Journal Prends quelques secondes pour soutenir les Open du Web !

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
-34
22
sept.
2013

En bref :

En moins bref :

Cher lecteur,

Tu as déjà dû entendre parler des Open du Web car le sujet a déjà été évoqué dans les dépêches.

En gros, il s'agit d'un concours-événement des métiers du web qui, à travers un concours au format novateur, un cycle de conférences, une présence internationale et le soutien de parrains de renom renouvelés à chaque édition, a pour objectif de promouvoir les valeurs suivantes :

  • Valoriser et faire connaître les métiers du web
  • Faire émerger les jeunes talents
  • Ouvrir le champ des possibles aux personnes issues de tous les parcours
  • Conserver la passion au centre de nos vies professionnelles
  • Soutenir le web ouvert

J'ai fondé les Open du Web en 2011 et la première édition a eu lieu en 2012.

En ce moment nous participons à une compétition en 2 étapes dans le cadre de la conférence #rmsconf. La première étape est très simple : recueillir un maximum de likes sur un bouton Facebook dédié à cette compétition.

Pour ce faire, rien de plus simple, nous avons mis ce bouton bien en évidence sur notre blog : http://blog.open-du-web.fr/2013/07/aidez-nous-a-remporter-le-challenge-startups-de-la-rmsconf/

Seuls les 5 projets ayant reçu le plus grand nombre de likes pourra prendre à la 2e étape, le 15 octobre. Heureusement, cette 2e étape sera plus intéressante que la première :)

À travers ton soutien dans le cadre de cette compétition, tu aides donc les Open du Web à gagner en visibilité afin de porter nos valeurs auprès d'un public encore plus large.

La 4e édition est parrainée officiellement par de nombreuses personnalités (dont 2 ministres !) :
- Fleur Pellerin, Ministre déléguée chargée des petites et moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Économie numérique
- Geneviève Fioraso, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
- Stéphane Distinguin, fondateur et président de faberNovel et président de Cap Digital
- Geoffrey Dorne, designer indépendant à Paris
- Guy Mamou-Mani, Président du Syntec Numérique et co-président du groupe Open
- Fabien Potencier, Président de SensioLabs et créateur du framework Symfony
- Stephan Ramoin, Directeur de Gandi
- Jean-Luc Raymond, consultant formateur en stratégies numériques

D'avance un grand merci à toi pour ta générosité et pour le buzz que tu nous permettras de réaliser !

  • # contradiction

    Posté par  . Évalué à 10.

    je ne dis pas que Facebook n'est pas un modele de Web Ouvert, ils respectent surement les normes W3C et les standards,
    mais je trouve quand meme amusant de demander le maximum de like sur un site centralisateur quand on veut soutenir un web ouvert

    les Open du Web […] a pour objectif de promouvoir les valeurs suivantes :
    […]
    Soutenir le web ouvert

    La première étape est très simple : recueillir un maximum de likes sur un bouton Facebook dédié à cette compétition.

    • [^] # Re: contradiction

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -8.

      Oui c'est clair :) Maintenant ce sont les orgas de la compétition qui ont choisi cette méthode, pas nous.

      Ceci dit, hormis les questions philosophiques, je trouve la méthode assez efficace pour éviter les fraudes. Tout ce qui est limitation par cookies, adresse IP, etc. est soit inefficace soit trop restrictif.

      • [^] # Re: contradiction

        Posté par  . Évalué à 10. Dernière modification le 22/09/13 à 17:41.

        Je n'ai pas très bien compris ce passage (peut-être parce que je n'ai pas de compte Facebook ?):

        hormis les questions philosophiques, je trouve la méthode assez efficace pour éviter les fraudes

        Il me semble qu'on peut tout à fait acheter des fans: https://www.facebook.com/Acheterdesabonnes ; http://uptrafic.com/ sont les premiers résultats de mon moteur de recherche préféré… Comment éviter la fraude ?

        • [^] # Re: contradiction

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

          Oui oui on peut en acheter, c'est clair. Mais c'est nettement plus compliqué que supprimer un cookie.

          • [^] # Re: contradiction

            Posté par  . Évalué à 2.

            Ah ok, je comprends mieux, merci !

          • [^] # Re: contradiction

            Posté par  . Évalué à 10.

            Je suis en train de me demander comment est établie la balance:

            -le votant souhaitant frauder va devoir acheter des abonnés FB, ce qui est plus compliqué que supprimer un cookie
            -le votant honnête va devoir s'abonner à FB (si ce n'est déjà fait), ce qui est plus compliqué qu'accepter un cookie

          • [^] # Re: contradiction

            Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 22/09/13 à 18:56.

            Ah ouais…
            http://buylikesubscribers.com/facebook-likes/

            et il y en a des dizaines comme ça.

          • [^] # Re: contradiction

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8. Dernière modification le 22/09/13 à 19:02.

            Oui oui on peut en acheter, c'est clair. Mais c'est nettement plus compliqué que supprimer un cookie.

            Faut pas déconner, limiter par @IP (quelques votes par @IP pour les cas d'IP partagée) est un classique.
            Donc on se retrouve entre acheter des @IP (PC zombie) et des adresse Facebook, quiquif.

            OK, tu n'as pas choisis le mode de sélection, mais dans le journal tu ne dis pas qu'il te dérange, qui ne dit mot consent. Et on peut se demander de l'interêt de participer à un truc d'une entreprise qui se fout du web ouvert (utiliser un truc fermé, donc éliminer pas mal de gens s'interessant au web ouvert, pour sélectionner et dire qu'on s'interesse au web ouvert, c'est crédible?)

            • [^] # Re: contradiction

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

              Étant donné le succès que rencontre Facebook, oui je pense que c'est pertinent de s'en servir pour parler web ouvert, logiciel libre ou toute autre valeur qui nous est chère. La réflexion à ce sujet est très classique et je n'invente rien. Je fais partie de ceux qui pensent qu'il est important de toucher un maximum de personnes aux sensibilités très différentes, y compris (et surtout) ceux qui ne sont pas encore sensibilisés à ces valeurs et qui utilisent Facebook pour des concours, qui y ont un compte, qui trouvent normal que tout le monde en ait un, etc.

              Mais bien sûr, tu as le droit de ne pas être d'accord, je ne cherche pas à te convaincre. D'ailleurs je respecte énormément ceux qui prennent le parti opposé et qui, au contraire, donnent l'exemple et ne se servent pas des outils qui contrastent avec ces valeurs. Ils démontrent par là qu'une alternative existe et est viable.

              Je pense que les deux comportements sont complémentaires, le premier apporte le débat près des personnes non sensibilisées et le deuxième montre l'exemple.

              Et pour revenir sur le sujet technique de la fiabilité des votes, il me semble qu'un système qui lie un vote à un compte utilisateur (que ce soit Facebook ou tout autre système qui oblige à avoir un compte) sera toujours plus fiable et plus juste (en termes de comptage), sans être évidemment parfait.

              Le blocage par adresse IP c'est mieux que les cookies mais ça reste très contournable, surtout à l'heure des connexions Internet sur smartphones, des nombreux FreeWifi et cie, etc.

              • [^] # Re: contradiction

                Posté par  . Évalué à 8.

                Si vous vous en étiez simplement « servi », je ne pense pas qu'il y aurai eu moins de gens gênés. Plein de d'associations de libriste le font (Framasoft par exemple). Mais ça aurait dû rester un canal parmi d'autre. Si vous n'aviez pas écrit ce journal, je n'aurais jamais été au courant de vos « open » du web, et là que je suis au courant, je m'en fous, car je n'ai pas de compte Facebook. Je crois que vous avez d'une manière ou d'une autre manqué votre cible.

                En plus, ce n'est pas un simple lien, c'est un vrai bouton espion de chez Facebook. Et ça, c'est vraiment pas correcte. En espérant que la deuxième étape ait un tout petit peu d’intérêt.

              • [^] # Re: contradiction

                Posté par  . Évalué à 10.

                Le problème n'est pas de toucher aussi les personnes sur Facebook, mais de ne toucher qu'elles.

                Alors que le Web ouvert s'adresse à tout le monde.

                THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

  • # #rms... quoi ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10. Dernière modification le 22/09/13 à 21:24.

    #rmsconf... facebook...

    à chaque fois que vous "likez" un truc pas libre en liaison avec un hashtag commençant par #rms, Stallman perd un poil de sa barbe. Pensez-y, merci.

    Vous ne voudriez quand même pas qu'il commence à ressembler à Nicolas Cage ?

    « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

    • [^] # Re: #rms... quoi ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      désolé pour le gras, markdown ça prend pas en compte les #hashtags en début de ligne…

      « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

      • [^] # Re: #rms... quoi ?

        Posté par  . Évalué à 2.

        suffit de les les ` en debut et en fin de phrase contenant les #

  • # Parrainages

    Posté par  . Évalué à 5.

    Les deux ministres ça fait vraiment tache comme soutien.
    Pour soutenir les majors du disque, ou la responsabilisation des intermédiaires, des ministres PS ç'aurait été très bien, mais pour du Web ouvert c'est contre-productif.

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

  • # Bullshit bingo

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10. Dernière modification le 23/09/13 à 10:06.

    Un bon mélange de langue de bois et de bullshit bingo, dans le but d'amener les gens à cliquer sur un bouton like.

    Un résumé en mots-clés :

    • open
    • au format novateur
    • présence internationale
    • parrains de renom
    • renouvelés
    • valoriser
    • faire émerger
    • jeunes talents
    • champ des possibles
    • facebook
    • gagner en visibilité
    • porter nos valeurs
    • Fleur Pellerin

    blog.rom1v.com

    • [^] # Re: Bullshit bingo

      Posté par  . Évalué à 7.

      • "buzz",
      • le tutoiement.

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.