Sortie du codeur vidéo Dirac en version 1.0.0

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
27
21
sept.
2008
Audiovisuel
Développé par la BBC, le format d'encodage vidéo Dirac est une alternative à hautes performances, libre et sans brevets, pour la compression et la lecture de fichiers vidéo.
Techniquement plus moderne que Theora, Dirac est disponible sous triple licence (GPLv2, LGPL et MPLv1.1) et est optimisé pour la diffusion en haute définition sur Internet. En février 2008 c'était la bibliothèque Schrödinger 1.0 qui faisait son apparition et maintenant c'est le tour du codec Dirac de parvenir à cette étape symbolique que constitue toujours pour un projet la version 1.0.
Dirac est basé sur une autre théorie mathématique que les codecs vidéos classiques. Utilisant la transformée en ondelette discrète au lieu de la transformée de Fourier, le codec Dirac permet d'atteindre un meilleur niveau de compression pour une qualité donnée.
Actuellement les formats d'encodage proposés vont du 176×144 jusqu'au format TVHD 1920x1080 ce qui permet de couvrir la plupart des besoins.

La version 1.0.0 du codec Dirac apporte les améliorations suivantes :
  • Respect de la spécification 2.2.2
  • La structure des groupes d'images est maintenant adaptative.
  • Estimation de mouvement améliorée
  • Pré-filtrage amélioré
  • Refactorisation du code des encodeurs
  • Utilitaire de conversion pour le filtrage horizontal
  • Filtre DirectShow disponible pour lire les fichiers Dirac v2.2.2
  • Encapsulation du flux dans un conteneur AVI pour Windows Media Player et MPlayer.

Des vidéos de démonstration sont disponibles sur le site de la BBC. Pour les lire il est évidemment nécessaire de disposer du codec adéquat. Celui-ci est inclus dans la nouvelle version de VLC mais il est également possible, pour la plupart des distributions récentes, de télécharger un paquet permettant la lecture des vidéos encodés en Dirac. Sur une distribution Ubuntu Hardy il suffit d'un "aptitude install gstreamer0.10-schroedinger" pour pouvoir lire la version Dirac de Big Buck Bunny (attention 98 Mo).
Pour faire le point sur ces problèmes de compatibilité avec les applications un tableau récapitulant la situation actuelle est présent sur le wiki de Dirac.
  • # Bandelettes

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Comme la technologie ne s'arrête jamais, il y a déjà un remplaçant de prévu pour la compression par ondelettes : C'est la compression par bandelettes.

    L'ennui c'est que cette techno n'a pas du tout pris le chemin du libre puisque ses inventeurs (des scientifiques français de l'Ecole Polytechnique) ont fondé une start-up nommée "Let It Wave" et que cette dernière été rachetée en juin 2008 par la firme américaine Zoran pour près de 28 millions de dollars : http://www.reuters.com/article/pressRelease/idUS210191+04-Ju(...)

    C'est vraiment dommage car la compression par bandelettes a l'air d'être vraiment très efficace : http://www.letitwave.fr/index.php?option=com_content&tas(...)

    On est tous bien contents pour les fondateurs de la start-up mais il est franchement triste de voir que leurs recherches, effectuées dans une institution publique et donc financées par les impôts de tous les citoyens, sont maintenant lardées de brevets et ont bien peu de chances de rejoindre le monde du libre.
    • [^] # Re: Bandelettes

      Posté par . Évalué à 1.

      Et pour Dirac ?
      Ne peut on pas breveter la transformée en ondelettes ou l'algorithme utilisé ?
      Même s'il y a un brevet sur les algos de let it wave, quelqu'un peut tjs en réinventer et les utiliser non ?
    • [^] # Re: Bandelettes

      Posté par . Évalué à 10.

      La fameuses compression par bandelette, n'est pas un algo de compression mais un algo d'interpolation.
      D'après le site leur composant ( et oui ils vendent du composant, pas du soft ) sert à l'interpolation de frame pour passer du 24fps à 60 voir 120fps. Si ça fait disparaitre les problèmes de trainés comme il l'annonce cela intéressera surement beaucoup de monde dans le domaine de la vidéo.
      Maintenant y a aussi quelques arguments "bullshit" genre ca débruite les frames, ce qui est un peut normal l'on prend une frame interpolé.

      Ce qui est sur c'est que l'interpolation de frame et l'upscaling ( ce qu'il appel Super-resolution upconversion) sont des fonctions utile pour des TV ou des lecteurs multimédia, mais qu'elles sont sans rapport direct avec la compression vidéo.
      • [^] # Re: Bandelettes

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        >>> La fameuses compression par bandelette, n'est pas un algo de compression mais un algo d'interpolation.

        Dans ce pdf ils expliquent pourtant que l'algo utilisant les bandelettes sert à compresser les images :
        www.ceremade.dauphine.fr/~peyre/these/PeyreThese_chap3.pdf
        • [^] # Re: Bandelettes

          Posté par . Évalué à 5.

          Et il montre que cela n'a pas grand interet par rapport a du JPEG2000, car leur methode est plus complexe pour un résultat tres proche (page 73). "Le fait de considérer une
          géométrie de façon explicite à travers une transformée adaptée correspond à un traitement
          sans doute plus fin de la géométrie. Cependant, il ne faut pas oublier que grâce au sys-
          tème de plan de bits, JPEG2000 n’a pas besoin de coder explicitement les paramètres des
          contextes, ce qui constitue un gain certain."


          La technique employe me rappel un peut greystoration, en gros il code le contexte pour faire de l'upscale, debruitage, etc.. Greystoration utilise des polynômes pour coder son contexte, la il est question d'orienter une transformation par ondelette, leur fameuse bandelette.

          Sinon sur leur site, il ne parle que d'upscale d'interpolation de frame et de debruitage.
          • [^] # Re: jp2

            Posté par . Évalué à 1.

            Existe-t-il un formal d'image qui aurait la même licence que Dirac ?
            Une sorte d'alternative au jpeg 2000 en quelque sorte.

            ++
    • [^] # Re: Bandelettes

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      L'algo de compréssion par bandelette est libre autant que tu veux : il suffit de lire les publications s'y rapportant, et d'implémenter les algos décrits.
      L'idée principale des bandelettes etant de "grouper" les coefficients d'ondelettes pour exploiter la géométrie.

      Let it wave a été fondé dans le but d'exploiter de façon commercial les travaux sur les bandelettes, et la démarche n'a rien de génant pour le libre: chacun peut implémenter une transformée en bandelettes.

      Il existe pleins d'autres variantes des ondelettes, regroupées souvent sous le nom de *-lettes (starlettes, ou l'étoile-ette au singulier) : http://www.laurent-duval.eu/siva-wits-where-is-the-starlet.h(...) pour une liste sinon exhaustive, en tout cas très complette.

      Ensuite, il faut surtout pouvoir implémenter "facilement" la transformation, de façon rapide et performante etc. etc. Et créer un algo de compression complet demande des compétances très diverses (sur les transformées, mais vient aussi le problème de la quantification etc.).
      Il existe donc aujourd'hui pleins de transformées et de méthodes a priori très performantes, le transfert de technologie vers un groupe de personnes motivées pour créer un bon codeur n'est pas facile à faire. C'est pour ça, je pense, qu'on voit surtout les transformées types Fourier et ses dérivées (DCT, à fenêtre etc.), et un peu les ondelettes (qui commencent à "infuser", malgré leur grand age maintenant).

      Sinon, il faut créer que les chercheurs créent une start-up type let it wave pour exploiter une techno à fond (mais il faut en avoir le courage !). Et dans ce cas, je pense que le libre n'est pas forcément un choix évident.
      • [^] # Re: Bandelettes

        Posté par . Évalué à 5.

        L'algo de compréssion par bandelette est libre autant que tu veux : il suffit de lire les publications s'y rapportant, et d'implémenter les algos décrits.
        Tu oublis les éventuels brevets : c'est pareil pour h264(voir même h26x et d'autres codec video) : il suffit de lire la spec s'y rapportant gratuitement disponible sur le site de itu, et d'implémenter les algos décrits.
      • [^] # Re: Bandelettes

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        >>> les chercheurs créent une start-up type let it wave pour exploiter une techno à fond (mais il faut en avoir le courage !). Et dans ce cas, je pense que le libre n'est pas forcément un choix évident.

        Les époux Curie, par exemple, ont choisi délibérément de ne pas breveter leurs découvertes afin que l'humanité toute entière puisse en profiter.
        On dirait que les scientifiques d'aujourd'hui ont changés.
        • [^] # Re: Bandelettes

          Posté par . Évalué à 2.

          Je sais pas si les scientifiques ont changé, mais la recherche sûrement ...

          Cela dit c'est dûr de généraliser à partir d'un seul exemple, des chercheurs publient délibérément du code sous licence libre maintenant, les institutions étaient pas mes mêmes, etc.
        • [^] # Re: Bandelettes

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          La plupart des chercheurs qui mettent du code à disposition le font souvent sous une license libre. Ce qui est déjà gentil, car ça veut dire qu'ils ont passé du temps à faire un code correct, réexploitable par les autres, et un peu documenté.

          De temps en temps, certains chercheurs essaient de monter une start-up pour "vendre" leur techno. En général, le secteur choisis est très spécifique, et s'adresse très rarement aux particuliers, mais plutôt aux entreprises de hautes technologies.

          De ton point de vu, que je partage, la recherche doit être profitable à tous. Dans ce domaine que je connais un peu, c'est souvent le cas (via les codes distribués). Et dans le cas de Let it Wave, ca ne contradit en rien tout ça, vu le créneau sur lequels ils se sont placés (d'ailleur, aujourd'hui, je ne sais meme pas qui travaille chez let it wave qui à l'air d'avoir sacrément grossi depuis la création par Stéphane Mallat).

          Si des mecs veulent créer un super algo de compréssion (libre) basé sur les bandelettes ou n'importe quelle autre technologie récente, ils peuvent le faire sans problème. Il y a toujours un gros gros boulot d'ingénieur à faire pour rendre les technos vraiment exploitables.

          Bref, il faut parfois faire une peu la part des choses :)
          • [^] # Re: Bandelettes

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Si les chercheurs créent une start-up qui réussit bien, rapport beaucoup d'argent, emploie beaucoup de monde, il y a un retour positif vers l'économie française de plein de façons :
            - balance des exportations
            - taxes diverses
            - baisse du chômage
            - augmentation du rayonnement scientifique de la France

            C'est sûr qu'en tant que créateur de startup, j'ai un point de vue biaisée sur le sujet, mais c'est un peu facile de dire que développer du logiciel libre est forcément mieux que créer une start-up.

            Par exemple, si ils ont vendu leur start-up 28 millions d'euro, il y en a a priori 29% qui reviendront dans la poche de l'état français. C'est quand même pas rien. Ces 9 millions d'euro pourront être réinvestis pour une petite part dans du logiciel libre...
            • [^] # Re: Bandelettes

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              Oui mais le problème c'est que l'économie n'est pas là pour répondre au problèmes de chauvinisme et de monopolisation des ressources. L'économie doit, où en tout cas devrait, se cantonner à mettre en place une gestion efficace des ressources rares, de manière à ce qu'elles soient utilisé le plus efficacement et le plus équitablement possible.

              Par exemple le chômage, ce n'est pas pas un fléaux, mais plutôt un but à atteindre. S'il n'y a pas de travail, ça veut dire que la gestion des ressources matériels rares et de la main d'œuvre est suffisamment bien géré pour que tout le monde n'est pas à travailler, et puisse donc utiliser cette ressource si précieuse qu'est le temps à vaquer à des occupations qui les intéressent plus. Le problème ici n'est pas le chômage mais la répartition d'une part des tâches et d'autre part la mauvaise répartition des ressources résultantes.

              Puis à choisir entre le «rayonnement scientifique de la france» et la mise à disposition de connaissances à toute l'humanité, quand même y a pas photo, non ? Qu'est ce qu'il vaut mieux privilégier comme comportement si on veux bâtir un monde meilleur, l'altruisme ou le chauvinisme ?
              • [^] # Re: Bandelettes

                Posté par . Évalué à 1.

                Salut,

                De quelle économie parles-tu ? Tu cites la définition libérale de l'économi(sm)e, mais de manière tronquée (ou sont passés les besoins illimités ?). Car de fait, ces besoins illimités interdisent de voir le chômage, ou plutôt la non-activité professionnelle comme une finalité de la société.

                Le terme équitable, proprement libéral, est lui aussi impropre, car il sous-entend une répartition des ressources inégalitaires, et ainsi, comment peut-on choisir, lorsqu'on a pas ou peu de ressources, de travailler ou non, et de fait de sortir d'une économie inégalitaire du marché de l'emploi (avec tout ce que ça sous-entend). Ne pas oublier qu'un des termes récurrents de ces dernières années est celui de capital humain.

                Enfin, la course en avant technologique, n'est pas, tu sembles y adhérer - je me trompe peut-être - une solution adéquate, non qu'elle ne puisse améliorer concrétement notre niveau de vie, mais parce qu'elle est intrinsèquement liée à un paradigme dominant, et à ce jour, l'économisme libéral. C'est également faire fi de l'effet rebond que nous amène le tout technologique. C'est enfin, croire que notre vie sociale (et donc économique) puisse se résoudre à travers un seul paramètre, la technologie.

                Cela dit, je reste entièrement d'accord avec ta conclusion, non comme fin, mais comme idéal à poursuivre.
                • [^] # Re: Bandelettes

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Je parle de la discipline économique, qui n'a d'intérêt que parceque les contraintes physique font qu'organiser les ressources est une nécessité.

                  Les besoins illimités n'existent pas. Même en étendant la définition de besoin à celui de désire, personne n'a plus de 24h à occuper dans la journée, et encore moins une quantité infinie de temps. Or dans une quantité fini de temps, on ne peut exprimer qu'une quantité fini de désir. C'est encore plus éloquent si on se limite aux seuls besoins.

                  Je serais fort étonnée que le terme d'équité soit du fait d'Adam Smith, il me semble qu'on le trouve déjà dans l'ancien testament, pour ce qui est sans doute l'une des œuvres les plus ancienne que j'ai pu lire.

                  Non je ne crois pas que la technologie est la réponse à tout, mais je ne pense pas non plus que son développement soit lié à un paradigme économique quelconque. Le développement technologique peut très bien aboutir à des choses horribles, comme la surveillance généralisé automatisé, ou pire encore des moyens de massacrer toujours plus de gens.

                  De plus même dans les plus primaires niveaux de développement, on peut former une société équitable, où chacun se voie attribuer un minimum de tâche à réaliser pour assurer sa survie, tout en ayant du temps à consacrer à ses propres aspirations.

                  Cependant le développement technologique permet assurément de réduire le temps humain nécessaire à de tels tâches. C'est donc un paramètre utile mais loin d'être suffisant.

                  Bon, bien sûr, je suis loin d'avoir de longues années d'études dans le sujet économique, mais depuis quelques temps je me livre à quelques réflexions sur le sujet. Elles valent donc ce qu'elles valent. Mais le sujet m'intéresse suffisamment pour avoir commencé à griffonner quelques idées dans l'optique d'en faire un livre. Donc je suis tout ouvert aux critiques et réflexions.
                  • [^] # Re: Bandelettes

                    Posté par . Évalué à 2.

                    > Les besoins illimités n'existent pas
                    Si j'ai bien retenu mes lectures de l'année dernière, quand un économiste dit "besoins illimités", il dit simplement que l'homme n'est jamais satisfait de sa situation et que résoudre un besoin urgent met sur le devant de la scène met en avant un besoin qui était auparavant moins urgent (la négation des "besoins illimités", c'est "il existe une situation où l'homme n'agit/choisit plus" (toujours dans le sens "large" des économistes, où choisir de dormir est une action))

                    > Même en étendant la définition de besoin à celui de désire, personne n'a plus de 24h à occuper dans la journée
                    Et c'est bien parce que le temps est une ressource rare que les besoins sont infinis...

                    > De plus même dans les plus primaires niveaux de développement, on peut former une société équitable, où chacun se voie attribuer un minimum de tâche à réaliser pour assurer sa survie, tout en ayant du temps à consacrer à ses propres aspirations.
                    L'informaticien qui veut tester des nouveaux paradigmes sur des processeurs massivement multi-coeurs, il fait comment dans ton "niveau primaire de développement" ? Le physicien qui veut faire des expériences à la LHC ?

                    > Cependant le développement technologique permet assurément de réduire le temps humain nécessaire à de tels tâches.
                    Tu peux avoir 5 vies, sans technologie, pas de LHC, pas de physique des particules...
                    Et par effet ricochet, la philosophie serait elle ce qu'elle est sans le développement des sciences naturelles ? L'art est il totalement indépendant de la philosohpie ?

                    > Non je ne crois pas que la technologie est la réponse à tout, mais je ne pense pas non plus que son développement soit lié à un paradigme économique quelconque.
                    Qu'est-ce que tu entends par "paradigme économique" ?
                    Le développement technologique est intimement lié à la productivité marginale du travail (en gros: pour cultiver un hectare de champs, de combien d'agriculteurs a t-on besoin ?). Sans investissement, pas d'augmentation de la productivité marginale du travail. Pas d'investissement sans épargne. Pas d'épargne sans capital (en fait capital = épargne :)). Donc sans capital , pas de développement technologique. Dans une société purement "socialiste" (dans le sens: redistribution égalitaire des profits et du capital envers tous les membres de la société), pas de développement technologique (ou extrêmement limité).

                    > Bon, bien sûr, je suis loin d'avoir de longues années d'études dans le sujet économique
                    http://herve.dequengo.free.fr/Mises/AH/AH.htm est déjà une première approche très satisfaisante AMHA :). En tout cas, le lire m'a apporté un regard neuf sur pas mal de sujets...
        • [^] # Re: Bandelettes

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          > On dirait que les scientifiques d'aujourd'hui ont changés.

          Oui, pas mal de chose ont changés...

          Il suffit de lire le journal du CNRS, on te parle brevet à toutes les pages (j'exagère à pein).

          Il suffit de voir l'évaluation des chercheurs : de plus en plus de bibliométrie (et de publications creuses), de plus en plus d'importance pour les brevets...

          Il suffit de voir le budget des laboratoires. Sans argent privé, une grande partie des laboratoires publiques qui ont des recherches dans le domaine des sciences pour l'ingénieur pourraient mettre la clef sous la porte dès demain.

          Contrat privé, innovation... Tu es obligé de brevetter pour assurer une partie de ton gagne pain.

          Bref, on est souvent loin de l'idéal qui se cache sous le terme d'université !

          PS : les ressources du CNRS provenant de la vente des brevets est loin d'être négligeable dans le budget global même si comme cela, de brut en blanc, je ne me souviens plus de la valeur.

          PPS : si un jour le CNRS devient rentable, l'état ponctionnera dedans pour financer les budgets illimités de l'Elysée, de la chambre des députés, du sénat ainsi que des anciens combattants de ces institutions ;-)
  • # balise vidéo

    Posté par . Évalué à 3.

    Est-ce que Mozilla intégrera le support du codec Dirac dans les futurs tags video d'HTML 5 ?
    • [^] # Re: balise vidéo

      Posté par . Évalué à 1.

      Je crois pas que ce soit prévut... dommage

      Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

      • [^] # Re: balise vidéo

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pourtant ce serait sans doute un bon remplacant de Theora.

        Je crois que les autres membres du WhatWG ne voulaient pas de Théora car il avait peur qu'il soit couvert par des brevets (qui n'auraient pas encore été révélés). Mais on peut penser que comme Dirac est soutenu par la BBC, ce soit moins problématique.
        • [^] # Re: balise vidéo

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Mon bien humble avis c'est qu'il est naïf de croire que les raisons avancés pour le jartage de theora est un problème de brevet. La raison réel à mon avis c'est plutôt que theora ne comprends pas d'erreurs conceptuelles aussi fantasques que les DRM.

          D'ailleurs, c'est bien beau de dire qu'ils ont peur que theora soit couvert par des brevets, mais ils proposent quoi de mieux à la place ?
          • [^] # Re: balise vidéo

            Posté par (page perso) . Évalué à -3.

            À la place, Apple (qui avait soulevé le problème) utilise les standards MPEG (avec des brevets connus).
            Pour les autres, je ne sais pas.

            Concernant les DRM, je ne pense pas que ce soit vraiment un problème. De plus en plus de contenus sont vendus sans DRM, et des sites comme youtube n'ont aucun problème à afficher des vidéos sans DRM que tout le monde peut télécharger (ce n'est pas forcément évident, d'accord).

            À ce propos, je pense qu'il ne faut pas diaboliser les DRM. Dans certains cas, c'est utile. Par DRM, j'entends tout système permettant de limiter la copie.

            Un exemple récent que j'ai est que dans mon association, on partage des vidéos avec les membres. Par contres, ces vidéos ne doivent pas pouvoir être enregistrées (facilement). Jusqu'à présent (et cela marchait très bien) on utilisait une solution de Real utilisant le protocole standardisé RTSP avec les formats de Real. Et il était possible de lire ces vidéos en utilisant que des logiciels libres (mplayer par exemple).
            Cependant, dans sa dernière version (il semblerait) RealPlayer à ajouté un bouton enregistrer dans son interface. Du coup, on a du changer notre système de vidéostreaming. Le problème n'était pas tellement qu'il soit possible techniquement d'enregistrer (un mplayer -dumpstream le faisait déjà) mais que ce soit facile à faire pour n'importe qui et donc qu'on puisse en abuser.
            Depuis septenbre, on a donc une nouvelle solution de vidéostreaming utilisant Flash (et son protocole RTMP). Avec beaucoup d'inconvénients, incluant: une interface moins pratique (pas moyen de mettre en pause en plein écran par exemple), une consommation de CPU à 100% (et donc une ventilation qui se met en route) et une impossibilité de n'utiliser que des logiciels libres pour voir les vidéos.

            Dire qu'il suffirait d'un flag dans le stream pour désactiver l'option d'enregistrement dans un VLC non modifié (si on veut enregistrer, il faudrait recompiler les sources) pour qu'on puisse utiliser VLC ... :(
            • [^] # Re: balise vidéo

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.


              De plus en plus de contenus sont vendus sans DRM, et des sites comme youtube n'ont aucun problème à afficher des vidéos sans DRM que tout le monde peut télécharger (ce n'est pas forcément évident, d'accord).


              Je reprends :

              Depuis quelques années (seulement) des mesures techniques contraignant à ne pas faire plus d'usages des œuvres que ce que leurs détenteurs veulent bien céder ont fait leur apparition.

              Aujourd'hui, paraît-il, le nombre de vente de droits (extrêmement) limités sur des œuvres accompagnés de telles mesures serait en diminution (mais encore largement supérieur au chiffre zéro d'il y a quelques années).

              Parallèlement, la technologie adobe flash, déjà largement utilisé sur le web pour rendre le téléchargement de flues vidéos et audio plus difficile, prévois d'implémenter de tels mécanismes[1][2].


              À ce propos, je pense qu'il ne faut pas diaboliser les DRM. Dans certains cas, c'est utile. Par DRM, j'entends tout système permettant de limiter la copie.


              Les DRM ne limitent pas la copie. Ils la complexifient, c'est tout. C'est une caractéristique intrinsèque de l'information que d'être duplicable, à moins d'être en mesure de changer les lois qui régissent l'univers, tu ne pourras pas limiter la copie d'information.

              Maintenant si tu as besoin de partager des vidéos entres membres d'une association en limitant les risques d'accès par d'autres personnes, tu utilises sftp, ou tout autre mécanisme de chiffrement, en ne fournissant la clé qu'aux membres. Si jamais une vidéo confidentielle fini par être divulgué, il te reste le recours juridique.

              Vouloir contrôler l'information comme tu le présentes, ce n'est rien d'autre que dire que tu veux contrôler ton prochain à travers l'information que tu diffuses. Tu soutiens ni plus ni moins qu'une forme de tyrannie, car le contrôle que tu tentes d'exercer sur ton prochain est totalement arbitraire. Pour les cas que tu penses légitimes, par exemple le contrôle de ton image, tu peux faire appel en justice si jamais un problème surviens.

              Ton raisonnement est du même acabit que celui de mettre tout l'internet sous surveillance, parceque des méchants pédophiles nazis peuvent l'utiliser à mauvais escient. Non seulement ça ne règle pas le problème, mais en plus cela fait glisser notre société vers un état[3] fasciste.

              [1] http://www.gnashdev.org/?q=node/51
              [2] Notons au passage que pour diffuser un fichier vidéo ou audio sur le web, un simple lien vers celui-ci suffit amplement. Dans quelques cas rares, peut être peut-il être utile d'avoir une vidéo incorporé à la page. Par exemple pour illustrer le sujet du document qu'on consulte, au même titre qu'une image. Cependant, il serais hypocrite et/ou niais de dire que c'est là la raison la plus courante de l'utilisation des vidéos incorporés dans des pages. La plupart du temps les vidéos sont diffusés avec flash pour contrôler l'utilisateur. D'une part s'assurer qu'il pourra difficilement copier la vidéo dans un fichier local, ce qui représente d'ailleurs un gâchis de bande passante. D'autre part, le but est que l'utilisateur soit contraint de passer par la page en question, où l'attends probablement quelques publicités.
              [3] Lire «état» avec un «é» minuscule et non majuscule : l'état de la société.
              • [^] # Re: balise vidéo

                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                Effectivement, dans cette association, l'information est contrôlée, très contrôlée même (ce n'est pas toujours pour me plaire, mais ...). Et tu n'as pas tord, c'est aussi une manière de contrôler comment ces vidéos sont visionnées.
                Et je vais aller plus loin, c'est réfléchi. Ces vidéos ne sont visibles qu'une seule fois (pas deux) et doivent obligatoirement être vues en groupe (sauf pour quelques adhérents qui sont trop loin des groupes). Et ça aussi, c'est voulu.

                Ces vidéos sont des enseignements spirituels bouddhistes. Et leur but est justement de nous faire changer nos habitudes. Entre autre nous faire étudier ces enseignements régulièrement, et en groupe. Si il était possible de facilement tout enregistrer, et regarder plus tard, cela peut conduire à de mauvaises habitudes que nous ne souhaitons pas adopter.
                Maintenant, tu n'est peut être pas d'accord avec ce dernier point, mais cela ne te regarde pas vraiment.

                Tout cela pour dire qu'une solution de DRM faible (je ne parle pas de chiffrer les échanges, dans ce cas précis c'est complètement inutile) peut être très intéressante et je trouve extrêmement dommage que cela n'existe pas.



                Donc pour résumer, très souvent, les DRM je n'aime pas (et je les évite), surtout quand ce sont des DRM qui ne peuvent pas se lire avec des logiciels libres. Cependant, je pense que parfois, lorsque toutes les parties sont d'accord pour les utiliser (clairement le cas dans mon association), une solution de DRM faible (juste un signalement dans le flux qu'il ne devrait pas être copié, aucun chiffrement de données, rien de lourd) peut être intéressante.
                • [^] # Re: balise vidéo

                  Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                  Je suis désolé, cela va sans doute te vexer et je m'en excuse, mais je trouve ça ridicule et malsain.

                  Si le but est un apprentissage spirituel, c'est à chacun de vos membres de faire preuve de la volonté nécessaire à celui-ci.

                  De plus briser de manière brutal des habitudes n'est peut être pas la plus efficace d'en changer.

                  Et tout ça en promouvant des technologies contractuellement caduques, qui ont été développé pour soutenir une vision consumériste et monopolistique de la culture. En utilisant ces technologies, c'est également cette vision mensongère que vous propagez.
              • [^] # Re: balise vidéo

                Posté par . Évalué à 3.

                >>Parallèlement, la technologie adobe flash, déjà largement utilisé sur le web pour rendre le téléchargement de flues vidéos et audio plus difficile, prévois d'implémenter de tels mécanismes[1][2].

                ça c'est faux. Si flash est autant utilisé pour des vidéos, ce n'est pas pour rendre le téléchargement plus difficile mais pour se prémunir des problèmes de dépendances envers de lecteurs/codecs divers et variés. télécharger une vidéo flash n'a jamais été difficile...

                Avant les sites comme youtube, il fallait avoir realplayer pour un site, windows media player pour un autre, etc, etc. Flash s'est imposé car c'est le seul plugin qui se trouve sur n'importe quel ordinateur personnel lors de son achat dans le commerce, que ce soit mac ou pc
                • [^] # Re: balise vidéo

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Si flash est autant utilisé pour des vidéos, ce n'est pas pour rendre le téléchargement plus difficile mais pour se prémunir des problèmes de dépendances envers de lecteurs/codecs divers et variés. télécharger une vidéo flash n'a jamais été difficile...

                  Ça aussi, c'est faux, ou du moins, c'est un prétexte, certainement pas une raison. Vu la taille des vidéos ainsi utilisées, elles auraient tout aussi bien pu être en MPEG2, tout le monde peut le lire. Alors qu'accessoirement, Flash, ça limite à x86 32 bits, là où les plugins libres de remplacement ne fonctionnent pas.

                  Flash s'est imposé car c'est le seul plugin qui se trouve sur n'importe quel ordinateur
                  personnel lors de son achat dans le commerce, que ce soit mac ou pc


                  N'importe quoi, il n'est pas préinstallé, il s'installe dès qu'on en a besoin, ce n'est pas pareil.
                  • [^] # Re: balise vidéo

                    Posté par . Évalué à 3.

                    >> Ça aussi, c'est faux, ou du moins, c'est un prétexte, certainement pas une raison. Vu la taille des vidéos ainsi utilisées, elles auraient tout aussi bien pu être en MPEG2, tout le monde peut le lire.

                    le mpeg2 est moins adapté à la diffusion en ligne comparé au h.263 et vp6 proposé par le format flv.

                    >> Alors qu'accessoirement, Flash, ça limite à x86 32 bits, là où les plugins libres de remplacement ne fonctionnent pas.

                    Le libre, la plupart des gens et fournisseurs de contenu s'en foutent. ça n'est pas entré en considération.

                    >> N'importe quoi, il n'est pas préinstallé, il s'installe dès qu'on en a besoin, ce n'est pas pareil.

                    flash est préinstallé avec internet explorer sous windows.
                    flash est préinstallé avec safari sous Mac OSX.

                    ça constitue l'énorme majorité des ordinateurs vendus au particuliers.

                    Forcément pour le fournisseur de contenu, c'est bien plus pratique que de dealer avec les question des utilisateurs qui ne savent pas comment installer ler plugin trucmuche ou le lecteur vidéo machinchose et l'intégrer avec tel ou tel navigateur. A l'époque on avait quicktime, realplayer et windows media qui se battaient pour le marché.

                    Je ne dis pas que c'est la solution idéale (pousser l'usage et la normalisation de balise avec un format donné supporté par tous les grands OS aurait été bien plus adapté), mais c'est celle que le marché a choisi (jusqu'à maintenant en tout cas), et ça n'a rien à voir avec une volonté d'empêcher qui que ce soit de télécharger le contenu puisque les sites webs et plugins pullulent pour cela sans que le choix technique ne soit remis en cause.
                    • [^] # Re: balise vidéo

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                      Je ne dis pas que c'est la solution idéale

                      Alors ça, c'est sûr que non. Je ne sais pas si vous avez vu ce que ça a donné en quelques années, mais là où on trouvait des vidéos en téléchargement, aujourd'hui, c'est du Flash partout, mais alors vraiment partout.

                      Concrètement, tout récemment, je voulais regarder des reportages, et bien non, pas de chance, pas possible, leur fichu lecteur ne fonctionnait pas avec les plugins libres. Et non, le plugin propriétaire n'est pas une solution, puisqu'Adobe est trop mauvais pour le recompiler en 64 bits.
                • [^] # Re: balise vidéo

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.


                  ça c'est faux. Si flash est autant utilisé pour des vidéos, ce n'est pas pour rendre le téléchargement plus difficile mais pour se prémunir des problèmes de dépendances envers de lecteurs/codecs divers et variés. télécharger une vidéo flash n'a jamais été difficile...


                  Ça t'arrive de fréquenter des gens dont l'informatique n'est pas le métier/la passion ?

                  Non parceque pour le pékin moyen, télécharger une vidéo c'est du domaine de l'impossible (ah bon on peut faire ça?!) et installer vlc (bien sûr que j'ai vlc, pour qui tu me prends), c'est aussi simple qu'installer flash (je clique sur suivant après avoir coché "oui j'accepte ce que je n'ai pas lu").

                  Flash c'est imposé parceque ce que c'était ce qui correspondait le mieux à la philosophie minitel des décideurs pressés.
                  • [^] # Re: balise vidéo

                    Posté par . Évalué à 3.

                    oui

                    La plupart des gens s'en foutent de toute manière de télécharger une vidéo sur un site comme youtube. Avec le haut-débit chez presque toute le monde, ils retournent sur le site s'ils veulent revoir la dite vidéo.

                    Perso, je ne télécharge une vidéo que si je sais pertinemment que sa présence sur le site n'est pas assurée à long terme (et je finis souvent par la supprimer en local) ou pour télécharger des vidéos clips auquels j'inserrerais le mp3 sous un meilleur bitrate avant de le copier sur mon baladeur. Cette dernière chose étant quasi impossible chez le pékin moyen de toute manière...

                    le pékin moyen qui veut télécharger une vidéo sur est capable de taper "download youtube" sur son moteur de recherche favori et tomber sur les sites qui le permettent.

                    Sans oublier qu'il existe des sites qui proposent ce téléchargement et qui utilisent le flash pour leurs vidéos (video.google.com pour n'en citer qu'un).
                    • [^] # Re: balise vidéo

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Dans ce cas tu devrais télécharger toute les vidéos que tu regardes parcequ'aucune n'est assuré de rester sur le long terme, surtout pas sur youtube qui fait de la censure à tour de bras.

                      Et ce n'est pas parceque les gens paient un tarif fixe qu'il faut encourager le gâchis. C'est quand même incroyable comme dès que cela n'impacte pas leur porte monais de manière apparente, les gens sont prêt à tous les excès en se fichant bien de l'impacte économique et écologique.
                      • [^] # Re: balise vidéo

                        Posté par . Évalué à 2.

                        >> Dans ce cas tu devrais télécharger toute les vidéos que tu regardes parcequ'aucune n'est assuré de rester sur le long terme, surtout pas sur youtube qui fait de la censure à tour de bras.

                        Bof de toute manière on peut qualifier la plupart de ces vidéos de "jetable". Et de toute manière il y'a toujours quelqu'un pour la réuploader en cas de besoin. Suffit de voir le nombre de doublons existants. C'est fou de voir tous ces crétins uploader une vidéo sans rechercher avant si elle existe.

                        >> Et ce n'est pas parceque les gens paient un tarif fixe qu'il faut encourager le gâchis. C'est quand même incroyable comme dès que cela n'impacte pas leur porte monais de manière apparente, les gens sont prêt à tous les excès en se fichant bien de l'impacte économique et écologique.

                        De toute manière le gâchis existerait sous une autre forme. Aujourd'hui les gens s'envoient un lien par mail ou messagerie instantanée. Avant ils envoyaient le fichier complet, ça revenait finalement au même.

                        Si t'as quelque chose à faire de l'impacte écologique de ta navigation web, arrête de mouler sur les commentaires de linuxfr, ça n'apporte rien ni à la société en général, ni à ton business. Ce n'est qu'un bête passe temps.
                        • [^] # Re: balise vidéo

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Bien sûr que non, ça ne reviens pas du tout au même, ça change même tout ! Avant on avait un réseau décentralisé. Avec des plateformes comme youtube, on s'en éloigne de plus en plus !

                          Et là, même avec éventuellement plus de gachis en bande passante, j'y vois un gain qui en vaut la peine : un outil de décentralisation de la diffusion de l'information et du pouvoir qui l'accompagne et sans doute l'un des meilleurs alliés de la liberté d'expression qu'on ai jamais vu.

                          Personnellement, les discutions sur linuxfr m'apprennent beaucoup de choses et me donne à réfléchir. Bon près il y a aussi le caractère moulesque, mais ça n'empêche !
                          • [^] # Re: balise vidéo

                            Posté par . Évalué à 2.

                            >>Bien sûr que non, ça ne reviens pas du tout au même, ça change même tout ! Avant on avait un réseau décentralisé. Avec des plateformes comme youtube, on s'en éloigne de plus en plus !

                            >>Et là, même avec éventuellement plus de gachis en bande passante, j'y vois un gain qui en vaut la peine : un outil de décentralisation de la diffusion de l'information et du pouvoir qui l'accompagne et sans doute l'un des meilleurs alliés de la liberté d'expression qu'on ai jamais vu.

                            ça c'est un autre problème qui est indépendant du choix technique (flash/flv).

                            et à ce problème je te répondrais que :
                            -rien ne t'oblige à utiliser youtube et pas un autre fournisseur de service de ce genre.
                            -rien ne t'empêche de mettre ces vidéos à disposition sur ton propre site ou de faire comme avant.
                            • [^] # Re: balise vidéo

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              C'est juste et je n'utilise pas youtube ni aucun service qui requière flash.

                              Mais juste agir tout seul dans mon coin n'a pas une grande incidence.

                              Je ne pense pas que l'utilisation de flash soit complètement indépendante de ce phénomène, mais je peux me tromper.
            • [^] # Re: balise vidéo

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              J'oubliais!


              À la place, Apple (qui avait soulevé le problème) utilise les standards MPEG (avec des brevets connus).
              Pour les autres, je ne sais pas.

              Je peux aussi prétendre que mpeg utilise aussi des brevets qui se sont tus jusqu'à présent. C'est tout aussi crédible que de le dire pour theora, du pur FUD, brut de fonderie mon bon monsieur.
              • [^] # Re: balise vidéo

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Le problème n'est pas là.

                MPEG est connu, donc tous les brevets le concernant sont révélés.
                Theora l'est beaucoup moins, d'où le problème

                Maintenant, Dirac est promu par la BBC, on peut penser donc que ça passe moins inaperçu et qu'il soit plus immunisé aux brevets.
                • [^] # Re: balise vidéo

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Le problème c'est bien le FUD. Je peux dire qu'il y a des brevets dormant sur MPEG, sur Dirac comme sur Theora. C'est tout aussi fondé dans les trois cas. En fait, mis à part pour les technos de plus de 20 ans (après quoi les brevets tombent), on peut FUDer autant qu'on veux.

                  De plus sur theora, des efforts et des recherches ont été faites pour éviter d'utiliser des technologies brevetés.
                  • [^] # Re: balise vidéo

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Un bon exemple dans un domaine connexe est le MP3 pour lequel Microsoft a dû s'acquitter d'une jolie somme (flemme de retrouver un lien) alors qu'ils avaient déjà payé : ils avaient simplement "oublié" un autre ayant-droit...
                    Clairement, Theora a été fait dans un contexte d'éviter tout brevet, ce qui n'est pas le cas de MPEG : ne pas choisir Theora pour ces raisons c'est reconnaître implicitement qu'il pourrait y avoir des brevets sur MPEG aussi àmha (ce qui est le cas).
  • # Big Buck Bunny

    Posté par . Évalué à 0.

    Concernant la vidéo, je me rend pas bien compte, mais 100 Mo pour une heure de vidéo (même si c'est un film d'animation), ca me semble pas mal du tout comme niveau de compression...Est-ce qu'il y a un encodeur quelque part ?
    Sinon avec VLC 0.9.2, j'ai que le son quand j'essaye de lire la vidéo avec...
  • # En codage ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Je ne connais pas du tout ce type de technologie mais je n'ai pas l'impression qu'il y est un quelquonque rapport avec un codage dans ce type d'algorithme de compression, si ?
    • [^] # Re: En codage ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Le codage est l'action de substituer un code/symbole à une information/code/symbole ... Donc oui un codec fait du codage, décodage comme son nom l'indique, il prends une frame en entrée et la code en dirac et prend un paquet dirac et sort une frame. Le character set est aussi un codage, ça map un glyphe à une suite d'octets (du code).
      • [^] # Re: En codage ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Ok, je croyais que codec était un mot-valise issue de "compression" et "décompression".

        Donc oui un codec fait du codage, décodage comme son nom l'indique, il prends une frame en entrée et la code en dirac et prend un paquet dirac et sort une frame.

        Je pensais que cette étape correspondait à la numérisation.

        Le character set est aussi un codage, ça map un glyphe à une suite d'octets (du code).

        La table de caractères est un code mais j'étais loin de me douter que les procédés de compression étaient simplement du codage; je pensais qu'il y avait des algorithmes là-dedans.

        J'aime bien avoir des mots précis pour ce genre de concepts que je ne connais pas bien car cela permet de mieux les appréhender au contraire de termes innapropriés qui induisent en erreur.
        • [^] # Re: En codage ?

          Posté par . Évalué à 2.

          En tous cas, on parle de "codec" pour les transformations de/vers Unicode, par exemple. Et je n'ai pas l'impression de voir une quelconque compression ici, non?
          • [^] # Re: En codage ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Il me semble codec c'est plutôt codeur-décodeur.
        • [^] # Re: En codage ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Je pensais que cette étape correspondait à la numérisation.
          La numérisation c'est quand tu passes d'un système 'continu' (analogique comme une caméra argentique) à un système discret (numérique comme une suite d'images en 1024/768x16M de couleurs).

          Le codage c'est passer d'une représentation de l'information à une autre.
  • # h264

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Quel est le rapport qualité/compression par rapport à du h264 ?
    • [^] # Re: h264

      Posté par . Évalué à 7.

      http://forum.doom9.org/showthread.php?t=141195&page=2

      D'apres les gens de Doom9, la comparaison n'a pas grand sens. h264 fait du motion compensation, du ABR/VBR et a plein de petit tuning qui vont bien. Dirac ne fonctionne qu'en CBR pour le moment.
      • [^] # Re: h264

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Merci pour cet éclaircissement !
        Il va donc falloir attendre les prochains mois pour voir ce que le dirac à dans le ventre.
    • [^] # Re: h264

      Posté par . Évalué à 2.

      Faut voir aussi quel puissance est nécessaire au décodage encodage (ben oui on peut faire des algos de fou avec un super taux de compression,mais s'il sont pas décodable en temps réel c'est ennuyeux ...)
  • # Ridicule

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Comparé à la compression i2bp, ils peuvent toujours aller se rhabiller.
    • [^] # Re: Ridicule

      Posté par . Évalué à 2.

      Euh, kezako ? Des liens ? Des chiffres ?
    • [^] # Re: Ridicule

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Tu rigoles, mais le bonhomme sévi toujours.
      Il continue de se présenter comme demi-dieu de la compression et annonce être en "Finalisation des démonstrateurs image, vidéo et audio" !
      • [^] # Re: Ridicule

        Posté par . Évalué à 2.

        Des liens, des liens ...

        On veut rigole aussi !
        • [^] # Re: Ridicule

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          www DOT i-ces DOT org
          pour éviter de faire monter le rank d'un escroc qui pique même le nom d'un logiciel libre de streaming audio !

          Le bonhomme aurait tord de se priver d'arnaquer les investisseurs. Tant qu'il trouve des cons pour lui donner des centaines de milliers d'euros... c'est plus rentable que de jouer au loto !

          Pour ceux qui ont la flemme de resaisir le lien, un extrait :
          "
          Spécialiste de l'ingénierie de solutions de compression innovantes (image, document, audio et vidéo) I-ces favorise l'optimisation des fonctions de compression dans un processus de production, de transmission ou de stockage de données numériques. Ses capacités sont fondées sur un patrimoine technologique breveté et mature que traduisent 6 années de recherches personnelles de Marc-Eric Gervais - auteur des algorithmes - dont 3 années consacrées à la recherche, au développement et à la validation des solutions, au sein de I-ces.
          "

          Pour ceux qui sont trops jeunes pour connaitre l'histoire... http://www.transfert.net/Le-fabuleux-destin-d-i2bp-1-4
          • [^] # Re: Ridicule

            Posté par . Évalué à 4.

            Notre technologie : 3 brevets, 34 antériorités, une multitude de combinaisons algorithmiques!

            Ca commence tres fort

            I-ces s'est préoccupée de déterminer ce qu'industriels et consommateurs attendent de la compression : qualité irréprochable du document restitué, vitesse de compression, allégement du poids du fichier informatique et portabilité sur tout support et tout système. C'est pourquoi I-ces s'est attachée à rénover minutieusement et enrichie chaque étape des processus de compression, dans la mesure du possible. Ainsi par exemple, I-ces optimise 8 des 9 étapes de la compression Jpeg, du traitement préalable de la source à l'optimisation du fichier en cours de visualisation.

            Avec I-ces mes JPEG s'affiche donc plus vite ;-)
            • [^] # Re: Ridicule

              Posté par . Évalué à 6.

              en tout cas il est mal barré si sa techno est aussi bonne que les exemples qu'il donne sur son site :

              Sur l'adresse sus-citée, on trouve ce fichier :
              /Annexe/Images/enjeux de la compresion.jpeg

              Déjà c'est un jpg pour présenter un schéma moche avec 2 couleurs, et au lieu d'avoir mis un png plus adapté à une compression sans perte, on a un jpg... mais en qualité "100%" :

              ls -al enjeux\ de\ la\ compresion.*
              -rw-r--r-- 1 farv users 158288 sept. 15 08:20 enjeux de la compresion.jpeg
              -rw-r--r-- 1 farv users 107156 sept. 21 22:13 enjeux de la compresion.png

              Ensuite, si on comprime avec du jpg disons à 82% de qualité, l'image est presque aussi bonne à la visualisation, et on passe à :

              -rw-r--r-- 1 farv users 64349 sept. 21 22:15 enjeux de la compresion.jpg

              En plus si cela ne suffit pas, sur la page /compression.html on trouve un exemple comme quoi leur algo déchire tout : On a une image qui passe de 5 088 ko dans photoshop à 2 341 ko avec I-ces , mais même si cela n'est pas précisé, non seulement l'image est déformée et visiblement plus étroite de 10 ou 20 %, mais en plus "leur" image a beaucoup plus d'artefacts que les 2 autres, en gros on prend une image dans photoshop, on la met à 95% de qualité, cela fait 5 Mo, ensuite on prend la même image que l'on exporte depuis n'importe quel programme en 65 % de qualité, et voilà, on divise la taille par 2 !

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: Ridicule

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Je ne peux pas croire qu'un individu avec un passé pareil puisse encore vivre grâce à du fric pompé à des investisseurs crédules.

            Tout le site laisse penser assez facilement que c'est du flanc, http://www.poudreverte.org/ ou http://www.cafenware.com/la-rache/ paraissent aussi crédibles.

            Il suffit de lire quelques faits d'armes, genre "Déploiement d'une stratégie de la protection de la propriété intellectuelle au niveau mondial." pour que j'éclate de rire... Alors si j'avais quelques milliers d'euros ou plus à investir, franchement, je ferai preuve de discernement et procéderai à quelques investigations.

            Y-a-t'il vraiment des types qui lui filent encore du blé ?
            • [^] # Re: Ridicule

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Y-a-t'il vraiment des types qui lui filent encore du blé ?
              Je n'en ai pas la moindre idée mais pour avoir un peu fréquenté la milieu des start-up il y a une petite dizaine d'années, je pense que c'est possible.
              Dans cet ordre idée l'entreprise innovante et l'entreprise imaginaire qui est un des éléments constitutif de l'escroquerie, n'est absolument pas claire. De même les investisseurs peuvent avoir conscience de financer un escroc et se joigne à lui dans l'espoir, à l'occasion, de pouvoir plumer plus pigeon qu'eux.
          • [^] # Re: Ridicule

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Le mieux, a mon humble avis, c'est ceci (page histoire):
            Dès le milieu des années 90, les fondateurs de I-ces ont pressenti que la généralisation de la téléphonie mobile et l'engouement intra-générationnel pour l'Internet aboutiraient à une mondialisation irréversible des échanges. Ainsi, ils ont anticipé le besoin de compression dans une société globale de l'Information qui dépasse, de facto, les capacités des infrastructures, même les plus récentes. I-ces a modernisé le plus grand nombre possible d'étapes de la compression, exploitées désormais dans un cadre juridique parfaitement sécurisé. Depuis juillet 2004, I-ces dispose d'une vingtaine d'antériorités qui sont indispensables à l’optimisation du domaine.

            A ce niveau la, jouer au business loto ne consiste plus a faire preuve d'attention, mais simplement de reflexes pour etre sur de crier "foutaises" le premier! (cf http://www-gmm.insa-toulouse.fr/~gaudron/businessloto.jpg pour ceux qui ne connaissent pas, si il y en a)

            Mathias
            je crois que simplement le nom "i-ces" devrait meriter de figurer sur un grille de business loto...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.