• # On verra bien

    Posté par  . Évalué à 1.

    une perquisition au siège de Doctolib, à Levallois-Perret.

    Cette ville me dit quelque chose… Boah, c'est bon, je déconne ;)

    J'ai plutôt envie de dire : enfin. C'est devenu difficile d'échapper à Doctolib aujourd'hui, en tant que patient. J'essaie, parce que je ne souhaite pas être contacté par SMS pour les rappels, et c'est obligatoire chez eux.

    Enfin, pour être juste et honnête, ce n'est pas parce qu'une entreprise domine le marché qu'elle a franchi les règles. Si ça se trouve, l'enquête montrera que Doctolib a simplement fait mieux que les autres.

  • # Qui se plaint ?

    Posté par  . Évalué à 3.

    Ce serait utile de savoir qui a déposé plainte. Tous les articles que j'ai pu trouver sont à peu près identiques et aucun ne mentionne l'auteur de la plainte. Je trouve ça suspect que dans une affaire commerciale on puisse jeter publiquement le soupçon sur une entreprise sans l'assumer aussi publiquement.

    • [^] # Re: Qui se plaint ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      L'Autorité de la concurrence peut s'auto-saisir. Rien de suspect.

      « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

      • [^] # Re: Qui se plaint ?

        Posté par  . Évalué à 3.

        Il n'est pas non plus indiqué qu'il s'agit d'une auto-saisie. Tous les articles parlent d'une plainte déposée en 2019.

    • [^] # Re: Qui se plaint ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Il serait aussi utile de savoir l'objet précis de la plainte. Concrètement, Doctolib aurait utilisé sa position dominante dans la prise de rendez-vous pour obtenir quel autre avantage?

      Pour rappel,ils ont été pris la main dans le sac à partager les recherches des patients Allemands avec des publicitaires.

      Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.