Interview de Richard Stallman sur OfB.biz

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
2
avr.
2005
Communauté
Richard Stallman a accordé le 31 mars une interview à Open for Business, le « journal indépendant de la migration open-source ».

Après un bref rappel de son rôle au sein de la FSF, Stallman donne quelques détails sur la version 3 de la licence GPL. Celle-ci devrait devenir compatible avec des licences qui n'étaient pas compatibles avec la GPL version 2, devrait mieux gérer les questions de brevets, régler le problème des services en ligne (ASPs) et améliorer l'obligation de citer l'auteur. Selon Stallman, beaucoup de programmes sont distribués sous licence « GPL version 2 ou ultérieure » et passeront ainsi automatiquement sous les termes de la GPL version 3.

Au sujet des distributions, Richard recommande la distribution UTUTO, développée en Argentine, car elle respecte complètement les critères de liberté de la FSF.

Le reste de l'interview aborde un grand nombre de sujets: Apple, Novell, FreeBIOS, le Hurd, Firefox, les programmes non-libres, etc... Stallman pense que Novell prend une bonne direction avec la libération des outils de Ximian et SUSE, mais qu'en revanche Apple ne joue pas vraiment le jeu en ne libérant que des logiciels pour lesquels des alternatives libres existent déjà.

Pour lui, le Hurd n'est plus une haute priorité aujourd'hui, mais il insiste sur la nécessite de disposer d'alternatives libres pleinement fonctionnelles pour remplacer les bibliothèques Java et les lecteurs Flash.

Enfin, il rappelle que les binaires de Firefox distribués par les développeurs de la fondation Mozilla ne sont pas libres. Pour utiliser Firefox comme un logiciel libre, il faut compiler soi-même le logiciel. Ils sont en discussion avec la fondation pour résoudre ce problème, mais en attendant, ils souhaitent que des binaires réellement libres soient proposés par quelqu'un d'autre.
  • # pourquoi ?

    Posté par . Évalué à 8.

    Quelqu'un pourrait-il m'expliquer pourquoi les binaires distribués par la mozilla fondation ne sont pas libres ?

    C'est un fait que j'ignorait totalement et dont je ne connais pas les causes. J'ai lu l'interview mais il n'y a pas de détails là dessus.
    • [^] # Re: pourquoi ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Parceque c'est écrit là...
      http://directory.fsf.org/firefox.html(...)

      Et que si j'ai bien compris les binaires de la fondation Mozilla inclus des logiciels non-libres.
      • [^] # Re: pourquoi ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Non, a priorit c'est plus parce qu'il embarque un nom et une marque déposée, ainsi que ses logo etc etc ... Ca avait d'ailleur fait un peut de bruit, mais d'ailleur même la fondation Mozilla demande a ce que les versions compilé a partir des sources ne s'appel pas par exemple Mozilla Firefo. D'un point de vue strict seul les binaires non libres fournit par la fondation Mozilla correspondent aux « produits » Mozilla, les versions compilés a partir des sources non pas le droit d'utiliser le nom d'un des produits de la fondation ( il préconise par exemple un Debian FireFox, pour une version compilé par Debian ).
        • [^] # Re: pourquoi ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Les deux sont vrais. Il y a effectivement le problème des logos non-libres, ainsi qu'un certain nombre de parties non purement liées au code, mais il y a également du logiciel non libre, ce qui est considérablement plus embêtant (à mon sens, en tous cas) : notamment Talkback, l'outil qui permet de reporter chaque crash de Firefox. De plus, il y a des points douteux dans l'EULA de Firefox - les discussions sont en cours sur ce sujet, qui est un peu à part.

          Il me semblerait naturel que pour la prochaine release, on fasse au moins des builds ne contenant pas Talkback, qui n'est pas indispensable pour une grande partie des utilisateurs et qui n'est toujours pas libre. Bien sûr, la meilleure des solutions resterait le développement d'une alternative libre et intégrée à Firefox de Talkback.
          • [^] # Re: pourquoi ?

            Posté par . Évalué à 5.

            Personnellement je pense que les deux problèmes sont d'une certaine manière liés. Ils posent tous les deux le problèmes du contrôle de la fondation sur ses projets/produit. Je pense qu'il faut bien insisté sur cette dualité, la fondation est issue d'une entreprise et en a garder beaucoup d'aspes ( voir le blog de je sais plus quel dev qui explique pourquoi, il n'y a pas une communauté de hacker très développé autour de Mozilla [ oui j'ai la flaime de retrouver le lien ] ). La fondation gère ses progrès comme des produits et elle entend bien les refourger a des industriel/donateur avec toute la gamme de service qui vont avec en cela le Talkback fait partit d'une forme de retour client, et le nom comme le logo sont devenue de vrais marque de fabrique. La fondation n'a pas l'intention d'assurer le suivit des bug d'une autre version que la sienne ( ce qui est tous a fait compréhensible et normal ), mais elle ne veut pas non plus qu'on trouve des produis estampillé Mozilla ailleur que chez elle.
            Elle n'a par exemple aucun problèmes avec Galeon ( qui est bien différentié, qui gère ses propres bugs etc etc ... ), mais elle verrait sûrement d'un très mauvais oeil un forks ou des version dérivés qui pourrait prêter a confusion avec ses produits et qui gênerait des bugreports spécifique, risquerais d'entraîner des incompatibilités etc etc ...

            Bon si vous m'avez suivit jusque là il doit y en avoir un bon nombre qui se disent, « A mais merde c'est pas dans l'esprit libre tous ca ... » et bien vous vous serez fait avoir. Parce qu'en réalité la plus part des gros projets fonctionne comme cela, RMS joue comme toujours un peut sont rôle de vierge effarouchés/guru GNU pour insister sur le fait que Mozilla ou Apple pourraient toujours être plus libre, en faire plus etc etc ... Mais franchement a par la présence de Talkback ( qu'il serait sûrement possible de redévelopper en libre mais qui ne serait pas forcement un gros gain pour Mozilla ) que reproche t'on vraiment a la MF ? Peut on reprocher a la fondation de ne pas vouloir gérer la merde des autres et de protéger un peut son travail qui sert accessoirement a la faire vivre ? La Mozilla Fondation n'est pas la FSF ou un projet GNU, ils ne sont pas aussi idéaliste que RMS le voudrais mais le fait est qu'ils contribuent activement au libre et tous ceci n'est pour moi qu'encore une querelle de cloché.
            • [^] # Re: pourquoi ?

              Posté par . Évalué à 9.

              Heureusement que RMS joue toujours son rôle de vierge effarouché/guru GNU. Autrement qui serait capable de prendre la suite de ces pensées sans écart? Pour cela, il se fait traiter d'intégriste, d'idéaliste, et j'en passe. En tout cas il a le mérite d'être en accord avec ces idées. Maintenant venir dire que se sont des querelles de cloché que Mozilla Foundation ne soit pas à la hauteur de ce que voudrait la FSF, je trouve que ça manque de tact. Pourtant Mozilla Foundation (et les autres grands projets) repose sur l'idéalisme de RMS à la base, si je ne m'abuse.
  • # Lo bô sito

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    www.ututo.org... quel bô site
    (à dire avec la voix d'un ministre de la culture célèbre)

    C'est pas tout cela... faut que je sorte...
    • [^] # Re: Lo bô sito

      Posté par . Évalué à 7.

      Y en a qui sont visiblement prés a faire beaucoup de sacrifice pour assurer la compatibilité de leurs sites avec tous les navigateurs ( lynx, et les synthétiseur pour non voyant comprit ).
      • [^] # Re: Lo bô sito

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        En même temps, c'est du HTML 3.2, y a moyen de faire mieux, tout en restant compatible -_^.
        C'est un peu hors sujet, mais de nos jours il est parfaitement possible de faire un site accessible sans être trop moche (http://openweb.eu.org(...) par exemple). En plus, depuis l'apparition du XHTML (sans frames et avec des tags simples) les sites conformes rendent (en général) très bien sous Lynx.
        À l'inverse le site d'ututo comporte une image sans alt... un compteur je crois.

        C'était mon moment de propagande pro-standards, bonsoir.
        • [^] # Re: Lo bô sito

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu as raison le HTML 3.2 c'est trops recent comme norme puis ca demande au moin un 386 DX. Il aurait du choisir chrome ou gopher comme protocole ;-)
        • [^] # Re: Lo bô sito

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Si je ne me trompe, le alt doit être utilisé pour les images avec une signification, qu'un compteur n'ai pas de alt me choque pas tant que ça...
          • [^] # Re: Lo bô sito

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Le compteur, s'il est là, c'est qu'il a une signification... ca serait sympa que le compteur soit découpé chiffre par chiffre alors... avec pour chaque chiffre un alt... (ca permet notamment de ne pas avoir à générer une image pour chaque nombre, et ne générer que le code HTML correspondant appelant des images statiques...)
    • [^] # Re: Lo bô sito

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      Encore des webmasters qui n'utilise pas N|vu

      mais bon comme c'est un produit Mozilla, peut être n'est il pas assez « libre » !
      • [^] # Re: Lo bô sito

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Depuis quand nvu est un produit mozilla ?
        • [^] # Re: Lo bô sito

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ce n'est pas le cas, c'est un prodit linspire si je me souvient bien et je pense que RMS leur reprocherait la même chose qu'à la fondation mozilla (logo en dur, etc...)

          Pour moi ce genre de pratique est "acceptable", mais je serais heureux qu'il y soit mis fin quand même...
    • [^] # Re: Lo bô sito

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Mauvais langue, si t'arrives à la page de Utoto-e, c'est nettement plus potable... Mais c'est vrai que le design de la page d'accueil est assez épuré (pour rester correct).
      En revanche sur leur site aucune info sur quel packages il fournissent ni rien.
    • [^] # Re: Lo bô sito

      Posté par . Évalué à 1.

      Moi je le trouve beau ce site. Mais pas aussi beau que le mien :)
  • # typo

    Posté par . Évalué à 0.

    - beaucoup de programmes sous distribués sous licence
    + beaucoup de programmes sont distribués sous licence
  • # LinEx

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Il y a deux ans, RMS recommandait LinEx, la distribution espagnole basée sur Debian. Pourquoi Ututo plutot quer LinEx?
    • [^] # Re: LinEx

      Posté par . Évalué à 5.

      Pour les mêmes raisons que Debian. Ils distribuent du non-libre.

      voir :
      http://www.ofb.biz/modules.php?name=News&file=print&sid=260(...)

      "RMS provided us with this update on GNU/LinEx: The developers told me that GNU/LinEx included only free software, but after this interview was published, people from GNU Spain and others have checked it and found non-free programs in it. I therefore cannot recommend GNU/LinEx at present. I hope that this problem will be corrected. Meanwhile, once again there is no installable GNU/Linux distribution that we can endorse; all of them include or recommend non-free software."
      • [^] # Re: LinEx

        Posté par . Évalué à 3.

        > Pour les mêmes raisons que Debian. Ils distribuent du non-libre.

        Par exemple le manuel d'emacs, et plein d'autres documents en GFDL.
        • [^] # Re: LinEx

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Alors là, je suis espanté ! Le manuel d'emacs non libre, vous pouvez préciser ? D'après mes vagues souvenirs de RMS-catéchisme, c'est Richard qui a écrit emacs, non (entre autres, bien sûr) ?
          • [^] # Re: LinEx

            Posté par . Évalué à 1.

            Selon les critères Debian, la GFDL (GNU Free Documentation Licence) est considérée comme non libre.
            • [^] # Re: LinEx

              Posté par . Évalué à 3.

              Oui, voilà, tout ça pour dire que chacun doit balayer devant sa porte.
        • [^] # Re: LinEx

          Posté par . Évalué à -1.

          d'un autre cote, l'aide/manuel d'emacs c'est pas comme si il etait tellement clair qu'on pouvait reellement s'en servir, hein...
  • # Traduction française ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Est-ce qu'une traduction française de l'interview est déjà sur les rails quelque part ?

    Dans le cas contraire, je peux m'occuper de la chose si cela intéresse.
  • # Binaires de logiciels libres pas libres ???

    Posté par . Évalué à -2.

    Enfin, il rappelle que les binaires de Firefox distribués par les développeurs de la fondation Mozilla ne sont pas libres. Pour utiliser Firefox comme un logiciel libre, il faut compiler soi-même le logiciel.


    Calembredaines... Il a fumé quoi notre bon Richard ? Si on le prend au pied de la lettre alors aucun logiciel n'est libre si on ne le compile pas soi-même. Aucune de nos chères distributions Linux ne sont libres alors ? Un logiciel est libre pour peu qu'il soit assorti des "4 libertés" et, pour ce qui est de Firefox entre autres, le source est disponible et placé sous une licence respectant la philosophie du libre.
  • # bla

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.


    OFB: There has been lots of talk about the upcoming General Public License (3.0) and how it will differ from the present version. What do you see as the key reasons people should adopt the new version?

    RMS: Most programs will adopt it automatically, since they are released under "GPL version 2 or later";


    euh je ne suis pas sûr d'avoir bien saisi, c'est quoi cette entourloupe? En mettant ton programme sous license GPL, tu signes automatiquement pour les futures versions de la dite lience dont tu en connais pas encore le contenu?
    • [^] # Re: bla

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Non. Mais une grande partie des programmes sous GPL, notamment la plupart des projets GNU (et tout le code qui appartient à la FSF) est publié avec la mention "GPL v2 ou ultérieure". Ce qui signifie que c'est la version la plus récente de la GPL qui est utilisée. C'est pas une entourloupe, parce qu'il n'y a absolument pas d'obligation : Linux, par exemple, est distribué sous GPLv2 uniquement.

      Un tel choix nécessite bien entendu une confiance envers la FSF, confiance fondée en partie sur l'article 9 de la GPL, qui précise : "Such new versions will be similar in spirit to the present version". Il a cependant un avantage pratique non négligeable : lorsque la GPLv3 sortira, si les développeurs de Linux décident que la GPLv3 apporte des avantages non négligeables - notamment sur la question des brevets -, il faudra que tous les contributeurs (qui ont suffisamment contribué pour avoir leur nom dans des copyrights) donnent leur accord pour le changement. Vous imaginez la galère pour les décédés (il y en a), les reconvertis (ceux qui élèvent des chèvres sur le plateau du Larzac).
      • [^] # Re: bla

        Posté par . Évalué à 5.

        "GPL v2 ou ultérieure". Ce qui signifie que c'est la version la plus récente de la GPL qui est utilisée.
        Je veux juste préciser que ce n'est pas forcément la dernière version qui doit être utilisée. On peut choisir la version de la GPL qu'on désire respecter pour l'utilisation des sources.
        Finalement, c'est comme si les sources étaient distribuées sous plusieurs licences (GPL v2 et v3)

        cf http://www.gnu.org/copyleft/gpl.html(...)
        This program is free software; you can redistribute it and/or
        modify it under the terms of the GNU General Public License
        as published by the Free Software Foundation; either version 2
        of the License, or (at your option) any later version.


        My 2 cents
        • [^] # Re: bla

          Posté par . Évalué à 3.

          Et comment ça se passe pour les nombreux projets libres qui ont bêtement recopié la licence sur le site de la FSF et qui se trouvent avec le texte précédent comme licence ? :)

          Le "(at your option)" s'adresse alors à moi utilisateur du logiciel pas à son créateur.
          • [^] # Re: bla

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Si tu recopies la licence de la FSF sans la lire, c'est que tu fais confiance à la FSF non ?

            Donc pas de problème pour le passage en v3 ...
        • [^] # Re: bla

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          "version 2 ou ultérieure" je trouve que c'est plutôt "vous avez le droit de faire ce qui est dans la moins restrictive des versions 2 et ultérieure" dans le sens "si vous trouvez un bout dans une licence qui vous convient, alors ça s'applique"... donc la moins restrictive des versions... enfin je dis ca, je dis rien...
          • [^] # Re: bla

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Non, ça ça n'est pas possible. Il faut prendre les licences comme un tout, et on ne peut absolument pas les mixer et prendre les clauses qui nous arrangent le plus. Ne serait-ce parce qu'il n'est pas assuré que les versions de la GPL n'entrent pas en conflit les unes avec les autres - même si c'est à éviter tant que possible.
      • [^] # Re: bla

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        "avec la mention "GPL v2 ou ultérieure". Ce qui signifie que c'est la version la plus récente de la GPL qui est utilisée. "
        Que doit-on comprendre ? L'utilisateur peut choisir la licence qu'il veut ? Où il est forcé d'utilisé la version la plus récente ?
        Nan parcque je trouve ca plutôt douteux juridiquement, le type qui télécharge un vieux projet doit commencer par chercher s'il y a pas une version plus récente pour savoir s'il accepte la licence...
        • [^] # Re: bla

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Il peut choisir la version de la licence à laquelle il se réfère - mais il ne peut pas mixer les droits que lui offre l'une avec les droits que lui offre l'autre. S'il choisit d'utiliser la GPLv2 - parce qu'elle l'emmerde moins sur les brevets - il devra aussi se contenter des éventuelles faiblesses juridiques de la v2, qui auront été corrigées dans la v3.

          Et non, ça n'est pas douteux juridiquement, ça se fait même assez couramment. Le coeur de la GPL reste le même avec les versions, donc l'utilisateur n'a pas en pratique à vérifier toutes les versions, sauf s'il veut jouer avec des choses "limite". De toutes façons, c'est toujours compliqué de savoir ce qu'on peut vraiment faire avec un projet - notamment parce qu'un projet, même s'il est globalement sous GPL, contient souvent des bouts sous telle ou telle licence (voir les 5-6 licences de la glibc, qui est pourtant sous LGPL "globalement").
  • # Etrange

    Posté par . Évalué à -1.

    Je trouve que c'est etrange, pour une distribution qui se pretend libre a 100%, d'avoir mis une photo du bureau de SaleOS en premiere page...

    https://e.ututo.org.ar/indexee.html(...)

    L'adresse de l'image en question:
    https://e.ututo.org.ar/images/bloque01.jpg(...)

    8-|
  • # Traduction en cours

    Posté par . Évalué à -1.

    Pour info (et aussi pour éviter qu'on bosse à plusieurs dessus), je me suis lancé dans la traduction de cet article. Je le poste sur Framasoft et ici dès que c'est terminé...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.