Bayet Thierry a écrit 354 commentaires

  • [^] # Re: efficience

    Posté par  . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 2. Dernière modification le 10/04/18 à 17:33.

    Ben non, c'est comme si je disais que la tomate est italienne…

    Et justement, tu as en partie raison: bon rendement au moindre coût :) toutes mes amitiés.

    Par contre, je n'ai pas encore fini, mais je te félicite pour ton travail.

  • # efficience

    Posté par  . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 6.

    Houlla le joli mot! Encore faut-il l'utiliser à bon escient, et répété 15 fois dans un texte, ça devient lourd. Je n'ai pas encore fini de lire l'article entier, mais il me faut absolument le dire, ça me démange trop.
    D'après wikipédia (oui, je sais, ce n'est pas l'universalité, mais bon):

    Elle se mesure à partir de rapports entre les résultats obtenus et les ressources utilisées.
    En conformité avec le modèle de Gilbert, il faut la distinguer de l'efficacité, qui vise à vérifier si les résultats obtenus sont en ligne avec les objectifs fixés, et de la pertinence, qui vise à procurer les moyens suffisants pour atteindre les objectifs fixés.3>

    En résumé, l'efficience, c'est l'efficacité au meilleur coût. Coût signifiant ici le moins cher, le moindre effort…

    Alors on peut d'une part parler d'efficacité, une autre fois d'objectifs atteint le plus rapidement, mais pas une répétition significative du même mot.

    Ce n'étaient qu'une simple remarque, je retourne à ma lecture passionnante.

  • # Enigmaki?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Enigmaki : le retour du koala masqué aux chaussettes rayées. Évalué à 0.

    • Hum! Enigmaki?
    • Heu? Enigma monsieur ?

    --> sors en vitesse

  • [^] # Re: R.I.P. Chuck

    Posté par  . En réponse au journal Charles P. Thacker (concepteur du Xerox Alto et contributeur à l'invention d'Ethernet) bronsonisé. Évalué à 0.

    42

  • [^] # Re: Cette loi va servir à quelque chose ?

    Posté par  . En réponse au journal AUTO-ENTREPRENEURS : Logiciel de facturation obligatoire au 1er janvier 2018. Évalué à 2.

    bah, il est possible d'obtenir facilement cette autorisation. Pour les conditions, il suffit de se référer à ceci. Et pour le coup, l'inaltérabilité, on ne sait l'obtenir sur aucun support: ni papier, ni informatique. Mais disons, qu'on peut facilement vérifier, et c'est surtout ça qui est important. En effet, pour la facturation (je ne parle pas de comptabilité), c'est très facile à faire. Maintenant, si l'entreprise ne fait pas de facture, elle ne sait pas l'entrer dans la compta. Et ça, hum, comment dire… ce n'est pas légal.

    Donc, oui, il est possible de faire des factures avec des logiciels libres.

    Quand à dire si ça sert à quelque chose… disons que ça donne une facilité de contrôle.

    N'oublions pas qu'un logiciel de facturation n'est pas du tout de la comptabilité, bien qu'on retrouve cette facturation dans la compta. Et donc, si elle suit quelques règles, c'est plus facile à suivre.

  • # Logiciel de facturation légalisé

    Posté par  . En réponse au journal AUTO-ENTREPRENEURS : Logiciel de facturation obligatoire au 1er janvier 2018. Évalué à 3.

    Bonjour.

    Il me semble qu'ODOO est certifié pour la comptabilité (Française et Belge). J'ai bien dit: "il me semble". Et si pour la compta c'est bon, la facturation devrait également être de la partie. Enfin donc, voila une des pistes.

  • [^] # Re: Ha, ouais.

    Posté par  . En réponse au journal Pas de mises à jour de sécurité depuis 5 ans sur l’infrastructure Mageia. Est‐ce bien raisonnable ?. Évalué à 5.

    Et par contre, si on veut un kernel "Linux Inside", côté sécurité je pencherais pour Debian.

  • # mdp un peu plus sécurisé.

    Posté par  . En réponse au journal Sécurité et authentification des sites bancaires.. Évalué à 6.

    Je ne sais pas si c'est partout en Belgique, mais pour ma part, j'ai un boitier qui accepte une carte de banque, n'importe quelle carte (je pense que si j'utilise le boitier d'une autre banque, cela devrait aussi fonctionner).

    Lors de ma connection à la banque, on me demande sur quel compte je veux entrer. Ensuite, il m'est envoyé un code valable un cours laps de temps. Code en 8 ou 6 chiffres. Je dois placer ma carte dans mon boitier, non raccordé au ouaib, entrer mon code (je suppose que malgré tout, le code doit se trouver lisible quelque part dans la carte) et entrer les chiffres que la banque me fournit. Une fois validé, une suite de chiffre est affichée sur l'écran du boitier. J'entre ces numéros dans la case ad-hoc de l'internet. Si validé, connection sur mon compte. Donc, je suppose que mon code secret est haché grâce au numéro donné. De son côté, le site d’authentification fait pareil. Il y a ensuite simple comparaison. Le tout est en https au minimum (je vois pas autre chose). Le code de "hash" est valable juste un temps, lors d'une nouvelle connection, paf le chien, on change de code à entrer.

    Il me semble que cette méthode, bien qu'imparfaite, est bien plus sûre que ce qui est donné.

    Non?

  • # Chacracore

    Posté par  . En réponse au journal Microsoft <3 Linux (and OSX). Évalué à -1.

    Et sous logiciels libre, Chakracore est-il renommé en Crakracore ?

    Allez hop, je -->[

  • [^] # Re: Mirror ?

    Posté par  . En réponse au journal Sortie de Linux Mint bêta. Évalué à 3.

    il faut voir la gueule de la page principale de gwendallebihan.net >

    Ben oui, justement, c'est un patche ("it's a patche"). Enfin, non, le retour du patche (le patch 2) tout comme on a eu "le parrain 2", "rambo 2", "u 2"… oups, je m'égare.

    Enfin, même si le lien n'est pas sûr, l'information, elle, fait plaisir.

  • # Haro sur le baudet

    Posté par  . En réponse à la dépêche Comité de soutien pour Cellou Diallo contre son expulsion. Évalué à 10.

    Cellou Diallo est étranger à la France, et même à l'Union Européenne.

    Il a décidé de venir étudier, monter un projet, passer des vacances (ou que sais-je encore) Bien! Ce sont des faits.

    Il est un ardent défenseur des logiciels libres! C'est aussi un fait!

    Il est contributeur à moult projets libres!

    Tout ça ce sont des faits!

    Il est resté en France pour des raisons fallacieuses! Ça aussi c'est un fait.

    On lui demande de partir. C'est normal, la justice ne retient que certains points énumérés ci-dessus:

    • Il n'est pas Européen (et encore moins Français);
    • Il est en France de manière illégale.

    Qu'il partage des idées, des valeurs, des convictions religieuses (tiens on en à pas parlé encore), des pratiques sexuelles bizarres et/ou étranges, des pratiques rituelles complexes avant de manger, la loi, elle s'en tape le coquillart, il y a infraction, il faut remédier à l'infraction, «dura lex, sed lex» (et «durex, c'est du latex»).

    Maintenant, que des pétitions soient lancées, que des soutiens soient apportés, que … oui, oui, oui et encore oui.

    Mais il ne faut pas mélanger les choses, il ne faut pas faire un amalgame de tout.

    Maintenant, le fait de placer une annonce ici, ça ne me choque pas. Néanmoins, il ne faut pas prendre parti non plus. Donc, comme une dépêche, rester neutre, et pas pousser une gueulante, style: «vous imaginez les gars, le mec, c'est un défenseur du logiciel libre, et vous, vous le défendez même pas». Que nenni non, on ne peut pas faire cet amalgame. Rien ne dit que je ne suis pas allé faire un tour autre part et prendre position. Mais pas ici, par pitié.

    Dans un premier temps, on est pris par la vitesse, on raconte un truc, puis heu, on remarque que tout compte fait, non, c'est pas ça, puis enfin, euh, j'ai dis ça moi? noooonn, même pas vrai, de toutes façons, il à participé au génocide des punaise de son immeuble…

    Alors, une remarque à propos de quelqu'un qui travaille pour le libre, d'accord, une info pour son expulsion probable, d'accord. Mais il faut aussi parler des autres. C'est pas parce qu'on défend les logiciels libres qu'on doit avoir plus de soutient que celui qui a même pas assez d'argent pour s'acheter un ordinateur. Ou qui ne prend pas partis simplement parce qu'il est jardinier et qu'il en a rien à ciré. Cela reviendrait à dire que puisque celui-là est cuisinier, non, faut surtout pas l'aider les mecs, mais «c'ui-ci», non de d'Zeus, y fait du logiciel libre, faut absolument le soutenir…

    S'il faut donner son soutient à une telle personne, il ne faut pas oublier de le donner aux autres aussi, et donc, que celui qui donne l'information primale donne également un état des lieux plus exhaustif.

  • [^] # Re: Sérieusement...

    Posté par  . En réponse à la dépêche Comité de soutien pour Cellou Diallo contre son expulsion. Évalué à 4.

    Emmabuntüs qui fait une distribution GNU/Linux

    Hum… Allez! hop, c'est parti mon kiki…

    Emmabuntüs… personnellement, je préfère Debian, qui n'en est jamais que l'originale (de distribution).

    Allez hop, je sors.

  • [^] # Re: Les oublis

    Posté par  . En réponse au journal Grammalecte est enfin disponible pour Firefox. Évalué à 3.

    et bien qu'orthographiques, ce sont plus exactement des erreurs syntaxiques qui, normalement (je ne sais pas comment Grammalecte fonctionne) devraient être prises en compte.

  • [^] # Re: De gros doutes...

    Posté par  . En réponse à la dépêche Silex le logiciel libre pour créer des sites web statiques. Évalué à 2.

    Construction d'immeuble de 15 étages sans être architecte. Oui, c'est sur que c'est pas à faire. Par contre, je peux faire une maquette, faire un joli dessin, et me pointer chez un architecte et lui dire: "c'est ça que j'veux m'sieur"!. Idem pour un site Ouaib. Je fais un truc statique, ouha, ouais, sue per (words game Inside), m'sieur, siouplais, j'voudrais la même chose pour mon site Ouaib, mais en plus facile à modifier, à faire des news, ex..

    Donc, in fine, on passe bien par quelqu'un qui s'y connait, pas le fils de madame Michu qui est coiffeur, mais qui connait l'Inter Net (pour l'inter, faites le 00).

    Et puis, pour madame Michu, elle peut aussi dire qu'elle habite Pettahouchnock-lez-Oies, avec son numéro de téléphone, une jolie nimage de sa maison, comme ça, les méchants qui pensent qu'à te chouraver ton bien, y peuvent aussi en profiter un peu. Et pas besoin de dynamite, pardon, dynamique.

  • [^] # Re: aidons les (si on peut)

    Posté par  . En réponse au journal Plonkileaks ou l'humour au pays du secret bancaires. Évalué à 1.

    heu, stp, préviens-moi, comme ça, on pourra regrouper la demande ;) mouarf.

  • # aidons les (si on peut)

    Posté par  . En réponse au journal Plonkileaks ou l'humour au pays du secret bancaires. Évalué à 3.

    En fait, si ce n'est pas clair dans l'esprit de tout le monde, en allant sur leur site, on comprend mieux: Ils ont besoin de pépètes, de flouze, d'oseille, de fraiche, de thune, de pèze, de radis, de picaille, de ronds, de viatique, de galette, de grizbi (référence à "touche pas au grizbi"), d'artiche, de biffetons, de picaillons, de carbure, de caillasse et autres monnaies sonnantes et trébuchantes.

    Voila, je suppose que ce n'est pas facile à dire, et je pense que je l'ai fait pour eux. Si ce n'est pas la raison du billet (vert bien sur), je vous présente mes excuses. Dans l'affirmative, ben, maintenant, yapuka.

  • [^] # Re: attaque/recherche exhaustive

    Posté par  . En réponse au journal miniurl ki pu. Évalué à 3.

    Et il ne faut surtout pas oublier de citer les sources.

    Je dois bien avouer que je suis tout à fait d'accord avec l'attaque exhaustive. Le problème est que bien des personnes ne comprendront pas le mot, bien que lui, soit français.

    Je m'explique: «brute force», c'est de l'anglais (tiens, vous ne l'aviez pas deviné!). Bah, comme les mots ressemblent au français, moi, comprendre bien anglais, moi parfais deux langues, moi faire translation (en français dans le texte). Et hop, sorti du chapeau, «brute force» deviens «force brute», suis fortiche hein!

    C'est sans compter sur le sens de la phrase. On pourrait dans un deuxième temps, traduire par «attaque par force brutale» ou encore «attaque brutale». Il me semble que l'on ne tiens pas compte du «gotcha», la signification intrinsèque (et deux trains mouillés)de la locution.

    Donc, une attaque exhaustive (avec exhaustif = qui inclut tous les éléments possibles d’une liste, qui traite totalement un sujet; Qui absorbe toutes les ressources ou consume toutes les forces) me semble la traduction idoine.

  • [^] # Re: Et pourquoi ...

    Posté par  . En réponse à la dépêche Olympe, hébergeur gratuit et sans publicités, mène une campagne de financement participatif. Évalué à 3.

    Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi, Zenitram, bien qu'afficher la dure réalité des faits soit aussi un peu brute de décoffrage. Je m'explique: la société qui donnait a été reprise par une autre. C'est cette dernière qui ne veut plus faire de mécénat. D'après ce que j'ai compris bien sur. La société qui reprend, c'est vrai que si elle se fait insulter, n'aura plus trop envie de faire ce mécénat. Mais de toutes façons, elle n'y tenait pas. Par contre, tu as raison lorsque tu dis que tout repreneur de société regarderait d'un peu plus près si elle "doit" faire du mécénat en reprenant un concurrent.

    Néanmoins, je ne suis pas contre un site ouaib qui informerait que telle société reçoit des dons de … ou que telle société donne à telle autre. Et si un jour elle est reprise, paf le chien, on indique qui a repris, et la raison de la coupure de robinet. Il me semblerait que ce serait plus… comment dire? hum…moins tranchant!

    Après, ça vaut ce que ça vaut, ce n'est qu'une idée en l'air.

  • # avoir une adresse poubelle

    Posté par  . En réponse au journal Spam et programme de fidélité SNCF voyageur. Évalué à 3.

    Ou renseigner une adresse jetable.

    Bon, il risqué d'y avoir un problème si on perd le mot de passe, mais la solution jetable est celle que je préfère.

    Maintenant, c'est vrai que ce sont des pratiques qui commencent à "gonfler".

  • [^] # Re: bépo

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie de WinCompose 0.7.5. Évalué à 2.

    puisque qu'on tape facilement allemand en bépo

    En fait, on tape facilement «allemand» avec tous les claviers, et dans toutes les langues :) allez zou.

  • # premièrement, ensuite, ... et enfin !

    Posté par  . En réponse au journal Windows 10 gratuit vs GNU/Linux libre. Évalué à 0.

    "D’abord ils vous ignorent, ensuite ils vous raillent, ensuite ils vous combattent et enfin, vous gagnez."
    Mohandas Karamchand Gandhi

  • [^] # Re: kernel

    Posté par  . En réponse au journal Trolldi, c'est aussi le lundi. Évalué à 3.

    D'ailleurs, on me dit dans l'oreille que le bœuf stroganof mythonne aux petits oignons…

  • [^] # Re: Compte demandé

    Posté par  . En réponse au journal Grammalecte needs you !. Évalué à 2.

    Suit tout à fait d'accord avec le monsieur qui ne désire pas donner son adresse mail. Non mais quoi à la fin? numéro de téléphone aussi tant qu'on y est?

    Quand je vois un gars à l'entrée d'un magasin, qui me tend la main, et que je lui donne quelque chose, genre à manger ou une pièce (je préfère donner à manger), le mec me demande pas mon adresse. De toutes façons, j'lui donnerais pas. Imaginons qu'en plus, le mec, il me demande de lui filer mon adresse, sinon, il prend rien. Je peux certifier que 3 jours plus tard, le mec, on le retrouve tout sec en dessous d'un pont. Faut pas être con non plus. Parce que vous croyez que quelqu'un lui donnerais sous ces conditions?

    Vous voulez quelque chose, n'imposez pas des conditions en plus. Genre: "au secours, au secours, aidez-moi… z'avez vos papiers pour me sauver? non? dégager… au secours, au secours…"

    Bonne journée à toutes et tous.

  • [^] # Re: Asimov

    Posté par  . En réponse au journal Bill Gates est « préoccupé par la superintelligence » artificielle . Évalué à 1.

    Et effectivement, c'est dans ces derniers volumes que deux alternatives se posent

    Une alternative se pose. En effet, une alternative "est un choix entre 2 possibilités distinctes" (Wikipedia).

    Donc, une alternative --> 2 possibilités; 2 alternatives --> 4 possibilités?

  • [^] # Re: Ils ne doivent pas aimer la pâtée pour chiens

    Posté par  . En réponse au journal Pourquoi ce nom ?. Évalué à -3.

    Debian n'est pas un logiciel, c'est une distribution. Son nom provient des premières lettres de son prénom, et de la personne fiancée avec lui, à l'époque, devenue son épouse depuis.

    Debra et Ian. Ça n'a pas à se trouver avec la genèse des noms de programmes. Sinon, on trouverait la définition d'Ubuntu: Distribution qui signifie: je sais pas configurer Debian (gros troll inside).