Unixcorn, un nouveau projet d'hébergement de services libres

21
11
avr.
2016
Communauté

Unixcorn est un projet encore en cours de construction, ne vous attendez donc pas à quelque chose de complètement terminé et immuable. L'intérêt même de cette dépêche, est de faire connaître un projet et pourquoi pas donner envie à certaines personnes d'y prendre part.

Bannière du site internet

Qu'est-ce que c'est ?

Unixcorn est un projet lancé pour déconner par quelques amis courant 2015, la communauté dont nous faisions parti à ce moment là (Crunchbang-fr) se mourrait et nous avions envie de créer autre chose. Nous voulions un projet un peu plus inclusif, pouvant rassembler plus de personnes qu'un site Internet dédié à une distribution GNU/Linux légère. Assez vite nous constituâmes une petite équipe de travail : quelques administrateurs système, un expert en sécurité, un ou deux développeurs et deux graphistes. Le travail se voulant collégial nous décidâmes forcément d'utiliser un pad pour mettre à plat nos idées, il se remplit rapidement, nous le découpâmes en plusieurs autres pad tellement le contenu s’étoffait :

Concrètement, où ça en est maintenant ?

Maintenant ces espaces d'écriture ne sont plus d'actualité, beaucoup de choses ont été montées en se basant sur ceux-ci, la majorité du travail a été effectué par moi-même : différents services sont disponibles et d'ores et déjà ouvert au public.

Que reste t-il à faire ?

Certains services sont encore en cours de préparation, notamment une instance du réseau social décentralisé Diaspora ou encore une instance de la forge logicielle Gitlab. On pourrait croire que le gros du travail a été fait mais ce n'est pas le cas. Aujourd'hui il reste principalement à faire de l'administratif, étayer un peu les statuts et déclarer une association qui permettrait de gérer de manière transparente ce projet.

Malgré l'état actuel des choses tout peut encore être remis en question, que ce soit les choix techniques réalisés, la manière de gérer le projet…

Tout ça c'est bien beau mais dans quel but ?

Pour beaucoup vous pouvez avoir l'impression que ce projet ne fait que réinventer la roue, cependant ce n'est pas tout à fait ça. Le but est bel et bien d'apposer une petite roulette en plus sous la grosse charrette des services d'hébergement alternatifs. Le projet fait déjà partie des CHATONS, initiés par Framasoft pour leur permettre enfin de ne pas se transformer en Google-bis-made-in-france. Le fait que d'autres associations, telles que La Mère Zaclys par exemple, fournissent déjà de tels services est donc pleinement assumé. Ici pas de démarche de "compétitivité", pas d'objectifs avec des deadlines acérées et angoissantes.

De plus nous pouvons très bien insister sur un angle d'approche un peu différent, par exemple en visant un public un peu plus expert (type développeurs par exemple). Un des objectifs de départ étant aussi de se faire plaisir et s'amuser en travaillant bénévolement sur des choses cool et motivantes.

Vous avez dit cool ?

Oui ! Mais pas seulement, il y a une vraie réflexion derrière la partie technique. Par exemple pour l'instant nous travaillons avec FreeBSD, avec pour objectif de passer l'intégralité des services dans des jails et de piloter le tout avec ansible. Pour le moment l'infrastructure est encore petite mais elle répond aux besoins actuels.

Deux serveurs fonctionnent en parallèle pour assurer la continuité des services, le premier est un petit Scaleway C1 ARM sous Debian 8 servant au monitoring de l'ensemble (avec LibreNMS) et propulsant la page dédiée à l'état des services. L'autre est un puissant Dell PowerEdge R210 II fonctionnant avec FreeBSD 10.3 et notamment Nginx, MariaDB, PHP 5.6 (bientôt PHP7 ?), NodeJS, Ruby…

Capture d'écran de LibreNMS

Comment vous/te retrouver ?

La présentation est terminée ! Nous sommes plusieurs à occuper le canal de discussion #unixcorn sur le réseau IRC de Freenode, c'est accessible depuis le service de webclient proposé sur la page d'accueil du site. Sinon vous pouvez envoyer un courriel qui arrive chez l'ensemble des membres du staff à root arobase unixcorn point org.
Vous pouvez, et ça ferait plaisir, commenter cet article. Merci pour la lecture ! :-)

  • # Et donc, dans quel but ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Même avec le titre Tout ça c'est bien beau mais dans quel but ? vous n'avez pas indiqué quel était le but du projet. Il ne reste que le titre pour deviner ce que cela peut être… un hébergement laissé ouvert pour que des gens viennent y mettre leurs services ?

    • [^] # Re: Et donc, dans quel but ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Salut,

      Merci pour la demande de précision, c'est difficile d'en parler sans rien louper quand tu es la tête dans le guidon depuis bientôt 1 an sur ce projet. Désolé de n'avoir pas été suffisamment clair.

      L'idée est de proposer quelque chose qui vienne compléter des services web libres tels que ceux proposés par Framasoft avec son projet "Dégooglisons internet" dans un premier temps. Ensuite pourquoi pas proposer des choses comme du mail pur et dur, de l'hébergement web basique (PHP, MySQL, etc) pour des blogs par exemple.

      Cependant le défi (ou l'intérêt, c'est selon) est que tout ou presque reste à faire, rien n'est donc "arrêté". :)

  • # My 2cts

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Je ne connais pas l'état actuel des jails, ce qu'ils proposent et permettent. Pour moi, ça reste un mécanisme d'isolation relativement "basique"…
    Personnellement, à votre place, je serai plutôt parti sur du Xen, ne serait ce que pour la possibilité de migrer des VM de serveurs à serveurs et la flexibilité offerte lorsque LVM est utilisé pour les disques virtuels…

    Voilà, my 2 cents.

    • [^] # Re: My 2cts

      Posté par . Évalué à 8.

      Salut Gérald,

      Merci pour ton partage d'expérience et tes questionnements.
      Comme beaucoup dit, bien que cela ne soit pas définitif ou fixe, les choix faits sur l'infrastructure sont motivés par une certaine vision de l’administration système et du logiciel libre en général. Pas que Xen ne déplaise mais il y avait une volonté de travailler sur un environnement UNIX avec ZFS.
      Le trio ansible, ezjail et ZFS est tout de même magique ! Il permet notamment :
      - Des backup simplifiées
      - Un rollback très rapide en cas de problème
      - Une gestion à chaud très efficace du stockage
      - La mise en place de playbooks avec un déploiement presque "à la volée"

      En plus de ça la robustesse de FreeBSD, les ports… Pour l'instant personnellement je suis comblé. \o/

  • # Lien en tête de dépêche

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonjour,

    Si un modérateur pouvait modifier le lien mort en tête de dépêche ce serait chouette, il faut enlever le "www".
    Merci d'avance !

  • # Détails techniques

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je suis auto-hébergé et je suis heureux de voir que des communautés naissent pour proposer des services. La chose qui manque le plus à l'heure actuel, de mon point de vue, ce sont les détails de la mise en place de ce type d'infrastructure.

    • Choix du matériel et ce qui le motive
    • Quelle sécurité veut-on ?
    • Choix de la distribution et technologies
    • Comment mettre en place la pile ? Comment vérifier la sécurité ?
    • Comment sont gérés les sauvegardes, la redondance des services, le monitorage, la monté en charge.

    Ce sont ce style de questions que je me pose à l'heure actuelle. Pour l'instant, je n'ouvre pas mon auto-hébergement parce que je n'ai pas de réponse claire à ces questions et si les membres chatons pouvaient apporter du savoir là dessus, ce serait un vrai moteur au déploiement.

    • [^] # Re: Détails techniques

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 11/04/16 à 18:32.

      Salut François,

      Les questions techniques que tu cite sont super légitimes, pour l'instant ce qu'on a retenu pour expliquer dans le détail tout ça c'est un wiki. Les pages sont encore en cours de rédaction mais je pense que les réponses aux questions que tu te pose y figureront.

      À bientôt,

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 7.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: Euh unix dans le nom ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Allez, je propose une-xcorn

      • [^] # Re: Euh unix dans le nom ?

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est une marque déposée, mais :
        - on est en France, donc ce n'est pas le même droit
        - ce n'est pas le même secteur d'activité (unixcorn fait des services, pas un OS) même si ça reste dans la branche de l'informatique
        - Only systems fully compliant with and certified to the Single UNIX Specification qualify as "UNIX" (others are called "Unix system-like" or "Unix-like"). Ici c'est un nom dérivé
        - si l'open group veut vraiment les embêter (ou kellogs corn flakes), il suffira de renommer le projet unikkorn
        - visiblement ça ne les préoccupe pas trop :)

    • [^] # Re: Euh unix dans le nom ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Et en plus ça les empêche de faire un jour de l'hébergement sur Hurd par exemple (mais bon y a le temps :) ).

    • [^] # Re: Euh unix dans le nom ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      C'est un bon point : il faut malheureusement faire attention au droit quand on choisit un nom. Par exemple, beaucoup d'entreprises se proclamant "Société de services en logiciels libres" (logiquement, par analogie avec ''SSII'') sont tombées des nues en découvrant que ce terme avait été déposé par Linagora.

  • # Yunohost !

    Posté par . Évalué à 1.

    se créer une instance Yunohost facilement chez vous ? J'adorerais.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.