Journal Ms IIS sur BSD ??

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
18
avr.
2006
Yop le journal, comment tu va ?

dit juste, y a un truc qui me chiffone, je vais sur http://uptime.netcraft.com/up/today/top.avg.html

Et je vois que parmi les sites qui tiennent le plus longtemps, il y en à un sacré paire sous bsd os ( je suppose que c'est juste parcequ'il n'arrive pas à determiner quel bsd c'est, d'ailleurs Mac OS peut il se faire detecter comme étant un BSD ? je sais qu'un windows à une époque etait vu comme telle, à cause de sa pile TCP-IP), ca c'est cool, c'est libre, machin tout ca, en plus j'ai la meme chose chez moi.

Moins cool y en a plein sous MS IIS, (bon, à vu des nez moins qu'apache quand meme, 'fin bref...) , bouh , pas bien caca, c'est du MS, toussa toussa.

Mais la ou la tartine beurrée rejoint le dos du chat mort qui retombe sur ses pates, c'est que je vois des sites sous bsd ET iis.

Je doit continuer les MM's journal, où je ferait mieux de passer au café ?
  • # Y'a un truc

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    http://forums.digitalpoint.com/showthread.php?t=59593

    La gelée de coings est une chose à ne pas avaler de travers.

  • # Ben non.

    Posté par  . Évalué à 4.

    C'est pas tout jeune comme constatation, y'avait même des sites de MS qui utilisaient Akamai à une époque, et donc apparaissaient comme étant sous Linux. Et c'est expliqué par Netcraft eux-même ici: http://uptime.netcraft.com/up/accuracy.html#impossible .
    Bref, ta source avait aussi la réponse. Et une recherche google vite faite, ou même une recherche linuxfr, te l'aurait montré vite fait. Sympa, le net, hein ?
    • [^] # Re: Ben non.

      Posté par  . Évalué à 0.

      Si tu veux tout savoir j'ai plutot orienté mes recherches vers un portage d'IIS sur BSD ou plutot sur une mauvaise détection de l'OS.
      Windows ayant pompé la pile tcp/ip des BSD, et si le peu de choses que je connais dans ce domaine est vrai, Nmap se base justement sur cette pile.

      Oui oui j aurait du chercher, j'ai cherché au mauvais endroit et je restait rempli d'interrogation.Pardon.
      • [^] # Re: Ben non.

        Posté par  . Évalué à 6.

        Windows ayant pompé la pile tcp/ip des BSD, et si le peu de choses que je connais dans ce domaine est vrai, Nmap se base justement sur cette pile.


        Il me semble que ça fait un moment que Windows utilise une pile maison et qu'il n'utilise plus une pile pompé dans un BSD.
        • [^] # Re: Ben non.

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

          En tous cas, ils démentent le fait que leur pile soit celle de BSD, et vu qu'il aurait été légal de prendre du code chez BSD, si ils l'ont fait, je ne vois pas trop l'intérêt pour eux de le nier (d'autant qu'il commence à y avoir un certains nombre de gens qui ont accès aux sources, donc c'est assez facile de vérifier).

          Pour plus de détails :
          http://www.google.co.in/search?hl=en&q=site%3Alinuxfr.or(...)
          • [^] # Re: Ben non.

            Posté par  . Évalué à 1.

            ca me fait mal de citer pbpg... Car je trouve qu'un mec payé à plein temps pour troller sur linuxfr c pas le top.
            Mais bon, en considerant le fait qu'il semble qu'il dise pas trop de conneries (du moins que toutes ces affirmations soient toujours basées sur du vrai, du moins, je n'ai jamais réussi à trouver quoi que ce soit de 100% faux de sa part, juste de tres grosses differences de point de vue... Et une lourdeur indécrotable).

            donc, je cite, et de memoire:
            MS a acheté une boite, à une certaine époque, et il se trouve que cette boite avec basé sa pile tpc/ip sur celle de bsd. ms s'est servi de ca. point final. c'est vieux. depuis ils l'ont recrit. Fin de l'histoire, aucun réel besoin de troller sur ca à mon avis.
  • # BSD/OS

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    C'est un OS à part entière.
    C'est la version commerciale du BSD d'origine de Berkeley, développée et maintenue dans le temps par Berkeley Software Design Inc. (BSDi).
    Aujourd'hui, je crois que c'est Wind River ou un truc du genre qui détient les droits dessus.
    Il était, par exemple, au coeur des réputés systèmes de la compagnie Genua (http://www.genua.de/).
  • # Top average ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    De toutes façons il faut bien noter que aller voir la page top average, c'est pour rigoler, mais rien de sérieux...

    La plupart des linux, solaris et quelques FreeBSD "rebootent au bout de 497 jours. Ce qui veut dire qu'une machine avec un uptime de 498 jour aura l'air d'être up depuis un jour...

    Par ailleurs de nombreux OS ne sont pas pris en compte, comme par exemple les Net/OpenBSD, Mac, les vieux linux et Solaris entre autres (je pense qu'il doit y avoir quand même pas mal de serveurs web sous ces OS)

    http://uptime.netcraft.com/up/accuracy.html#whichos


    Bref ceux qui se servent de ça pour prouver la supériorité d'un OS ou un démon http se plantent...
    • [^] # Re: Top average ?

      Posté par  . Évalué à 2.

      La plupart des linux, solaris et quelques FreeBSD "rebootent au bout de 497 jours.


      Tu peux développer ça ?
      • [^] # Re: Top average ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Pendant longtemps, l'uptime était stocké dans un entier non signé. Pour être précis, ce qui est stocké, ce sont des jiffies. Sur une machine classique, il y a 100 jiffies dans une seconde [1].

        Sur une machine 32 bits, 497 jours s'avère être la valeur maximum que l'on peut stocker dans un entier non signé. Au delà, l'uptime revient à 0.

        [1] A noter que depuis le kernel 2.6, les jiffies sont des intervalles de temps plus court puisqu'ils valent 0.001s !
  • # Simple

    Posté par  . Évalué à 0.

    C'est un apache configuré en reverse proxy sous bsd, qui intérroge des IIs sous win

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.