Journal orange n'aime pas archos

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
35
3
oct.
2011

Vous avez probablement entendu de l'offre du gouvernement sur des tablettes pour étudiants à 1 euro par jour pendant 2 ans.

Le grand vainqueur est toujours celui qui couche avec le prince, c'est donc Orange qui réalise la bonne affaire. Et bien entendu, il n'est question que de refourguer des palettes entière de tablettes Ipad et de Galaxy Tab 8.9.

Du coup Le patron d'Archos, entreprise française, gueule, et c'est tout à fait justifié.

Et bien-sûr, on ne s'interrogera pas sur l'intérêt pédagogique des étudiants d'avoir une machine aussi fermée qu'une religieuse à la retraite.

Ah, sinon, pour continuer dans le même registre "le gouvernement donne les sous qu'il n'a pas", le gouvernement prépare "la carte universale music 2", la première n'ayant pas séduit assez nos jeunes dissidents.

"Qu'ils s'en aillent tous" qu'il disait. J'ai bien l'impression qu'ils ont entendu le message et se préparent une retraite dorée dans les Caraïbes à vos frais.

  • # Bon

    Posté par . Évalué à 10.

    Bon, déja c'est honteux, Archos devrait bien entendu être mis en avant et tout ... Mais ... Encore un ordinateur portable pour les études, je vois bien l'intérêt et j'en utilise un tous les jours. Mais une tablette ??? Non franchement une tablette a t-elle une vocation pédagogique ? Bon, déja pour taper du texte c'est plutôt mort (bon, on va me parler de clavier bluetooth mais même avec ça je suis pas sûr qu'on puisse taper pendant relativement longtemps avec une tablette et un clavier de manière confortable). Pour lire, ça peut être sympa, mais là encore, peut on réellement étudier avec une tablette ? Donc lire un livre pas forcément passionnant pendant longtemps sur un petit écran ? Lire un journal ou un magazine, pourquoi pas, mais un livre d'étude, je suis sceptique.
    Ensuite prendre des notes. Bon, là ça peut être intéressant pour faire des griboullis et des croquis, mais n'est ce pas plus pratique d'utiliser un combo papier + scanner ?

    Moi le seul intérêt que je vois à une tablette ça serait de pouvoir avoir un ordinateur pas cher et pas très puissant pour les études et une tablette a coté pour le coté multimédia et distraction, mais bon, à 740€ la tablette, l'intérêt économique est moindre.

    Bref, il y a quelqu'un qui comprend l'intérêt d'une tablette POUR LES ÉTUDES ? (non je précise parce que l'intérêt d'une tablette a très souvent été débattu) Ou alors c'est juste un politicien qui a entendu le mot un jour et qui s'est dit qu'il y avait une super occasion de pub ?

    Ah et sinon, avis au gouvernement :
    1) 1€ par jour ça fait ~30€ par mois, vous pouvez dire ça c'est moins trompeur que le "oh, seulement 1€ (par jour) c'est rien !".
    2) 30€ par mois c'est quand même un certain budget pour un étudiant.

    • [^] # Re: Bon

      Posté par . Évalué à 7.

      il y a quelqu'un qui comprend l'intérêt d'une tablette POUR LES ÉTUDES ?

      Je pense qu'on est à un saut technologique où la technologie ancienne (livres papier + crayon) est tellement aboutie que la technologie nouvelle (tablette), est forcément une régression, au moins pendant ses premières années.

      Je suis comme toi, je ne comprends pas à quoi une tablette pourrait être utile en ce moment, mais j'ai espoir que d'ici plusieurs années, on ait assez de progrès (confort de lecture, prise de notes, archivage) pour que ça puisse devenir intéressant pour les études.

      • [^] # Re: Bon

        Posté par . Évalué à 3.

        quand j'étais jeune, le gouvernement avait équipé l'ensemble des écoles de TO7-70 ce qui était vraiment de l'argent foutu en l'air., impossible aujourd'hui de trouver un lecteur de cassette USB pour récupérer les programmes.

        • [^] # Re: Bon

          Posté par . Évalué à 2.

          Je suis curieux, tu avais une base de programmes assez intéressante pour vouloir la récupérer aujourd'hui, ou c'est pour archivage de tes tous premiers programmes ? (Moi à l'époque je m'amusais sur un Amstrad CPC à cassette et j'ai aussi tout perdu.)

        • [^] # Re: Bon

          Posté par . Évalué à 9.

          Tu peux probablement utiliser un lecteur de cassette normal, une entrée ligne, et un démodulateur soft. La modulation doit sûrement être triviale genre du FSK, donc coder en tel démodulateur est à la porté de n'importe quel étudiant et je ne serais pas étonné qu'il en existe déjà un libre voire plusieurs.

        • [^] # Re: Bon

          Posté par . Évalué à 6.

          Avant ça quelques insists équipaient (avec les deniers des fêtes de fin d'années) leurs classes en ZX81.
          Et puis il y a eu "le plan informatique" : je n'ai connu qu'une seule personne qui s'y est vraiment mise grâce à ces dotations. Faut dire que c'était totalement délirant, conçu par une assemblée de débiles profonds : obligation d'installer une salle spécifique, obligation d'avoir tout les matos dans la salles, obligation de temps en salle. Bref, fait par de parfait abrutis, bien loin de toutes considérations pédagogiques : uniquement motivés par des retours chiffres stats de l'investissement. Résultat ? ...

          Alors que quelques insists, partout en France, avaient déjà équipés leurs classes en zx81, avec modem parfois (en 82~83), et avaient ainsi un outil à disposition, pour l'intégrer comme ils le voulaient dans leur espace de travail : en terme géographique, déjà, en terme d'utilisation (bonus à ceux qui finissent avant les autres pour pas qu'ils s'emmerdent, ou bien découverte en commun, ou encore 'cours magistral', ou bien sujet base permettant de faire un fil conducteur pour d'autres cours, etc... bref un outil que chaque pédagogue s'appropriaient ...)

          Savoir faire de l'informatique n'est vraiment pas pareil que savoir faire apprendre l'utilisation de l'informatique puis l'informatique. Et ça, ils n'ont toujours pas compris, encore aujourd'hui...

          • [^] # Re: Bon

            Posté par . Évalué à 2.

            hum, en 82~83 en fait
            ;-)

          • [^] # Re: Bon

            Posté par . Évalué à 10.

            Je crois que le but c'était de financer sous prétexte d'équipement des écoles le développement d'un produit Thomson (TO7 - MO5) ou Bull (Micral)... En pariant sur le développement du balbutiant marché de la micro-informatique...
            Mais ne soyons pas trop négatif : Tout de même, je pense avec nostalgie au magnifique stylo optique avec lequel on tentait tant bien que mal de cliquer sur l'écran. Des fois, ça marchait.

            • [^] # Re: Bon

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              À défaut de l'avoir à l'école (les premiers PC au collège avaient déjà Windows 98), le TO7-70 a été ma première console de jeu. Elle a fait long feu, tout comme le Bull Questar avec Alley Cat, mais je n'oublierai jamais le cordon de téléphone qui reliait le stylet à la bête, et le son céleste lorsque je touchais un pixel sur mon moniteur Radiola (qui est toujours derrière moi aujourd'hui, j'y branche ma NES et ma Sega).

              Du reste, parlant de pédagogie informatique française, le c2i qu'on a fait passer à mes collègues de la fac (pas à moi, j'suis trop vieux) incluait des épreuves sur l'usage des méta-moteurs et le paramétrage d'Outlook Express (et une interro sur la bio de Richard Stallman !). J'ignore si ce genre de prérequis est décidé au niveau national, mais quand un pote m'a demandé de lui installer Copernic sur son Macbook pro, j'ai mis un moment à comprendre.

              • [^] # Re: Bon

                Posté par . Évalué à 9.

                Le C2I est une vaste fumisterie. Dans ma fac, je corrigeais régulièrement le prof qui nous donnait cours. (Non, un wiki et un blog ce n'est pas la même chose.) Il a fini par me demander plusieurs explications sur quelques questions.

                J'ai par ailleurs eu 85/100 au QCM, et je ne vois aucune raison pour laquelle je n'ai pas eu 100/100, puisque j'aurais pu écrire les questions moi-même. Les questions sont en fait ambiguës, et régulièrement je n'étais pas d'accord avec la réponse à plusieurs questions... Et le prof m'a expliqué qu'il lui était impossible de faire remonter l'information tant c'était compliqué à faire. (??)

                Un comité national accumule depuis plusieurs années des questions pour ce QCM, et du coup la base nationale (qui est secrète, ah ah ah, au cas où quelqu'un ait envie d'apprendre par coeur 500+ questions) contient des questions typiques années 90 (notamment autour des "partagiciels" et de l'IRC).

                Mais bon, à part ça, ce qui est vraiment choquant, j'y reviens, c'est le prof d'informatique qui ne maîtrise pas son sujet. Et c'était le responsable régional de la chose. Je n'imagine même pas les autres prof.

                Le but du jeu du B2i/C2i était de réduire la fracture numérique... Encore un truc de raté ! Combien de fois faut-il expliquer aux "experts" que c'est d'abord en formant mieux les prof à l'informatique que les élèves sauront mieux utiliser l'outil eux aussi ?

            • [^] # Re: Bon

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              magnifique stylo optique

              Ma soeur le suçait comme un vrai stylo du coup le truc était en panne ^^

        • [^] # Re: Bon

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Rien ne t'empeche de transformer ta cassette audio en un vorbis et de brancher ensuite ton lecteur audio sur l'entrée de ton TO7...

          • [^] # Re: Bon

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Ça a peu de chance de marcher, ça, mieux vaut utiliser FLAC. Vorbis, c'est optimisé selon un modèle psycho-acoustique pour ne coder que ce qu'on perçoit, or le démodulateur de ce TO7 ne perçoit pas du tout les sons comme l'oreille et le cerveau humain.

            • [^] # Re: Bon

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              C'est très joli ce que tu dis, mais ça se heurte à la réalité...

              http://www.youtube.com/watch?v=RdmOgyMjYNE

              Franchement, qu'un MP3 puisse perdre des infos dans un codage acoustique à 2000 bauds à tout casser me fait doucement rigoler... Tu m'explique comment le démodulateur du TO7, capable de fonctionner avec la pire merde des magnétophones de l'époque et avec les pires K7 type I de l'époque, pourrait percevoir des sons que l'oreille humaine n'entendrait pas ?

              Maintenant, je veux bien récupérer quelques points de "pertinentage"...

              • [^] # Commentaire supprimé

                Posté par . Évalué à 4.

                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                • [^] # Re: Bon

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Ton lien est intéressant, mais la similarité est lointaine.
                  "Would you really expect an 8kbps G.729 codec to convey a 9.6kbps FAX modem signal correctly?"

                  Je ne crois pas que quiquonque avait dans l'idée de compresser les MP3 à 8kbps !!

                  Ensuite, la réalité se heurte encore aux incrédules, mais distribuer les anciens jeux cassettes se fait effectivement en MP3 !
                  http://amstrad.cpc.free.fr/article.php?sid=31

                • [^] # Re: Bon

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Le mp3 coupe typiquement entre 16 et 20kHz donc il suffit que l'encodage utilise des fréquences au dessus et paf… plus rien ne marche.

                  DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

                  • [^] # Re: Bon

                    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                    et une cassette audio type i de 1980 sur un magnétophone monophonique bas de gamme de la même époque ça coupe à combien ?

                    Tu aimes étaler ta confiture !

                    • [^] # Re: Bon

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Tu aimes étaler ta confiture !

                      J'apporte une information, faut pas te sentir visé à ce point. Globalement, tu te comporte comme un trou du cul alors que tu as probablement raison. C'est triste.

                      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

                      • [^] # Re: Bon

                        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                        Tu as sans doute raison concernant mon comportement, ta page perso indique que tu es expert en la matière !

                • [^] # Re: Bon

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Tiens, je te donne même un lien pour écouter un fichier binaire en MP3
                  http://amstrad.cpc2.free.fr/mp3/a/ace%20of%20aces%20-%20a.mp3

                  Tu peux l'ouvrir dans audacity, tu peux t'amuser a le compresser encore plus en MP3, en vorbis, en ce que tu veux. Avant de rendre ininterprétable le signal, tu as de la marge !!

        • [^] # Re: Bon

          Posté par . Évalué à 1.

          Par contre, tu peux trouver un TO8D et un lecteur de cassette et passer tes cassettes sur disquettes, pour récupérer tes données.

      • [^] # Re: Bon

        Posté par . Évalué à 5.

        Une tablette fermée a un intéret majeur, surtout une tablette apple : la fermeture. Comme ça on est sur qu'ils n'installeront pas un OS de pirate dessus, et qu'ils n'iront pas télécharger des trucs piratés. Un portable c'est trop ouvert, ils pourraient le traficoter.

    • [^] # Re: Bon

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Pas la peine de chercher loin, c'est à la mode et c'est technologique, donc ça fait moderne. On aime beaucoup la technologie pour la technologie, en politique d'éduction, et la réflexion sur l'intérêt réel, eh bien justement, ça n'intéresse personne, ou à la limite seulement les vrais intéressés, du moins ceux d'entre eux qui ont le temps de penser vraiment, or ceux-là, on s'en fout, justement.

      • [^] # Re: Bon

        Posté par . Évalué à 8.

        Je croit surtout que c'est une mesure électoraliste, point de logique à cherché.
        Par contre je me demande combien une telle opération va couter au contribuable?

        • [^] # Re: Bon

          Posté par . Évalué à -3.

          Les étudiants visés par l'opération ne sont pas aussi cons pour se laisser acheter quand même.

        • [^] # Re: Bon

          Posté par . Évalué à 3.

          //mode tribune
          rapporter ! y a un lycée en bas de chez moi, j'vais viser sur ceux ayant des sam' pour leur piquer, et ceux ayant des ipads pour leurs casser

        • [^] # Re: Bon

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Moi j'ai l'impression qu'«on» veut faire des étudiants d'aujourd'hui, des clients de demain en rendant indispensable un truc qui ne l'est pas, un peu comme MS Office et leurs offres étudiantes

          • [^] # Re: Bon

            Posté par . Évalué à 1.

            Ou comme pour les cigarettes.

      • [^] # Re: Bon

        Posté par . Évalué à 3.

        Ouais enfin, c'est surtout qu'avec une plaquette ipad, on n'a plus besoin de mulot !

    • [^] # Re: Bon

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      C'est juste pour se faire mousser, pour recevoir des pots de vin, etc.
      C'est comme ceux qui achètent des TBI (tableau blanc interactifs). Sérieux, ça coûte un bras, et ça fait quoi de VRAIMENT mieux qu'un tableau blanc tout con ? Réponse : heu...
      Et la maintenance, et la formation, et les emmerdes.

      Donc là c'est la tablette.
      Dans 10 ans ce sera la visière 3D qui rendront les cours beaucoup plus interessants (comment on faisait avant ?! C'était nul).

      • [^] # Re: Bon

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        C'est comme ceux qui achètent des TBI (tableau blanc interactifs)

        Sur ce point, il y a aussi le fait que c'est les fabricants se font des testicules en or massif, parce qu'un TBI, ce n'est rien de plus qu'un projecteur et un dispositif de pointage absolu.

      • [^] # Re: Bon

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Connaissant une institutrice qui se démène pour avoir les financements nécessaire pour ça (ici, ce n'est pas financé automatiquement par qui que ce soit), elle trouve que ça aide beaucoup les enfants pour la géométrie ou la géographie par exemple. Mais il faut que l'instituteur soit motivé, ce qui n'est pas forcément le cas car tout le monde n'y trouve pas un intérêt.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Bon

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      L'ordinateur en cours est une plaie. Il peut avoir un avantage si le cours est orienté pour que les élèves soient scotchés à un écran pendant que le professeur débite un flot continu de blabla. Mais comme un tel cours n'existe que dans les films où la technologie se transforme en robot qui tue l'humanité, la pratique c'est surtout « aller sur facebook pendant le cours de » ou « Veuillez FERMER VOS PORTABLES, ceux du fond ! ».

      La tablette aura un clavier virtuel intégré pour que l'élève soit encore plus flagrant en train de glander, mais tout le monde glandera. Le professeur va donc dire « Je fais mes cours sans tablette, sortez une feuille et un stylo et prenez notes » à la place. Moins chiant, surtout si aucune formation ne sera dispensée aux professeurs (avec quel argent ? ah ah !), on a un poil plus d'attention, et on se sent plus important quand les regards sont tournés vers toi.

      Je suis pas convaincu…

      Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

      • [^] # Re: Bon

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Mais comme un tel cours n'existe que dans les films où la technologie se transforme en robot qui tue l'humanité

        Ou à ma fac de droit. Ça n'empêche pas les étudiants d'aller sur Facebook, mais certains profs ont pris acte de l'évolution et débitent à toute vitesse pendant qu'un bruissement pluvieux submerge l'amphi. Les quelques iPad présents dans le tas sont généralement pourvus d'un clavier mécanique.

        • [^] # Re: Bon

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Nous, on a les cours en ligne (ce qui justifie la présence des ordinateurs). C'est moins con que de recopier bêtement quelque chose tellement rapidement que l'on a pas le temps de comprendre les points compliqués.

          Envoyé depuis mon lapin.

          • [^] # Re: Bon

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Amusant. Personnellement, si je ne note pas un cours, je ne retiens rien. C'est indépendant de ce que je fais de mes notes après, je peux les jeter au feu sans jamais les relire : c'est vraiment le fait de noter qui me permet de retenir.

            Donc si j'avais eu des cours distribués de cette façon-là à l'école, j'aurais été en échec scolaire au lieu de faire une prépa puis une grande école.

            • [^] # Re: Bon

              Posté par . Évalué à 4.

              Ce genre de truc dépend fortement des personnes. Moi j'avais juste besoin d'être présent en amphi pour comprendre ce que le prof disait. Juste présent, je pouvais jouer à Worms ou aux échecs dans le fond, ça marchait aussi. Mais pour étudier à partir des notes de quelqu'un d'autre, c'était très difficile. Et au niveau note, j'étais motivé, les deux premiers jours après la rentrée, puis j'abandonnais (de toute façon ce n'est pas pratique de prendre des notes en jouant aux cartes, et je peux assez difficilement lire ce que j'écris...)

              Donc il est probablement possible que certains personnes puisse mieux suivre un cours en ayant un iPad qu'avec une feuille, et inversement.

              Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

      • [^] # Re: Bon

        Posté par . Évalué à 7.

        L'ordinateur en cours est une plaie. Il peut avoir un avantage si le cours est orienté pour que les élèves soient scotchés à un écran pendant que le professeur débite un flot continu de blabla. Mais comme un tel cours n'existe que dans les films où la technologie se transforme en robot qui tue l'humanité, la pratique c'est surtout « aller sur facebook pendant le cours de » ou « Veuillez FERMER VOS PORTABLES, ceux du fond ! ».

        faut avouer que c'est super pénible ... tu te prends du temps rendre un minimum intéressant ce que tu leur racontes, leur expliquer pourquoi on en est là et où on va dans un futur proche en essayant de rendre ça intéressant et tu as ceux qui jouent en ligne (au moins ils ne font pas de bruit) ou qui fessebouc (mais pourquoi viennent-ils ? je préfère dormir que me lever pour aller quelque part et ne pas écouter), ceux qui causent plus fort que toi (les plus pénibles, je ne vois pas pourquoi ils viennent ceux là en fait, ils seraient mieux au bar à causer ... enfin moi c'est ce que je faisais !), et quand même une partie qui écoute ...

        J'avaoue que je pense depuis un moment que le brouillage est peut-être la solution ...

        • [^] # Re: Bon

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Sans aller jusqu'au brouillage, tu peux interdire l'utilisation de matériel informatique. En général, au cours d'après, t'as environ deux fois moins d'étudiants, et certains des présents continuent de faire aussi autre chose que d'écouter ton cours.

          Je ne pense pas que le problème vient des ordinateurs. Si tu ne peux pas t'en servir, tu peux toujours dessiner, rêver, écrire autre chose, dormir, etc…

          Et il ne faut pas le prendre mal si la majorité n'est pas très attentive. C'est difficile de rester concentrer pendant des heures sur des cours techniques. L'enseignant en général, il va faire son cours avec passion, debout, peut-être deux fois de suite, mais ça reste très très rapide et actif. L'étudiant est bien trop passif pour ne pas être tenté de faire autre chose, avec son ordinateur ou simplement son esprit.

          Envoyé depuis mon lapin.

          • [^] # Re: Bon

            Posté par . Évalué à 4.

            L'étudiant est bien trop passif pour ne pas être tenté de faire autre chose, avec son ordinateur ou simplement son esprit.

            tu ne crois pas si bien dire ... tu poses une question personne ne répond ...
            j'essaie généralement de faire ce qui n'est pas fait(enfin ce que j'ai rarement eu !!!) , expliquer à quoi peu bien servir quelque chose et ne pas le balancer en vrac sans donner un contexte d'utilisation ...

            bon maintenant ça arrive aussi que tu sois moins bon pour X raisons (fiesta la veille, les gosses qui t'ont réveillé, t'es maladae, etc ...) mais faut avouer que quand tu as 250 personnes en face de toi et qu'il n'y en a 50 qui t'écoutent et 200 qui causent ensembles, c'est un poil saoulant !

    • [^] # Re: Bon

      Posté par . Évalué à 3.

      Je suis quelque peu sceptique également, mais en repensant à mes cours...

      On nous distribuait des polycopiés qui étaient la version imprimée de la présentation que le prof nous passait (du PowerPoint). Comme ça on pouvait suivre sans être scotché sur son stylo, et on pouvait prendre des notes complémentaires sur le poly avec un crayon.

      Comme le poly est limité en texte, on ne fait pas que le lire, on est obligé d'écouter et suivre, et on peut tout de même sortir avec un cours clair et "beau" (paske copier des schémas électroniques rapidement avec papier et crayon, c'est super pas pratique!!).

      Avec un ordi portable, on pourrait faire le même genre de chose (case "Notes" sous chaque page de la présentation). Mais c'est moins pratique: parfois, on veut annoter le schéma, et écrire en dessous des commentaires sur le T26 et C12, c'est moins immédiat à voir qu'écrire un mot (parfois un seul suffit...) directement à côté du transistor.

      Donc un écran tactile avec un stylet, ça peut le faire aussi.

      L'intérêt sur le polycopié? Et bien c'est moins lourd dans le sac, ça économise des arbres, ça sera peut-être plus durable aussi? (moi j'en ai perdus, des cours, depuis que j'ai fini mes études, et parfois ça me désole parce que j'aimerais bien les relire un peu).

      Il reste que c'est tout de même vachement limité, et moi je verrais plutôt les solutions "mixtes" genre le pad transformers, qui devrait s'adapter à tous les usages!

      • [^] # Re: Bon

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        ça économise des arbres

        A mon avis, il vaut mieux couper un arbre que fabriquer une tablette "écologiquement" parlant.

        ça sera peut-être plus durable aussi

        Mwai, je vois pas en quoi c'est plus simple de garder des cours sur un support informatique que sur un support physique.

        • [^] # Re: Bon

          Posté par . Évalué à 4.

          Euh, personnellement j'ai voulu garder tous mes cahiers depuis la 6ème jusqu'à la terminale, j'en avais deux caisses et ma mère m'a forcé à les jeter quand on a déménagé. Donc bon, conserver des cours sur papier c'est pas forcément simple quand il y en a beaucoup.

        • [^] # Re: Bon

          Posté par . Évalué à 3.

          Mwai, je vois pas en quoi c'est plus simple de garder des cours sur un support informatique que sur un support physique.

          1) l'encombrement
          2) la lisibilité. Mes cours sont difficilement lisible; même pour moi, et n'écrivant pas très vite, il m'arrivait d'user d'abréviation qui à l'époque avait du sens ds pour dans, t° pour tous les tions, W pour travail... mais ça c'est ce dont je me souviens y en a un paquet qui traine. Avec l'informatique si tu as pris tes notes à la main tu peux soit avoir un remplacement auto, soit remplacer l'abréviation le soir en relisant le cours
          3) ça résiste au chamboulement du classement chronologique stratifié du à une injonction de ranger le bordel ambiant dans un laps de temps relativement court.
          4) quand tu 'prêtes' ton cours à ton voisin qui a eu une panne d'oreiller, tu l'as toujours.
          5) quand un pote te prête son cours tu as tout ton temps pour procrastiner sa lecture... hum tout bien réfléchit c'est pas forcément une bonne idée.

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: Bon

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Bref, il y a quelqu'un qui comprend l'intérêt d'une tablette POUR LES ÉTUDES ? (non je précise parce que l'intérêt d'une tablette a très souvent été débattu) Ou alors c'est juste un politicien qui a entendu le mot un jour et qui s'est dit qu'il y avait une super occasion de pub ?

      À mon avis le politicien dont tu parles a été la victime, plus ou moins consentante, d'un bon gros lobbying. Des éditeurs de logiciels le pratiquent aussi et proposent des formations gratuites aux personnels de l'éducation nationale, cherchant ainsi à faire de nos biens-aimés professeurs des VRP malgré eux.

      Non franchement une tablette a t-elle une vocation pédagogique ?

      Pas du tout, c'est chic et trendy et l'organisation de ce programme doit donner le sentiment à ceux qui s'en occupent d'être à la pointe de la technologie.

      Bon, déja pour taper du texte c'est plutôt mort.

      Oui :)

      Pour lire, ça peut être sympa, mais là encore, peut on réellement étudier avec une tablette ?

      La reśolution d'un écran est bien inférieure à celle d'une feulle de papier! Les caractères imprimés le sont probablement avec une ŕesolution de 1200 dpi …

      Ensuite prendre des notes. Bon, là ça peut être intéressant pour faire des griboullis et des croquis, mais n'est ce pas plus pratique d'utiliser un combo papier + scanner ?

      C'est probablement infiniment plus pratique d'utiliser un combo papier + scanner, surtout si le scanner a un chargeur.

    • [^] # Re: Bon

      Posté par . Évalué à 5.

      Quelques précisions (entendues ce matin sur France Inter) concernant l'offre :
      * Le prix d'1€/jour couvre le prix de la tablette + le prix de l'abonnement (1Go/mois pour la 3G) ;
      * L'offre est limitée à 10.000 exemplaires, et ils sont déjà tous partis ;
      * La même offre (tablette + forfait équivalent), pour le "tout public" coûte 50€ de plus seulement, donc le gain n'est pas énorme.

      • [^] # Re: Bon

        Posté par . Évalué à 7.

        Oups, j'ai oublié le 4° point : Archos compte proposer une offre concurrentielle à 0,5€/jour

        • [^] # Re: Bon

          Posté par . Évalué à 2.

          Et comme ça parle de Free Mobile, on peut espérer que la connexion sera moins bridée.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Bon

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Le patron d’Archos a dit quelque chose de fort intéressant : « D’ailleurs, je ne vois pas pourquoi on les oblige à prendre des forfaits 3G alors qu’en wi-fi ou en bluetooth avec un téléphone Androïd, on peut naviguer sur Internet sans forfait. » (citation de l’interview du Parisien ça vaut ce que ça vaut).

            Ça me fait penser à ce que disait Bayart B. lors de la table ronde « Hadopi VS Licence Globale » (citation de mémoire) : « Hadopi criminalise le fait d’ouvrir son WiFi […] si les gens faisaient ça, la 3G ne serait pas saturé et le problème de neutralité du réseau qui se pose sur ces forfaits serait réglé ».

          • [^] # Re: Bon

            Posté par . Évalué à 3.

            Ou pas. Sachant qu'on parle de l'opérateur qui bride (entre autres) YouTube, et qui, sur le mobile, devra être un pseudo opérateur virtuel pour une bonne partie du territoire pendant quelques années.

            • [^] # Re: Bon

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              C'est pour forcer les étudiants à écouter le cours.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Bon

        Posté par . Évalué à 6.

        L'offre est limitée à 10.000 exemplaires, et ils sont déjà tous partis ;

        Je me "demande" qui sont les heureux gagants...

        • [^] # Re: Bon

          Posté par . Évalué à 5.

          Bonjour l'égalité des chances, surtout dans l'éducation...

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Bon

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        La même offre (tablette + forfait équivalent), pour le "tout public" coûte 50€ de plus seulement, donc le gain n'est pas énorme.

        C'est déjà mieux que les offres portable à « 1€/jour » qui étaient plus cher car il fallait passer par une banque qui évidemment faisait payer les intérêts.

        Enfin, si c'est le contribuable plutôt que l'opérateur qui finance les hipsters ça me ferait bien chier :|

        DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

  • # critique or not critique

    Posté par . Évalué à -2.

    en dehors des diverses critiques (électoralisme, inutilité de l'objet, fermeture de l'objet, appel d'offre, ...) il y a quant même un point positif à ne pas oublier / minimiser :

    même s'il s'agit "d'argent jeté par les fenêtres", ça fera quant même plaisir à un sacré paquet de gosses. Et ça, c'est bien. Si en plus, dans le lot, il y en a quelques uns qui s'y intéresse au delà de la consommation, c'est encore mieux, et ça ne manquera pas d'arriver.

    Bref, il y a de bien plus gros postes budgétaires parfaitement et totalement inutile (l'Armée de Terre, par exemple : un gouffre à pognon totalement inutile : faut tous les réformer, de A à Z. L'Armée Française n'a pas besoin de l'Armée de Terre, qui coûte ouatmille millards d'euros par an pour rien... strictement rien)

    ;-)

    • [^] # Re: critique or not critique

      Posté par . Évalué à 4.

      l'Armée de Terre

      Et comment comptes-tu défendre notre civilisation occidentale consumériste clientéliste face aux barbares afghans. Et notre liberté d’acheter de consommer des produits révolutionnaires inutiles pour augmenter son nombre de voix la participation des jeunes à la démocratie, il faut bien la défendre, non ?

      L’armée de terre est aussi essentiel que l’est le programme d’éducation d’abrutissement des masses par un marché publicitaire trop longtemps ignoré : l’école.

    • [^] # Re: critique or not critique

      Posté par . Évalué à 7.

      l'Armée de Terre, par exemple : un gouffre à pognon totalement inutile

      Tu le penses vraiment ? Ou c'est de la pure provocation ? Perso j'y vois quand même quelques utilités :

      • elle fait énormément d'opérations plus ou moins humanitaires (type Côte d'Ivoire). Je pense que la France se doit encore d'aider ses anciennes colonies ;
      • c'est elle qui s'occupe des très nombreuses micro îles du Pacifique non habitées (sauvegarde des îles, eaux territoriales, zones de pêches, _) ;
      • elle permet de maintenir un certain savoir technologique en France, et donc de vendre à l'étranger, sans compter que ça fait tourner l'économie intérieur ;
      • certes les français on fait le choix du chômage, mais là quand même s'en prendre plusieurs centaines de milliers d'un coup, ça peut faire mal ;
      • le jour où t'aura une bonne grosse catastrophe naturelle près de chez toi tu seras bien content d'avoir toute cette main d'œuvre qui ira sauver tes gamins des décombres puis t'aidera à récupérer tes affaires, avant de te loger pendant 3 mois.
      • [^] # Re: critique or not critique

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Une armée c'est des mecs avec des flingues, entraînés pour tuer. Le côté humanitaire proche de la nature c'est la propagande pour les rendre sympas. Si tu veux faire de l'humanitaire, envoie des ONG.

        le jour où t'aura une bonne grosse catastrophe naturelle près de chez toi tu seras bien content d'avoir toute cette main d'œuvre qui ira sauver tes gamins des décombres puis t'aidera à récupérer tes affaires, avant de te loger pendant 3 mois.

        Le jour ou la population voudra enfin foutre en l'air le système capitaliste, elle ne sera pas forcément contente d'avoir en face d'elle une bande d'humanitaires en treillis avec des mitrailleuses. Et ce n'est pas de la science fiction: rappelez-vous la fuite de De Gaulle en 1968 à Baden Baden.

        • [^] # Re: critique or not critique

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Une armée c'est des mecs avec des flingues, entraînés pour tuer.

          Oui c'est ça, et le matin ils mangent de la chair humaine crue pour ne pas perdre le sens des valeurs. J'ai beau me situer assez loin des pros-militaires, je dois cependant te dire que ton point de vue n'est pas très subtil…

          Bien sûr le combat (oh pardon, le maintien de la paix) fait partie des activités de l'armée, mais ce n'est pas le seul métier des militaires! Des spécialités du génie civil, de la médecine, et de nombreuses technologies y sont représentées. En plus, on peut faire ses études à l'armée ou y recevoir une formation, dans des conditions certainement plus décentes que celles que permettent les bourses du CROUS.

          Si tu veux faire de l'humanitaire, envoie des ONG.

          Oui c'est ça, comme ça on pourra sauver des vies partout ou Madonna et les bisounours vont: il y a des gens qui ont besoin d'aide dans des régions où la température ambiante est sensiblement élevée, et s'impliquer dans une ONG ne signifie pas forcément être prêt à sacrifier sa vie pour aider les autres: risquer sa vie, c'est aussi ça le métier de soldat.

          Le jour ou la population voudra enfin foutre en l'air le système capitaliste, elle ne sera pas forcément contente d'avoir en face d'elle une bande d'humanitaires en treillis avec des mitrailleuses.

          Le jour où la population voudra enfin foutre en l'air le système capitaliste, elle pourra commencer par élire les députés qui conviennent. De plus si il y a une révolution en France, ce n'est pas clair que toute l'armée se positionnera du côté du pouvoir.

          Il y a aussi des choses plus négatives à dire sur notre armée, dans ces dernières années on a parfois entendu parler de groupuscules néo-nazis et de comportement pas très humains de la part de certains supérieurs à l'endroit de leurs subordonnés, les essais nucléaires en algérie etc., mais je laisse à quelqu'un d'autre le plaisir de se lancer dans une énumération, s'il en ressent le besoin.

          • [^] # Re: critique or not critique

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            J'ai beau me situer assez loin des pros-militaires, je dois cependant te dire que ton point de vue n'est pas très subtil…

            Pourtant une fois qu'on a compris ça, on comprend plein de choses. L'armée Française n'est à l'étranger que pour assurer les bénefs des entreprises Françaises installées sur place (Total au Gabon, Bolloré en Côte d'Ivoire, etc), en assurant leur protection soit directement, soit en défendant le régime en place contre les opposants qui pourraient apporter de l'"instabilité". Tu donnais l'exemple de la côte d'Ivoire, on ne peut pas dire qu'ils soient intervenus pour défendre la démocratie.

            Oui c'est ça, comme ça on pourra sauver des vies partout ou Madonna et les bisounours vont: il y a des gens qui ont besoin d'aide dans des régions où la température ambiante est sensiblement élevée, et s'impliquer dans une ONG ne signifie pas forcément être prêt à sacrifier sa vie pour aider les autres: risquer sa vie, c'est aussi ça le métier de soldat.

            On voit bien comment l'armée Française fait de l'humanitaire en Afghanistan: avec des flingues. Pourtant officiellement ils n'y sont pas allés pour faire la guerre.

            Le pire c'est qu'il n'y a que ça qu'ils puissent faire: Le jour où une attaque sérieuse est lancée contre la France, par une des grosses puissances genre USA ou Chine, l'armée ne tiendra pas 10 minutes. La défense du territoire national, c'est du flan.

            • [^] # Re: critique or not critique

              Posté par . Évalué à 3.

              L'armée Française n'est à l'étranger que pour assurer les bénefs des entreprises Françaises en défendant le régime en place.

              L'armée défend les intérêts de la nation. Et en libye, la France était du coté de l'instabilité, et pas que pour des motifs nobles, mais aussi pour ça.

              l'armée Française fait de l'humanitaire en Afghanistan: avec des flingues.

              Oui, mais figure-toi que le camp d'en face n'envoie pas que des bisous. La France n'aurait pas dû aller en Afghanistan ? C'est un choix politique et géostratégique. L'Afghanistan était la base arrière de terroriste et de trafiquants de drogue.

              une attaque sérieuse est lancée contre la France, par une des grosses puissances genre USA ou Chine, l'armée ne tiendra pas 10 minutes.

              La menace d'une attaque de ce genre est quand même minime. Et il y a l'arsenal nucléaire pour ça. Personnellement et en tant que contribuable, je ne serais pas content si la France se finançait une armée pour lutter contre une menace d'invasion inexistante.

              L'armée est un instrument de pouvoir, comme la diplomatie, la monnaie, les avoirs financiers ou même les ONGs. L'objectif est d'assurer un rapport de force, d'influence et de pouvoir avec d'autres pays qui ne nous veulent pas forcément du bien.

              Si tu veux la paix, prépare la guerre.

              • [^] # Re: critique or not critique

                Posté par . Évalué à 7.

                L'armée Française n'est à l'étranger que pour assurer les bénefs des entreprises Françaises en défendant le régime en place.

                L'armée défend les intérêts de la nation. Et en libye, la France était du coté de l'instabilité, et pas que pour des motifs nobles, mais aussi pour ça.

                La Lybie c'est une chose.

                Mais en quoi défendre les intérêts d'entreprises privées (certes basées en France) est servir "les intérêts de la nation" ?

                • [^] # Re: critique or not critique

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Mais en quoi défendre les intérêts d'entreprises privées (certes basées en France) est servir "les intérêts de la nation" ?

                  Des impôts et des emplois, de l'importation de richesses qui contre balancent un déficit commercial de plus en plus inquiétant.

                  • [^] # Re: critique or not critique

                    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                    Encore faudrait-il :

                    • que ça compense les dépenses
                    • que ça ne pénalise pas trop ceux qui paient sans en retirer de bénéfices
                    • que le déficit commercial ait une quelconque importance
                    • arriver à dormir la nuit

                    DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

                  • [^] # Re: critique or not critique

                    Posté par . Évalué à 9.

                    Des impôts et des emplois, de l'importation de richesses qui contre balancent un déficit commercial de plus en plus inquiétant.

                    Impôts que les entreprises ne paient pas pour les bénéfices réalisés à l'étranger, il me semble.
                    Pour les emplois, ils sont crées là-bas (et dans quelles conditions ?), sauf quelques cadres expatriés dont le statut ne me semble pas urgent à défendre.

                    Pour l'importation de richesse, quand on voit comment une entreprise comme Total (par exemple - mais typique) répartit ses bénéfices pour ses actionnaires situés "dans le monde", je ne vois pas trop.

                    Le bénéfice commercial, je ne vois pas bien l'idée.

                    • [^] # Re: critique or not critique

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Impôts que les entreprises ne paient pas pour les bénéfices réalisés à l'étranger, il me semble.

                      Et ? Tu serais pour une taxe France qui ponctionnerait des dollars sur le dos des populations locales ? Cela me semble une idée saugrenue.

                      Pour l'importation de richesse, je ne vois pas trop.

                      Le groupe Total exploite treize raffinerie dont 6 en France. Cela représente de l'emploi, direct et indirecte. De plus, l'un des plus gros actionnaires de Total, ce sont les salariés.

                      • [^] # Re: critique or not critique

                        Posté par . Évalué à 4.

                        Et ? Tu serais pour une taxe France qui ponctionnerait des dollars sur le dos des populations locales ? Cela me semble une idée saugrenue.

                        Une fort belle tentative de troll. C'est toi qui prétendait que ces compagnies rapportaient à l'Etat via l'impôt. On te dit "non, ils n'en payent pas/peu" et hop, tu enchaines avec ton "Et ? (...)".

                        Au final ils payent peu d'impôts en France. C'est un fait.

                        Le groupe Total exploite treize raffinerie dont 6 en France. Cela représente de l'emploi, direct et indirecte. De plus, l'un des plus gros actionnaires de Total, ce sont les salariés.

                        http://www.total.com/fr/actionnaires-individuels/groupe/structure-actionnariat-900343.html

                        4%.
                        Hénaurme.

                        Quand à l'emploi, j'imagine qu'on pourrait largement le financer avec le budget accordé à l'armée pour protéger les intérêts de Total hors du sol français.

                      • [^] # Re: critique or not critique

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Et ? Tu serais pour une taxe France qui ponctionnerait des dollars sur le dos des populations locales ? Cela me semble une idée saugrenue.

                        Oui, tout comme l'idée (de députés UMP je pense) non suivie, pour l'instant, de vouloir imposer les Français vivant à l'étranger.

                        Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                        • [^] # Re: critique or not critique

                          Posté par . Évalué à -5.

                          de vouloir imposer les Français vivant à l'étranger.

                          Ah c'te bonne blague.
                          Qu'ils viennent me chercher tient, on va rigoler un bon coup, l'accueil va être chaleureux.

                          If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                          • [^] # Re: critique or not critique

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Sans aller jusqu'à envoyer l'armée te déloger du fin fond de je-ne-sais-quel-pays, on pourrait très bien imaginer que les Impôts t'attendent au tournant : dès que tu remettras les pieds sur le territoire national, que tu auras besoin des services publics (santé, éducation, rapatriement, ...), ils se feront une joie de se rappeler à tes bon souvenirs, et te présenter l'addition, tout en assurant évidemment les services dont tu as besoin (surtout dans des cas comme la santé ou le rapatriement) !

                            Je ne vois en effet pas pourquoi je payerais des impôts pour financer des services publics dont tu uses tout comme moi, sans assumer leur coût. Je pense notamment à la gratuité, décidée par Sarko dès 2007-2008, des lycées français à l'étranger (même si la marche arrière a finalement été enclenchée en 2010, face au coût que cela représente).

                            • [^] # Re: critique or not critique

                              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                              En pratique, il y a des accords avec de nombreux pays, et quand on réside à l'étranger, si on paye les impôts dans notre pays de résidence, on n'a pas à les payer en France.

                              • [^] # Re: critique or not critique

                                Posté par . Évalué à 5.

                                C'est pour eviter la double imposition et les accords existent car dans la grande majorite des cas les impots payes par les etrangers en France et ceux non payes par les francais a l'etranger s'equilibrent. De plus ceux qui paies les impots dans le pays de residence sont souvent sous contrat locaux et donc il n'y a pas reel raison de payer des impots en France. Pour les expats c'est un autre probleme et ce sont plus les avantages en nature, non soumis a l'impot (loyer, ecoles, voiture etc) qui font qu'ils ont un train de vie tres eleves.

                              • [^] # Re: critique or not critique

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Même lorsqu'il n'y a pas d'accord direct, il y a des aménagements. Du moins pour le peu que j'en connaisse...! En Andorre par exemple, on peux se déclarer travailleur frontalier, et payer ses impôts en France, ainsi que payer pour la sécurité sociale et la retraite. Dès lors que l'on ne réside à temps plein là haut, c'est intéressant financièrement (d'ailleurs on voit là la compétitivité du système, mais bon, autre sujet).
                                Peu le font, mais c'est possible.

                                Il me semble que pour la Suisse des dispositions similaires existent.

                            • [^] # Re: critique or not critique

                              Posté par . Évalué à -3.

                              Je ne vois en effet pas pourquoi je payerais des impôts pour financer des services publics dont tu uses tout comme moi, sans assumer leur coût.

                              Sachant que je n'use pas desdits services publics, je vois pas pourquoi je devrais les financer, et encore moins me faire enfler a payer deux fois des impôts.

                              If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                            • [^] # Re: critique or not critique

                              Posté par . Évalué à 3.

                              financer des services publics dont tu uses tout comme moi, sans assumer leur coût

                              Ben non, aux dernieres nouvelles la majorite des services publics on n'en profite pas quand on habite a l'etranger.

                              Si ton seul exemple c'est la gratuite des lycees francais, ca va pas aller bien loin (tout le monde n'a pas des enfants, n'habite pas forcement dans une ville avec un lycee francais et n'as pas non plus forcement envie de mettre ses enfants la bas, l'ecole du pays de residence ca marche aussi). Qu'un truc qui etait devenu gratuit redevienne payant ca va faire raler un peu, mais c'est pas la mort non plus, les gens concernes s'en remettront.

                              Par ailleurs, pour la secu par exemple, si tu veux une couverture equivalente francaise, tu dois payer (c'est equivalent a ce que tu dois sortir en France), mais du coup ca rembourse les soins au tarif secu France, donc autant dans les pays un peu plus pauvres que la France mais avec des bons medecins/hopitaux c'est super, autant aux US/Canada c'est beaucoup moins bien. Et si t'es partis longtemps, lorsque tu reviens en France, t'as pas une couverture maladie top moumoute sans rien debourser non plus dans la majorite des cas.

                              Idem pour les impots, tu peux tres bien etre a l'etranger et continuer a payer des impots en France, tout depend de la part de revenus en France, du temps passe a l'etranger dans l'annee et de ton status dans le pays ou tu travailles (oue ca peut etre un gros boxon).

                              Donc ton souhait (dès que tu remettras les pieds sur le territoire national, que tu auras besoin des services publics (santé, éducation, rapatriement, ...), ils se feront une joie de se rappeler à tes bon souvenirs), c'est deja le cas...

                  • [^] # Re: critique or not critique

                    Posté par . Évalué à 7.

                    Je croyais que Total était exempté d'impôts en France ?

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                    • [^] # Re: critique or not critique

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Et tu crois vraiment que total ne paye AUCUNE taxe et pas de charges sociales en France ?

                      • [^] # Re: critique or not critique

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Oh ben, bien sûr que si.
                        Un peu.

                      • [^] # Re: critique or not critique

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Si, mais sont-ils en mesure avec ce qu'ils gagnent ? On parle quand même de milliards d'euros de bénéfice.

                        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: critique or not critique

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Mais en quoi défendre les intérêts d'entreprises privées (certes basées en France) est servir "les intérêts de la nation" ?

                  Ben tu le dis toi même : les intérêts d'entreprises françaises. La nation ce n'est jamais qu'une notion regroupant des individus partageant une même identité, en l'occurence celle d'être français. Que ce soit privé ou non ne change rien à cette identité territoriale et culturelle, à ce sentiment d'appartenance à un groupe.

                  La nation ne se résume pas à l'état au sens gouvernement + entreprises publiques, mais à tous les individus qui le compose.

                  Ensuite défendre/sécuriser l'approvisionnement en hydrocarbures est la cause de la plupart des guerres où sont impliquées les états occidentaux de nos jours : ce n'est pas seulement pour faire plaisir à Total et GDF-Suez. Imagine un instant que l'approvisionnement atteigne un seuil ou l'offre est supérieure en terme de consommation à court terme (actuellement l'offre/demande en bourse concerne surtout des spéculations à plus ou moins long terme et techniquement l'offre peut augmenter pour suivre la demande à court terme on est d'accord) => Le prix à la pompe se retrouve multiplié par 10x, ta facture de chauffage fait un x5, sans parler des impacts sur les entreprises, les administrations, les coûts des produits manufacturés qui utilisent plus ou moins directement des hydrocarbures (plastiques, etc.)...

                  Tu vois toujours pas l'intérêt de la nation et de tous ces gens qui se disent "français" d'aller faire copain-copain avec ceux qui ont des réserves dans leur sous-sol ?

                • [^] # Re: critique or not critique

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Mais en quoi défendre les intérêts d'entreprises privées (certes basées en France) est servir "les intérêts de la nation" ?

                  Peut-être parce que le chef des Armées est le président français.

                  Pour ceux qui abordent l'Afghanistan et le « côté humanitaire » de l'intervention, Chirac avait accepté que la France fasse partie de la coalition si elle ne participait pas aux combats. Sa mission de l'époque était de former des soldats afghans. Depuis quelques années son rôle a changé.

                  The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

                • [^] # Re: critique or not critique

                  Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                  La Lybie c'est une chose

                  et le mobile alors ?

              • [^] # Re: critique or not critique

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                L'armée défend les intérêts de la nation. Et en libye, la France était du coté de l'instabilité, et pas que pour des motifs nobles, mais aussi pour ça.

                C'est quoi la "nation" ? Je ne me suis pas senti défendu quand l'armée a bombardé la Libye. L'Etat Français a directement exécuté la volonté de Total. Pas la mienne, alors qu'autant je vote aux élections, autant Total ne vote pas, que je sache.

                Si la Nation c'est les intérêts privés Français, alors j'en ai rien à secouer de cette Nation et de l'armée à son service. Je me sens infiniment plus proche de la population Libyenne qui s'est farci les bombardements que des actionnaires de Total.

                Oui, mais figure-toi que le camp d'en face n'envoie pas que des bisous. La France n'aurait pas dû aller en Afghanistan ? C'est un choix politique et géostratégique. L'Afghanistan était la base arrière de terroriste et de trafiquants de drogue.

                C'est sûr qu'en débarquant et en tirant partout, ça résout les problèmes du terrorimse et du trafic de drogue. L'armée Française n'a rien à foutre là, elle sème plus le chaos qu'autre chose, elle doit partir.

                La menace d'une attaque de ce genre est quand même minime.

                Bah oui, mais c'est tout ce qui reste quand on supprime les faux arguments justifiant l'existence de l'armée : l'humanitaire, la défense des intérêts de la Nation, la main d'oeuvre en cas de catastrophes, etc.

                Et il y a l'arsenal nucléaire pour ça.

                C'est sûr qu'en détruisant la moitié de la planète on peut éventuellement se protéger d'une invasion. Mais contre une autre puissance nucléaire, il faudra penser aux éventuelles représailles.

                • [^] # Re: critique or not critique

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Je me sens infiniment plus proche de la population Libyenne qui s'est farci les bombardements que des actionnaires de Total.

                  Jusqu'au jour où t'as plus de pétrole, que les transports publics fonctionnement au ralenti, que t'as perdu ton taf parcque t'avais pas les moyens de te payer un abonnement de transport, que les magasins n'ont plus de produits frais parcque tous le transport intérieur est paralysé, que la dette explose parcque l'économie tourne au ralentie, que l'état français est en faillite, les administrations ne fonctionnement plus faute de fonctionnaires payés, etc.

                  Oui l'état français cherche à protéger les couilles de Total, parcque l'état français estime, à juste titre à mon avis, que Total fait parti des entreprises stratégiques pour l'économie française toute entière, dont tu es un des acteurs qui subirait forcement une partie des conséquences pré-citées.

                  • [^] # Re: critique or not critique

                    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                    Jusqu'au jour où t'as plus de pétrole

                    Je fais confiance à la société pour s'adapter avant qu'il ne reste plus de pétrole.

                    Et donc si j'ai bien compris, protéger les couilles de Total, entreprise privée Française qui ne paye pas d'impôts en France, ça passe devant l’intérêt de la population libyenne. Justifier l'asservissement d'une population pour garantir le confort d'une autre, comment dire, c'est un peu limite, non ?

                    • [^] # Re: critique or not critique

                      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                      Je fais confiance à la société pour s'adapter avant qu'il ne reste plus de pétrole.

                      Il y a le problème de la pénurie de pétrole sur le long terme (baisse inexorable de la production), mais il peut y avoir une pénurie à court terme : imagine que Total perde simultanément plusieurs contrats dans des pays devenus "hostiles", tu vas te retrouver obligé d'achter à des compagnies étrangères, ces dernières peuvent avoir les mêmes problèmes vu qu'elles partagent toutes plus ou moins les mêmes ressources, et refuser de vendre à la France où alors à un coût exhorbitant, et voilà.

                      D'où l'idée de sécuriser l'approvisionnement, notamment en diversifiant les sources/pays d'origine. Comme tu le dis, il y aura tôt ou tard plus de pétrole à pomper, la société devra s'adapter, mais en attendant, faut assûmer notre dépendance et protéger nos dealers.

                      • [^] # Re: critique or not critique

                        Posté par . Évalué à 6.

                        Non mais en te lisant on dirait que tu crois que Total fait des cadeaux à la France.

                        Si jamais il y avait vraiment une crise quelconque sur l'approvisionnement, tu penses que Total favoriserait la France par rapport à d'autres pays qui paieraient plus cher ?
                        J'en doute.
                        Fort.
                        Fort, fort, fort.

                        Donc quand on envoie l'armée protéger nos "compagnies françaises" dans nos "anciennes colonies" (déjà rien qu'en disant ça on se rend compte que quelque chose cloche), on ne sécurise rien du tout. À part des profits gigantesques de Total (toujours eux, pour l'exemple facile) qui ne profitent que très peu à la France, et encore moins aux populations locales.

                        • [^] # Re: critique or not critique

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Si jamais il y avait vraiment une crise quelconque sur l'approvisionnement, tu penses que Total favoriserait la France par rapport à d'autres pays qui paieraient plus cher ?

                          • Sachant que le gros des labos de R&D de Total sont en France,
                          • Sachant que la moitié des rafineries Total sont en France,
                          • Sachant que le siège social est en France,
                          • Sachant que le principal réseau de stations-services de la marque est en France
                          • Sachant que Total est très présent en Afrique, sous la protection d'état "amis" de la France, voir carrement sous la protection directe de la France (militairement)
                          • Sachant que l'intégralité du comité exécutif est francophone et la quasi-intégralité du comité d'administration (même si on parle d'une entreprise, ca reste des humains sensibles au patriotisme et aux relations politiques).
                          • Sachant que la France peut brandir la menace de l'impôt voir de la nationalisation

                          Oué je penses que Total ne prendrait pas le risque d'envoyer chier la France.

                    • [^] # Re: critique or not critique

                      Posté par . Évalué à 3.

                      ce débat est long et compliqué, mais tu soulèves là toute l'ambiguïté d'une bonne partie de l'extrème gauche (pas que, mais c'est elle qui m'intéresse) : les internationalistes vs les nationalistes. En France, internationalistes et libertaires sont plus nombreux.
                      Mais effectivement, on peut se poser la question

                      Justifier l'assevissement d'une population pour garantir le confort d'une autre

                      Ce qui suit est un court résumé, qui ne reflète pas mes idées, mais des questions posées il y a longtemps, de plus certainement mal formulé parfois. Ce n'est en rien ni mes idées par rapport à la réalité, ni mon opinion utopique.

                      Oui, on peut le justifier.
                      À partir du moment où l'on cesse de croire au monde des bisounours, et de croire que notre projection, sur d'autres nations/peuples/cultures, d'une utopie internationaliste est valable, alors oui, on peut croire que cela se justifie. Cela se justifie d'asservir un état grossier, rétrograde et tyrannique, afin de piller ses ressources à moindre frais. Cela se fait au détriment du peuple local, oui. Mais peuple qui ne s'est jamais soulevé pour faire valoir de nouveaux droits.
                      Ce sont l'idée des intérêts nationaux qui vient là s'entrechoquer avec une utopie.
                      C'est une putain de bonne question.

                      LePen la résumait avec une phrase "je préfère ma fille à ma soeur, ma soeur à .. blabla". Cette hiérarchie de la notion d'intérêts individuels représente (malheureusement) assez bien la réalité des choix à faire. À moins de croire que tout le monde baissera les "armes" en même temps, dans un même élan de paix et de fraternité, il n'y a pas d'autres questions avant d'avoir répondue à celle ci.

                      //piscine

                      • [^] # Re: critique or not critique

                        Posté par . Évalué à 4.

                        maintenant mes idées :

                        Oui il faut une pincée d'utopie.
                        Et oui il sera nécessaire de défaire toutes les armées.
                        Enfin oui, certains pays montreront l'exemple, au risque. Seuls certains pays ont l'assise (démocratique, économique, culturelle) pour le faire en premier.

                        Croire que parcequ'il faudrait attendre que tout les pays le fasse en même temps, il ne faut rien faire, c'est laisser aller un engrenage destructeur. Ça tombe bien, c'est ce que la France globalement fait, et de plus en plus. Malgré les griefs qui peuvent lui être reprochés par ci par là, sur la politique de dé-colonisation, sur les interventions militaires, sur le soutien à certaines entreprises aujourd'hui clairement "louches" (ayant abandonné tout idée nationale au seul profit du profit : Total par exemple [nous sommes très loin du temps ou Total permettait à des services d'utiliser la Comex]) globalement, ça avance pas mal. Pas aussi vite que l'utopie le voudrait, ni aussi bien que les internationalistes le souhaiteraient, mais globalement ça avance bien.

                        Croire que tout est possible tout de suite, c'est aller directement à la case bordel. Savoir regarder ce qui avance, et savoir mettre au placard certaines de ses idées utopiques pour faire avancer le schmilblick, c'est du courage.

                        tiens ça me fait penser au twitter_man sur g+ qui poste "on sait pour qui ne pas voter au primaire parceque détail, tel un lobbyste n'ayant plus de priorités citoyennes, seulement des priorités d'intérêts

                        bisounours vaincra.
                        on le verra peut être pas, zut.

                        • [^] # Re: critique or not critique

                          Posté par . Évalué à 6.

                          Et oui il sera nécessaire de défaire toutes les armées.

                          As-tu déjà vu des groupements paramilitaires à l'œuvre ? Le problème n'est pas l'armée ou les militaire. Le problème est que beaucoup d'hommes deviennent complètement idiots lorsqu'ils ont des armes. Alors quand en plus il n'y a aucune structure assurant un minimum de rigueur dans les actes et les responsabilités, ça tourne vite fait en un grand n'importe quoi.

                          The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

                          • [^] # Re: critique or not critique

                            Posté par . Évalué à 1.

                            As-tu déjà vu des groupements paramilitaires à l'œuvre ?

                            Oui, en vrai.
                            Et toi ?

                          • [^] # Re: critique or not critique

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Ceci dit, la chronologie est mauvaise dans ta remarque (ou alors tu n'a pas saisi, ce que je ne pense pas)

                            • [^] # Re: critique or not critique

                              Posté par . Évalué à 3.

                              Il y avait un épisode spécial Halloween dans les Simpsons où la famille peut faire des vœux après l'achat d'une main de gorille. Lisa fait le vœux d'un monde pacifiste où les armes n'existeraient plus. Blam, tout le monde chante en farandole, hippies, hippies, yeah. Puis viennent les deux extraterrestres tentaculeux avec des lance-pierres. Les humains se soumettent devant ces terribles armes et deviennent esclaves. Un humain découvre par la suite qu'une planche avec un clou peut être une arme, il chasse les aliens de la terre et libère les humains. Blam, tout le monde chante en farandole.

                              – Eh bien Kang, on dirait que les terriens ont gagné.
                              – Tu crois ? Nous avons peut-être été vaincus par une planche munie d’un clou mais rien nous dit que les humains en resteront là. Qui te dit qu’ils [ne] concevront [pas] une planche avec un plus grand clou ? Et un jour ils fabriqueront une planche avec un clou si énorme qu’elle les détruira tous !

                              Tu comprendras que je suis assez pessimiste sur la nature humaine.

                              Pour répondre à la question précédemment posée, oui.

                              The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

                    • [^] # Re: critique or not critique

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Magnifique, il ne reste plus qu'à faire la paix avec tous les peuples du monde et être copains avec les oiseaux.

                      Alors pour faire simple:

                      • Oui, ce serait mieux si on partageait les ressources mondiales équitablement.
                        Prends ton salaire, divise-le par 3. Vis avec ce qui reste et balance les 2/3 précédemment mis de côté dans des associations caritatives. La France a un salaire moyen 3fois supérieur à la moyenne mondiale.
                        C'est toujours plus facile d'appeler à la révolution quand on n'accepte pas l'idée de perdre quelque chose soi-même...

                      • Comme expliqué plus haut, sans pétrole, on n'est pas juste dans la merde, on est carrément complètement morts! Suffit de voir l'impact d'une augmentation du prix du pétrole sur l'économie (choc pétrolier). Imagine SANS pétrole. Plus rien ne fonctionne.
                        Oui, on peut s'adapter, dans certaines limites, et surtout, à quelle vitesse?
                        Y'a que dans les films catastrophes américains que la civilisation survit à tout...

                      • Enlève l'armée. Propose la paix autour de toi. Tu vas voir: les autres vont tous décider en accord de faire la même chose!
                        MOUHAHAHAHAHA! Non, il nous arrivera juste ce qui arrive aux pays moins bien armés que nous: quelqu'un d'autre vient décider quand il lui plaît si notre régime politique est acceptable et dans quelle condition on peut piller nos ressources.

                      Conclusion:
                      Oui, c'est dégueulasse!
                      Non, je ne vais pas faire de révolution. Au mieux essayer de changer les choses en douceur. Si on perd tout, tu diras quoi? "Les autres, c'est des méchants!". On dit la même chose de la France aujourd'hui...

                • [^] # Re: critique or not critique

                  Posté par (page perso) . Évalué à -3.

                  Je me sens infiniment plus proche de la population Libyenne qui s'est farci les bombardements que des actionnaires de Total.

                  Jusqu'au jour où t'as plus de pétrole, que les transports publics fonctionnement au ralenti, que t'as perdu ton taf parcque t'avais pas les moyens de te payer un abonnement de transport, que les magasins n'ont plus de produits frais parcque tous le transport intérieur est paralysé, que la dette explose parcque l'économie tourne au ralentie, que l'état français est en faillite, les administrations ne fonctionnement plus faute de fonctionnaires payés, etc.

                  Oui l'état français cherche à protéger les couilles de Total, parcque l'état français estime, à juste titre à mon avis, que Total fait parti des entreprises stratégiques pour l'économie française toute entière, dont tu es un des acteurs qui subirait forcement une partie des conséquences pré-citées.

                • [^] # Re: critique or not critique

                  Posté par . Évalué à 1.

                  C'est sûr qu'en débarquant et en tirant partout, ça résout les problèmes du terrorimse et du trafic de drogue. L'armée Française n'a rien à foutre là, elle sème plus le chaos qu'autre chose, elle doit partir.

                  Tu as combien d'années de paquetage pour déblatérer autant de conneries ? Non pas que je veuilles jouer à « ferme ta gueule car tu n'y connais rien » mais cela pourrait peut-être t'aider à avoir une vision plus réaliste sur ce que fait l'armée française en opération a l'étranger si tu avais vécu plusieurs mois en extérieur.

                  The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

                • [^] # Re: critique or not critique

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Le mardi 04 octobre 2011 à 13:48 +0200, ouasse a écrit :
                  > elle doit partir.

                  ou coloniser ?

              • [^] # Re: critique or not critique

                Posté par . Évalué à 3.

                L'Afghanistan était la base arrière de terroriste et de trafiquants de drogue.

                L’Afghanistan était effectivement la base arrière de terroristes (cela dit, ceux qui n’ont pas été tués au tout début de la guerre se sont sauvés ailleurs et depuis, ce n’est plus tout-à-fait une « guerre contre le terrorisme ») et est devenu la source d’un traffic de drogue massif depuis la guerre.

                Avant, la culture du pavot faisait partie des nombreuses choses que les talibans ne toléraient pas, donc restait relativement marginale.

                Avec la chute du régime taliban, elle a explosé :
                – plus personne en mesure de l’empêcher ;
                – dans un pays qui ne « marche » plus, c’est la meilleure perspective pour les paysans d’assurer leur survie.

                Et il ne faut pas trop compter qu’un retour de balancier fera changer cette situation : après coup, les talibans commencent à se dire que ce n’est peut-être pas si mal de faire de l’argent au détriment des pays occidentaux.
                Ce n’est pas comme leur brader des ressources naturelles précieuses pour leur puissance économique ou militaire...

                Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

          • [^] # Re: critique or not critique

            Posté par . Évalué à 4.

            Bien sûr le combat (oh pardon, le maintien de la paix) fait partie des activités de l'armée, mais ce n'est pas le seul métier des militaires! Des spécialités du génie civil, de la médecine, et de nombreuses technologies y sont représentées

            Heuu... à quelle fin, à ton avis ?

        • [^] # Re: critique or not critique

          Posté par . Évalué à 5.

          Le jour ou la population voudra enfin foutre en l'air le système capitaliste, elle ne sera pas forcément contente d'avoir en face d'elle une bande d'humanitaires en treillis avec des mitrailleuses

          Je préfère de loin la version originale de Rabelais :

          « Frère Jean, ce disant , mis bas son grand habit et se saisit du bâton de la croix, qui était de cœur de cormier, long comme une lance, rond à plein poing et quelque peu semé de fleurs de lys, toutes presque effacées. Ainsi sortit en beau sayon, mit son froc en écharpe et de son bâton de la croix donna si brusquement sus les ennemis, qui, sans ordre, ni enseingne, ni trompette, ni tambourin, parmi le clos vendangeaient, - car les porte guidon et porte-enseigne avaient mis leurs guidon et enseignes l’orée des murs, les tambourineurs avaient défoncé leurs tambourins d’un côté pour les emplir de raisins, les trompettes étaient chargés de moussines, chacun était desrayé, - il choqua donc si roidement sus eux, sans dire gare, qu’il les renversait comme porcs, frappant à tort et à travers, à vieille escrime. »

          The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

        • [^] # Re: critique or not critique

          Posté par . Évalué à 7.

          Si tu veux faire de l'humanitaire, envoie des ONG.

          Je crois que tu as une vision simpliste de la vie. Les ONG sont des instruments de pouvoir et d'influence, aussi bien politique que financier.

        • [^] # Re: critique or not critique

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Une armée c'est des mecs avec des flingues, entraînés pour tuer.

          Et financer l'armée c'est financer la création de sujets soumis et dociles.

          Alors que financer des tablettes… ;-)

          DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

      • [^] # Re: critique or not critique

        Posté par . Évalué à 7.

        elle fait énormément d'opérations plus ou moins humanitaires (type Côte d'Ivoire). Je pense que la France se doit encore d'aider ses anciennes colonies ;

        Ça me fait penser à un film que j'ai revu il y a quelques jours où un flic posait des questions à un responsable militaire, et l'entrevue s'est terminée par « je vous laisse, j'ai une opération de maintien de la paix », suivi d'une scène de combat.

        Franchement, envoyer des gens armés pour maintenir la paix, je ne suis pas sûr que les gars d'en face soit à même d'apprécier l'ironie.

        elle permet de maintenir un certain savoir technologique en France, et donc de vendre à l'étranger, sans compter que ça fait tourner l'économie intérieur ;

        Comme lorsqu'on a vendu des armes et des avions à Kadhafi ? Très constructif en effet.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: critique or not critique

          Posté par . Évalué à 2.

          Franchement, envoyer des gens armés pour maintenir la paix, je ne suis pas sûr que les gars d'en face soit à même d'apprécier l'ironie.

          Va demander ça aux civils libyens qui étaient bien content que les gens qui étaient là pour les tuer se soient pris des bombes sur la figure.

          • [^] # Re: critique or not critique

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            les gens qui étaient là pour les tuer

            Et qui vont se faire remplacer par un régime au moins aussi pourri et corrompu, mais cette fois qui permettra à Total de faire du bizness.

      • [^] # Re: critique or not critique

        Posté par . Évalué à 9.

        elle fait énormément d'opérations plus ou moins humanitaires (type Côte d'Ivoire).

        Ne pourrait-on pas confier ces actions humanitaires à des organismes ... humanitaires ?
        La confusion entre actions militaires et humanitaires a largement été décriée par des ONG.

        Je pense que la France se doit encore d'aider ses anciennes colonies ;

        Moi aussi. Par contre, les relations de type Françafrique (et les valises de billets) ne sont pas ce que j'appelle une aide.

        c'est elle qui s'occupe des très nombreuses micro îles du Pacifique non habitées (sauvegarde des îles, eaux territoriales, zones de pêches, _) ;

        On pourrait avoir un service dédié pour ça.

        elle permet de maintenir un certain savoir technologique en France, et donc de vendre à l'étranger, sans compter que ça fait tourner l'économie intérieur ;

        Effectivement, les Rafale se vendent comme des petits pains ;)
        Malgré le fort lobbying du gouvernement, même le Brésil est en train de revenir sur sa décision d'en acheter.
        Les ventes qui ont réussi sont surtout l'occasion de scandales : Affaire des frégates de Taïwan, Affaire des frégates d'Arabie saoudite et_des sous-marins du Pakistan.

        certes les français on fait le choix du chômage, mais là quand même s'en prendre plusieurs centaines de milliers d'un coup, ça peut faire mal ;

        Plutôt que de produire des armements à perte (toutes les ventes sont fortement aidées par nos impôts), pourquoi ne pas investir dans une reconversion ?

        le jour où t'aura une bonne grosse catastrophe naturelle près de chez toi tu seras bien content d'avoir toute cette main d'œuvre qui ira sauver tes gamins des décombres puis t'aidera à récupérer tes affaires, avant de te loger pendant 3 mois.

        Le Costa-Rica n'a plus d'armée depuis 1948 et arrive à gérer les catastrophes naturelles, c'est même le pays qui s'en sort le mieux du point de vue économique en Amérique centrale.
        C'est un exemple extrême, je ne suis pas pour une dissolution de l'armée. Par contre, il est inutile d'utiliser ses activités annexes (humanitaire, activité économique, secours d'urgence,...) pour justifier sa raison d'être : assurer la sécurité du pays.

        • [^] # Re: critique or not critique

          Posté par . Évalué à 2.

          Effectivement, les Rafale se vendent comme des petits pains ;)
          Malgré le fort lobbying du gouvernement, même le Brésil est en train de revenir sur sa décision d'en acheter.
          Les ventes qui ont réussi sont surtout l'occasion de scandales : Affaire des frégates de Taïwan, Affaire des frégates d'Arabie saoudite et_des sous-marins du Pakistan.

          C'est pas grave Kaddafi le CNT va en acheter, des Rafales. L'armée de l'air Libyenne a été supprimée.

          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

        • [^] # Re: critique or not critique

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          pour justifier sa raison d'être : assurer la sécurité du pays.

          Il faut comprendre sécurité au sens large : aussi bien la sécurité contre des attaques "physiques" que la sécurité "économiques", le capitalisme étant une guerre perpétuelle à l'échelle planétaire.

          A part les guerres de religions ou éthniques, la plupart des guerres modernes ont des fondements économiques : accès/convoitise de ressources.

          Joue à Age Of Empire tu vas comprendre pourquoi tu fais des militaires :)

        • [^] # Re: critique or not critique

          Posté par . Évalué à 0.

          Ne pourrait-on pas confier ces actions humanitaires à des organismes ... humanitaires ?

          J'ai écris "plus ou moins" humanitaires. Le parrainage d'enfants, l'appretissage de la culture et autres je laisse ça aux ONG. Quand il s'agit de porter du riz avec un risque d'embuscades, ou d'aller libérer des mecs enfermés dans un container en plein soleil gardé par des hommes en armes, je laisse ça à l'armée.

          On pourrait avoir un service dédié pour ça.

          Quand à 3h du mat' y'a des mecs armés qui débarquent sur l'île pour y planter leur drapeau tu fais quoi ?

          Effectivement, les Rafale se vendent comme des petits pains ;)

          Je ne pensais pas forcément à la vente d'arme, mais au niveau technologique en général. Beaucoup de recherche est faite dans le cadre de l'armée. Je pensais aussi à la vente de main d'œuvre.

          Plutôt que de produire des armements à perte (toutes les ventes sont fortement aidées par nos impôts), pourquoi ne pas investir dans une reconversion ?

          Quelle reconversion ? Tu penses pouvoir donner du taf à tous les militaires et toutes les personnes dont l'emploi dépend de l'armée ? Mais alors, commence par garder l'armée et donne ces emplois aux chômeurs actuels !
          De toute façon en France, du chômage on en aura toujours. À moins d'une sacré évolution de la société, mais je n'y crois pas. On soigne gratuitement les cancers, en contrepartie on a un cancer qui gangrène notre société. Le choix est fait.

          • [^] # Re: critique or not critique

            Posté par . Évalué à 5.

            J'ai écris "plus ou moins" humanitaires. [...]

            Le problème du "plus ou moins humanitaire" est que les armées se servent de ce vernis humanitaire pour justifier leurs opérations (il parait qu'on est en Afghanistan pour construire des hôpitaux et envoyer les filles à l'école). MSF l'a expliqué clairement dans le lien que j'ai mis dans mon message précédent.

            Quand à 3h du mat' y'a des mecs armés qui débarquent sur l'île pour y planter leur drapeau tu fais quoi ?

            Je n'ai jamais dit que le service dédié ne serait pas armé.
            A moins que tu penses qu'une armée pléthorique en métropole est nécessaire pour assurer la sécurité dans les iles du Pacifique...

            Je ne pensais pas forcément à la vente d'arme, mais au niveau technologique en général. Beaucoup de recherche est faite dans le cadre de l'armée. Je pensais aussi à la vente de main d'œuvre.

            Est-ce que les mêmes budgets de recherche ne pourraient pas être utilisés dans un cadre civil ?
            Pour la vente de main d’œuvre, on a testé l'envoi d'employés de la DCN au Pakistan, tous n'en sont pas revenus...

            Quelle reconversion ? [...]

            En poussant ton raisonnement à l’extrême, on peut se dire qu'à contrario il suffit de développer l'industrie militaire pour réduire le chômage.
            Après tout, la France n'est que le quatrième exportateur d'armes au monde. Qu'attend-on pour devenir n°1 ?
            (évidemment, il ne faut pas être trop regardant, nos deux premiers clients sont les Emirats Arabes Unis et l'Arabie Saoudite, modèles de démocratie ...)

            • [^] # Re: critique or not critique

              Posté par . Évalué à 0.

              Le problème du "plus ou moins humanitaire" est que les armées se servent de ce vernis humanitaire pour justifier leurs opérations

              il y a effectivement comme partout des abus à combattre.

              Je n'ai jamais dit que le service dédié ne serait pas armé.
              A moins que tu penses qu'une armée pléthorique en métropole est nécessaire pour assurer la sécurité dans les iles du Pacifique...

              Il faut un minimum de monde oui, parce que passer plus de 4 mois à 10 sur des îles de 1 km de long, y'a de quoi péter un câble. Surtout quand t'as une famille ailleurs. Peut-être pas 150 000 personnes, ceci dit.

              Est-ce que les mêmes budgets de recherche ne pourraient pas être utilisés dans un cadre civil ?

              Dans l'absolu bien sûr, mais en pratique ça ne sera jamais fait. Question de priorité.

              En poussant ton raisonnement à l’extrême, on peut se dire qu'à contrario il suffit de développer l'industrie militaire pour réduire le chômage.

              Non merci, ça a déjà été fait on a vu ce que ça a donné.
              En poussant ce raisonnement à l'extrême, il suffit de pousser n'importe quelle industrie où on n'est pas numéro 1. Si seulement c'était aussi simple.

              Je voudrai quand même remettre les choses à leur place : je ne suis pas spécialement pro-militaire, je me rends largement compte 'es problèmes que le maintien de l'Armée de Terre engendre, je réagissais juste à un commentaire qui voulait les virer sans autre forme de procès. J'ai (tenté) de lui trouver quelques utilités, bien sûr elles sont à débattre (et il y en a sûrement à rajouter), mais elles ne reflètent pas forcément ce que je pense.
              Si on pouvait arrêter de vendre des armes par exemple, je serai le premier à applaudir.

        • [^] # Re: critique or not critique

          Posté par . Évalué à 0.

          Y a pas que les rafales ;-)
          Parfois, chez la famille Bloch, il y a des réminiscences du grand père, des vraies :
          http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=UjnbiaY1JCE
          Du grand père, car c'était un putain de bonhomme (élévation du salaire des ouvriers, mise en place de la première cantine saine de france, soutiens de bibliothèques, soutiens des écoles, bref un putain de bonhomme, dont les deux derniers héritiers ne sont que des ... héritiers, se voulant plus "royalistes que le roi", et dont certains politiques (Mancel et sa connasse [oupss, tu m'en voudra pas j't'ai vu arriver dans l'asso] du jour dans l'oise se fait que sucer la moelle encore aujourd'hui)
          ouff là, je sors...

      • [^] # Re: critique or not critique

        Posté par . Évalué à 8.

        Oui je le pense vraiment et oui le ton est volontairement provocateur.

        Toute ta liste ne comporte que des missions humanitaires extérieures. On peut ajouter les missions purement militaires (Afrique, Afghanistan, ...). Et tout ça à un point commun, puisqu'il est besoin de préciser lequel, je précise : Il s'agit d'envoyer des hommes sur des théâtres d'opérations extérieurs. Il s'agit dans la grande majorité des cas d'un besoin de haute compétences pour chaque spécialité. Il s'agit de déployer, et de maintenir, des hommes par des moyens aériens et maritimes.
        C'est bon, tu cernes le truc ?
        Ras la casquette cette justification de tout ce gros de glandeurs payés à rien faire, partout, parce qu'une poignée de compétences utiles sont encore attachées à la "Terre", alors qu'elles pourraient être rattachés à une autre arme. Voilà la réalité, toujours sur un ton provocateur : des dizaines de milliers de mecs qui ne servent à rien et coûte une fortune, très loin de la réalité des besoins. La fin de l'Armée de Terre est une triple bonne chose :
        1. en finir symboliquement avec une arme dont le but initial est de défendre le territoire (à moins qu'on est encore peur des chars allemands ?)
        2. faire d'énormes économies budgétaires
        3. rendre aux militaires effectivement actifs (dans 'active' y a pas beaucoup d'actifs...) une vraie bonne place, et des moyens redéployés.

        aider ses anciennes colonies
        sans compter que ça fait tourner l'économie intérieure

        Tu le penses vraiment ou c'est de la pure provocation ?

        le jour où t'aura une bonne grosse catastrophe naturelle près de chez toi

        Et pour ça on justifie l'Armée de Terre ? hahaha et si on donnait un peu de moyens aux pompiers, les vrais professionnels de ce genre de situation ? Et si on permettait à la Sécurité Civile d'avoir de vrais entrainements et de bons équipements ?

        Le ton de mon message était volontairement provocateur, le contenu du tiens involontairement et inutilement défensif :)

        • [^] # Re: critique or not critique

          Posté par . Évalué à 1.

          C'est bon, tu cernes le truc ?

          Honnêtement, je suis pas sûr. Je ne crois pas qu'il y ait tant de militaires de l'armée de terre qui glandent autant que tu le dis.

          Comme tu le soulignes son métier change, de là à rattacher ses armes à d'autres armées oui pourquoi pas, mais finalement ça changera pas énormément de choses je pense.

          Tu le penses vraiment ou c'est de la pure provocation ?

          les colonies c'est de la pure provocation, l'économie ça me parrait être une évidence (sans porter de jugement de valeur).

          le contenu du tiens involontairement et inutilement défensif

          Faudra m'expliquer comment le contenu de mon message peut être involontaire :)
          Et il était peut-être inutile, mais j'aime bien me faire l'avocat du diable. Ou plutôt j'aime pas les gens qui ont des avis très tranchés.

          Suffit de lire le débat au dessus "les militaires y vont en Afghanistan pour tirer sur les gens" pour se rendre compte que de toute façon un tel débat sur linuxfr ne va pas mener bien loin. J'ai du mal à croire que tout le monde parle en connaissance de cause.

          • [^] # Re: critique or not critique

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            plutôt j'aime pas les gens qui ont des avis très tranchés.

            Tu sais des fois ça arrive que des gens fassent l'effort de peser toutes les données d'un problème, pour en faire la synthèse et arriver à en tirer des conclusions. C'est surement plus confortable de ne pas chercher à se faire une opinion, ou de se dire que c'est trop compliqué, je n'en doute pas.

            Suffit de lire le débat au dessus "les militaires y vont en Afghanistan pour tirer sur les gens" pour se rendre compte que de toute façon un tel débat sur linuxfr ne va pas mener bien loin.

            C'est l'idée que je me suis fait sur le rôle des armées. En éliminant tout le baratin sur les militaires qui partent la fleur au fusil dans des pays lointains pour y garantir la paix, avec des idées pures et complètement désintéressées, ce qui reste c'est qu'une armée, c'est comme son nom l'indique : des mecs avec des armes. Et s'ils ont des armes, c'est pour s'en servir. Croire le contraire, c'est croire au père Noël.

            • [^] # Re: critique or not critique

              Posté par . Évalué à 2.

              des mecs avec des armes. Et s'ils ont des armes, c'est pour s'en servir. Croire le contraire, c'est croire au père Noël.

              Ce qui ne rend pas l'usage des armes systématique ni obligatoire.

              Pour faire simple et compréhensible par le biffin de base : une arme c'est comme un trou du cul, ce n'est pas parce qu'on a un qu'on est obligé de chier partout avec.

              The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

              • [^] # Re: critique or not critique

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Si c'est pour faire du tourisme, pourquoi y aller avec des armes alors ?

                Et puis mon trou du cul, je m'en sers tous les jours, j'imagine que nos GI Joe aussi.

                • [^] # Re: critique or not critique

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Si c'est pour faire du tourisme, pourquoi y aller avec des armes alors ?

                  Maintenant que tu exposes ça, je me dis que c'est étrange qu'on ne voit pas plus de touristes équipés d'automatiques ou semi-automatiques dans nos pays.

                  Et puis mon trou du cul, je m'en sers tous les jours

                  Pour couler un bronze au milieu d'une voie publique ou dans un endroit plus approprié lorsque la situation l'exige ?

                  The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: critique or not critique

      Posté par . Évalué à 6.

      L'Armée Française n'a pas besoin de l'Armée de Terre, qui coûte ouatmille millards d'euros par an pour rien... strictement rien)

      Des éléments bien infiltrés m'ont signalé qu'une réforme est en cours. Tout doucement le Ministère de la Culture se rapproche de celui de la Défense pour former le Ministère de la Défense de la Culture. Cela aurait commencé peu avant le départ des Gendarmes vers l'Intérieur.

      Quant à l'armée de Terre, les livraisons d'armes et de munitions lors d'opérations comme la Libye laisseraient plutôt envisager qu'elle est en train d'être doucement externalisée.

      The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

      • [^] # Re: critique or not critique

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Quant à l'armée de Terre, les livraisons d'armes et de munitions lors d'opérations comme la Libye laisseraient plutôt envisager qu'elle est en train d'être doucement externalisée.

        Nickel ! C'est vrai quoi, il vaut quand même mieux des mercenaires obéissant au plus offrant qu'une entité nationalisée.
        Ceci dit, pourquoi se restreindre à l'armée de terre après tout ? Des mecs qui savent flotter et des mecs qui savent voler, y en a plein.

        • [^] # Re: critique or not critique

          Posté par . Évalué à 3.

          Pour apporter de l'eau à ton moulin, les Milices Privées, les armées privées, ont été légalisées en France en début d'année, en toute discrétion. Ben ouhai nous aussi on a nos "black machins"...
          Pour les références, je vous laisse le soin de chercher :-)

        • [^] # Re: critique or not critique

          Posté par . Évalué à 10.

          il vaut quand même mieux des mercenaires obéissant au plus offrant qu'une entité nationalisée

          Le problème est qu'ils ne sont pas toujours obéissants et fidèles.

          Reagan et les talibans

          The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: critique or not critique

      Posté par . Évalué à 7.

      ça fera quant même plaisir à un sacré paquet de gosses.

      10000 précisément. Et les autres puent des pieds.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Etude comparative

    Posté par . Évalué à 7.

    Blogeee.net compare ce qui est comparable : diverses offres avec 3G chez Orange sur 2 ans. Et bien celle-ci n'est pas forcément la plus intéressante (au-delà du fait que je reste également persuadé que ce n'est pas la plus appropriée).

    http://www.blogeee.net/2011/09/operation-tablette-a-1-euro-pour-les-etudiants/

  • # mouais

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    En même temps :
    - Archos, au niveau matos, c'est du "Made In France" ou "Made In Asia" comme Apple et Samsung ?
    - Archos, au niveau soft, c'est du "Made In France" ou du "Powered by Google Android" (USA) ?

    Ca me fait toujours rire ces appels à la sauvegarde de nos industries nationales, le môssieur est juste mauvais joueur, il s'en foutra probablement moins les fouilles, mais pour 99% des français ca changera rien.

    • [^] # Re: mouais

      Posté par . Évalué à 3.

      Le mien est made in china, plutôt pas mal d'ailleurs.

      Niveau soft, le moins que l'on puisse dire est qu'il n'ont pas toujours joué le jeu
      de l'ouverture: un vague truc plus ou moins basé sur linux, assez rustique, avec une chiée de plugins payants pour faire des trucs de base. "Aah tu veux regarder un divx avec le son en AC3 ? Ben il te faut le plugin cinéma" même chose pour aller sur internet, même chose pour écouter écouter du aac etc..
      Et aussi: absolument aucune mise à jour après 1 ou 2 ans d'existence du produit, une version de flash obsolète sur le navigateur (toujours vendu 30€)

      J'imagine que l'avènement d'Android les libère d'une tache de développement coûteuse, qui doit largement rattraper le manque à gagner sur la vente de plugins de m€#œde, non ?

    • [^] # Re: mouais

      Posté par . Évalué à -3.

      Made in china, et pour le soft ripped off in mountain view, ou made in redmond.

      En gros: ouin ouin puin, personne ne veut acheter mes tablettes de merde, c'est des mechants les clients, pour la peine je vais arreter de respirer jusqu'a ce que je devienne tout bleu.

      Bon, sur ce, je file, la revolution 2011.2 est annoncee dans 45 minutes, et je voudrais pas rater tim cook.

      If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

      • [^] # Re: mouais

        Posté par . Évalué à -3.

        Et voila, Apple revolutionne encore la telephonie.
        Invention du dual core (personne y avait pense la pour le coup, sont pas cons chez Apple), invention de la reconnaissance vocale et un appareil photo.

        La plus grosse révolution étant clairement du cote de l'ipod touch dont la nouvelle version atomise tout ce qui a été fait dans le domaine ces 10 dernières années.

        Plus serieusement, annonce décevante cote hard, cote soft l'essentiel était deja connu, exception faite de la reconnaissance vocale qui a l'air de poutrer.
        A voir a l'usage.

        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

  • # foutage de geule

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Jvais redire ce qui se dit plus haut .. mais bon :

    Au moins ils manquent pas de culot Archos ... et ils savent se foutre de la geule du monde :P

    • En quoi ils sont francais depuis qu'ils font tout faire en chine ?
    • ils sont partenaires de SFR depuis quelques temps .. on peut pas etre au four et aux moulins
    • Falais avoir une Gen 9 et Android 3.2 a temps pour convaincre aussi

    (et de plus, qui compare Archos et Samsung en terme de qualite ?)

  • # Contre-attaque

    Posté par . Évalué à 1.

    \o/

  • # Aveux

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Parallèlement à l'acquisition de ces tablettes, le Ministre souhaite que soient développées des applications utiles pour les étudiants, tant sur le plan pédagogique que sur le plan de leur vie quotidienne.

    C'est cool de financer un système sans application utile pour les étudiants.

    http://devnewton.bci.im

  • # mangez les tits nenfants

    Posté par . Évalué à 3.

    À propos de tablettes, d'outils d'aide à la compréhension du monde informatique, de fournitures scolaires, de pédagogie, de l'univers et de tout le reste ... Il me semble que le père de Linus Torvalds résume très bien l'essentiel, en quelques mots :

    Tout les enfants apprennent surtout en jouant
    C'est pourquoi il était très important que Linus entre dans le monde de l'informatique au moment où les ordinateurs étaient encore assez simple.
    Pour un garçon de 10~12 ans c'était facile d'appréhender ce qui se trouvait à l'intérieur de l'ordinateur, d'en comprendre les sens.
    Pour les garçons et les filles d'aujourd'hui il est bien plus difficile de comprendre les même choses car il y a bien trop de niveaux et de couches d'éléments compliqués dans les ordinateurs actuels pour développer le type d'instinct et de compréhension que Linus a acquis par le jeu.

    C'est pourquoi je trouve la dissociation de la consommation et de l'ordinateur intéressante. Les objets permettant une pure consommation de contenu, les tablettes et téléphones, sont une libération par rapport au couple windows-pc, car ils déportent la consommation pure sur un objet spécifique. Et libèrent ainsi le vrai ordinateur, pour ceux en possédant, quelque soient les raisons.
    Personne ici n'a oublié ces moments de jeu, au sens noble du terme, de nos premiers émois informatiques, tous différents, très variés, mais toujours le plaisir de découvrir et de comprendre. Pourquoi en serait il autrement avec les gamins d'aujourd'hui ? Hé ben il n'y a rien de différent, juste ne pas oublier qu'un ordi avec un écran noir peut être aussi plaisant qu'une tablette, pour un enfant. Du moins, pour certains ;)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.