Linux From Scratch 8.0 : Votre distro, vos règles !

Posté par . Édité par Davy Defaud, Nils Ratusznik, Nÿco, ZeroHeure, palm123 et patrick_g. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
43
28
fév.
2017
Distribution

Comme chaque début d’année, c’est la période pour une nouvelle version de Linux From Scratch.

Linux From Scratch, ou LFS pour les intimes, est un livre décrivant pas à pas la construction à la main d’une distribution GNU/Linux, l’occasion idéale pour en apprendre plus sur GNU/Linux et créer la vôtre ! Tout cela 100 % traduit en français.
logo-LFS

Quoi de neuf dans cette version ?

Cette version marque une transition majeure, parce qu’elle inclut notamment :

  • un travail important au niveau des scripts d’initialisation ;
  • la construction de GNU Gold, le nouvel éditeur de liens pour les bibliothèques dynamiques ;
  • un recentrage sur l’architecture 64 bits (x86_64), avec l’abandon du lien symbolique entre /lib64 et /lib ; le répertoire /lib64 est d’ailleurs totalement supprimé.

Tout cela intervient en plus de l’habituelle mise à jour des différents paquets.

L’équipe francophone n’a pas non plus chômé avec une grosse relecture pour votre plus grand confort. Celle‐ci a par ailleurs profité de la migration de tout le projet de traduction vers une interface Web, Pootle.

Est‐ce difficile ?

Bien que cela nécessite de bonnes connaissances de base à propos de GNU/Linux, le livre décrit avec précision chaque étape de la construction du système afin de rendre la construction abordable par le plus grand nombre.

Le système

Celui‐ci est construit principalement en deux étapes. D’abord, la mise en place d’une chaîne de construction temporaire (aussi appelée toolchain), celle‐ci permet d’être indépendant du système hôte et d’assurer une construction stable, peu importe la distribution hôte choisie.

Ensuite, la construction du système final amorçable. Celui‐ci ressemblera à n’importe quelle distribution classique à l’exception du gestionnaire de paquet, que Linux From Scratch ne fournit pas par défaut. Libre à vous d’en ajouter un grâce à l’une des multitudes d’astuces disponibles, ou bien de créer le vôtre !

Et après ?

Linux From Scratch fournit la base d’une distribution GNU/Linux avec des paquets comme systemd ou SysVinit, ainsi que les principaux outils en ligne de commande dont l’éditeur de texte vim (des instructions sont disponibles afin de le remplacer par votre éditeur de texte favori).
Afin d’avoir un système GNU/Linux répondant à vos besoins, vous voudrez sans doute poursuivre l’aventure en installant une multitude d’autres paquets tels que le serveur X. C’est l’objet d’un second livre, Beyond Linux From Scratch (BLFS) ou « Au‐delà de LFS », lui aussi disponible en version 8.0.

À quoi cela nous mène ?

LFS est à l’origine de plusieurs petites distributions, telles que NuTyX ou 0linux, celles‐ci ayant la particularité d’introduire de nouveaux concepts au niveau de la gestion des paquets. D’autre part, l’objectif de LFS est principalement pédagogique, c’est entre autre pour cela qu’il est apprécié et utile afin comprendre comment est structuré un système d’exploitation GNU/Linux.

Une communauté active

Pour la deuxième année consécutive, la communauté LFS a tenu un stand au FOSDEM, un salon de rencontre sur les logiciels libres et open source. L’occasion de faire découvrir ou redécouvrir le travail effectué, ainsi que de distribuer un version imprimée du livre.

Et maintenant ?

À vous de jouer, rejoignez l’aventure ! Faites nous des retours, sur nos lieux de rencontres habituels : liste de diffusion, IRC, forum.

  • # surfait

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Je trouve que faire sa LFS, ça n'apprend pas tant que ça les dessous d'une distribution linux, contrairement à ce qu'on en dit.

    On apprend surtout à compiler des programmes de façon répétée. On est très content à la fin d'avoir terminé et d'y être arrivé mais la valeur didactique est quasi nulle. C'est surtout long et pénible.

    Et puis on se retrouve avec un système sans paquet quasi impossible à gérer.

    Autant installer une gentoo ou une archlinux, et passé à la phase de configuration plutôt… plus tôt

    Mais bon, installer une LFS, c'est à faire au moins une fois dans sa vie, à condition d'avoir le temps…

    • [^] # Re: surfait

      Posté par . Évalué à 8.

      Comme beaucoup de gens tu compares LFS (un livre) à des distro.

    • [^] # Re: surfait

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Et puis on se retrouve avec un système sans paquet quasi impossible à gérer.

      alors ca permet de se rendre compte qu'un système de paquets c'est utile ;o)

      Pour le coté didactique, chacun peut le trouver à son niveau en fonction de la façon de lire le livre. Il est clair que si on se limite à faire des copier-coller des commandes et les exécuter les unes après les autres, l'intérêt est limité.
      Je ne nie pas que LFS demande du temps, et il ne faut pas cacher que cela demande un investissement personnel.
      Si on installe LFS dans le but d'avoir une distribution complète ou il suffit de lancer une commande pour faire une mise à jour… alors il y a clairement erreur de casting et il faut regarder du coté des distributions qui proposent un gestionnaire de paquets évolués.

      Par contre, si on souhaite avoir une distribution qui soit régit par des règles précises et perso (pour n'importe quelles raisons…bonnes ou mauvaises ;o), si on souhaite avoir la main mise sur les paquets installés, alors il faut regarder du coté de LFS.

      Même si l'ensemble du livre est fait de telle sort que ce soit "facile", il ne faut pas se mentir, ce n'est pas "facile". Il faut vouloir comprendre, vouloir s'investir dans la construction.

    • [^] # Re: surfait

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      J'ai jamais installé LFS, mais la table des matières du livre est intéressante à parcourir, pour voir les étapes et la liste de paquets à installer. Ça donne une bonne vue de ce que représente « GNU/Linux core ».

      Je suis assez d'accord que pour avoir un système (plus ou moins) pratique à gérer tout en apprenant des choses, Gentoo est pas mal.

      « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

    • [^] # Re: surfait

      Posté par . Évalué à -1.

      Totalement d'accord avec toi : à part se taper des kilomètres de Warning …
      Et ne pas toujours savoir si ca plante ou pas …

      bof.

    • [^] # Re: surfait

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      ça n'apprend pas tant que ça les dessous d'une distribution linux

      J'ai eu la même impression.
      J'ai lu le livre et fait copié-collé de chaque commande (je touve que ça n'apporte rien de les recopier manuellement.). D'ailleurs le fait de manipuler soi-même n'apporte rien : tout fonctionne nickel comme prévu dans la bouqin, donc on enchaîne les commandes et on constate que ça roule. C'est comme si on regardait une vidéo d'une autre personne le faire, intérêt limité.

      Les explications sont le point important. Sans elles LFS ne serait qu'une prouesse technique et rien d'autre (ce qui est déjà très très très fort, il y a un boulot monstre derrière).
      Mais je suis resté sur ma faim. Cela dit je ne propose pas mieux.

      Il n'en reste pas moins que j'estime que c'est un passage obligé, ne serait-ce que par curiosité. Ne me demandez pas pourquoi puisqu'en même temps je trouve ça moyennement utile, mais franchement c'est à faire.
      Installez Virtualbox et zou, plus d'excuses. En plus il suffit d'enregistrer l'état de la machine virtuelle pour continuer le lendemain, ce qui fait qu'on peut s'y mettre 10 minutes par ci et 1 heure par là.

      • [^] # Re: surfait

        Posté par . Évalué à 8.

        Je comprends tout à fait ton avis et le partageais partiellement jusqu'à un certain moment, j'ai changé d'avis à partir du moment où j'ai commencé à contribuer, principalement au niveau de la traduction ce qui nécessite une connaissance plus approfondie du livre.
        Donc en effet lire rapidement entre 2 copier coller te laissera un goût de trop peu, c'est d'ailleurs pour ça que lorsqu'on demande de l'aide je conseille (presque) toujours de lire les principaux passages du livre avant de commencer la construction.
        Donc lors de la construction, à chaque commande, on doit être capable de répondre à la question "pourquoi je fait ça ?" si ça ne semble pas clair faut surtout pas hésiter à demander de l'aide.

        • [^] # Re: surfait

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          C'est comme compiler sois-même un kernel. Ça n'apporte rien. Sauf si tu te demande à quoi sert cette option cochée par défaut et est-ce que ça boot encore si je la décoche.

          Ce genre de tuto, il ne faut pas copier-coller, il faut justement ne pas suivre ce qui est écrit et voir ce que ça casse (ou pouvoir le prévoir sans le faire mais alors on n'a pas besoin du tuto).

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: surfait

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Ou si tu te dis que cette option, pour ton besoin, tu la voudrais bien initialisé autrement.

            Comme depuis la base, on est maitre des choix que l'on fait, il est très facile d'avoir une constuction sur mesure repsectant ses choix. Il faut juste etre en mesure de faire les choix et donc de comprendre ce que l'on fait….

          • [^] # Re: surfait

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            il faut justement ne pas suivre ce qui est écrit et voir ce que ça casse

            Ce serait peut-être l'idéal : ne pas avoir les commandes toutes cuites, et laisser l'utilisateur chercher en l'aiguillant.
            Mais là, bonjour les questions sur le forum. Ça prendra plus d'énergie que de maintenir le bouquin.

      • [^] # Re: surfait

        Posté par . Évalué à 5.

        On peut y arriver sans rien connaître ce n'est déjà pas si mal, on apprend la mécanique du système notamment les options de configuration et leurs commentaires, aussi la puissance des outils en ligne de commande même si ce n'est pas le but, pour certains paquets il faut modifier un ou plusieurs fichiers avec sed.

        Rien n'empêche de se renseigner plus et sur les logiciels installés ou sur leur utilisation.

        Pour ce qui est du gestionnaire de paquet on peut en installer un, il y a des pages web qui indique comment faire pour les paquet deb ou rpm :

        http://www.linuxfromscratch.org/hints/downloads/files/dpkg.txt
        http://www.linuxfromscratch.org/hints/downloads/files/rpm.txt

        Pour le système de paquets de Slackware les pkgtools, ils ne rajoutent que quelques étapes à l'installation :

        https://docs.slackware.com/howtos:slackware_admin:building_a_package

        installation dans un répertoire temporaire
        préparation (strip + compression des pages man)
        écriture d'un descriptif
        et enfin makepkg

        Pour installer un paquet installpkg pour l'enlever removepkg … etc

        http://www.linuxquestions.org/questions/linux-from-scratch-13/[how-to]-installing-and-using-slackware's-pkgtools-in-lfs-4175536981/

  • # Test

    Posté par . Évalué à 1.

    Au quotidien c'est utilisable ?
    Je vais tenter le coup pour faire un essai, si c'est faisable en VM.

    • [^] # Re: Test

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Oui du moment que tu ne cherches pas à mettre à jour toute les semaines.

      svn is the IE6 of version control

  • # Raspberry Pi (1,2,3 et suivants)

    Posté par . Évalué à 0.

    Traitez-vous du cas des Raspberry Pi (surtout Raspbian)?

    Quand je gérais mon fork de Minepeon on m'a demandé à de très nombreuses reprises de faire une image "just work" mais je peinais à droper des informations en français (se qui fait que j'ai abandonné le projet par démotivation au grand dam de mes fidèles users)

    Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

  • # Temps

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'avais bien aimé l'idée, mais même si j'ai de "bonne" connaissance en Linux, ça à l'air de prendre pas mal de temps à faire :-/

    Essaie pour vivre sans brider les utilisateurs https://www.indiegogo.com/projects/iwinote

  • # Votre distribution, vos règles

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    LFS répond à un besoin:

    "LFS offre une grande flexibilité…"

    "construire un système ultraléger…"

    "LFS est très minimaliste…"

    "Selons vos régles…"

    Exemple d'extrait de la documentation originale (qui pourraît être traduit d'ailleur):

    " if you wish to do so, and apply all the security patches you want or need to apply. You don't have to wait for someone else to provide a new binary package that (hopefully) fixes a security hole"

    Traduction: Si vous souhaitez/devez appliquer tous les patches de sécurité sur tel ou tel paquet, vous ne devez pas attendre qu'une personne tier fournisse une nouvelle version du dit paquet enespèrant que la faille de sécurité en question a disparue.

    Ce n'est pas une distribution mais excellente documentation.

  • # Qu'est-ce qu'on fait quand on n'a pas ses règles?

    Posté par . Évalué à -7.

    Bon, ça va… -->[]

  • # Votre distro, vos règles !

    Posté par . Évalué à -10. Dernière modification le 02/03/17 à 00:31.

    On n'a pas besoin d'une énième distro.

    Si c'est pour apprendre, m'okay mais ne vous lancez pas dans l'excercice de créer une distro pour un usage.
    Et encore, je ne vois pas trop l'intérêt, on peut très bien apprendre gnu/linux avec Debian/Gentoo/Archlinux et contribuer à l'existant!

    L’équipe francophone n’a pas non plus chômé avec une grosse relecture pour votre plus grand confort.

    Yep mais pour pas grand chose d'utile au final :)

    Je vous coupe tout de suite dans la vanne. "Mon commentaire" aussi n'apporte pas grand chose d'utile mais je ne prétend pas apporter avec celui-ci de la "richesse" aux LL.

    Toutes les actions ne sont pas nécessairement de bonnes actions. Mais hé, ils sont libres et nous, de reconnaître que ce n'est pas utile.

    • [^] # Re: Votre distro, vos règles !

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      On n'a pas besoin d'une énième distro.

      C'est pas vraiment une distro, c'est "juste" une doc technique sur comment faire sa propre distro, enfin plus précisement sur comment se construire son propre gnu/linux.
      Et la première version en anglais date de 1999, donc c'est pas vraiment nouveau…. ;o)

      De plus pour ton information, les auteurs du livre contribuent aussi directement aux différents paquets qui servent de base à ta distribution favorite, car il est régulier que des bogues soient signalés.

      • [^] # Re: Votre distro, vos règles !

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est pas vraiment une distro, c'est "juste" une doc technique sur comment faire sa propre distro,…

        Je le sais, je répondais au slogan : "Votre distro, vos règles!" :)

        • [^] # Re: Votre distro, vos règles !

          Posté par . Évalué à 1.

          Comme dit plus haut:

          -la première version est toujours consultable sur le site http://archive.linuxfromscratch.org/lfs-museum/

          Pour ma part je préfère la procédure de la version 1.x, à savoir compiler le kernel et les outils en statique, redémarrer et reconstruire, plutôt que les versions suivantes où on fait presque tout depuis le système existant. Je l'avais essayé par curiosité et par hasard avec un Pc trop ancien et trop lent pour utiliser la version courante de cette époque. Je n'étais pas arrivé au bout mais ls cp mv rm cd tar … etc .. étaient plus familiers.

          -ce n'est pas une distribution, mais plutôt un fil d'Ariane pour ne pas se perdre dans le labyrinthe des dépendances ou des options de compilation, le livre suivant blfs (beyond linux from scratch) peut être utile aussi si l'on veut compiler un logiciel ou une bibliothèque qui ne serait pas disponible dans sa distribution. http://www.linuxfromscratch.org/blfs/read.html

          Pour l'installation des outils de base il vaut mieux suivre le livre, « Votre distro vos règles » s'applique plutôt à la partie blfs, certaines dépendances sont requises, d'autres seulement recommandées et d'autres optionnelles.

    • [^] # Re: Votre distro, vos règles !

      Posté par . Évalué à 3.

      On n'a pas besoin d'une énième distro.

      Je vois pas pourquoi…

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

  • # Linux From Scratch

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    J'ai eu passé quelques semaines avec LFS il y a quelques années. J'ai même réussi à la faire tourner, dans la mesure où une poule est capable de voler et un cheval de nager. Le souvenir que j'en garde, c'est que c'est le système idéal pour tous ceux qui construisent des cathédrales avec des allumettes ou qui fourrent des voiliers dans des bouteilles pour se détendre.

    Dyslexics have more fnu.

    • [^] # Re: Linux From Scratch

      Posté par . Évalué à -6.

      Il suffit que tu eusses passé quelques instants sur une page telle que celle-ci pour observer ton égarement à prétendre « avoir eu passé » (qui n'existe pas en français). Le passé composé convient bien : « J'ai passé quelques semaines avec LFS il y a quelques années ».

      Il y a quelques mois, je me suis aussi laissé contaminer par une tendance à cette néo-conjugaison abusive, d'où mon inclination à porter secours à mes semblables.

      • [^] # Re: Linux From Scratch

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Eh oui, parfois les gens me font savoir que je ne manie pas suffisamment bien la langue française parce que je suis étranger et que le français n'est pas ma langue maternelle. Alors pour info, "j'ai eu passé" est un double perfectif, et on le trouve dans certains patois du Sud de la France, comme par exemple ici dans le Gard. Je l'ai utilisé pour marquer avec insistance le fait que mon expérience avec LFS est bel et bien terminée. C'est un élément de langage hyponorme, à l'opposé du français hypernorme (ou "précieux") comme par exemple ton utilisation (d'ailleurs erronée) du subjonctif. Wer im Glashaus sitzt, sollte nicht mit Steinen werfen. Un gentil bonjour de la garrigue gardoise.

        Dyslexics have more fnu.

        • [^] # Re: Linux From Scratch

          Posté par . Évalué à -1.

          J'ai une ascendance dans le sud et j'y ai passé du temps. Je pense comprendre maintenant d'où ça me venait. Avec ton explication, tu me confortes dans mon usage de ce passé surcomposé (1) que j'apprécie, au fond, et dont je ne trouvais finalement pas un équivalent de sens avec les autres temps de la conjugaison "hypernorme" (2) : je sentais bien, sans le formaliser, que cette conjugaison "hyponorme" avait un attrait particulier et j'apprécie de pouvoir marquer avec insistance le fait que [tel évènement] est bel et bien terminé.

          Pour la conjugaison au subjonctif, je ne vois pas où j'ai fait d'erreur.

          (1) tu mentionnes "double perfectif" et ça m'a aidé à trouver cette entrée wikipédia qui est pertinente, alors que ton expression n'y figure pas (on trouve le mot perfectif dans le cartouche du bas de page pour un sujet qui n'a rien à voir).

          (2) je ne trouve pas ce mot dans le dictionnaire CNRTL ni un autre, mais il est plaisant

          • [^] # Re: Linux From Scratch

            Posté par . Évalué à -1. Dernière modification le 06/03/17 à 06:35.

            Correction sur le point (1)

            Le cartouche renvoie en fait à l'Aspect perfectif/imperfectif qui a, en fait, tout à voir avec le sujet.

            Je croyais qu'il y était question de procès en lisant les premiers mots, mais non, il y est question de procès en linguistique — on parle du procès d'un verbe, c'est à dire l'ensemble des sèmes (le sème étant l'unité minimale de signification) propres au verbe. Il m'eut suffi de cliquer sur le lien procès une fois dans la page de l'aspect perfectif/imperfectif pour m'en rendre compte :)

            Décidément, la langue française a des atours méconnus et le labyrinthe Wikipédia en révèle un paquet.

            • [^] # Re: Linux From Scratch

              Posté par . Évalué à 1.

              (…) c'est que c'est le système idéal pour tous ceux qui construisent des cathédrales avec des allumettes ou qui fourrent des voiliers dans des bouteilles pour se détendre.

              A la différence d'une cathédrale en allumettes ou d'un voilier, linux from scratch peut être tout autant fonctionnelle qu'une distribution classique, avec un investissement personnel en temps plus important, c'est vrai aussi.

              J'ai même réussi à la faire tourner, dans la mesure où une poule est capable de voler et un cheval de nager.

              On pourra avoir quelques difficultés à avoir les fonctionnalités d'une distribution classique mais LFS pourra être plus efficace pour d'autres, rien n'empêche d'avoir plusieurs systèmes sur la même machine.

              En plus de NuTyX ou 0linux, il y a aussi une distribution indienne basée sur Linux from scratch AryaLinux et qui simplifie la construction :

              Distrowatch: distributions basées sur les sources

              Temps prévus avec un i3 et 4Gb de ram pour Aryalinux :
              Base System ~ 5 hours
              Base System with X-Server~ 7 hours
              Base System with X-Server and desktop environment ~ 15 – 18 hours depending on the desktop environment, XFCE being the least and Gnome being the most.

              • [^] # Re: Linux From Scratch

                Posté par . Évalué à -4. Dernière modification le 08/03/17 à 14:49.

                [ de l'intérêt de cliquer sur la bonne instance du lien "répondre ]

                Tu as cliqué sur le lien "répondre" au pied de mon dernier message pour composer le tien. du coup le tien est indenté par rapport au mien, comme si tu me répondais, alors que ta réponse concerne le premier message de microlinux< dans ce fil de commentaires. Il eut donc été logique que tu eusses cliqué sur le lien "répondre" au pied du message précité. Le tien aurait été indenté au même niveau que mon premier commentaire en réaction à son premier message.

                C'est d'autant plus logique qu'un clic sur le symbole [^] dans l'en-tête de ton message eut alors renvoyé au sien alors que là il renvoie au mien.

        • [^] # Re: Linux From Scratch

          Posté par . Évalué à 0.

          Ça fait aussi référence au sketch de Fernand Raynaud, le paysan :
          https://www.youtube.com/watch?v=81TYKUOekdM
          Version sans la chute finale.

  • # Autre architecture

    Posté par . Évalué à 3.

    La LFS pour architecture ARM, c'est pour quand ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.