Journal The Open Organization Guide for Educators

Posté par . Licence CC by-sa.
2
11
nov.
2019

Introduction

Une partie du site opensource.com est dédiée à la réflexion sur l’organisation ouverte (open organization). L’idée est de réfléchir comment les principes de l’open source peuvent se traduire dans le monde des organisations et comme celles-ci peuvent s’améliorer en s’inspirant des principes de l’open source.

Dans ce cadre-là, on trouve sur opensource.com une série d’e-book consacrés à ce dialogue entre organisation et principes de l’open source. Ce journal se propose d’attirer l’attention sur l’un (si pas le) dernier e-book de la série. Intitulé The Open Organization Guide for Educators, il est consacré au lien possible entre éducation et principes de l’open source.

Le livre présenté par ses promoteurs

Le livre est présenté de la manière suivante sur le site internet (texte traduit)

Partout dans le monde, les organisations deviennent plus ouvertes, plus innovatrices, plus agiles et plus engagées. Mais pouvons-nous en dire autant de nos organisations éducatives ?

Et si nous pouvions construire des salles de classe, des départements ou des établissements d'enseignement entiers sur les mêmes valeurs que les communautés open source ? Et si nous laissions les principes d'une organisation ouverte - transparence, inclusivité, adaptabilité, collaboration et communauté - guider nos expériences de transformation de l'éducation ? Comment cela pourrait-il changer la façon dont les éducateurs préparent les élèves à la vie dans un monde de plus en plus ouvert ?

Dans The Open Organization Guide for Educators, plus d'une vingtaine de défenseurs de l'éducation ouverte explorent ces questions importantes. Des étudiants, des enseignants de la maternelle à la terminale, des professeurs d'université, des DPI de campus et des dirigeants d'organismes éducatifs sans but lucratif s'unissent pour expliquer le pouvoir et la promesse d'une approche plus axée sur les étudiants, participative et inclusive de l'enseignement et de l'apprentissage au 21e siècle.

Le contenu

Le livre est divisé en trois parties.

La première - Visions - présente des réflexions plutôt théoriques sur les organisations éducatives ouvertes - des analyses de la situation dans laquelle se trouve l'"éducation ouverte" aujourd'hui, des discussions sur les défis auxquels elle est confrontée et des perspectives d'avenir.

La deuxième parties - Case studies – est un recueil de rapports de projets et de réflexions personnelles d'enseignants, d'élèves et d'administrateurs. Cette partie est bien plus ancrées dans la pratique que la première partie.

La dernière partie - Activities – regroupent une série d’activités dans l’esprit de l’éducation ouverte. On est vraiment dans le concret avec des instructions étape par étape d’activités qui prennent pour la plupart moins de 2 heures.

Appréciation personnelle

Si j’en parle dans un journal, c’est que globalement je trouve cet ouvrage intéressant bien que je ne l’ai pas encore lu dans son entièreté.

Clairement, le lecteur attentif y trouvera matière à penser particulièrement si cette personne est active dans l’enseignement. Ce qui m’a particulièrement intéressé c’est de réfléchir l’éducation ouverte (open education) au-delà de la simple question des contenus diffusées sous licences open source.

Il y a plus de vingt contributions, on y trouve donc de la variété. C’est une richesse même si l’on peut regretter par moment le peu de lien entre les différentes contributions. La dernière partie m’a peu intéressée et m’aurait parue plus pertinente si elle avait été pensée en lien avec la deuxième partie qui bien qu’ancrée dans des expériences concrètes restent à un niveau de description assez high level. La troisième partie aurait pu alors être une forme d’exemples concrets et ponctuels des expériences partagées dans la deuxième partie.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.