• # Radiofréquences

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+12/-0).

    Petit résumé en Français: la 5G utilise une bande de fréquence autour de 24GHz. Certains satellites utilisent des détecteurs à micro-ondes pour mesurer la quantité de vapeur d'eau dans l'atmosphère. Il se trouve que la fréquence qui fonctionne bien est de 23.8GHz, soit, pas très loin de celle de la 5G.

    La NASA a déposé un recours auprès de la FCC, qui a choisi de l'ignorer. En principe, il y a quand même 800MHz d'écart, et normalement, un émetteur 5G ne devrait pas envoyer d'ondes en dehors des fréquences qui lui sont allouées. Mais les règles sont prévues pour ne pas couvrir un autre signal, et là, il s'agit surtout de mesurer ce qu'en télécommunications on considère être du bruilt, faible et facilement couvert.

    Il y a un précédent, depuis plusieurs années ces mesures sont déjà perturbées par la réflection sur le sol des ondes des satellites de télévision, qui sont aussi dans une bande de fréquence proche.

    • [^] # Re: Radiofréquences

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

      5G utilise une bande de fréquence autour de 24GHz

      Pour être précis : une des bandes de fréquence de la 5G est autour de 24 GHz, il y a 3 autres possibilités :
      https://en.wikipedia.org/wiki/5G_NR_frequency_bands#Frequency_Range_2
      24.25 – 27.50 (+/- 0.2)
      26.50 – 29.50 (+/- 0.2)
      27.50 – 28.35 (+/- 0.2)
      37.00 – 40.00 (+/- 0.2)

      Et d’après les infos trouvées aux US par exemple pour le moment les bandes 28 & 39 ont la préférence des opérateurs, donc loin. Et surtout les hautes fréquences seront limitées aux villes (densité, pas intéressant hors ville).

      normalement, un émetteur 5G ne devrait pas envoyer d'ondes en dehors des fréquences qui lui sont allouées. Mais les règles sont prévues pour ne pas couvrir un autre signal,

      Je comprend l'inquiétude, mais les règles doivent être appliquées pour avoir le tampon FCC et autres, je doute que les vendeurs de module radio dont un changement du moindre détail coûte très cher prennent le risque de passer en dessous de 24.0 GHz.

      • [^] # Re: Radiofréquences

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+11/-0).

        Je comprend l'inquiétude, mais les règles doivent être appliquées pour avoir le tampon FCC et autres, je doute que les vendeurs de module radio dont un changement du moindre détail coûte très cher prennent le risque de passer en dessous de 24.0 GHz.

        Le problème c'est qu'en radio, le filtrage n'est jamais parfait. Tu a beau essayer d'émettre sur une seule fréquence, ça "bave" toujours un peu à côté.

        Le but des règles de la FCC, c'est de faire en sorte que ce qui dépasse soit en dessous d'un certain seuil pour ne pas déranger les émissions des canaux voisins. Ainsi chacun sait à quoi s'en tenir sur le niveau de bruit causé par les émissions voisines, et prévoit la puissance de ses émetteurs et les performances de ses récepteurs en conséquence. Et justement, on va en gros demander un niveau qui est du même ordre que celui du bruit "naturel" (par exemple celui émis par la vapeur d'eau de l'atmosphère). Et les fabricants de modules radio ne vont pas s'embêter à faire mieux que respecter les contraintes de la FCC.

        Seulement, là, pour les satellites météo, le but est justement de mesurer des trucs négligeables (les émissions de micro ondes d'une molécule de vapeur d'eau) avec un récepteur passif. Du coup, la moindre interférence peut poser problème, même là où elle n'en pose pas pour des communications radio classiques.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.