Lettre ouverte de Mozilla au CEO de Microsoft

Posté par (page perso) . Édité par t0b1nux, palm123, Florent Zara, SlowBrain et Benoît Sibaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
27
1
août
2015
Mozilla

Chris Beard, le CEO de Mozilla, a écrit une lettre ouverte à Satya Nadella, le CEO de Microsoft, à propos d'une « fonctionnalité » assez peu élégante du tout nouveau Windows 10.

D'une part, la mise à jour ne conserve pas le choix du navigateur web par défaut. En effet, cette configuration est mise sur Edge, le nouveau navigateur de Microsoft, qui remplace Internet Explorer, et au logo en forme de « e » si proche de l'ancien.

D'autre part, le mécanisme habituel de changement de navigateur par défaut a été modifié et rajoute une étape, qui passe obligatoirement par une configuration manuelle de Windows, peu limpide.

La procédure manuelle

1/ Lancez Firefox, et cliquez sur le bouton « Firefox par défaut »

Choix du défaut dans Firefox

2/ Dans la configuration de Windows 10, cliquez sur « Navigateur »

Choix du défaut dans Windows 10

3/ Choisissez votre navigateur

Choisissez votre navigateur

  • # T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.
    Et dans la foulée tu désinstalles iOS et Android.
    http://korben.info/windows-10-est-il-un-systeme-dexploitation-diabolique.html

    • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

      Posté par (page perso) . Évalué à -10.

      Ah, Manuel Dorne, celui qui a un blog webzine qui ressemble à une galerie marchande ?

      Sinon, Win10 sera un succès, qu'on le veuille ou non.

      Un libriste qui en a sa claque des puristes.

      • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

        Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 02/08/15 à 19:01.

        Je suis un lecteur suffisamment régulier de ton blog pour savoir que tu aimes bien tacler Korben. Mais si ta haine viscérale envers lui pouvait s'arrêter à la sortie de ce premier, je pense qu'on ne s'en porterait pas plus mal, c'est ennuyeux à la longue.

        La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

        • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

          Posté par (page perso) . Évalué à -10.

          Le rapport avec l'article en question ? Que je n'apprécie plus du tout la prose de Manuel Dorne n'a rien à voir avec cet article.

          Quant à Windows 10, il est bien trop tôt pour savoir si ce sera un succès à la Windows 7 ou pas. En tout cas, le rejet de la génération 8.x de MS-Windows pourrait l'aider.

          Ton commentaire hors-sujet ici n'apporte rien, si ce n'est une volonté de foutre la mouise.

          Un libriste qui en a sa claque des puristes.

          • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            Le rapport avec l'article en question ? Que je n'apprécie plus du tout la prose de Manuel Dorne n'a rien à voir avec cet article.

            Tu critique dès que tu vois un lien vers son site…

            Puis c'est Korben, pas Manuel Dorne. Il a choisis le pseudonymat, c'est son choix.

            Son nom est facilement trouvable je suppose, mais c'est pas une raison pour le ressortir a chaque fois

    • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

      Posté par . Évalué à 10.

      Il sera livré de base avec 99% des nouveaux PC.
      Et la plupart des gens penseront qu'il n'y a que ça qui existe.
      Donc il est normal que Mozilla se batte pour qu'un navigateur libre reste facilement installable.

      • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

        Posté par (page perso) . Évalué à -3.

        Linux atteint les 4% des visites Web en France quand même. Windows n est plus aussi dominant qu il y a 10 ans.

        • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Linux atteint les 4% des visites Web en France

          C'est bizarre, mais c'est toujours sur ce pourcentage des "visites web" que l'on se base pour mesurer la pénétration de Linux chez la famille Michu.

          Mais n'oublions pas, qu'en France, une grande partie de ces visites passent par les box des FAI, dont la plupart sont sous Linux, pour aller vers des serveurs, eux aussi pour la plupart sous Linux.

          D'ailleurs, j'ai derrière moi un paquet de machines sous Linux qui ne vont jamais visiter le web mais qui sont quand même utilisées par des centaines de gens de la vraie vie…

          * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

          • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Linux est omniprésent oui mais quand on parle de la pénétration de Linux chez la famille Michu, c'est en terme d'OS desktop.

            Autrement, on pourrait aller jusqu'à dire que la majorité des smartphone est sous Linux par extension…

            Donc oui, sur le marché desktop y a encore du chemin à faire, autrement Linux dans l'embarqué est omniprésent ;).

            La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

            • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

              Posté par (page perso) . Évalué à -6.

              Il est vrai que l'existence d'une tripotée de distributions à destination du bureau n'aide pas franchement à la montée en puissance de la version "bureautique" de GNU/Linux.

              Une purge serait nécessaire ne serait-ce qu'enlever les projets dont le but est de cloner l'apparence de MacOS-X par exemple :D

              Quoi, j'ai dit une grossièreté ? :)

              Un libriste qui en a sa claque des puristes.

              • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                Posté par . Évalué à 3.

                Il est vrai que l'existence d'une tripotée de distributions à destination du bureau n'aide pas franchement à la montée en puissance de la version "bureautique" de GNU/Linux.

                Source ?

                Je n'y crois pas du tout. Peu d'entre elles sont vraiment visibles.

                Et puis du côté Windows, entre XP (encore ~20% de part de marché), Vista, Seven, 8, 8.1 et Windows 10, c'est là aussi le bordel.

                Non, ce qui fait que GNU/Linux n'est pas présent sur le desktop tiens à deux choses :
                - Windows était là bien avant
                - Windows est préinstallé depuis 20 ans (au moins).
                - Windows dispose d’énormément d'applications tierces et de bien plus de pilotes tierces.

                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                  Posté par (page perso) . Évalué à -4.

                  Source pour le nombre de distributions bureautiques ? Distrowatch par exemple ? C'est vrai, c'est un site tellement peu informatif sur la vie des distributions en général :)

                  Sinon, en distribution à destination bureautique, on peut citer, en se limitant aux grands noms :

                  1. LinuxMint
                  2. Ubuntu (et ses saveurs officielles)
                  3. Debian GNU/Linux
                  4. Fedora Linux
                  5. Mageia
                  6. Manjaro Linux
                  7. elementaryOS (quand elle aura bien murie)
                  8. OpenSuSE

                  Distrowatch renvoie 161 réponses quand on demande des distributions catégorisées "Desktop". Après, il faut savoir faire le tri.

                  http://distrowatch.com/search.php?ostype=Linux&category=Desktop&origin=All&basedon=All&notbasedon=None&desktop=All&architecture=All&package=All&status=Active

                  Même si 10% d'entre elles monopolisent 90% de ce marché, ça fragilise la montée en puissance de GNU/Linux sur le bureau.

                  Et puis du côté Windows, entre XP (encore ~20% de part de marché), Vista, Seven, 8, 8.1 et Windows 10, c'est là aussi le bordel.

                  Sauf que tu as 95% de chances de faire fonctionner un logiciel qui était sous XP avec des versions plus jeunes. C'est moins évident avec l'éparpillement des distributions GNU/Linux.

                  Non, ce qui fait que GNU/Linux n'est pas présent sur le desktop tiens à deux choses :
                  - Windows était là bien avant
                  - Windows est préinstallé depuis 20 ans (au moins).
                  - Windows dispose d’énormément d'applications tierces et de bien plus de pilotes tierces.

                  Je vois trois items.

                  Premier point : c'est vrai. Cependant, il a fallu 7 ans avant que MS-Windows soit vraiment utilisable, avec l'arrivée de MS-Windows 3.1 en 1992.

                  Deuxième point : Jusqu'en 1995, il fallait automatiser le lancement de MS-Windows. Il n'est devenu un OS à part entière (et non seulement une surcouche évoluée de MS-DOS) à partir de WinXP en 2001.

                  Troisième point : si on sort les 15 millions de zippeurs (et autres outils de cet engeance), les antivéroles, les anti-espigiociels, ça diminue un peu la logithèque. Quant aux pilotes, c'est un peu l'ouroboros : Linux est peu présent -> pas de pilotes -> présence amoindrie.

                  Question subsidiaire : quel sera le niveau de "moinsage" de ce commentaire ?

                  Un libriste qui en a sa claque des puristes.

                  • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                    Posté par . Évalué à 7.

                    Il voulait dire je pense que l'utilisateur de Windows qui veut s'essayer à une distrib' n'a pas idée de la quantité de distributions qui existent et encore moins de la tripotée d'environnements de bureau.
                    Après faut pas charrier, tu sors dehors et tu poses la question : Vous connaissez GNU/Linux ?
                    Dans la majorité des cas ils vont te dire non, ou alors de très loin. Une fois j'ai rencontré un type qui pensait que ça s'installait sous Windows. En vrai de vrai l'utilisateur final il en a rien à cirer de tourner sous Windows, Mac OS ou GNU/Linux ou même de l'informatique en général, il veut que ça marche sortit de la boite qu'il a acheter chez Géant Casino et que le truc l’embête pas avec des questions.

                    • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Après faut pas charrier, tu sors dehors et tu poses la question : Vous connaissez GNU/Linux ?

                      En général, la réponse est : « Ouais, Linux, je connais, mais gnulinux, c'est quoi ? »

                      * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

                    • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                      Posté par (page perso) . Évalué à -7.

                      C'est vrai que c'est un peu le grand foutoir… Et en disant un peu, je reste dans l'amoindrissement de la réalité.

                      On arrive au "trop de choix tue le choix". Ce qui est terrible, si on y pense bien. C'est plus simple de trouver une aiguille dans une botte de foin que de trouver sa distribution GNU/Linux sans faire six mois à un an de distro-hopping.

                      Et pour le Géant Casino, pourquoi faire de la discrimination envers les hypers Auchan, Leclerc ou encore Carrefour ou Intermarché ? Hein, pourquoi ? :D

                      Un libriste qui en a sa claque des puristes.

                    • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      En vrai de vrai l'utilisateur final il en a rien à cirer de tourner sous Windows, Mac OS ou GNU/Linux ou même de
                      l'informatique en général, il veut que ça marche sortit de la boite qu'il a acheter chez Géant Casino et que le truc l’embête
                      pas avec des questions.

                      Mais il ne manquera pas de pleurer lorsqu'il :
                      - Aura besoin de récupérer ses données stockées dans un format propriétaire
                      - Chopera un {spy|mal|ad}ware

                      L'utilisateur final n'est pas cohérent.

                      Il devient donc évident qu'il est bien plus logique que ce soit l'OS qui choisisse ses utilisateurs que le contraire.

                  • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 05/08/15 à 09:56.

                    Source pour le nombre de distributions bureautiques ? Distrowatch par exemple ? C'est vrai, c'est un site tellement peu informatif sur la vie des distributions en général :)

                    Je demandais la source par rapport à l'affirmation comme quoi l'existence d'une pléthore de distributions nuirait à la popularité de GNU/Linux. De toutes évidences, tu n'as aucune source.

                    Sauf que tu as 95% de chances de faire fonctionner un logiciel qui était sous XP avec des versions plus jeunes. C'est moins évident avec l'éparpillement des distributions GNU/Linux.

                    Bof, j'ai pas mal de programmes qui tournaient sous XP et qui ne fonctionnent plus à partir de Vista. D'autres qui ne fonctionnait qu'avec Windows 98 SE et qui n'acceptent rien d'autre (à part, parfois, Windows 7). C'est un peu la roulette russe pour du "95 % de chances"…

                    Et puis dans le cas d'un logiciel libre sous Linux, tu as 95% de chances d'avoir ton logiciel X dispo sous Debian d'être disponible sur Debian n+1 ou Ubuntu, ou Arch, …

                    Premier point : c'est vrai. Cependant, il a fallu 7 ans avant que MS-Windows soit vraiment utilisable, avec l'arrivée de MS-Windows 3.1 en 1992.

                    Peu importe, avec MS-DOS les gens étaient déjà habitués à avoir un OS Microsoft préinstallé.

                    Deuxième point : Jusqu'en 1995, il fallait automatiser le lancement de MS-Windows. Il n'est devenu un OS à part entière (et non seulement une surcouche évoluée de MS-DOS) à partir de WinXP en 2001.

                    C'est tout à fait faux. Windows 3.11 disposait déjà de son propre kernel (et de ses applications incompatibles avec MS-DOS), et pareil pour Windows 9X.

                    Dans Windows 3.11, MS-DOS s'occupait de certains accès (accès disque, par exemple) et du boot, et s'occupait de fournir une VM pour les applications MS-DOS lancés sous Windows.

                    Dans Windows 9X (y compris 95), il n'était déjà plus qu'un bootloader, et celui qui était utilisé pour les applications MS-DOS lancés sous Windows. Rien de plus. Par ailleurs, Windows 9X utilisait déjà un modèle d'accès aux ressources préemptif (et avec protection mémoire) pour les applications Win32.

                    Et dans Windows NT (la première version date de 1993), MS-DOS n'était déjà plus là.

                    Troisième point : si on sort les 15 millions de zippeurs (et autres outils de cet engeance), les antivéroles, les anti-espigiociels, ça diminue un peu la logithèque.

                    C'est très loin de la diminuer au point de la ramener à la taille de celle de GNU/Linux, faut pas se leurrer sur les ~20 ans de monopole de Windows sur le desktop.

                    Quant aux pilotes, c'est un peu l'ouroboros : Linux est peu présent -> pas de pilotes -> présence amoindrie.

                    C'est exact. C'est ce que je me tue à dire d'ailleurs à ceux qui croient que la part de marché de Linux n'a aucune importance pour eux.

                    Question subsidiaire : quel sera le niveau de "moinsage" de ce commentaire ?

                    À ce jour : -5, +6, résultat : 1.

                    "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                    • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                      Posté par (page perso) . Évalué à -3.

                      Puisque ça tourne au troll, trollons :)

                      Je demandais la source par rapport à l'affirmation comme quoi l'existence d'une pléthore de distributions nuirait à la popularité de GNU/Linux. De toutes évidences, tu n'as aucune source.

                      Juste citer un site qui répertorie une bonne partie de la "distrosphère" pour montrer son éclatement et sa dispersion, ça ne suffit pas ?

                      Bof, j'ai pas mal de programmes qui tournaient sous XP et qui ne fonctionnent plus à partir de Vista. D'autres qui ne fonctionnait qu'avec Windows 98 SE et qui n'acceptent rien d'autre (à part, parfois, Windows 7). C'est un peu la roulette russe pour du "95 % de chances"…

                      Tout dépend si tu prends des logiciels codés avec les pieds ou pas. Dans le meilleur des cas, des mises à jour ont été proposées, non ? Avec 95%, j'ai été un peu large. 80 à 90% est plus réaliste.

                      Peu importe, avec MS-DOS les gens étaient déjà habitués à avoir un OS Microsoft préinstallé.

                      Et les gens arrivés sous MS-DOS avant 1992 ? Simple question, hein :)

                      C'est tout à fait faux. Windows 3.11 disposait déjà de son propre kernel (et de ses applications incompatibles avec MS-DOS), et pareil pour Windows 9X.

                      Ah, il y avait déjà un kernel.dll (ou équivalent) pour Win3.x ? Cela fait tellement longtemps, mais j'ai un doute.

                      Dans Windows 3.11, MS-DOS s'occupait de certains accès (accès disque, par exemple) et du boot, et s'occupait de fournir une VM pour les applications MS-DOS lancés sous Windows.

                      Oui. Mais pouvait-on éteindre tout l'ordinateur (du moins, atteindre l'autorisation de couper le jus) depuis Win 3.1x ?

                      Dans Windows 9X (y compris 95), il n'était déjà plus qu'un bootloader, et celui qui était utilisé pour les applications MS-DOS lancés sous Windows. Rien de plus. Par ailleurs, Windows 9X utilisait déjà un modèle d'accès aux ressources préemptif (et avec protection mémoire) pour les applications Win32.

                      Ah, le beau discours marketing de l'époque. Je me souviens d'avoir eu un BSOD dans les 24 heures qui ont suivi la première installation de Win95 sur mon Cyrix 486 à l'époque :)

                      D'ailleurs, j'ai vu disparaitre les BSOD sous Windows quand je suis passé à Windows 2000. J'ai sauté WinMe avec grand plaisir.

                      Et dans Windows NT (la première version date de 1993), MS-DOS n'était déjà plus là.

                      Ah, celui qui est le lointain descendant du code développé à l'origine par MS pour produire avec IBM ce qui aurait du être OS/2 3.0 ?

                      C'est très loin de la diminuer au point de la ramener à la taille de celle de GNU/Linux, faut pas se leurrer sur les ~20 ans de monopole de Windows sur le desktop.

                      J'ai été un peu excessif en parlant de 15 millions de zippeurs, mais l'idée est présente. Il suffit de se balader sur les sources à "merdeware" comme 01net pour voir le nombre de clones dans le domaine des archiveurs :)

                      Quant au monopole de Windows sur le bureau, qui le nie ? Simplement, je dis qu'une partie de la logithèque pour MS-Windows est surchargée dans certains domaines précis.

                      C'est exact. C'est ce que je me tue à dire d'ailleurs à ceux qui croient que la part de marché de Linux n'a aucune importance pour eux.

                      J'avoue que la part de marché m'importe peu. Je sais très bien que Linux sur le bureau, si cela doit arriver, ce sera quand on pourra utiliser GNU/Hurd avec autant de facilité qu'un noyau Linux. Pas demain la veille, malheureusement.

                      À ce jour : -5, +6, résultat : 1.

                      Allez, -15 pour celui-ci. Les grognons pourront me faire atteindre ce score, non ?

                      Un libriste qui en a sa claque des puristes.

                      • [^] # Hurd vs Linux

                        Posté par . Évalué à 1.

                        J'avoue que la part de marché m'importe peu. Je sais très bien que Linux sur le bureau, si cela doit arriver, ce sera quand on pourra utiliser GNU/Hurd avec autant de facilité qu'un noyau Linux. Pas demain la veille, malheureusement.

                        Je ne connais pas bien Hurd. Quels sont ses différences par rapport au noyau Linux ? Et quel en serait donc les avantages ? Je suis intrigué, car tu dis que Linux sur le bureau cela arrivera lorsque Hurd sera prêt ? En quoi Hurd permettra de démocratiser GNU/linux ou GNU/Hurd sur le desktop ?

                        Après, si c'est pas demain la veille, le risque c'est que quand ça arrive, que le desktop soit passé de mode, et que le grand public n'utilise plus qu'essentiellement des tablettes/smartphones…

                        • [^] # Re: Hurd vs Linux

                          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                          GNU/Hurd devait être le noyau à l'origine pour le système GNU. Mais comme l'a si bien précisé Linus Torvalds, il n'aurait jamais commencer à travailler sur ce qui allait devenir le noyau qu'on connait de nos jours.

                          Théoriquement, il est très joli, mais en pratique, c'est une horreur à déboguer.

                          Invoquer GNU/Hurd, c'est une manière de dire que c'est repoussé aux calendes grecques… Ou presque !

                          Un libriste qui en a sa claque des puristes.

                      • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                        Posté par . Évalué à 4.

                        Je demandais la source par rapport à l'affirmation comme quoi l'existence d'une pléthore de distributions nuirait à la popularité de GNU/Linux. De toutes évidences, tu n'as aucune source.

                        Juste citer un site qui répertorie une bonne partie de la "distrosphère" pour montrer son éclatement et sa dispersion, ça ne suffit pas ?

                        Tu montres la dispersion, mais pas en quoi cela nuit à la réputation. Quand les Michu entendent le mot « linux », ils ne savent pas qu'il y a le choix, pas plus qu'ils ne savent des incompatibilités subtiles entre les différentes versions de Windows. En pratique quand un membre de ma famille a entendu parler de linux comme remplacement d'un XP devenu inutilisable et m'a demandé de l'installer, c'est moi qui ai choisi la distribution et la personne ne sait pas s'il y avait d'autres choix.

                        • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                          Posté par (page perso) . Évalué à -7.

                          Tu montres la dispersion, mais pas en quoi cela nuit à la réputation.

                          Il est vrai que c'est tellement bien d'avoir 15 trillions de distributions au lieu d'une grosse poignée qui serait capable de rassembler les énergies et de faire avancer les choses.

                          Quand les Michu entendent le mot « linux », ils ne savent pas qu'il y a le choix, pas plus qu'ils ne savent des incompatibilités subtiles entre les différentes versions de Windows.

                          Les "michus", ils entravent quoi à l'informatique ? Rien. Pour eux, c'est comme une voiture ou une moto : ça doit fonctionner, c'est un outil, rien d'autre.

                          En pratique quand un membre de ma famille a entendu parler de linux comme remplacement d'un XP devenu inutilisable et m'a demandé de l'installer, c'est moi qui ai choisi la distribution et la personne ne sait pas s'il y avait d'autres choix.

                          Ah, généraliser à partir d'un cas :)

                          Un libriste qui en a sa claque des puristes.

                      • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Ah, le beau discours marketing de l'époque. Je me souviens d'avoir eu un BSOD dans les 24 heures qui ont suivi la première installation de Win95 sur mon Cyrix 486 à l'époque :)

                        Ce n'est pas du marketing, c'est la réalité.

                        Ca n'empêche pas les BSOD (j'en ai même eu sous Windows 8 et Windows 7…), mais si tu avais lu le lien tu saurais que même Windows 9X n'est PAS une interface graphique pour MS-DOS.

                        Juste citer un site qui répertorie une bonne partie de la "distrosphère" pour montrer son éclatement et sa dispersion, ça ne suffit pas ?

                        Non, ça veut juste dire que y'a beaucoup de distributions. Le grand public connaît à peine Linux, donc qu'il y a 100 ou 100000 distributions, ça lui fait bouger une oreille sans faire bouger l'autre…

                        Tout dépend si tu prends des logiciels codés avec les pieds ou pas. Dans le meilleur des cas, des mises à jour ont été proposées, non ? Avec 95%, j'ai été un peu large. 80 à 90% est plus réaliste.

                        le truc, c'est que la politique de rétro-compatibilité de Microsoft prend justement en compte les logiciels codés avec les pieds (typiquement, un bug dans Windows corrigé pourrait faire en sorte qu'une application ne fonctionne plus. 9 fois sur 10, le bug reste tel quel pour ne pas péter l'appli). Pourtant, même ainsi, MS ne fait pas de miracles, loin de là. Donc oui, c'est plus de l'ordre de 80%

                        Et des mises à jours pour des logiciels vieux de 20 ans dont l'équipe de développement a disparu : bonne chance…

                        Et les gens arrivés sous MS-DOS avant 1992 ? Simple question, hein :)

                        MS-DOS était préinstallé sur les IBM PC depuis les années 1980.

                        Ah, il y avait déjà un kernel.dll (ou équivalent) pour Win3.x ? Cela fait tellement longtemps, mais j'ai un doute.

                        ben c'est lui qui s'occupait des pages mémoires, par exemple, ou d'exploiter le mode protégé du 286, par exemple (et c'est pas MS-DOS qui s'occupait des GPE)…

                        Ah, celui qui est le lointain descendant du code développé à l'origine par MS pour produire avec IBM ce qui aurait du être OS/2 3.0 ?

                        La branche Windows NT est né du projet OS/2, effectivement.

                        J'avoue que la part de marché m'importe peu. Je sais très bien que Linux sur le bureau, si cela doit arriver, ce sera quand on pourra utiliser GNU/Hurd avec autant de facilité qu'un noyau Linux. Pas demain la veille, malheureusement.

                        C'est justement parce que Linux est utilisé partout (en tout cas en dehors du desktop), qu'il a une prise en charge du matériel correcte et une logithèque qui n'est pas ridiculement petite.

                        Donc oui, la popularité d'un OS/kernel, c'est important.

                        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                        • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                          Posté par (page perso) . Évalué à -3.

                          Ce n'est pas du marketing, c'est la réalité.

                          Donc les BSODs étaient des inventions ? :D

                          Il y a eu beaucoup de marketing, et il a fallu attendre Win95 OSR2 pour que le système de fichiers accepte sans manipulation hasardeuse les noms de fichiers longs.

                          Ca n'empêche pas les BSOD (j'en ai même eu sous Windows 8 et Windows 7…), mais si tu avais lu le lien tu saurais que même Windows 9X n'est PAS une interface graphique pour MS-DOS.

                          Jusqu'à Win 3.x, c'était une surcouche graphique de MS-DOS. Ça a commencé à changer par la suite. Mais la branche Windows 4.x (en clair les 9x et Millenium), il ne pouvait pas démarrer sans un DOS en dessous.

                          Donc, une surcouche plus évoluée pourrait-on dire. Mais le mélange 16 bits (de DOS) et 32 bits (de Windows), côté stabilité, bof, quoi !

                          ben c'est lui qui s'occupait des pages mémoires, par exemple, ou d'exploiter le mode protégé du 286, par exemple (et c'est pas MS-DOS qui s'occupait des GPE)…

                          La gestion mémoire des PCs à l'époque, quelle joie… J'en frissonne encore d'horreur :(

                          C'est justement parce que Linux est utilisé partout (en tout cas en dehors du desktop), qu'il a une prise en charge du matériel correcte et une logithèque qui n'est pas ridiculement petite.

                          Or, pour les "Michus", seul le desktop compte.

                          Pour la popularité d'un OS, c'est plus un truc de technophile qu'autre chose. Faut rester réaliste.

                          Un libriste qui en a sa claque des puristes.

                          • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                            Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 06/08/15 à 14:05.

                            Donc les BSODs étaient des inventions ? :D

                            Non, mais ça n'a rien à voir. Le fait est que Windows 9X n'était pas juste une couche au dessus de MS-DOS (Windows 3.X non plus d'ailleurs), mais un vrai OS avec son propre kernel, ses propres APIs et applications, et un modèle d'accès préemeptif pour les application Win32 (collaboratif pour les applications Win16 et MS-DOS), point.

                            Il y a eu beaucoup de marketing,

                            Le marketing mensonger, c'est dire que Windows 9X n'était qu'un shell pour DOS, ce qui est totalement faux.

                            et il a fallu attendre Win95 OSR2 pour que le système de fichiers accepte sans manipulation hasardeuse les noms de fichiers longs.

                            En fait, il a fallu attendre FAT32 ET Win95 OSR2, surtout. Les noms longs étaient pris en charge au prix d'une bidouille d'ingénierie logicielle horrible, d'ailleurs.

                            Jusqu'à Win 3.x, c'était une surcouche graphique de MS-DOS.

                            Encore faux. Windows 3.X disposait déjà de son propre kernel, APIs, applications, modèle mémoire, etc… C'était un OS à part entière, comme Windows 9X, dont MS-DOS n'était plus qu'un composant dont le rôle était de plus en plus diminué au fil des versions.

                            Ça a commencé à changer par la suite. Mais la branche Windows 4.x (en clair les 9x et Millenium), il ne pouvait pas démarrer sans un DOS en dessous.

                            MS-DOS était certes le bootloader sous 9X/ME, mais pas grand chose de plus. Le véritable système d'exploitation, une fois Windows démarré, c'était Windows.

                            D'ailleurs, essaie d'exécuter une application utilisant Windows sous DOS, tu auras ceci (qui fait parti du header de n'importe quelle PE/EXE compilé pour Windows) :

                            This Program Cannot Be Run in DOS Mode

                            Et t'as DirectX sous DOS ? Un modèle mémoire unifié ? Non, rien de tout ça.

                            Mais le mélange 16 bits (de DOS) et 32 bits (de Windows), côté stabilité, bof, quoi !

                            C'est soit ça, soit tu exiges de tout le monde d'acheter plein de mémoire pour faire fonctionner ton nouvel OS qui va tout déchirer (la mémoire en 1995, ça coûte un bras). Si personne ou presque ne peut exécuter ton OS, bah c'est de l'argent jeté par les fenêtres au final…

                            Windows 9X a assuré la transition. Oui il plantait souvent à cause du modèle collaboratif sans protection mémoire - mais très léger en usage mémoire - pour les application Win16/MS-DOS (et parfois à cause de pilotes écrits avec les pieds).

                            (enfin du moment qu'on se limitait à des application Win32 ça allait :) )

                            Mais en contrepartie, il pouvait fonctionner avec 8 Mo de mémoire (ce qui n'était pas le cas de Windows NT. NT 4 Workstation exigera d'ailleurs, en 1996, 64 Mo de mémoire pour s'installer !)

                            La gestion mémoire des PCs à l'époque, quelle joie… J'en frissonne encore d'horreur :(

                            Ceci n'était valable que pour MS-DOS. Bon à la limite avec Win16 aussi (et ses fameuses ressources "USER" et "SYSTEME". Tôt ou tard une application Win16 oubliait de libérer la mémoire, et il fallait redémarrer pour en exécuter d'autres… Le sous-système Win16 de la lignée NT - absent des versions 64 bits par manque d'intérêt pour le porter - règle ce problème en utilisant une VM, et la mémoire virtuelle rapporte toujours à l'application Win16 qu'elle a 100% des ressources USER et SYSTEM disponibles. :) )

                            Pour la popularité d'un OS, c'est plus un truc de technophile qu'autre chose. Faut rester réaliste.

                            Il n'empêche que personne n'utilise Hurd en partie parce que … personne n'utilise Hurd (kernel au stade de alpha depuis 20 ans, support matériel très en retard par rapport à Linux). Donc oui, la popularité ça compte (+ de contributions, etc…)

                            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                            • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                              Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                              Non, mais ça n'a rien à voir. Le fait est que Windows 9X n'était pas juste une couche au dessus de MS-DOS (Windows 3.X non plus d'ailleurs), mais un vrai OS avec son propre kernel, ses propres APIs et applications, et un modèle d'accès préemeptif pour les application Win32 (collaboratif pour les applications Win16 et MS-DOS), point.

                              C'était surtout un mélange de 16 et de 32 bits assez gluant par endroit.

                              Encore faux. Windows 3.X disposait déjà de son propre kernel, APIs, applications, modèle mémoire, etc… C'était un OS à part entière, comme Windows 9X, dont MS-DOS n'était plus qu'un composant dont le rôle était de plus en plus diminué au fil des versions.

                              J'ai dit Jusqu'à Win 3.x.

                              https://fr.wiktionary.org/wiki/jusqu%E2%80%99%C3%A0

                              "Marque un certain point que l'on atteint et au-delà duquel on ne passe pas."

                              Donc ma remarque concernait win 1 et 2. Cours de français, école élementaire en ce qui concerne l'introduction de ma phrase.

                              MS-DOS était certes le bootloader sous 9X/ME, mais pas grand chose de plus. Le véritable système d'exploitation, une fois Windows démarré, c'était Windows.

                              Partiellement. Car un vrai OS a aussi son bootloader dédié.

                              C'est soit ça, soit tu exiges de tout le monde d'acheter plein de mémoire pour faire fonctionner ton nouvel OS qui va tout déchirer (la mémoire en 1995, ça coûte un bras). Si personne ou presque ne peut exécuter ton OS, bah c'est de l'argent jeté par les fenêtres au final…

                              À l'époque, les 4 Mo en EDO tournait dans les 1000 francs. De mémoire. Et le plus marrant, c'est que MS a du faire une version spécifique pour respecter sa promesse de faire un OS se lançant dans 4 Mo de mémoire vive.

                              Windows 9X a assuré la transition. Oui il plantait souvent à cause du modèle collaboratif sans protection mémoire - mais très léger en usage mémoire - pour les application Win16/MS-DOS (et parfois à cause de pilotes écrits avec les pieds).

                              (enfin du moment qu'on se limitait à des application Win32 ça allait :) )

                              Il y a eu aussi des pilotes et des logiciels pourri en 32 bits…

                              Mais en contrepartie, il pouvait fonctionner avec 8 Mo de mémoire (ce qui n'était pas le cas de Windows NT. NT 4 Workstation exigera d'ailleurs, en 1996, 64 Mo de mémoire pour s'installer !)

                              Car c'était du vrai 32 bits depuis le premier octet chargé en mémoire. Pas la mélange 16/32 des Windows 9x/Millenium.

                              Il n'empêche que personne n'utilise Hurd en partie parce que … personne n'utilise Hurd (kernel au stade de alpha depuis 20 ans, support matériel très en retard par rapport à Linux). Donc oui, la popularité ça compte (+ de contributions, etc…)

                              Et aussi une horreur à déboguer. C'est pour cela que Linus Torvalds a pris un modèle monolitique au départ pour concevoir son noyau. Même si depuis, il est devenu un peu moins monolithique. Mais au moins, il fonctionne bien :)

                              Un libriste qui en a sa claque des puristes.

                              • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Donc ma remarque concernait win 1 et 2.

                                Bah "c'est une surcouche pour MS-DOS", c'est faux aussi pour Windows 2, donc bon…

                                Partiellement. Car un vrai OS a aussi son bootloader dédié.

                                Peuh ! Le bootloader n'a rien à voir. Je peux lancer Windows avec l'EFI, ou GRUB ou LILO, et Linux avec BOOTMGR (si, si !) ou l'EFI ou GRUB, SYSLINUX, ou … Bref, peu importe le bootloader, ça ne change rien du tout.

                                Il y a eu aussi des pilotes et des logiciels pourri en 32 bits…

                                Un pilote Windows 16 bits, je doute que ça existe même pour Windows 9X. Bref, je parlais évidemment de pilotes 32 bits.

                                Un logiciel Win32 pourri n'emportait pas le système avec lui (du moins largement moins souvent).

                                Pour le reste, rien à redire. ;)

                                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                                • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                  Bah "c'est une surcouche pour MS-DOS", c'est faux aussi pour Windows 2, donc bon…

                                  En quoi ? Sans DOS, tu ne pouvais pas lancer les premiers Windows (1 à 3).

                                  Peuh ! Le bootloader n'a rien à voir. Je peux lancer Windows avec l'EFI, ou GRUB ou LILO, et Linux avec BOOTMGR (si, si !) ou l'EFI ou GRUB, SYSLINUX, ou … Bref, peu importe le bootloader, ça ne change rien du tout.

                                  Si tu le dis. Pour moi, les windows avant XP (pour le grand public) sont dépendants de DOS, et ne sont pas des OS à part entière, même si le chemin a été long.

                                  Un pilote Windows 16 bits, je doute que ça existe même pour Windows 9X. Bref, je parlais évidemment de pilotes 32 bits.

                                  Au début, tu n'avais pas souvent le choix.

                                  Un logiciel Win32 pourri n'emportait pas le système avec lui (du moins largement moins souvent).

                                  Suffisait d'avoir un logiciel touchant aux tripes du système de manière peu élégante.

                                  Pour le reste, rien à redire. ;)

                                  Cool. Simple remarque j'ai oublié : 95OSR2 et Fat32 sont sortis ensemble. Même s'il a fallu attendre Win98 pour que la fat32 soit la norme.

                                  Un libriste qui en a sa claque des puristes.

                                  • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    En quoi ? Sans DOS, tu ne pouvais pas lancer les premiers Windows (1 à 3).

                                    Ce n'est pas pour autant qu'une surcouche. Ce sont des OS, avec leur propres API, leurs propres pilotes, leurs propres programmes.

                                    Si ce n'était qu'une surcocuhe, on pourrait s'en passer pour exécuter des applications Windows. Or, ce n'est pas le cas.

                                    Si ce n'était pas des OS, on n'aurait pas une gestion de la mémoire différente, et des pilotes propres. Or ce n'est pas le cas.

                                    Suffisait d'avoir un logiciel touchant aux tripes du système de manière peu élégante.

                                    Avec le modèle préemptif, et à moins d'exploiter une faille du kernel, c'était quand même plus difficile.

                                    Ceci dit, si l'installeur a déjà mis ses propres dll (Windows 9X demandait Oui/Non à l'utilisateur lors de l'installation…) à la place de celles du système, et que tu mélangais ça avec d'autres applis dont leurs installeurs avaient fait pareil : BOOM !

                                    Si tu le dis. Pour moi, les windows avant XP (pour le grand public) sont dépendants de DOS, et ne sont pas des OS à part entière, même si le chemin a été long.

                                    Ce sont des OS à part entière à partir du moment qu'ils ont leur propre kernel. Ce qui est le cas.

                                    Et non seulement ils ont leur propre kernel, mais ils ont leur propre modèle mémoire / modèle d'accès aux ressources / APIs / pilotes / applications.

                                    Peu importe qu'ils soient plus ou moins dépendants de MS-DOS. Là n'est pas la question.

                                    Cool. Simple remarque j'ai oublié : 95OSR2 et Fat32 sont sortis ensemble. Même s'il a fallu attendre Win98 pour que la fat32 soit la norme.

                                    C'est exact.

                                    "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                                    • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                                      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                                      Ce n'est pas pour autant qu'une surcouche. Ce sont des OS, avec leur propres API, leurs propres pilotes, leurs propres programmes.

                                      Et leurs propres bugs :)

                                      Même s'ils se présentaient comme des OS, il avait besoin d'un lanceur plus complet qu'un simple grub ou syslinux.

                                      Si ce n'était pas des OS, on n'aurait pas une gestion de la mémoire différente, et des pilotes propres. Or ce n'est pas le cas.

                                      La gestion de la mémoire était quand même bien chiante à l'époque. La simplification est arrivée avec la branche 9x/Me.

                                      Ceci dit, si l'installeur a déjà mis ses propres dll (Windows 9X demandait Oui/Non à l'utilisateur lors de l'installation…) à la place de celles du système, et que tu mélangais ça avec d'autres applis dont leurs installeurs avaient fait pareil : BOOM !

                                      Certains installateurs étaient assez sans gène pour installer leurs propres DLL et… Vlan, passe-moi le BSOD :D

                                      Il faut dire aussi que la protection des répertoires systèmes était assez mauvaise :(

                                      Ce sont des OS à part entière à partir du moment qu'ils ont leur propre kernel. Ce qui est le cas.

                                      Un OS se réduit à son kernel ?

                                      Et non seulement ils ont leur propre kernel, mais ils ont leur propre modèle mémoire / modèle d'accès aux ressources / APIs / pilotes / applications.

                                      Cependant, Win9X/Me n'ont jamais été des purs 32 bits, ne serait qu'à cause de la couche de démarrage qu'était MS-DOS.

                                      Peu importe qu'ils soient plus ou moins dépendants de MS-DOS. Là n'est pas la question.

                                      Sauf quand le mélange des deux générations de code donnait des résultats dont même CNN se souvient… "Let's plug it in" et un superbe BSOD avec Bill Gates qui fait de l'humour pour sauver la face.

                                      Un libriste qui en a sa claque des puristes.

                                      • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                                        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 07/08/15 à 08:28.

                                        Même s'ils se présentaient comme des OS, il avait besoin d'un lanceur plus complet qu'un simple grub ou syslinux.

                                        Euh, GRUB est bien plus complet que MS-DOS. XD

                                        Par contre, c'est sûr que MS-DOS 7 était le seul à pouvoir démarrer Windows 9X (c'est tout un bordel). GRUB (multiboot Linux / 98), NTLDR (dans le cas d'un multiboot XP / 98, par exemple) et autres ne faisant que du chainloading.

                                        Il faut dire aussi que la protection des répertoires systèmes était assez mauvaise :(

                                        Y'en avait carrément pas. Y'a eu un début de commencement dans 98 avec le vérificateur système (pour restaurer les DLLs, mais fallait d'abord l'avoir utilisé une fois avant pour qu'il sache quoi restaurer). 2000 et XP recopiaient silencieusement leur propre copie de la DLL à nouveau. Viste et suivants ont enfin une vraie protection.

                                        Cependant, Win9X/Me n'ont jamais été des purs 32 bits, ne serait qu'à cause de la couche de démarrage qu'était MS-DOS.

                                        Le kernel était effectivement 16 bits, la couche 32 bits (vmm32.vxd) y accédait en faisant du thunking.

                                        Sauf quand le mélange des deux générations de code donnait des résultats dont même CNN se souvient… "Let's plug it in" et un superbe BSOD avec Bill Gates qui fait de l'humour pour sauver la face.

                                        Il n'en a pas eu besoin, le public applaudissait et riait. Une réaction plutôt chaleureuse pour un bug pareil (d'ailleurs c'était une version beta). Même les utilisateurs Mac étaient impressionnées par Windows 9X. ;-)

                                        La lignée NT est pas mal non plus. XP sans SP1 plantait pas mal (IRQ_NOT_LESS_OR_EQUAL, que de bons souvenirs !)

                                        Une des raions pour lesquels, depuis Windows 7, la plupart des pilotes sont en user-mode (un pilote qui plante n'emporte pas le kernel avec lui, et on peut mettre à jour les pilotes sans redémarrer et les redémarrer en cas de plantage automatiquement sans fermer la session utilisateur).

                                        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                                        • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                                          Posté par . Évalué à 4.

                                          Une des raions pour lesquels, depuis Windows 7, la plupart des pilotes sont en user-mode (un pilote qui plante n'emporte pas le kernel avec lui, et on peut mettre à jour les pilotes sans redémarrer et les redémarrer en cas de plantage automatiquement sans fermer la session utilisateur).

                                          En fait, c'est plus compliqué pour le cas des pilotes graphiques. Depuis Vista, les pilotes graphiques sont segmentés entre du code qui s'exécute en Kernel Mode pour les perfs, et du code qui s'exécute en Useer Mode pour la stabilité.

                                          En tout cas, j'aimerais bien avoir ça sous Linux. Rien qu'hier soir, SMPlayer a fermé ma session je ne sais comment (un bug que j'avais déjà vu avec des pilotes graphiques pourris et un IGP pourri). Ça craint.

                                          (page source)

                                          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                                        • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                          Euh, GRUB est bien plus complet que MS-DOS. XD

                                          Grub, c'est l'Emacs des bootloader, si on peut le dire ainsi :D

                                          Par contre, c'est sûr que MS-DOS 7 était le seul à pouvoir démarrer Windows 9X (c'est tout un bordel). GRUB (multiboot Linux / 98), NTLDR (dans le cas d'un multiboot XP / 98, par exemple) et autres ne faisant que du chainloading.

                                          Il faudra vérifier, mais peu avant la sortie de win98, Caldera avait réussi à faire démarrer Win95 en utilisant son propre DOS. Mais c'est un souvenir assez flou. Faudrait retrouver l'article.

                                          Y'en avait carrément pas. Y'a eu un début de commencement dans 98 avec le vérificateur système (pour restaurer les DLLs, mais fallait d'abord l'avoir utilisé une fois avant pour qu'il sache quoi restaurer). 2000 et XP recopiaient silencieusement leur propre copie de la DLL à nouveau. Viste et suivants ont enfin une vraie protection.

                                          Ah, l'outil SFC qui était plus un emplâtre sur une jambe de bois qu'autre chose… Il a fallu attendre le polémique UAC pour que les DLLs système soient un peu mieux protégées.

                                          Le kernel était effectivement 16 bits, la couche 32 bits (vmm32.vxd) y accédait en faisant du thunking.

                                          Je me rappelais plus du terme technique permettant le mélange 16/32. En tout cas, ça n'était pas des plus stables…

                                          Il n'en a pas eu besoin, le public applaudissait et riait. Une réaction plutôt chaleureuse pour un bug pareil (d'ailleurs c'était une version beta). Même les utilisateurs Mac étaient impressionnées par Windows 9X. ;-)

                                          La démo avait été faite avec la version RC1, de mémoire. Quoique la version vraiment utilisable de Win98 fut la 98SE.

                                          La lignée NT est pas mal non plus. XP sans SP1 plantait pas mal (IRQ_NOT_LESS_OR_EQUAL, que de bons souvenirs !)

                                          C'est vrai que j'ai eu nombre de plantages de XP à l'époque à cause de… la raie manta. Oui, je sais c'est un lien vers mon blog, mais la photo est trop parlante ;)

                                          Le peu que j'ai pu utiliser Win7, j'ai pu voir que les pilotes demandaient un redémarrage rapide avec conviction.

                                          Un libriste qui en a sa claque des puristes.

                                          • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                                            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 07/08/15 à 09:52.

                                            Il faudra vérifier, mais peu avant la sortie de win98, Caldera avait réussi à faire démarrer Win95 en utilisant son propre DOS. Mais c'est un souvenir assez flou. Faudrait retrouver l'article.

                                            En fait, il y avait une vérification assez velue pour savoir si Windows était démarré à l'aide de MS-DOS. Pas que c'était pas possible avec autre chose (avec beaucoup de bidouilles), mais c'était une sorte de DRM (le fameux "AARD-code").

                                            Il a fallu attendre le polémique UAC pour que les DLLs système soient un peu mieux protégées.

                                            C'est la fonctionnalité nommée Windows Resource Protection qui s'en occupe.

                                            L'UAC, c'est tout autre chose.

                                            Ce qui est commun aux deux, c'est que les deux ne pourraient fonctionner si les administrateurs utilisaient constamment leurs droits d'administrateurs au cours de leur session, comme avant Vista.

                                            La démo avait été faite avec la version RC1, de mémoire. Quoique la version vraiment utilisable de Win98 fut la 98SE.

                                            Win98 PE et WinME sont à oublier, effectivement. ;)

                                            Le peu que j'ai pu utiliser Win7, j'ai pu voir que les pilotes demandaient un redémarrage rapide avec conviction.

                                            Normalement, pas besoin de redémarrage, même pour le pilote graphique.

                                            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                                            • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                              En fait, il y avait une vérification assez velue pour savoir si Windows était démarré à l'aide de MS-DOS. Pas que c'était pas possible avec autre chose (avec beaucoup de bidouilles), mais c'était une sorte de DRM (le fameux "AARD-code").

                                              Merci. Je me souviens qu'il y avait eu un procès peu après la sortie de win95 dans lequel les développeurs de DOS tiers se plaignait que Win 3.1x refusaient de se lancer avec autre chose que MS-DOS.

                                              C'est la fonctionnalité nommée Windows Resource Protection qui s'en occupe.

                                              Oups. Mea culpa !

                                              L'UAC, c'est tout autre chose.

                                              Une réinterprétation de sudo en mode graphique. En schématisant à l'extrème :)

                                              Ce qui est commun aux deux, c'est que les deux ne pourraient fonctionner si les administrateurs utilisaient constamment leurs droits d'administrateurs au cours de leur session, comme avant Vista.

                                              Les deux sont apparus avec le détesté Vista.

                                              Win98 PE et WinME sont à oublier, effectivement. ;)

                                              Ah, ME qui était vraiment multitaches : capable de se lancer et de se planter en même temps :D

                                              D'ailleurs, quand j'ai voulu faire une capture d'écran pour un livre édité chez Larousse, ME n'arrêtait pas de me faire BSOD sur BSOD, aussi bien dans VirtualBox que dans Qemu… Heureux de l'avoir sauté à l'époque :D

                                              Normalement, pas besoin de redémarrage, même pour le pilote graphique.

                                              Sûrement un héritage de l'époque antérieure ?

                                              Un libriste qui en a sa claque des puristes.

                                      • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                                        Posté par . Évalué à 2.

                                        Un OS se réduit à son kernel ?

                                        Non, mais c'est la condition mimimum pour dire si c'est un OS ou non.

                                        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                  • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Sauf que tu as 95% de chances de faire fonctionner un logiciel qui était sous XP avec des versions plus jeunes. C'est moins évident avec l'éparpillement des distributions GNU/Linux.

                    En général, il suffit de recompiler.

                    * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

                    • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                      Quand le code source est portable, oui. Et que le logiciel est encore en vie :)

                      Un libriste qui en a sa claque des puristes.

                      • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 08/08/15 à 18:08.

                        Et s'il ne fait pas appel à des versions de bibliothèques introuvables ou incompatible avec les actuelles.
                        Et s'il ne fait pas appel à des API qui n'existent plus (ça par contre c'est rare).
                        Et qu'un minimum de documentation existe pour ne pas avoir à y passer 2 jours.
                        Et surtout, recompiler est accessible à 1 utilisateur sur… 200 ? 500 ?
                        Donc voilà, on est avec 0,01% des cas qui vont fonctionner.

                        Alors qu'un logiciel Windows d'il y a 15 ans fonctionne très souvent (pas 100% des cas) sur des machines actuelles. Disons 80%. C'est juste 8000 fois plus.
                        Et si vraiment ça ne veut pas, une machine virtuelle et c'est réglé (pareil avec Linux, mais les dépôts n'existent plus donc pas possible d'installer la distribution facilement, voir pas du tout).

      • [^] # Re: T'en veux pas, tu l'installes pas Windows 10 bordel.

        Posté par (page perso) . Évalué à -2.

        Le problème est surtout que les mises à jour remettent à zéro le navigateur par défaut, et que l'option pour éviter cette remise à zéro est facilement "sautable".

        Bah, sur le principe, on retrouve les méthodes de MS. Est-ce bien nouveau ?

        Un libriste qui en a sa claque des puristes.

  • # Nouveau système d'association

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 01/08/15 à 08:53.

    Personnellement je trouve le nouveau système bien plus adapté. Ça devrait enfin être la fin des programmes qui changent discrètement tes associations contre ton gré. Je pense que celui qui va souffrir le plus de ce système va être Chrome qui à la fâcheuse tendance de s'installer avec des applications tierces.

    Là ou Mozilla ferait mieux de râler c'est contre l'installation de Edge par défaut et la disparition du ballot screen qui en effet fausse la concurrence.

    • [^] # Re: Nouveau système d'association

      Posté par . Évalué à 10.

      Là ou Mozilla ferait mieux de râler c'est contre l'installation de Edge par défaut et la disparition du ballot screen qui en effet fausse la concurrence.

      Ça ne serait pas à l'UE de râler pour ça d'ailleurs ? Ou alors le jugement qui avait imposé le ballot screen ne concernait que certaines versions de Windows (ou ne concernait que IE et Edge est alors un bon moyen de contourner ce jugement) ? Et tout est à refaire ?

      Sinon effectivement, le nouveau système d'association, s'il permet les changements intempestifs de programmes par défaut, est une bonne nouvelle. Dommage que Windows se permette de le faire en faveur des produits Microsoft lors des mises à jour.
      Parce qu’avec la nouvelle politique des extensions Firefox, ça m'aurait évité pas mal de travail pour nettoyer les Windows de mon entourage.

      • [^] # Re: Nouveau système d'association

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        ça m'aurait évité pas mal de travail pour nettoyer les Windows de mon entourage.

        Je fais cela depuis 10 ans, j'installe Ubuntu :) Désolé je n'ai pas pu résister!

        • [^] # Re: Nouveau système d'association

          Posté par . Évalué à 1.

          J'ai fait ça sur mon poste, mais pas moyen de convaincre mon entourage.
          Pourtant, je les laisse se débrouiller lorsque je ne peux plus rien faire pour leur système, mais ils trouvent toujours un autre gus qui s'y connaît pour réinstaller le Windows (moi je n'ai jamais fait ça et je veux pas apprendre).

      • [^] # Re: Nouveau système d'association

        Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 01/08/15 à 10:48.

        Le ballot screen n'existe plus.
        La mesure a été imposée pour une durée de 5 ans, qui a été respectée à la Microsoft:
        - Mis en place en Mars 2010
        - Supprimé en début Décembre 2014
        - Indisponible pour "bug technique" pendant 19 mois
        Soit 38 mois effectifs sur les 60 prévus.

        Alors Netsca^ H Mozilla peut râler…

      • [^] # Re: Nouveau système d'association

        Posté par . Évalué à 3.

        Firefox, ça m'aurait évité pas mal de travail pour nettoyer les Windows de mon entourage.

        Ils nous volent notre travail !
        Vite, allons bloquer les routes et tabasser les gens de chez Microsoft !

  • # Rendre windows 10 utilisable

    Posté par . Évalué à 10.

    Quelques petites choses à désinstaller, suivez la notice : http://secondclock.net/?p=28

  • # Commentaire ouvert au CEO de Mozilla

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    J'écris à propos des «fonctionnalités» assez peu élégantes introduites régulièrement dans les nouvelles versions de Mozilla.

    D'une part on voit de plus en plus d'intégrations de services privateurs sans alternative libre ou avec un choix par défaut non libre avec activation par défaut d'options dangereuses pour la privacité…

    D'autres parts, le mécanisme habituel de changement de ces comportements par défaut est une clef peu limpide dans about:config.

    Bref c'est celui qui dit qui est et miroir magique.

    http://devnewton.bci.im

  • # Re:

    Posté par . Évalué à 0.

    MS fait la promotion de ses produits, tout comme n'importe-quelle entreprise, il n'y a rien d'étonnant là-dedans, Apple met aussi en avant Safari.

    Si je me souvient bien, dans W8, il y a aussi plusieurs étapes avant d'avoir réellement tel ou tel navigateur par défaut ( certains protocoles tout de même ouvert par feu IE ).

    Petite parenthèse : Fireofx aussi a introduit il y a peu le "safe"browsing sur les fichiers téléchargés, et à moins de passer par le "bout:config", il n'y a aucun moyens de le désactiver via l'UI. c'est aussi peu limpide :D

    • [^] # Re:

      Posté par . Évalué à 0.

      Petite parenthèse : Fireofx aussi a introduit il y a peu le "safe"browsing sur les fichiers téléchargés, et à moins de passer par le "bout:config", il n'y a aucun moyens de le désactiver via l'UI. c'est aussi peu limpide :D

      1 - Pourquoi le désactiver ?
      2 - Quel rapport avec le sujet de respecter le choix de l'utilisateur concernant son navigateur préféré ?

      • [^] # Re:

        Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 02/08/15 à 18:26.

        1 - À chaque fichier téléchargé, tu envoies l'info à Google ( referer + hash du fichier ), de plus, une requête vient donc s'ajouter à chaque-fois ce qui peut ralentir ta connexion ( délais d'attente, etc ). Rien ne te force à le désactiver, ce n'est que mon opinion ;)

        2 - C'était pour faire une sorte d'analogie au fait que Mozilla aussi ne facilite pas forcément la modification de certains services présents dans Firefox.

        • [^] # Re:

          Posté par . Évalué à 9.

          Une source sur cette information et sur le fonctionnement de ce truc ?

          Autant que je me souvienne, la vérification des sites fonctionne avec une liste téléchargée périodiquement (donc pas d'envoi à chaque requête) et chez Mozilla (?), non ?

          • [^] # Re:

            Posté par . Évalué à 3.

            Ben oui, mais quand on a décidé de taper sur Firefox, la vérité est la première victime.

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

        • [^] # Re:

          Posté par . Évalué à 3.

          Au démarrage, Firefox télécharge un hash de toutes les urls interdites (genre filtre de bloom très compact) et compare localement avec ta navigation. Comme ça, pas de problème, pas de FUD, pas de sollicitations serveur inutiles, etc.
          Mais tu peux quand même désactiver le safe browsing même si franchement ya aucune bonne raison de le faire.

  • # Ce qu'il faut pas lire comme conneris...

    Posté par . Évalué à -10.

    Mozilla devrait arrêter de raconter des connerie franchement…

    Vous le savez certainement , l'objectif de windows 10 était d'unifier la plateforme desktop X86 et la plateforme "Moderne" multi-plateforme , bien sur cette unité est une unité d'interface car en réalité vous avez toujours deux systéme avec windows 10 tout comme windows 8.1

    Et pour réaliser cette unité il faut unifier les configurations , sauf que figurez vous qu'on ne peux pas définir un logiciel par défaut pour la partie "Moderne" Depuis un logiciel de l'environnement X86 ! et oui du coup si microsoft avait laissé les choses comme tel , pour définir le navigateur par défaut vous auriez du le faire 1 fois pour les logiciels de l'environnement X86 et une deuxieme fois pour les logiciels de l'environnement "Moderne" et du coup exit l'unité des deux environnement et vous avez une nouvelle fois l'impression d'avoir deux systémes en Un !

    Du coup le fait de devoir le définir depuis le panneau de configuration permet de l'appliquer sur les deux environnements

    voila toutes l'histoire merci

    • [^] # Re: Ce qu'il faut pas lire comme conneris...

      Posté par . Évalué à 7.

      Franchement je trouve pas cet argument convainquant, Microsoft développe windows donc ils peuvent gérer ce qu'ils veulent, je voit pas ce qui les empêche de faire des ponts entre les deux configuration dans l'arrière boutique. Il me parait évident que ceci est est conçu pour promouvoir leur navigateur.

    • [^] # Re: Ce qu'il faut pas lire comme conneris...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      on ne peux pas définir un logiciel par défaut pour la partie "Moderne" Depuis un logiciel de l'environnement X86

      Une loi de la physique les en empêche ?
      Ou une loi « humaine » peut-être ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.