Journal Le monde.fr et les hackers

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
10
5
juin
2010

Le monde publie un article "Hacker" la société de surveillance, dans lequel j'ai eu la surprise de découvrir que Eric S.Raymond serait un anarchiste de droite admirateur de Franco et grand défenseur des armes à feu.
Bon, j'aurais bien demandé a l'auteur d'où il tenait cette information, mais son e-mail ne fonctionne pas, tant pis. Sinon, l'article a le mérite de définir sur un site grand public le mot hacker.
  • # Commençons la lecture par le début...

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    http://www.lemonde.fr/technologies/article/2010/06/04/hacker(...)

    J'ai eu du mal à tout comprendre au début, jusqu'à ce que je lise "page 3 sur 3" après avoir cliqué sur ton lien et lu l'article à qui il manquait une introduction.
    • [^] # Re: Commençons la lecture par le début...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Sur Rue89 un article sur Hadopi, les pirates et les différentes communauté informatiques ainsi qu'une vidéo d'Envoyé Spécial.

      http://eco.rue89.com/2010/06/06/wawa-mania-reglements-de-com(...)

      Je trouve l'article intéressant dans le sens où le journaliste semble avoir un peu creusé son sujet. Mais je reste sur ma faim dans la mesure ou le contenu de la loi Hadopi n'est absolument pas abordé et qu'on ne sait pas vraiment de quoi est accusé le "pirate".

      Cependant, si ce genre de sujet se multiplie, on peut espérer voir les journalistes généralistes s'instruire et commencer à comprendre les véritables enjeux défendus par les uns et autres sur le sujet de la propriété intellectuelle.
  • # Mea Culpa...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Pour les armes a feux, c'est ici : http://www.catb.org/~esr/guns/gun-ethics.html . Mais pour Franco, je ne vois pas...
    • [^] # Re: Mea Culpa...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Toi aussi tu viens juste de lire sa page wikipedia (anglaise) ;-)
    • [^] # Re: Mea Culpa...

      Posté par . Évalué à 5.

      Oh si c'etait que Franco...

      Commences par http://esr.ibiblio.org/?p=281et promenes toi sur son blog, ca fait peur.
      • [^] # Re: Mea Culpa...

        Posté par . Évalué à 4.

        Eric Raymond est païen, et en tant que tel est directement menacé par une religion qui dans son livre "sacré" appelle au meurtre des païens, genre :

        "4.89. Ils souhaitent tant vous voir perdre votre foi comme ils l'ont eux-mêmes perdue, pour que vous soyez tous pareils. Ne formez pas de liaisons avec eux, tant qu'ils ne se seront pas engagés résolument dans la Voie du Seigneur. Mais s'ils optent carrément pour l'apostasie, saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez ! Gardez-vous de prendre parmi eux des amis ou des auxiliaires, "


        Sinon faudrait que les journalistes du monde apprennent à se relire : "et auteur de plusieurs des textes de référence de la culture et des valeurs hacher,", mais peut-être faisaient-ils référence au chiffrement et aux fonctions de hachage (hash)

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: Mea Culpa...

          Posté par . Évalué à 4.

          Ce passage appelle au meurtre des apostats, pas des païens (tout païen n’est pas apostat, et tout apostat n’est pas païen).

          (d’accord, c’est pas beaucoup mieux ;))
        • [^] # Re: Mea Culpa...

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          ça arrive à tout le monde de faire une faute, voir d'oublier un pluriel au détour d'un titre de journal
        • [^] # Re: Mea Culpa...

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Les chrétiens n'ont pas été spécialement gentils avec les païens non plus. Voir Christianisation des peuples germains et scandinaves.

          DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

          • [^] # Re: Mea Culpa...

            Posté par . Évalué à 2.

            Je ne suis pas sur que cette page soit complètement digne de foi, car cette page wikipedia n'a été écrite que par une seule personne, celle-ci est basée sur une source quasi unique venant de Régis Boyer, qui est un fervent partisan des vikings.
            Attention à ne pas faire de raccourcis comme on le trouve trop souvent sur certains articles en magasin (Vu à la TV), comme vu sur Wikipedia, ce qui n'est pas forcément dire synonyme de vérité.
    • [^] # Re: Mea Culpa...

      Posté par . Évalué à 8.

      Je n’ai trouvé que cela : http://esr.ibiblio.org/?p=94

      tl;dr: pour lui, Franco n’est pas un fasciste, car une des principales caractéristiques du fascisme était d’être révolutionnaire, alors que Franco était plus monarchiste conservateur. Il résume ça en citant un historien : « Hitler was a fascist pretending to be a conservative. Franco was a conservative pretending to be a fascist »

      Je trouve cela un peu léger pour en faire un admirateur, mais chacun jugera… D’autant plus que pour considérer « The truth seems rather darker; the war was fought by two collections of squabbling, atrocity-prone factions, each backed by one of the two most evil totalitarianisms in human history. They intrigued, massacred, wrecked, and looted fairly indiscriminately until one side collapsed from exhaustion. Franco was the last man left standing. » comme une marque de profonde sympathie, il faut avoir une lecture spéciale…ment orientée, AMHA…
      • [^] # Re: Mea Culpa...

        Posté par . Évalué à 8.

        Bah, ne pas sympathiser plus que cela pour les révolutionnaires, c'est déjà sympathiser avec Franco ;)
        • [^] # Re: Mea Culpa...

          Posté par . Évalué à 6.

          +1
          s/révolutionnaires/républicains (en l'occurence : la république espagnole était une république légitime. Non un système issu d'une révolution. En espagne la révolution a été fachiste. font vraiment rien comme les autres ces espagnols ...)
          • [^] # Re: Mea Culpa...

            Posté par . Évalué à 4.

            Ouh, pardon, oui. J'ai pensé très fort "républicains" et j'ai écrit "révolutionnaires".
          • [^] # Re: Mea Culpa...

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Oui enfin, pour une république légitime, ils ont fait pas mal de massacres, quand même.
            • [^] # Re: Mea Culpa...

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              République != Démocratie.
              La république romaine avait des esclaves qui mourraient à ne plus savoir comment compter.
              Les massacres de personnes ne sont pas incompatible avec la notion de république (même légitime).
              • [^] # Re: Mea Culpa...

                Posté par . Évalué à 10.

                (Hors-Sujet)

                La république romaine avait des esclaves qui mourraient à ne plus savoir comment compter.

                Il était très mal vu, voir punissable, de tuer des esclaves à cette époque. D'une part ça coûtait cher (!), d'autre part, bien qu'appartenant légalement à leur maîtres ça restait des humains. Bien sûr c'est à nuancer et certains étaient très mal traités (cf. Spartacus et les révoltes des esclaves)

                (/Hors-Sujet)
              • [^] # Re: Mea Culpa...

                Posté par . Évalué à 6.

                Ni même avec la notion de démocratie, du reste…
              • [^] # Re: Mea Culpa...

                Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                La démocratie n'a jamais empêché l'esclavage. Ni la ségrégation. Les USA par exemple: démocratie, mais ségrégation jusqu'à une date très proche.
                Sans parler de l'Afrique du sud (noirs discriminés), d'Israël (non juifs discriminés), etc.
                • [^] # Re: Mea Culpa...

                  Posté par (page perso) . Évalué à -4.

                  … de la france (noirs, arabes, asiatiques, femmes discriminé-e-s) …
                  • [^] # Re: Mea Culpa...

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Cette discrimination est légale ? Première nouvelle...
                    Parce que comparer l'Apartheid (qui était une discrimination légale, au sens où c'est la loi qui accordait des droits différents aux blancs et aux noirs) et la discrimination/le racisme latent (qui existe en France, je ne le nie pas) mais illégal, ça n'a un peu rien à voir...
                    • [^] # Re: Mea Culpa...

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Je dirais sans regarder les détails que la différence est dans l'hypocrisie générale.

                      Je dirais en regardant les détails qu'il vaut quand même mieux être noir en France que noir en Afrique du Sud à l'époque de l'Apartheid...
                      • [^] # Re: Mea Culpa...

                        Posté par . Évalué à 5.

                        Détails, détails. Ça a de l'importance les détails. Entre être traité comme un esclave et un sous-homme à cause de ta peau, et avoir en théorie les mêmes droits que les autres, et la possibilité d'en appeler à la justice si on est raciste avec toi, il y même un gouffre pour le quotidien je pense.

                        Entre être pauvre et noir parce que c'est la loi que les noirs soient pauvres, et être pauvre et noir parce que tes parents étaient des immigrés pauvres, ça ne se ressemble pas tant que ça, je trouve.
                        • [^] # Re: Mea Culpa...

                          Posté par . Évalué à 3.

                          C'est bien ce que je dis: vaut mieux être discriminé noir en France qu'être discriminé noir sous l'Apartheid.
                          Ça ne veut pas dire que c'est cool chez nous non plus...
              • [^] # Re: Mea Culpa...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                La république romaine avait des esclaves qui mourraient à ne plus savoir comment compter.
                En chiffres romains ?
                • [^] # Re: Mea Culpa...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ben non : en chiffres arabes ! Faudrait pas oublier d'où (entre autre) les esclaves venaient...
          • [^] # Re: Mea Culpa...

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            >En espagne la révolution a été fachiste.

            Mais bien sur, revois tes cours d'histoire hein ;)

            En espagne, la révolution a été libertaire...

            Petit rappel: http://www.dailymotion.com/video/x1bo40_vivre-l-utopie-parti(...)

            Quand au coup d'état fachiste, je sais pas vraiment si on peut parler de révolution...
            • [^] # Re: Mea Culpa...

              Posté par . Évalué à 2.

              révolution :
              Une révolution est, au sens politique ou social, un mouvement politique amenant, ou tentant d'amener, un changement brusque et en profondeur dans la structure politique et sociale d'un État, et qui se produit quand un groupe se révolte contre les autorités en place et prend ou tente de prendre le pouvoir. Le terme de révolution peut être utilisé par un gouvernement se présentant comme révolutionnaire pour qualifier l'ensemble de ses politiques, alors même que sa prise du pouvoir est effective et achevée
              Perso je remplacerai "mouvement politique" par "mouvement social et/ou politique et/ou militaire", mais bon, on s'en fiche, l'essentiel est est là.

              Le coup d'état des généraux et de Franco, avec l'aval de l'église d'Espagne, a mené à une révolution, que l'on nomme "guerre civile" (terme que les anciens participants ainsi que les observateurs rejettent en masse, néanmoins terme retenu, donc on retiens).

              Quant à "Mais bien sur, revois tes cours d'histoire hein ;)" peux tu nous parler de l'origine de la seconde république espagnole ? Et de ses propres racines, par extension de la première république espagnole ? Des propriétaires terriens qui ont volontairement redistribués les richesses ? De l'histoire de la monnaie qui fut frappée ? Pour les cours d'histoire sur ce sujet précis, tu repassera, hein ;)
              Par contre on peux discuter de la pertinence des termes employés sur les évènements réalisés. Il me semble par exemple que le terme révolution fachiste n'est un terme ni usurpé ni inadéquat, dans la mesure où le coup d'état n'a pas suffit, en découle une modification profonde de la structure politique du pays ainsi qu'un combat militaire, politique, culturel et religieux acharné contre toute forme d'opposition. Enfin parceque le terme révolution n'appartiens à personne, et qu'il ne désigne nullement, ni ne sous entends, une quelconque forme politique, bien que nous l'employons plutôt pour désigner des modifications menant à une famille politique précise.
              • [^] # Re: Mea Culpa...

                Posté par . Évalué à 2.

                Tiens je me gourre aussi, exactement sur la même erreur :)

                s/que l'on nomme "guerre civile"/dont la "guerre civile" est une partie.
              • [^] # Re: Mea Culpa...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Le tout étant de savoir ce qu'on considère comme "la structure politique et sociale d'un État" et même comme la nature d'un État.

                La république a-t-elle été un État ou une tentative d'État ? On pourrait en débattre longtemps. Ceci dit il semble que la modification profonde des rapport sociaux qu'elle a induite est largement plus révolutionnaire que la réaction franquiste qui n'a finalement fait que remettre les choses dans l'ordre préexistent. En ce sens le franquisme est une contre révolution.

                Je dirais personnellement que la révolution espagnole n'a pas eu lieu. La république n'ayant pu achever son travail avant d'être écrasée par la contre révolution.
  • # Plus drôle

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    J'ai préféré le "Richard Stallman, barbue hippie" : féminin, ou contraction de barbe qui pue?

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Plus drôle

      Posté par . Évalué à -3.

      C'est parce que c'est comme ça que ça s'écrit.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Hippie
      • [^] # Re: Plus drôle

        Posté par . Évalué à 8.

        Relis bien ;-)
        • [^] # Re: Plus drôle

          Posté par . Évalué à 5.

          aaaaaaaaah!
          épique!
          • [^] # Re: Plus drôle

            Posté par . Évalué à 10.

            Non, c'est Stallman qui pique, avec sa barbe.
            • [^] # Re: Plus drôle

              Posté par . Évalué à 10.

              Mes commentaires sont en CC-BY-NCSR (non commercial sans rajout).
              Ca veut dire que tu ne peux pas reprendre telles qu'elles mes vannes sans y rajouter un élément humoristique ou intéressant et faire des points avec.
              Donc aie l'obigeance de soit me donner tout point au dessus de 2 que tu ferais, soit effacer ton commentaire.
              Et à l'avenir, aie un peu de respect pour ma propriété intellectuelle, merci.
  • # Journalistes de merde

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Je suppose que le lecteur moyen du monde considère que « anarchiste de droite » et « défenseur des armes à feu » c'est mal.

    DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

    • [^] # Re: Journalistes de merde

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Ce n'est pas parce que tu supposes que le "lecteur moyen du monde" est borné qu'il faut en déduire que les journalistes font de la merde. En l'occurence, J.M. Manach ne dénonce pas ces opinions politiques, il montre une diversité sans la juger mais en l'analysant. Bref lecteur de merde.
      • [^] # Re: Journalistes de merde

        Posté par . Évalué à 7.

        Inventer une admiration pour le dictateur Franco, c'est un peu plus que "montrer une diversité sans la juger".
      • [^] # Re: Journalistes de merde

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Journaliste de merde, si, car « anarchiste admirateur de franco », c'est comme un nain qui se cogne la tête sur le plafond de notre-dame : ça n'existe pas.
        (anarchisme => absence de hiérarchie or franquisme => hiérarchie stricte => pas d'anarchisme donc absurde.)
  • # Classification des libristes

    Posté par . Évalué à 5.

    Avec toutes les réserves que ce genre d'exercice suppose, on peut classifier les libristes selon deux axes:

    - un axe politique, qui irait de communiste à ultra libéral, ou de la notion de partage à celle de liberté individuelle.

    - un axe qualitatif qui irait de pragmatique « par-ce que cela fait de meilleurs logiciels » à éthique « par-ce que la connaissance doit se partager »


    Dans ce repère, je mettrais RMS à l'extrême (partage, éthique), et ESR à l'extrême (libéral, pragmatique)
    • [^] # Re: Classification des libristes

      Posté par . Évalué à 6.

      RMS est incontestablement un défenseur des valeurs du libre telles que l'éthique, la protection de la liberté des utilisateurs, et la diffusion de la connaissance.
      un axe politique, qui irait de communiste à ultra libéral, ou de la notion de partage à celle de liberté individuelle. Le partage n'est pas le contraire de la liberté individuelle.

      Je dirai que le côté pragmatique du logiciel libre serait avant tout à percevoir comme la possibilité pour l'utilisateur de modifier le logiciel. C'est d'un intérêt considérable, parce que cela pousse le développeur à faire un travail orienté « utilisateur » et non orienté « faire du pognon avec de l'informatique » .

      Pour les aspects financiers/qualité du logiciel, ce sont des valeurs toutes subjectives. Un logiciel qui ne fait pas d'argent n'est pas forcément mauvais, un logiciel qui rapporte des brouzoufs n'est pas forcément bon.

      Donc de ce point de vue, je ne pense pas que l'orientation politique d'un défenseur du logiciel libre soit lié avec son travail.

      Systemd, the bright side of linux, toward a better user experience and on the road to massive adoption of linux for the desktop.

    • [^] # Re: Classification des libristes

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      J'ai vu une classification plus complète ici : http://louisroche.net/blog/?article25/libre-perdu
      • [^] # Re: Classification des libristes

        Posté par . Évalué à 3.

        Oh merci, c'est un très bon lien. C'est risqué la classification, mais ça met les idées au clair. À recommander.

        Systemd, the bright side of linux, toward a better user experience and on the road to massive adoption of linux for the desktop.

    • [^] # Re: Classification des libristes

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Il y a des choses que l'on retrouve chez un grand nombre de libéraux, qui peuvent expliquer le penchant envers le libre comme le refus de la « propriété intellectuelle ». Après, on retrouve d'autres points communs avec les libristes d'autres tendances : refus du fichage, surveillance…

      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

  • # Sinon, il est pas mal cet article, non ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Hormis quelques approximations et confusions, il résume pas mal la situation actuelle et nos combats.

    Vous ne trouvez pas ?
  • # Egalement lu dans l'article

    Posté par . Évalué à 3.

    Ce commentaire de Nick Clegg (vice-premier-ministre britannique) :

    « Il est scandaleux que les gens respectueux des lois soient régulièrement traitées comme si elles avaient quelque chose à cacher. »

    Quoi, qu'est-ce qu'elles ont à cacher, les lois ? Quel rapport ? Ah, vous voulez dire comme si ils avaient quelque chose à cacher !

    Et voilà, les coupes sombres dans le budget relecture/correction ont encore frappé...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.