Journal Apiculture et fin du monde

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
1
sept.
2007
On a déjà eu quelques journaux sur le sujet ce qui nous a appris que quelques apiculteurs traînaient par ici. Et puis le sujet est extrêmement important puisqu’une grande partie des plantes et arbres que l’homme cultive ne sont fécondées que par le truchement de nos amies les abeilles domestiques. (Pour la petite histoire, Albert Einstein aurait pifocalculé que l’espèce humaine disparaîtrait quatre petites années après les abeilles.)

Or donc, on avait déjà parlé des méfaits du Gaucho_(insecticide) sur la population des ruches et de la lutte pour le faire reconnaître comme coupable et pour l’interdire, mais le niveau d’alarme semble grimper d’un autre cran [1] : de 15 % à 95 % de perte parmi ces petites bêtes suivant les régions touchées.

Même si les insecticides et les OGM sont (encore) sur la sellette, les causes sont indéterminées. Les abeilles disparaissent purement et simplement, sans laisser de trace, et les ruches ne sont pas occupées par les habituels squatteurs. Bien entendu, à part quelques scientifiques (et les apiculteurs), tout le monde s’en fout¹…

¹ et je sens qu’on va me répondre « nous aussi ! ».

[1] http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/(...)
  • # .

    Posté par  . Évalué à 4.

  • # Nous aussi !

    Posté par  . Évalué à -2.

    Cf titre.
    • [^] # Re: Nous aussi !

      Posté par  . Évalué à -3.

      Pas sûr que tu sois plussé, t'es allé un peu loin là...
      ...
      Je peux pas sortir, j'ai pas fini...mais j'arrête, promis.
  • # Explication possible.

    Posté par  . Évalué à 5.

    Vous avez lu la guerre des mondes, avec Dame nature qui réussit a détruire la menace alien surévolué de ses ptites mains ?

    A mon humble avis, Dame Nature - ou l'écosphère qu'on appelle Gaya, peut importe - a tout simplement décidé de donner un coup de balais a la race humaine.
    Voyons le bon coté des choses : On a plus a se soucier de l'épuisement des ressources fossiles. \o/
    • [^] # Re: Explication possible.

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

      Concernant les dauphins quelqu'un a des nouvelles ? Ils vont se mettre en route aussi ? (parce que là ce serait aussi une indication :D)
    • [^] # Re: Explication possible.

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Et l'indicateur de "spoiler" :-(
    • [^] # Re: Explication possible.

      Posté par  . Évalué à 8.

      En fait c'est un mix :

      on a
      - des parasites ultra performants et résistants
      - des pesticides foireux qui tuent les insectes utiles et qui ne seront plus aucune menace pour les nuisibles d'ici quelques mutations
      - l'agriculture intensive fait que la variété des espèces florales devient pratiquement nulle : dans une région donnée le spectre des espèces cultivées est fort réduit, donc très peu de variété de pollen et donc si ce pollen n'est pas terrible, le miel non plus et les abeilles se retrouvent avec un manque aui niveau de leur alimentation

      Assez étonamment, les ruches et essaims en bonne santé se trouvent dans les villes grâce à la diversité végétale due aux parcs, arbres plantés le long de la chaussée, jardinières sur les chassis, etc.
      • [^] # Re: Explication possible.

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Assez étonamment, les ruches et essaims en bonne santé se trouvent dans les villes grâce à la diversité végétale due aux parcs, arbres plantés le long de la chaussée, jardinières sur les chassis, etc.

        Et les campus ! Le 2ème étage du bâtiment où je travaille abrite depuis la fin du mois de Juin une ruche naturelle.

        Et il n'est pas dit qu'elle soit retirée rapidement (les pompiers ne se déplacent pas, les abeilles sont une espèce protégée, il faut faire venir un apiculteur).

        J'ai plus qu'à commencer à faire pousser un petit potager sur les rebords de fenêtre de mon bureau...
  • # OGM et confusion

    Posté par  . Évalué à 3.

    Même si les insecticides et les OGM sont (encore) sur la sellette, les causes sont indéterminées.


    C'est marrant, j'ai lu tout l'inverse concernant les OGM. En effet, vu qu'ils permettent de réduire radicalement l'usage d'insecticide, ils seraient au contraire salvateur pour nos amies buttineuses.

    Mais évidemment c'est plus simple de tout mélanger et d'accuser ce qu'on ne comprends pas (je ne fais pas ce reproche à l'auteur de ce journal, mais à tout le monde en général).

    Les OGM sont peut-être le mal, mais sans doute pas de ce point de vue là.
    • [^] # Re: OGM et confusion

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      En effet, vu [que les OGMs] permettent de réduire radicalement l'usage d'insecticide,
      C'est faux.
      Il existe majoritairement deux types d'OGMs. L'un d'eux a été modifié pour produire continuellement un insecticide. Il en produit donc beaucoup plus que si l'agriculteur en épendait quand le besoin s'en fait sentir.
      L'autre est un OGM qui permet de résister aux pesticides. Il permet donc à l'agriculteur d'épendre une quantité énorme de pesticides, sans tuer la plante domestiquée.

      L'augmentation des pesticides a d'ailleurs nettement augmenté en amérique du nord depuis qu'ils utilisent des OGMs.

      Pour plus d'informations:
      http://altercampagne.free.fr/
      et notamment l'excellente conférence de Christian Vélot:
      http://altercampagne.free.fr/pages/documents.htm
      • [^] # Re: OGM et confusion

        Posté par  . Évalué à 3.

        d'autant que, en toute logique, si la plante est créée dans le but de résister aux parasites (en produisant de l'insecticide) l'abeille est, elle aussi, touchée... puisqu'elle tripote le pollen dudit OGM... lui aussi bourré d'insecticide... faut-il être buté pour pas comprendre ça ?
  • # Einstein ?

    Posté par  . Évalué à 5.

    (Pour la petite histoire, Albert Einstein aurait pifocalculé que l'espèce humaine disparaîtrait [en] quatre petites années après les abeilles.)


    Sur ce point il semble que la citation lui soit abusivement attribuée : http://www.snopes.com/quotes/einstein/bees.asp

    ou comment essayer d'intéresser les médias/responsables divers à des sujets, certe primordiaux, mais pas franchement "funky", grace à la caution scientifique absolue: Einstein...

    A noter également un (excellent) condensé de l'affaire sur ce (non moins excellent) blog: http://jrdf.unblog.fr/2007/08/28/les-abeilles-se-cassent-plu(...)
    • [^] # Re: Einstein ?

      Posté par  . Évalué à 2.

      Tant qu'on y est, est-ce que quelqu'un a une idée de l'importance réelle des abeilles dans la pollinisation ? 20% 50% 100% des plantes qu'on mange ?

      Je suppose qu'il existe d'autres insectes pollinisateurs que les abeilles .
    • [^] # Re: Einstein ?

      Posté par  . Évalué à 2.

      C’est pour ça que j’ai utilisé le conditionnel (et les parenthèses) là où l’article utilise l’indicatif.
  • # Raccourci ?

    Posté par  . Évalué à 7.

    L'extinction de l'espèce humaine, c'est la fin du monde ? Tu es sûr ?
    • [^] # Re: Raccourci ?

      Posté par  . Évalué à 3.

      Bah à la limite l'extinction de l'espèce humaine c'est pas le problème principal (enfin question de point de vue hein!), c'est seulement une conséquence.

      Le vrai problème c'est que:

      1. Plus d'abeilles = plus de pollénisation, donc à terme plus de fruits/légumes/autres végétaux

      2. Donc dans la foulée: disparation des herbivores

      3. Et ausitôt derrière disparition des carnivores

      Donc au final c'est toute la chaîne alimentaire qui est menacée, et d'autant plus gravement que la menace vient de la base: les végétaux. Si la base se casse la gueule, tout le reste suit; donc de mon point de vue ce n'est pas un raccourci facile de parler de fin du monde, car c'est de l'extinction de la plupart des espèces vivantes qu'il est question là...
      • [^] # Re: Raccourci ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

        Il y avait un monde avant l'apparition des abeilles et même des végétaux. Si une bonne partie de la chaîne alimentaire se casse la gueule ça ne veut pas dire pour autant qu'il n'y aura pas des espèces qui survivront et évolueront peut être de manière différente que ce à quoi ça a mené jusqu'à présent.

        Après on peut aussi débattre de la pertinence d'assimiler le monde aux êtres vivants.

        pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

      • [^] # Re: Raccourci ?

        Posté par  . Évalué à 4.

        > 1. Plus d'abeilles = plus de pollénisation, donc à terme plus de fruits/légumes/autres végétaux

        Tous les végétaux n'ont pas besoin de pollenisation.
        • [^] # Re: Raccourci ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          > Tous les végétaux n'ont pas besoin de pollenisation.

          Juste 84%...

          Un bon docu à voir (durée 30 mn) Le pollen de la discorde:
          http://www.blip.tv/file/347281/
          • [^] # Re: Raccourci ?

            Posté par  . Évalué à 2.

            Ben si, tous les végétaux ont besoin de pollinisation !

            Seulement, il y en a un paquet qui sont pollinisés par les insectes. Pas seulement les abeilles, d'ailleurs, mais aussi des bourdons, papillons et autres trucs volants à 6 pattes. On les reconnaît facilement : ils ont développé des appâts colorés et odorants pour attirer les insectes. Les humains appellent ça des fleurs.

            Il y a aussi la pollinisation par des oiseaux, chauve-souris et quelques petits marsupiaux touffus, mais c'est un peu rare dans nos contrées.

            Et puis il y a la pollinisation par le vent. Dans quasiment tous les cas (pour ce que j'en sais) où ce qui sert de fleur est une chose verte, écailleuse et pas super-attractive (genre chaton de noisetier), le pollen s'envole au vent et vient joyeusement chatouiller vos muqueuses au passage. Si j'en juge par le fait que ce printemps j'ai eu le rhume des foins pour la première fois de ma vie, les nuages de pollen aéroportés se portent plutôt pas mal par les temps qui courent.

            Ah oui, et puis il y a ceux qui sont infoutus de se polliniser aux-mêmes et ne fructifieraient même pas sans intervention humaine. J'en connais au moins un : la vanille.

            Ceci dit, c'est vrai que sans abeilles, la plupart des végétaux qui nous nourrissent feront un peu triste mine...
    • [^] # Re: Raccourci ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      Si un arbre tombe et que personne n'est là pour l'entendre, fait-il du bruit ?
    • [^] # Re: Raccourci ?

      Posté par  . Évalué à 2.

      Ça dépend de ce que l’on entend par « fin du monde » :
      — fin de notre société ;
      — fin de l’espèce humaine ;
      — fin de l’écosystème tel que nous le connaissons ;
      — fin de la planète ;
      — fin de l’univers…

      Étant donné que les trois premières versions peuvent s’appliquer et que le titre se veut accrocheur et polémique (alors que le journal est plus mesuré), je pense que oui, je suis sûr.
  • # humour noir

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

    C'est pas très grave, cela va créer de l'emploi chez les inséminateurs artificiels.
  • # Tiens c'est bizarre les moineaux aussi

    Posté par  . Évalué à 2.

    Quelqu'un sait si la population de moineaux continue de baisser?
    http://www.ethologie.info/revue/spip.php?article41

    Il faudrait savoir si les pays utilisant plus massivement et depuis plus longtemps les ogm sont les plus concernés par ces 2 disparitions. On saura ainsi si ils sont concernés car on ne peut pas se permettre de
    désigner un faux coupable dans ces 2 cas.

    Ce qui tue les abeilles et les moineaux pourrait bien avoir notre peau.
  • # dans le meme genre

    Posté par  . Évalué à 3.

    bon les abeilles cela fait 2 a 3 ans que je remarque que j'en voi beaucoup moins, d'autant que j'adore les regarder.

    il y a aussi les arbres a papillon qui reste deseperement vide
    • [^] # Re: dans le meme genre

      Posté par  . Évalué à 3.

      clair... je me souviens quand j'étais petit et qu'on allait dans la forêt il y avait plein de 'tites bêtes (plusieurs espèces de papillons, des mantes-religieuses, des araignées, divers coléoptères, et même des phasmes !...) qu'on voyait partout... quand j'ai emmené mes tous petits dans la même forêt il y a peu pour la première fois, j'étais tout content de pouvoir leur montrer tout ça... eh ben rien... quelques cloportes, des mouches, 2 scolopendres, une seule espèce de fourmi (formica rufa of course...) des chenilles processionnaires et des cigales... vus en 2 heures de crapahutage en soulevant chaque pierre sur le passage...

      je sais pas si c'est forcément une généralité ou si c'est qu'à cet endroit que les insectes se sont raréfiés... mais ça me fait quand même un peu flipper...
  • # Abeilles, OGMs, insecticides... un petit film

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    http://laurent.pointal.org/index.pih

    Python 3 - Apprendre à programmer dans l'écosystème Python → https://www.dunod.com/EAN/9782100809141

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.