Nmap 3.70 est sorti

Posté par (page perso) . Modéré par jerome.
Tags :
0
6
sept.
2004
Sécurité
Nmap, l'outil de sécurité bien connu (celui-là même utilisé dans le film Matrix) vient de sortir en 3.70.

Au programme, de nombreuses nouveautés dont une réécriture complète du moteur le rendant beaucoup plus rapide et lui permettant de scanner de nombreuses cibles en parallèle (par exemple, un scan d'un million d'adresses (NdM : d'un réseau que l'on administre) par la 3.55 durait 2 semaines alors que la pre-3.70 le fait en moins d'une journée).

L'option --exclude permet d'exclure une liste de cibles d'une plage d'adresses.

À noter également une correction/contournement de bug pour que Nmap continue à fonctionner sous Windows XP malgré le SP2.

Clin d'oeil : Nmap se souhaite maintenant un joyeux anniversaire quand il est lancé en mode verbeux le 1er septembre...
  • # hm

    Posté par . Évalué à 4.

    je ne trouve pas d'information à propos de la technique "RingScan" qqn à des infos si cela a été intégré dans nmap???

    Sinon, ça doit pas être courant d'avoir 1 million d'ip rien que pour soit :-)
    • [^] # Re: hm

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      127.0.0.X
      192.168.X.X
      10.X.X.X
      ça en fait des adresses privées ça.

      Et en IPv6...
      • [^] # Re: hm

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        les ip qui nous sont accessibles c'est pas 127.0.0.x mais 127.x.x.x (essaye ping 127.4.9.4)
        Sinon en ipv6 ca fait (si t'as un block /64) ben 2^64 addresses qui veut essayer de calculer? Ah ben kcalc:1.8446744073709552e+19
        Bon on depasse largement le million non?
        • [^] # Re: hm

          Posté par . Évalué à 0.

          Je ne compte même pas le fait qu'un FAI délivre une /48 à ses abonnées sur demande (normalement c'est une /128 pour éviter de bouffer, comme l'option ip fixe chez free)
  • # scan de ports illegal ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    un scan d'un million d'adresses (NdM : d'un réseau que l'on administre)

    Ah bon ? C'est interdit le scan de ports ? Je pensais avoir lu que comme il n'y avait ni intrusion, ni degradation, il n'y avait pas de prejudice, donc c'etait legal.

    Un peu comme si vous vous balladiez dans une rue, en vous penchant devant chaque voiture, pour verifier si il y a les clefs sur le contact, mais sans rentrer dans la voiture.

    Je peux me tromper, mais on peut scanner 1 fois un million de machines, mais pas scanner 1 million de fois 1 machine.
    • [^] # Re: scan de ports illegal ?

      Posté par . Évalué à -1.

      chef, un troll.
    • [^] # Re: scan de ports illegal ?

      Posté par . Évalué à 9.

      - Un scan génère des alertes et pour la plupart des admins, c'est le prélude à une tentative d'intrusion (souvent foireuse) dans leur système.
      - un scan peut planter/bloquer un service (stealth scan)

      Un peu comme si vous vous balladiez dans une rue, en vous penchant devant chaque voiture, pour verifier si il y a les clefs sur le contact, mais sans rentrer dans la voiture.

      Pas du tout. En regardant une voiture tu ne risques pas (à moins d'avoir la guigne...) de la faire tomber en panne ou de lui faire faire une action non désirée. Un serveur qui reçoit une connexion va effectuer des actions.
      Par exemple, tu peux dire que si qqn se connecte sur le port 34595 et ensuite sur le 34653 cela doit déclencher une action spécifique. Un portscan peut déclencher l'action mais les conditions nécessaire à son bon déroulement ne seront peut-être pas réunies.
      C'est tiré par les cheveaux je sais...
      • [^] # Re: scan de ports illegal ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Ok ... je comprend ton exemple. Donc en gros, tu me dis que scanner ca peut declancher des actions.

        Bon, imagine qu'au lieu de la voiture, c'est une maison, et que son systeme d'alarme est foireux, il se declanche parce qu'il y a un chat qui passe par une fenetre mal fermee au premier etage, et bam pas de chance, l'alim de l'alarme prend feu, et la maison aussi.

        C'est la faute a qui si la maison a brulé, au chat ou a l'alarme defectueuse ?

        C'est tiré par les cheveaux je sais...

        Ben pareil pour moi :)

        Bon plus serieusement, s'il n'y a pas intention de nuire, et si la machine que tu scannes, fait des actions (logs, etc ...), c'est pas le probleme du scanneur, mais celui de l'admin de la machine. Enfin c'est mon point de vue, je peux me tromper, hein :)
        • [^] # Re: scan de ports illegal ?

          Posté par . Évalué à 7.

          Ouai enfin scanner une machine pas à toi sans intention de nuire, faut quand même être un gros psyco :)

          Hm, si, à la limite scanner ta banque pour savoir si tu peux lui faire un peu confiance, mais bon...
          • [^] # Re: scan de ports illegal ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ouai enfin scanner une machine pas à toi sans intention de nuire, faut quand même être un gros psyco :)

            Imagine qu'un geek veuille s'ammuser a compter le nombre de machines qui font tourner un serveur web sur une plage d'IP. Il ne va donc scanner que le port 80. Elle est ou la difference si tu fais la meme chose avec un browser ?

            Et puis quelque soit la raison du scan. Je pensais (mais d'apres vous c'est pas vrai) que c'etait legal. Ce qui est illegal, c'est de rentrer dans un systeme sans authorisation. Scanner c'est pas rentrer, ou dites moi où je me trompe.
            • [^] # Re: scan de ports illegal ?

              Posté par . Évalué à 6.

              Pour autant que je sache, ce n'est pas illégal mais c'est mal vu, question de politesse, faut pas fourrer ses doigts n'importe où ;-)

              Ceci dit attention, certains fournisseurs d'accès imposent des restrictions à leurs utilisateurs, donc si le scan n'est pas interdit par la loi, il peut l'être par le contrat avec le FAI.
          • [^] # Re: scan de ports illegal ?

            Posté par . Évalué à 6.

            Ouai enfin scanner une machine pas à toi sans intention de nuire, faut quand même être un gros psyco :)

            Perso, j'ai assez souvent affaire à des boulets^Hoptimistes qui se la jouent pirates du grand ternet sur irc, parfois allant jusqu'à me menacer de représailles sur ma machine.

            On a beau se dire que ceux qui en parlent le plus en font généralement le moins, un petit nmap sur l'ip du contestataire nous en apprend souvent suffisament pour être rassuré (et, accessoirement, mort de rire).
        • [^] # Re: scan de ports illegal ?

          Posté par . Évalué à 2.

          gasp ça va partir dans un troll poilu la :-)

          si l'alim prend feu c'est qu'elle était défectueuse. Donc la responsabilité ira à la personne qui était en charge de maintenir l'alarme en bon état. Dans son fonctionnement normal, l'alarme n'est conçue pour bouter le feu à la maison. Note que c'est un bon moyen pour décourager les voleurs :-).


          Bon plus serieusement, s'il n'y a pas intention de nuire, et si la machine que tu scannes, fait des actions (logs, etc ...), c'est pas le probleme du scanneur, mais celui de l'admin de la machine. Enfin c'est mon point de vue, je peux me tromper, hein :)


          Si lors d'un scan, la machine analysée pète un octet pour avoir des reçu des paquets qu'elle ne comprenait pas le "scanneur" risque d'avoir des gros soucis.

          La seul solution est de ne pas faire de scan offensif donc de faire des scan passif ce qui limite le domaine d'action...
          • [^] # Re: scan de ports illegal ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            En considerant bien qu'il n'y a pas d'intention de nuire (donc pas de scan offensif). Ben je comprend pas la difference avec le chat :

            si l'alim prend feu c'est qu'elle était défectueuse. Donc la responsabilité ira à la personne qui était en charge de maintenir l'alarme en bon état. Dans son fonctionnement normal, l'alarme n'est conçue pour bouter le feu à la maison.

            Se transforme en :

            si la machine analysee pète un octet c'est qu'elle était défectueuse. Donc la responsabilité ira à la personne qui était en charge de maintenir cette machine en bon état. Dans son fonctionnement normal, la machine est faite pour repondre (ou pas) sur un port.

            Sinon s'il y a scan offensif, il y a intention de nuire, et ca c'est illegal, je n'en doute pas.
            • [^] # Re: scan de ports illegal ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Sinon s'il y a scan offensif, il y a intention de nuire, et ca c'est illegal, je n'en doute pas.

              et on détermine comment l'offensivité d'un scan ?
              une connexion ne venant pas d'un zin/IE peut-être ?
            • [^] # Re: scan de ports illegal ?

              Posté par . Évalué à 4.

              Sinon s'il y a scan offensif, il y a intention de nuire, et ca c'est illegal, je n'en doute pas.

              Sauf que la loi Godfrain ne fait pas entrer l'intention dans la caractérisation du délit. Ou le scan est illégal ou il ne l'est pas, quelles qu'aient pu être les intentions de son auteur. Point à la ligne.

              Les bonnes ou mauvaises intentions éventuelles sont à réserver pour le tribunal, pour réclamer la clémence ou l'aggravation (selon le côté duquel on est).
          • [^] # Re: scan de ports illegal ?

            Posté par . Évalué à 6.

            Mieux vaut utiliser des scans affectifs, la machine scannée aime bien et quelques fois, on voit une machine sortir avec une autre car elle a été scannée par nmap -sA (affective scan).

            Les machines d'aujourd'hui, c'est plus ce que c'était. C'était le bon vieux temps ...................

            Mes 2 cents --------->[]
        • [^] # Re: scan de ports illegal ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          > Donc en gros, tu me dis que scanner ca peut declancher des actions.

          Oui mais quand même pas si facilement (Cf. http://www.portknocking.org/(...)). Quant à bloquer un démon parce que le port sur lequel il écoute a été scanné, je pense que l'admin devrait vite aller en formation, changer d'OS ou réfléchir à un firewall. Il y a tellement de paquets douteux qui se balladent sans que l'on sache vraiment d'où ils viennent que c'est quand même de la responsabilité de l'admin de vérifier que sa machine réagit correctement à ces situations. D'ailleurs il y a l'option Zombie avec nmap (-sI) qui permet de scanner par rebond...
          • [^] # Re: scan de ports illegal ?

            Posté par . Évalué à 3.

            ne sous-estime pas les applications mal conçues qui plantent en cas de connexions TCP/UDP envoyant des données mal formattées ... hors justement nmap balance quelques octets.

            Note que ça peut servir de procédure de test :D
      • [^] # Re: scan de ports illegal ?

        Posté par . Évalué à 3.

        ben oui mais bon, si tu veux que personne n'accède à ton serveur, ne le mets pas en ligne ou protège le. Le scan polis, c'est ni plus ni moins qu'un ping étendu.
        • [^] # Re: scan de ports illegal ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Quand tu vois que certains administrateurs bloquent systématiquement les pings à destination de leur machine "parce que c'est plus securisé comme çà"...

          C'est comme les gens qui privilégient le DROP au REJECT, dans iptables, sous prétexte que "ça économise la bande passante": "parce que tu comprends, comme ça je perds pas de temps à renvoyer un paquet comme quoi le port est bloqué".
          • [^] # Re: scan de ports illegal ?

            Posté par . Évalué à 5.

            En general on privilegie le DROP au REJECT parce que invariablement il a de l'information dand l'icmp qui est emis en REJECT. Ces icmp permettent de deviner l'OS voire contiennent des morceaux de buffer memoire non initialisee (vieux bug de certains OS).

            De plus ça ralenti les scans de ceussent qui scannent comme des porcs.
            bref ça peu s'expliquer dans certains cas.
            • [^] # Re: scan de ports illegal ?

              Posté par . Évalué à 4.

              Ouép, mais dans la plupart des cas, un DROP va motiver une retentative (TCP oblige). Un REJECT a, lui, l'avantage de dire clairement qu'il ne s'agit pas d'un erreur, et que toute tentative de connexion est malvenue. La sécurité par l'obscurité, on sait ce que ça vaut...
          • [^] # Re: scan de ports illegal ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Quand tu vois que certains administrateurs bloquent systématiquement les pings à destination de leur machine "parce que c'est plus securisé comme çà"...


            On peut noyer un réseau sous les requêtes/réponses de ping, j'ai déjà vu ça.
            • [^] # Re: scan de ports illegal ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Sûr, mais avec ce raisonnement là, tu peux déchiqueter sauvagement ton cable réseau: la vie elle est trop risquée.

              Le ping est fait pour savoir si une machine est up. Si tu ne veux pas qu'on sache que ta machine est up, ça te regarde, mais si elle fournit par ailleurs un service à l'extérieur, c'est passablement ridicule, AMHA.
    • [^] # Re: scan de ports illegal ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Pour cause de generation d'alertes ou pas, le scan est illégal.

      Il entre de fait dans les processus de tentatives d'intrusion. Selon la loi, il n'y a pas besoin d'avoir réalisé l'intrusion, mais juste d'avoir commencé ce qui peut etre legitimement considéré comme une collecte d'informations en vue d'un acte de piratage.

      Plus fourbe, meme par inadvertance, tout ce qui peut entrainer des conséquences sur un réseau tiers est considéré comme illégal.


      Donc, scannez bien, mais scannez chez vous.


      En plus, va expliquer à un juge que tu scanne un million d'adresses pour le fun. S'il est pas débile, il saura que c'est pour trouver les services tournant les les machines...
      • [^] # Re: scan de ports illegal ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Pour cause de generation d'alertes ou pas, le scan est illégal.

        Tu es sur de toi là ? Parce qu'il y a eu un article dans MISC à ce propos, et dans mes souvenirs, ils étaient loin d'être aussi catégorique. Je crois qu'un scan de port est illégal si on peut prouver qu'il a été réalisé avec l'intention de nuire.
        Si j'ai le temps ce soir, je relirais l'article pour voir s'il y a plus de détail (à moins que quelqu'un l'ai sous la main là, maintenant, tout se suite !)

        Il entre de fait dans les processus de tentatives d'intrusion.

        Ah ? J'en fais régulièrement (des scans !), sans pour autant souhaiter pénétrer les machines en question !

        En plus, va expliquer à un juge que tu scanne un million d'adresses pour le fun. S'il est pas débile, il saura que c'est pour trouver les services tournant les les machines...

        Ben oui, par exemple pour se faire une idée de la cartographie des OS utilisés sur une plage d'IP wanadoo ? Bon, d'accord, expliquer à un juge qu'on fait ça pour le fun... Maintenant, je ne vois pas trop pourquoi je me retrouverais devant un juge pour avoir fait ça...
        • [^] # Re: scan de ports illegal ?

          Posté par . Évalué à 10.

          Parce qu'il y a eu un article dans MISC à ce propos, et dans mes souvenirs, ils étaient loin d'être aussi catégorique. Je crois qu'un scan de port est illégal si on peut prouver qu'il a été réalisé avec l'intention de nuire.

          C'est un peu plus compliqué que cela ce que dit l'article, parce que l'auteur ne tranche pas vraiment, mais donne son avis, à savoir que le scan ne serait pas, selon lui, intrusif.

          En effet, l'intention ne peut pas entrer en compte tant qu'il n'y a pas début d'exécution du délit. Pour le scan soit illégal, il faudrait qu'on arrive à prouver qu'il fait partie intégrante du processus d'intrusion, ce qui revient à considérer qu'un port scan, même seul (i.e. non suivi de la compromission ou tentative de compromission), consitue une intrusion. Je ne pense pas que ce soit le cas, mais on peut tout à fait imaginer qu'un jour, quelqu'un arrive à nous le prouver, même si ça me semble pour le moins difficile, ne serait-ce que techniquement.

          Maintenant, une fois que l'intrusion (ou sa tentative) est avérée, la fait qu'il y ait eu un port scan avant sera un élément aggravant dans la caractérisation du délit, en particulier dans ce que les juristes appellent la cause morale (si je me souviens bien), c'est à dire le fait que le délit a été commis en pleine connaissance de cause (en France, pour commettre un délit, il faut en être conscient). C'est donc un facteur aggravant.

          Perso, je vois les choses comme cela. Techniquement, il me semble pour le moins difficile de caractériser un port scan comme une intrusion. Par contre, il me semble tout à fait normal qu'on prenne en compte son existence pour démontrer le caractère volontaire et prémédité du délit. Mais ça reste interprétation (d'autant que je ne suis pas juriste).

          Si on voulait faire un parallèle, on pourrait (les parallèles sont difficiles), on pourrait prendre un gars qui planifie le casse d'une banque. Il peut se ballader autour, noter les horaires des fourgons, entrer dedans et faire un plan du hall, etc. Tant qu'il ne viole pas la loi, on ne peut rien lui reprocher malgré l'intention qui l'anime. Par contre, le jour où il commence à percer le mur pour entrer dans le coffre, le délit commence, et toute cette préparation devient un facteur aggravant.


          Pour ce qui est de la remontée des alertes, ce n'est pas une raison. On peut remonter des alertes sur des choses tout à fait normales, ça ne les rends pas illégales parce qu'elles consomment du temps à l'admin. C'est comme les gens qui ne veulent pas qu'on accède à des pages Web non protégées...
          En outre, si le scan plante effectivement la machine, (ce qu'il faut prouver), alors ça deviendra un DoS, donc un délit.
          Enfin, il ne faut pas confondre légitimité et légalité. Ce n'est pas parce que faire un scan pour préparer une intrusion nous semble illégitime que ça sera illégal. De même, un acte peut sembler légitime et ne pas moins en être illégal.
          • [^] # Re: scan de ports illegal ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            si le scan plante effectivement la machine, (ce qu'il faut prouver), alors ça deviendra un DoS, donc un délit.
            Heu et si on plante la machine ou le daemon sans faire exprès ? C'est un crime de faire planter une application buguée sans le vouloir ?

            pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

            • [^] # Re: scan de ports illegal ?

              Posté par . Évalué à 4.

              Ben le problème, c'est que tu as entrepris une action qui, même si elle repose sur des faits techniques normaux, ne fait pas partie du comportement normal d'un utilisateur. Et si de cette action résulte une entrave au fonctionnement du système cible, ben ça a de quoi entraîner des poursuites, peut-être pénales et sûrement civiles.

              C'est tout le problème des actions qui ne sont pas légitime (un port scan n'est pas una ction "normale", quoi qu'on en dise, surtout sur des machinesquelconques), mais pas pour autant illégales : dès que ça part en sucette, tu as de fortes chances de franchir la barrière. Analogie débile... Tu t'amuses à essayer d'ouvrir les portes des bagnoles garées devant chez toi. Ce faisant, la portière de l'AX blanche pourrie* te reste dans la main (t'as de la chance, elle aurait pu te tomber sur le pied). Évidemment, y'a pas de loi Godfrain-like pour les voitures, mais tu comprendras que le propriétaire de l'AX blanche pourrie ne va être pas content et va clairement te demander des comptes s'il te choppe. Maintenant, il y a des éléments à apprécier pour pondérer la chose, mais bon, amha, y'a moyen de se prendre une baffe au tribunal.

              Toujours est-il que prendre le risque de planter une machine avec une action que certains admins n'aiment pas du tout ne me semble pas très sage, à moins évidemment d'aimer vivre dangereusement et d'avoir envie de faire jurisprudence sur le cas du port scan :)))


              * toute ressemblance avec une voiture existant ou ayant existé est on ne peut plus fortuite ;)
    • [^] # Re: scan de ports illegal ?

      Posté par . Évalué à 2.


      Un peu comme si vous vous balladiez dans une rue, en vous penchant devant chaque voiture, pour verifier si il y a les clefs sur le contact, mais sans rentrer dans la voiture.


      Etant donné que le scan se base sur une interaction avec la machine, un meilleur exemple serait de sonner à la porte d'une maison pour voir si quelqu'un va venir t'ouvrir.
    • [^] # Re: scan de ports illegal ?

      Posté par . Évalué à -1.

      Si si, prenez un chewing-gum Emile...
  • # Nmap dans Matrix ??

    Posté par . Évalué à 1.

    Euh, excusez moi mais j'ai pas fait gaffe, c'est où dans Matrix ? Parce que moi j'ai jamais vu que des signes verts à tendance orientale défiler verticalement (et des chiffres aussi c'est vrai)...
  • # 3615 mavie

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Il y a quelques années, j'avais donné un compte shell à un copain sur ma passerelle. Il a voulu nmapper une de ses connaissances (sans but de nuire d'après lui), mais a inversé 2 chiffres dans le premier octet de l'adresse IP.

    D'un opérateur de cable alsacien, l'IP s'est transformée en une adresse IP appartenant à DISA ( http://www.disa.mil(...) ). L'IP en question n'avait pas de DNS ni de reverse DNS, mais répondait aux pings, donc ils ont dû se poser quelques questions sur la manière dont quelqu'un avait décelé son existence.

    Mon fournisseur d'accès a recu un mail de quelqu'un là bas, et nous a envoyé un mail pour nous demander de faire attention aux sites sur lesquels on surfait. Heureusement, c'était bien avant le 11 septembre, sinon j'aurais peut-être eu plus d'ennuis !

    Morales de l'histoire :
    - Réfléchissez avant de filer des comptes shell au monde entier
    - Faites des copier/coller !
  • # Vraiment populaire

    Posté par . Évalué à 10.

    Même Microsoft recommande nmap ! ;)

    http://www.microsoft.com/serviceproviders/security/tools.asp(...)

    Et même de l'utiliser quotidiennement (Daily):

    http://www.microsoft.com/serviceproviders/columns/isp_security.asp(...)

    Et même d'utiliser Linux !
    Seulement je retrouve plus l'URL ;-)
    • [^] # Re: Vraiment populaire

      Posté par . Évalué à 10.

      Description sur http://www.insecure.org/nmap/(...)

      Nmap ("Network Mapper") is a free open source utility for network exploration or security auditing. It was designed to rapidly scan large networks, although it works fine against single hosts

      Description sur http://www.microsoft.com/serviceproviders/security/tools.asp(...)

      Nmap (Network Mapper) is an open source utility for network exploration or security auditing. It was designed to rapidly scan large networks, although it works fine against single hosts.

      maintenant faisons un diff:

      < a free open source
      ---
      > an open source

      C'est systématique chez MS: Ils ne supportent pas le mot free (libre). Et dire que nmap est en GPL en plus ...
      • [^] # Re: Vraiment populaire

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est sûr.

        La recherche de « free » sur le site de MS rapporte dans l'ordre: Internet Explorer, Windows Media Player 9, PowerPoint Viewer, Windows Media Player 10,...
      • [^] # Re: Vraiment populaire

        Posté par . Évalué à 3.

        En même temps ptet que le gas qui a fait la modif a simplement voulu évité une crise cardiaque aux grands pontes de MS qui succomberont surrement si ils se rendent compte que MS recommande d'utiliser du logiciel libre sous GPL tous les jours :)
        • [^] # Re: Vraiment populaire

          Posté par . Évalué à 3.

          Oui oui je suis persuadé moi aussi, qu'il ne s'agit pas de l'équipe de communication de MS qui censure certain mot, etc... Non c'est surement encore un stagiaire zélé qui a pas voulu faire de peine à son p'tit patron, M.Gates. C'est touchant.

          Mais ils ont beaucoup de stagiaires en ce moment, non ?
      • [^] # Re: Vraiment populaire

        Posté par . Évalué à -2.

        maintenant faisons un diff:

        < a free open source
        ---
        > an open source

        C'est systématique chez MS: Ils ne supportent pas le mot free (libre). Et dire que nmap est en GPL en plus ...


        Ah ben oui, t'as juste oublie de noter que le titre et le lien sur NMap disent :
        Nmap Free Stealth Network Port Scanner

        Bref, ta charmante petite paranoia qui voit un complot parce que les gens de chez MS n'ecrivent pas les mots que tu veux la ou tu le veux.
        Faudrait voir a prendre une camomille et te reposer, ca te ferait du bien.
        • [^] # Re: Vraiment populaire

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          > parce que les gens de chez MS n'ecrivent pas les mots que tu veux la ou tu le veux.

          Euh, là, vu la longueur de la phrase, je doute que ça ne soit une coincidence qu'il n'y ai qu'un mot de différence. Ils n'ont pas "écrit avec les mauvais mots", mais ils ont "supprimé un mot". Bon, la terre s'arrêtera pas de tourner pour autant, mais je trouve la subtilité assez amusante !
          • [^] # Re: Vraiment populaire

            Posté par . Évalué à 2.

            Si ils voulaient reellement eviter le mot free ils ne l'auraient pas mis dans le titre.

            Lire soit la version sur le site Nmap, ou la version sur le site MS avec le titre, on en ressort dans les 2 cas que c'est un soft open-source et qu'il est "free".
        • [^] # Re: Vraiment populaire

          Posté par . Évalué à 4.

          Arrête de prendre les lecteurs de linuxfr pour des naïfs. On se doute bien que le site web de MS doit avoir comme la plupart des médias, un rédacteur en chef, une ligne éditorial, des relécteurs, ou des choses de ce genre. Si un mot à été supprimé, ce n'est pas sans raison.

          Quant au titre, je n'y avais pas fait attention: Quel sens a free dans ce contexte ? libre ? gratuit ?
          C'est le problème du double sens du mot free en anglais dont MS sait tirer à son avantage quand ça l'arrange. A ce propos, c'est vrai que MS emploie parfois logiciel libre plutôt que open source:

          http://www.microsoft.com/switzerland/default.aspx?URL=/switzerland/(...)

          Comment un logiciel espion peut-il atterrir sur votre ordinateur?
          Un spyware peut parvenir sur votre ordinateur de deux façons différentes:
                Transmission et installation par l'intermédiaire d'un virus
                Installation en tant qu'élément d'un logiciel libre (en anglais "freeware" = programme gratuit téléchargeable sur l'Internet).


          Alors FUD ? page traduite avec babelfish.altavista.com ?
          Tu peux appeler ça « la théorie du complot », ton joker favoris, moi je crois que MS choisi bien ses mots dans ses articles.
          • [^] # Re: Vraiment populaire

            Posté par . Évalué à 1.

            Arrête de prendre les lecteurs de linuxfr pour des naïfs. On se doute bien que le site web de MS doit avoir comme la plupart des médias, un rédacteur en chef, une ligne éditorial, des relécteurs, ou des choses de ce genre. Si un mot à été supprimé, ce n'est pas sans raison.

            Oui bien sur, un redacteur en chef et une ligne editoriale pour une liste de programmes externes. Tu crois qu'on envoie des reporters au rapport journalier de la maison blanche aussi ?
            On a bien evidemment des relecteurs, ca veut pas dire que ces relecteurs savent tout sur tout(genre libre != gratuit, vu que meme ici certains ont du mal a faire la difference), et si ils ont vu en 1er le mot "free" dans le titre ils pourraient tout a fait avoir decide de l'enlever dans la phrase car ca faisait doublon, mais bien evidemment, la solution du complot est beaucoup plus allechante a tes yeux.


            C'est le problème du double sens du mot free en anglais dont MS sait tirer à son avantage quand ça l'arrange. A ce propos, c'est vrai que MS emploie parfois logiciel libre plutôt que open source:
            ...
            Alors FUD ? page traduite avec babelfish.altavista.com ?
            Tu peux appeler ça « la théorie du complot », ton joker favoris, moi je crois que MS choisi bien ses mots dans ses articles.


            C'est ca qui est marrant avec toi, il suffit de 4 lettres en trop/manquantes, avec le contraire ecrit just avant ou apres pour que tu en tires un grand complot.
            En plus ca serait super efficace, enlever le mot "free" de Nmap(et le laisser dans le titre) va surement faire enormement de mal aux LL, surtout sur une page enfouie au fond du site.
  • # Nmap video

    Posté par . Évalué à 1.

    Pour ceux qui se demandent comment se servir de nmap, voici une petite video explicatrice

    http://www.insecure.org/nmap/nmap_haxxxor.html(...)

    c bien de constater que y a quand meme des informaticiens heureux dans la vie

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.