vous regardez le micro-cosme de votre univers aujourd'hui, sans voir les implications d'une entité européeenne EXECUTIVE et LEGISLATIVE supranationale, le mega-big-brother. Vous ne comprenez pas que le référendum est OBLIGATOIRE pour CHANGER NOTRE CONSTITUTION. On te demande pas de dire si t'es pour l'europe (ils s'en branlent), on demande au PEUPLE (nous) le DROIT pour l'état francais (le pouvoir législatif dans ce cas là) de CHANGER NOTRE CONSTITUTION, car la constution européeenne est INCOMPATIBLE avec notre constitution actuelle.

            Lorsque dans 10 ans, nous aurons TOUS les inconvénients d'un libéralisme SANS en avoir les AVANTAGES (la liberté), il ne vous restera rien du tout, même voter pour n'importe quel parti politique ne changera rien : légalement il ne pourra rien faire. La seule chose qui restera sera de se laisser crever tranquillement dans un coin de campagne.

            @golum "10 - Comme je ne cotiserai plus aux charges sociales ...."

            Aujourd'hui je cotise aux charges sociales : mais je ne peux pas bénéficier de 6 mois de droits aux assédic qu'il me reste car j'ai un mi-temps.
            Aujourd'hui je cotise aux charges sociales (et même à une mutuelle en plus) et je ne peux pas me faire soigner les dents car je n'ai pas le pognon pour payer la part qui reste.
            Aujourd'hui je cotise aux charges sociales de retraite alors que TOUT le monde sait que lorsque ce sera mon tour : il ne restera rien que des miettes à nous donner.

            Juste pour finir : sur l'état et l'éducation. En matière d'éducation, la faillite est réelle : les élèves ne savent plus lire et écrire correctement (oui je sais c'est un manque de moyen, plus de profs blablabla........)

            Tu en veux encore :

            Parfait regarde le bon coté des choses en te disant, ben pas grave cela pourrait etre pire : ouais je pourrais être crevé au coin d'un trottoire, mais là je cotiserais plus du tout.

            Votez oui si cela peut faire plaisir à vos consciences : vous voter pour les OGM, la vache folles, le truc sur l'amiante, ...... vous ne comprenez pas que 25 pays, c'est 25 Combats pour les lobyiste, c'est 25 zones de 'biodiversité' économique ou chacun trouve un équilibre qui le satisfait entre social/economie/écologie/style de vie. C'est une concurrence entre les pays, chaque pays tente d'accrocher les entreprises en donnant un équilibre impots/prelevement/condition de travail/qualité de vie qui semble attractif.
            Vous être en train de faire une seule entité, un grand supermarché au lieu de plein de petits commerces, c'est votre choix.
            Lorsque sun, ou ibm ou bill aura déposé linux, ou kde, ou gnome et que vous paierez des droits dessus, dites vous bien, c'est pas grave mon voisin il peut prendre un avocat.
            • [^] # Re: non...

              Posté par . Évalué à 0.

              > Ok, on ne doit pas voter non, donc on ne votera pas, de toute façon, c'est toujours le même truc, faut voter oui parce que de toute façon voter non ne changerait rien.

              Je crois que tu ne comprends pas. Votes "non" si tu veux. Mais voter "non" car on n'aime pas la directive bolkestein ou car on croit que ça va forcer la négociation d'un nouveau TCE qui sera "forcément" meilleur sont de mauvaises raisons.

              > Fabb -> tu me demandes, pour sanctionner l'europe

              Qu'es-ce que ça veut dire "sanctionner l'europe" ?
              Sanctionne la France, sanctionne ton département, sanctionne ton village en le brulant.
              Ça n'a aucun sens. Si tu veux sanctionner une politique de droit, alors votes à gauche. Si ça manque d'écologie, votes pour les verts. Là ça a du sens.

              > Fabb -> tu me demandes, pour sanctionner l'europe de voter pour un parti politique francais, qui une fois élu ... qui appel à voter non ? FN ? fabb tu voudrais que je vote FN ?

              Le problème est que tu ne sais pas pourquoi tu votes non et tu mélanges tout. Il n'y aurait pas la directive Bolkestein ni les brevets logiciels tu voterais "oui" alors que le TCE est nullement nécessaire pour la directive Bolkestein ou pour avoir des brevets logiciels. Tu ne votes pas sur la constitution mais sur autre chose.
              Sinon au-lieu du FN, votes PC ou LCR par exemple.

              > Vous ne comprenez rien à ce qui se passe, vous regardez le micro-cosme de votre univers aujourd'hui, sans voir les implications d'une entité européeenne EXECUTIVE et LEGISLATIVE supranationale, le mega-big-brother.

              Très bien. Tu ne veux plus d'Europe, tu veux arrêter "toussa", votes "non". C'est logique, c'est une bonne raison.

              > Vous ne comprenez pas que le référendum est OBLIGATOIRE pour CHANGER NOTRE CONSTITUTION.

              Non, il n'est pas obligatoire. Le président a décidé de valider le changement de la constitution française par un référendum. C'est son choix (et c'est tant mieux) mais il n'y a pas obligation.

              > Aujourd'hui je cotise aux charges sociales

              Et c'est de la faute à l'Europe ?
              C'est uniquement de la faute à la France et point barre. Les pays nordiques se débrouillent beaucoup mieux que nous et avec l'Europe.

              > Juste pour finir : sur l'état et l'éducation.

              Et c'est encore de la faute à l'Europe ?
              Ben non.

              Aux USA il n'y a pas d'Europe et il ne se porte pas mieux niveau couverture sociale.

              > Vous être en train de faire une seule entité, un grand supermarché au lieu de plein de petits commerces, c'est votre choix.

              L'argument est pertinent. Voulons nous plus ou moins d'Europe ?
              Il n'est pas dit ou garantit que plus d'Europe c'est forcément mieux. Et c'est moi pro-Européen qui le dit. Je n'ai jamais dit d'avec le TCE tout serait mieux. Je tente de recentrer le débat et éviter que les gens votent à côté de la plaque.
              Tu veux moins d'Europe pour différentes raisons (tu n'y crois, tu crois que les états vont se bouffer le nez, etc). Votes "non" pour cette raison, c'est logique, c'est respectable.

              Mais les "je vote non et je veux plus d'Europe" ça ne tient pas la route.
              • [^] # Re: non...

                Posté par . Évalué à 0.

                Je crois que tu ne comprends pas. Votes "non" si tu veux. Mais voter "non" car on n'aime pas la directive bolkestein ou car on croit que ça va forcer la négociation d'un nouveau TCE qui sera "forcément" meilleur sont de mauvaises raisons.

                Ben non, simplement car chaque personne a son opinion sur la chose et que personne n'a la science infuse. En clair, qui peut dire que ce choix est bon et ce choix est mauvais ? Personne, tout simplement car personne ne sais de quoi l'avenir (l'après vote de la constitution) sera fait.

                Sinon au-lieu du FN, votes PC ou LCR par exemple.

                Les extrêmes, quels qu'ils soient, ne sont (à mon sens) pas bons.

                Aux USA il n'y a pas d'Europe et il ne se porte pas mieux niveau couverture sociale.

                Comparer les USA avec l'UE est une erreur selon moi. Les USA ont une histoire et une économie qui est très différente de l'UE.
        • [^] # Re: non...

          Posté par . Évalué à 2.

          En tout cas à gauche comme à droite Bolkenstein apparait comme un spectre pour le oui au réferendum

          http://www.lefigaro.fr/referendum/20050316.FIG0341.html(...)
          http://www.liberation.fr/page.php?Article=282826(...)

          Après les concessions de Mr Raffarin (édictée par notre cher président) pour apaiser la population, après les manifs en attendant le vote (vote sanction) , l'avancement de la date du référendum poour endiguer la montée du non .... le doute s'installe.

          Et concernant Bolkestein, il semblerait qu'il n'y ait pas que ces retrogrades de francais à le contester.
  • # L'Europe ...

    Posté par . Évalué à -2.

    Tant qu'à couler l'Europe (avec les Brevets Logiciels), autant boire la coupe jusqu'à la lie.
  • # Correction : Bol_ke_stein (pas de "n")

    Posté par . Évalué à 3.

    Je ne sais pas pourquoi, mais beaucoup de gens écorchent son nom , il s'agit de Frits Bolkestein (pas de "n") :
    http://europa.eu.int/comm/archives/commission_1999_2004/bolkestein/(...)
  • # Barroso se venge d'avoir été viré au Portugal

    Posté par . Évalué à 0.

    Sauf erreur de ma part, M. Barroso a été au pouvoir et a perdu le pouvoir récemment au Portugal (ça c'est la démocratie) ce qui pourrait expliquer cette arrogance due au fait qu'il a réussi à se faire propulser à la tête de l'Europe (ça c'est pas tout à fait la démocratie). Ces hommes de pouvoir aiment narguer....
  • # Son de cloche différent

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    ... sur le blog d'Éconoclaste
    http://econoclaste.fr.st.free.fr/blog/html/modules.php?op=modload&a(...)

    Avec notamment :

    « Levons d'abord le mensonge (probablement plus fruit de l'ignorance que d'autre chose) que l'on a régulièrement pu lire, selon lequel cela implique par exemple qu'une entreprise polonaise du BTP pourrait construire un bâtiment en France avec des ouvriers recevant rémunérations et conditions de travail polonaises, et non françaises. Ce sujet, en réalité, n'est pas couvert par la directive mais par la directive européenne 96/71 de 1996, qui stipule que les travailleurs exerçant dans un pays de l'Union européenne doivent respecter la législation sociale du pays dans lequel ils travaillent. »

    Pour plus de détails sur la directive elle-même :
    http://europa.eu.int/comm/internal_market/fr/services/services/inde(...)
    • [^] # Re: Son de cloche différent

      Posté par . Évalué à 2.

      Il me semble que c'est principalement ce point qui est en discution et qu'il n'a pas encore été définitivement rejeté. Donc il reste une possibilité pour que la règle du "pays d'origine" traîne ici ou là.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.