Journal De retour du FOSDEM 2020

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
17
4
fév.
2020

Demat’iNal,

Le week‑end dernier avait lieu le FOSDEM, événement annuel, gratuit, pendant lequel différentes communautés se retrouvent autour d’un thème — les devrooms ou autour de sujets fédérateurs.

Il y a une ambiance assez spéciale pour une conf, vu que c’est éclaté sur le campus de l’ULB, et que vu la gratuité de l’évènement et son rayonnement, il y a beaucoup de monde. Vraiment beaucoup, à tel point que la stratégie gagnante me semble être de choisir son thème et d’y rester, plutôt que de cherry‑pick les sujets qui nous intéresse.

De mon côté, j’ai suivi la partie LLVM le samedi — j’y présentais — avec une incursion en fin de journée dans la partie Python. Et le dimanche, je suis allé à la salle sur les langages minimalistes et expérimentaux ; salle que j’avais découverte l’an dernier et que j’apprécie beaucoup. J’ai tenté la salle Rust mais, victime de son succès, elle était pleine, et au bout de deux sessions d’attente, j’ai changé mon fusil d’épaule.

J’ai particulièrement apprécié la partie « ask LLVM developper anything » le samedi, ça permet de mieux cerner la gouvernance distribuée du projet, comprendre ce qui gène les nouveaux arrivants, les utilisateurs de Clang, etc. Les développeurs présents étaient très ouverts, un bon point ! On note quand même que la difficulté à obtenir rapidement des relectures de code est un problème récurrent…

Lors de la session Python, une présentation sur les monades avec une implémentation du concept en Python m’a bien plu.

J’ai adoré — une fois de plus — la présentation sur le trusting trust et les progrès faits pour avoir une distribution que l’on puisse construire sans dépendances circulaires, à partir d’un ensemble minimal de blobs binaires, le reste était un code source. Les nombreuses présentations sur le langage Nim m’ont fourni pas mal de matière à réflexion…

D’un point de vue humain, c’est toujours amusant de croiser des personnes que l’on ne connaît qu’à travers des relectures de code, ou parce qu’ils sont connus dans le milieu. Quelques utilisateurs fidèles de Pythran aussi :-).

Détail amusant, il y avait un GP de Magic le même week‑end à Bruxelles, il m’a semblé reconnaître Mickael Couzinet dans la track Python, et j’ai eu une discussion assez amusante et très agréable avec Guillaume « Leland » Gauthier à la Gare de Bruxelles, ce qui a conclu de façon très amusante mon week‑end !

  • # Foire aux liens

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    Quelques liens attrapés à la volée pendant les présentations :

  • # liberté

    Posté par  . Évalué à 10.

    Ça fait deux ans que je ne suis pas retourné au fosdem mais ce qui m'avait véritablement marqué la dernière fois que j'y étais allé, c'est la liberté la plus absolue de mouvement qu'on a pendant l'événement, sans qu'on se heurte à des barrières ou des gens qui nous fouilles. Je m'étais dit qu'un événement comme celui-là ne serait plus possible en France, du moins organisé ainsi, où pour la première conférence, les gens arrivent au fur et a mesure dans le grand amphi de l'ULB sans contrôle ou attente devant la porte, et j'étais vraiment heureux de ça.

    C'était juste quelques mois après un attentat en plus, cela faisait particulièrement plaisir de voir que les Belges semblaient plus attaché à leur liberté que les Français.

    • [^] # Re: liberté

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      Je m'étais dit qu'un événement comme celui-là ne serait plus possible en France, du moins organisé ainsi, où pour la première conférence, les gens arrivent au fur et a mesure dans le grand amphi de l'ULB sans contrôle ou attente devant la porte, et j'étais vraiment heureux de ça.

      C'était juste quelques mois après un attentat en plus, cela faisait particulièrement plaisir de voir que les Belges semblaient plus attaché à leur liberté que les Français.

      Mouais, pour vivre en Belgique je ne partage pas ce point de vue.

      Tout d'abord en France les évènements type portes ouvertes de ce style n'ont pas des contrôles de partout non plus. Je me souviens des RMLL après 2015, il n'y avait pas de contrôles comme à d'autres évènements. Certes c'est plus petit que le FOSDEM mais cela reste un rassemblement large.

      Je pense que surtout c'est lié au fait que c'est organisé dans une université et que l'organisation ne souhaite pas payer pour des fouilles. Dans les évènements de grande envergure, l'entrée étant payante il y a une volonté de contrôler les tickets et donc tant qu'à faire s'assurer qu'il n'y ait rien de dangereux dans la foulée. Il y a le budget et déjà un contrôle donc ça change peu.

      Après il y a les évènements organisés par une municipalité ou l'État et cela dépend de l'évènement et du lieu. Les moyens sont là pour la population.

      Car bon, en Belgique tu es aussi contrôlé un peu partout de manière intensive aux aéroports, évènements payants, aux entrées des lieux publics, etc. Pour moi la différence avec la France est faible sur ce point. Et il n'y a pas grand monde pour contester ces mesures non plus.

      • [^] # Re: liberté

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Je viens de faire les portes ouvertes de mon Université, pas de contrôles ;)

      • [^] # Re: liberté

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

        Je pense que surtout c'est lié au fait que c'est organisé dans une université et que l'organisation ne souhaite pas payer pour des fouilles.

        En France, on n'a pas le choix de ne pas faire. Si les instances administratives, et, notamment, policières, le demandent, on est tenu de payer des gens pour fouiller à l'entrée. Et, crois-moi, les organismes n'aiment pas d'une part parce que ça grève le budget, d'autre part, parce que, si la fouille doit être plus approfondie qu'un simple coup d'œil sur le contenu des sacs avec, notamment, une palpation, il faut des femmes pour les femmes et il y a nettement moins de vigiles féminines. Et, bien sûr, ça ralentit la cadence des entrées. Il faut savoir qu'en prime, s'il y a des policiers autour de l'évènement à titre de précaution (imposés, pas une demande ni un choix de l'organisation), la Préfecture de police est susceptible de facturer leur présence à l'organisateur.

        Aux RMLL 2017 à Saint-Étienne, il y avait un vigile à l'entrée quand j'y étais.

        OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

        • [^] # Re: liberté

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          En France, on n'a pas le choix de ne pas faire. Si les instances administratives, et, notamment, policières, le demandent, on est tenu de payer des gens pour fouiller à l'entrée.

          Oui, mais cela dépend de la municipalité ou du préfet, cela arrive aussi en Belgique, tout comme il y a des endroits où en France où tu es tranquille de ce côté. Il n'y a pas de généralités à faire.

          Aux RMLL 2017 à Saint-Étienne, il y avait un vigile à l'entrée quand j'y étais.

          À Strasbourg en 2018 c'était accès libre sans problèmes. Comme quoi.

          • [^] # Re: liberté

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

            Je n'ai pas parlé de généralité, ne déformez pas. J'ai seulement dit "on n'a pas le choix de ne pas faire si on nous demande de le faire".

            Je n'ai nulle part indiqué que la demande était systématique.

            OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: liberté

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        Je pense que surtout c'est lié au fait que c'est organisé dans une université et que l'organisation ne souhaite pas payer pour des fouilles.

        C'est possible de sécuriser une bâtiment (c'est le cas du K le 13 avec la venue de personnes de Charlie Hebdo) mais un ensemble de bâtiments aussi vaste avec autant d'entrée ça doit être chaud

        Le Janson c'est 7 entrées et je pense pas que les pompiers soient d'accord pour que le FOSDEM en ferme pour avoir plus simple.

        Puis mettre des gardes aux portes, alors que t'as des centaines de gens qui sont en train d'attendre aux food trucs sans aucune "protection"

    • [^] # Re: liberté

      Posté par  . Évalué à -10. Dernière modification le 04/02/20 à 17:02.

      C'était juste quelques mois après un attentat en plus, cela faisait particulièrement plaisir de voir que les Belges semblaient plus attaché à leur liberté que les Français.

      LoL
      Le FOSDEM c'est pas trop belgian-friendly (les flamands parlent anglais, pas les wallons, et Bruxelles à très mauvaise presse en wallonie donc tout le monde l'évite).

      cela faisait particulièrement plaisir de voir que les Belges semblaient plus attaché à leur liberté que les Français

      Et bien, tu connais bien mal la Belgique.

      • [^] # Re: liberté

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

        Le FOSDEM c'est pas trop belgian-friendly (les flamands parlent anglais, pas les wallons

        Même si les Wallons ou Français n'ont pas une réputation positive pour les langues étrangères, cela n'empêche pas qu'ils viennent au FOSDEM. La proximité géographique et le fait que beaucoup de contributeurs francophones manient assez bien l'anglais aide.

        Bruxelles à très mauvaise presse en wallonie donc tout le monde l'évite

        Tu es bien le premier à me soutenir un truc pareil. Les Wallons sont nombreux à aller travailler ou se balader le weekend à Bruxelles tu sais… Et il y avait des Wallons au FOSDEM aussi, je t'assure, j'en ai vu. ;)

        Et bien, tu connais bien mal la Belgique.

        À moins que tu aies des éléments concrets et probant sur ce point, je pense surtout que comme d'habitude tu te reposes sur tes clichés pour établir tes jugements (cf le paragraphe précédent). Car jusqu'ici je ne vois aucun élément qui démontre que le Belge moyen défend plus ses libertés fondamentales que le Français moyen.

        Les loi liberticides passent tout aussi bien des deux côtés de la frontière franco-belge avec la même passivité du citoyen lambda. Et ils ne semblent pas plus choquer de subir des fouilles un peu partout pour améliorer leur sentiment de sécurité. Les attentats ça n'a pas affecté que les Français…

        • [^] # Re: liberté

          Posté par  . Évalué à -5. Dernière modification le 05/02/20 à 01:48.

          Les Wallons sont nombreux à aller travailler ou se balader le weekend à Bruxelles tu sais…

          "Les francais sont nombreux a aller se balader ou travailler a Paris" 😂 😂 😂

          je ne vois aucun élément qui démontre que le Belge moyen défend plus ses libertés fondamentales que le Français moyen.

          En meme temps si j'insinue l'inverse… 😏

          • [^] # Re: liberté

            Posté par  . Évalué à 8.

            Je ne compends pas bien ta logique. Tu peux trouver que Bruxelles est une ville de merde et aller quand même au Fosdem, ce n'est pas comme si tu visitais la ville le temps de la conférence.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: liberté

              Posté par  . Évalué à -5.

              ce n'est pas comme si tu visitais la ville le temps de la conférence.

              L'insécurité est la même quand tu te déplace sans bagnoles.

              • [^] # Re: liberté

                Posté par  . Évalué à 6.

                Bof, dans le bus 71, tu as juste des visiteurs du fosdem le temps de la conférence, le bus est d'ailleurs rempli.

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: liberté

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

            "Les francais sont nombreux a aller se balader ou travailler a Paris" 😂 😂 😂

            Paris n'est pas détesté par tout le monde, et même si je ne souhaiterais pas vivre à Paris personnellement j'y trouve du plaisir à assister à des évènements parisiens et à visiter la ville de temps en temps.

            Il faut savoir faire la part des choses, en tout cas je ne trouve pas que les Wallons rejettent si fortement Bruxelles que cela, et encore moins que cela soit un blocage pour assister à un évènement qui a lieu sur place.

      • [^] # Re: liberté

        Posté par  . Évalué à 6.

        Du coup, je me demande d'où venait tous ces gens qui parlaient français entre eux avec un accent belge1.


        1. et par accent belge, j'entends un des accents de Belgique. 

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: liberté

          Posté par  . Évalué à 4.

          Peut-être un congrès de vieux humoristes français ?

    • [^] # Re: liberté

      Posté par  . Évalué à 5.

      Et en plus avec des bières, dans des bouteilles en verre ! C'est « hallucinant » d'une certaine manière, mais tellement humain en vrai.

  • # Magic et FOSDEM ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 04/02/20 à 18:17.

    Rah, deux bonnes raisons pour y être cette année, flûte !
    Bon, reste toujours Arena.

    Allez, pour la peine, un article sur des bots avec un IA de draft en mode "Drafting the Hard Way":
    https://draftsim.com/ryan-saxe-bot-model/

  • # du rétro aussi

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Et pour la 3ème édition de la devroom retro-computing la salle étant pleine toute l'après-midi. :-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.