CentOS 7 fait son entrée au CERN

42
19
août
2014
Red Hat

Suite au rapprochement de Red Hat et CentOS en janvier 2014, le CERN a annoncé que CentOS 7 remplacera Scientific Linux 7 comme base de leur distribution maison, qui s’appellera désormais CERN CentOS 7. Scientific Linux est une distribution Linux, principalement maintenue par le CERN et le Fermilab. C'est un clone de Red Hat Enterprise Linux, qui existe depuis 2004.

Les utilisateurs de Scientific Linux 5 et 6 continueront de recevoir les mises à jours comme prévu jusqu'en 2020, mais l'avenir de Scientific Linux 7 est plus incertain : bien que déjà publiée en version Beta, Scientific Linux 7 pourrait finalement être publiée sous une autre forme, à savoir une variante de CentOS, tout comme il existe de nombreuses variantes d'Ubuntu. Mais pour l'instant, aucun communiqué officiel n'a été publié sur le site web de Scientific Linux.

Le CERN utilise RedHat Linux depuis de très nombreuses années pour ses installations. À tel point que lors de la séparation de Red Hat Linux en deux entités (Fedora et Red Hat Enterprise Linux) en 2004, le CERN et ses partenaires créèrent un clone de RHEL, baptisé Scientific Linux, pour continuer à bénéficier d'une distribution stable et maintenue pendant de nombreuses années, sans avoir à payer une licence pour chaque installation.

Dix ans plus tard, avec le rapprochement de CentOS et Red Hat, la raison d'être de Scientific Linux a disparu, et il est très certainement plus productif pour le CERN de contribuer à CentOS plutôt que de continuer à maintenir sa propre distribution Linux.

  • # Debian

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    Enfin, vu les moyens du CERN, il serait plus intéressant pour la communauté qu'il bascule sur Debian ;-)

    • [^] # Re: Debian

      Posté par . Évalué à -9.

      Ah bon? Quel rapport avec les "moyens"? Centos ne coute pas un cent au CERN.
      Et ils ont besoin d'outils efficaces eux.

      • [^] # Re: Debian

        Posté par . Évalué à 0.

        A priori les moyens du CERN c'est beaucoup, beaucoup.
        T'as idée du prix d'un truc comme le LHC?

        Et ceux qui ont pu comme moi visiter le datacenter du CERN lors des RMLL à Genève ont une bonne idée de l'étendue de leur budget informatique.

    • [^] # Re: Debian

      Posté par . Évalué à -7.

      Les utilisateurs de Scientific Linux 5 et 6 continueront de recevoir les mises à jours comme prévu

      c'est curieux ça me rappelle la fin de windows XP et de son support par l'éditeur / et les TPE qui ont encore droit à des mises à jour
      je n'ai rien contre centos, au contraire, mais ça me chagrine un peu de voir que nos voisins helvétiques adoptent cette distro, c'est pour moi comme une forme de désaveu d'un modèle d'autonomie sur leurs postes client.

      Heureusement que leurs serveurs bull sont sous mandrake, sinon où irait le monde ?

      • [^] # Re: Debian

        Posté par . Évalué à 10.

        En quoi est-ce que c'est moins autonome qu'avant?
        Avant, ils clonaient RH eux-mêmes.
        Maintenant, ils utilisent le clone fiat par quelqu'un d'autre.

        Dans les deux cas, ils sont dépendants de RH. Mais dans un des deux, ils ont moins de boulot en interne.

        • [^] # Re: Debian

          Posté par . Évalué à -3.

          Maintenant, ils utilisent le clone fiat par quelqu'un d'autre.

          je savais que fiat s'impliquait dans l'opensource, mais à ce point là !
          blague à part, on parle quand-même du cern, dont un des techos fut à l'origine du www si on en croit wiki. Après, ils peuvent toujours avoir des serveurs bull sous mandrake, ça nous fera plus de boulot en interne :D

          Bref, comme l'a dit Sytoka, il serait à mon sens plus intéressant qu'ils basculent sous debian…

          • [^] # Re: Debian

            Posté par . Évalué à 10.

            Elle est où la profondeur dans les arguments en dehors du : j'utilise Debian, j'aimerais qu'ils s'intéressent à moi…

            Sérieusement, ils utilisent un clone de RedHat qu'ils ont créer en interne avec d'autres, CentOS fait la même chose, ils choisissent de se rapprocher par intérêt : effectivement, faire deux fois la même chose de la même manière (clone… me semble assez explicite) n'est pas indispensable, à quel moment Debian à quelquechose à voire avec cet article ?

            Ce thread n'a lieu d'être que s'il est constructif or je ne vois aucun argument concret et significatif pour un basculement, ils continuent d'utiliser ce qu'ils ont depuis le début : un clone de RedHat…

            • [^] # Re: Debian

              Posté par . Évalué à 0.

              salut Kohadon,

              désolé pour ma réponse tardive.

              j'utilise Debian, j'aimerais qu'ils s'intéressent à moi…

              peut-être, et certainement, que j'utilise debian. J'espère que centos aussi, et vice versa. Je veux dire par là : j'espère qu'un bout de code d'un développeur debian ou centos profite à tout le monde, communauté incluse.
              Rassure-toi : la richesse de ce site est de dépasser les clivages noyau (bsd/linux), distro (mageia/arch), environnement de bureau, gestionnaire de fenêtre, … => Si j'étais un fanatique de debian, je posterais sur debianfr

              Elle est où la profondeur dans les arguments en dehors du : j'utilise Debian, j'aimerais qu'ils s'intéressent à moi…

              il n'y a pas de profondeur car il n'y a pas arguments, je n'ai fait que soutenir les propos de Sytoka :

              Enfin, vu les moyens du CERN, il serait plus intéressant pour la communauté qu'il bascule sur Debian ;-)

              maintenant, on peut creuser : le CERN (Conseil européen pour la recherche nucléaire) était acteur d'un OS, scientific linux, qui était dérivé du communautaire Centos, lui-même dérivé du propriétaire RedHat. Redhat absorbe CentOs.

          • [^] # Re: Debian

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Bref, comme l'a dit Sytoka, il serait à mon sens plus intéressant qu'ils basculent sous debian…

            Selon quelle justification ?
            CentOS vient de bénéficier d'un partenariat fort avec Red Hat et le support des deux est assuré pour au moins 10 ans contre à peine 3 pour Debian. De plus, leur historique sous Scientific Linux devrait avantager un choix qui est une continuité ce qui nécessite moins de travail et de formations.

            Bref, je ne vois rien de positif pour utiliser Debian en réalité…

            • [^] # Re: Debian

              Posté par . Évalué à -10.

              Je ne connais pas le CERN mais l'argument d'un long support n'est pas forcément pertinent. Par exemple si on recherche des perf.

              L'intérêt d'utiliser Debian par rapport à CentOS c'est de ne pas dépendre de choix stratégique d'une entreprise. Il y a une plus grande démocratie chez Debian dans les choix (cf le choix de systemd).

              • [^] # Re: Debian

                Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 20/08/14 à 08:04.

                Mais qu'est ce qu'on s'en branle !

                Et puis ça m'étonnerait que les perfs soient différentes !

                Et systemd n'a rien à voir non plus avec la choucroute !

                Debian dépend autant des choix des entreprises clés que CentOS : si un jour RedHat ne contribue plus au kernel, c'est pas les mainteneurs Debian qui vont reprendre les contributions de RedHat ou être aussi actif.

                Ils n'ont même pas pris en charge la maintenance de SysV (à raison, d'ailleurs) : ils ont choisi systemd, qui provient de RedHat.

                CentOS est soutenue pendant bien plus longtemps que Debian : rien que pour ça, Debian est totalement hors sujet !

                Y'en a marre des Debian fanboys !

                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

              • [^] # Re: Debian

                Posté par . Évalué à 7.

                IMHO Cela commence a faire longtemps que malheureusement la recherche de perf passe par … l'évolution du matériel plutôt que par l'analyse de ce qui pourrait être amélioré.
                C'est presque un instinct chez bon nombre de personne (admin, dev, utilisateurs etc …) on change le matos car cela ira forcément plus vite.
                Ce qui est généralement le cas du à l'évolution technologique, mais pas toujours.

                L'avantage du long support c'est intéressant pour les applis administratives et de gestion qui évolue peu ou très peu et ou le gain de performance n'est pas primordial.

                • [^] # Re: Debian

                  Posté par . Évalué à 3.

                  À mon avis, à partir d'un certain nombre de serveurs, on cherche à augmenter le rapport performances / consommation car la puissance électrique disponible est souvent une constante.
                  Il est difficile d'augmenter la puissance électrique disponible sans de coûteux investissements d'infrastructure, dans le cas ou l'on possède son propre datacentre.

                  Avec des serveurs plus récents, tu peux densifier et augmenter les performances par serveur à consommation électrique constante.

              • [^] # Re: Debian

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Par exemple si on recherche des perf.

                Je te laisse démontrer que Debian permet plus de perfs que CentOS.
                Bref, que du FUD, juste parce que quelques illuminés ne souhaitent pas réfléchir et balancent leur distro préférée par anti-grosse entreprise primaire.

                Debian n'est pas un choix viable pour une entreprise qui ne veut pas dépenser de l'argent pour le plaisir en validation + contrainte d'upgrader et de se taper la validation de tous les logiciels métiers en 1 an sinon crève et tant pis si ton logiciel metier n'a pas la mise à jour (bien qu'il y ait une tentative externe que ça passe à 3 ans, avec un support "étendu" de 5 ans pour Debian, mais qu'est-ce qu'on est loin de CentOS…)
                Quand Debian proposera un support de 10 ans, on en reparle, en attendant le choix de Debian en entreprise est comme le choix de Windows en entreprise : "rien à foutre de l'efficacité technique et économique, je propose juste ce que j'ai à la maison".

                J'attends les arguments. La, "ils feraient mieux de passer à Debian" est juste un gros troll bien velu et pourri.


                Après, le troll initial était assez clair, "il serait plus intéressant pour la communauté" ne veut pas dire que ce serait plus interessant pour le CERN, la personne souhaite juste que le CERN bosse gratos pour la communauté qu'il aime et se fout complet de savoir si le CERN en retirerait un interêt.

                • [^] # Re: Debian

                  Posté par . Évalué à -9.

                  Eh je n'ai jamais dit que debian était plus performant que CentOS. Mais je suis sûr qu'une CentOS 5 est moins performant qu'une Debian 7.

                  PS : je ne suis pas un Debian fan boy.

                  • [^] # Re: Debian

                    Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 20/08/14 à 19:48.

                    Tu as probablement raison mais en même temps comparer 2 distributions qui ont 6 ans d'écart c'est osé.

                    • [^] # Re: Debian

                      Posté par . Évalué à 1.

                      D'accord, c'est pour ça que l'argument du support de 10 ans est caduque si on cherche des performances. Il faut mettre à jour les serveurs qu'on soit sous CentOS ou Debian.

                      Bref je me suis mal fait comprendre. J'avais donné comme exemple systemd pour montrer que la communauté Debian n'était pas défavorable à RedHat. Aucune volonté de FUD.

                      http://linuxfr.org/users/elessar/journaux/debian-adopte-systemd-comme-init-par-defaut

                      • [^] # Re: Debian

                        Posté par . Évalué à 5.

                        Certes, j'imagine que si on recherche les performances maximales, CentOS 5 aujourd'hui n'est plus un bon choix pour du matériel récent. Ceci étant dit, Red Hat backporte un certain nombre de pilote. Ainsi, en 2012, la mise à jour 5.8 de RHEL a apporté le support du PCIe 3.0.

                        Mais dans le cas du CERN je ne pense pas que ce soit ce qu'ils cherchent pour tous les ordinateurs. Je pense qu'ils cherchent surtout un OS stable pour y développer et faire fonctionner leurs programmes. Et je ne pense pas que ça les intéresse de re-valider leurs programmes tous les 3 ans. Et s'ils veulent faire fonctionner leurs programmes sur du nouveau matériel sans re-validation, ils peuvent virtualiser leur CentOS 5 sur du CentOS 7 pour tirer profit du nouveau matos.

                      • [^] # Re: Debian

                        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                        Il faut mettre à jour les serveurs qu'on soit sous CentOS ou Debian.

                        Tu refuses de comprendre… Pour améliorer les perfs, mettre à jour l'OS ne changera pas grand chose (à la marge), la machine n'étant pas miraculeusement au niveau technologique.
                        Pour le même coût humain (les tests de non regression), tu vas remplacer le serveur, avec l'OS du moment.

                        On compare des OS au moment où un installe. Les MAJ, c'est un autre sujet. Ce que tu refuses de comprendre, c'est que Debian t'oblige à migrer (plus de support) quand CentOS te laisse le choix (pas de dépense inutile si pas besoin). Dans tous les cas, Debian n'a pas l'avantage (tu migres, CentOS aussi est plus rapide aussi avec sa MAJ, tu ne migres pas ben Debian ne te file plus les MAJ de sécu…).

                        Aucune volonté de FUD.

                        Tu FUD dans les sens où tu compares des pommes et des carottes (des générations différentes, avec aucun cas pratique où Debian serait plus performant que CentOS avec le même travail à faire)

                        • [^] # Re: Debian

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Pour améliorer les perfs, mettre à jour l'OS ne changera pas grand chose (à la marge), la machine n'étant pas miraculeusement au niveau technologique.

                          Je peux t'assurer que, j'ai mis à jour le noyau linux de 2.6.26 au 2.6.35 sur les serveurs sous Debian 5 qui utilisaient beaucoup de réseaux et la charge s'est réduite considérablement grâce aux améliorations des performances réseaux du noyau.

                          Le passage de PHP 5.3 à PHP 5.4 a aussi amélioré les perf :
                          http://www.lornajane.net/posts/2012/proof-that-php-5-4-is-twice-as-fast-as-php-5-3

                          Et ces deux exemples n'ont aucun rapport avec le matériel.

                          • [^] # Re: Debian

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Pour des paquets assez récents, Red Hat a un dépôt "Software Collections" pour ça.

            • [^] # Re: Debian

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Bref, je ne vois rien de positif pour utiliser Debian en réalité…

              Si. Debian a comme logo une spirale super classe, alors que CentOS a deux carrés mélangés avec des couleurs pâlichonnes plutôt moches.
              Bon, RHEL a comme logo un dinosaure, et ça c'est encore plus classe c'est vrai.

              • [^] # Re: Debian

                Posté par . Évalué à 6.

                La honte ! Tu confonds Mozilla et RedHat !

                • [^] # Re: Debian

                  Posté par . Évalué à 6.

                  C'est encore plus la loose quand le logo représente l'objet cité par le nom de l'entreprise (un chapeau rouge).
                  Pour ceux qui n'ont pas percuté, un "fedora" est aussi un chapeau (en feutre).

                  • [^] # Re: Debian

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Non, je ne confond pas, je n'avais jamais vu le chapeau. Il ressemble beaucoup à un dinosaure (c'est un peu le même principe avec le logo de Carrefour).
                    Ce logo est encore plus cool que je croyais. Ça me donnerait presque envie d'utiliser Systemd et PulseAudio.

                    • [^] # Re: Debian

                      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                      Je pense que c'est le moment opportun pour sensibiliser les lecteurs sur le fait que la consommation de drogues c'est mal, m'voyez.

            • [^] # Re: Debian

              Posté par . Évalué à 0.

              Bref, je ne vois rien de positif pour utiliser Debian en réalité…

              Le nombre de paquets et le nombre d'architectures supportées.

              L'initiative pour le support long terme Debian:
              http://www.freexian.com/services/debian-lts.html

            • [^] # Re: Debian

              Posté par . Évalué à 2.

              Bref, je ne vois rien de positif pour utiliser Debian en réalité…

              Pour moi le seul argument que l'on "pourrait" voir c'est la contribution d'un organisme public Européen à une communauté plutôt qu'à une entreprise (Red Hat).
              Mais comme Red Hat est un exemple de contribution envers la communauté Open source mon argument n'est pas vraiment valable dans ce cas précis même si il le reste dans l'absolu (imaginez que l'on remplace CentOS pas Windows juste pour rire).

              Au final je trouve que c'est une bonne chose, car cela montre que les décideur du CERN ont la sagesse de faire des choses quand il le faut et de les arrêter quand elles n'ont plus lieux d'être.

              kentoc'h mervel eget bezan saotred

              • [^] # Re: Debian

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Pour moi le seul argument que l'on "pourrait" voir c'est la contribution d'un organisme public Européen à une communauté plutôt qu'à une entreprise (Red Hat).

                Ta remarque n'est pas très pertinente, en dehors du fait que Red Hat contribue effectivement beaucoup au Logiciel Libre en général.
                Mais :

                • Le code source de Red Hat et des logiciels qu'il inclus sont libres. Si le CERN y contribuent, tout Logiciel Libre pourra en tirer le bénéfice s'il le souhaite (même Debian). Il faut arrêter de croire que parce que tu utilises et contribuent à un LL particulier les autres ne peuvent pas en tirer avantage. Je suis certain que Debian a rappatrié des choses qui les intéressaient dans Red Hat et inversement.
                • CentOS reste une distribution communautaire, qui a certes un lien évident avec Red Hat mais pas que. Donc les contributions éventuelles ne sont pas spécialement adressées à une entreprise dans ce cadre mais à une communauté où une entreprise a un intérêt certain de reprendre ce type de travaux mais Red Hat peut faire pareil avec Debian, Ubuntu et autres…
    • [^] # Re: Debian

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      …il serait plus intéressant pour la communauté

      Définir quelle communauté… celle des utilisateurs Debian ou celle des informaticiens et utilisateurs du CERN…

      Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

  • # Systemd

    Posté par . Évalué à 6.

    • Michel l'accélérateur de particules entre en résonnance !!! Arrête-le !!!
    • Putain j'y arrive pas ils ont tout remplacé par systemd ça marche plus com…

    C'était gratuit.

    • [^] # Re: Systemd

      Posté par . Évalué à 8.

      Ils utilisaient donc systemd à Black Mesa dès 2000 . Ils étaient vraiment en avance sur leur temps ;)

      • [^] # Re: Systemd

        Posté par . Évalué à 4.

        Bin, ils avaient IPoT.

      • [^] # Re: Systemd

        Posté par . Évalué à 7.

        non c'etait juste un job d'ete pour lennart

        • [^] # Re: Systemd

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est peut-être lui le G-Man va savoir.

  • # euh

    Posté par . Évalué à -4.

    Suite au rapprochement de Red Hat et CentOS en janvier 2014, le CERN a annoncé que CentOS 7 remplacera Scientific Linux 7 comme base de leur distribution maison, qui s’appellera désormais CERN CentOS 7. Scientific Linux est une distribution Linux, principalement maintenue par le CERN et le Fermilab. C'est un clone de Red Hat Enterprise Linux, qui existe depuis 2004.
    

    en gros il remplace leur distribution maison basé sur rhel par leur distribution maison base sur centos qui est une rhel

    la seule chose qui change c'est de ne pas packager les trucs qui viennent de rh

    oui et ?

    • [^] # Re: euh

      Posté par . Évalué à 2.

      Ben repackager à chaque mise à jour, ca doit être bien chiant quand même… (surtout quand tu sais que ton voisin fait la même chose en parallèle)

  • # Licence / Subscription

    Posté par . Évalué à 2.

    "sans avoir à payer une licence pour chaque installation."
    Je pense qu'il s'agit plutôt de contrat de support plus que de licence.

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à -6.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: Hormis le trolls ci-dessus. Quel est leur intérêt de maintenir leur propre distribution ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      WTF !???!? Je rate quelque chose ou c'est un bon gros NIH
      des bois ?

      Quand tu gères un parc de machines, avoir une distrib personalisée te permets d'avoir ta distribution de base toute bien configurée, donc:

      1. Avec tes repositories qui copient les paquets publics et ajoutent tes paquets privés pour le fait maison.
      2. Avoir les clefs SSH des administrateurs déployées sur toutes les machines (genre le „backup officer“).
      3. Avoir de base, tout les service réseau (client NFS, client répertoire, etc.) préconfigurés.

      Bien-sûr tu peux tout faire avec un script, mais je pense que dès que quand tu es dans un système où tu as beaucoup de turnover (la recherche, c'est beaucoup de CDD) et que tu files une machine fraîchement installée à tous les nouveaux venus, et bien, il y a intérêt à avoir ta procédure “je mets la galette dans la machine, et j'ai fini”.

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 2.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: Hormis le trolls ci-dessus. Quel est leur intérêt de maintenir leur propre distribution ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Quel est l'intérêt de recompiler tout ?

          Vu qu'il n'y a pas de binaire RHEL, il faut bien compiler à un moment.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à -5.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Commentaire supprimé

              Posté par . Évalué à -2. Dernière modification le 21/08/14 à 00:25.

              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: Hormis le trolls ci-dessus. Quel est leur intérêt de maintenir leur propre distribution ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              Il y a quand même des binaires centos, il me semble…

              Tu a dû louper un épisode, genre lire la dépèche : justement, ils y passent.
              SL était un "concurrent" de CentOS.
              Mais en fait, on voit que tu ne connais même pas la problématique de SL et CentOS (oui : il fallait compiler, après avoir enlevé les marques upstream, et tu t'étonne qu'il faille compiler, sérieusement?)

              A quoi ça sert de faire Debian, Ubuntu, Arch, Mandriva, et j'en passe, c'est juste un NIH! N'empèche, une tonne de monde fait du NIH et plein de monde adore ça "car un truc est pas pareil"…

              Ici, dix ans plus tard, avec le rapprochement de CentOS et Red Hat, la raison d'être de Scientific Linux a disparu, et il est très certainement plus productif pour le CERN de contribuer à CentOS plutôt que de continuer à maintenir sa propre distribution Linux.

              (oui, je reprend la dépèche puisque tes questions ont leurs réponses dans la dépèche…)

              • [^] # Re: Hormis le trolls ci-dessus. Quel est leur intérêt de maintenir leur propre distribution ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Mais en fait, on voit que tu ne connais même pas la problématique de SL et CentOS (oui : il fallait compiler, après avoir enlevé les marques upstream, et tu t'étonne qu'il faille compiler, sérieusement?)

                Techniquement, Red Hat et Fedora ont chacun un paquet RPM qu'ils livrent par défaut avec leurs logos et marques déposés mais un autre qui est générique.
                Juste pour changer des logos, il n'est pas nécessaire de recompiler mais de supprimer et d'ajouter un paquet RPM.

                Mais compiler le système permet certaines modifications en profondeur et d'avoir la maîtrise du système de compilation de la chose.

                • [^] # Re: Hormis le trolls ci-dessus. Quel est leur intérêt de maintenir leur propre distribution ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 21/08/14 à 11:10.

                  Au gré de mes lectures, j'avais lu qu'il y avait bien plus que ça, les marques sont un peu partout et ça met du temps.
                  CentOS a parfois eu des mois de retard sur l'upstream, j'imagine que ce n'est pas que pour enlever un paquet ;) surtout qu'il ont pour but d'être le plus compatible donc avec le moins de changements.

                  De même, les hébergeurs ne filent pas de RHEL sans le "paquet logo" et on en parle plus, c'est qu'il doit y avoir un problème de licence quelque part.

                  Bref, je ne connais pas tout, mais il me semble que c'est plus complexe que ça.

                  • [^] # Re: Hormis le trolls ci-dessus. Quel est leur intérêt de maintenir leur propre distribution ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    CentOS a parfois eu des mois de retard sur l'upstream, j'imagine que ce n'est pas que pour enlever un paquet ;) surtout qu'il ont pour but d'être le plus compatible donc avec le moins de changements.

                    CentOS ne part pas des binaires Red-Hat mais bien des sources et il faut du temps pour compiler et tester correctement la bête (puis ils apportent quelques modifications par moment outre le changement de logo aussi).

                    Je parlais d'un point de vue technique aussi, pas du point de vue légal. Il est possible en effet que de prendre le binaire et virer le paquet RPM ne suffise pas ce qui nécessite une recompilation. Cependant la procédure qui prend du temps est bien cette compilation avec les tests qui vont bien derrière et non de virer les traces légales qui ont été centralisées pour simplifier cette tâche.

                    • [^] # Commentaire supprimé

                      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 21/08/14 à 13:12.

                      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                      • [^] # Re: Hormis le trolls ci-dessus. Quel est leur intérêt de maintenir leur propre distribution ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Le reste de l'article est également intéressant à lire…

                        Vu l'extrait que tu as cité, qui est du pur FUD (contre-démonstration : CentOS fonctionne en isofonctionnalités sur la partie libre GPLv2 par rapport à RHEL, donc si, ça marche), certainement pas interessant.
                        RH n'a eu personne, tu es libre d'utiliser leur code GPLv2 en respectant la GPLv2 comme on le fait pour le code venant de GNU (=mettre leur nom dans la doc et licence, normal).

                        C'est peut-être loin de ta mentalité, mais ta mentalité ne permet peut-être pas à ce que Linux soit utilisé… RHEL a fait bien plus que toi pour le libre. Zut, une entreprise viable, quelle horreur!

                        • [^] # Commentaire supprimé

                          Posté par . Évalué à -2. Dernière modification le 21/08/14 à 13:48.

                          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                        • [^] # Commentaire supprimé

                          Posté par . Évalué à -1.

                          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                      • [^] # Re: Hormis le trolls ci-dessus. Quel est leur intérêt de maintenir leur propre distribution ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                        Le reste de l'article est également intéressant à lire…

                        Euh j'ai loupé un truc ou l'article n'a aucun intérêt ? J'avoue, je n'ai pas lu les commentaires (vu l'intérêt du reste …).

                      • [^] # Re: Hormis le trolls ci-dessus. Quel est leur intérêt de maintenir leur propre distribution ?

                        Posté par . Évalué à 8.

                        Le reste de l'article est également intéressant à lire…

                        Je suis du même avis que Zenitram, c'est du pur FUD.
                        J'ai juste l'impression que c'est un rageux parce que Red Hat gagne de l'argent grâce à des logiciels libres. Non seulement c'est permis par la licence mais en plus de ça, il sous-entend que Red Hat gagne de l'argent sur le dos des autres (qui écrivent les logiciels GPL gratuitement pour eux) sans réfléchir 2 secondes que Red Hat fait partis des plus gros contributeurs dans le logiciel libre.
                        Ensuite je vois pas trop en quoi RHEL ne respectent pas la licence. Autant que je sache, CentOS, Scientific Linux et même Oracle (!!) n'ont pas de problèmes pour redistribuer une "RHEL recompilée". Oracle qui EUX se font VRAIMENT de l'argent sur le dos de Red Hat par ailleurs…

                        Et puis bon, la 3ème phrase de l'article c'est quand même : "It’s no secret that CentOS was cutting into Red Hat’s revenue stream." Donc bon, le type il pousse pas très loin ses raisonnements visiblement.

    • [^] # Re: Hormis le trolls ci-dessus. Quel est leur intérêt de maintenir leur propre distribution ?

      Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 21/08/14 à 13:22.

      A mon avis, oui. Le choix de Scientific Linux ne s'est pas fait hier et les trucs se trouvant dans toutes les distributions majeures ne s'y trouvaient probablement pas à l'époque.

      Tout est parti du moment ou RedHat est devenue payante. Certains développements très utiles dans les centres de calcul ayant été faits sur du RedHat, partir sur un clone semblait logique. Les naissances de Centos et Scientific Linux sont à quelques mois près concomitantes. Mêmes idées mais des personnes différentes.

      Ensuite en faveur de Scientific Linux (ou d'un non rapprochement entre les deux distributions au moment de la sortie d'une version majeure, si tu préfère), il ne faut pas oublier la sortie plus que laborieuse de la version 6 de Centos : Centos-6 est sortie

      Désormais, Centos est dans le giron de RedHat, lui assurant des ressources humaine (qu'il n'a pas toujours eu) et financières. Les principaux acteurs de Scientific ne voient probablement plus l’intérêt de deux distribution aussi proches.

  • # OpenVZ ?!

    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 22/08/14 à 18:26.

    En tant que sympathisant du produit Virtuozzo, ca donne quoi la prise en charge OpenVz avec un noyau > 3.x ?

    On est quand même sur leur distrib' référence, j'ai vu que le template Vz était sorti, je n'ai pas testé je ne sais pas s'il se coltine encore un "vieux" noyaux …

    Mais au niveau de CentOS 7 comme host ? C'est bon je peux émuler mes Debian ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.