Wiki Tribune

11
20
fév.
2011

La tribune est l'incubateur d'excellence de LinuxFr.org.

C'est un clavardeur en version web qui permet aux visiteurs de LinuxFr.org d'échanger à propos de sujets divers et variés comme :

  • la densité capillaire
  • le VTT
  • Jean-Luc Mélenchon
  • L'horticulture
  • l'orthographe désastreuse des nouvelles générations
  • Zino ou Zind
  • la bulle immobilière
  • les voitures ou les motards, que ce soit en lien avec la vitesse ou le niveau de coolitude^Wrespect de chacun
  • les élections, que ce soit le DPL ou le président français

Un habitué de cet endroit est nommé « moule » et la tribune est parfois appelée le bouchot.

Fonctionnalités

La tribune est basé sur un ensemble de standards coutumiers et généralement non respectés. On peut essentiellement lire et poster des messages.

La tribune en nimage

Les horloges

norloges
Une des fonctionnalités majeures, et osons le terme, révolutionnaires de la tribune est le concept des marqueurs de temps, baptisées aussi « norloge » (ou « nhorloge »). Une horloge est un marqueur temporel donné par le serveur à un envoi sur la tribune, qui permet de référencer facilement un message.

  • Les horloges sont cliquables. On peut répondre facilement à un message en cliquant sur ledit message, ce qui rajoutera l'horloge à la réponse postée.
  • Passer la souris sur une nhorloge met en surbrillance le message associé, permettant de le repérer instantanément. L'horloge est le compagnon indispensable des discussions mixtes, croisées, embrouillées, voire trollesques.

Une horloge permet par ailleurs de référencer un ensemble de messages.

D'aucuns prétendent qu'il existe :

Les Coins-Coins

Les coins-coins sont des clients permettant d'accéder à une tribune sans passer par son interface ou site officiel. Un autre de leur grand intérêt est de pouvoir gérer plusieurs tribunes différentes.

Morts ou vivants, l'histoire des coins-coins est riche, et de nombreux ont été lâchés dans la nature. Tous les langages de programmation imaginables - ou même inimaginables-, tous les toolkits possibles, furent et sont encore utilisés, témoignant du riche historique de techniques et langages du logiciel libre et de l'informatique en général. Sauf curieusement en GTK, toolkit populaire, gcoincoin étant le plus légendaire de tous les coins-coins. Des rumeurs supputent son existence, mais personne ne l'a jamais vu.

Les coins-coins libres vivants en 2018

Web
Bureau
Console
Phablette

Configuration d'un coin coin

Toute tribune qui se respecte possède en effet un backend contenant l'ensemble des derniers messages de la tribune.

Configuration d'un coin coin pour accéder à la tribune du site (merci à Sirrus)

  • backend de la tribune du présent site
  • URL d'envoi
  • données d'envoi pour wmc² : board[message]=%s
  • données d'envoi POUR olc² : board[message]=%m
  • données d'envoi pour pycc²: board[message]=%m
  • un seul cookie : linuxfr.org_session=c4C4pR0uT. Attention il fait 3km de long et quand on double-clique dessus dans Firefox ça ne sélectionne pas tout ! S'il n'est pas complet, c'est l'erreur 500 assurée.

Le cookie étant nécessaire pour authentifier l'émetteur sur les tribunes n'autorisant pas les utilisateurs anonymes.

Le plonkage

Parfois l'un de vos post sur la tribune sera ignoré et vous serez déconnecté du site. Cet événement se produit en fonction de votre degré de lourditude. Certaines moules sont plonkées pendant plusieurs mois.

Ceci est une mesure punitive pour notre bien à tous.

Les bots

Les bots sont des créature non-organiques qui s'expriment parfois sur la tribune. Parmi ceux-ci, on trouve notamment :

Depuis l'arrivée des bots, on peut dire sans se tromper que la tribune est un "chat boté" (d'après LiNuCe<).

Les lois

Tout univers est soumis à des lois. La Tribune ne fait pas exception.

lois_de_la_tribune

Tribune XMPP

Il existe un client XMPP implémentant l'ergonomie et les fonctionnalités classiques (norloges et totoz) d'une tribune : muckl_tribune.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.