Signature d’une convention INRIA‐UNESCO autour de Software Heritage

25
4
avr.
2017
Science

Le 3 avril 2017, l’INRIA et l’UNESCO ont acté une convention autour du projet Software Heritage pour assurer la préservation du patrimoine logiciel. La signature a eu lieu en présence d’Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO, de François Hollande, président de la République française et d’Antoine Petit, président directeur général de l’INRIA.

Software Heritage a pour but de collecter, d’archiver et de rendre disponible les codes sources accessibles publiquement (pas forcément des codes sous licence libre donc, mais notamment tous ceux sous licence libre). La plate‐forme Software Heritage a été lancée en juin 2016 (voir ce journal), après un an et demi de développement. Elle contenait alors 22 millions de logiciels. Les objectifs de préservation et de partage de ce patrimoine logiciel mentionnent les aspects culturel, industriel, éducatif, scientifique et de recherche.

Lors d’une conférence au FOSDEM 2017, en février, il était question de plus de 45 millions de logiciels.

Elle contient désormais 55 millions de projets logiciels, avec plus de trois milliards de fichiers source uniques (notamment les projets Debian et GNU, ainsi que GitHub), ce qui en fait la plus grande archive de code de la planète.

Si les projets hébergés ne sont pas tous libres, l’ensemble du code de l’infrastructure est lui développé sous licence libre, via la forge du projet (une instance de phabricator).

3 prix « Licence libre en Pays dignois » pour le concours photo « Photographie ta Ville »

10
10
sept.
2014
Graphisme/photo

La Ville de Digne-les-Bains et le Conseil de développement du Pays dignois organisent un concours photo : « Photographie ta Ville » en Pays dignois. Axé sur le patrimoine au sens large (patrimoine bâti, patrimoine naturel…), ce concours est réservé aux amateurs.

Dans la continuité des ateliers « Dessine ta ville », la collectivité souhaite encourager les participants à partager de plus en plus de ressources sous licence libre. Des flyers réalisés par l'April sont distribués pour sensibiliser les citoyens en répondant aux questions suivantes : Pourquoi adopter des licences libres ? Pourquoi autoriser les versions modifiées ? Qu'est-ce que le copyleft ? Comment mettre en œuvre une licence ?

3 prix « Licence libre en Pays dignois » viendront récompenser ceux qui choisiront les licences Creative Commons BY, Creative Commons BY-SA, Art libre ou toute licence équivalente.

Les photographies sous licence Creative Commons BY-SA des monuments historiques seront téléversées sur Wikimedia Commons dans le cadre du concours photo mondial « Wiki loves Monuments ». Une sélection des photographies sera imprimée et mise en valeur au travers d’une exposition.

Le règlement du concours, la fiche d’inscription et l'affiche sont téléchargeables sur le site de la ville.

Rejoignez-nous, la participation est libre !

L'UNESCO reconnaît GNU

Posté par . Modéré par Nÿco.
0
18
jan.
2004
Communauté
Comme vous pourrez le découvrir sur la page des « Friends of the world Treasures », le logiciel libre GNU a été incorporé à la liste des Amis des trésors du monde.

Cette nouvelle est la meilleure chose qui pouvait arriver à la communauté, puisque c'est une reconnaissance de la valeur du travail effectué et des valeurs véhiculées par le Logiciel Libre.

NdM : l'APRIL et la FSF France avaient aussi mis en place un groupe de travail pour demander le classement au patrimoine mondial immatériel, puis au Registre « Mémoire du monde ».