Lancement de la campagne de financement de la caméra libre AXIOM Beta 4K

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud et tankey. Modéré par tankey. Licence CC by-sa
24
8
sept.
2014
Technologie

Titre de l'image

L'attente est terminée! La campagne de financement de la caméra libre AXIOM bêta 4K sera lancée dans une trentaine d'heures (NdM: est lancée). Destinée dans un premier temps aux hackers et aux développeurs, elle sera vendue à prix coûtant. Plus d'informations sont à venir (avec des traductions dans la langue de Molière)

Partagez l'information et contribuez à la libération de la technologie du cinéma numérique, via apertus.org.

Caméra libre Axiom

Une heure avant l'ouverture de la campagne (mercredi 10 septembre à 9h, heure de Paris), un rendez-vous sur IRC a été prévu pour en discuter, sur le canal #apertus du réseau irc.freenode.org (accès web). Cela sera notamment l'occasion d'évoquer l'histoire du développement du projet.

  • # Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

    Posté par . Évalué à 7.

    Ça serait incroyable qu'ils aboutissent. Disons le clairement, la com' est bien foutu, les objectifs crédibles et le concept assez.

    À ça, j'aurais bien vu le couplage avec un projet de création de montage/composition video un poil sérieux à l'aune d'un Final cut.

    • [^] # Re: Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

      Posté par . Évalué à 1.

      À ça, j'aurais bien vu le couplage avec un projet de création de montage/composition video un poil sérieux

      Un logiciel comme Cinelerra ne fait pas l'affaire ? Pourtant il est orienté pro et plutôt complet et performant.

      kentoc'h mervel eget bezan saotred

      • [^] # Re: Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Cinelerra ? mais lol… A la limite, vu que Lightworks tourne sous Linux, pourquoi pas. Et sinon, il reste à aider les développeurs de Pitivi, qui eux aussi ont fait une levée de fond cette année pour développer les fonctionnalités !!!

        • [^] # Re: Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

          Posté par . Évalué à 1.

          Cinelerra ? mais lol…

          Aurais tu l'obligeance d'étayer ton propos STP ?

          kentoc'h mervel eget bezan saotred

          • [^] # Re: Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

            Posté par . Évalué à 5.

            Je réponds pour lui, si tu me permets l'obligeance : )

            Déjà, il n'y a pas de gestion de chutier à proprement parler dans Cinelerra. Ce qui veut dire que dès que tu dépasses quelques heures de rushes et/ou une petite centaine de plans, tu es en gros foutu : tu ne peux pas organiser ta matière correctement et t'y retrouver.

            Possibilités d'échanges avec le reste du monde à peu près nulles, que ce soit pour intégrer un autre montage, un export pré-mix de tes pistes audio, un export pour l'étalonnage (etc, un gros etc).

            La gestion de timeline est assez pauvre : pas d'imbrication de séquences, pas de plans virtuels (sous/sub-clips), pas de gestion de synchro, pas d'éditeur de trim, pas de gestion correcte de formats multiples au sein d'une timeline ou même d'un projet (etc, un gros etc).

            Une interface très fruste. Le montage, c'est 90% d'organisation (™) : il faut donc pouvoir s'organiser, et là, ce n'est pas possible.

            Le montage audio est à peu près inexistant.

            Etc, un gros etc.

            Maintenant, ça ne veut pas dire que Cinelerra est un mauvais logiciel, entends-moi bien.
            Mais si tu fais du montage comme le font 99% des gens qui ont comme activité professionnelle le montage, tu ne peux pas l'utiliser au jour le jour, ce ne serait pas possible : c'est au niveau d'un logiciel de prise de notes à la post-it contre vim.

            Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

          • [^] # Re: Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Je suis assez d'accord. Pour moi cinelerra, cela fait longtemps que je ne le considère même plus dans mes comparaisons et tests de logiciels de montage vidéo.

            Les dernières fois où j'ai essayé de l'utiliser, il y a peut-être 2/3 années de cela, il était tout simplement instable. Il crashait toutes les 10 secs pour un oui ou un non. Donc franchement j'ai laissé tomber avant même de savoir si le logiciel "pourrait" être bien ou non, s'il ne se crashait pas constamment.

            Les fois où j'ai essayé de le compiler, à peu près à la même période, soit 2/3 ans auparavant aussi (donc peut-être qu'à l'époque je m'y connaissais moins aussi), c'était la croix et la bannière.

            Il n'est même plus dispo de base dans pas mal de distributions. Déjà parce qu'il dépend fondamentalement de la libfaac qui a des problèmes de brevets (or si certains logiciels ont une dépendance optionnelle, cinelerra apparemment ne peut pas faire grand chose sans libfaac). Donc les distribs qui n'ont pas de dépôts teintés ne proposent pas cinelerra (par exemple: mageia). D'ailleurs je viens de vérifier, même si ma Linux Mint propose libfaac, elle, ben y a pas de cinelerra pour autant dans les dépôts. C'est clairement plus un logiciel prioritaire pour personne.

            Enfin regarde le résumé des commits du projet communautaire sur les dernières années sur ce site: https://www.openhub.net/p/cinelerra/commits/summary
            Y a eu quasi absence de commits entre 2007 et 2014! C'était donc un projet mort. Je remarque d'ailleurs que ça reprend seulement depuis avril 2014 (tout frais! Je jetterai un œil de temps en temps pour voir si le projet se relance vraiment ou si c'est juste un soubresaut. Si ça continue à un tel rythme de dizaines de commits par mois pendant des années, ça peut revenir dans la danse).

            Bon apparemment cinelerra est aussi développé par une société, Heroine Virtual LTD, mais bon la page de download indique tout de même « Downloads have no support or warranty and are not community approved. Linux derivatives are so incompatible, don't be surprised if the source code requires some tweeks and the binary doesn't work. » ce qui donne pas confiance dans leur qualité de développement (chez moi avec les bons outils, y a pas d'incompatibilités extraordinaires entre les diverses distrib GNU/Linux. Qu'on dise "attention testé seulement sur…" ok, mais là c'est bizarre comme tournure). Mais bon on peut s'attendre dans ce cas à ce que le logiciel s'améliore?.. À voir… Dans tous les cas, le problème de manque d'ouverture et d'absence de dépôt de source accessible au public rend ce développement plus hasardeux (ils font juste des sorties).
            Et on peut clairement lire que ce n'est plus la priorité de cette boîte. Ils l'ont présenté à quelques "shows" entre 2000 et 2004, puis plus rien, d'après leur site. Je parle même pas du copyright de bas-de-page: «(C) 2013 Unemployed, flat broke Programmers»

            Je constate aussi qu'il y a deux site web pour la version communautaire: le site originel cinelerra.org, qu'ils ont et un nouveau site web: http://cinelerra-cv.org/
            Apparemment cinelerra.org n'a pas été renouvelé et quelqu'un s'en est emparé. Mais de façon amusante, ça parle toujours de Cinelerra, mais seulement de la version pro, j'ai l'impression (est-ce la société Heroine Virtual qui a racheté? Le whois ne dit pas). Et il n'y a rien pour télécharger (par contre, on nous demande notre email pour un "download update").

            Enfin bon, tout ça m'a l'air bien compliqué. Peut-être cinelerra mérite-t-il de nouveaux tests? Mais j'espère vraiment qu'ils ont amélioré la stabilité car c'est vraiment là où ça pêchait.
            Tout ça pour dire que cela ne m'étonne pas qu'on ne considère plus cinelerra dans la course. Blender aussi à l'époque les gens disaient qu'ils avaient un UI dur à prendre en main, etc. Ben ils ont bossé comme des dingues pour s'imposer (et changer ce qu'il fallait) et ils sont loin de cette époque maintenant. Cinelerra aurait pu faire la même chose, mais j'ai l'impression que cela fait longtemps qu'ils se sont laissé aller.

            Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

    • [^] # Re: Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Salut,

      Pour répondre au message originel: c'est bien leur but de coupler ce projet avec un projet de montage. En fait ils sont très ouverts sur "comment", ils veulent juste un bon logiciel. Cela pourrait être un logiciel existant qu'ils pourraient améliorer pour le rendre pro et compatible à leurs exigences; cela pourrait être faire un logiciel eux-même qui répondra parfaitement au cahier des charges (oui je sais, c'est trop gros, mais en même temps, ils font aussi une caméra à partir de zéro, ça aussi c'est gros!); cela pourrait se mettre en collaboration avec un projet existant pour travailler main dans la main (y a eu un tel rapprochement avec une société qui faisait un logiciel de montage OpenSource dont j'avais jamais entendu parler. Mais ça n'est jamais allé plus loin que la discussion, sauf si j'ai loupé qqch).

      Dans tous les cas, il manque une chose dans leur projet: des développeurs. C'est marrant mais de notre côté dév, on a toujours l'impression qu'on n'a que des développeurs et qu'il manque tous les autres. Ben de leur côté, ils ont réussi à chopper plein de mecs super compétents en électronique, qui ont même déjà participé à des élaborations de caméras du marché pour certains, mais les dévs? Que dalle. Oh y a eu pas mal de mecs qui se sont proposés (dont moi), mais au final sans vrai résultat (j'ai d'autres priorités malheureusement dans l'immédiat). C'est donc assez drôle et même socialement intéressant de constater que le problème n'est pas qu'il manque de mecs pour le hardware, mais c'est juste qu'on n'arrive pas à se mettre ensemble plus.

      Enfin oui, tout ça pour dire: c'est l'idée, mais ils n'attendent que les dévs. Qu'attendez-vous?! :-)

      Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

      • [^] # Re: Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

        Posté par . Évalué à 1.

        Pour moi, le plus important, c'est de disposer d'une caméra 4k professionnelle à un prix raisonnable. Actuellement, c'est simplement inabordable pour une petite structure. Du moment qu'on peut mettre les optiques de son choix dessus et que les formats de sortie sont bien choisi, ce sera déjà un beau cadeau aux petits budgets.

        Pour le logiciel de montage, c'est différent. Il existe des solutions propriétaires de bonne facture, à un prix abordable, même pour un particulier. c'est presque la station de montage qui revient le plus cher. Du coup, le logiciel de montage libre peut être financé et réalisé dans une seconde étape.

        • [^] # Re: Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

          Posté par . Évalué à 3.

          De rien:
          https://www.blackmagicdesign.com/products/blackmagicproductioncamera4k

          Depending on the time of day, the French go either way.

          • [^] # Re: Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 10/09/14 à 15:37.

            Dans cette gamme, le GH4 accompagné d'un Atomos shogun sera plus "versatile" en connectique (pas de XLR sur la BM) ou en objectifs, à un coût tout de même moins élevé (et il y a beaucoup de supers objectifs 4/3 ou compatibles en occase).

            Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

            • [^] # Re: Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

              Posté par . Évalué à 2.

              Exactamundo, il y a plein d’options pour une petite structure avec un petit budget qui sont plus éprouvées, et à moins que le but de la petite structure soit d’expérimenter avec du matos pas encore au point, ces options sont plus adaptées.

              Depending on the time of day, the French go either way.

              • [^] # Re: Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                La différence? C'est pas de l'OpenHardware. Alors oui le prix affiché pour ces caméras semble moins cher que le prix attendu pour AXIOM. Mais déjà ce prix annoncé par Apertus n'est pas vraiment décisif, et a été pris large en considérant les prix marché. Le but étant que le prix final ne devrait être qu'inférieur (bonne nouvelle!), identique au pire, mais surtout pas supérieur. Je cite:

                Current price values are gross estimates and depending on actual production volume might be a lot lower.

                Donc il y a de bonnes chances que le prix de production soit en réalité bien en dessous. Cela dépendra du volume de production (et comme la campagne a du succès, il y a de bonnes chances que le volume de prod soit important dès les premiers modèles, ou que les usines fassent de bons prix car ils pourraient y voir du bon potentiel commercial sur le long terme).
                Rappelez-vous. Les premières annonces du projet indiquaient un vague "moins de 10,000 EUR". Maintenant on est dans les 1900/2300 EUR pour le prix de production, et le double (soit ~ 3800/4600 EUR) pour le prix de vente normal. Et ce prix a encore de bonnes chances de baisser (peut-être dès les premières productions, ou les suivantes).

                Mais comme je disais, ce n'est pas le point important pour autant. OpenHardware l'est. Qu'est-ce que cela signifie:

                1/ customizable: à peine annoncé, deux capteurs sont proposés. Selon les demandes (ou même des contributions communautaires), d'autres capteurs pourront être proposés. Y a deux jours par exemple, quelqu'un nous demandait si on considérait CMV20000 aussi (mais l'interface est complètement différente, donc la réponse fut qu'il y aurait du développement spécifique à faire, et aussi que le prix d'achat est quasi double de celui du CMV12000, donc ça monterait bien le prix du tout). Mais ça se limite pas au capteur. Tout élément pourrait être modifiable, et les modules attachables peuvent être développés (et vendus!) par tout un chacun, pour tout type de besoin.

                Ça veut dire qu'on peut s'attendre à des modèles plus chers mais de bien meilleure qualité, mais aussi des modèles moins cher si y a la demande (mais en voyant le succès des modèles avec de meilleures composants dans le financement, j'ai l'impression que les gens préfèrent payer plus pour mieux que l'inverse).
                Les autres caméras? Y a pas de choix. Il peut y avoir des options, mais même si y en avait des dizaines, ce serait toujours limité. Une seule entreprise est au volant, et ils ont un contrôle ferme sur le produit. Je doute même que les utilisateurs puissent ouvrir la bête (enfin techniquement on peut toujours, mais au niveau garantie, cela la cassera sûrement aux yeux de l'entreprise).

                2/ réparable: tu casses ta petite caméra commerciale à 2000 EUR, seule l'entreprise vendeuse est à même de réparer, et il y a de bonnes chances que le devis qu'ils te feront sera quasi aussi gros que le prix du nouveau modèle (tu te rends compte, t'as le modèle d'y a un an! C'est has-been!). Bon bah on achète le nouveau modèle alors, hein? Qui ne connaît pas cela? Qui n'a jamais vécu cela avec d'autres produits? C'est le business modèle de la plupart des produits électroniques "pas cher" de nos jours. Certains appellent cela l'obsolescence programmée.
                Tu casses ton AXIOM? C'est fait pour être réparé, donc déjà tu peux être assuré qu'ils ne joueront pas le jeu de te faire des devis hors de prix pour juste changer une résistance qui a grillé (parce que t'y connais rien). Et quoi, tu veux pas attendre? Ben t'as les plans! Soit tu t'y connais et tu peux réparer toi-même aussi, soit par exemple, tu peux aller à l'électronicien du coin. Peut-être même que tu as quelqu'un dans ton équipe de tournage qui s'y connaît suffisamment en électro (un chef op, ou que sais-je).
                En gros, même si Apertus décidait soudain de devenir un vilain et de te faire payer des sommes folles pour changer ta résistance, tu as toujours plein d'alternatives viables.

                3/ mettable à jour (donc jamais obsolète): tu veux un nouveau modèle? Qu'à cela ne tienne! Envoie ta caméra et on te l'installe (ou encore une fois, installe toi même; ou achète le composant et paye un électronicien!). Pourquoi racheter tout un appareil et polluer/gâcher/jeter toute ton ancienne caméra, encore parfaitement fonctionnelle, quand le nouveau modèle est globalement la même chose avec un ou deux composants différents, et le circuit imprimé mis à jour?
                Mise à jour moins chère, moins de déchets, plus économique et écologique donc. L'OpenHardware c'est aussi ça. Apertus a déjà même prévu la mise à jour vers AXIOM Gamma, en annonçant que les financeurs auraient là encore un prix d'ami.

                Crowd funding backers will be offered an exclusive upgrade path to the production version of AXIOM. (probably called AXIOM Gamma) Essential components, like image sensors will be reusable as well.

                On parle bien de mise à jour, pas de "prix d'ami pour acheter en plus la version gamma". Non ce sera: "t'envoies ta beta, on ouvre la bête, et on la transforme en gamma, et tadaaaaa"!

                C'est un procédé classique en OpenHardware, et j'ai déjà vu similaire sur d'autres produits pour la mise à jour. En gros, on n'essaie plus de cacher "comment ça marche". La plupart des produits commerciaux sont vendus comme des sortes de "bloc" tout-en-un, une boite noire indissociable de son contenu. Tu veux mieux? Tu changes le tout et tu revends (bien moins cher que l'achat) ou tu jettes.
                Avec l'OpenHardware, on fait prendre conscience aux gens que leurs machines ne sont pas des boites magiques dont on ne comprends pas le fonctionnement et la mécanique interne. Ce sont bien des machines créées de multiples éléments associés les uns aux autres, réparables, changeables indépendamment du reste, et mettables à jour. Alors tu n'as pas nécessairement à être électronicien et à comprendre le détail pour comprendre cela. De même que sans être mécanicien, je sais que mon véhicule est composé de pleins de pièces que je peux changer individuellement, et que je n'ai pas juste à changer de voiture si elle se met à avoir des problèmes (quoique même là, à des prix bien plus élevés pourtant, les entreprises essaient de plus en plus de jouer ce jeu là de la "boite noire magique", et pas mal d'acheteurs avec les moyens jouent le jeu de racheter tous les 2/3 ans pour un rien).

                C'est bien plus sain. C'est aussi plus juste envers les acheteurs et ça prend moins les gens pour des cons. Enfin même si cela pourrait sembler plus cher à l'achat, si c'est un produit dont on a vraiment besoin (on l'utilise vraiment beaucoup), il y a de fortes chances que cela s'avère moins cher sur le long terme.
                Et bonus, c'est aussi plus écologique.
                En tous cas, quand je vois le succès de la campagne, je pense pouvoir dire que beaucoup de gens voient tout cela et ne sont pas dupes. Donc vos liens et vos modèles "plus adaptés" pour des "petites structures". Ben je dis juste: non, rien à voir. Elles ne pourront jamais concurrencer un modèle OpenHardware avec un vrai élan communautaire derrière.

                D'ailleurs pour revenir sur le sujet des amateurs/(semi-)professionnels, on peut considérer que ces modèles que vous nommez resteront à jamais pour les amateurs/semi-pro (jamais un pro avec des moyens ne s'achètera une BlackMagic à 2000 EUR qui peut le lâcher du jour au lendemain et avec pas mal de limitations), alors qu'AXIOM va très probablement pouvoir évoluer vers le milieu professionnel également, que ce soit parce qu'avec les options, on va pouvoir avoir des versions bien plus performantes en achetant d'autres composants et en les faisant installer, mais surtout parce qu'on pourra avoir du service derrière! Je rappelle que c'est ce qui joue le plus en milieu pro. On veut pouvoir payer pour avoir un vrai service (le but n'étant pas que ta caméra lâche en milieu de tournage et que tu perdes plusieurs journées de tournage, ce qui coûte bien plus cher que ta caméra!).
                AXIOM pourra avoir tout cela une fois que la technique se sera stabilisée (à partir ou après AXIOM Gamma donc), et que des services pourront se mettre en place.
                C'est donc un produit qui peut aussi évoluer avec vous. Si vous passez du statut amateur au semi-pro puis pro, la caméra peut vous suivre, obtenir des améliorations, puis vous pouvez avoir des supports de service client adaptés pour vos tournages. Ce n'est donc plus seulement "pas cher pour petite structure", mais cela tout à fait devenir "caméra pro de qualité et avec service adapté" avec le temps. AXIOM pourra jouer sur tous les terrains dans le futur. C'est adaptable. Et ça, c'est aussi un pouvoir énorme.

                Ensuite tout cela est à vérifier dans le futur. Mais cela reste le potentiel de l'OpenHardware (et cela sera toujours le cas même si ce projet en particulier devait ne pas réussir ou mal tourner, on ne sait jamais). C'est la "promesse d'un monde meilleur", et c'est ce pour quoi les gens paient aujourd'hui quand ils financent le projet. Ils ne paient pas juste pour une caméra. Comme tu dis, ils peuvent en avoir une tout aussi bien, moins chère, là tout de suite (d'ailleurs je suis persuadé que plusieurs des financeurs d'AXIOM ont déjà certains des modèles que vous citez!). Non ils paient pour faire avancer la société, aller plus loin et faire un pari sur l'avenir. Et si cela ne fonctionne pas avec ce projet là, cela peut fonctionner avec le suivant. Mais si on n'aide pas les premiers, les pionniers, cela ne fait que retarder ceux qui apporteront vraiment le changement (car ils se reposeront sur l'expérience acquise des prédécesseurs).
                Acheter un de ces modèles commerciaux que vous citez? Ben ça ne fait que confirmer le statu-quo. C'est pas si grave en soi, mais ensuite c'est un choix de vie. :-)
                Je pense perso que c'est important.

                Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

                • [^] # Re: Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Nan, mais on est d'accord, hein.
                  C'est juste qu'entre la blackmagic et le GH4, le choix est vite fait.

                  À part ça : « modèles commerciaux », ce n'est pas pareil que modèles libres. l'apertus est « commerciale », mais libre.

                  Et aussi :

                  on peut considérer que ces modèles que vous nommez resteront à jamais pour les amateurs/semi-pro

                  Vu le nombre de films "commerciaux et propriétaires (haha)", qui ont eu des copies 35 et tout, tournés avec du matériel à 3000 euros (Pana AG-DVX100, par exemple), le GH4 ou autres peuvent très bien faire l'affaire. Il y a aussi une "qualité artistique" propre à l'appareil qu'on veut utiliser, et une qualité logistique : trimballer l'Alexa et ses techos, ça n'est pas toujours possible partout.
                  D'ailleurs, à moins d'une prouesse technique brillantissime, l'apertus ne sera pas une caméra "transportable". J'ai toutefois bien conscience que rien ne m'empêche (ou quelqu'un d'autre) de proposer le patch, hein ; )

                  Et pour toutes ces questions de matériel, il faut aussi dire que la caméra n'est qu'une partie de l'ensemble. Un petit pied correct, c'est 1000 euros ; la chaine de stockage, ça peut aller très vite ; la partie son, c'est pas mal non plus (une petit couple d'ambiance correct, c'est mini 2000 euros, la bonnette qui va bien, c'est 600 avec la suspension, la mixette, c'est 2000 mini, la perche…) ; les sacs, les câbles, le gaf, l'opinel, etc etc.
                  Donc il peut être très cohérent de partir léger en coût et en poids : tout dépend du dispositif et du choix artistique.

                  Et pour l'instant, l'apertus avec le kit suffisant pour dialoguer avec le reste du monde (alimentation, son, objectifs, stockage, semelles etc etc) reste plus chère qu'un GH4, et bien plus volumineuse : ce n'est pas du tout le même type de matériel.

                  Cela dit, si le projet fonctionne, ça va être géant !

                  Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

                  • [^] # Re: Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    D'ailleurs, à moins d'une prouesse technique brillantissime, l'apertus ne sera pas une caméra "transportable".

                    J'ai pas trop compris pourquoi tu dis cela. J'avais un peu cette peur où tout début quand le projet Apertus a commencé à faire parler de lui et que j'ai regardé ce qui avait été fait du côté de Elphel. Mais depuis les choses ont énormément évolué et la description est assez claire.

                    Alors oui, de base, y a juste une boîte. Il manque un viseur/écran LCD et des contrôles (bouton, ou sensitivité à la pression, etc.). Pour cela, en attendant, on peut connecter une machine en ethernet/wifi/usb/autre, et tu vas me dire en effet, c'est moyen transportable. Sauf que maintenant on fait des machines super puissantes et super petites. Et je dirais même plus: la plupart des gens ont désormais un ordi dans leur poche (smartphone). Pouvoir contrôler une petite caméra (et avoir une prévisualisation) à distance avec son smartphone, certains te diront que c'est au contraire bien plus transportable qu'un écran LCD et des boutons sur la boîte.
                    Note que la version prototype actuelle est un serveur web, donc n'importe quel smartphone, sans logiciel particulier autre qu'un navigateur, peut se connecter à la caméra, modifier les divers paramètres (le prototype Alpha propose quelques boutons pour contrôler la vitesse d'ouverture, les profiles de couleur, quelques autre paramètres, et afficher quelques données genre histogramme temps réel, courbes de couleur…). Ça n'empêchera pas d'avoir des logiciels plus sophistiqués plus tard qui permettront plus. Mais déjà y a une base standard et simple.

                    Ensuite reste le problème de l'enregistrement. Les capacités de base (interne en microSD) sont certes très limitées en vitesse comme en espace. Tu peux aussi connecter un ordi à distance en wifi (ou en ethernet pour aller plus vite), et j'admets que ce n'est pas le plus "transportable" (quoique un petit ordi dans le sac à dos, ça reste léger et peu encombrant). Si tu as des besoins élevés (raw 4K ou FullHD, probablement pour la plupart qui veulent cette caméra), tu voudras connecter une interface d'enregistrement externe. Et je suis persuadé que le module d'enregistrement HDMI sera l'un des premiers modules à sortir quasi en même temps que la caméra (d'ailleurs il est cité dans la page de financement).

                    Donc au final, la caméra + l'objectif (comme toute caméra de ciné) + le module d'enregistrement + module alimentation + écran LCD, franchement ce sera pas gros. N'importe quelle caméra que je vois sur un tournage serait au moins aussi grosse (en générale elle sont toutes très grosses sur les tournages si vous avez déjà vu).
                    Et y aurait moyen de la faire tout de même passer dans des situations très "transportées" au contraire. Un voyage en voiture? Juste la base + objectif dehors (sur le capot ou le toit du véhicule par exemple), relié à un petit ordi pour visualiser et contrôler depuis l'intérieur. On doit même pouvoir l'installer sur une moto avec ce genre de système (les caméras de ciné classiques sur une moto, c'est plus casse-gueule). Même à pied, y a des moyens d'arranger justement pour porter du poids dans le sac et ne porter que la partie visée à la main.
                    Enfin voilà, je pense que ça se défend au niveau transportabilité. Mais peut-être veux-tu étayer ta pensée, j'ai peut-être loupé quelque chose…

                    Ou alors quand tu dis "transportable", tu parles des mini-caméras genre gopro? AXIOM n'a jamais aspiré à ce marché là. Le but a toujours été de faire une caméra pour le cinéma.

                    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

                    • [^] # Re: Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Non je parlais des caméras "autonomes" type camescope, Jvc GY-HM850 E qui ne font pas ressembler le cadreur à un terminator et qui permettent de tourner des entretiens ou des plans dans des espaces restreints. Une caméra d'épaule, quoi. Elle est dans son sac avec ses 3 batteries, tu la sors, tu branches le micro, tu appuies sur le bouton, tu la poses sur ton épaule, tu mets ta main dans la poignée, tu cadres et ça tourne. D'ailleurs, même une Alexa peut se mettre sur l'épaule.
                      Parce que bon, si au final on se retrouve encore avec un truc comme ça, qui chauffe tellement que ça nécessite 50 ventilateurs et qu'on doit calfeutrer tellement ça fait du bruit, mouais, bof : )
                      Titre de l'image
                      (enfin, si, vu que ce sera libre, déjà… mais tu vois l'idée)

                      Tu me dis que justement, on met tout dans le sac, on met la visée sur un petit pied et on pilote le tout avec une tablette. Ouép. Ça marche pour certains dispositifs, mais parfois, l'"objet caméra" en lui-même est aussi nécessaire. Et sans compter les alimentations de tout ce bazar et les interférences avec le son.

                      Je parlais de tout ça quand j'écrivais transportable, c'est tout.

                      Donc au final, on est bien d'accord : pour l'instant, c'est une caméra pour le cinéma !
                      C'est génial de toute façon ;)

                      Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

                      • [^] # Re: Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        Ok. Bon je suis autant dans le flou que toi côté matériel. Donc peut-être que je dis de grosses conneries, mais justement en voyant les diverses simulations 3D (par exemple sur la page de financement), ainsi que les photos de l'Alpha dans le blog (voir: https://www.apertus.org/axiom-beta-in-the-lab-axiom-alpha-in-the-field-article-2014), ben j'avais justement l'impression que la caméra pourrait être très petite, même plus petite que la caméra autonome de ta photo.

                        Alpha

                        Alors bien sûr, faut imaginer une boîte autour de ce prototype à nu, ça aura pas du tout cette forme, etc. Mais on voit que c'est pas énorme quand même.
                        J'ai l'impression que ce qui devrait prendre le plus de place dans la caméra sera les objectifs (quand on voit les objectifs de fou qu'ils utilisent dans le cinéma), mais bon là, y a rien à faire, c'est le cas toujours, et surtout quelqu'un qui veut juste une petite caméra portable pour filmer un entretien pourra juste mettre un petit objectif et il a sa cam transportable.
                        Enfin j'espère! Encore une fois, je me suis pas occupé du hardware du tout dans ce projet! :-)

                        Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

                        • [^] # Re: Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 15/09/14 à 18:51.

                          Encore une fois, je me suis pas occupé du hardware du tout dans ce projet! :-)

                          Tu es le Jehan du projet GIMP ? Quels liens entretiens-tu avec apertus° ?

                          ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

                          • [^] # Re: Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            Tu es le Jehan du projet GIMP ?

                            Y a pas beaucoup de Jehan sur Terre. J'en ai déjà rencontré une fois y a des années sur le web (un vrai Jehan, parce qu'y aussi ceux dont c'est juste un pseudo; comme la Jehane qui venait sur linuxfr, il me semble lui avoir demandé un jour, et elle m'avait dit que c'était un pseudo. Enfin il me semble), mais j'attends encore d'en rencontrer un en face de moi (sauf celui dans mon mirroir, mais il m'énerve à me copier, celui-là!).
                            Donc oui.

                            Quels liens entretiens-tu avec apertus° ?

                            Ben je m'y suis intéressé y a plus d'un an quand j'en ai entendu parler pour la première fois, et je suis donc rentré dans l'équipe comme développeur software. Dans les faits cependant, je regrette presque car à part ajouter quelques petites fonctionnalités sur des scripts que certains cinéastes de l'équipe utilisent pour traiter leurs rushes, et des discussions (sur notamment le choix d'un NLE comme "référence" pour démontrer un workflow Libre complet), je ne me suis jamais donné le temps d'en faire plus. C'est un choix, parce qu'il faut bien faire des priorités (mes projets persos), et ce n'est pas le point que je regrette. Je ne regrette pas non plus de m'être approché du projet car je le trouve toujours aussi cool (j'ai d'ailleurs réservé ma caméra par le crowdfunding). Ce que je regrette, c'est que ça fait un peu "promesse pas tenu", quand on se propose à contribuer et qu'au final (oups), on prend pas le temps.
                            Mais personne n'en est mort. ;-)

                            Enfin bon, je suis toujours dans la mailing list "team", et je donne mon avis de temps en temps sur les sujets ou je peux (généraux ou software). Mais dernièrement ça se limite là. Ça me permet tout de même d'avoir une vue de première main sur les dernières nouvelles et les choix et décisions pris. ;-)

                            Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

      • [^] # Re: Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour avoir suivi le projet depuis le début (quand ils ont commencés avec l'Elphel) j'ai une vision assez large de comment ils ont travaillés. En ce moment ce sont plutôt les "ingénieurs hardware" qui ont oeuvrés, certains des membres sont aussi de bons développeurs (sinon la caméra ne fonctionnerait pas le hardwaren'étant pas tout) mais il n'y en a pas 36 000. Donc l'Axiom Beta qui est opérationnelle va être lâchée dans la nature et l'une des cibles (l'autre étant les vidéastes) est clairement celle des développeurs. Car il va falloir pousser la bestiole dans ses retranchements et ne pas se contenter de ses prestations déjà bonnes.

        Diogene

        • [^] # Re: Je suis tout fou-fou à l'idée que ça marche! :)

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          En ce moment ce sont plutôt les "ingénieurs hardware" qui ont oeuvrés,

          Oui mais uniquement car ils n'ont que cela. Je peux te dire que sur la liste de développement du projet, à chaque fois qu'un développeur se présentait, on lui sautait dessus pour l'accueillir. Mais à ma connaissance aucun n'a réellement fait de contribution approfondie. Par contre y a plus de mecs dans le hardware qui sont arrivés et qui ont effectivement livré quelque chose. Alors bien sûr, les mecs du hardware, ils peuvent aussi développer. Mais bon avoir aussi d'autres gens plus spécialisés en software serait pas un mal.

          Ensuite clairement le hardware est la priorité pour le moment, donc c'est pas le pire des cas. Mais je peux te dire que vu de l'intérieur, ne pas avoir plus avancé aussi au niveau software, en parallèle, c'était pas un choix.

          Donc l'Axiom Beta qui est opérationnelle va être lâchée dans la nature et l'une des cibles (l'autre étant les vidéastes) est clairement celle des développeurs.

          Comme dit plus bas, c'est Alpha qui est opérationnelle. Beta sera le résultat du financement.
          Sinon la cible de Beta, côté vidéaste, c'est seulement une partie d'entre eux, ceux qui ont pas peur du côté technique et de devoir un peu plus bidouiller que la moyenne. Pour les vidéastes de manière général (ceux qui veulent pas trop se poser de question également), ce sera plutôt Gamma.
          Par contre oui les développeurs, ingénieurs, techniciens, scientifiques et cinéastes bidouilleurs sont plus la cible directe de Beta. Ensuite faut pas croire, les cinéastes qui veulent pas de caméra trop expérimentale, mais ont des sous et sont prêts à faire avancer le schmilblick pour arriver plus tard à Gamma qu'ils pourront alors acquérir sont aussi invités à financer le projet!

          Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • # Lien ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Manque pas un lien, par exemple, vers la campagne de dons ?

    • [^] # Re: Lien ?

      Posté par . Évalué à 8.

      Faut un lien IPOT car la campagne n'a pas encore commencé (c'est dit dans le journal).

      • [^] # Re: Lien ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Dans ce cas :

        • Quel intérêt de poster une dépêche (ce n'est pas un journal) 30 heures avant le début sans lien au lieu de la poster au moment opportun avec le lien ?
        • Même on ne peut pas encore verser de l'argent, ça n'empêche pas de mettre un lien vers le site de la campagne, avec son descriptif (combien on va demander, quel nombre de personnes pour que ce soit un succès).
        • [^] # Re: Lien ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Clairement oui, le lien est manquant. C'est un peu inutile sans lien. Lien vers le site du projet avec décompte: https://www.apertus.org/

          Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • # Cible ?

    Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 09/09/14 à 00:16.

    Je leur souhaite beaucoup de succès, mais j'ai du mal à imaginer la cible de cet équipement. Certes leur prix final serait environ moitié prix par rapport aux produits d'entrée de gamme pro disponibles dans le commerce, mais y-a-t-il une telle communauté de cinéastes amateurs de hardware libre qui 1) peuvent se permettre de mettre plusieurs milliers d'euros pour une caméra professionnelle, qui 2) ne l'auraient pas déjà fait en s'achetant un autre appareil du commerce, et qui 3) prendraient le risque, pour un tel montant, d'un appareil non éprouvé ?

    • [^] # Re: Cible ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Je me posais la même question. C'est une caméra que j'attends depuis un moment. Je pense que si c'était le cas, je la prendrai comme caméra B sur plateau (voire C…). Il se peut cependant que le core soit utilisé pour des éléments spécifiques. Je pense notamment pour les shoots FX et automatisations sur plateaux. Le cinéma, c'est surtout des gens techniques, j'imagine que des sociétés peuvent utiliser le chipset interne et l'intégrer dans leurs produits finaux (caméras motorisés, rigs 3D, etc…).

    • [^] # Re: Cible ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      IL suffit de regarder le succès de l'offre disruptive de Blackmagic, ou d'autres projets autour des caméras sur les sites de financement participatif:

      etc…

    • [^] # Re: Cible ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Mais y-a-t-il une telle communauté de cinéastes amateurs de hardware libre qui

      1) peuvent se permettre de mettre plusieurs milliers d'euros pour une caméra professionnelle?

      Elle est libre - pas de licence à payer - pas de mises à jour à payer - possibilité d'upgrader son modèle sans payer quoique ce soit (voir les déboires des la SONY F5 avec la hack qui a "libéré" le 4K http://www.newsshooter.com/2014/08/29/interview-with-the-man-behind-the-sony-f5-4k-firmware-hack-why-did-he-do-it/ - voir de bricoler sa caméra si on en a les compétances.

      2)qui ne l'auraient pas déjà fait en s'achetant un autre appareil du commerce,

      Voir le lien plus haut sur la SONY F5 et on aura la réponse

      3)prendraient le risque, pour un tel montant, d'un appareil non éprouvé?

      L'AXIOM BETA est la BETA d'une caméra qui va évoluer pour arriver à l'ALPHA

      Diogene

      • [^] # Re: Cible ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        1) peuvent se permettre de mettre plusieurs milliers d'euros pour une caméra professionnelle?

        D'après moi clairement. Dans le milieu du cinéma, ils mettent vraiment des sommes faramineuses. Alors dans le milieu amateur ou semi-professionnel, ils n'ont pas les mêmes fonds, mais ils sont tout de même habitué à mettre plus que le particulier dans leur matériel vidéo et audio.
        Ensuite le financement parviendra-t-il à son but? L'avenir nous le dira mais même un échec ne pourra être interprété comme un échec plus générique de l'open-hardware dans le cinéma. Plein d'autres raisons peuvent expliquer cela. De toutes façons, perso j'y crois.

        2)qui ne l'auraient pas déjà fait en s'achetant un autre appareil du commerce,

        Bah les gens sont prêts à changer de matos s'il le faut. Et puis c'est pas comme si y a pas des nouveaux tous les ans (comme dans tous les métiers: les jeunes sont les futurs vieux!). C'est absurde de supposer que tous les cinéastes ont déjà leur matos pour les prochaines années. Dans ce cas là, y aurait pas qu'Apertus dans la merde. Le marché des caméras de cinéma serait verrouillé et plein de boites couleraient! uhuh

        3)prendraient le risque, pour un tel montant, d'un appareil non éprouvé?

        Ben ça reste raisonnable pour beaucoup de gens au contraire. Une location de caméra pour un film ciné à petit budget est déjà plusieurs fois ce prix là.

        L'AXIOM BETA est la BETA d'une caméra qui va évoluer pour arriver à l'ALPHA

        Euh non c'est l'inverse. Alpha, c'est fait, c'est maintenant. C'est le prototype qui est présenté maintenant tout de suite, les premiers tests, les premiers essais. Puis on s'est rendu compte des erreurs de conception, de jeunesse, le fait que ce premier prototype est trop cher et compliqué à dupliquer, que plusieurs des choix et designs électroniques n'étaient pas idéaux, etc. Beta sera donc le résultat suite au financement collaboratif, bénéficiaire de ce qu'on apprend de nos erreurs, et sera ce que les "financeurs" recevront à la fin.
        Plus tard y aura gamma, qui devrait être un modèle plus "prêt à l'emploi". Et j'imagine que si ça continue comme ça, un jour il pourrait y avoir delta, etc. ;-)

        Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

        • [^] # Re: Cible ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Alors dans le milieu amateur ou semi-professionnel, ils n'ont pas les mêmes fonds, mais ils sont tout de même habitué à mettre plus que le particulier dans leur matériel vidéo et audio.

          Et par curiosité, quel est le besoin d'une caméra 4K pour un tel public ?

          • [^] # Re: Cible ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Alors dans le milieu amateur ou semi-professionnel, ils n'ont pas les mêmes fonds, mais ils sont tout de même habitué à mettre plus que le particulier dans leur matériel vidéo et audio.
            Et par curiosité, quel est le besoin d'une caméra 4K pour un tel public ?

            Ben écoute, y a pas si longtemps, je suis sûr que plein de gens se demandaient l'utilité du téléphone portable pour le grand public (hors professionnels). La technologie avance, et le grand public aussi aime l'idée de pouvoir y accéder, plutôt que cela soit réservé à une "élite" professionnel qui revendique son irremplaçabilité par du matériel hors de prix.
            Donc oui, maintenant on fait de la super méga définition au ciné. Alors pourquoi des amateurs n'auraient pas envie, ni le droit, de pouvoir y accéder aussi (en "actif", avec création perso, et plus juste en "passif", devant sa télé)?
            C'est bien ça aussi l'OpenHardware: donner accès aux gens à la connaissance et à l'action pour des choses qui étaient réservés aux "pros" jusque là (de même que le FLOSS a fait la même chose pour le logiciel).
            Ensuite ça dépend des passions et intérêts. Certains aiment les véhicules et vont dépenser plus d'argent dedans, pourquoi d'autres ne pourraient aimer faire des films?

            Aussi je fais clairement la différence entre professionel/amateur et qualité. Dans tous les domaines, je connais des professionnels (= des gars dont "c"'est le métier) totalement incompétent et des amateurs d'un niveau à faire pâlir nombre des dits professionnels. Une fois cela mis en place, je soutiens donc qu'il n'y a pas de raison à ce que les amateurs n'aient pas accès à du matériel de qualité si c'est techniquement/financièrement possible.
            Alors pour les amateurs de l'espace, il est clair qu'ils n'auront pas accès à une navette spatiale de sitôt (cas du "pas financièrement possible"), comme ceux amateurs de l'énergie ne pourront s'amuser à faire leur mini-centrale nucléaire à la maison (cas "pas techniquement, voire légalement, possible"). Par contre, franchement avec la technologie d'aujourd'hui, limiter le matos vidéo de qualité aux pros par des prix exorbitants, c'est une limitation artificielle maintenue par des intérêts financiers. Les pros pourront toujours avoir plus de toutes façons: quand tu loues une caméra dans le cinéma, ce qui coûte cher, c'est pas seulement la caméra, c'est aussi les garanties, le service (la caméra tombe en panne, t'en reçois un remplacement dans les 2/3 heures). Le particulier doit faire bien plus gaffe à son matos, doit se débrouiller seul en cas de problème, doit bidouiller, etc. Dans toute technologie, ce qui coûte le plus cher, c'est l'humain (service, support), pas le matos, et c'est très bien (je trouve en effet que le temps qu'un être humain va partager pour régler le problème d'autrui a beaucoup plus de valeur qu'un bout de métal/plastique).

            Donc quel est le "besoin"? Y en a pas. Comme y a pas non plus de "besoin" chez les pros (des pros peuvent faire sans 4K aussi. C'est même un concept chez certains. J'ai vu des films pros tournés entièrement sur des téléphones, et c'était le concept du film). Par contre "envie", oui, il peut ou non y en avoir. Et dans ce cas là, si c'est techniquement possible de donner accès au plus grand monde par l'OpenHardware, je dis: ben c'est cool.

            Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

            • [^] # Re: Cible ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 15/09/14 à 18:45.

              J'ai vu des films pros tournés entièrement sur des téléphones, et c'était le concept du film

              Ah ouai j’ai déjà vu un film comme ça, et même au cinéma : Looking for North Koreans de Jero Yun, tourné avec un smartphone de chez Pomme je crois. Faut dire que le sujet oblige un peu les moyens…

              Une fois cela mis en place, je soutiens donc qu'il n'y a pas de raison à ce que les amateurs n'aient pas accès à du matériel de qualité si c'est techniquement/financièrement possible […] limiter le matos vidéo de qualité aux pros par des prix exorbitants, c'est une limitation artificielle maintenue par des intérêts financiers.

              Et souvent cette segmentation se fait sur les formats…

              Par exemple en audio les professionnels utilisent l’AES pour l’audio numérique et le grand public du SPDIF. La conversion est assez triviale (sauf quand le SPDIF est sur de l’optique, et encore) mais comme il n’y a qu’une fraction d’un public très restreint qui pourrait être client d’un tel convertisseur AES/SPDIF, il faut raquer plusieurs centaines d’euro, le marché est un marché de niche ! À coté pour comparer, les convertisseurs DVI/HDMI, voire HDMI/VGA (alors qu’il y a conversion numérique/analogique) ne coûtent rien du tout… mais parce que là il y a des centaines de milliers de clients. Un convertisseur SPDIF/AES ne devrait pas coûter plus cher, mais on ne vise pas le même public qui est très restreint, donc on peut faire monter les prix !

              Au final, si tu veux intégrer un élément pas trop cher dans un studio, par exemple un lecteur CD, le genre de truc qu’on n’a plus envie de mettre des millions dedans en 2014, ben le convertisseur numérique/numérique coûte plus cher que le lecteur CD (pour 4 résistances), au final, entre acheter un lecteur CD « pro » avec sortie AES (ici pro signifie que le vendeur te met un gros montant sur l’étiquette) et un lecteur CD de bonne qualité Hi-Fi grand public avec sortie SPDIF + un convertisseur SPDIF/AES cette fois ci au prix pro parce que seuls les pros sont clients… C’est kifkif, et hop, de toute façon tu va signer un chèque « pro », c’est à dire avec plein de zéros derrière, mais certains de ces zéros sur le tarif sont purement artificiels, mais t’as pas le choix.

              Je suis en ce moment en train d’étudier à équiper une salle de conférence avec de l’image et plus que le simple vidéoproj, et bien le matos (console de mixage vidéo par exemple) utilise des formats de niche comme le SDI (le truc qu’on trouve justement sur les caméras « pro », une niche bien développée mais une niche), ce qui oblige à équiper toute la chaîne dans ce format, alors qu’aujourd’hui le HDMI ou le DisplayPort rivalisent sérieusement en terme de specs (débit, longueur), et que contrairement au SDI, le marché est inondé de matériel compatible : source, affichage, adaptateur, câble… avec une large gamme de prix adaptable aux contraintes des uns et des autres.

              Un amateur averti ou une association avec peu de moyen qui ambitionne un certain niveau est parfois bloqué bêtement pour des bêtises de formats… Alors que techniquement tout est là, sauf un maillon irremplaçable qui oblige à passer dans la gamme « Hollywood », les 5% qui obligent à payer 400% plus cher les 95%.

              ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

      • [^] # Re: Cible ?

        Posté par . Évalué à 3.

        L'AXIOM BETA est la BETA d'une caméra qui va évoluer pour arriver à l'ALPHA

        Tu es sûr ? parce que d'habitude ça marche dans l'autre sens : alpha -> beta -> produit final.

  • # Fête de lancement IRC

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Salut,

    Pourrait-on rajouter cette info dans la dépêche. Voici l'email envoyé sur la mailing liste communautaire:

    To participate in the "hopefully" very successful launch of the campaign tomorrow you are all invited to the IRC Launch party starting 1 hour before the campaign launches at 9 AM (Central European Summer Time)

    Where: #apertus on irc.freenode.org
    Alternatively you can use the webclient https://www.apertus.org/irc-chat

    When: Wednesday 10th of September 9AM (CEST)

    I will share some treasures from the AXIOM development history like renderings how we anticipated the camera to look over 3 years ago and we can just have a good time, like a real party just without seeing each other :)

    Hope to see you on IRC!

    En gros, une heure avant la fin du décompte, ils proposent à toute la communauté de se rendre sur IRC pour discuter, et ils partageront quelques "trésors" de l'histoire du développement d'AXIOM.

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • # erreur

    Posté par . Évalué à 1.

    Une heure avant l'ouverture de la campagne (mercredi 19 septembre à 9h, heure de Paris),

    C'est pas mercredi 10 septembre ?

  • # conception modulaire… photographie ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Moi quand je vois l’ « Axiom Open Module Concept » de chez Apertus…

    Apertus « Axiom Open Module Concept »

    Je ne peux m’empêcher de penser à l’ « Open Platform » de chez Phase One et autre « Digital Back » de chez Hasselblad.

    Phase One « Open Platform »

    De même, dans un produit cette fois-ci très grand public, le système « BacPac » de GoPro, ce qui montre que le marché « du modulaire » fonctionne aussi bien dans le très haut de gamme que chez le grand public.

    GoPro « BacPac »

    Bref, Il y aurait moyen de faire d’une pierre deux coups, et de séduire à la fois les cinéastes et les photographes… Surtout que le prix annoncé pour l’Axiom entre dans la tranche de prix des appareils que je viens de citer (excepté la GoPro), c’est à dire la dizaine de milliers. Apertus annonce pour la partie « capteur » un ordre de prix façon « well below 10 000$ », tandis que pour comparer, l’Hasselblad CFV-50c (juste le « Back ») 15 000$ , et le Phase One IQ280 (toujours le « Back » seul) coûte 50 000$.

    Mais ce qui ne va pas pour concurrencer ce type de « back », c’est que ce sont tous des moyens formats (le format 645 plus exactement, 6×4.5cm), et les rumeurs annoncent un prix autour des 10 000$ pour le Ricoh/Pentax 645D II (cette fois-ci c’est un boîtier complet) qui est un vrai 645 (le Pentax 645D était en fait un 44×33mm, et coûte 9 000$).

    Bref, l’Axiom utilisera très probablement un capteur APS-C 22.8×16.9mm qui a l’avantage de contenir le format Super 35. Et même s’il était de très bonne qualité, ça ne pourrait pas séduire un photographe exigeant qui a l’habitude d’utiliser au minimum du Plein-Format 24×36mm, surtout que les optiques haut de gamme sont faites pour, et là, on trouve des boîtiers à 2000€.

    De plus, il y a un phénomène psychologique à prendre en compte : le professionnel a l’habitude du plein-format et les gammes professionnelles sont plein-format, et même si un capteur APS-C rivalisait en qualité, il y a donc un cap psychologique à franchir ! :)

    Comme, à partir d’une certaine gamme de qualité, les optiques sont conçues pour le plein-format, les Axiom devront de toute manière accueillir des optiques faites pour le plein-format. Qui peut le plus peu le moins, on peut tout à fait utiliser une optique plein-format sur un APS-C, mais bon, quitte à faire un système modulaire qui prend des optiques plein-format, pourquoi ne pas imaginer un module avec un capteur plein-format ?

    Bref, tout ça pour dire que si ça ne peut pas concurrencer un moyen format, un Axiom équipé d’un plein format peut sérieusement concurrencer les boîtiers professionnels, avec l’aspect modulaire en plus (comme leur grand frères moyen formats), et avec l’aspect développement logiciel ouvert que l’on voit déjà très actif chez Canon avec Magic Lantern.

    Les initiatives comme Magic Lantern montrent qu’un dérivé de l’Axiom axé photographie pourrait trouver son public, personnellement, c’est l’existence de Magic Lantern qui fut l’argument de vente décisif lorsque j’ai décidé de passer au plein-format. J’ai acheté un Canon parce que c’est l’appareil photo plein-format dont le développement est le plus actif, et le plus évolué.

    Je serais très intéressé par un Axiom pour de la photographie, à condition qu’il accueille un capteur de qualité au minimum équivalente de celle de mon plein-format Canon. Surtout qu’Axiom annonce déjà la compatibilité avec mes optiques Canon. ;-).

    Après, comme c’est dit sur le site, l’aspect modulaire permet d’imaginer plusieurs capteurs… On pourrait imaginer un Axiom Super35 pour séduire le cinéaste, et un Axiom plein-format pour séduire le photographe, et mutualiser le développement de tout le reste (boîtier, logiciels, accessoires…), c’est l’objectif même de l’initiative « Open Module Concept » d’Axiom. ;-)

    ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: conception modulaire… photographie ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 10/09/14 à 00:44.

      tu veux dire, en résumé, que apertus c'est une révolution ?! (c'est un peu plus àmha).

      mots-clé : caméra, photo, cinéma, format, openhardware, optique, plein-format (et autres)

    • [^] # Re: conception modulaire… photographie ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Bref, l’Axiom utilisera très probablement un capteur APS-C 22.8×16.9mm qui a l’avantage de contenir le format Super 35. Et même s’il était de très bonne qualité, ça ne pourrait pas séduire un photographe exigeant qui a l’habitude d’utiliser au minimum du Plein-Format 24×36mm, surtout que les optiques haut de gamme sont faites pour, et là, on trouve des boîtiers à 2000€.

      Ça c'est ce qu'ils ont fait avec l'AXIOM Alpha (prototype actuel). L'AXIOM Beta (le résultat du financement) sera le Truesense KAC12040 de base, mais ils prévoient de proposer des options pour d'autres capteurs (lire AXIOM Beta). Cependant cela dépendra du succès du financement (des "stretch goals").

      En fait ça dépendra donc beaucoup de ce que les gens sont prêts à mettre pour passer un cran dans la qualité d'image.

      Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

      • [^] # Re: conception modulaire… photographie ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 12/09/14 à 15:52.

        Le lancement a l’air bien parti, à l’heure qu’il est et après seulement trois jours, 43 661€ ont été levés sur un objectif de 100 000€ ! ET déjà 123 promesses de vente.

        Ça c'est ce qu'ils ont fait avec l'AXIOM Alpha (prototype actuel). L'AXIOM Beta (le résultat du financement) sera le Truesense KAC12040 de base, mais ils prévoient de proposer des options pour d'autres capteurs (lire AXIOM Beta).

        En fait j’avais déjà lu cette page et étais au courant de la réflexion sur les capteurs parce que je suis abonné au flux RSS d’Axiom et que je suis attentivement le projet depuis un moment déjà. :-)

        En tout cas, le CMV12000 est plébiscité sur la campagne de financement (114 préférences à l’heure actuelle) par rapport au KAC12040 (7 préférences), ce qui confirme les résultats du sondage. Ce qui est marquant c’est que le premier lot de réductions pour le KAC12040 « AXIOM Beta FT: Early Bird » n’est pas épuisé alors pour le CMV12000, on en est déjà au troisième lot de réductions.

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: conception modulaire… photographie ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          ça y est on a franchi la barre des 50% (51% ce soir) et 51079 euros au compteur après 6 jours (la campagne se termine le 8 octobre) Il reste quelques caméras avec les 2 capteurs au prix plancher de 350€ (auquel il faudra rajouter le prix du capteur choisi).

          faites passer le mot!

          Diogene

          • [^] # Re: conception modulaire… photographie ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            La communauté apertus° a totalement été submergée par le nombre de bailleurs de fonds déjà après seulement 7 jours de campagne sur Indiegogo (54% de réalisé pour un objectif de 100 000€) pour une camera professionnelle 4K libre et open source: l'AXIOM Beta.

            Les AXIOM Beta Super35 se sont vendues si rapidement qu'il a été décidé d'ajouter un deuxième lot.

            La page des FAQs a été également mis à jour pour clarifier ce qui pouvait encore l'être.
            Deux bailleurs illustres dont vous avez peut-être déjà vu le travail sur le grand ou le petit écran ont rejoint les rangs des adoptants d'AXIOM bêta:Roberto Schaefer, directeur de la photo sur Quantum of Solace, Neverland, Stranger Than Fiction, etc.. et Philip Bloom, DP lui aussi (How to Start a Revolution, Red Tails…)

            Diogene

            • [^] # Re: conception modulaire… photographie ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Oui mais cependant je ne suis pas encore confiant ! En effet le projet a levé 50 000 € en à peine trois jours, mais depuis, c’est 1 000 € par jour seulement ! Comme il reste 21 jours et 46 000 € à lever, il faudrait lever de manière constante plus de 2 000 € par jours, et ce n’est pas le cas. Si ça continue avec la courbe actuelle et si elle ne baisse pas plus, la campagne se terminera à entre 70 et 80 000 €!

              Alors c’est vrai qu’habituellement les fins de calendriers montrent un pic de financement (ceux qui se précipitent avant la fin), surtout que ça peut donner aux uns ou aux autres l’occasion de refaire de la communication sur le projet (« aidez le projet X, il ne manque plus grand chose »), mais voilà, c’est très encourageant, mais la courbe de progression ne permet pas encore de mettre en vente la peau de l’ours !

              Bref, faut relancer la machine à communication. ;)

              ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

              • [^] # Re: conception modulaire… photographie ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Addendum, il y a aussi un biais, c’est que certains attendent peut-être la fin du mois. ;-)

                Je viens de découvrir cette image :

                comparaison

                C’est très bien ça, c’est très parlant (surtout que je possède le boîtier de droite et celui de gauche :D ), ça donne un bon aperçu des dimensions, et ça signifie qu’il y a vraiment moyen de caler une poignée pour en faire un boîtier photo avec dimension correcte. :D

                Note: en fait je suis super intéressé par le projet, mais je ne pourrais pas personnellement participer à cette campagne de levée de fond à part un petit truc symbolique, parce que je viens de faire des investissements à hauteur du prix final de l’Axiom Beta, si ce n’est plus… Bref, à moins que je ne gagne au loto, c’est pas pour aujourd’hui pour moi ! Peut-être la prochaine…

                Comme écrit plus haut, je suis surtout intéressé par l’aspect « appareil photo libre et bidouillable » que « caméra libre et bidouillable », les images animées m’intéressent moins, mais vu les initiatives comme Magic Lantern et Nikon Hackers (j’utilise les deux), je me dis que je ne suis pas tout seul, il y a vraiment un marché. ;-)

                ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

                • [^] # Re: conception modulaire… photographie ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 18/09/14 à 13:38.

                  Comme écrit plus haut, je suis surtout intéressé par l’aspect « appareil photo libre et bidouillable » que « caméra libre et bidouillable », les images animées m’intéressent moins, mais vu les initiatives comme Magic Lantern et Nikon Hackers (j’utilise les deux), je me dis que je ne suis pas tout seul, il y a vraiment un marché. ;-)

                  Je suis certain d'avoir déjà lu quelque part (sur une voie de communication officielle) que cela était aussi une cible et pourrait être complètement une utilisation viable d'AXIOM (après tout, si on peut prendre 300 images par seconde, le matos est bien capable d'en prendre aussi une seule! :p). Bon je cherche pas parce que j'ai la flemme, mais je voulais quand même signaler que ce marché n'est pas totalement étranger à Apertus (même si clairement la cible et marché principaux sont bien le cinéma, en effet).

                  Ensuite si t'as pas l'argent, t'as pas l'argent. On peut rien y faire. Mais n'hésite pas à communiquer à qui pourrait! :-)

                  Ensuite pour ta remarque sur la réussite à lever les fonds, je peux confirmer qu'en interne aussi, c'est loin d'être considéré comme gagné et ceux qui sont les plus impliqués essaient vraiment de trouver les moyens de relancer la machine. Car eux aussi voient la possibilité de ne pas atteindre le but avec la courbe actuelle.

                  Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

                  • [^] # Re: conception modulaire… photographie ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 21/09/14 à 00:01.

                    Pour relancer la machine on s'y emploi tous!

                    la page à même été mise à jour donnant plus de précision sur la campagne et l'Axiom Beta >>> https://www.indiegogo.com/projects/axiom-beta-the-first-open-digital-cinema-camera

                    Concernant la photographie c'est une question embarrassante… le problème majeur c'est que même à prix coutant cela va être dur de rivaliser avec des APN comme le 5DMK3 (dans le même ordre de prix) et les spécificités/qualités de ces appareils. Il n'y a pas de miroirs sur l'Axiom Beta ni même de visée optique. L'APN libre reste à inventer!

                    L'AXIOM Beta par contre intéressera peut être les photographes astronomes (par ce que le filtre IR est simple à enlever)et les "time lapsers" (car il n'y pas de parties mouvantes sur l'obturateur et que l'on peut prendre alors plus de photos et que l'on peut contrôler le temps d'exposition en externe sans à coupure …)

                    Diogene

                    • [^] # Re: conception modulaire… photographie ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Il n'y a pas de miroirs sur l'Axiom Beta ni même de visée optique.

                      Effectivement l’Axiom ne peut pas correspondre à tous les usages, mais il peut tout à fait convenir à certains en effet.

                      Le Sony α7s est un boîtier plein-format sans miroir ni visée optique (il y a une visée électronique à la place), il y a donc un marché pour ce type de boîtier haut-de gamme non-reflex.

                      Même avec un 5D3, des gens (comme moi) achètent un « viewfinder » pour le LCD. Ça ne convient pas pour de la photo sport ou événementielle où la visée et la mise au point bien plus rapide en mode reflex sont requises, mais pour les photos posées et où l’on a le temps de préparer la mise en scène et la prise de vue, utiliser l’écran avec un viewfinder permet de bénéficier de la prévisualisation de beaucoup de paramètres, et la lecture de nombreux indicateurs qui peuvent être affichés à l’écran (Magic Lantern est très pratique pour ça, il affiche plein d’informations et permet même d’utiliser ses propres masques de visées) !

                      L'AXIOM Beta par contre intéressera peut être les photographes astronomes (par ce que le filtre IR est simple à enlever)et les "time lapsers" (car il n'y pas de parties mouvantes sur l'obturateur et que l'on peut prendre alors plus de photos et que l'on peut contrôler le temps d'exposition en externe sans à coupure …)

                      C’est un excellent exemple !

                      J’ai fait des photos cet été avec mon 5D3 sur le télescope de mon père (210mm de diamètre, ≈ 1300mm de focale, ≈ 6,5 d’ouverture), et pour les objets lointains comme Saturne, le simple mouvement de l’obturateur faisait bouger la photo (alors qu’il est très discret sur ce modèle). J’ai pourtant pris toutes les précautions : levée du miroir avant déclenchement, déclenchement télécommandé par radio… mais l’obturateur faisait suffisamment trembler l’appareil pour que ce soit gênant avec un objet aussi distant !

                      Et typiquement dans ce cas d’usage, j’imagine bien fabriquer un support pour un boîtier comme l’Axiom, avec une mise au point motorisée (déplacement du boîtier sur un rail et moteur pas à pas par exemple). En effet il est impossible de faire la mise au point manuellement sur un objet aussi lointain que Saturne, le fait de toucher le boîtier suffit à fausser la mise au point !

                      C’est typiquement le cas où j’aurai non seulement envie mais aussi besoin de bidouiller un appareil photo hackable. Le 5D3 me convient parfaitement pour la photo en général donc seul le goût du bidouillage pourrait actuellement me séduire à bosser avec l’Axiom (si les finances le permettent, ahem).

                      Mais pour l’astrophotographie, l’Axiom serait très adapté, et là ce n’est pas seulement par goût du bidouillage que je pourrais être séduit, c’est parce que j’en ai besoin que je suis conquis.

                      Qui plus est, le télescope est entièrement manufacturé : le tube, la monture, ainsi que le système de motorisation de l’axe polaire et sa commande, et mon père a lui-même poli le miroir c’est pour dire jusqu’où va le « do it yourself » (et j’ai eu personnellement la chance d’assister à son réalluminage il y a quelques années, à l’atelier d’optique de la Société Astronomique de France à Paris ;) ). Vu l’historique de l’engin, autant rester dans le même esprit pour le module photo !

                      L’Axiom correspond donc au besoin :

                      • hackable, hyper modulaire
                      • un boîtier seul sans écran (écran qui doit être déporté ailleurs que sur le tube du télescope pour l’alléger)
                      • pas de système optique ni miroir ni prisme ni autre masse inutile
                      • le module de commande doit être déporté (masse, bougé…)
                      • la question de la monture de l’objectif ne se pose pas (le télescope est l’objectif et la question « monture Canon ou monture Nikon ? » est une question qui n’a pas de sens dans ce contexte

                      Bref, l’Axiom est un super candidat, il répond exactement au besoin sauf un : le télescope a facilement 30 ans, et il a été conçu pour placer un boîtier 24-36 devant le prisme, d’où le besoin du plein-format pour profiter du diamètre du miroir sans user de lentilles intermédiaires. Je n’investirai pas plusieurs milliers d’euros dans un boîtier qui ne me permettrai pas de bénéficier du diamètre du miroir.

                      Bref, là je n’ai pas les moyens de participer au développement de l’Axiom Beta et l’Axiom Beta n’est pas plein format, mais par contre j’ai extrêmement besoin que l’Axiom Beta soit un succès afin que le développement de l’Axiom continue sur sa lancée et qu’un Axiom avec un capteur plein-format soit possible, pour quand j’aurai suffisamment rerempli ma tirelire pour pouvoir la revider. ;-)

                      ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

                      • [^] # Re: conception modulaire… photographie ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        J’ai fait des photos cet été avec mon 5D3 sur le télescope de mon père (210mm de diamètre, ≈ 1300mm de focale, ≈ 6,5 d’ouverture), et pour les objets lointains comme Saturne, le simple mouvement de l’obturateur faisait bouger la photo (alors qu’il est très discret sur ce modèle). J’ai pourtant pris toutes les précautions : levée du miroir avant déclenchement, déclenchement télécommandé par radio… mais l’obturateur faisait suffisamment trembler l’appareil pour que ce soit gênant avec un objet aussi distant !

                        J'ai fait de l'astrophotographie. Bon c'était y a longtemps et en argentique. Déjà ça veut dire qu'on faisait des poses qui pouvait faire une heure ou plus (et pas toujours avec un moteur! Parfois on devait suivre à la main. Et encore même avec un moteur, faut régulièrement corriger en cas de mise en station imparfaite). Peut-être que cela a changé, j'imagine que les appareils numériques sont plus sensibles à la lumière et que les poses sont plus courtes, déjà, non?
                        En tous les cas, la solution pour ton problème est de cacher l'image le temps que la vibration de l'appareil se stabilise (tu peux mettre ton corps devant le tube du télescope, dans le noir complet et avec le réglage sur l'infini, c'est juste une absence de lumière donc ça ne gêne en rien). À l'époque, on n'avait pas de télécommande radio et y avait rien d'électronique dans les appareils, on avait un déclencheur filaire, entièrement mécanique (le "fil" appuyait physiquement sur le déclencheur!), donc c'était pire. Mais simplement boucher la vue marche très bien. La pellicule de prend pas de lumière pendant la vibration!

                        Et typiquement dans ce cas d’usage, j’imagine bien fabriquer un support pour un boîtier comme l’Axiom, avec une mise au point motorisée (déplacement du boîtier sur un rail et moteur pas à pas par exemple). En effet il est impossible de faire la mise au point manuellement sur un objet aussi lointain que Saturne, le fait de toucher le boîtier suffit à fausser la mise au point !

                        Sur des objets aussi lointain, tu mets pas constamment au point sur l'infini de toutes façons? Moi c'est le souvenir que j'en ai.
                        Sinon il existe un logiciel Libre très sympa pour contrôler un appareil photo numérique à travers la connexion USB. Ça s'appelle Entangle. Je sais que le mainteneur s'en sert notamment pour de l'astro-photographie lui-aussi d'ailleurs.
                        Avec ça tu peux contrôler la mise au point (et plein d'autres choses), avoir une prévisualisation de ta photo sur un écran plus grand que l'écran des appareils, puis prendre ta photo en cliquant juste "espace".

                        Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

                        • [^] # Re: conception modulaire… photographie ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          J'ai fait de l'astrophotographie. Bon c'était y a longtemps et en argentique.

                          Quand j’étais petit j’ai vécu ça aussi. :)

                          …Et puis il fallait attendre le développement des négatifs en diapositive pour pouvoir projeter les images sur grand écran et voir si elles étaient bonnes ou ratées ! Et surtout il fallait demander explicitement au labo de ne pas couper la bande de diapositive après développement mais faire ça manuellement, auquel cas la machine du labo cherchait des zones claire pour identifier les vues, et ne voyant que des photos noires, coupait n’importe où… :p

                          Déjà ça veut dire qu'on faisait des poses qui pouvait faire une heure ou plus (et pas toujours avec un moteur! Parfois on devait suivre à la main. Et encore même avec un moteur, faut régulièrement corriger en cas de mise en station imparfaite).

                          Bon par contre j’ai toujours vu le télescope de mon père avec un moteur… Et avec sa télécommande filaire il peut ralentir ou accélérer la rotation polaire pour ajuster le suivi des objets…

                          Peut-être que cela a changé, j'imagine que les appareils numériques sont plus sensibles à la lumière et que les poses sont plus courtes, déjà, non?

                          En fait oui les appareils sont plus sensibles à la lumière, et surtout on peut changer de sensibilité selon l’objet, donc on peut facilement faire la lune avec une faible sensibilité et une nébuleuse avec une plus haute sensibilité dans la même soirée. Avec l’argentique, si tu prévoyais de pointer et photographier un astre lumineux puis un objet peu lumineux… tu mettais d’autant plus de temps dans le second cas que ta pellicule était assez peu sensible pour supporter le premier…

                          Aussi, on ne fait plus de poses longues d’1h, parce qu’en fait les capteurs chauffent et cela apporte vite du bruit, donc on préfère faire de multiples poses (genre 30sec) qu’on additionne. Mais personnellement je n’ai pas encore fait ça en numérique. Faut dire que cet été je n’ai pas eu de chance, sur toute ma semaine de disponibilité je n’ai eu qu’une seule nuit avec un ciel découvert. :/

                          D’ailleurs certains boîtiers reflex numériques ne permettent pas la pause B, mais uniquement des courtes pauses de 30s, étant entendu ça bruite déjà rien qu’à cause de l’attente.

                          Je vois que sur les schémas de l’Axiom il y a un petit ventilateur (je ne parles pas du gros ventilateur du prototype, mais du petit qui semble se placer juste au dessus à l’horizontal sur le boîtier sur l’Axiom Beta), c’est peut-être pour contrôler la chauffe du capteur puisque c’est destiné à de la vidéo ?

                          À l'époque, on n'avait pas de télécommande radio et y avait rien d'électronique dans les appareils, on avait un déclencheur filaire, entièrement mécanique (le "fil" appuyait physiquement sur le déclencheur!), donc c'était pire.

                          Oui je connais ça. :)

                          La pellicule de prend pas de lumière pendant la vibration!

                          Si vraiment la pose est très longue genre 1h, c’est que c’est vraiment très peu lumineux donc la vibration à l’ouverture et à la fermeture de l’obturateur n’est pas imprimée non-plus (trop courte)… :p

                          Là je parle d’objet assez lumineux pour être pris avec une obturation brève, comme avec une planète comme Saturne, et là oui le mouvement de l’obturateur se voit !

                          Sur des objets aussi lointain, tu mets pas constamment au point sur l'infini de toutes façons? Moi c'est le souvenir que j'en ai.

                          Non, il faut tout de même faire une mise au point, et c’est super délicat. En fait la mise au point se fait de cette manière là :

                          mise au point sur un télescope

                          Le capteur qui est au fond du boîtier est placé en face du prisme sans aucun intermédiaire, l’image passe directement à travers le porte oculaire (oculaire enlevé), et la mise au point se fait simplement en approchant ou en éloignant le boîtier du tube, donc du prisme, et donc du miroir, pour se mettre au foyer du miroir !

                          Il est possible de placer des oculaires pour rajouter un peu d’optique à la manière des doubleurs de focale d’objectif habituel, et de faire la mise au point avec l’oculaire lui-même, mais dans le cas où ce n’est pas nécessaire, le mieux est de photographier avec le minimum d’optique, et donc de faire la mise au point en déplaçant le capteur, seule pièce mobile du télescope. C’est là que j’imagine un moteur pas à pas sur une vis débrayable, par exemple, afin de pouvoir ajuster très finement la mise au point après une approche grossière avec mes gros doigts.

                          Sinon il existe un logiciel Libre très sympa pour contrôler un appareil photo numérique à travers la connexion USB. Ça s'appelle Entangle. Je sais que le mainteneur s'en sert notamment pour de l'astro-photographie lui-aussi d'ailleurs.

                          J’en ai entendu parler, mais bon, ça ferait tâche à coté de l’électronique des années 80. :p
                          Il faudrait surtout, pour ça, apporter un ordinateur sur le lieu d’observation, ce qui n’est pas toujours pratique.

                          Avec ça tu peux contrôler la mise au point (et plein d'autres choses), avoir une prévisualisation de ta photo sur un écran plus grand que l'écran des appareils, puis prendre ta photo en cliquant juste "espace".

                          Vu que, comme montré sur le schéma précédent, l’appareil photo n’a aucun contrôle sur la mise au point, puisque soit il n’y a pas de lentille et donc la mise au point se fait en déplaçant le boîtier, soit il y a des lentilles mais elles se placent sur le porte oculaire du télescope et non sur l’appareil photo…

                          Il ne reste plus que la prévisualisation qui peut être faite avec un simple écran hdmi, et le déclenchement qui peut être fait avec un simple câble ou un déclencheur radio… Bref, je ne ressens aucun besoin pour les logiciels comme Entangle avec le matériel actuel.

                          Par contre, fabriquer un module pour placer et contrôler un Axiom sur le télescope, ça ça serait cool ! Et c’est typiquement le genre de cas où je veux bricoler pour les décennies à venir, et avoir le maximum de contrôle pour pouvoir construire sur l’acquis dans 20 ans.

                          ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

                          • [^] # Re: conception modulaire… photographie ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            …Et puis il fallait attendre le développement des négatifs en diapositive pour pouvoir projeter les images sur grand écran et voir si elles étaient bonnes ou ratées ! Et surtout il fallait demander explicitement au labo de ne pas couper la bande de diapositive après développement mais faire ça manuellement, auquel cas la machine du labo cherchait des zones claire pour identifier les vues, et ne voyant que des photos noires, coupait n’importe où… :p

                            Ah ça je sais pas. Je faisais jamais développer. On nous a enseigné à développer et tirer nous-même.

                            Bon par contre j’ai toujours vu le télescope de mon père avec un moteur… Et avec sa télécommande filaire il peut ralentir ou accélérer la rotation polaire pour ajuster le suivi des objets…

                            Oui enfin le moteur ne s'occupe en général que d'un axe (ou alors t'as un télescope très cher, j'imagine car j'ai pas vu de télescope amateur avec moteur sur tous les axes!), donc si y a une mise en station même minimement faussée, faut corriger. Ensuite clairement si tu fais des photos de 30 secs seulement, c'est clair que t'as pas à te fatiguer. Ça n'a pas le temps de se décaler même avec mise en station approximative.
                            Ceci dit, même sans moteur du tout, c'était très sympa de faire de super longue poses en tournant à la main progressivement pendant des dizaines de minutes. Il fait froid, c'est crevant, mais c'est gratifiant. Et puis si t'es avec des amis, tu peux toujours discuter et tu t'ennuies pas.

                            En fait oui les appareils sont plus sensibles à la lumière, et surtout on peut changer de sensibilité selon l’objet, donc on peut facilement faire la lune avec une faible sensibilité et une nébuleuse avec une plus haute sensibilité dans la même soirée.

                            Dans mes souvenirs, on montait jamais haut de toutes façons en sensibilité. Haute sensibilité à la lumière, ça signifie plus de grain, de bruit, etc.

                            Je vois que sur les schémas de l’Axiom il y a un petit ventilateur (je ne parles pas du gros ventilateur du prototype, mais du petit qui semble se placer juste au dessus à l’horizontal sur le boîtier sur l’Axiom Beta), c’est peut-être pour contrôler la chauffe du capteur puisque c’est destiné à de la vidéo ?

                            On n'est pas encore sûr si ce ventilateur sera vraiment nécessaire. Par contre il se peut que même s'il n'est pas nécessaire, cela améliore les caractéristiques du capteur, donc ça resterait utile. Le refroidissement a été prévu parce qu'il vaut mieux prévenir que guérir, mais il se peut qu'au final on se rende compte qu'il puisse être retiré. Aussi normalement le ventilateur et la cage du ventilateur pourra être retirée facilement dans le design prévu.

                            Je ne fais que retranscrire des choses qui ont été dites sur la liste de l'équipe y a environ 2 mois. Me demande pas plus de détails, j'en sais pas plus. :-)

                            Par contre, fabriquer un module pour placer et contrôler un Axiom sur le télescope, ça ça serait cool ! Et c’est typiquement le genre de cas où je veux bricoler pour les décennies à venir, et avoir le maximum de contrôle pour pouvoir construire sur l’acquis dans 20 ans.

                            Ben si l'Axiom se fait et qu'un jour, tu en viens là, tu partageras tes montages en OpenHardware, j'espère! :-)

                            Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

                            • [^] # Re: conception modulaire… photographie ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Oui enfin le moteur ne s'occupe en général que d'un axe (ou alors t'as un télescope très cher, j'imagine car j'ai pas vu de télescope amateur avec moteur sur tous les axes!)

                              Oui c’est ça, seul un axe est motorisé, et il n’est motorisé que pour le suivi de la rotation du ciel, on peut seulement accélérer/ralentir cette rotation pour ajuster. Pour pointer il faut débrayer la transmission du moteur.

                              Effectivement j’ai vu des logiciels qui sont capables d’orienter le télescope vers un point arbitraire du ciel juste en entrant les coordonnées, mais pour ça il faut que le télescope soit motorisé en conséquence sur tous les axes, et avec une vitesse de rotation rapide, et ce n’est pas le cas du tout ici. Par définition, le seul moteur du télescope lui fait faire une révolution complète en 24h, ce n’est que le suivi du ciel. :)

                              Ben si l'Axiom se fait et qu'un jour, tu en viens là, tu partageras tes montages en OpenHardware

                              Si ça arrive, je ferai au moins un journal c’est sûr et il n’y aurait pas de raison que je cache des choses, c’est juste que c’est tellement spécifique (le télescope est unique) que peu de choses seront utiles.

                              Mais pour le moment, 1. je n’ai pas l’argent 2. l’Axiom n’est pas plein format.

                              Bref, mais que vive le projet Apertus, on en a grandement besoin ! L’Axiom ne peut pas répondre à tous les besoins, mais si une initiative OpenHardware comme l’Axiom Beta est un succès, alors il sera plus facile de développer l’Axiom pour répondre à d’autres besoin, ou de donner à d’autres l’idée de répondre à d’autres besoins. Apertus est en train de tracer une route très importante, il faut que cette route existe pour que d’autres puissent l’emprunter.

                              Je ne sais pas comment faire pour aider Apertus à trouver des mécènes…

                              ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

                              • [^] # Re: conception modulaire… photographie ?

                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                Je ne sais pas comment faire pour aider Apertus à trouver des mécènes…

                                Simple parles en autour de toi ;0) Ne serait ce que dans la communauté des astro-photographes. D'autres capteurs pourront être mis dans l'AXIOM (Beta n'est qu'un pas vers la GAMMA)Le concept est modulaire comme les jouets LEGO - on enlève une partie on en rajoute une autre, le software suit car il est libre et ouvert, tout le monde (ayant quand même des compétences!) peut modifier et adapter le code à ses besoins.

                                C'est aussi une caméra qui serait trés bonne dans le domaine de l'animation (une piste à creuser)

                                Donc on en parle et on n'hésite pas à mettre la main au porte monnaie ne serait ce que pour 1€ (on vends depuis ce matin des pins et des TShirts pour aider la campagne - mais on hésite pour les caleçons ;0)

                                Diogene

                              • [^] # Re: conception modulaire… photographie ?

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                Titre de l'image

                                Titre de l'image

                                La campagne de levée de fonds d'apertus° pour l'Axiom Beta (camera 4K libre et open source) est un succès puisque la barre des 100 000€ a été atteinte hier! Il reste encore 71 heures avant la fin pour celles et ceux qui décideraient de participer (et il reste encore quelques caméras à saisir)

                                Quoiqu'il en soit un grand merci pour avoir participé, relayé, l'info, posé des questions bref avoir fait vivre cet événement. Sans vous on n'y serais jamais arrivé!

                                Merci

                                Diogene

                                • [^] # Re: conception modulaire… photographie ?

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  Oui j’ai vu ça, c’est cool ! Et je vois aussi que le contrôleur est financé. Vous avez rajouté un capteur dans les options de la page igg on dirait (mais un plus petit et moins cher) !

                                  ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

                                  • [^] # Re: conception modulaire… photographie ?

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                    Oui à €110,000 - on a la commande filaire" de l'AXIOM Beta avec de "vrais" boutons et de "vrai"s manettes qui pourra être construite. (prix de vente approx. €300)

                                    Titre de l'image

                                    Pour €120 000 (nous en sommes à €114,520 à 43 heures de la fin de la campagne) on pourrait construire une monture Canon EF active (avec contrôle sur l'objectif donc via une commande externe)(prix de vente approx. €300)

                                    Pour €130,000 - on pourrait construire un adaptateur de batteries NP-F970/F750/F550 pour alimenter l'AXIOM Beta.

                                    Au delà vos rêves les plus fous sont envisageables ;0)

                                    Diogene

                                  • [^] # Re: conception modulaire… photographie ?

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                    En fait le « matelas financier » est à ce jour de 181589 € car les ventes continuent et ce jusqu’au 23 octobre 2014

                                    https://www.indiegogo.com/projects/axiom-beta-the-first-open-digital-cinema-camera

                                    The official campaign has ended successfully, but we will keep the campaign open for latecomers to claim your AXIOM Beta for a €500 development contribution for another two weeks (until October 23rd).

                                    Nouvel objectif les 200 000 euros (plus il y aura de brouzoufs et plus il y aura de développement et de baisse possible pour le prix final de la caméra)

                                    Diogene

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.