GNOME 3.2 : finitions et enrichissement

Posté par (page perso) . Modéré par j. Licence CC by-sa
Tags :
58
29
sept.
2011
Gnome

Cette version est la réponse des développeurs GNOME à l’accueil mitigé de la version 3.0. Pas de revirement dans la vision de GNOME, mais de quoi retrouver certains utilisateurs déroutés. On peut distinguer trois pistes de progressions : finition de l’interface, poursuite de la migration vers les nouveaux fondements techniques et enrichissement de l’offre d’applications intégrées.

Sommaire

Finitions

Le gestionnaire de connexion GDM peut déléguer à GNOME Shell l’affichage. GNOME Shell propose un mode « greeter », afin de fournir une interface cohérente dès l’écran de connexion.

Écran de connexion de GDM

Les applications multimédias eog et Totem utilisent une variante sombre du thème GTK. Ce thème s’applique à toutes les boîtes de dialogues de l’application (ouverture de fichier, préférences, etc.).

La fenêtre surgissant lors de l’insertion d’un périphérique a été transformée en une bulle de notification. Rappelons que les bulles de notification de GNOME 3 permettent d’embarquer n’importe quel widget, contrairement à ce que propose Ubuntu ou Growl. On peut déjà « chatter » dans la bulle de notification de nouveau message.

Notification de nouveau périphérique

La messagerie instantanée s’intègre toujours plus dans le bureau. Gestion du statut, ajout de contact, configuration du compte, etc.. Au passage, l’accès aux archives d’Empathy a été revu pour gérer l’historique des appels audio‐vidéo.

En vrac :

  • le suivi de focus permet maintenant de lancer plusieurs applications sans être perdu dans les fenêtres qui s’ouvrent. Celles qui prennent plus de temps à se charger ne volent pas le focus à celle qui le possède ;
  • Phoronix avait mesuré les performances des jeux 3D lancés depuis GNOME Shell et Unity, cette version corrige les problèmes rencontrés ;
  • les dossiers récents rejoignent les documents récents dans le sélecteur de fichiers. Très utile pour les utilisateurs qui changent régulièrement leurs signets pour correspondre à leurs projets du moment ;
  • les coins ronds des fenêtres bénéficient d’un anti‐crénelage ;
  • les notifications sont légèrement transparentes ;
  • certaines boîtes de dialogues, dont celle pour le réseau (NetworkManager), se sont alignées avec le style de GNOME Shell 
  • le thème par défaut a reçu de nombreux ajustements : textes ombrés sur les boutons, nouveau style pour les boutons de barre d’outils, etc..

Accessibilité

L’accessibilité a été poussée plus loin encore. Un nouveau clavier virtuel, utilisable tant pour l’embarqué que pour l’accessibilité. Les performances ont été largement améliorées et la stabilité accrue. L’activation des outils d’accessibilité est quasiment insensible pour l’utilisateur, en termes de performance.

Désormais, GNOME permet d’activer les outils d’accessibilité par application, plutôt que globalement pour tout le bureau. Une première parmi les environnements de bureau.

Nouveautés

Cette version est marquée par l’intégration du Web dans le bureau. Configurez vos comptes Google dans GNOME pour accéder à vos contacts, documents, compte de messagerie instantanée, historiques et tout un tas de données que vous semez dans la mémoire abyssale de Google. D’autres services seront disponibles. C’est une très intéressante nouveauté qui évite de renseigner n fois son compte Google : Empathy pour le XMPP, Tracker pour Google Docs, Evolution pour les contacts, etc.. Tous ces services sont configurés d’un coup.

Avec le nouvel Epiphany, même les applications Web s’intègrent dans votre bureau. À l’instar de Google Chrome, Epiphany peut enregistrer un site Web comme une application. Vous pouvez ainsi la lancer au démarrage de votre session, dans un processus Epiphany distinct, mais allégé de toute interface. GNOME Shell n’y verra que du feu.

Une application de gestion des contacts séparée, inspirée du carnet d’adresses d’Apple et des applications similaires dans iOS, Android, Meego, etc.. GNOME propose enfin une alternative à Evolution pour gérer ses contacts. Le stockage des contacts entre Empathy, Evolution et GNOME Contact est unifié. On peut rechercher ses contacts directement depuis GNOME Shell.

GNOME Contacts

Le futur remplaçant de Nautilus arrive. Il s’agit de GNOME Documents. Il offre un accès unifié aux documents locaux, en ligne, partagés, et ceux sur périphériques. L’accès aux méta‐données et à la recherche est fait via tracker. Suivant la mode du jour, GNOME veut masquer l’arborescence à Madame Michu. Le but est de toujours permettre aux utilisateurs avancés d’accéder à une vraie barre d’adresse. Beaucoup de fonctionnalités existantes ou prévues manquent. Quelques questions restent en suspens : quid du sélecteur de fichiers ? Zeitgeist va‐t‐il entrer dans GNOME via GNOME Documents ? Zeitgeist a d’ailleurs lancé un sondage pour connaître nos usages.

Pour autant, le nouveau Nautilus n’est pas en reste. À l’instar de Quick Show d’Apple, GNOME introduit la prévisualisation rapide des fichiers dans Nautilus et le sélecteur de fichiers. Le nouveau projet sushi a dépassé son concurrent Gloobus. En effet, ce dernier utilise des technologies GNOME 2.X dont libgnomeui. Sushi utilise les mêmes technos que le Shell : du C/GObject pour le cœur et du Gjs pour l’interface.

Un nouveau panneau de configuration système apparaît pour calibrer les couleurs des imprimantes, scanneurs, webcams, etc.. Simple Scan, GNOME Screenshot, CUPS, GhostScript, et Foomatic supportent déjà colord.

Toujours dans la configuration système, un nouvel écran « Tablette graphique » est disponible. Il permet de configurer le mode absolu/relatif, l’orientation droitier/gaucher, la sensibilité et les boutons du stylet, etc.. Le tout est illustré par des schémas sobres et efficaces.

Nouveau sélecteur de police de caractères, permettant la prévisualisation de toutes les polices. Un gain de temps notable ! Très pratique également, la recherche dans les polices. Ainsi, pour filtrer les polices sans empattement, tapez « sans » dans la recherche. Essayez avec « mono », « bold italic », etc.. Vous pouvez le tester dans les préférences de GEdit ou de GNOME Terminal.

En vrac :

  • Totem dispose d’un greffon pour pivoter les vidéos ;
  • visualisation des fichiers de certificats avec Seahorse ;
  • GEdit ne propose plus que la recherche interactive, accessible via « Ctrl + F ».

Sous le capot

Brasero, Cheese, GNote, Vinagre, Anjuta, Accerciser et Evolution sont passés à Mallard. C’est un énorme travail de restructuration de la documentation, pour rendre la recherche plus complète, plus concrète et plus facile à écrire, comme à traduire et à lire.

Accerciser, Dasher, GHex, Nemiver et Seahorse sont passés à GSettings, l’API portable de GTK remplaçant GConf.

La bibliothèque GAIL (GNOME Accessibility Implementation Library) est désormais intégrée dans GTK+, à l’instar des bibliothèques du projet Ridley.

Network Manager 0.9 arrive avec une meilleure gestion du changement d’utilisateur et de l’itinérance, le support du WiMAX. L’introspection est ajoutée à la bibliothèque.

Tracker est utilisé par GNOME Document. Un indexeur des documents Google (via libgdata) permet de référencer les documents distants directement dans Tracker. C’est ainsi qu’ils deviennent accessibles à GNOME Document.

Autour de GNOME

On peut noter la sortie de PiTiVi 0.15, dernière version avant le passage à GES (GStreamer Editing Services), une abstraction de GStreamer. PulseAudio 1.0 avec intégration de JACK et pas mal de fignolage pour une version dite stable.

Pour les développeurs

GLib 2.30 et GTK+ 3.2 sont les bases de cette version.

GTK 3.2

Nouveaux widgets disponibles :

  • GtkLockButton, pour demander un privilège à PolicyKit ;
  • GtkOverlay, pour embarquer un widget au dessus d’un autre. Un exemple courant est la barre d’état par dessus la page Web ;
  • GtkFontChooserDialog, le nouveau sélecteur de police, remplace GtkFontSelection. À noter que les performances restent très bonnes pour ce sélecteur, malgré les nombreuses polices affichées en même temps.

L’algorithme « largeur selon la hauteur » est utilisé par les widgets GtkPaned, GtkMenuBar et GtkNotebook.

Nouveaux moteurs d’affichage GDK expérimentaux :

  • HTML 5 canvas. Le support du clavier semble encore expérimental ;
  • Wayland natif.

Beaucoup d’ajustements on été réalisés dans divers widgets, le support de CSS 3, etc., et une tripotée de corrections de bogues a été effectuée. Une finition qui allégera le code des applications. Une dépêche dédiée en vaudrait la chandelle.

Clutter 1.8

Cogl est maintenant un projet séparé. Clutter s’adapte aux écrans tactiles. Gestion du balayage de l’écran (swipe), des gestes, etc..

Nettoyage de la plate‐forme.

Désormais, ORBIT et IDL ne font plus partie de la plate‐forme. GConf, dernier bastion, vient de basculer vers D-Bus. À noter que l’API cliente de GConf est abandonnée en faveur de GSettings.

Les passerelles Python statiques sont remplacées par les passerelles dynamiques, utilisant l’introspection.

Diverses API utiles

libfolks permet d’agréger les contacts d’Evolution, Telepathy, etc.. C’est cette bibliothèque qui nourrit GNOME Contacts.

À quoi s’attendre pour la 3.4 ?

Comme toujours, les versions de GNOME sont très liées les unes aux autres. Le travail ébauché sera continué. Cependant, quelques pistes émergent :

  • mise en valeur des extensions GNOME Shell, successeurs des applets de GNOME Panel ;
  • intégration des réseaux sociaux avec libsocialweb. Cela permettra, par exemple, d’envoyer une photo vers sa page Google+ ou Facebook depuis eog ou Nautilus ;
  • intégration du multi‐poste avec systemd ;
  • abandon de GtkHTML en faveur de WebkitGtk dans Evolution ;
  • Empathy retravaille son interface d’appel audio‐vidéo ;
  • évolution dans le centre de contrôle pour la gestion réseau, avec notamment l’intégration de FirewallD, la calibration des tablettes graphiques, l’intégration de LDAP (ou AD) dans la gestion des utilisateurs, etc. ;
  • intégration du déverrouillage de l’écran avec GNOME Shell ;
  • intégration de la gestion de machines virtuelles via libvirt. Ce serait surtout utile pour les utilisateurs ayant un Windows virtualisé.

Ces nouveautés n’apparaîtront pas toutes. D’autres nous surprendront.

  • # Mallard

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je ne connaissais pas Mallard, et je viens d'aller voir sur leur site à quoi ça ressemblait.

    Honnêtement, j'ai l'impression que c'est imbitable, c'est du XML saucé avec du HTML dedans, verbeux comme jamais, et illisible en mode texte :-(
    Juste pour savoir, ils utilisaient quoi avant?

    Sinon, tout à fait autre chose:
    > Totem dispose d’un greffon pour pivoter les vidéos 

    HURRAY!
    C'est un truc qui manque partout!

    • [^] # Re: Mallard

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      C'est un truc qui manque partout!

      Pas partout : il est dans le VLC depuis belle lurette.

      • [^] # Re: Mallard

        Posté par . Évalué à 4.

        Chez mplayer aussi (mais apparemment, ce n'est pas très dynamique : paramètre en ligne de commande only)

        • [^] # Re: Mallard

          Posté par . Évalué à 4.

          Dans smplayer, c'est dynamique, c'est dans video > rotate. Il y a même des options de "rotate and flip", je ne sais pas à quoi elles servent.

      • [^] # Re: Mallard

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Mince alors je l'avais jamais trouvée...
        Pas évident pour visionner les videos faites avec l'APN sur la tranche...!

        • [^] # Re: Mallard

          Posté par . Évalué à 9.

          Ca sert aussi à regarder un film couché, la tête sur le coté, sans se péter les cervicales.

    • [^] # Re: Mallard

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Honnêtement, j'ai l'impression que c'est imbitable, c'est du XML saucé avec du HTML dedans, verbeux comme jamais, et illisible en mode texte :-(
      Juste pour savoir, ils utilisaient quoi avant?

      Docbook.

      La syntaxe est peu ou prou la même, en plus simple et permet de compléter facilement la documentation par les distributeurs (fedodo, mobuntu, etc.)

      Et puis le logo de Mallard est sympa :P

      • [^] # Re: Mallard

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        À noter que ça fait sept ans que GNOME cherche une alternative à docbook !

        • [^] # Re: Mallard

          Posté par . Évalué à 9.

          Il aurait suffi de supprimer la doc.
          De toutes façons, les utilisateurs la comprennent mal, ils savent à peine lire, c'est trop compliqué pour eux.

          • [^] # Re: Mallard

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            De toute façon lire des trucs écrits avec des lettres ce n'est pas intuitif, il faut expliquer avec des dessins colorés.

    • [^] # Re: Mallard

      Posté par . Évalué à 0.

      Totem dispose d’un greffon pour pivoter les vidéos 

      HURRAY!
      C'est un truc qui manque partout!

      On voit que tu n'as jamais eu à visionner des videos faites sur des GSM/APN/tablettes.
      Biensûr tu pourrais corriger ça en postprod, mais dés fois t'as juste pas le temps.

      Et puis n'oublie pas que Gnome "3.2" vise aussi les tablettes - lesquelles je ne sais pas :) - ce serait dommage de faire pivoter le machin sans que la video ne suive.

      • [^] # Re: Mallard

        Posté par . Évalué à 3.

        Tourner la vidéo sans tourner l'interface, c'est pas top. Pour les tablettes, je pencherais plus sur l'option, là où on règle la résolution, qui permet de choisir la « rotation » de l'écran. Option qui existe depuis très longtemps, et qui peut d'ailleurs être très agréable quand on veut lire des bédé sur son ordinateur, et qu'on peut pivoter l'écran physiquement.

  • # Une dépêche sur Gnome 3.x

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Un vendredi.

    /me prend du pop corn.

    Sinon ça à l'air joli.

    Fin de mon commentaire constructif.

  • # Gestion des contacts

    Posté par . Évalué à 5.

    J'en profite pour savoir comment sont stockés les contacts dans cette nouvelle application.

    En effet, cela fait plusieurs fois, que je me demande quelle est la bonne solution pour stocker mes contacts.

    Un annuaire LDAP ?

    Le truc c'est que j'aimerais pouvoir les synchroniser sans trop de galère avec Thunderbird, Google Contact ou encore un IPhone.

    • [^] # Re: Gestion des contacts

      Posté par . Évalué à 1.

      Je suis aussi intéressé (sauf pour l'Iphone, mais j'ai aussi un téléphone intelligent).
      Si tu trouves la réponse, tu peux la partager ici?

    • [^] # Re: Gestion des contacts

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ajouterai : est-ce que cette gestion prends en charge le protocole CardDav (en tant que client) ? Ce protocole est disponible sur les smartphones depuis un moment (1 ou 2 ans pour iOS) et permet la synchro des contacts (tout comme CalDav permet la synchro des agendas, les deux étant basés sur du WebDav)).

    • [^] # Re: Gestion des contacts

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      À vérifier mais en gros :

      • libfolk permet d'accéder au contacts
      • Le stockage est modulaire : Evo-Data-Server, gdata (Google), libsocialweb, telepathy.

      J'ai pas vu ldap.

      http://telepathy.freedesktop.org/wiki/Folks

    • [^] # Re: Gestion des contacts

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      un iphone est capable de synchroniser nativement les contacts avec un compte gmail pour peu que tu sois en mode "google apps".
      Pour thunderbird, il doit bien y avoir moyen de synchro des contacts en vcard, non ? Ou bien carrement un plugin capable de se synchro avec un compte gmail directement.

      En tout cas, pour moi, pour une synchro mails, agenda et contact avec un iphone et un evolution, c'est une boite gmail en google apps qui est la meilleure solution. Et comme c'est du google, si tu veux passer a android plus tard, ca marche encore mieux.

  • # Live CD

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Est-ce qu'il y a un live CD téléchargeable quelque part pour essayer GNOME 3.2 ?

  • # Jack Pulse

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Intégration de Jack dans PulseAudio ?

    Ça c'est une excellente nouvelle !

    • [^] # Re: Jack Pulse

      Posté par . Évalué à 7.

      Prudence, tout-de-même... l'intégration complète de Jack pose parfois problème...
      Jack

    • [^] # Re: Jack Pulse

      Posté par . Évalué à 1.

      Il me semble que Pulse avait déjà un backend vers jackd... peut être qu'ils ont amélioré la stabilité de Pulse avec ce backend.

      Par contre il aurait été intéressant que gstreamer parle directement à jack, mais bon je vais probablement devoir le faire moi-même... Un des dev de gnome m'avait dit que ce n'était pas le problème de gstreamer, mouais, je suis pas convaincu de la pertinence de sa réponse. Même si je reconnais que le problème n'est pas simple à résoudre, mais enfin.

  • # Multi poste

    Posté par . Évalué à 4.

    • intégration du multi‐poste avec systemd ;

    Ca peut paraître comme une "petite" fonctionnalité, mais je trouve ce truc énorme...
    Surtout, ça sera une (quasi) première : jettez un oeil à la page http://fedoraproject.org/wiki/Features/Multiseat pour comprendre la finalité, et la simplicité potentielle d'utilisation de la solution. Je pense que systemd est un grand pas en avant dans la mise en oeuvre, ce qui explique pourquoi ce type de fonctionnalité a toujours un peu titubé et demandé des efforts à l'utilisateur. Lorsque ça marchera, ça devrait être d'une simplicité à toute épreuve...
    J'imagine déjà le gain de temps, de place, d'argent pour les structures comme les bibliothèques ou les points d'accès Internet. je suis vraiment impatient que cette fonctionnalité arrive!

    • [^] # Re: Multi poste

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je pense que systemd est un grand pas en avant dans la mise en oeuvre

      Je ne vois pas ce que systemd a à voir là-dedans.

      • [^] # Re: Multi poste

        Posté par . Évalué à 2.

        Je pense que goulou fait référence à la proposition de Lennart Poettering qui souhaite faire de son sytemd une dépendance externe à GNOME afin de gérer les sessions et le lancement d'applications. Je cite patrick_g:

        L'idée de Lennart est de se servir de systemd pour améliorer le fonctionnement général de GNOME. Il propose par exemple de faire gérer les sessions par son démon ou de lancer les applications automatiquement dans des cgroups.

        Source : Journal GNOME seulement compatible avec Linux ?

        Si le projet se concrétise, ce dont je doute fort pour la partie acceptation en tant que dépendance externe, il est probable que systemd puisse gérer le multiseat assez facilement.

      • [^] # Re: Multi poste

        Posté par . Évalué à 5.

        Je ne vois pas ce que systemd a à voir là-dedans.

        C'est via systemd que Gnome pourrait récupérer l'association des périphériques par siège. Cf http://www.freedesktop.org/wiki/Software/systemd/multiseat

        Étienne

        • [^] # Re: Multi poste

          Posté par . Évalué à 1.

          Merci à toi et à eclipse pour ces précisions que j'avais ommises sur systemd (et notamment pour le lien vers la news sur la dépendance externe)

    • [^] # Re: Multi poste

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Oui, j'aurai aimé developper beaucoup d'autres sujets, mais le temps est court, et les sujets si nombreux. Il manque des liens dans la dépêche pour aller plus loin. Merci pour le lien.

  • # La révolution GTK

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Une petite chose sympathique pour commencer

    http://library.gnome.org/misc/release-notes/3.2/index.html.fr#epiphany

    Cela permet de transformer une page web en application via epiphany qui se fait oublier. A noter que la webapp est indépendante des autres instances d'epiphany en cas de plantage (on aimerait pouvoir lancer n instance indépendante de firefox aussi facilement - personnellement j'en ai marre de toutes ses applications en mode serveur par défaut - geany, gedit...)

    La révolution en cour

    GTK 3.2 a un backend html5 via broadway. Qu'est ce que cela signifie ? On lance son application dans ce mode et via un navigateur, on se connecte sur une URL et hop, on utilise cette application. On peux ainsi utiliser gimp via firefox par exemple !

    Cela signifie aussi que bientôt, nous pourrons développer des applications web comme des applications de bureau. De même, toute application de bureau (GTK) pourra être transformé en application web. Cela va vers une grande simplification et une grande unification.

    C'est encore noté expérimental et pas toujours actif par défaut. On peux voir des exemples sur le blog suivant :

    http://www.webupd8.org/2011/09/gtk-32-released-with-html5-allows.html

    A mon sens, tout le reste est anecdotique, le backend broadway est la fonctionnalité fondamentale de ces derniers temps coté GTK/GNOME.

    • [^] # Re: La révolution GTK

      Posté par . Évalué à 2.

      :-O Très fort, c'est assez impressionnant. J'ai hâte de tester ça.

      Est ce qu'il y a des informations sur les prérequis réseau. Parce que sur 127.0.0.1, c'est assez facile, mais sur un vrai LAN ? Et une vraie liaison Internet (genre mon ADSL à 768Kb/s en upload) ?

    • [^] # Re: La révolution GTK

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ça veut dire qu'on pourra utiliser Gimp sur un Chromebook avec 512 de RAM ? Mais pour cela il faut que Gimp soit au préalable dans un cloud non ?

      • [^] # Re: La révolution GTK

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il suffira probablement qu'il tourne sur une autre machine de ton réseau avec un Gnome 3 (ou autre compatible GTK3) pour être accessible :)

    • [^] # Re: La révolution GTK

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est impressionant, mais d'aussi loin que je me souvienne j'ai pu utiliser des applis Gtk à distance via, simplement, la transparence réseau de X. Ici, l'avantage semble être qu'on n'a plus besoin d'un serveur X, mais j'ai peur du coût en termes de performance, et je me demande si ça aura vraiment une utilité pratique.

      Ceci dit j'aimerais bien essayer ne serait-ce que pour lancer firefox dans firefox dans firefox dans firefox ... dans firefox.

      • [^] # Re: La révolution GTK

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        C'est déjà possible, il me semble que des gens avaient porté ce script, http://bellard.org/jslinux/ , pour avoir un serveur X.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: La révolution GTK

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        C'est impressionant, mais d'aussi loin que je me souvienne j'ai pu utiliser des applis Gtk à distance via, simplement, la transparence réseau de X.

        Je suis moi aussi impressionné, et je me demande aussi pourquoi ne pas utiliser le protocole X pour faire cela?

      • [^] # Re: La révolution GTK

        Posté par . Évalué à 6.

        Ceci dit j'aimerais bien essayer ne serait-ce que pour lancer firefox dans firefox dans firefox dans firefox ... dans firefox.

        Titre de l'image

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: La révolution GTK

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour firefox dans firefox, il suffit d'afficher l'URL : chrome://browser/content/browser.xul
        Bon ok, juste l'interface.

        cf http://kb.mozillazine.org/Dev_:_Firefox_Chrome_URLs

  • # Thunderbird et pidgin

    Posté par . Évalué à 0.

    Pas d'amélioration du coté de l'intégration de Thunderbird et Pidgin pour ceux qui ont décidé de l'utiliser à la place d’Évolution et Empathy ?

    • [^] # Re: Thunderbird et pidgin

      Posté par . Évalué à 5.

      Pas plus que Microsoft ne facilitera leur intégration sous Windows probablement ! Ce sont deux applications indépendantes de Gnome donc à priori c'est aux développeurs de Pidgin et de Thunderbird de faire des efforts d'intégration.

    • [^] # Re: Thunderbird et pidgin

      Posté par . Évalué à 1.

      En théorie, c'est faisable avec une extension. En pratique, l'extension pour Gajim ne m'a pas convaincue du tout.

    • [^] # Re: Thunderbird et pidgin

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      De même que Linus ne fait pas trop d'efforts pour que Linux puisse remplacer kernel32.dll tout en gardant tout le reste du runtime Windows.

    • [^] # Re: Thunderbird et pidgin

      Posté par . Évalué à 1.

      Pour sunbird/lightning, il y a moyen (dans gnome 2.X, je ne sais pas si c'est toujours le cas avec gnome 3) d'envoyer les modifications d'évènements de calendrier à evolution-data-server via une extension. Ainsi, on a les évènements dans le calendrier du panel. C'est ce genre de chose dont tu parles ?

  • # C'est le moment de passer a XFCE

    Posté par . Évalué à 0.

    Devant la complexité croissante de Gnome, je suis passé à Xfce, qui a fini d'ajouter les quelques petits details ergonomiques qui me manquaient.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.