Journal que dire a un windosien qui a un probleme?

Posté par .
Tags : aucun
0
10
oct.
2003
Je souhaiterais avoir l'avis (et les experiences) des utilisateurs de linuxfr sur un probleme qui doit toucher quelques uns parmi nous.

<ma_vie>Que ce soit a titre prive ou professionnel (bien que ce ne soit pas mon metier), je suis souvent amene a aider des utilisateurs d'ordinateur (aussi bien du hardware que du software).
Malheureusement, il s'agit en majorite de problemes lies a windows (virus, drivers...) ou a des logiciels proprietaires sous windows.
J'essaie en general de presenter des solutions libres lorsque je le peux et j'ai reussi quelques conversions (de l'utilisation de Mozilla sous Win au passage complet sous Linux). Mais en general, la plupart des gens ne veulent pas/retournent sous Windows avec les arguements (parfois valable) du type:
- "tel logiciel/materiel n'existe/fonctionne pas sous Linux"
- "les autres sont sous windows"
- "de toutes facon, je peux avoir tous les logiciels gratuitement" (le piratage est a mon avis l'un des pires ennemis du libre)
- "je ne pourrai pas lire le .doc m'annoncant que j'ai le prix Nobel"
Quant a l'argument du libre, meme dans un milieu receptif comme celui de la recherche fondamentale, cela ne marche pas vraiment.</ma_vie>.

Je voudrais savoir comment ceux parmi vous qui sont dans une situation identique s'en sortent. Continuez-vous d'aider votre entourrage (votre cote bon samaritain l'a emporte sur vos convictions)? Avez-vous laisse tomber au prix de passer pour un lunatique (ou un intAIgriste)?

Toute histoire personnelle est la bienvenue :)
  • # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Dans la mesure où ça ne prend pas trop de temps, j'aide en général (j'en profite pour me tenir au courant du monde Windows). Le plus souvent, le problème est simple, et un poil de bon sens informatique le résoud. J'en profite pour lâcher une ou deux critiques sur la qualité des logiciels utilisés (pas forcément Microsoft), sur la pérennité du format des données (un point qui a fait mouche une ou deux fois) ou sur la sécurité ou la confidentialité de la machine quand les circonstances s'y prêtent (encore une fois, un point qui fait mouche quand il est bien sorti). Dans tous les cas, je place ce genre de critiques dans le flot de la conversation (on a toujours le temps de discuter quand on bidouille un Windows, c'est marrant), en quelques mots simples, et surtout je n'insiste pas. J'évite absolument de passer pour un prêcheur ou un illuminé. Heureusement, il y a toujours moyen de critiquer posément et de manière compréhensible. :-) Par ailleurs, j'ai eu l'occasion de mentionner (y compris comme excuse pour ne pas aider) que j'utilisais autre chose que Windows, encore une fois sans insister. J'ai eu parfois l'occasion de donner quelques explications supplémentaires (yes!), donc en gros d'expliquer les principes de base du logiciel libre.

    Mais effectivement, pour ce qui est des « conversions » : rien. D'une part parce que je ne cherche pas à convertir : Linux n'est pas équivalent à Windows, il faut (et pour pas mal de temps encore) de la volonté pour s'y mettre et y rester, et donc je ne suggère rien tant que le fruit n'est pas absolument mûr. D'autre part, parce que les personnes que j'aide sont très loin d'avoir le niveau pour administrer quoique ce soit, et ce n'est, dans ce cas, vraiment pas la peine.

    Ceci dit, pas de désespoir pour autant : les choses bougent petit à petit, Linux fait son chemin dans la presse (il y a même des séries télé où il y a KDE ;), donc au fur et à mesure, on parlera de moins en moins dans le vide, et on pourra commencer à parler installations/conversions... si Linux devient vraiment utilisable par le grand public.
    • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Tout à fait d'accord, même expérience, mêmes remarques.
      Après le travail de fond on a le droit à des expressions du genre "c'est fou maintenant j'utilise principalement des logiciels libres, je devrais peut être essayer Linux..." (vécu, je vous dit pas comme j'avais le sourire jusqu'aux oreilles)
    • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

      Posté par . Évalué à 2.

      Lorsque je repare un ordinateur (surtout ceux qui viennent de subir les outrages d'une attaque d'un virus/worm) je tiens a peu pres le meme discours que toi.

      Les "conversions" partielles (dual boot) ou totales sont vraiment tres rares. Je prefere ne pas forcer les choses: mieux vaut ne pas decevoir un utilisateur avec Linux.

      Il y a tout de meme des cas ou le passage pourrait se faire. Le plus rageant, c'est l'ordi qui est destine au web/mail, latex et des documents office (une partie non negligeable des utilisateurs au labo). La ou Linux remplirait parfaitement la tache avec un cout moindre, l'utilisateur prefere en general Windows (par habitude). Au final, je me retrouve a reparer/configurer ces machines par gentillesse et a passer le meme temps que si j'avais du expliquer le fonctionnement de Linux.
  • # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

    Posté par . Évalué à 6.

    Moi, quand je peux, je dépanne. C'est parfois pénible, souvent ingrat, toujours frustrant (les joies du logiciel conçu pour empêcher l'utilisateur de faire des trucs non prévus), mais donner un coup de main et partager des connaissances est AMHA une valeur trop importante pour ne pas le faire sous prétexte de matériel pourri.
    Et puis ça a ses intérêts:
    -ça permet quand même d'apprendre des choses, des fois.
    -ça permet de placer du LL chez les gens à un moment où ils en ont besoin. Le fin du fin, c'est un CD Knoppix pour récupérer une partoche FAT32 récalcitrante; laissez le CD en cadeau, la personne finira bien par jeter un oeil dessus.

    Non, le seul truc que je trouve pénible, c'est les conceptions douteuses de l'informatique qu'acquièrent pas mal d'utilisateurs de windows. Le fait que ce soit obscur, que l'aide en ligne soit du genre "si ça marche pas, cliquez là" plutôt que du genre "ça marche pas parce que le kernel 6.5.12 gère mal l'USB" amène à des réactions fortement teintées d'irrationnel. Des exemples: les gens qui t'expliquent que laisser une machine allumée, c'est mal, ceux qui s'obstinent à vouloir faire un truc infaisable et refusent de réfléchir sous prétexte que "c'est forcément un bug, l'informatique c'est pas fiable"....
    • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      les gens qui t'expliquent que laisser une machine allumée, c'est mal

      Un jour j'ai eu un pb de disque dur. J'ai appelé le SAV de ... Maxtor (en Irlande). Je suis tombé sur une nana très sympa, qui avait l'air d'avoir des connaissances, et de ne pas simplement lire un texte qui défilait sous ses yeux.

      Elle m'a quand même dit très sérieusement que je devrais éteindre ma machine tous les soirs ! ;o)
      • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Juste pour te faire réfléchir : j'ai parcouru (en profondeur) les spécifications de mes disques durs (houlà le geek !), et autant les disques durs de bureau sont faits pour fonctionner 720 heures par mois (fais le calcul...), autant le disque dur de mon portable est fait pour seulement 360 heures, c'est à dire pour être allumé seulement la moitié du temps : plus que ça, et je raccourcis sa durée de vie (qui est d'ailleurs de moins de trois ans !). Ça ne m'a pas empêché de le laisser allumé pendant une cinquantaine de jours d'affilée (je ne savais pas !), mais maintenant je fais plus gaffe.
        • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

          Posté par . Évalué à 2.

          c un vaste sujet sur lequel on entend tout et n'importe quoi.
          vaut-il mieux éteindre son pc pour augmenter la durée de vie du matériel ? mais d'un autre coté, en éteignant et en remettant en route son pc, ne provoque-t-on pas des perturbations électromagnétiques sur le matériel qui peuvent également entrainer une dégradation ?
          Alors entre la peste et le choléra, quelle est la mort la plus agréable ? :)
      • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        C'est surtout mal parce que ca bouffe de l'electricité souvent inutilement, si tu as un serveur qui tourne dessus je comprend, un gros dl en cours aussi, mais je dl pas 24h/24 7j/7 et je n'ai pas de serveur devant être tout le temps joignable, et je ne pense pas être le seul.
    • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

      Posté par . Évalué à 5.

      >réactions fortement teintées d'irrationnel. Des exemples: les gens qui t'expliquent que laisser une machine allumée, c'est mal

      Tu va un peu vite en parlant d'irrationnel, il peut y avoir plusieurs raisons à ça :
      - des raisons financières : le courant ça coûte donc pourquoi laisser une machine en marche alors que je ne l'utilise pas ;
      - les raisons écologiques : ça consomme de l'énergie fournis par de belles centrales qui chez nous sont nucléaires et donc ça contribue à augmenter les stocks de déchets (ceci dit ce n'est pas mieux avec les centrales à énergie fossile) ;
      - ça tue les ours polaires (voir la pub sur les mises en veille des appareils électro-ménager) ;
      - ça empêche de dormir quand le pc est dans la chambre et que ton "boîtier" fait du bruit ;
      - des raisons purement matérielles à cause d'un disque dur issue d'une série foireuse (une certaine référence de chez ibm par exemple) qui ne supporte pas d'être en marche plus de 8h de suite.

      Est-ce que tu laisses le moteur de ta voiture tourné quand tu ne l'utilises pas ? Tu laisses la télé allumée pendant que tu dors ? Les lumières de ta maison ou de ton appart ?

      À moins d'avoir une machine serveur ou des traitements en cours je ne vois pas l'intérêt de laisser sa machine allumée pendant que l'on dort, si c'est juste pour au réveil la retrouver rapidement opérationnelle il y a des options dans les bios récent pour la mise en marche automatique à partir d'une certaine heure.
      • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        il y a des options dans les bios récent pour la mise en marche automatique à partir d'une certaine heure

        Dans les BIOS d'il y a dix ans aussi. :-) Tu as tout à fait raison : je ne garde mes PC allumés la nuit que quand j'ai une bonne raison. Par contre, c'est vrai que le PC Internet/ADSL a tendance à rester allumé du matin au soir.
  • # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    En premier lieu, j'ai décidé d'arrêter de jouer les dépanneur sous windows. Je trouve vraiment trop bête d'aider les gens à rester captif de windows.

    Par ailleurs, j'ai réussi à convertir mon frère et mon père (je ne parle pas de ma femme qui a démarré en même temps que moi sous linux).

    Pour ce qui est de mon frère il est non informaticien. Il utilise un PC pour le mail, internet, la bureautique... et la musique (écoute de MP3/ogg). La transition c'est faite sans accroc. Un élément clé a été le look de linux. Il avait vu mon PC sous linux et trouvait que c'était vraiment très esthétique.

    Mon père est un autodidacte de l'informatique de bureau qui a démarré il y a bien longtemps sous dos et qui a eu une mauvaise expérience avec linux (mea culpa). Après le passage réussi de mon frère sous linux, il a décider de passer le cap lui aussi et ça c'est bien déroulé. Là encore son usage principal est bureautique, internet et musique.

    Actuellement, dans le cadre de mon travail je fait le maximum pour sensibiliser les étudiants aux LL (en particulier OOo et Mozilla). Ce n'est pas simple ils font souvent preuve de manque de maturité, mais il y a parfois quelques curieux qui sont tenté par l'expérience...

    Hélas tout n'est pas toujours aussi génial : à la rentrée dernière ma femme, qui enseigne dans un lycée, est allée voir un de ses collègue qui s'occupe « du parc informatique » lui dire quelques mots au sujet de Linux. Il lui a répondu que « oui, il connaissait, mais qu'on en était revenu ! ». Quelques temps plus tard il cherchait à convaincre ses collègues de l'intérêt d'acheter un logiciel spécialisé à 1500€ la licence monoposte... logiciel qui n'a certes pas d'équivalent direct dans le monde des LL, mais les LL proposent quelques logiciels qui peuvent largement rendre les même services. Bref, ce n'est pas encore gagné.
    • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

      Posté par . Évalué à 2.

      Comment cela s'est passe lorsque tu as refuse a partir d'un certain moment d'aider les gens sous windows?
      • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        D'abord je n'ai pas des dizaines de personnes à aider (c'est plus facile).

        De plus quand j'explique que ce sont des raisons d'éthiques les gens comprennent assez bien. De plus beaucoup de gens son très agassés par MS => ne me reprochent rien. Et puis souvent je leur propose de tester les alternatives !

        Ceux qui trouve que MS c'est bien et que c'est normal qu'ils atteingnent une position de monopole, je leur explique qu'ils doivent certainement pouvoir être dépanné par le service client de la meilleur entreprise du monde ! ;o)
        • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Ceux qui trouve que MS c'est bien et que c'est normal qu'ils atteingnent une position de monopole, je leur explique qu'ils doivent certainement pouvoir être dépanné par le service client de la meilleur entreprise du monde !

          Ooh, je me le garde au chaud celui-là, il est génial ! :-D
          • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

            Posté par . Évalué à 4.

            De mon côté j'essaye d'être le plus pédagogue possible, mais parfois j'en ai ma raz-ma-claque et je crache mon venin sur MS et ses utilisatuers, résultat la pluspart de mes potes ont au moins entendu une fois si ce n'est pas plus mes positions sur le sujet, qui est pour moi un enjeu humain très important, ça me prend aux trippes. Alors je vous assure que quand le mec il a un prob avec son Windows et qu'il gaffe de me poser une question, je te le fusile du regard et et il baisse les yeux : "Heu oui pardon c'est vrai j'aivais oublié, désolé". Alors la pédagogie oui, je veut bien mais des fois un bon coup de pied au cul et une guellante ça fait avancer les choses, c'est vrai qu'on passe pour un intégriste, que les gens se buttent, mais ça fini par murir et être compris parfois plus rapidement et mieux que les caresses dans le sens du poil. C.f. la dernière conversation que j'ai eu avec des amis (sur le net à porpos de leur site), ça aurait peut être aussi porté ses fruits de façon pédagogue mais j'ai préféré leur rentrer dans le lard, avec un happy-end, forcément.

            http://wibweb.free.fr/forum/viewtopic.php?t=7(...)

            Suite et fin :

            http://wibweb.free.fr/forum/viewtopic.php?t=8(...)

            Je sais aussi faire preuve de pédagogique, dont l'efficacité se trouve parfois catalysée par le soufflon que je vient de mettre, les gens sont surpris et appaisé de voir que le gros montre sait les comprendre et redoublent d'attention, une claque et une carresse ya rien de tel. Par contre si ce sont des personnes que je ne connais pas et que je ne suis pas amené à revoir je suis pédagogue ou bien si j'en ait pas l'humeur j'évite le sujet :

            - "Ha beh c'est toi qui t'y connais en informatique, paske tu vois mon ordi il marche pas c'est l'enfert et tout"
            - "t'es sous Windows ?"
            - "Oui"
            - "C'est dur la vie"

            Là c'est quand j'en ai vraiment marre et que j'ai vraiment la flème.
          • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

            Posté par . Évalué à 1.

            Vraiment excellent! je la mets aussi de cote.
        • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Je confirme que tu expliques bien (meme si tu dois simplifier quand tu parles de ogg), mais je me demande si le public qui ecoute est le bon: par exemple ton initiation a Linux pour les DEA SIG, je pense avoir le seul a etre "attentif"(c'est une impression a priori).

          Je me pose d'ailleurs des questions sur le but de ce genre de sensibilisation, atteignent-elles vraiment le public visé; je me posais la question a cause des conferences sur le CD de linuxMag: Il va etre achete par des gens qui connaissent deja linux, sont deja "aware", alors a quoi bon ?
    • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

      Posté par . Évalué à 1.

      «j'ai décidé d'arrêter de jouer les dépanneur sous windows»

      Pour ma part je continue à dépanner à l'occasion les gens qui sont sous Windows, en en profitant pour expliquer la source des problèmes (qui est souvent Windows en lui même). Mais quand j'ai "légué" mon ordinateur à ma mère, elle voulait s'empresser de le repasser sous Windows alors qu'elle n'a pas de mal à l'utiliser sous GNU/Linux.

      Donc je lui ai fait comprendre que si elle faisait ça je ne la dépannerait pas. Raison invoquée: en faisant ça, elle sait très bien qu'elle est incapable de résoudre un problème, et prévoit que je les résoudrai à sa place. Si elle a l'impolitesse de choisir une option qui va m'obliger à venir la dépanner souvent, je ne vois pas pourquoi moi je devrais avoir la politesse de l'aider.

      (D'autant plus qu'elle a compris les enjeux des formats ouverts, et qu'elle n'a aucune raison de passer sous Windows autre que le fait de pouvoir exécuter tous les viru^Wprogrammes amusants qu'on lui envoie par mail.)
    • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Franchement moi ca me ferait mal que mon copain mécano refuse de maider pour mes problèmes de voitures sous prétexte que j'ai choisi une marque qu'il n'aime pas.
      Même chose pour la plupart des autres, je prendrai mal qu'on me dise quel que soit le sujet "moi je ne suis pas d'accord avec tes choix alors je ne t'aide pas"

      Parce que c'est exactement ce que tu fais finalement. Ce n'est meme pas une question d'éthique à ce que je vois. Je n'ai encore jamais vu quelqu'un trouver immoral d'utiliser un soft propriétaire.
      J'en ai vu trouver immoral de diffuser un soft proprio (et donc de lier les utilisateurs par des conditions innacceptables). J'en ai même vu associer ca au principe de l'escalavage.
      Par contre je ne vois pas ce qu'il y a d'immoral à accepter d'utiliser un tel soft. C'est son choix, qui ne fait de mal à personne. Critiquer celui que vous pensez en condition de victime me parait très contestable.
      • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Franchement moi ca me ferait mal que mon copain mécano refuse de maider pour mes problèmes de voitures sous prétexte que j'ai choisi une marque qu'il n'aime pas.

        Si tu (re)lis tout ce qui a été dit ici, tu t'apercevras que la majorité des gens qui ont pris part au débat ne critiquent pas les choix des gens, donc à la base tu réagis sur une opinion qui n'existe pas ou est minoritaire.

        Par ailleurs, ton analogie est bancale. Les différences entre les deux systèmes d'exploitation sont bien plus importantes que les différences entre deux marques de voitures à essence. Par ailleurs, je comprendrais parfaitement que le copain mécano me dise qu'il en a raz-le-cul de bosser le nez dans la mécanique à longueur de journée, et que si j'ai besoin d'aide, il y a plein de garagistes. Je ne serais même pas trop surpris s'il me disait qu'il ne supporte pas la mécanique de merde des Renart et qu'il ne travaille que sur des Citrons.

        En fait, je parie que la situation dans la réalité est un peu similaire : le mécano il veut bien aider quelques potes (la mécanique, il aime bien), mais il a aucune envie de commencer à aider tout le quartier ainsi que les potes des frères des copines de ses amis.
  • # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Bonjour,

    Je suis l'un des rédacteurs du site Framasoft.

    La petite phrase éponyme du site est :
    "Partir de Windows pour découvrir le Libre".

    A prendre dans les deux sens du terme bien entendu.

    http://www.framasoft.net/(...)

    On nous fait souvent le reproche que, quand bien même nous sensibiliserions aux logiciels libres, nous contribuons à renforcer malgré tout le conditionnement à Windows.

    C'est un point de vue tout à fait respectable mais nous on assume notre côté profane avec l'espérance du petit voyage initiatique suivant :

    1. J'arrive sur le site en cherchant des "freewares"
    2. Je découvre qu'il y a logiciels gratuits et logiciels libres
    3. Je me dis que les logiciels libres c'est tout de même "autre chose" et je tente l'installation de quelques uns
    4. Vu que les logiciels libres phares (OOo, Mozilla, Gimp, etc.) existent aussi of course sous Linux, je tente l'install du pingouin en retrouvant mes logiciels familiers et préférés
    5. Je dit au revoir à Framasoft et m'embarque vers de nouvelles aventures

    Pour "attirer le grand public", on trouve que c'est pas toujours évident de proposer directement Tux même si ce serait l'idéal en théorie.

    Pour info on a demandé récemment à nos visiteurs quels étaient les logiciels libres qu'ils utilisaient au quotidien sur leur bécane. Cela peut-être un élément intéressant pour "migrer en douceur".

    http://www.framasoft.net/article2018.html(...)
    • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai deja utilise (et conseille) framasoft. Je trouve ce site formidable et je m'en suis servi pour trouver des equivalents de logiciels proprietaires.
      Mais le probleme du freeware comme du libre est qu'il est souvent en competition avec le "warez". Entre une version non legale de OfficeXP et OpenOffice, beaucoup d'utilisateurs n'hesitent pas longtemps (meme avec une demonstration de OOo).
      • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

        Posté par . Évalué à 2.

        Exact. J'ai un collègue qui utilise un vieux cuteFTP warez assez moche. J'ai beau lui montrer la puissance de FileZilla, il y tient à son logiciel pourri !
        Mais bon, celui-là, il est irrécupérable. Il changera peut-être d'avis si le BSA vient lui rendre visite.
    • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

      Posté par . Évalué à 7.

      - A propos de Framasoft

      Il m'arrive encore d'installer des windows (bon c'est rare mais si ca m'arrive), et à mon moyen-age informatique, c'etait install + windowsupdate + une floppée de shareware crackés pour dezipper, derarer, graver, antiviruser etc. Aujourd'hui, cette derniere etape est devenue "+ framasoft", et je ne m'en porte que mieux.

      Le point de vue "partir completement de windows" est défendable, mais votre approche correspond beaucoup plus à mon sentiment: promouvoir le libre auprès de ceux qui ne *veulent* pas migrer, c'est une chance de les faire changer d'avis à terme et si OpenOffice peut gagner quelques parts de marché c'est toujours ca de pris.

      Bravo pour votre travail formidable parceque les utilisateurs de windows un peu éclairés ne peuvent manquer d'y voir de l'ouverture et une opportunité de faire de l'informatique citoyenne sans s'orienter forcément vers une migration qu'ils redoutent. C'est particulierement bien vu pour des enseignants par exemple, ou des particuliers qui n'ont pas forcément le temps d'apprendre quoi que ce soit a propos de l'OS mais qui pour autant n'apprecient pas d'etre victime des monopoles. Et je prefere encore un vrai utilisateurs de softs libres sur Windows, qu'un faux utilisateur de GNU/Linux sur un dual boot dont l'option linux n'a été activée que deux ou trois fois depuis son installation il y a 6 mois.

      - Aider un windowsien

      Pour la question du windowsien qui a un probleme, je suis confronté à quelqu'un de très difficile à convertir: une adorable blonde tetue comme une mule ;-)

      Concrêtement, elle a vu knoppix, elle a installé devant moi une mandrake, elle a utilisé mozilla, elle sait parfaitement que je ne sais plus ce qu'est un virus. Je tourne le dos 3 jours, je reviens et hop elle s'est formaté son windows 2K pour mettre un ... XP ! :(

      Elle s'est pris direct MSBlaster dans la tête (dès l'install \o/ ), appel au secours pour lui nettoyer la bête. Redemande d'explications sur les firewalls. Redemande de conseils pour un bon antivirus. Un peu gênée elle m'avoue qu'elle n'a pas réinstallé le mozilla ("pas eu le temps et puis MSIE etait la c'est pratique"). Je ne dis rien, je reste zen, je change de sujet de conversation. Interieurement je me dis qu'on ne fait pas le poid, qu'à Redmond ils doivent bien se marrer en pensant à nous. Je me sens fatigué. Pour me consoler je me dis que des tas d'autres gens font ce qu'ils peuvent dans des tas d'autres secteurs pour lutter contre l'hegemonie de certaines entreprises gigantesques qui n'entreprennent plus tant elles sont occupées à dominer. Je me dis qu'on est tous freres. Je me force à oublier les bastons pro-debian , anti-mandrake, et vice versa sur les forums. Le temps de faire tout ca, un ange passe.

      Sentant bien que je suis déçu, gentille, elle m'achève d'un bienveillant "mais si il revient le blaster j'apprendrai linux" absolument pas credible.

      Voilà, ma nana est windowsienne et c'est bien la seule chose dont je ne suis pas satisfait, mais pas question que je la laisse se demerder toute seule pour autant. Pour les autres, ca va dépendre de "si j'ai envie" ... ou pas. Si pas envie, comme dit plus haut, generalement je m'en sors avec un "désolé je n'utilise pas windows je ne sais pas faire". Si envie, ma foi (et ca aussi ca a déjà été dit) je m'amuse bien en general: ca me rappelle mes debuts dans l'info, nostalgie facile toussa ...

      Sinon les quelques uns que j'ai évangelisé étaient quand meme bien prédisposés pour migrer. Par contre, je n'ai encore jamais reussi a convertir un fan de windows, et j'avoue que c'est peu motivant. J'ai un gars une fois qui a formaté parceque les accents ne marchaient pas correctement: je lui ai demandé pourquoi il ne m'avait pas appellé, il m'a dit "c'est pas au point les accents marchent pas sur mon windows ca marche". J'avoue qu'à ce niveau là je laisse tomber.
      • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        J'ai particulièrement apprécié ce témoignage :)

        Dites, ça vous dirait pas de pousser la chansonnette pour nous pondre sur ce thème un petit article pour la rubrique "Tribune Libre" de Framasoft ?

        http://www.framasoft.net/rubrique5.html(...)

        Titre : Ma nana est Windozienne
        sous-titre : et c'est bien la seule chose dont je ne soit pas satisfait

        Ca aurait de la gueule ça comme titre !

        Y'a à boire et à manger dans cette rubrique mais ça tourne tout de même autour du libre.

        Les deux derniers articles en date :

        Un énigmatique "Un cercle pris dans un labyrinthe de lignes" :
        http://www.framasoft.net/article2043.html(...)
        (lire une dizaine de lignes tous les soirs avant de se coucher)

        Et un vindicatif et naïf "Répondre à la BSA en organisant la semaine du logiciel libre !" :
        http://www.framasoft.net/article2045.html(...)
        (dont on espère la validation comme news soit dit en passant)

        M'excuse un peu de donner plein de liens vers "mon" site mais bon c'est perdu dans les commentaires d'un journal, peut-être que Monsieur Moinssois ne passera pas par là.
      • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

        Posté par . Évalué à 3.

        Fallait pas acheter une nana avec un windows préinstallé, c'est de la vente liée c'est illégal, moi j'en ai pri une vierge (au second sens du terme !) qui ne connaissait rien à l'info, beh elle n'a pas de MSBlaster (ou autre MST) et elle utilise Galeon sous sa debian pasque qu'il est là c'est pratique :-)
  • # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    En général, je m'amuse comme un fou quand j'entends "Oui, je me suis encore pris un virus, fait chier... t'en as eu ?", bref, souvent ce qui se passe avec Outbeurk express.

    Et là, tout fier de répondre : bah non, j'utilise Mozilla.
    -Et c'est bien ?
    -Bin oui quand même, bloqueur de pop-up efficace, et pour les mails vérolés, je n'ai pas de problèmes... (deux des pires cauchemards des utilisateurs d'IE)

    Sinon, ce qui a bien marché, c'est la compilation GNU Win, j'ai dû la graver un nombre incalculable de fois, ils ont bien apprécié à mon ancien IUT.
    Sinon, je faisais office de testeur de dernières mandrakes pour l'admin réseau (déjà converti) et les rares intéressés.

    Le passage au dual boot est plutôt rare en effet, j'étais un des rares à y être à mon IUT.
    L'avantage que je sortais souvent était d'avoir un vrai serveur Apache opérationnel, because Easyphp déconnait pas mal sur les bécanes...
    Mais les logiciels libres plaisent bien en général, Filezilla(++) et Mozilla en tête, Gimp arrive un peu en retrait (Script Fu plaît beaucoup).

    Sinon côté totale newbie, ma douce et tendre adore linux, elle n'y connaît strictement rien en info, mais elle adore les petits jeux style mahjong, reversi (othello), frozen... bon, Tux Racer, ça va trop vite, mais la mascotte a la côte ! ("il est mimi le pingouin !")
    Et puis, elle a son petit bureau perso, bref, elle en est toute contente !

    ++

    P.S : par contre, à éviter si vous ne voulez pas effrayer un windozien, rpmbuild --rebuild paquetage.src.rpm (c'est le premier exemple que j'ai en tête) et tout ce qui est (re)compilation, ça ils n'aiment pas trop.
    J'ai même réussi à en effrayer en traînant sur rpmfind.net ("waaa, c'est quoi tous ces fichiers avec des noms compliqués..." (sic)), j'ai eu beau essayer de leur expliquer que c'était absolument pas compliqué, y a pas eu moyen... mais bon, ceux-là je crois qu'il n'y a plus grand chose à faire.
  • # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

    Posté par . Évalué à 1.

    Je 'répare' souvent des pc sous win.
    J'ai constaté un nombre hillarant de fois le scénario suivant :
    'Win ramait, y avait des messages bizarres ! J'ai donc utilisé une disquette et fais format c:, le probleme est que l'ordi ne fonctionne plus.'
    Voila, maintenant il faut réparer l'ignorance de cette catégorie d'utilisateurs de Windows.
    C'est là qu'apparait le cd de Windows XP (éditon Home de préférence). On met dedans, on attend, ca remarche.
    Supaire !
  • # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

    Posté par . Évalué à 4.

    Ce que j'ai pu remarquer, c'est que l'aspect windows des problèmes est souvent négligeable. Il s'agit souvent d'une ignorance quasi complète de ce qu'est un ordinateur,un fichier,une application :
    -C'est quoi ça ?
    -Ben un logiciel quoi.
    -Hein ?
    -Un programme !
    - ....
    Ou autres joyeusetés de ce genre. En définitive, même si on le fait en râlant, il est normal de tenter d'aider les gens qui galérent avec leur ordinateur même si ce qu'il fait tourner n'est pas à son gout car il est important de partager ses connaissances ( fussent-elles maigres ).
    De plus, laisser les usagers dans l'ignorance des fondements de l'informatique est la manière la plus brutale et dégueulasse qu'ait choisi les éditeurs de softs propriétaires pour tondre leurs chers clients.
    • [^] # Re: que dire a un windosien qui a un probleme?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ça, c'est bien vrai. Avant de commencer à expliquer le logiciel libre, il faut expliquer l'informatique !

      Je crois qu'on se rejoint tous globalement : combattre l'irrationnel, donner des repaires au gens (notamment leur apprendre à faire la distinction entre problème lié à leur manque de connaissances et problème lié à la mauvaise conception d'une application !), leur montrer ou expliquer que certains problèmes (virus) sont liés à l'architecture de Windows, tout ça passe loin avant l'évangélisation.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.