Journal Mégaupload fermé, tant mieux ! Je suis comédien, mes films ne sont pas gratuits

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
42
2
fév.
2012

Cher journal,

J'ai eu envie de te commenter l'argumentaire prohadopi de
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/314060-megaupload-ferme-tant-mieux-je-suis-comedien-mes-films-ne-sont-pas-gratuits.html sur l'avis du comédien Eric Laugerias (que je connaissais de vue). Pourquoi ? Parce que

  1. Vous l'avez vécue la vie d'artiste ? Dure vie d'artisan
    Les gens qui travaillent, il y en a dans tout les secteurs. Essayer de faire pleurer dans les chaumières, c'est un argument que je ne comprends pas, surtout quand on connaît des ouvriers qui bossent dans la même précarité, à minima. Et puis, que penser des artistes rentiers qui vivent tranquillement millionnaire parce qu'ils ont sorti un film ou une musique il y a quelques années. C'est un destin qu'envient beaucoup de cordonniers.

  2. Hadopi n'est pas une loi parfaite, mais elle a le mérite de tenter de protéger les artistes
    Elle ne protège rien. Beaucoup trop laxiste pour être efficace et déjà liberticide, elle a détourné provisoirement les gens du p2p. Elle est liberticide parce qu'on
    laisse des société de droits privés faire de l'espionnage de réseau, au mépris d'autres libertés. Hadopi coute cher et ne sert à rien.

  3. Vous aimez écouter de la musique gratos et en gaver vos lecteurs MP3, vous aimez charger jusqu'à la gueule vos disques durs de séries et de films que vous téléchargez illégalement, assumez d'être des voleurs
    Les seules personnes que je connaisse qui ne téléchargent illégalement rien, c'est ma grand mère. Et heureusement que moi, téléchargeur modéré, achète très très régulièrement des produits de divertissements. Pour ce qui est des séries, on attend impatiemment l'arrivée de netfix (ou équivalent) en France. Enfin, on ne traite pas ses clients de voleurs.

  4. Qu'il existe des Myspace, des My Major Company, tant mieux !
    Oui tant mieux, mais dommage que les circuits de diffusion et de découverte soient aussi nuls et fermés. Oui, c'est aux radios musicales que je pense. Pourquoi produire plus varié si l'accès aux oreilles du grand public est réservé aux leaders d'Universal. Mais internet a changé la donne. Vive les marchés de niches !

  5. Ça vous viendrait à l'idée de rentrer chez un peintre, de décrocher les toiles sur les murs
    LE voilà, l'argument fallacieux préféré de nos artistes. Ils ne savent toujours pas faire la différence entre copie immatérielle et vol matériel. Quand je copie un mp3, ça ne prive pas le possédant de l'original, et je n'aurais pas forcément acheté un titre, ça ne fait donc pas une vente perdue. Par contre, je peux raconter l'exemple d'un jeune gars qui avait copié une cassette à un cousin, puis qui à chaque nouvelle sortie de l'artiste a acheté la collec. (et aussi les projets solo, et les influences dudit artiste, bref, à vue de nez 200 CD)

  6. Quand vous les volez, ce sont les salaires des techniciens, des auteurs, des scénaristes
    Oui, la perte d'emploi dans le milieu du divertissement a probablement pour cause la baisse des ventes de CD, mais sûrement pas dans le milieu du cinéma qui, lui, se porte très bien (sous perfusion d'argent public, mais bon). Et puis, il y a d'autres facteurs qui peuvent expliquer la perte d'emploi. Les avancées technologiques, un home studio aujourd'hui a un son de ouf. La rationalisation des processus de production. et même les délocalisations.

Voilà, ça fait 10 ans que le débat est ouvert, et les arguments fallacieux ne disparaissent pas. C'est très très dommage, parce que les modèles de financement des produits de divertissements et des arts est une question cruciale qui mérite plus que ces débats raz de plafond.

Et j'ai l'impression, qu'avec les ACTA, SOPA, Megaupload, PIPA et Anonymous, il y a radicalisation, et de débat, on est passé en mode combat. et que ce combat ne fait que commencer.

  • # Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

    Posté par . Évalué à 10.

    Je viens juste de lire sur reflets.info que l'équipe de MegaUpload était en relation avec une boite française pour installer un système de rétribution pour les ayants-droits, ce qui aurait placé Méga* direct à la première place des plateformes de distribution de « culture » en ligne.

    La fermeture par le FBI, coïncidence ou non ?

    http://reflets.info/une-entreprise-francaise-etait-en-negociation-avec-megaupload-pour-remunerer-les-auteurs/

    The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Non ce n'est sûrement pas une coïncidence : Megaupload devait savoir que ca sentait le roussi et a dû tenter de se faire une virginité en s'acoquinant avec des "artistes". Le clip avec les stars américaines est un peu dans la même idée.

      Dans tous les cas : c'est évident qu'ils étaient conscient de l'utilisation illégale qui était faite de leur outil, on peut presque dire quasiment exclusivement pour celà.

      Après qu'on se méprenne pas : je ne trouve pas que la loi de la propriété intellectuelle ici enfreinte soit juste et éthique :)

      • [^] # Re: Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

        Posté par . Évalué à 3.

        La fermeture de megaupload était justifié et motivé.

        Est-ce qu'on aurait permis à Al Capone de continuer son traffic d'alcool s'il avait proposer de rémunérer les bonnes œuvres ?

        • [^] # Re: Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Est-ce qu'on aurait permis à Al Capone de continuer son traffic d'alcool s'il avait proposer de rémunérer les bonnes œuvres ?

          C'est pourtant ce que fait Bill Gates en se refaisant une image grâce à sa Fondation. De même que plein de boîtes qui font du greenwashing, etc.

          Ah, on me dit dans mon oreillette que vendredi c'est demain ~~~~~> []

        • [^] # Re: Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

          Posté par . Évalué à 10.

          La fermeture de megaupload était justifié et motivé.

          Est-ce qu'on aurait permis à Al Capone de continuer son traffic d'alcool s'il avait >proposer de rémunérer les bonnes œuvres ?

          megaupload héberge, mais ne produit pas de contenu illégal. A-t-on fermé la moindre banque parce qu'elle hébergeait l'argent de la drogue, de l'évasion fiscale, du trafic d'armes ou de la mafia?

          • [^] # Re: Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Celles dont c'est l'activité principale, celles qui faisaient tout pour faire un max d'illégal en connaissance de cause : oui.
            Le problème de MégaUpload, c'est qu'ils se sont fait connaitre plus que les hébergeurs "neutre" en... Incitant au piratage, en faisant eux-même la chose (voir le dossier FBI).

            Faut arrêter le délire à défendre l'indéfendable : c'était de la contrefaçon pure et dure sous (mauvaise) couverture de neutralité d'hébergement.

            • [^] # Re: Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

              Posté par . Évalué à 7.

              Celles dont c'est l'activité principale, celles qui faisaient tout pour faire un max d'illégal en connaissance de cause : oui.

              Tu veux dire que les paradis fiscaux ont été fermés ? Première nouvelle…

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                Les paradis fiscaux sont illégaux?
                Google est illégal? (oui, Google utilise des paradis fiscaux) etc...

                • [^] # Re: Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Et Megaupload était-il illégal ?

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                  • [^] # Re: Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

                    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                    Mais quel faux-cul... Tu t'es pas un peu renseigné sur le dossier du FBI? Jette un oeil rapide, lit les résumé, tu verra qu'ils se sont fait choper parce que les mecs derrière MegaUpload savaient très bien que les fichiers étaient illégaux (échanges de mails etc...), et même s'échangeaient entre eux les liens vers des contrefaçons.

                    C'est fou ce qu'on peut inventer pour excuser la contrefaçon de masse...

                    • [^] # Re: Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

                      Posté par . Évalué à 10.

                      Tant qu'un juge n'aura pas statué, MegaUpload ne sera pas illégal.

                      C'est pas une histoire de faux-cul, c'est la loi. On est innocent jusqu'à ce que la justice nous désigne comme coupable.

                      Au passage, je ne cherche pas d'excuse pour la contrefaçon vu que j'achète mes DVD (tu devrais le savoir).

                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                      • [^] # Re: Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Il me semble que la loi américaine est moins clémente que cela. Personnellement, ce qui me dérange, après en avoir pas mal parlé avec des amis, ce n'est pas la fermeture du site ; apparemment, ils ont des arguments en ce sens et c'est très bien. Ce qui me dérange, personnellement, c'est qu'une organisation gouvernementale américaine a pu couper un site du jour au lendemain, sans procès. Et surtout, qu'un homme vivant en Nouvelle Zélande ait été arrêté pour ça. J'ai d'ailleurs lu qu'ils avaient utilisé une « loin qui n'avait pas encore été voté »... Alors, entre info et intox, il n'y a qu'un pas, je le sais bien, mais c'est tout de même dérangeant.

                        Par la même occasion, ne pas avoir permis aux utilisateurs de récupérer leur document (une sorte « d'état de grâce » pour le site) aurait été la moindre des choses.

                    • [^] # Re: Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

                      Posté par . Évalué à 8.

                      Mais quel faux-cul...

                      Mais quel con…

                      Putain, mais sérieux Zenitram, ça t'arrive de débattre sans être méprisant ?

                      Tu es intelligent, tu as de bons arguments, tu dis parfois des choses intéressantes (et parfois carrément de la merde). Pourquoi est ce que tu te sens obligé d'être hautain ?

                      Le FN est un parti d'extrême droite

                      • [^] # Re: Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

                        Posté par . Évalué à 3.

                        D'expérience, je dirai que ça lui arrive :)

                        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                      • [^] # Re: Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

                        Posté par (page perso) . Évalué à -3.

                        OK, j'y suis allé un peu fort... Mais "con" n'est pas mieux, j'ai du mal à comprendre que tu m'en veuilles alors que tu fais pareil (le fait que je "commence", quoique, "faux-cul" n'est pas un insulte à ma connaissance, "con" si, ferait un peu cours d'école, non?).

                        Et j'ai du mal aussi à comprendre comment on peut défendre MegaUpload : alors oui, ils ne sont pas encore jugés coupables, tout comme les restos en fermeture administrative pour avoir empoisonné des gens ne sont pas encore jugés (et donc il n'y a aucune raison de critiquer la fermeture "violente" de MU sans critiquer les fermeture des restos dangereux, vous êtes prêts? Il y en a un paquet à défendre...), mais qu'on continue à les défendre en faisant croire que c'était des gentils sous excuse de loi qui dit qu'ils ne sont pas encore coupable, c'est quand même un peu gros : tout leur business était clairement affiché envers la contrefaçon. Vous croyez vraiment qu'ils ont une moindre chance de ne pas être jugés coupables? Vous croyez vraiment que c'était un hébergeur neutre?

                        Bref, c'est surtout trop gros, mais comme ils étaient contre les méchants, ce sont forcément des gentils qu'ils faut défendre... J'aimerai tellement voir autant d’ardeur de la part de tout le monde quand il s'agit défendre la présomption d'innocence dans la vie de tous les jours, rien qu'en France... Bizarrement, il y a tout de suite moins de monde.

                    • [^] # Re: Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

                      Posté par . Évalué à -3.

                      heu tu parles de légalité, lui il te parle de légitimité......Peut être qu'un paradis fiscal est à peu près légal (et encore...). Ca le rend pas légitime pour autant. Il me semble qu'on ne parle pas de la même chose. Pour Megaupload, ce sont les majors qui "éventuellement" y perdent mais sûrement pas autant les artistes.

            • [^] # Re: Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

              Posté par . Évalué à 3.

              Celles dont c'est l'activité principale, celles qui faisaient tout pour faire un max d'illégal en connaissance de cause : oui.
              Le problème de MégaUpload, c'est qu'ils se sont fait connaitre plus que les hébergeurs "neutre" en... Incitant au piratage, en faisant eux-même la chose (voir le dossier FBI).

              Quand une banque accepte des dépôts de millions de dollar en liquide, elle sait pertinemment qu'elle accepte de l'argent illégal. Quand une banque propose comme argumentaire de vente ses comptes anonymes, elle incite à des activités qui seront en majeure partie illicites. Quand des banque s'entendent pour mailler leurs comptes anonymes et rendre les procédure d'investigation plus lentes, elle le font en toute connaissance de cause.

              Faut arrêter le délire à défendre l'indéfendable : c'était de la contrefaçon pure et dure sous (mauvaise) couverture de neutralité d'hébergement.

              Je ne prétends pas que les dirigeants de Megaupload soit moralement défendables (en tous cas de mon point de vue). Je n'affirme pas nom plus qu'ils sont dans l'illégalité, n'étant pas un juriste spécialiste des lois américaines. Je trouve juste choquant ce décalage entre les moyens importants mis pour lutter contre la contrefaçon, et les moyens ridiculement faibles alloués à la lutte contre la délinquance en col blanc.

              Je trouve aussi surprenant que l'internaute soit d'office considéré comme coupable potentiel dont on dit que si il est innocent il n'a pas besoin de confidentialité, alors qu'au nom de la présomption d’innocence, les informations fiscales et bancaires sont un secret quasi inviolable dans nombre de pays (mais pas tous, étrangement)!

              Je vois une certaine similarité entre les deux situations (l'argent dématérialisé n'est que de l'information et des conventions entre banques), et je crois que les techniques des uns (paradis fiscaux) seront bientôt utilisés par les autres (quand la chine et les caïmans ouvriront des serveurs d'upload, que fera le FBI?). Je suis d'ailleurs sceptique sur l'intérêt réel des États Unis à la fermeture de Megaupload: les serveurs étaient en grande partie sur leur territoire, il était facile de savoir qui s'y connectait, quels fichiers transitaient. L'omniprésence de MU évitait la montée en puissance d'un concurrent incontrôlé.

              Maintenant, comme tout le monde, j'observe et j'attends de voir ce qui va remplir l'espace vacant...

          • [^] # Re: Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

            Posté par . Évalué à 4.

            C'est justement ce que reproche le FBI, d'être au courant des activités illégales (comme l'atteste certains mails internes).

            Ils ont outre passé leur status d'hébergeur, notamment en rémunérant les plus gros uploaders.

            A croire que les banques sont plus discrète.

        • [^] # Re: Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

          Posté par . Évalué à 5.

          ça serait plutôt "est ce qu'on aurait permis à Al Capone de continuer sa vente d'alcool un fois la prohibition terminée et si il obtient une licence de vente d'alcool" ...

          Et là je crois que la réponse change ...

    • [^] # Re: Megaupload voulait rétribuer les ayants-droits.

      Posté par . Évalué à 10.

      Il parait même que MégaUpload avait trouvé un remède miracle contre tous les cancers et que la fermeture par le FBI a été téléguidée par le lobby des labos pharmaceutiques !!!

  • # Du grand art!

    Posté par . Évalué à 10.

    On dirait le discours des témoins de Jéovah : on répète encore et encore des arguments sans valeur qu'on a appris par cœur. Au moins, les méchants pirates qui prônent l'accès gratuit à la culture ont réfléchi un minimum sur leur place dans la société, sur l'importance de la culture, et sur l'évolution de l'économie numérique.

    En fait, je pense qu'on pourrait utiliser cette interview comme un exercice sur le raisonnement fallacieux.

    Vous l'avez vécue la vie d'artiste ? Vous savez ce que c'est que d'être scénariste, compositeur, ou auteur de chansons et de voir son travail – c'est un travail avant tout – piraté et offert à tous du jour au lendemain ?

    Donc seuls les artistes ont un avis pertinent sur la question (Argumentum ad verecundiam? Probablement un autre que je ne trouve pas dans la page de Wikipédia)

    Et soi-même galérer pour payer ses factures et nourrir ses gamins ?

    Facile, Argumentum ad misericordiam

    Du plaisir ! Salaud d'artisan ! Je propose qu'on arrête de payer son travail !

    Facile aussi, Argumentum ad odium.

    Hadopi n'est pas une loi parfaite mais elle a le mérite de tenter de protéger les artistes

    Je ne suis même pas sûr qu'il s'agisse d'un sophisme : mieux vaut une mauvaise loi qui tente quelque chose sans le faire que pas de loi?

    Si vous n'aimez pas les capitalistes, les exploiteurs, il est tout de même très étrange que vous tressiez des couronnes au tristement célèbre Kim Dotcom

    Trop facile! Épouvantail (rhétorique)!

    En fait il y en a tellement qu'il faudrait des heures pour tout lister. C'est fou, on dirait un exercice!

    • [^] # Re: Du grand art!

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Hadopi n'est pas une loi parfaite mais elle a le mérite de tenter de protéger les artistes

      Je ne suis même pas sûr qu'il s'agisse d'un sophisme : mieux vaut une mauvaise loi qui tente quelque chose sans le faire que pas de loi?

      Hum... Je crois que ce genre d'argument en langue latine, ça s'appelle merda. Bon après, je ne suis pas complètement bilingue non plus...

      -----------> []

    • [^] # Re: Du grand art!

      Posté par . Évalué à 7.

      Hadopi n'est pas une loi parfaite mais elle a le mérite de tenter de protéger les artistes
      Je ne suis même pas sûr qu'il s'agisse d'un sophisme : mieux vaut une mauvaise loi qui tente quelque chose sans le faire que pas de loi?

      Et ça s'appelle comment le comportement qui consiste à citer de manière tronquée le discours de quelqu'un pour le réduire à cette fraction seulement et à déformer le dit propos?
      Parce que le monsieur il dit dans le même paragraphe:

      La "licence globale" (quel que soit le nom qu'on lui donne ou qu'on lui donnera) serait préférable et c'est sûrement vers cette solution que l'on s'orientera plus tard... Elle permettra non seulement de protéger mais aussi de rémunérer.

      Donc prétendre qu'il est partisan de la mauvaise loi qu'est hadopi, c'est vraiment malhonnête. Ah, ben voila, c'est comme ça que ça s'appelle.

      • [^] # Re: Du grand art!

        Posté par . Évalué à 4.

        Le propos n'est en rien déformé. Le fait que le monsieur préfère la licence globale à la Hadopi ne l'empêche pas d'être partisan de cette dernière. D'ailleurs, il explique clairement pourquoi dans les extraits que tu cites : la hadopi « tente de protéger » (de quoi ? en tout cas c'est très positif comme intention...) et la licence globale « permettra non seulement de protéger mais aussi de rémunérer ».

        Juger de la pertinence des lois sur le seul critère des intentions affichées par ceux qui les promeuvent, comme le fait ce monsieur, c'est vraiment brillant. Et ça a le droit de vote.

        • [^] # Re: Du grand art!

          Posté par . Évalué à 3.

          Juger de la pertinence des lois sur le seul critère des intentions affichées par ceux qui les promeuvent

          S'il jugeait de la pertinence d'hadopi sur le seul critère des intentions affichées par ceux qui la promeuvent, il ne préfèrerait pas la licence globale, non?

          • [^] # Re: Du grand art!

            Posté par . Évalué à 2.

            Ben si !
            Hadopi dans le principe et dans l'intention, ça ne lui rapporte pas un rond.
            La licence globale si, dans le principe ET dans l'intention.

            Je ne vois pas comment il pourrait préférer Hadopi à la licence globale !

            Yth.

            • [^] # Re: Du grand art!

              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

              La licence globale si, dans le principe ET dans l'intention

              Pour lui filer 1€ par an, effectivement... Quand les artistes comprendront que la licence globale est une chimère et que comme pour la SACEM, le gros salaire sera pour le gestionnaire ayant un monopole...

              • [^] # Re: Du grand art!

                Posté par . Évalué à 2.

                Pour lui filer 1€ par an, effectivement...

                Putain de frais de gestion! Si on prends une base de 5€ par mois, multiplié par le nombre d'internautes, ça fait tout de suites quelques beaux millions qui tombent chaque mois à répartir. À supposer qu'on fasse ça bien et qu'on mette un serveur centralisé (avec des miroirs chez les FAI), pour faire une répartition en fonction de l'audience mesurée (détection de doublon d'adresse ip, faut pas déconner, et les ip variables sont largement minoritaires), le tout répartit de façon logarithmique

                Sinon on peut aussi permettre au gens de répartir entre différents artistes.

                Ah oui j'oubliais le salaire maxi de 50k€ l'année. (et encore je suis généreux. )

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: Du grand art!

                  Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                  Si on prends une base de 5€ par mois, multiplié par le nombre d'internautes, ça fait tout de suites quelques beaux millions qui tombent chaque mois à répartir.

                  Et surtout une ponction arbitraire.
                  Moi aussi, en tant que développeur, je réclame 5€/mois/internaute, parce que tu comprend bla bla bla.

                  • [^] # Re: Du grand art!

                    Posté par . Évalué à 1.

                    C'est marrant ça tu dis que les artistes toucheront peanuts, je propose un truc pour qu'il touche quelque chose, et toi tu switch sur ha mais ça va encore faire un impôt!

                    Sois au moins honnête dès le début et dit que tu ne veux pas payer plus pour ces assistés, plutôt que de balancer une grosse connerie.

                    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                    • [^] # Re: Du grand art!

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      J’étais parti sur autre chose, parce que bon, ta théorie qui ne sera pas ce qui serait mis en place, honnêtement je la zappe, tellement on sait tous que ça n'arrivera jamais et qu'en pratique, si jamais ça se met en place, les plus gros gagnants ne seront jamais les artistes.

                • [^] # Re: Du grand art!

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Si on prends une base de 5€ par mois, multiplié par le nombre d'internautes, ça fait tout de suites quelques beaux millions qui tombent chaque mois à répartir.

                  Internet n'est pas fait pour télécharger des films et de la musique.
                  Mais moi puis-je avoir une connexion à Internet pour communiquer avec d'autre ordinateurs sans payer pour quelque chose que je ne consomme pas ?
                  Si une entreprise à une connexion à Internet devra t'elle payer pour une licence globale qu'elle n'utilise pas ?
                  (à propos je me souviens que nous râlons car nous payons des taxes copie privée iniques)

                  pour faire une répartition en fonction de l'audience mesurée

                  Et si je passe une musique par clé USB c'est alors interdit, le délit de contrefaçon existe alors toujours, le « piratage » est toujours problématique… (et puis les gens n'ont qu'a avoir un accès à Internet si ils veulent de la musique « illimitée » à 5€ par mois !)

                  Personnellement je trouve que « licence globale » est une expression qui est souvent présentée comme la solution aux problèmes
                  actuels, néanmoins, malgré les jolies formules mathématiques de répartition d'argent, la licence globale me paraît toujours beaucoup plus incertaine que le système actuel.

                  207829⁶+118453⁶=193896⁶+38790⁶+14308⁶+99043⁶+175539⁶

              • [^] # Re: Du grand art!

                Posté par . Évalué à 2.

                Je n'ai jamais osé prétendre que c'était une idée qui pouvait fonctionner, la licence globale.
                Je réponds aux messages au dessus en disant qu'on peut être pour Hadopi et préférer malgré tout la licence globale, même en jugeant sur les intentions affichées.

                La licence globale se présente comme un moyen de rémunérer les artistes en fonction de ce qu'ils sont téléchargés.
                Hadopi ET la licence globale se présentent comme des moyens de lutter contre les téléchargements soi-disant illégaux.

                Après, on sait tous très bien qu'hadopi ne rempli pas son objectif et on est parfaitement en droit de supposer que la licence globale ne le remplira pas mieux, voire encore moins bien...

                Yth.

      • [^] # Re: Du grand art!

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Et ça s'appelle comment le comportement qui consiste à citer de manière tronquée le discours de quelqu'un pour le réduire à cette fraction seulement et à déformer le dit propos?

        Dans ce cas précis ? Je miserais sur l'autocensure emphatique dans le but d'accorder le minimum de crédit à une farce supposée régler les dérives d'une blague. La différence entre les deux ? Certainement la nature de l'orifice au travers duquel passe l'une et l'autre...

      • [^] # Re: Du grand art!

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Ha oui, j'oubliais également un élément clé du passage :

        La "licence globale" [...] Elle permettra non seulement de protéger mais aussi de rémunérer.

        LOL

      • [^] # Re: Du grand art!

        Posté par . Évalué à 2.

        Donc prétendre qu'il est partisan de la mauvaise loi qu'est hadopi, c'est vraiment malhonnête. Ah, ben voila, c'est comme ça que ça s'appelle.

        Je ne suis vraiment pas d'accord. Le monsieur dit :
        1) Je suis favorable à Hadopi parce que cette loi a des défauts mais tente de protéger les artistes
        2) Je suis favorable à la licence globale car elle permet de protéger et de rémunérer les artistes

        Le fait d'être d'accord ou pas avec 2) ne change pas que 1) est complètement con.

  • # TL;DR

    Posté par . Évalué à 4.

    Pas ton journal, je l'ai lu. Ce sont les arguments du dit artiste qui sont quand même très rengaine. En fait ce qui m'attriste le plus, c'est le niveau comptoir de l'argumentaire de la majorité des personnes qui sont du "bon" côté de la caméra, du micro ou de la plume.

    Jamais le niveau du débat ne s'élèvera réellement tant qu'on aura des artistes-idiots-utiles, des députés-missiles-guidés et tout le folklore qui accompagne cela depuis des années.

    En attendant je constate aussi que ça tend à se radicaliser, même si ça reste mignon pour le moment. En fait je crois que j'ai hâte que ça dégénère vraiment vu que l'être humain n'est pas de nature à anticiper le changement...

  • # C'est vendredi ?

    Posté par . Évalué à 2.

    L'industrie du disque est en déclin et megaupload était en pleine expansion, peut-être que l'industrie devrait revoir son modèle économique.

    A moins d'avoir une forte augmentation de salaire, je ne paierai pas 60 euro pour 3 saisons d'une série même pas en VOSTFR avec un an de retard par rapport à la sortie US. 16€ minimum pour un album aussi c'est trop cher, la plupart du temps, il y a 4 ou 5 chansons valable dessus et au bout de quelque jours il me faut quelque chose de nouveau.

    Pour offrir à l'occasion pourquoi pas.

    Et puis le tiers monde, il fait comment pour écouter de la musique ou regarder des films ? Grâce au piratage des décodeur satellite, au téléchargement illégal et au chaine de télévision locale qui ne paient pas les droits de diffusion.

    Les seuls personnes que je connaissent qui ne téléchargent illégalement rien, c'est ma grand mère.

    Moi je connais pas mal de gens qui ne savent même pas comment s'y prendre et d'autre qui ont l'habitude d'acheter. Certains ont l'habitude d'être de bon consommateur et d'autre de mauvais, question de mentalité, question de moyens. D'ailleurs ça m'étonnerai beaucoup que les gens qui téléchargeaient sur megaupload deviennent de bon consommateurs du jour au lendemain.

    Et puis j'attends toujours qu'un major sorte la collection des films de Takeshi Miike en VostFR, ou la version uncut de Rambo (celle où il se suicide à la fin, avant que les producteurs décident que c'est plus rentable un happy end).

    En ce moment c'est la coupe d’Afrique etqui à acheter les droits de diffusion ? -> Orange. Pour regarder la coupe d’Afrique sur orange sport, il faut être client chez orange bonne chance pour le faire depuis la Zambie ...

    la culture c'est mieux si c'est populaire.

    • [^] # Re: C'est vendredi ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Je suis prêt à payer 60 euro pour 3 saisons d'une série en VOD, si j'ai accès aux épisodes le jour où elle sort aux USA avec les voix anglaises et les sous-titres français (ce qu'on a actuellement avec bittorrent*). Ah et je veux pouvoir visionner la série avec le lecteur vidéo que je choisis, pas une merde en flash qui plante une fois sur deux (donc soit téléchargement soit un protocole que VLC/mplayer comprend).

      Sérieusement, en Suisse, à l'heure actuelle, je ne connais pas d'offre VOD qui propose des VO sous-titrés. On est en 2012, il faut pas qu'on vienne me dire que c'est trop compliqué de sortir un film/série en même temps aux USA en France et au Tajikistan.

      C'est malade, mais dans la musique, depuis que des services intéressant existent (last.fm, spotify, des labels qui vendent leur musique sans DRM), je suis abonné à lastfm et j'ai acheté de la musique à télécharger.

      • Oui, je télécharge sur bittorrent et j'achète ensuie les coffrets quand ils sortent.
      • [^] # Re: C'est vendredi ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Je suis prêt à payer 60 euro pour 3 saisons d'une série en VOD, si j'ai accès aux épisodes le jour où elle sort aux USA avec les voix anglaises et les sous-titres français (ce qu'on a actuellement avec bittorrent*). Ah et je veux pouvoir visionner la série avec le lecteur vidéo que je choisis, pas une merde en flash qui plante une fois sur deux (donc soit téléchargement soit un protocole que VLC/mplayer comprend).

        en france:
        http://mytf1vod.tf1.fr/television/rattrapage-series-us/

        • [^] # Re: C'est vendredi ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 02/02/12 à 23:06.

          en france:

          Déjà : pourquoi segmenter? Un vente est une vente, non?
          Tous les français susceptibles d'être intéressés n'ont pas une @IP française, pourquoi dépenser des sous dans une géolocalisation?

          Et ce sans compter que tu peux toujours rêver d'avoir un format compatible avec ton Linux (WMV avec DRM), et qu'à 2€ par épisode en location, ça fait 120 € pour 3 saisons sans que tu ais le moindre droit après l'avoir vu une fois (certes, les séries ne se regarde pas beaucoup plus... reste que ça fait 2x plus cher que demandé). Ca limite... Et tu n'as aps essayé pour oser proposer ça (la fois où j'ai essayé, malheur, même un Screener était de meilleure qualité, les épisodes sur le net sont en HD)

          • [^] # Re: C'est vendredi ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Ayant vécu à Londres les dernières années, je ressentait comme une légère frustration de ne pas pouvoir parfois scotcher devant le zone-interdite-du-dimanche-soir-avant-de-retourner-au-boulot-le-lendemain-matin sur le site de M6 replay parce que mon IP n'était pas française. C'est d'autant plus con vu que je suis largement plus sensible aux publicités française (voire francophone) sensées rentabiliser le bordel qu'à celles des chaines UK...

            • [^] # Re: C'est vendredi ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Il y a quelques émissions qui me manquent, en effet... Entre les interdictions pour mauvaise IP et les technologies foireuses (WMV, Silverlight...), ce n'est pas triste.
              Bon, je peux matter le petit journal et les guignols, c'est déjà ça :) (et je regarde la pub, comme les autres! Et les produits, je les retrouve quand même "grâce" à l'internationalisation. Pourquoi l'interdire?) : C'est du Flash certes, mais c'est "classique"!

    • [^] # Re: C'est vendredi ?

      Posté par . Évalué à 5.

      la plupart du temps, il y a 4 ou 5 chansons valable dessus et au bout de quelque jours il me faut quelque chose de nouveau

      En même temps, quelle idée d'écouter de la merde :)

    • [^] # Re: C'est vendredi ?

      Posté par . Évalué à 7.

      ... être de bon consommateur et d'autre de mauvais ...
      ... deviennent de bon consommateurs du jour au lendemain.

      Alors il y a le bon consommateur et le mauvais consommateur :
      - le mauvais quand il voit un truc qui lui plaît il le pirate puis l'achète.
      - le bon quand il voit un truc qui lui plaît il le pirate puis l'achète, mais c'est un bon consommateur ...

    • [^] # Re: C'est vendredi ?

      Posté par . Évalué à 6.

      En ce moment c'est la coupe d’Afrique etqui à acheter les droits de diffusion ? -> Orange. Pour regarder la coupe d’Afrique sur orange sport, il faut être client chez orange bonne chance pour le faire depuis la Zambie ...

      Non, Orange a acquis les droits de diffusion seulement EN FRANCE , pour le reste des pays c'est Eurosport qui a acquis les droits , et ca veut pas dire qu ils vont pas les sous louer a des chaines TV nationales comme celles de la Zambie.

      • [^] # Re: C'est vendredi ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Non, Orange a acquis les droits de diffusion seulement EN FRANCE , pour le reste des pays c'est Eurosport qui a acquis les droits , et ca veut pas dire qu ils vont pas les sous louer a des chaines TV nationales comme celles de la Zambie.

        J'en ai rien à foutre de leur façon de faire avec des zones bizarres. Pourquoi pas découper "Paris" et "Reste de la France", et interdire aux gens de passer de l'autre côté du périphérique lors du match, au cas où, pendant qu'on y est? Quand je vais en Zambie, je ne parles pas d'un coup couramment anglais...

        Ils se tirent une balle dans le pied en incitant toujours plus les gens à se débrouiller pour pouvoir voir dans la bonne langue etc, et après ils s'étonnent de la contrefaçon?

        • [^] # Re: C'est vendredi ?

          Posté par . Évalué à 5.

          Que veux-tu, c'est la loi. Il s'agit de convention mondiales sur les droits d'auteur : quand on acquiert des droits de reproduction, c'est pour une zone géographique donnée.

          Même toi, tu vas critiquer une boîte parce qu'elle ne fait que respecter la loi ?

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: C'est vendredi ?

            Posté par . Évalué à 5.

            Même toi, tu vas critiquer une boîte parce qu'elle ne fait que respecter la loi ?

            Quand les boîtes en question sont bien contentes de lois absurdes et font du lobbying pour en rajouter d'autres, oui.

            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

          • [^] # Re: C'est vendredi ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            quand on acquiert des droits de reproduction, c'est pour une zone géographique donnée (...) Même toi, tu vas critiquer une boîte parce qu'elle ne fait que respecter la loi ?

            Il n'est pas interdit de les acquérir pour la zone "Univers" à ma connaissance. Aucun rapport avec la loi, juste une segmentation arbitraire décidée arbitrairement.

            • [^] # Re: C'est vendredi ?

              Posté par . Évalué à 2.

              C'est pas interdit, mais c'est plus cher et pas forcément rentable. Or tu ne me contrediras pas si je te dis qu'une boîte cherche avant tout à gagner de l'argent ?

              De toute manière, cette segmentation date d'avant le réseau : elle avait tout son sens à sa création (inutile qu'une boite acquiert des droits pour le monde entier quand elle n'est implantée qu'en Europe).

              Bien sûr qu'aujourd'hui c'est anachronique, mais que veux-tu, la législation n'est plus capable de suivre l'évolution technologique, et ça, c'est pas la faute d'Orange.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: C'est vendredi ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                C'est pas interdit, mais c'est plus cher et pas forcément rentable.

                Faire moins cher n'est pas interdit non plus, il me semble.
                Je critique leur choix (à ceux qui vendent).

                Bien sûr qu'aujourd'hui c'est anachronique, mais que veux-tu, la législation n'est plus capable de suivre l'évolution technologique,

                Ca n'a rien à voir avec la loi..
                Trouve moi une seule ligne de loi qui dit que ça doit être segmenté par pays, ou que ça doit être plus cher.
                C'est contractuel, et ça, ça se change quand on veut, individuellement.

                • [^] # Re: C'est vendredi ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Faire moins cher n'est pas interdit non plus, il me semble.

                  C'est pas aussi rentable. Je l'ai déjà dit, le but d'une boîte est de gagner de l'argent.

                  Je critique leur choix (à ceux qui vendent).

                  Ce n'est pas leur choix : ils y sont obligés par contrat, qu'ils signent en fonction de l'argent qu'ils peuvent mettre et qu'ils peuvent gagner.

                  Trouve moi une seule ligne de loi qui dit que ça doit être segmenté par pays, ou que ça doit être plus cher.

                  La Convention de Berne, tu connais ?

                  Si c'est segmenté, c'est tout bêtement parce que si personne n'a les droits de reproduction dans un pays donné pour une œuvre donnée, personne n'a légalement le droit de l'y publier.

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                  • [^] # Re: C'est vendredi ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    C'est pas aussi rentable. Je l'ai déjà dit, le but d'une boîte est de gagner de l'argent.

                    Et c'est quoi le rapport avec ma critique? Si ils ne veulent pas me vendre, qu'ils ne s'étonnent donc pas que je n'achète pas.

                    Ce n'est pas leur choix : ils y sont obligés par contrat, qu'ils signent en fonction de l'argent qu'ils peuvent mettre et qu'ils peuvent gagner.

                    Ils ne sont pas obligés de signer. C'est leur choix.
                    Que je critique.

                    Si c'est segmenté, c'est tout bêtement parce que si personne n'a les droits de reproduction dans un pays donné pour une œuvre donnée, personne n'a légalement le droit de l'y publier.

                    Trouve moi une seule ligne de loi qui dit que ça doit être segmenté par pays, ou que ça doit être plus cher.

                    Oui, je sais, je me répète, mais c'est ce que j'ai demandé. Ton lien ne donne aucune obligation que ce soit plus cher...

                    S'il te plait, lit mes mots, pour répondre à ce que je demande, pas en donnant des liens complètement hors sujet vis à vis de ma demande : je ne demande pas la possibilité de, mais l'obligation de.

                    • [^] # Re: C'est vendredi ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Et c'est quoi le rapport avec ma critique? Si ils ne veulent pas me vendre, qu'ils ne s'étonnent donc pas que je n'achète pas.

                      Pourtant s'il font comme ça, c'est que ça doit être rentable pour eux. Peu importe que certains n'achètent pas si Orange peut rentrer dans ses frais.

                      Trouve moi une seule ligne de loi qui dit que ça doit être segmenté par pays,

                      La France a signé la convention de Berne, donc elle est obligée de la faire respectée. Ça c'est pour la loi.

                      Quand à la segmentation, c'est simple : une boîte n'a d'existence que par son siège social qui est situé dans un pays donné. Si elle veut exister dans un autre pays, elle doit y ouvrir une antenne. Et chacune de ses antennes doit négocier les droits dans le pays où elle se trouve.

                      ou que ça doit être plus cher.

                      Ça, c'est une histoire de logique commerciale : si tu achètes les droits pour une zone plus grande, tu touches potentiellement plus de clients. Donc tu te fais plus de sous. Donc tu payes plus cher.

                      C'est un investissement : si tu veux gagner plus, tu dois acheter plus de droits.

                      Ton lien ne donne aucune obligation que ce soit plus cher...

                      Même réponse que toi : il n'en donne aucune pour que ça soit moins cher non plus.

                      C'est lors de la négociation du contrat que ça se définit, et c'est pas Orange qui décide du prix.

                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                      • [^] # Re: C'est vendredi ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        Quand à la segmentation, c'est simple : une boîte n'a d'existence que par son siège social qui est situé dans un pays donné. Si elle veut exister dans un autre pays, elle doit y ouvrir une antenne. Et chacune de ses antennes doit négocier les droits dans le pays où elle se trouve.

                        Veux-tu dire que si je créé une oeuvre, je dois ouvrir une antenne dans tous les pays où je veux vendre? Il me semble que non. A partir de là, la segmentation et un choix.

                        Qu'ils fassent plus de fric, OK, ils font ce qu'ils veulent, mais qu'ils ne viennent donc pas me pourchasser si je me débrouille autrement pour avoir ce qu'ils refusent de me vendre dans ce cas...

                        Encore une fois, ils choisissent. Avec les outils qu'ils veulent, mais c'est un choix de leur part de segmenter.

                        et c'est pas Orange qui décide du prix.

                        Orange a la liberté de dire merde et de ne pas acheter des trucs segmentés. C'est un choix.

                        La seule chose que je veux faire comprendre, c'est que c'est un choix de leur part, à tous (autant ayant droit que diffuseur), et que ça n'a absolument rien à voir avec la loi. Ils n'ont aucune obligation de segmenter par pays.

            • [^] # Re: C'est vendredi ?

              Posté par . Évalué à 1.

              Ca ne serait pas par hasard pour laisser une chance à chaque possible participant sur son marché par hasard ?
              Exemple : Si France Télévision était intéressée par la diffusion de cet événement en France, ils seraient écartés d'office car ca ne les intéresse pas de devoir payer la "zone Univers".
              Du coup, une seule zone "univers", ca n'arrangerait que les grands groupes multinationaux (ex : eurosport) qui sont diffusés partout, qui peuvent mettre bien plus d'argent de par leur taille et la taille de leur public, et qui peuvent mettre (par exemple) 1 équipe de commentateurs par langue. (alors que FT s'en fout des autres langues, ils ne sont pas installés dans les autres pays).
              Après ca, mécaniquement, les chaines nationales (publiques ou pas) se retrouveraient avec les fonds de tiroirs qui n'intéressent que peu de monde (de par leurs moyens), donc chute d'audience, et le cercle vicieux qui va avec.

              Après, que la diffusion soit restreinte par l'acquéreur (comme ici par Orange), c'est un autre problème.

              • [^] # Re: C'est vendredi ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Je pense que c'est pour maximiser le profit tout en augmentant la diffusion. Même Eurosport n'est pas intéressé pour la Terre entière, autant découpé et offrir au plus offrant dans chaque zone, ça garantit que l'acheteur dans la zone va diffuser tout en ayant le prix maximum par zone.

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: C'est vendredi ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Y'a quand même un problème de fond. La segmentation des programme télé par pays vient de l'époque avant internet. Les chaînes de télé globales n'existaient pas, donc c'était logique que le producteur vende son film à une chaîne de télé dans chaque zone géographique.

                  Le gag, c'est qu'internet est passé par là. De nos jours, c'est plus de travail de faire de la segmentation géographique que de ne pas en faire. Surtout que la segmentation par IP est complètement arbitraire. Je peux avoir mon traffic qui passe par une IP US (proxy, tunnel ssh, toussa) et être localisé en Suisse. Pire, j'ai vécu quelques mois aux Etat-Unis, mais je paye ma redevance télé en Suisse et je ne peux pas regarder certains programmes pour lesquels je paye alors qu'un américain en vacance en Suisse peut les regarder.

                  Maintenant, je ne dis pas qu'il ne faut vendre que des droits de diffusion universaux, mais j'ai pas vu beaucoup de majors/télé/artistes plaider pour revoir ce système de m*** qui frustre la majorité des gens.

    • [^] # Re: C'est vendredi ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Et puis le tiers monde, il fait comment pour écouter de la musique ou regarder des films ?

      Je pense avoir compris le sens d'Argumentum ad misericordiam ce soir.

  • # Vous l'avez vécue la vie de développeur de logiciel?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Les développeurs de logiciels sont aussi confrontés au piratage et pourtant ils ne demandent pas une loi pour les aider!

    http://devnewton.bci.im

  • # ah ah ah myspace !

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Qu'il existe des Myspace, des My Major Company, tant mieux !

    http://mutah.smeuh.org/sound/chroniques/20101109-chronique_de_mutah.mp3

    * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

  • # Réponse d'un sale voleur

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Cher Artiste Volé,

    L’indigence de ton argumentation n'a d'égal que ta mauvaise fois. Tu as du mal à vivre de ton travail alors tu t'en prends à quelqu'un. Et comme tu espère être un artiste sous contrat, tu nous ressert le discours de tes maitres. Je pensais que l'Art menait vers la lumière, je vois qu'il mène aussi à la consommations d'idées reçus et mal digérés.

    Je suis un pirate et j'ai deux choses à te dire :

    1) Je suis prêt à payer mais :

    • Je veux une copie de l’œuvre pas un droit d'utilisation
    • Je veux pouvoir partager avec mes amis les choses que j'ai aimées.
    • Je veux un format correct et un support solide
    • Je veux des produis interopérables
    • Je veux une qualité impeccable
    • Je ne veux pas de pub

    2) En leur temps les chaines de télé ont fait de la production. Les radios ont contribué à l'industrie musicale. Va voir les géant d'internet, les FAI et les opérateurs mobile. Ceux sont eux qui ont capté le poste loisir des ménages. Fait les cracher et arrête de chier sur ton public (si tu en as un).

    En attendant amis Artiste, je renouvelle mon abonnement à supernews. Au moins je sais pourquoi je paye.

    Je te fais de bien gros bisous affectueux
    Mes deux cents
    Joris

    • [^] # Re: Réponse d'un sale voleur

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Réponse d'un sale voleur

      Désolé, mais tu n'es pas un voleur, ni un pirate. Tu fais de la contrefaçon.

      Sinon, effectivement, j'ai aussi du mal à comprendre les artistes qui se plaignent de ne pas vendre quand ils font tout pour qu'on n'achète pas...

      • [^] # Re: Réponse d'un sale voleur

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Désolé, mais tu n'es pas un voleur, ni un pirate. Tu fais de la contrefaçon.

        Je sais que c'est le mot légal, mais il ne convient pas non plus. Utiliser le même mot pour 1) un mec qui produit et vend du lait frelaté pour bébé, et 2) un type qui passe un mp3 à son copain, ça n'a tout simplement aucun sens.

        Et ne parlons pas de mettre les deux sous le coup de la même loi ou du même traité.

      • [^] # Re: Réponse d'un sale voleur

        Posté par . Évalué à 4.

        Non non ce n'est pas un voleur, c'est certainement un gars qui fait de la contrefacon, mais c'est surtout un con qui pue la mauvaise foi.

        Si il n'aime pas les conditions de vente c'est simple : il va voir ailleurs. Un film comique ou d'aventure ou une chanson ce n'est pas un besoin humain de base sans lequel on meurt.

        En piratant des objets qui ne sont vraiment qu'un luxe il montre sa mauvaise foi, son hypocrisie crasse et son mepris du travail des autres.

        Allez-y faites seulement, mettez ce poste a -100, ca n'enlevera rien a la verite de son contenu.

        Sur ce, je me barre de nouveau, inutile d'attendre d'autre reponses de ma part.

        • [^] # Re: Réponse d'un sale voleur

          Posté par . Évalué à 10.

          Sur ce, je me barre de nouveau, inutile d'attendre d'autre reponses de ma part.

          C'est dommage, je me suis dit "ah cool le revoilà". C'était sincère en plus je crois.

          • [^] # Re: Réponse d'un sale voleur

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            C'est dommage, je me suis dit "ah cool le revoilà". C'était sincère en plus je crois.

            C'est un peu la même pour moi mais en même temps, contrairement aux artistes en question, PGPB a peut-être fait le tri dans ses arguments au bout d'un moment.
            Maintenant, j'espère vraiment qu'il reviendra (avec des idées neuves ?) avec la niak qu'on lui connait et reconnait.
            PBPG, bonne année et à bientôt !

        • [^] # Re: Réponse d'un sale voleur

          Posté par . Évalué à 7.

          ce n'est pas un besoin humain de base sans lequel on meurt.

          la liberté non plus. on peut vivre sans. et pourtant, des gens luttent

          bref considérer comme critère ultime de vie ou de mort, c'est très très bizarre.

          tu peux rester cacher, la honte sans doute.

        • [^] # Re: Réponse d'un sale voleur

          Posté par . Évalué à 3.

          Sur ce, je me barre de nouveau, inutile d'attendre d'autre reponses de ma part.

          Ben, ce n'était pas la peine de poster, alors.

        • [^] # Re: Réponse d'un sale voleur

          Posté par (page perso) . Évalué à -8.

          te sens pas obligé de revenir, crasse !

        • [^] # Re: Réponse d'un sale voleur

          Posté par . Évalué à 3.

          Tu as légalement raison.

          Par contre, est-ce que tu te rappelles que les arguments étaient exactement les mêmes, à la création du disque, qui allait tuer le spectacle vivant, à la sortie de la radio qui allait tué la vente de disque, à la sortie du magnétoscope qui allait tuer le cinéma, le dvd était le bienvenue car read only (mdr), c'est juste un éternel recommencement.

          à lire absolument:
          http://www.citizenjazz.com/La-debacle-de-l-Internet.html

          "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Réponse d'un sale voleur

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          mais c'est surtout un con qui pue la mauvaise foi.

          Merci pour te réponse si finement argumenté. J'ai adoré le coup du "besoin humain de base". Je vais peut-être te surprendre, mais je ne suis pas d'accord avec toi sur ce point. La culture est un besoin humain de base parce qu'être humain c'est du langage, des mots au travers desquels nait la conscience de soi, l'individualité.

          Ce que je réclame c'est de pouvoir faire la même chose avec un film qu'avec un bouquin. Rien de plus mais rien de moins. Ce n'est pas me semble-t-il quelque chose d'hallucinant. Et d'ailleurs, si tu connais un marchand qui offre cette possibilité, je te remercie de me filer son adresse. Pour l'instant je n'ai pas trouvé. Je peux te garantir par contre que d'ici quelques années beaucoup seront contant que des gens comme moi prennent le temps de stocker certaines oeuvres proprement. Ce n'est pas que consommer en rachetant le même film tous les 10 ans sur un support différent jusqu'à ce qu'il ne soit plus réédité. Ce que je fais, c'est avant tout collectionner, aimer et conserver.

          Le second point te concerne sans doute plus directement. Aujourd'hui les gens payement leur téléphone portable, leur accès internet, leur abonnement à quelques sites, leurs logiciels, du matériel informatique ... Leur budget loisir à été capté par l'industrie autour d'internet. Et cette industrie dont une grande part du succès vient du fait que les gens veulent pouvoir "télécharger" ou au moins visionner et écouter, bref qui fait son beurre avec les produits culturels des autres, ne produit strictement rien.

          Pour moi à l'heure actuel le fait que Google, Apple, Microsoft ne soient pas les plus gros producteurs de bien culturel montre à quel point ces sociétés sont dans une logique de pure accumulation primitive et n'ont aucun sens du bien commun. Le moindre bourgeois au 19eme faisait mieux que ça.

          • [^] # Re: Réponse d'un sale voleur

            Posté par . Évalué à 3.

            Pour moi à l'heure actuel le fait que Google, Apple, Microsoft ne soient pas les plus gros producteurs de bien culturel

            Donc tout se résumerai à la culture?
            Google de part ses projets, labs, participation au summer of code, est de mon point du vu, probablement biaisé, nettement plus "utile" à la société que ne l'est universal. Si tu parles juste de production de contenu, ils ont tenté knol, mais ils ont aussi tout le système de cartographie. Ils hébergent aussi un nombre impressionnant de projet, et ont "juste" une plateforme de diffusion de contenu culturel, permettant à chacun de diffuser des webserie sans que le succès de celle ci ne fasse tomber le site.
            Alors oui Google n'est pas producteur de cinéma, mais il contribue grandement à la culture.

            Mais bon je ne vais pas m'arrêter en si bon chemin.
            Microsoft, lui en plus de faire un système d'exploitation et une console, produit aussi des jeux vidéos, et commence à avoir une bonne collection. Bon je crois qu'on peut arrêter là.

            Oui ce ne sont pas les plus gros producteur, mais ce n'est pas leur cœur de métier.

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: Réponse d'un sale voleur

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Donc tout se résumerai à la culture?

              Non mais c'est le propos ici.

              nettement plus "utile" à la société que ne l'est universal.

              Universal est une verrue tout le monde est d'accord avec ça. Tu aurais plus rajouter les liens entre Apple et Pixar.

              Oui ce ne sont pas les plus gros producteur, mais ce n'est pas leur cœur de métier.

              L'idée que je défend c'est qu'ils sont aujourd'hui légitimes pour que ça le devienne. Car c'est eux que les gens payent pour accéder aux biens culturels. C'était d'ailleurs le projet de MegaUpload. Mais je ne me fais aucune illusion. Le mécénat, la production sont des activités fortement risqués et peu rentables.

              Le jeu vidéo est un bon exemple de ce qui est possible. Pour vendre des consoles, Sony, Nintendo, MS ont besoin de jeux. Du coup ils produisent, ils financent les projets, ils aident les studios et tout l'écosystème.

              Faire la même chose pour de la musique, des films ou des oeuvres écrites lorsqu'on vends de l'hébergement de vidéo, des baladeurs, des media-center ou des liseuses ne semble pas aberrent. Ce n'est pourtant pas le cas.

        • [^] # Re: Réponse d'un sale voleur

          Posté par . Évalué à -4.

          Dans les années 90 il y avait un squat artistique rue aux ours à Paris vers le centre Pompidou. Sur la façade, il y avait écrit :

          "LE SUPERMARCHÉ DE L'ART - L'ART DU SUPERMARCHÉ"

          Ces types étaient des visionnaires !!!

          Je finirais juste par un truc que j'aime bien : l'art n'est pas une marchandise.

          Libre à ceux qui souhaitent vendre, là n'est pas leur talent. C'est sans doute la raison pour laquelle il s'en remettent à des industries qui leur "reversent" un pourcentage du fruit de leur talent. Splendide !

          Julien_c'est_bien (y'a pas que Seb)

          • [^] # Re: Réponse d'un sale voleur

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            "LE SUPERMARCHÉ DE L'ART - L'ART DU SUPERMARCHÉ"

            C'est sûr que quand les artistes dépendaient du bon vouloir de l’évêque du coin pour vivre c'était beaucoup mieux.

            Je finirais juste par un truc que j'aime bien : l'art n'est pas une marchandise.

            Yop camarade, vive l'art subventionné.

            • [^] # Re: Réponse d'un sale voleur

              Posté par . Évalué à 0.

              Bin l'argent étant le Dieu de ce système et l'entreprise multi-nationale son église, je vois qu'on est d'accord. Rien ne se créé, tout se transforme

              :D

              Hormis l'art primitif (graffitis inclus) l'art à toujours été subventionné...

              Mais rien ne nous empêche de subventionner des artistes par le biais d'associations. Tu peux difficilement consacrer toute ton énergie à un taf (que tu aimes ou non) et le soir libérer cette énergie pour créer (trop tard déjà utilisée pour produire).

              Julien_c'est_bien (y'a pas que Seb)

        • [^] # Re: Réponse d'un sale voleur

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Sur ce, je me barre de nouveau, inutile d'attendre d'autre reponses de ma part.

          Hé bé alors, ton nouveau poste ne te laisse plus de temps pour troller ici ?

      • [^] # Re: Réponse d'un sale voleur

        Posté par . Évalué à 2.

        Sinon, effectivement, j'ai aussi du mal à comprendre les artistes qui se plaignent de ne pas vendre quand ils font tout pour qu'on n'achète pas...

        Ou qu'ils sont tout simplement mauvais :)
        Si un artiste n'arrive pas à vendre, il a le droit de se remettre en question et changer de métier.
        Et peut-être qu'il y a trop d'artistes en France, pas assez de place pour tout le monde. Un nouveau en chasse un autre...
        Le budget des ménages pour le loisir n'est pas illimité.

        • [^] # Re: Réponse d'un sale voleur

          Posté par . Évalué à 1.

          Si un artiste n'arrive pas à vendre, il a le droit de se remettre en question et changer de métier.

          Peut-être un peu dur, je modère:

          Si un artiste n'arrive pas à vendre, il a le droit de se remettre en question (n'est pas dans l'air du temps, pas à la mode) et provisoirement changer de métier.

  • # 1.

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Tu avais un stock de Point 1. ?

    :)

    La gelée de coings est une chose à ne pas avaler de travers.

    • [^] # Re: 1.

      Posté par . Évalué à 6.

      J'ai plussé parce que ce commentaire était évalué à 1. Depuis qu'il est évalué à 2., il me semble moins bien...

    • [^] # Re: 1.

      Posté par . Évalué à 1.

      Yep, j'ai utilisé l'interface de rédaction "numeric list" mais je ne sais pas pourquoi, ca n'a pas l'air de marcher.

      à la relecture, j'ai vu, mais j'ai laissé, par flemme, et puis je me suis dit que ca ferais au moins un commentaire :-)

      • [^] # Re: 1.

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je me suis permis de corriger la syntaxe Markdown du texte : pas de retour chariot (aussi appelé ligne blanche) après chaque ligne ayant un 1. pour ainsi avoir le paragraphe suivant accolé et la liste numérotée qui s'incrémente ; il y a une petite habitude à prendre disons :/

  • # Ego

    Posté par . Évalué à 7.

    comédien Eric Laugerias

    Tu peux que je connaisse de la carrière d'Eric Laugerias, il l'a foiré à cause d'un égo très mal placé. Son papier ne m'étonne guère donc.
    Pour compléter, vous connaissez beaucoup de personnes qui ont téléchargés des films d'Eric Laugerias ? Je rappelle sa filmo (en tant que créateur) :

    "Le jour où tout a basculé" (1 Episode, 2011)
    "SoeurThérèse.com" (Episodes, 2009)
    "Confidences" (2007) TV mini-series (episodes inconnus)
    "La nuit des Molières" (1 Episode, 2005)
    "Blague à part" (Episodes, 1998-2003)

    Dommage.

    • [^] # Re: Ego

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Il a aussi fait de bonne musique http://www.youtube.com/watch?v=JG9FuX7FxSI

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Ego

      Posté par . Évalué à 2.

      "Blague à part" (Episodes, 1998-2003)

      Ca a duré 3 saisons, donc ça a du avoir son audience, donc ça a du être téléchargé.

    • [^] # Re: Ego

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Il n'a pas la classe américaine, c'est tout :)

    • [^] # Re: Ego

      Posté par . Évalué à 5.

      Je viens de regarder à quoi il ressemble, et de mémoire, on peut ajouter l'épisode de "Bref!": "J'ai assisté à un mariage".

      Il joue l'oncle qui crie "à poil!" toutes les 5 minutes.

  • # LE vrai problème

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    Je pense qu'il vient tout simplement du fait simple et évident que lorsque l'on remonte une rue dans l'ordre croissant des numéros les bâtiments pairs se trouve sur notre droite.
    La preuve, les artistes anglo-saxons gagnes des miiiards.

  • # Il n'a rien compris.

    Posté par . Évalué à 4.

    Les radios sont gratuites et pourtant c'est aujourd'hui le principal vecteur pour la musique.

    Les plus gros copieurs sont aussi les plus gros payeurs. En gros, des amateurs de musiques ou de film !

    Malgré l'énorme partage de divx, le cinéma connait des records de fréquentation !

    Cet article sur la musique et internet, qui date de 2003 est absolument à lire :
    http://www.citizenjazz.com/La-debacle-de-l-Internet.html

    "La première sécurité est la liberté"

  • # De la possibilité de soutenir sans acheter

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Une chose que je comprends pas, c'est pourquoi je ne peux pas faire de dons de façon simple à des artistes qui ne distribue pas leur productions gratuitement.

    Lorsque j'écoute de la musique gratuite d'un artiste que j'apprécie (par exemple Binärpilot ), j'ai la possibilité de faire un don. Et en général, je le fais, une fois au moment où je découvre l'artiste, et de nouveau si je redécouvre sa musique plus tard. Donc si je ré-écoute l'artiste un année après et que je constate que sa musique me touche toujours autant, je peux refaire un don.

    Et du coup, je me demande pourquoi je ne peux pas soutenir des artistes comme Moby ou Deadmau5, que je redécouvre ces temps, sans acheter de disques ou d'autres biens, matériels ou pas.
    Financer, ça ne me dérange pas, c'est exactement ce que je veux pouvoir faire. Mais je ne vais pas acheter un disque que je ne peux pas lire (mon ordinateur portable n'a pas de lecteur de disque, mon téléphone non plus soit dit en passant … et acheter un disque pour le ripper je vois pas trop l'intérêt), et qui au final aura été complétement inutile vu que j'ai déjà le contenu.

    Actuellement, si je veux «re-soutenir» un artiste dont j'ai acheté le disque, je fais quoi ? Je l'achète une seconde fois ?
    Et si je veux soutenir un film que j'ai vu chez un ami, ou à la télévision ?

    Pourquoi le financement ne devrait se faire que par l'achat ? Et si je veux financer un artiste dont l'œuvre n'est plus édité ?

    C'est pourtant pas grand chose de proposer de faire des dons, ça ne régularise pas le téléchargement «illégal» (qui n'est pas considéré comme tel dans mon pays ) et ça ne remplace pas le système déjà en place.

    Et de cette façon, le financement peut se fait sur la durée, et non juste lors de la sortie d'un album ou d'un film, ou lors de sa réédition.

    • [^] # Re: De la possibilité de soutenir sans acheter

      Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 03/02/12 à 11:11.

      Une chose que je comprends pas, c'est pourquoi je ne peux pas faire de dons de façon simple à des artistes qui ne distribue pas leur productions gratuitement.

      Simple : ils ont signé des contrats avec des organismes de gestion des droits qui leur interdisent ce genre de possibilité.

      Ce ne serait pas aussi lucratif pour ces organismes si ils ne contrôlaient pas tous les canaux d'argents qui tournent autours des artistes puisqu'ils ne pourraient pas y prélever leur petite part du gâteau.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: De la possibilité de soutenir sans acheter

        Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 03/02/12 à 11:26.

        C'est bien ce qui m'énerve.
        De toute façon je n'achète pas de CD. En quoi empêcher de faire des dons permet aux majors d'y gagner quelque chose ?

        Pas de dons : Je paye pas, les majors gagnent rien, l'artiste non-plus.
        Accès aux dons : Je donne, les majors gagnent rien (ou bien ponctionnent un pourcentage sur ces dons, histoire de rester dans un système bien pourri), l'artiste y gagne.

        De ces deux situations, en quoi la première est meilleure ?

        • [^] # Re: De la possibilité de soutenir sans acheter

          Posté par . Évalué à 7.

          T'es nouveau sur Terre ?

          Si l'artiste peut gagner des sous sans passer par la major, comment veux-tu qu'elle conserve son pouvoir dessus et continue de faire croire qu'elle est un passage obligé pour se faire un nom ?

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: De la possibilité de soutenir sans acheter

            Posté par . Évalué à 5.

            Si l'artiste peut gagner des sous sans passer par la major, comment veux-tu qu'elle conserve son pouvoir dessus et continue de faire croire qu'elle est un passage obligé pour se faire un nom ?

            Tu ne crois pas que c'est un peu vrai, la major comme passage obligé ? Il me semble qu'une grande partie du public ("pirates" y compris) a besoin que l'oeuvre soit soutenue par une major pour s'y intéresser.

            Même les artistes qui ont débuté en postant des trucs rigolos sur Youtube ont fini par se vendre. (Ironie du sort, leur vidéos Youtube sont donc souvent "non disponibles dans votre pays".)

            Je trouve ça très idiot de ne critiquer que les majors. Elles prennent la place qu'il y a à prendre dans un monde où la grande majorité des "consommateurs" ne s'intéressent à une oeuvre, ne vont la voir, que si la radio, la TV, les affiches, en parlent. Le public est aussi responsable de la situation actuelle et ne fait rien pour la changer. Et, non, télécharger 10 Divx et acheter 2 DVD ne remet pas plus le système en question, que grand-mère Michu qui achète 2 DVD et ne télécharge pas.

            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

            • [^] # Re: De la possibilité de soutenir sans acheter

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Il me semble qu'une grande partie du public ("pirates" y compris) a besoin que l'oeuvre soit soutenue par une major pour s'y intéresser.

              Elles prennent la place qu'il y a à prendre dans un monde où la grande majorité des "consommateurs" ne s'intéressent à une oeuvre, ne vont la voir, que si la radio, la TV, les affiches, en parlent.

              Oui, donc ce ne sont pas des artistes, mais des producteurs de biens / fournisseurs de service / ce que tu veux, dont on n'a pas besoin.

              Qu'a-t-on fait pour sauver la situation des bourreaux après 1981 ?

          • [^] # Re: De la possibilité de soutenir sans acheter

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Si l'artiste peut gagner des sous sans passer par la major, comment veux-tu qu'elle conserve son pouvoir dessus et continue de faire croire qu'elle est un passage obligé pour se faire un nom ?

            En faisant comprendre à l'artiste que signer avec un major est la seule façon de se faire connaître, de passer sur les différents médias proposant du divertissement, de vendre des disques, d'organiser des concerts, … . Comme maintenant quoi.

            Les dons ne sont logiquement faits qu'après avoir entendu l'artiste, la somme va donc dépendre de sa popularité. Les arguments des majors sont donc toujours valables.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.