Solvik a écrit 11 commentaires

  • [^] # Re: Outil de gestion de radio

    Posté par . En réponse au message Solutions de webradio professionnelle. Évalué à 2.

    Bonsoir,

    Il y a deux choses:

    - le serveur de diffusion:
    aujourd'hui t'as 2 gros trucs: Icecast et Shoutcast. Shoutcast c'est proprio, tu peux rien modif c'est légerement bugué et pas aussi powerful qu'Icecast. Icecast donc, tu peux gerer autant de points de montage que tu veux, dans un nombre de format assez sympas. Meme de la vidéo. C'est léger et modifiable à tes besoins étant opensource.

    - l'automation : là aussi t'as deux manières. Serveur et/ou PC avec interface graphique.
    Liquidsoap c'est un langage de scripting pour créer une automation selon ce que tu souhaites.
    T'as pas mal d'autres solutions ( tu tapes "automation webradio" sur google et t'en trouveras une paire). A toi de les tester, regarder si ca convient a tes besoins.

    Pour rivendell, c'est quand t'as un animateur en face du pc. Sinon c'est pas faisable. C'est ultra complet, très professionnel. On a testé, on en a pas trop l'utilité à notre niveau pour le moment. Je te conseil de t'inscrire sur la mailing list francaise et de poser les questions que tu souhaites http://lists.tryphon.org/cgi-bin/listinfo/rivendell-fr . Y a aussi #rivendell-fr sur Freenode.

    C'est un explication rapide, pas trop le temps en ce moment (partiels, concours toussa)
  • [^] # Re: Multi-poste

    Posté par . En réponse à la dépêche OxyRadio arrive sur 4 millons de Freebox. Évalué à 2.

    Ca va arriver plus tard, ils mettent un peu de temps à update chez Free ;)
  • # podcasts oxyradio

    Posté par . En réponse au journal Référencer les archives audiovisuelles libres sur linuxfr et ailleurs. Évalué à 6.

    Les podcasts resteront disponible au téléchargement sur nos serveurs si et seulement si nous continuons à avoir les moyens de payer ces serveurs.

    C'est pour cela que nous comptons sur les membres de l'association via leur cotisation afin de faire vivre l'association et donc de renouveller le serveur.

    Ainsi, il est logique de comprendre que la campagne d'adhésion que nous avons lancé n'avait pas pour unique but d'imprimer des flyers, mais surtout de faire vivre l'association afin de payer les serveurs et la connection internet qui permettra de faire régulièrement les émissions de nos studios et ainsi de contribuer aux archives audios que nous proposons.

    Si vous souhaitez nous aider et contribuer, n'hésitez pas à adhérer (http://www.oxyradio.net/adhesion.html) ou à nous proposer un hébergement en datacenter.
  • [^] # Re: critiques constructives

    Posté par . En réponse à la dépêche OxyRadio, 2 nouvelles. Évalué à 4.

    faudra se laver les yeux, sur la page http://www.oxyradio.net/ecouter.html je vois du haut et du bas débit OGG en fichier de liste de lecture (.pls)

    et je plussois le fait de ne pas utiliser du flash, mais faudrait joindre une solution plutôt que de critiquer, critiquer et critiquer.
  • [^] # Re: pour écouter oxyradio c'est facile

    Posté par . En réponse à la dépêche OxyRadio, 2 nouvelles. Évalué à 1.

    Suffit de lire la page écouter: http://www.oxyradio.net/listen/hd-ogg.pls

    Et sinon, pour le développement, les développeurs sont la bienvenue pour la création d'un player ou la communication d'un projet type déjà existant. On est pas aussi fort que les lecteurs de DLFP.
  • # Réponses

    Posté par . En réponse au journal Retours sur OxyRadio : réponses et réactions. Évalué à 9.

    Réponse vite fait pendant mes révisions du bac:

    - Le débat autour des NC/ND existe depuis un bon moment. On l'avait même évoqué dans une des premières émissions des Enfants du Web consacrées aux licences libres. En les distinguant entre licences de libre diffusion et licences ouvertes.

    - Ensuite, je voudrais revenir sur l'appellation du "gratuit" pour les créations sous NC/ND.
    Le gratuit c'est le dernier album de Coldplay qui est en libre téléchargement. Mais vous n'avez pas, pour autant, le droit de le copier à toute votre famille, le distribuer dans la rue, ou bien de le diffuser sur une radio.
    Le NC/ND n'est pas _que_ du gratuit. C'est aussi un système de partage et de libre accessibilité, points essentiels dans ce qu'on appelle communément culture libre.

    "Par contre quand ils annoncent un prochain "festival de musique libre", alors que ça va être blindé de NC et ND, et ça me reste un peu en travers de la gorge."

    Et bien, on ne choisit pas les artistes selon leurs licences, mais avant tout par leur qualité. Si en plus les artistes qu'on selectionnera ou qui nous contacteront pour participer à ce festival sous CC-BY(-SA) ou Art Libre, tant mieux.

    - Pour la commande !mcmic sur le tchat, le bot ne nous appartient pas. C'est une fantaisie des auditeurs qui nous suivent.

    Enfin, "Il faut cependant savoir qu'en adhérant vous soutenez la musique de libre diffusion plus que la musique libre.". Ce n'est pas notre faute si la musique:
    - de bonne qualité
    - un minimum radiophonique
    - avec un artiste qui est bel et bien vivant et qui répond à ses mails
    est majoritairement sous licence libre de diffusion plutôt que sous licence ouverte.

    Nous n'allons pas priver nos auditeurs de contenu de qualité car l'artiste n'aurait pas autorisé la modification et l'usage commercial de son oeuvre. Surtout que 99% des auditeurs s'en foutent un peu, ils sont là pour écouter de la musique, pouvoir apprécier une sélection, et la télécharger gratuitement et légalement pour la mettre sur leur baladeur numérique, aller au concert de l'artiste, acheter des produits dérivés etc.
    Les 1% qui restent ne sont pour la plupart aucunement concerné par cela, puisqu'ils critiquent ce choix de l'artiste (qui reste de toute façon légitime, et nous le soutenons) mais ne ferait rien de plus si la clause de modification et d'usage commercial étaient lévées.

    Cependant on peut noter par exemple l'organisation du "festival de musique libre" qui bouffe probablement une partie du budget et promeut la musique de libre diffusion.
    Le budget du festival est complètement à part. Mais en adhérant à OxyRadio vous permettez à la radio de vivre pleinement des ressources des collectivités et de ses adhérents sans que le festival n'en ressorte amoindris par des fonds manquant.
    Et pour la promotion de musique de libre diffusion, même remarque, les artistes français, de qualité ne sont pas tous sous CC-BY(-SA) ou Art Libre. On en a quand même un peu moins de la moitié sur notre sélection actuelle qui le sont.

    je vous invite, si vous le voulez, à intervenir sur l'interview que LinuxFR organise à ce url: http://www.linuxfr.org/interviews/21.html
  • [^] # Re: hmmmm

    Posté par . En réponse au journal Pourquoi il ne faut pas adhérer à Oxyradio. Évalué à 2.

    Certains oui, d'autres non. On ne peut pas faire le choix à leur place, ils font ce qu'ils veulent jusqu'à présent..
    Pour le NC, la réponse qu'ils donnent le plus souvent c'est "je ne veux pas que quelqu'un puisse gagner de l'argent sur quelque chose dont j'ai investit de ma propre poche". La plupart du temps, argent du salaire pour pouvoir enregistrer l'album en qualité studio.

    Le NC nous empêche de mettre la musique sur un CD, et de vendre la compil par exemple. Pour le reste, OxyRadio étant une association à but non lucratif, toute l'argent qu'elle perçoit est automatiquement réinvestit dans le fonctionnement du projet (internet au studio, serveur, déplacements, communication, autres projets (comme le festival en préparation)). Nous ne faisons aucune activité commerciale.

    Pour le ND, je n'ai jamais compris pourquoi.. étant donné tous les avantages que ça donne.. Et c'est certainement LE truc que je revendique le plus dans discours envers les artistes avec lesquels je suis en contact.

    Pour la page legal du site, je modifierais tout ça quand j'en aurais le temps, c'est à dire après mon BAC. Cela laisse un peu de répis aux trolleurs :)

    Comme je le disais quelque part au dessus, l'idée d'organiser des discussions entre artistes libres et artistes "libres" nous trote dans la tête depuis plusieurs mois. Mais faute de temps, cela prend du temps à mettre en place.

    Merci à toi pour les encouragements et tes critiques constructives et appuyées d'arguments et d'exemples.
  • [^] # Re: En parlant de libre...

    Posté par . En réponse au journal Pourquoi il ne faut pas adhérer à Oxyradio. Évalué à 3.

    Marc a fait le fruit de notre sélection sur Jamendo.
    Fiche de l'artiste: http://www.jamendo.com/fr/artist/marc
    Lien de l'album: http://www.jamendo.com/fr/album/181/
    Licence: by-nc-sa

    L'album est sur le site depuis 2005. Il n'a pas été retiré depuis. Jamendo fait donc office de source.

    Nous n'avons pas les moyens de vérifier si les chansons de cet album sont inscrites à la sacem. Dans tous les cas, l'album aurait très bien pu être diffusé sous licence creative commons by-nc-sa avant que Marc ne l'inscrive à la SACEM.

    D'ailleurs, Creative Commons et SACEM sont incompatibles, car la SACEM demande à ce que l'artiste paie lui même les droits de diffusion sur Internet lorsque cet oeuvre est diffusée sur internet (tu pourras chercher sur des sites comme quitterlasacem.info qui expliquent cela). Alors que les licences creative commons permettent une libre et gratuite diffusion.
  • [^] # Re: hmmmm

    Posté par . En réponse au journal Pourquoi il ne faut pas adhérer à Oxyradio. Évalué à 4.

    Les artistes contactés ont été sensibilisés au libre. Tous.
    Pour nous la CC BY-SA est de loin la meilleure licence, on ne l'a jamais nié. Mais on ne peut pas prêché la sainte licence chez tous les artistes. On a ni le temps, ni les moyens.

    On fait souvent la remarque, en leur prouvant que ce serait bénéfique pour eux, et plus pratique pour tout le monde.

    Et quand je dis que je montre les avantages des licences à des artistes qui se posent des questions, c'est d'abord et avant tout les BY-SA. Mais je ne choisis pas à la place des artistes...

    Pour les questions, "qu'est ce que le libre pour nous", je ferais un article sur le blog quand j'en aurais le temps, étant en pleine révision pour le bac et le sujet nécessitant du temps pour la relecture et la précision des mots.

    Pour la préférence des licences, je te répondrais la CC BY-SA, ayant une reconnaissance juridique dans plus de pays que l'Art Libre (de ce que je sais, et je ne me suis pas mis à jour depuis).
    Pour nous le gratuit et le libre sont des choses totalement différentes. A la limite, tu as gratuit, libre de diffusion et libre. Car gratuit c'est le dernier album de coldplay que tu peux télécharger gratuitement mais pas diffuser ni graver à tes potes et en faire une distribution massive au lycée.
    La libre diffusion, c'est ce qu'on prêche, et la musique *totalement* libre, c'est ce qu'on adorerait.

    Pour les échanges artistes/auditeurs c'est une idée qui est en développement depuis des mois et qui sera suement mise en application dès l'été, notamment avec la participation de Libre Accès.

    Après pour le reste, c'est du dit et du redit.
  • [^] # Re: hmmmm

    Posté par . En réponse au journal Pourquoi il ne faut pas adhérer à Oxyradio. Évalué à 4.

  • [^] # Re: Framabook

    Posté par . En réponse à la dépêche Sortie du livre "Changer pour OpenOffice.org". Évalué à 4.

    En tout cas, ça partait comme des petits pains à Solutions Linux :)